Burstscratch

Burstscratch Collectif d'artistes travaillant avec le support film argentique Burstscratch est un atelier/laboratoire cinématographique regroupant des artistes autour de la pratique du support argentique (films, performances, installations)
L'atelier Burstscratch est un espace de travail et d'expérimentation qui mutualise les connaissances et le matériel nécessaire à la prise de vue en super8 et 16mm, noir&blanc et couleur, développement, copie 16mm, gonflage Super8, montage et projection, etc... Ce laboratoire est ouvert aux adhérents.

Les usagers y sont initiés et formés de manière à ce qu'ils deviennent autonomes dans la réalisation de leurs travaux et peuvent participer aux activités de l'association. Burstscratch organise également des séances de cinéma expérimental sur Strasbourg, ainsi que des interventions autour du film sous forme d'ateliers à la demande de structures et de manifestations culturelles. L'association peut

Les usagers y sont initiés et formés de manière à ce qu'ils deviennent autonomes dans la réalisation de leurs travaux et peuvent participer aux activités de l'association. Burstscratch organise également des séances de cinéma expérimental sur Strasbourg, ainsi que des interventions autour du film sous forme d'ateliers à la demande de structures et de manifestations culturelles. L'association peut

24/09/2021

HELLO HELLO VIRGULE CHER-E-S AMI-E-S FACEBOOK DE BURSTSCRATCH POINT À LA LIGNE
BURSTSCRATCH DOIT DÉMÉNAGER AU PLUS T**D LE 31/12/21 VIRGULE C'EST TOUT BIENTÔT VIRGULE PRESQUE DEMAIN POINT À LA LIGNE
BIEN SÛR NOUS NE SAVONS PAS OÙ VIRGULE NI POUR Y ALLER NI POUR S'Y STOCKER POINT À LA LIGNE
SI VOUS VOUS SAVEZ OÙ SE POURRAIT ÊTRE VIRGULE PEUT ÊTRE VIRGULE DITES LE NOUS VITE C'EST TROP SYMPA ON VOUS FERA DES BISOUS POINT À LA LIGNE
IL NOUS FAUT UN GENRE DE GROS CAGIBI POUR NOS ENVIRON VINGT TONNES DE MATOS POINT À LA LIGNE
CE SERAIT BIEN QUE CE NE SOIT PAS TROP LOIN D'ICI VIRGULE MAIS ÇA PEUT AUSSI ÊTRE LÀ VIRGULE BIEN SÛR POINT À LA LIGNE
PLEINS DE BISOUS CINÉGRAPHIQUES ET PHOTOCHIMIQUES À VOUS TOUSTES POINT À LA LIGNE
STOP

P.S: N'OUBLIEZ PAS DE LIKER, C'EST DÉJÀ ÇA! 🥳

🌟Alicia Gardès, photographe, et l'atelier laboratoire Burstscratch proposent un atelier découverte du Cyanotype les 26 e...
14/06/2021

🌟Alicia Gardès, photographe, et l'atelier laboratoire Burstscratch proposent un atelier découverte du Cyanotype les 26 et 27 juin prochain.🌟

Le Cyanotype est un procédé photographique ancien mis au point au 19e siècle permettant d'obtenir une empreinte négative Bleue-cyan d'objets et d'images transparente que l'on dispose sur une surface imbibée de solution cyanotype.
Une fois l'image composée et placée sous presse à l'aide de plaque de verre, il ne reste plus qu'a l'exposer aux ultraviolets de la lumière du jour ☀ pour que la magie se fasse.
Simple et ludique et sans danger, avec un résultat rapide, le cyanotype permet de découvrir et comprendre les bases des principes photochimiques.

Outre la chimie cyanotype et les supports d'impression, des images, plantes et divers objets pour laisser libre cours à la créativité de chacun-e-s seront fournis. N'hésitez pas cela dit à amener les vôtres (plantes, négatifs, formes découpées, petits objets...)

