ADVR - Association de Défense des Valeurs de la Résistance

ADVR - Association de Défense des Valeurs de la Résistance Faire connaître l’histoire de la Résistance ;
Transmettre la mémoire des acteurs de la Résistance ;
Transmettre, faire vivre et développer les valeurs (justice, solidarité, démocratie, libertés fondamentales...)

Association loi 1901

Fonctionnement normal

Les battantes : Simone Segouin, visage de la Résistance à 19 ans
11/05/2021
Les battantes : Simone Segouin, visage de la Résistance à 19 ans

Les battantes : Simone Segouin, visage de la Résistance à 19 ans

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Simone Segouin, 18 ans, rejoint le mouvement des Francs-tireurs et partisans (FTP). Aujourd'hui, cette résistante au parcours hors du commun a 96 ans. 

Maxime Aubry, l'un des premiers Tahitiens volontaires à partir se battre en Europe aux côtés des Alliés, Officier de la ...
03/04/2021
Maxime Aubry promu officier de la Légion d'honneur - Polynésie la 1ère

Maxime Aubry, l'un des premiers Tahitiens volontaires à partir se battre en Europe aux côtés des Alliés, Officier de la Légion d’Honneur et médaillé Militaire, titulaire de la Croix de guerre 1939/1945 avec citation à l’ordre du régiment, de la Croix du combattant volontaire 1939/1945, et de la Croix du combattant volontaire de la Résistance, est décédé.
Retrouvez son parcours dans l'article ci-dessous

A 104 ans, Maxime Aubry est notamment Officier de la Légion d’Honneur et médaillé Militaire, titulaire de la Croix de guerre 1939/1945 avec citation à l’ordre d

Commémoration de la rafle du 6 avril 1944 avec la Maison d'izieuhttps://www.memorializieu.eu/event/commemoration-de-la-r...
29/03/2021
Commémoration de la rafle du 6 avril 1944 - Maison d'Izieu

Commémoration de la rafle du 6 avril 1944 avec la Maison d'izieu
https://www.memorializieu.eu/event/commemoration-de-la-rafle-du-6-avril-1944/

Commémoration de la rafle du 6 avril 1944 Billetterie Commémoration de la rafle du 6 avril 1944 10h-12h 7 avril 1946, Maison d’Izieu © Archives Marie-Antoinette Cojean – tous droits réservés Chaque année, la Maison d’Izieu commémore la rafle du 6 avril 1944 dont furent victimes les 44 e...

26/03/2021

26 mars 1944 : attaque allemande se déclenche contre les maquisards regroupés aux Glières (photo). Le 27 mars, le capitaine Anjot (photo) est tué. Les 6 500 hommes de la 157e division et des policiers allemands investissent le plateau. La chasse à l'homme débute. Le bilan est de 155 résistants morts au combat (dont Anjot et tous ses officiers sauf un), 30 blessés et 160 prisonniers

Du 25 mars au 15 avril 1944, l'armée allemande mène l'action « Brehmer » contre les maquis de Dordogne(photo) et de Corr...
25/03/2021

Du 25 mars au 15 avril 1944, l'armée allemande mène l'action « Brehmer » contre les maquis de Dordogne(photo) et de Corrèze.

"Mettre en lumière le travail de l'ombre, celui de la résistance française". Voilà l'objectif de ce projet de Mémorial d...
23/03/2021
Mémorial de la Résistance dans la Manche : "Une reconnaissance méritée"

"Mettre en lumière le travail de l'ombre, celui de la résistance française". Voilà l'objectif de ce projet de Mémorial des Résistants qu'une association américaine veut implanter à Sainte-Marie-du-Mont, près d'Utah Beach.

Une association américaine porte un projet de Mémorial des Résistants sur la commune de Sainte-Marie-du-Mont, près d'Utah Beach. Un monument dont le but est de mettre la lumière sur cette armée des ombres lors de la Seconde guerre mondiale et la Libération.

15 Mars 1944 : Publication du programme du Conseil national de la Résistance (CNR), sous le titre de "programme d'action...
15/03/2021

15 Mars 1944 : Publication du programme du Conseil national de la Résistance (CNR), sous le titre de "programme d'action de la Résistance".
Il rappelle que c'est en regroupant toutes ses forces autour des aspirations quasi unanimes de la nation, que la France retrouvera son équilibre moral et social et redonnera au monde l'image de sa grandeur et la preuve de son unité ». Il « comporte à la fois un plan d'action immédiate contre l'oppresseur et des mesures destinées à instaurer, dès la libération du territoire, un ordre social plus juste »."

Semaine "Femme et résistante" : Simone Michel-Levy, une des six femmes Compagnon de la Libérationhttps://www.ordredelali...
13/03/2021
Simone MICHEL-LÉVY

Semaine "Femme et résistante" : Simone Michel-Levy, une des six femmes Compagnon de la Libération
https://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/simone-michel-levy?fbclid=IwAR3KZbytYIPNm6yugNnnVX9npDWeSRoc-dCIiOiiDuudEnG1NQyum5u7w8Y

- Compagnon de la Libération (1945-09-26) - Légion d'Honneur - Croix de la Libération - Croix de Guerre 1939-45 - Médaille de la Résistance Française - Croix du Combattant Volontaire de la Résistance - Médaille des Blessés - Médaille Commémorative 39-45 - Médaille de la déportation et d...

