Alimentons-nous

Alimentons-nous Alimentons-nous, Le rendez-vous des professionnels des circuits alimentaires de proximité.

L'association Minga continue sa mobilisation pour renforcer les filières alimentaires de proximité et permettre aux professionnels de développer leurs approvisionnements, leurs débouchés, leurs partenariats pour contribuer à une alimentation de qualité artisanale sur leurs territoires. Les conventions d'affaires "Alimentons-nous" permettent aux participants d'effectuer jusqu'à 10 rendez-vous BtoB en une seule après midi. La prochaine édition aura lieu à Saint Denis, le lundi 14 mars 2016.

Il y a des urgences à regler au nom de priorités à défendre !Ici soutenir une brasserie artisanale, c’est poser la premi...
22/05/2020

Il y a des urgences à regler au nom de priorités à défendre !
Ici soutenir une brasserie artisanale, c’est poser la première brique d’une halle alimentaire. 600-700 m2 pour un projet collectif qui réponde aux besoins alimentaires d’un territoire, c’est « juste » une affaire d’accès au foncier… et de volonté politique, en phase avec des professionnels qui aiment leur métier et des habitants qui aiment leurs produits. Que Montreuil entende les montreuillois.es et La Montreuilloise - Brasserie artisanale
la pétition : http://chng.it/z6GGsYPDvm
En savoir plus : http://la-montreuilloise.com/…/la-montreuilloise-bientot-s…/

Alliance des Cuisiniers Slow Food
28/04/2020

Alliance des Cuisiniers Slow Food

Alliance Slow Food des Cuisiniers
Communiqué du 27 avril 2020

Qui sont ces inconnus qui représentent le monde de la restauration à l’Elysée ?

Non content d’avoir confisqué la fête de la gastronomie pour servir ses propres intérêts, Alain Ducasse est invité à l’Elysée pour décider du sort de la restauration en compagnie de cols bleus blanc rouge et de tout ce qui compte dans la sphère people de la cuisine.
Qui sont-ils pour nous représenter ? Ces donneurs de leçons et moralisateurs à leurs heures, sont très éloignés du quotidien des cuisinières et cuisiniers qui n’ont pas attendu la crise sanitaire pour s’engager dans la voie d’une cuisine responsable. Que le CCF, fondé par le gratin de la haute gastronomie se targue de s’engager socialement et écologiquement est une farce, les grandes voix de ce mouvement ont tous croqué dans tout ce qui a fait la déchéance de notre agriculture vivrière, celle qui fait vivre les hommes et les territoires. Sponsorisés, partenaires, associés des grandes marques de l’agro- alimentaire, de la grande distribution et maintenant de certains médias, ils sont les seuls à apparaître dans ces derniers, acquis à la cause de ces annonceurs, décideurs de l’agro- industrie. Pendant qu’ils sauvaient leurs propres affaires, ils ont masqué pendant des décennies la réalité d’un métier qui est incapable de dégager de la trésorerie, de faire bon, propre et juste sans se sacrifier personnellement. Nous souhaitons ici, distinguer les fondateurs du CCF de leurs adhérents qui ont pensé et œuvré de bonne foi en pensant que cette organisation allait aider notre métier.
Le métier était déjà très fragile bien avant la crise pour ces artisans de l’intérêt général, il est même déserté, il manquait 200 000 cuisiniers dans les restaurants en France avant la crise. Nous en connaissons les causes, le corporatisme (et donc l’incapacité à s’ouvrir aux aspirations des nouvelles générations), l’entre soi (la haute gastronomie n’est pas l’Alpha et l’Omega du métier), les violences et la misogynie en cuisine (elles n’ont pas disparues), les bas salaires (qui s’est battu pour redistribuer les gains des filières dont ils touchaient des cachets confortables ?), ), les heures et les rythmes de travail écrasants et jamais remis en question, l’absence de perspectives de carrières pour qui ne souhaite pas vivre son métier comme une guerre fratricide quotidienne. Le résultat de 20 ans de médiatisation est désastreux, la France ne s’est pas remise à cuisiner hors des cercles d’initiés, la malbouffe n’a cessé de progresser en France et Emmanuel Macron, si proche de ces diplomates en veste blanche n’a fait que confirmer son soutien au pire de l’agriculture productiviste le 22 avril dernier en Bretagne. Et pendant ce temps Mac Donald était parmi les premiers à ré-ouvrir des établissements
Le GNI, et l’UMIH, syndicats professionnels légitimes à l’Elysée sont-ils condamnés à faire de la figuration quand c’est Alain Ducasse qui annonce les dates probables de réouverture des restaurants ? Qui étaient les représentants de salariés, y en avait-il seulement ? Quelles sont les mesures en discussion ? Seront-ils complices de l’application Stop-Covid pour l’accès aux restaurants ? La généralisation de la solution des plats livrés à domicile dédouane-t-elle le métier de sa coresponsabilité dans la précarité des livreurs à vélo ?
Ces « chefs » en veste blanche ne représentent pas les « Artisans Cuisinier.e.s » de France.

