AGEPS Paris IV

AGEPS Paris IV Syndicat étudiant de Paris-Sorbonne, local et indépendant. Syndicat indépendant et local de Paris-Sorbonne. Où nous trouver?
- Malesherbes : salle 113 (bâtiment B, 1er étage)
- Clignancourt : salle E115 (étage -1, espace vie étudiante)
- Sorbonne : F646 (galerie Claude Bernard, escalier P, 2e étage)

Fonctionnement normal

29/09/2020
Login • Instagram

>Où nous contacter en cas de problème 🥰 🥰 🥰

Hello à toi étudiant.e.s perdu.e.s (ou non) de Sorbonne Université. Nous savons que cette rentrée est particulièrement difficile et nous essayons de faire au mieux pour t'aider dans tes galères.
Tu peux donc sans problème nous contacter directement sur notre Facebook ou bien (et nous savons que c'est plus cool) sur notre tout nouvel Instagram @ageps_sorbonne
Bref pour récapituler, si tu as le moindre problème, qu'il soit administratif ou bien qu'il concerne la bouffe à la cafétéria n'hésites pas, je te remets tout juste en dessous 👇

Insta 👉 ageps_sorbonne

Welcome back to Instagram. Sign in to check out what your friends, family & interests have been capturing & sharing around the world.

> Hébergement solidaire
07/05/2020

> Hébergement solidaire

[HEBERGEMENT SOLIDAIRE - PARTAGEZ]
Toute l’année, nous accompagnons des étudiant.e.s exilé.e.s en reprise d’études à Sorbonne Université à travers de nombreuses activités et un accompagnement personnalisé, détaillés dans les images ci-dessous.

Beaucoup d’étudiant.e.s exilé.e.s sont dans une situation économique difficile. Certain.e.s vivent dans des logements précaires, voire se retrouvent sans hébergement. C’est pour cela que nous faisons appel à la communauté Sorbonne Université. Plusieurs d’entre nous avons une chambre ou un lit disponible, profitons-en pour remédier ensemble à cette situation.
Si vous êtes partant pour participer à cette initiative solidaire, nous vous proposons de remplir le formulaire ci-dessous. Nous vous recontacterons ensuite afin de construire ensemble l’hébergement qui vous ressemble.

Si vous n’avez pas la possibilité d’héberger, vous pouvez aussi nous aider en partageant ce message au maximum !

Le formulaire : https://forms.gle/mhM6XMzRvb5Fn9ZN6

Solidairement,

L’association InFLEchir

30/04/2020

> Compte-rendu du simulacre de CFVU du 29 avril

La semaine dernière nous avons découvert, avec étonnement, les modalités de contrôle des connaissances (MCC) pour la faculté des lettres qui avaient été élaborées par les équipes du décanat sans consultation préalable des élu·e·s. Nos propositions lors du conseil de faculté (vendredi 24 avril) n’ont aucunement été entendues et aucun vote n’a été tenu (contrairement à d’autres facultés). Nous pensions alors que ces MCC seraient votées lors de la CFVU du 29. Le 24 avril la “convocation” pour la CFVU a été envoyée avec les différentes MCC pour chaque faculté. Nous avons seulement été invité·e·s à envoyer nos questions et remarques. Les MCC que nous avons ainsi étudiées (que vous pouvez retrouver en dessous de ce post) ne répondaient pas aux exigences critiques de la situation actuelle ni aux problèmes rencontrés par les étudiant·e·s. Les élu·e·s étudiant·e·s de l’AGEPS, de l’UNEF, de Bouge Ta Fac ainsi que le Collectif Doctoral ont alors rédigé un texte commun soumettant des aménagements adaptés au confinement. Nous avons transmis ce document à la CFVU afin que la voix de vos élu·e·s soient entendues par les instances dites démocratiques de l'Université. Toutefois, ce fut un échec.