Semaine "Femme et résistante" : Micheline Maurel, poète du réseau Marco Polohttps://www.sisilesfemmes.fr/2017/02/02/mich...
11/03/2021
Micheline Maurel

Semaine "Femme et résistante" : Micheline Maurel, poète du réseau Marco Polo
https://www.sisilesfemmes.fr/2017/02/02/micheline-maurel/

Micheline Maurel est fraîchement installée à Lyon, où elle prépare son agrégation de Lettres Classiques, quand la guerre éclate. Elle entre dans la Résistance dès l'été 1940 et rejoint le réseau Marco Polo. Arrêtée par la Gestapo le 19 juin 1943, elle est déportée le 29 août à Rave...

Semaine "Femme et résistante" : Marie-Claude Vaillant-Couturier, du témoignage à la déportationhttps://www.humanite.fr/m...
10/03/2021
Marie-Claude Vaillant-Couturier. La mémoire qui résiste

Semaine "Femme et résistante" : Marie-Claude Vaillant-Couturier, du témoignage à la déportation
https://www.humanite.fr/marie-claude-vaillant-couturier-la-memoire-qui-resiste-697477

L’existence de la résistante et militante communiste, reporter à l’Humanité, aura été marquée par un engagement antifasciste sans faille. Mais aussi par un désir qu’elle ne perdra jamais, de ses premiers pas de journaliste jusqu’à sa mort en 1996, de faire entendre les sans-voix.

Photos from Musée de la Résistance en Bretagne's post
09/03/2021

Photos from Musée de la Résistance en Bretagne's post

Semaine "Femme et résistante" : en Belgique, Marina Chafrova-Maroutaïeva a changé l'histoirehttps://fr.rbth.com/histoire...
08/03/2021
Marina Chafrova-Maroutaïeva, héroïne russe de la Résistance belge

Semaine "Femme et résistante" : en Belgique, Marina Chafrova-Maroutaïeva a changé l'histoire
https://fr.rbth.com/histoire/85915-marina-chafrova-marouta%C3%AFeva-h%C3%A9ro%C3%AFne-russe

Cette femme héroïque a été décapitée après un acte désespéré qui a changé la tactique de la Résistance belge. Son destin a fait irruption dans la vie du docteur en sciences de la communication, diplômé en philosophie et lettres et ancien fonctionnaire de la Commission européenne, Ram....

Zoom sur le réseau de la "Rose Blanche", décapité le 22 février 1943https://www.franceculture.fr/conferences/musee-du-qu...
22/02/2021
L'histoire de la Rose blanche, mouvement de résistance allemand au n***sme

Zoom sur le réseau de la "Rose Blanche", décapité le 22 février 1943
https://www.franceculture.fr/conferences/musee-du-quai-branly-jacques-chirac/la-rose-blanche-mouvement-de-resistance-allemand-au-n***sme

Sous le nom la Rose blanche, deux étudiants munichois se constituèrent à partir du printemps 1942, en groupe de résistance contre le régime n**i. Ils s’appelaient Hans Scholl et Alexander Schmorell. Ils furent rejoints par Sophie Scholl, l'un des piliers du réseau. C'est leur histoire.

22 février 1943 : Condamnation à mort par le tribunal du peuple de Berlin des membres du groupe de la résistance la Rose...
22/02/2021

22 février 1943 : Condamnation à mort par le tribunal du peuple de Berlin des membres du groupe de la résistance la Rose Blanche. L'après-midi même, Hans et Sophie Scholl et Christophe Probst sont exécutés (photo). Schmorell et Huber seront assassinés plus t**d, en juillet, et Graf en octobre.

22 février 1943 : Condamnation à mort par le tribunal du peuple de Berlin des membres du groupe de la résistance la Rose Blanche. L'après-midi même, Hans et Sophie Scholl et Christophe Probst sont exécutés (photo). Schmorell et Huber seront assassinés plus t**d, en juillet, et Graf en octobre.

11 février 1942 : Exécution au Mont-Valérien de Roger Alcoulombré et de Roger Yabbés(photo) condamnés à mort pour agisse...
11/02/2021

11 février 1942 : Exécution au Mont-Valérien de Roger Alcoulombré et de Roger Yabbés(photo) condamnés à mort pour agissement en faveur de l'ennemi. André Bloch et André Durand sont également fusillés ce jour dans la clairière du Mont-Valérien.

11 février 1942 : Exécution au Mont-Valérien de Roger Alcoulombré et de Roger Yabbés(photo) condamnés à mort pour agissement en faveur de l'ennemi. André Bloch et André Durand sont également fusillés ce jour dans la clairière du Mont-Valérien.

