CSF Bas-Rhin

CSF Bas-Rhin La CSF, c’est avant tout des bénévoles, qui agissent auprès des familles pour défendre leurs intérêts et pour les représenter ! La CSF du Bas-Rhin vous accueille tous les jours de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Notre permanence Conso est ouverte le lundi de 9h00 à 12h00/Notre permanence Logement le mardi de 14h00 à 16h30

Notre permanence Conso est ouverte le lundi de 9h00 à 12h00/Notre permanence Logement le mardi de 14h00 à 16h30

Fonctionnement normal

15/06/2021
08/06/2021

Recrutement à l'UD CSF 67-Un(e) Chargé(e) de Mission Logement et Cadre de vie. CDI/35 heures.
- Formation de niveaux II-III dans les domaines du droit, travail social, des sciences économiques, humaines, de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, …
Connaissance :
- de l'environnement associatif,
- de la problématique du logement social
- des réseaux de partenaires, des institutions en charge de la politique de l’habitat
- des outils de communication,
- Sens de l'organisation et autonomie,
- Aptitude à travailler en équipe,
- Capacité rédactionnelle

Pour Plus d'information contactez nous au 03 88 23 43 60 et/ou par mail [email protected]

Soutenez la tribune « Pour l’accès de toutes à une hygiène menstruelle non toxique ! ». La CSF est signataire !Différent...
31/05/2021

Soutenez la tribune « Pour l’accès de toutes à une hygiène menstruelle non toxique ! ». La CSF est signataire !

Différentes études de l’Anses ont confirmé la présence de substances toxiques dans les protections hygiéniques, La CSF réclame donc une réglementation stricte et contraignante de la composition de ces produits d’hygiène féminine. Il est inadmissible que les fabricants continuent de cacher leur composition exacte, au détriment de la santé des femmes. Par ailleurs, la précarité menstruelle touche aujourd’hui 1,7 millions de femmes en France qui sont obligées de mettre à mal leur santé, faute de moyens. Des mesures concrètes doivent être prises d’urgence !

CSF -Non aux expulsions locatives à partir du 1er juin 2021.La CSF demande la prolongation de la trêve hivernale qui a é...
31/05/2021

CSF -Non aux expulsions locatives à partir du 1er juin 2021.
La CSF demande la prolongation de la trêve hivernale qui a été repoussée de deux mois en raison de la crise
sociale et sanitaire liée à la pandémie de la Covid 19.
La CSF craint que la reprise des expulsions locatives au 1er juin débouche sur une augmentation significative
des expulsions afin de « rattraper » celles qui ont été évitées en 2020 pour faire face à la première vague
de la pandémie.
La CSF reconnaît les efforts budgétaires portés sur le doublement de l'enveloppe des Fonds de Solidarité pour le logement (FSL) permettant d’atteindre 60 millions d’euros. Tout comme l’abondement à hauteur de 20 millions d’euros du fonds d’indemnisation des bailleurs.
Toutefois, La CSF déplore que des règlements du FSL souffrent de barème trop restrictif pour soutenir tous les ménages victimes de la crise, et que le montant alloué au fonds d’indemnisation des bailleurs soit largement inférieur aux 80 millions énoncés dans le rapport du député Nicolas Démoulin.
La CSF exige qu’il n’y ait pas d’expulsion sans proposition de relogement ou d’hébergement, comme le prévoit la directive adressée aux préfets par les ministres de l’intérieur et du logement.
La CSF rappelle que la problématique des expulsions locatives est la conséquence de l’inadéquation des revenus des familles, de plus en plus précarisées, avec le montant des loyers trop élevés soumis aux règles du marché.
La CSF revendique :
- La prolongation de la trêve hivernale,
- L’arrêt des expulsions sans relogement,
- L’encadrement des loyers dans le parc privé,
- L’arrêt des coupures d’énergie,
- Le rétablissement des Aides à la pierre financées par l’Etat et le renforcement des APL,
- L’application de la loi DALO