Le conseil d’administration de l’Alliance Slow Food des Cuisinier.e.s

https://alliance-des-cuisiniers.fr

Minga - Faire ensemble.
17/04/2020

Minga - Faire ensemble.

Tirer un revenu d'une rente de loyer sur une activité qui est arrêtée pour des raisons administratives est une injustice, un acte anti-social.

il n'y aura pas de "jours heureux"1 sans les cuisinières et les cuisiniers de Alliance des Cuisiniers Slow Food, car nous aurons besoins de toutes les bonnes tables Vivantes pour penser l'économie, la démocratie et l'humanité de demain.

Minga avec l’Alliance Slow Food des Cuisinier.e.s.

1 "l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie"- "Les Jours Heureux", Programme du Conseil national de la Résistance - 15 mars 1944

Organisons-nous !
11/04/2020
Podcast - Allo Confiné(e) avec Xavier Hamon : « Notre système alimentaire valorise la mode et l’éphémère, mais pas l’essentiel : sa fonction nourricière » - ATABULA - Edition générale

Organisons-nous !

Dixième podcast avec le directeur de l’Université des Sciences et des Pratiques Gastronomique (USPG), Xavier Hamon. À se mettre entre les oreilles : l’approche systémique de notre alimentation, la formation des cuisiniers et des cuisinières, la montée des radicalités… Un discours singul...

Minga - Faire ensemble.
07/04/2020

Minga - Faire ensemble.

illustration Pascal Campion, dans la dernière couverture du New Yorker.

"Une couverture dans laquelle Pascal Campion a souhaité faire un clin d’œil à un livreur dans une métropole silencieuse. « Je n’ai pas commencé par la sensation de la ville, mais par mes propres émotions » a confié l’artiste au New Yorker. « Je me suis senti sombre, seul, un peu effrayé, et j’ai construit une ville basée sur New York, sans tenir compte de ce sentiment. Au lieu de choisir des formes, j’ai choisi des lumières et des ombres. J’ai d’abord travaillé sur les textures et j’ai ajouté des détails par la suite. Finalement, je suis arrivé à un point où tout ce dont j’avais besoin était un petit ancrage visuel pour rendre l’image représentative plutôt qu’abstraite. Dans ce cas, le livreur est devenu le destinataire (et l’incarnation) de mes émotions. »

Au Havre maintenant !
02/04/2020
Signez la pétition

Au Havre maintenant !

Pour la réouverture de marché de plein vent au Havre

Pour les Quimperois et au delà, que ça essaime !
31/03/2020
Signez la pétition

Pour les Quimperois et au delà, que ça essaime !

Quimper : réouverture immédiate de tous les marchés de plein vent.

Minga - Faire ensemble.
27/03/2020

Minga - Faire ensemble.

Le Collectif des Livreurs Autonomes de Paris, l'Alliance des cuisiniers Slow Food, la coopérative Les Oiseaux de passage, La Coop des Communs, le Syndicat des Travailleurs et Travailleuses du Jeu Vidéo, CGT SAP- Service à la personne, L'Union syndicale Solidaires, Fédération SUD Commerces et Services, La Confédération Nationale des Travailleurs - Solidarité ouvrière (CNT-SO) et Minga, solidaires des livreurs !
#clap
#allianceslowfooddescuisiniers
#minga
#lesoiseauxdepassage
#stjv
#lacoopdescommuns
#cgtsap
#unionsyndicalesolidaires
#sudcommercesetservices
#cntsolidariteouvriere
#cgthpe

Amoureux de bons pains en recherche d'un lieu !
12/02/2020

Amoureux de bons pains en recherche d'un lieu !