Ces ateliers d'une demi journée sont ouverts à tou-te-s et conviennent aux enfants à partir de 8ans.
La participation est limitée à 6 personnes par après-midi.
(Il reste 3 places le samedi 26 juin et 6 le dimanche 27 juin)
Le prix de l'inscription est de 35 euros.
Durée: 14h-18h

Inscrivez vous par mail à l'adresse
[email protected]

🌟Alicia Gardès, photographe, et l'atelier laboratoire Burstscratch proposent un atelier découverte du Cyanotype les 26 et 27 juin prochain.🌟

Le Cyanotype est un procédé photographique ancien mis au point au 19e siècle permettant d'obtenir une empreinte négative Bleue-cyan d'objets et d'images transparente que l'on dispose sur une surface imbibée de solution cyanotype.
Une fois l'image composée et placée sous presse à l'aide de plaque de verre, il ne reste plus qu'a l'exposer aux ultraviolets de la lumière du jour ☀ pour que la magie se fasse.
Simple et ludique et sans danger, avec un résultat rapide, le cyanotype permet de découvrir et comprendre les bases des principes photochimiques.

Outre la chimie cyanotype et les supports d'impression, des images, plantes et divers objets pour laisser libre cours à la créativité de chacun-e-s seront fournis. N'hésitez pas cela dit à amener les vôtres (plantes, négatifs, formes découpées, petits objets...)

Ces ateliers d'une demi journée sont ouverts à tou-te-s et conviennent aux enfants à partir de 8ans.
La participation est limitée à 6 personnes par après-midi.
(Il reste 3 places le samedi 26 juin et 6 le dimanche 27 juin)
Le prix de l'inscription est de 35 euros.
Durée: 14h-18h

Inscrivez vous par mail à l'adresse
[email protected]

✨Labo K / Zéro de conduite organisent la 1ere édition d'Obskura, Festival de cinéma argentique!🥳Allez-y si vous êtes dan...
07/06/2021

✨Labo K / Zéro de conduite organisent la 1ere édition d'Obskura, Festival de cinéma argentique!🥳

Allez-y si vous êtes dans le coin, c'est à Rennes tout début Juillet!
👇👇👇

Nous sommes ravis de vous dévoiler l’affiche de la première édition du Festival Obskura !
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
We are delighted to unveil the poster of the first edition of the Festival Obskura !

*Visuel extrait du film « De son royaume » de Vincent Guilbert

06/06/2021

👋 Les nouveaux Cahiers Du Cinéma (officiel) du mois de juin parlent de L'Abominable et de l'urgence du soutien pour la construction de son nouveau lieu pérenne, le Navire Argo ! ⛵️

Une occasion de passer chez votre marchand de journaux et d'y découvrir notre travail, ainsi qu'un focus sur les 50 ans des ami-e-s du Collectif Jeune Cinéma ❤️

Et pour toutes infos sur le Navire Argo 👉 www.navireargo.org

⚡⚡ FORMATION CAMERAS 16mm⚡⚡Le Jeudi 24 juin prochain aura lieu une formation aux usages des caméras 16mm du labo; Une Aa...
31/05/2021

⚡⚡ FORMATION CAMERAS 16mm⚡⚡

Le Jeudi 24 juin prochain aura lieu une formation aux usages des caméras 16mm du labo; Une Aaton LTR7 et une Bolex H16Rex4.

Manutention, chargement et bases élémentaires de la prise de vue sont au programme.
Cette formation est essentielle pour avoir accès à ces caméras.
Sont coût est de 80€ pour 1 personne, 60€ à partir de 3 personnes, 50 pour 5 personnes et plus.
Cette formation est limitée à 6 participants.

Qui sait quand aura lieu la prochaine?
Inscrivez vous vite!