CSF -Non aux expulsions locatives à partir du 1er juin 2021.
La CSF demande la prolongation de la trêve hivernale qui a été repoussée de deux mois en raison de la crise
sociale et sanitaire liée à la pandémie de la Covid 19.
La CSF craint que la reprise des expulsions locatives au 1er juin débouche sur une augmentation significative
des expulsions afin de « rattraper » celles qui ont été évitées en 2020 pour faire face à la première vague
de la pandémie.
La CSF reconnaît les efforts budgétaires portés sur le doublement de l'enveloppe des Fonds de Solidarité pour le logement (FSL) permettant d’atteindre 60 millions d’euros. Tout comme l’abondement à hauteur de 20 millions d’euros du fonds d’indemnisation des bailleurs.
Toutefois, La CSF déplore que des règlements du FSL souffrent de barème trop restrictif pour soutenir tous les ménages victimes de la crise, et que le montant alloué au fonds d’indemnisation des bailleurs soit largement inférieur aux 80 millions énoncés dans le rapport du député Nicolas Démoulin.
La CSF exige qu’il n’y ait pas d’expulsion sans proposition de relogement ou d’hébergement, comme le prévoit la directive adressée aux préfets par les ministres de l’intérieur et du logement.
La CSF rappelle que la problématique des expulsions locatives est la conséquence de l’inadéquation des revenus des familles, de plus en plus précarisées, avec le montant des loyers trop élevés soumis aux règles du marché.
La CSF revendique :
- La prolongation de la trêve hivernale,
- L’arrêt des expulsions sans relogement,
- L’encadrement des loyers dans le parc privé,
- L’arrêt des coupures d’énergie,
- Le rétablissement des Aides à la pierre financées par l’Etat et le renforcement des APL,
- L’application de la loi DALO

DEMARCHAGE TELEPHONIQUE-Les associations de consommateurs dénoncent le manque d’ambition du Gouvernement. Alors que le d...
06/05/2021

DEMARCHAGE TELEPHONIQUE-Les associations de consommateurs dénoncent le manque d’ambition du Gouvernement. Alors que le démarchage téléphonique s’est accentué avec la crise sanitaire, on attendrait
du Gouvernement qu’il use de sa prérogative pour instaurer des règles intransigeantes pour garantir la tranquillité des consommateurs. Son projet autorise pourtant des créneaux de plus de cinquante heures d’appel par semaine, sur six jours. Du lundi au vendredi, la prospection sera autorisée de 9 heures à 19 heures et de 10 heures à 18 heures le samedi, avec seulement une et
deux heures de répit respectivement le midi.
Déterminées à lutter contre le fléau du démarchage téléphonique, les associations l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, La CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, INDECOSA-CGT, l’UFC-Que Choisir et l’Unaf :
- Rappellent qu’elles demandent l’interdiction du démarchage téléphonique non sollicité ;
- Dans cette attente, elles exhortent le Gouvernement à la réécriture intégrale du projet de décret afin de :
o Réduire drastiquement les créneaux horaires durant lesquels le démarchage
téléphonique non sollicité est autorisé ;
o Généraliser le droit des consommateurs qui déclinent une proposition
commerciale à ne pas être rappelés, conformément à ce qui a été obtenu par la loi sur le secteur de l’assurance.
Si cela n’était pas suffisant, le projet du Gouvernement valide les pires pressions dont sont victimes les consommateurs, notamment les plus vulnérables. En effet, même s’ils déclinent dès le
premier appel la proposition commerciale, le démarcheur d’une même entreprise sera autorisé àles appeler jusqu’à quatre fois au total au cours du même mois, soit une fois par semaine. Cette
tolérance est d’autant plus inacceptable qu’elle constitue un quasi blanc-seing aux professionnels,comme ceux de la fourniture d’énergie ou des travaux de la maison, qui échappent encore à tout
encadrement sectoriel