7 février 1944 : Exécution au Mont-Valérien de Simon Duval, Alphonse Heimst, Emile Rivet, Maurice Salagnac(photo) et Pie...
07/02/2021

7 février 1944 : Exécution au Mont-Valérien de Simon Duval, Alphonse Heimst, Emile Rivet, Maurice Salagnac(photo) et Pierre Simonetti condamnés à mort par le tribunal militaire allemand de Paris pour activités de franc-tireur.

7 février 1944 : Exécution au Mont-Valérien de Simon Duval, Alphonse Heimst, Emile Rivet, Maurice Salagnac(photo) et Pierre Simonetti condamnés à mort par le tribunal militaire allemand de Paris pour activités de franc-tireur.

6 février 1942Exécution au Mont-Valérien d'Alphonse Gouraud (photo) et de Fernand Neau, agriculteurs vendéens condamnés ...
06/02/2021

6 février 1942
Exécution au Mont-Valérien d'Alphonse Gouraud (photo) et de Fernand Neau, agriculteurs vendéens condamnés à mort pour actes de résistance par le tribunal militaire allemand.

6 février 1942
Exécution au Mont-Valérien d'Alphonse Gouraud (photo) et de Fernand Neau, agriculteurs vendéens condamnés à mort pour actes de résistance par le tribunal militaire allemand.

Un autre bel exemple pour faire vivre la mémoire de la Résistance
04/02/2021
Sèvremoine. Ils découvrent les figures locales de la Résistance | Courrier de l'Ouest

Un autre bel exemple pour faire vivre la mémoire de la Résistance

[Courrier de l'Ouest] Les élèves de la classe de 3V du collège Jean-Bosco ont été sélectionnés pour participer à l’itinéraire éducatif organisé par le conseil départemental du Maine-et-Loire sur « Les Mots de la Résistance ». Six classes ont été sélectionnées. Ce projet permet u...

Adresse

27 Rue De La Saïda
Paris
75015

Site Web

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque ADVR - Association de Défense des Valeurs de la Résistance publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

75 ans après : Pechbonnieu, village résistant révélé 1940 : Pechbonnieu est un village de 400 âmes à une vingtaine de kilomètres au Nord de Toulouse. C'est chez une famille de cette bourgade que, jusqu'à la fin de la guerre sans discontinuer, des Juifs (enfants et adultes), des réfractaires au STO (Service du Travail Obligatoire), des résistants, des parachutistes anglais et même des déserteurs de l'armée n**ie vont trouver refuge pour une nuit ou plusieurs mois. Dans cette maison, on rédigeait et imprimait des tracts, on préparait des transferts vers l'Espagne, on soignait les clandestins malades ou blessés, exerçait des opérations de messagerie, procurait de vrais-faux papiers, Edgar Morin et Clara Malraux organisaient le MRPGD (Mouvement de Résistance des Prisonniers de Guerre et Déportés) en région toulousaine. Cette famille, les Robène, composée du père, Lucien, de la mère, Blanche, et de leurs deux filles, Lucette et Marguerite, se dispersera à l'issue de la guerre : les parents divorcent et chacun part de son côté, Blanche avec ses filles. Ni Blanche, ni Lucien n'ont jamais fait état de leur activité de résistants, et les villageois sont restés muets sur cette question, de telle sorte que ces épisodes auraient pu tomber dans l'oubli. Or, dans les années 80, Edgar Morin et Clara Malraux ont mentionné plusieurs fois leurs séjours et passages à Pechbonnieu dans la maison Robène. C'est à partir de ces témoignages que la descendance des époux Robène a entrepris de collecter des témoignages et de plonger dans divers fonds d'archives pour faire reconnaître Blanche et Lucien comme « Justes parmi les Nations ». Ce fut chose faite par Yad Vashem en mai 2018, et le nombreux matériau documentaire assemblé au cours de ces recherches a alimenté la rédaction du livre, préfacé par Edgar Morin, « La chambre de derrière, Laurent Robène, novembre 2018, L'Harmattan ». Dans cet ouvrage, l'auteur décrit avec minutie les activités d'une communauté villageoise sous le régime de Vichy d'abord, puis sous l'occupation à partir de novembre 1942, et c'est dans ce décor de vie quotidienne que se déroulent des actes de résistance jusqu'ici méconnus. Le lecteur découvrira en filigrane au fil des pages les deux thèses qu'avance et soutient l'auteur. D'abord, bien que le couple Robène ne soit lui-même affilié à aucun groupe, réseau ou mouvement de résistance (en quelque sorte, ils agissaient en free-lance), plusieurs de ces groupes, réseaux ou mouvements connaissaient le refuge de Pechbonnieu et l'utilisaient. L'auteur a établi qu'au moins quatre organisations différentes fréquentaient la maison Robène et il n'est pas interdit de penser qu'il y en avait d'autres, sans que cela ait laissé de traces. D'autre part, et malgré le secret nécessaire à l'exercice de telles activités au sein d'un bourg, il s'avère que tout le village était au courant de ce qui se passait dans cette maison et que personne n'a jamais rien dit, aucune dénonciation. Au contraire, l'auteur a relevé plusieurs manifestations d'une complicité active et consciente. Une histoire dont ce village, Pechbonnieu, peut-être fier.