⚡⚡ FORMATION CAMERAS 16mm⚡⚡

Le Jeudi 24 juin prochain aura lieu une formation aux usages des caméras 16mm du labo; Une Aaton LTR7 et une Bolex H16Rex4.

Manutention, chargement et bases élémentaires de la prise de vue sont au programme.
Cette formation est essentielle pour avoir accès à ces caméras.
Sont coût est de 80€ pour 1 personne, 60€ à partir de 3 personnes, 50 pour 5 personnes et plus.
Cette formation est limitée à 6 participants.

Qui sait quand aura lieu la prochaine?
Inscrivez vous vite!

18/05/2021

🥳 Il n'y a pas que les terrasses et les cinémas💖 qui rouvrent demain; les musées aussi! 🥳
C'est une occasion rare, venez découvrir quelques objets de la préhistoire du cinéma, ses lanternes magiques, ses fantasmagories!

Jusqu'au 7Juin, au musée Alsacien, quai Saint Nicolas.

🌟On parle de Burstscratch, sur cinedantan.fr, site d'un ciné-club de passionnés du cinéma, pour sa promotion et sa sauve...
26/04/2021
Laboratoire argentique: BURSTSCRATCH – Cinema d'antan

🌟On parle de Burstscratch, sur cinedantan.fr, site d'un ciné-club de passionnés du cinéma, pour sa promotion et sa sauvegarde!
Merci Pierre, pour ce bel article! (lien ci-dessous)

https://cinedantan.fr/laboratoire-argentique-burstscratch/

L’association BURSTSCRATCHAtelier-Laboratoire spécialisé dans la pratique du cinéma argentique Cette association fondée en 1994 et actuellement installée dans le quartier du Neuhof à Strasbourg, elle apparaît aujourd’hui comme un établissement unique dans le Grand Est, non seulement par ...

✨IL y a un super Labo à la Courneuve, qui doit faire peau neuve.✨C'est L'Abominable et nous l'aimons beaucoup, le souten...
22/04/2021
pour le cinéma argentique – Navire Argo

✨IL y a un super Labo à la Courneuve, qui doit faire peau neuve.✨

C'est L'Abominable et nous l'aimons beaucoup, le soutenir, c'est soutenir une pratique qui disparaît (a tort, bien sûr), mais aussi réaffirmer un attachement sans faille au support historique de l'image animée qu'est la pellicule.
Voyez vous, au loin, tout près, ces bobines de films sur lesquels on peut VOIR et TOUCHER les photogrammes d'une image cinématographique?

📽🎥🥳

Allez faire un tour sur le site du Navire Argo, et embarquez vous vous aussi avec/pour les argonautes!
C'est ici! 👇👇👇

https://navireargo.org/argentique/

Pour le cinéma argentique Bien que la bascule de l’industrie cinématographique vers le numérique ait eu lieu, de nombreux cinéastes continuent d’emprunter des chemins de traverse. Manifeste La bascule numérique de l’industrie cinématographique a bien eu lieu, mais le monde d’après n....

Photos from Duracel's post
16/03/2021

Photos from Duracel's post

Film Not dead!
08/03/2021

Film Not dead!

La révolution numérique a profondément fait évoluer la filière cinématographique. Pourtant, récemment, on a pu assister à un retour relatif de l'argentique. Avec le soutien de cinéastes, de directeurs de la photographie, la production de pellicule et le tirage en laboratoire ont pu être préservés. Un mouvement s'est aussi organisé au sein des archives en Europe et aux États-Unis en faveur de la conservation et de la projection en 35 mm.

Quel avenir pour la pellicule ? État des lieux avec des professionnels de l'industrie du cinéma.

https://www.cinematheque.fr/video/1014.html

❤️🧡💛💚💙💜🖤🤍Un article technique et touffu sur l'histoire de la couleur au cinéma, Barbara Flueckiger, professeure à l'univ...
23/02/2021
Historical film colors: A guest entry from Barbara Flueckiger

❤️🧡💛💚💙💜🖤🤍

Un article technique et touffu sur l'histoire de la couleur au cinéma, Barbara Flueckiger, professeure à l'université de Zurich, nous présente ses recherches sur la couleur au cinéma.