La CSF recrute! Notre offre d'emploi concerne le poste d' un.e Chargé.e. de mission basé.e à Strasbourg avec déplacement...
21/04/2021

La CSF recrute! Notre offre d'emploi concerne le poste d' un.e Chargé.e. de mission basé.e à Strasbourg avec déplacements sur l’ensemble département 67-CDi 35H
SES MISSIONS: Le.a chargé.e de mission contribue au développement des missions de l’UD CSF67 dans le cadre de son projet social 2021-2026 avec le réseau des associations locales CSF du département.
Il.elle contribuera au développement des projets de territoires aux côtés des équipes locales CSF avec les secteurs de l’Union Départementale CSF 67 (Consommation santé environnement - Habitat et cadre de vie - Parentalité). Plus d'informations ci-joint.

Bonne année 2021! - L'année 2020 a été jalonnée d’épreuves pour les familles et les associations. Dans ce contexte diffi...
05/01/2021

Bonne année 2021! - L'année 2020 a été jalonnée d’épreuves pour les familles et les associations. Dans ce contexte difficile, nous saluons les bénévoles qui apportent au quotidien leurs contributions pour soutenir les familles et la vie associative dans les quartiers.
La Confédération Syndicale des Familles du Bas-Rhin vous souhaite, à Toutes et Tous, pour la nouvelle année 2021, de porter avec force et courage les valeurs de solidarité, de liberté et de tolérance. Construisons ensemble un monde meilleur !

Bonne année 2021! - L'année 2020 a été jalonnée d’épreuves pour les familles et les associations. Dans ce contexte difficile, nous saluons les bénévoles qui apportent au quotidien leurs contributions pour soutenir les familles et la vie associative dans les quartiers.
La Confédération Syndicale des Familles du Bas-Rhin vous souhaite, à Toutes et Tous, pour la nouvelle année 2021, de porter avec force et courage les valeurs de solidarité, de liberté et de tolérance. Construisons ensemble un monde meilleur !

Communiqué-Incendie du 33 allée Reuss du 4 janvier 2020 - La CSF témoigne sa solidarité aux locataires sinistrés de l'al...
05/01/2021

Communiqué-Incendie du 33 allée Reuss du 4 janvier 2020 - La CSF témoigne sa solidarité aux locataires sinistrés de l'allée REUSS au Neuhof. Nous sommes assurés qu' OPHEA et ses services sont mobilisés pour la prise en charges des locataires touchés. Le bailleur avec ses partenaires ont assuré l'hébergement d'urgence. La réattribution de logements sera effective dans de très courts délais.
Les locataires doivent très rapidement déclarer ce sinistre à leur assurance habitation pour obtenir réparation et indemnisation de leurs biens dégradés. La CSF se propose de les accompagner dans leurs démarches. Contactez nous au 03 88 23 43 60 ou par mail: [email protected]

Facturations abusives de tests Covid dans certaines cliniques - Grand-Est
04/12/2020
Facturations abusives de tests Covid dans certaines cliniques - Grand-Est

Facturations abusives de tests Covid dans certaines cliniques - Grand-Est

France Assos Santé Grand Est, l’organe de référence pour représenter les droits et les intérêts des usagers du système de santé et la Mutuelle AUBEANE dénoncent une pratique de tarification abusive de tests COVID au sein de certaines cliniques. Les faits : Lors de leurs séjours dans cert...

Tous ensemble, évitons un nouveau confinement ! Les associations de santé en appellent au Conseil de Défense - France As...
25/11/2020
Tous ensemble, évitons un nouveau confinement ! Les associations de santé en appellent au Conseil de Défense - France Assos Santé

Tous ensemble, évitons un nouveau confinement ! Les associations de santé en appellent au Conseil de Défense - France Assos Santé

Sauver la vie, sauver les emplois, oui c’est possible ! La réalité de l’épidémie et son deuxième confinement éveille les inquiétudes des citoyens. La perspective d’une répétition de type « stop and go » met en alerte les associations de patients et usagers de la santé, les professi...