Bonjour, nous cherchons un nouveau lieu pour notre projet, merci de partager un maximum !!!!

FAMILLE DE BOULANGER CHERCHE FOUR À BOIS/SCOOP/ECO-VILLAGE/HAMEAUX/MAIRIE POUR AIDER ET DÉVELOPPER UNE BOULANGERIE BIOLOGIQUE,
TOUTE LA FRANCE POSSIBLE !

Après 7 ans passé à la Pailliole nous avons choisi de poursuivre notre projet sur un autre lieu.

Ces années furent extrêmement riche entre la découverte du coin, la création de l'association, le voyage, la boulangerie à Rieux-volvestre mais nous avons l'impression d'être arrivé au bout de nos possibilité ici pour le moment.
Dans l'idée de continuer à apprendre et partager notre passion pour le pain au levain cuits dans un four à bois nous commençons à chercher un nouveau lieu pour notre projet.

Tout est envisageable que ce soit la région, le pays, le projet, nous cherchons un projet avant tout humain et tourné vers l'échange.

Nous pouvons racheter un ancien fond de commerce, rallumer un vieux four avec l'aide d'une mairie, intégrer un scoop, etc.....

Si vous avez des idées merci de nous contacter !!!

Université des Sciences et des Pratiques Gastronomiques grandit : nouvelles coopérations !
11/02/2020
Un nouveau pas vers l'alimentation durable !

Université des Sciences et des Pratiques Gastronomiques grandit : nouvelles coopérations !

Bien manger, favoriser les circuits courts, produire et consommer responsable... Si le Pays de Redon est reconnu pour ses nombreuses initiatives, plusieurs partenaires s'engagent pour aller encore plus loin. A l'étude : un Pôle des Transitions Alimentaires sur le territoire. C'est l'un des objecti...

15/01/2020
Graines del Païs

Graines del Païs

La découverte des blés de population
Portrait de Daniel Larroque à Peyrefitte sur l'Hers (Aude)

Minga - Faire ensemble.
02/12/2019

Minga - Faire ensemble.

Parce que « les semences libres de droit ont besoin du service public au coeur de tous les territoires », Minga se félicite du communiqué commun entre la FSU Bretagne et le Syndicat des Artisans Semenciers et se joint à leur appel pour la mobilisation sociale unitaire du 5 décembre contre la réforme des retraites et la privatisation de nos vies : http://www.minga.net/les-semences-libres-de-droit-ont-besoin-du-service-public-au-coeur-de-tous-les-territoires/

Graines de liberté - Hadoù Ar Frankiz
29/10/2019

Graines de liberté - Hadoù Ar Frankiz

A bouquiner 📚

"Comment cultiver du blé sans dépendre des multinationales ? Les semences paysannes sont-elles interdites ? Véritable guide nous emmenant de la sélection du grain jusqu’à la cuisson du pain, ce livre permet de comprendre l’impasse nutritionnelle, écologique et sociale de l’industrie boulangère. Et, à partir des blés paysans, de découvrir la force collective de celles et ceux qui font autrement" 👉 https://reporterre.net/Eloge-des-bles-paysans

Communiqué du Syndicat des Artisans Semenciers |
11/10/2019
Communiqué du Syndicat des Artisans Semenciers |

Communiqué du Syndicat des Artisans Semenciers |

Le métier d'artisan semencier n'est pas soluble dans l'agro bio industrielle. S'accommoder notamment des « contrats multiplicateurs » que le GNIS impose de

La grande distribution est en train de manger le bio
26/08/2019
La grande distribution est en train de manger le bio

La grande distribution est en train de manger le bio

Les supermarchés ont su démocratiser le bio mais saignent aujourd'hui les producteurs et les consommateurs les moins bien lotis. Des alternatives existent pour se réapproprier une autre consommation.