+ filmcolors.org

by Kristin Thompson. Berkeley: University of California Press, 2007. 400 pages, 6 × 9 inches, 12 color illustrations; 36 b/w illustrations. [go to Amazon | go to The Frodo Franchise blog]

18/02/2021

Le FUFU prépare sa prochaine édition, vous voulez en faire partie ?
Nous vous proposons de participer à l'appel à projet pour 2021. Vous avez jusqu'au 21.02.2021 pour nous envoyer vos projets à l'adresse : [email protected]

Et si votre projet ne rentre pas dans les cases mais que vous le pensez bon pour le FUFU, alors ne vous limitez pas et essayez !
Nous avons hâte de voir ce que vous nous réservez !

⚡⚡ FORMATION CAMERAS 16mm⚡⚡Le Jeudi 4 mars prochain aura lieu la formation aux usages des caméras 16mm du labo; Une Aato...
11/02/2021

⚡⚡ FORMATION CAMERAS 16mm⚡⚡

Le Jeudi 4 mars prochain aura lieu la formation aux usages des caméras 16mm du labo; Une Aaton LTR9 et une Bolex Rex4.

Manutention, chargement et bases élémentaires de la prise de vue sont au programme.
Cette formation est essentielle pour avoir accès à ces caméras.
Sont coût est de 80€ pour 1 personne, 60€ à partir de 3 personnes, 50 pour 5 personnes et plus.
Nous avons déjà une participante.

Qui sait quand aura lieu la prochaine?
Inscrivez vous vite!

⚡⚡ FORMATION CAMERAS 16mm⚡⚡

Le Jeudi 4 mars prochain aura lieu la formation aux usages des caméras 16mm du labo; Une Aaton LTR9 et une Bolex Rex4.

Manutention, chargement et bases élémentaires de la prise de vue sont au programme.
Cette formation est essentielle pour avoir accès à ces caméras.
Sont coût est de 80€ pour 1 personne, 60€ à partir de 3 personnes, 50 pour 5 personnes et plus.
Nous avons déjà une participante.

Qui sait quand aura lieu la prochaine?
Inscrivez vous vite!

---Les dernières nouvelles du Dispel à Grenoble---Cher/es tou/tes,De nouvelles nouvelles :À l'occasion de la réunion en ...
04/02/2021

---Les dernières nouvelles du Dispel à Grenoble---

Cher/es tou/tes,

De nouvelles nouvelles :

À l'occasion de la réunion en préfecture le 6 janvier, le préfet a donc décidé de laisser un délai de trois mois à la Métro pour trouver une solution de relogement, ce après quoi il envisage de lancer une procédure d'expulsion du bâtiment, estimant que celui-ci est devenu, sans étude ni expertise, « inadapté à toute activité, quelle qu'elle soit ».

De l’autre côté, les élus de la Ville de Grenoble restent bien évasifs, insistant simplement sur le fait de devoir détricoter Dispel pour envisager d’éventuellement trouver des locaux séparés pour chaque association, sans nous proposer la moindre alternative.
Nous maintenons notre demande, toujours ignorée, de rencontrer M. Piolle, maire de Grenoble comme préalable à toute réunion technique sur les modalités d'un relogement. Un positionnement clair de sa part semble impératif avant de mobiliser les techniciens de la Ville, et trouver une solution nous permettant de conserver nos dynamiques collectives.