12/11/2020
Osons Causer

Osons Causer

La deuxième vague est-elle exagérée ? Les tests sont-ils surtout des faux positifs ? Les réas sont-elles saturées comme chaque année ? La mortalité de 2020 sera-t-elle la même que les autres années ? On fait le point !

:) Pour découvrir + de 40 vidéos exclusives sur notre site : www.osonscomprendre.com :)

SOURCES :
Suivre l’épidémie avec de beaux graphs : https://covidtracker.fr/covidtracker-france/

Les “faibles valeurs CT”, tout savoir sur les PCR :https://www.sfm-microbiologie.org/wp-content/uploads/2020/09/Avis-SFM-valeur-Ct-excre%CC%81tion-virale-_-Version-Finale-25092020.pdf
La vidéo illustrative super bien faite : https://www.youtube.com/watch?v=ThG_02miq-4
Les 63 % de non symptomatiques (p.8) : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-29-octobre-2020
Jérome Salomon sur les “positifs faibles” : https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/14/covid-19-a-quoi-correspond-la-nouvelle-distinction-entre-positif-et-positif-faible-dans-le-resultat-_1802135
Délais moyen 3 jours : https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/293577/2783978

La pire épidémie récente de grippe (p.4) (On retient celle de 2014-2015 parce que cette année a connu plus de passages en réanimations) :https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/153454/document_file/42975_spf00000890.pdf
Les nouvelles hospitalisations et réas Covid : https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde#block-266151

Le tableau confusant sur la mortalité totale :
https://twitter.com/Laissonslespre1/status/1321102321372246016/photo/1
Le “vrai” graph de mortalité :
https://public.flourish.studio/visualisation/4287238/
La source “INSEE” :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001641603#Tableau
Les explications de la directrice :
https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/29/les-donnees-de-l-insee-montrent-elles-vraiment-qu-il-n-y-a-pas-eu-de-surmortalite-liee-au-covid_1803730

10/11/2020

Communiqué CSF - Gel de l'augmentation des loyers- Conformément aux revendications des trois organisations de locataires (CSF, CNL, CLCV), nous sommes heureux de vous annoncer que le conseil d'administration du bailleur Habitation Moderne a voté hier, pour l'année 2021, le gel de l'augmentation des loyers et cela au bénéfice des locataires. Cependant, l'application depuis trois ans des réformes du gouvernement ampute les moyens des bailleurs sociaux. Entamant leurs capacités d'entretien de leur patrimoine et de production de logements de qualité et à loyers abordables.

29/10/2020

CSF - Confinement 2 - Continuité du soutien aux locataires, consommateurs et aux familles par nos permanences téléphoniques et mails.
Nous vous invitons à nous contacter aux coordonnées suivantes:
- Notre permanence téléphonique de 9h à 11h et de 13h à 15h du lundi au vendredi: 03 88 23 43 60
- Pour les questions relatives à la défense des locataires: [email protected]
- Pour les questions relatives à la défense des consommateurs et au surendettement des ménages: [email protected]
- Pour les questions relatives à la parentalité : [email protected]

Communiqué CSF - Gel de l'augmentation des loyers- Conformément aux revendications des trois organisations de locataires...
16/10/2020

Communiqué CSF - Gel de l'augmentation des loyers- Conformément aux revendications des trois organisations de locataires (CSF, CNL, CLCV), nous sommes heureux de vous annoncer que le conseil d'administration du bailleur OPHEA a voté hier, pour l'année 2021, le gel de l'augmentation des loyers et cela au bénéfice des locataires . Nous sommes dans l'attente des décisions des CA des autres bailleurs qui statueront prochainement. Cependant, la situation n'est pas enviable en raison de l'application depuis trois ans des réformes du gouvernement qui ampute les moyens des bailleurs sociaux. Entamant leur capacité d'entretien de leur patrimoine et de production de logements de qualité et abordable.