Minga - Faire ensemble.
10/06/2019

Minga - Faire ensemble.

En vue de la prochaine commission Safer du 18 juin qui décidera de l'avenir des terres cultivées par Bastien Moysan, Minga, l'Alliance Slow Food des cuisinères et cuisiniers de Bretagne, le Syndicat des Artisans Semenciers et le Syndicat des Récoltants Professionnels d’Algues de Rives de Bretagne appellent à signer une pétition : http://www.minga.net/la-terre-a-ceux-qui-nourrissent-tous-les-vivants/

Pour les bretons ! Appel à soutien pour la ferme de Bastien (Guerniec), du collectif Triptolème, pour annuler la vente d...
31/05/2019

Pour les bretons ! Appel à soutien pour la ferme de Bastien (Guerniec), du collectif Triptolème, pour annuler la vente des terres cultivées en bio depuis 15 ans par sa famille. Rendez-vous le 2 juin à 17h salle Kernéis (Daoulas).

Bastien Moysan, agriculteur à Daoulas, membre de triptolène https://www.triptoleme.org/ , partenaire de la campagne "graines d'une Bretagne d'avenir" producteur de l'avoine de panache de Daoulas

L'université des sciences et pratiques gatronomiques ouvre une page !
23/05/2019

L'université des sciences et pratiques gatronomiques ouvre une page !

Bienvenue sur la page officielle de l’Université des Sciences et des Pratiques Gastronomiques. Cette page vous permettra de suivre l’actualité et les avancées du projet.

Nous vous présentons la petite équipe !

Le bureau : Emmanuel (Président), Gigi (Secrétaire), Pierre (Trésorier).

Les salariés : Xavier (Directeur) et Charlotte (Assistante de direction).

Photos : Christophe Bornet

Minga - Faire ensemble.
16/03/2019

Minga - Faire ensemble.

Comme il n’y a pas de gastronomie populaire qui n'implique un max d’habitants, professionnels et amateurs (jardiniers, maraîchers, éleveurs, cuisiniers, apiculteurs, arboriculteurs, vignerons, brasseurs, fromagers, boulangers, primeurs, livreurs…) et que c’est tout l'intérêt, Minga souhaite organiser annuellement les rencontres "Alimentons-nous" à Gennevilliers, dans La Halle des Grésillons. Parce que « bien manger », ça se discute et ça s’organise forcément ensemble, autant commencer maintenant : rdv le 20 mars !

Minga - Faire ensemble.
02/02/2019

Minga - Faire ensemble.

Minga - Faire ensemble.
10/11/2018

Minga - Faire ensemble.

Retrouvez Corinne Duperron, artisane semencière à Belmont sur Loire, engagée avec Graines del Païs, à Marjolaine ! En face de l'entrée, à 2 pas du stand de Nature et progrès, jusqu'à dimanche soir !

12/09/2018
Graines del Païs

Graines del Païs

Graines del Païs donne la parole à ses artisans semenciers.
Ils ont ainsi l'occasion de nous raconter en quoi consiste leur métier, quelle est leur démarche et leur philosophie.

Pour le premier film de la série, nous nous intéressons à Sophie Banzet, jeune agricultrice installée dans l'Aude.

Adresse

6 Rue De La Légion D'honneur
Paris
93200

Informations générales

Pour participer : www.alimentons-nous.fr

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Alimentons-nous publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Alimentons-nous:

Our Story

Minga se mobilise pour renforcer les circuits alimentaires de proximité et permettre aux acteurs qui y sont engagés de nouer de nouvelles relations, entre eux, de gré à gré, afin d’en maitriser la dimension artisanale. Les conventions d'affaires "Alimentons-nous" proposent aux participants d'avoir jusqu'à 10 rendez-vous en une seule après midi pour rencontrer de nouveaux fournisseurs, clientèles, partenaires logistiques... et voir comment évoluer ensemble, chacun dans l’attention des réalités du métier de l’autre, vers une alimentation, aux goûts de tous. La dernière édition a eu lieu à Saint Denis, en 2016...

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres organisations à but non lucratifss à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Un reportage redoutable d'efficacité ! Merci à l'équipe de CASH Investigation de montrer tout l'enjeu de notre mobilisation !