Par ailleurs, et hélas sans grande surprise, La Métro et la Ville de Grenoble persistent à se renvoyer la b***e ; se rejetant mutuellement la responsabilité de la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui.
Nous dénonçons cette stratégie commune du “dédouanement systématique”, actuellement employée dans nombreux dossiers ! Citons comme exemple la coupure brutale des fluides, en plein hiver, des bâtiments récemment occupés par une cinquantaine des personnes sans abris dans le quartier de l’Abbaye (alors que ces locaux étaient vides depuis des années – cf. article paru dans Le Monde, le 11 janvier 2021)*

Nous nous retrouvons ainsi victimes collatérales d'une guéguerre politicienne interne qui ne regarde qu’eux et dont nous (et plus largement les habitant/es de la métropole) faisons les frais – notons que ce point de vue est reconnu à mi-mot dans les rares échanges que nous avons pu avoir avec ces institutions.

La situation est donc figée, mais nous ne perdons pas espoir d'infléchir la position de la municipalité qui, plutôt que d'entrer dans de simples discussions, probablement houleuses mais constructives, nous oblige à répondre de la même manière qu’eux, en instaurant d’absurdes et inutiles rapports de force.
Quel dommage, et surtout quelle perte de temps !

La Ville nous soutien ? Et bien... AU BOULOT !

À bientôt pour de nouvelles (non)aventures.

Collectif Dispel

PS : Nous serons présent/es à la Manifestation interprofessionnelle, jeudi 4 février.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ENGLISH VERSION

Dear all,

More news:

At the hearing on January 6, the prefect decided to give the Metro three months to find a solution, after which he plans to launch a procedure to evict us from the building, considering that it has become, without any study or expertise, "unsuitable for any activity whatsoever".

The elected officials of the City of Grenoble have not yet clearly positioned themselves, insisting that a solution is impossible if we don’t comply with their “divide and conquer” imperative, a scenario in which each association of Dispel may be separately reinstalled in small locales.
We maintain our request, still unacknowledged, for a meeting with Mr. Piolle, Mayor of Grenoble; we believe a statement of his position concerning us, a prerequisite to any meeting on the modalities of a relocation, is important and would permit mobilisation of the city agents to find a solution to maintain our collective dynamic.

Moreover, La Métro and the City of Grenoble unsurprisingly persist in passing the buck, blaming each other for the situation we find ourselves in today, sometimes using the other to justify their action – or inaction – regarding us. This strategy seems to be also used in other instances: currently, in the cutting off of water, gas and electricity at L'Abbaye, apartments which were empty until recently when about 50 people needing shelter occupied them...(see the article in Le Monde, 11 January 2021)

If they succeed in disavowing any responsibility, we will end up the collateral victims of an internal political war that only concerns them and for which we (and more broadly the inhabitants of the Metropolis) are paying the price - let us note that this point of view is half- recognized in the rare exchanges we have had with these institutions.

The situation is therefore frozen, but we do not lose hope of changing the position of the municipality. Rather than being able to discuss our problem constructively with the relevant parties, the city has forced us to respond in the same way they do: by absurd and useless power struggles.

The City supports us? Well, let's see how !

See you soon,

Collectif Dispel

---Les dernières nouvelles du Dispel à Grenoble---

Cher/es tou/tes,

De nouvelles nouvelles :

À l'occasion de la réunion en préfecture le 6 janvier, le préfet a donc décidé de laisser un délai de trois mois à la Métro pour trouver une solution de relogement, ce après quoi il envisage de lancer une procédure d'expulsion du bâtiment, estimant que celui-ci est devenu, sans étude ni expertise, « inadapté à toute activité, quelle qu'elle soit ».

De l’autre côté, les élus de la Ville de Grenoble restent bien évasifs, insistant simplement sur le fait de devoir détricoter Dispel pour envisager d’éventuellement trouver des locaux séparés pour chaque association, sans nous proposer la moindre alternative.
Nous maintenons notre demande, toujours ignorée, de rencontrer M. Piolle, maire de Grenoble comme préalable à toute réunion technique sur les modalités d'un relogement. Un positionnement clair de sa part semble impératif avant de mobiliser les techniciens de la Ville, et trouver une solution nous permettant de conserver nos dynamiques collectives.