15/10/2020

Communiqué Contre l'augmentation des loyers: CONFÉDÉRATION SYNDICALE DES FAMILLES-CNL-CLCV. Cette année encore, nos administrateurs, Elu-e-s des locataires se prononceront contre les augmentations de loyers proposées aux votes des Conseils d’Administration.
En octobre 2020, les APL n’ont été revalorisées que de 0,3 % alors que l’IRL est porté à 0,66%. Cette nouvelle sous actualisation s’ajoute aux précédentes en défaveur des familles modestes et très modestes.
L’accumulation de ces mesures restrictives depuis plusieurs années ne fait qu’accentuer la déconnection des APL de la dépense réelle supportée par les familles. Fragilisant le budget des familles les plus modestes, qui voient leur pouvoir d’achat continuer à se dégrader.
Cette situation est d’autant plus dommageable que nous traversons cette année une période de crise sanitaire qui accentue la crise économique et sociale.

Nous recrutons un-e personne pour une mission de service civique dédié à l'environnement et la gestion des déchets. Cliq...
23/09/2020
Découvrez la mission de Service Civique Sensibilisation aux enjeux environnementaux

Nous recrutons un-e personne pour une mission de service civique dédié à l'environnement et la gestion des déchets. Cliquez pour plus d'informations :
https://www.service-civique.gouv.fr/missions/sensibilisation-aux-enjeux-environnementaux

La CSF souhaite confier une mission de suivi et de développement d’actions en cours consacrée « la responsabilité citoyenne en matière environnementale ». Les bénévoles des associations CSF impliqués dans la vie de quartiers sont confrontés quotidiennement à la problématique de la gest...

Communiqué de la CSF - Coût de la Scolarité : + 6,20 % à la charge des familles!: https://www.la-csf.org/cout-scolarite-...
19/08/2020

Communiqué de la CSF - Coût de la Scolarité : + 6,20 % à la charge des familles!: https://www.la-csf.org/cout-scolarite-2020/
L’apparition du Corona Virus n’a eu de cesse de bouleverser les équilibres, modifier les repères et changer les pratiques. Ces dernières années le coût de la scolarité suivait de façon relativement fidèle le cours de l’inflation avec des chiffres qui oscillaient entre 0 et 1 %. Cette année 2020 est exceptionnelle puisque le coût de la scolarité augmente de plus de 6 %. Les échanges que nous avons pu avoir avec les familles nous ont permis d’éclairer les raisons de cette hausse très importante.

Adresse

184, Route Du Polygone
Strasbourg
67100

Téléphone

0388234360

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque CSF Bas-Rhin publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à CSF Bas-Rhin:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Strasbourg

Voir Toutes

Commentaires

Bonjour ! L'association Au Coude à Coude propose des REPARATIONS DE VELOS A DOMICILE par des mécaniciens migrants - à Strasbourg centre ville et quartiers limitrophes. A PRIX LIBRES ! Les mécaniciens de déplacent chez vous ou sur votre lieu de travail pour effectuer toutes les petites réparations du quotidien. C'est écologique, solidaire... et sur rendez-vous T. 06 35 60 54 07.
Petites REPARATIONS DE VELO A DOMICILE par des mécaniciens migrants Freins desserrés ? Chaîne qui saute ? Crevaison ? PAS DE PANIQUE ! Un coup de fil et on est là, sans soucis, ni tracas! Au Coude à Coude, une association d'aide à l'intégration des personnes issues de la migration forcée, propose un service de petites réparations de vélos à domicile par des mécaniciens migrants. C'est solidaire, c'est écolo et c'est prix libres ! Et sur rendez-vous au 06 52 92 95 23 ou 06 35 60 54 07.
On est une équipe solidaire bénévole qui aide nos prochains en confectionnant des masques
Dans l'équipe on essaie d'aider a protéger chacun de nous en confectionnant des masques pendant le confinement & après le deconfinement. Merci à vous tous qui nous soutiennent