Par ailleurs, et hélas sans grande surprise, La Métro et la Ville de Grenoble persistent à se renvoyer la b***e ; se rejetant mutuellement la responsabilité de la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui.
Nous dénonçons cette stratégie commune du “dédouanement systématique”, actuellement employée dans nombreux dossiers ! Citons comme exemple la coupure brutale des fluides, en plein hiver, des bâtiments récemment occupés par une cinquantaine des personnes sans abris dans le quartier de l’Abbaye (alors que ces locaux étaient vides depuis des années – cf. article paru dans Le Monde, le 11 janvier 2021)*

Nous nous retrouvons ainsi victimes collatérales d'une guéguerre politicienne interne qui ne regarde qu’eux et dont nous (et plus largement les habitant/es de la métropole) faisons les frais – notons que ce point de vue est reconnu à mi-mot dans les rares échanges que nous avons pu avoir avec ces institutions.

La situation est donc figée, mais nous ne perdons pas espoir d'infléchir la position de la municipalité qui, plutôt que d'entrer dans de simples discussions, probablement houleuses mais constructives, nous oblige à répondre de la même manière qu’eux, en instaurant d’absurdes et inutiles rapports de force.
Quel dommage, et surtout quelle perte de temps !

La Ville nous soutien ? Et bien... AU BOULOT !

À bientôt pour de nouvelles (non)aventures.

Collectif Dispel

PS : Nous serons présent/es à la Manifestation interprofessionnelle, jeudi 4 février.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ENGLISH VERSION

Dear all,

More news:

At the hearing on January 6, the prefect decided to give the Metro three months to find a solution, after which he plans to launch a procedure to evict us from the building, considering that it has become, without any study or expertise, "unsuitable for any activity whatsoever".

The elected officials of the City of Grenoble have not yet clearly positioned themselves, insisting that a solution is impossible if we don’t comply with their “divide and conquer” imperative, a scenario in which each association of Dispel may be separately reinstalled in small locales.
We maintain our request, still unacknowledged, for a meeting with Mr. Piolle, Mayor of Grenoble; we believe a statement of his position concerning us, a prerequisite to any meeting on the modalities of a relocation, is important and would permit mobilisation of the city agents to find a solution to maintain our collective dynamic.

Moreover, La Métro and the City of Grenoble unsurprisingly persist in passing the buck, blaming each other for the situation we find ourselves in today, sometimes using the other to justify their action – or inaction – regarding us. This strategy seems to be also used in other instances: currently, in the cutting off of water, gas and electricity at L'Abbaye, apartments which were empty until recently when about 50 people needing shelter occupied them...(see the article in Le Monde, 11 January 2021)

If they succeed in disavowing any responsibility, we will end up the collateral victims of an internal political war that only concerns them and for which we (and more broadly the inhabitants of the Metropolis) are paying the price - let us note that this point of view is half- recognized in the rare exchanges we have had with these institutions.

The situation is therefore frozen, but we do not lose hope of changing the position of the municipality. Rather than being able to discuss our problem constructively with the relevant parties, the city has forced us to respond in the same way they do: by absurd and useless power struggles.

The City supports us? Well, let's see how !

See you soon,

Collectif Dispel

Adresse

32 Rue De La Klebsau
Strasbourg
67100

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Burstscratch publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Strasbourg

Voir Toutes

Commentaires

Bonjour, Je suis inscrite à la formation sur le cinéma super-8 prévue lundi 16 et mardi 17 : pourriez-vous me confirmer qu'elle a bien lieu ? En effet, je n'ai reçu aucun courriel m'annonçant une annulation (et mon employeur non plus), donc j'ai a priori toujours prévu de venir, mais dans le contexte actuel, je préfère vérifier qu'il en est. Merci d'avance pour votre réponse, et à lundi - en tout cas je l'espère, car le stage a l'air fort intéressant. Anne.