Aujourd’hui, jour de la CFVU, nous avons reçu un nouveau mail nous informant qu’il ne s’agirait pas d’un réel conseil puisqu’il n’y aurait pas de visioconférence (alors que des cours sont tenus sur Zoom, tout comme le conseil de faculté du 24) mais des échanges “questions/réponses” (si par analogie nous devions critiquer les incohérences de jugement dont l'université fait preuve, nous irions jusqu'à questionner la possibilité de composer de chez soi, en ligne, alors même que les instances décisionnelles de l'université ne peuvent se tenir en bonne et due forme). Tout débat possible a ainsi été avorté. Pire encore : il n’y a eu aucun vote sur les modalités de contrôle des connaissances. Cette “CFVU” n’était qu’un simulacre de conseil : les MCC n’ont été validées à aucun niveau, ni par les élu·e·s étudiant·e·s (premier·ère·s concerné·e·s), ni par aucun·e autre élu·e. Un tel déni de démocratie est scandaleux. L’université assume pleinement de ne pas prendre en compte les difficultés rencontrées par les étudiant·e·s et les enseignant·e·s. Les plus précaires souffrant de rupture numérique ou de conditions inadaptées au travail se retrouvent ainsi sans la possibilité valider leur semestre seraient donc condamnées à une seule et unique chance lors des “rattrapages” en septembre.

Nous tenons à souligner, premièrement, le caractère plus que tardif du traitement du dossier des MCC. En effet, alors que ces débats auraient dû avoir lieu il y a plusieurs semaines déjà, la dimension expéditive de ces questions semblent relever, au mieux, d’une incompétence ou d’un manque d’organisation. Au pire, et cela est notre deuxième point, il semble s’agir ici d’un manque de considération pour la situation des étudiant·e·s et d’une volonté d’ignorer la détresse dans laquelle de nombreuses personnes se trouvent, tout cela au nom d’une seule et unique chose : la valeur du diplôme (comme en témoigne le soutien du groupe EDF à ces MCC, exemple significatif de l'assujettissement de l’Université aux intérêts privés). Cette valeur, ce prestige si cher à Sorbonne Université remet aujourd’hui en question le principe d’égalité mais aussi les notions de santé et de lutte contre la précarité. Le manque d'anticipation des situations d'impossibilité de composer sur lesquelles nous alertons les équipes décisionnaires depuis les blocages de 2018 n'est que le pâle reflet de l'inconsidération envers les revendications étudiantes et nos rôles d'élu·e·s que nous tentons tant bien que mal, soyez-en certain·e·s, de remplir pour vous représenter et vous défendre.

25/04/2020

Hier matin a eu lieu, par visioconférence, le conseil de faculté portant sur les modifications des modalités de contrôle des connaissances. Le décanat a dévoilé des propositions étant loin d’être satisfaisantes, au mieux floues, au demeurant injustes et creusant les inégalités de traitement.
Ainsi, nous avons été étonné·e·s d’apprendre que ces modifications ne feraient pas l’objet d’un vote en conseil de faculté : les propositions ont été établies sans consultation préalable des élu·e·s. Seules les remarques peu “disruptives” ont été les bienvenues.
L’AGEPS a rappelé à plusieurs reprises que les premier·ère·s touché·e·s par la situation actuelle sont celles et ceux qui d’ordinaire sont déjà les plus précaires. Nous avons donc demandé des mesures fortes pour atténuer autant que possible les inégalités (accentuées par le confinement) et la charge portée par les étudiant·e·s mais aussi les enseignant·e·s.
Au sein de ces revendications, les propositions suivantes :

- Une note suffit pour évaluer une matière (au lieu de 2 pour le CCI) ;

- Les notes obtenues pendant le confinement ne sont conservées qui si elles
améliorent les notes obtenues avant le confinement (puisque la notion de “minoration” évoquée dans le document du décanat est extrêmement floue et ne fait qu’augmenter l'anxiété de tout·es) ;

- Pour les matières sans note, attribution d’un 10 unique et améliorable par DM.


Alors que nous pensions que cette dernière proposition ferait l’objet d’un débat, cela n’a pas été le cas : la proposition a tout simplement été ignorée tout du long. Lorsque l’UNEF a voulu déposer une motion à laquelle l’AGEPS s’est associée, le doyen Alain Tallon a tout simplement dit “vous transmettrez au président, il n’y aura pas de vote en conseil de faculté”.
Ce déni de démocratie est inquiétant, d’autant qu’il semble qu’un vote n’est également pas prévu pour la CFVU de la semaine prochaine. Par ailleurs, nous ne pouvons que déplorer le caractère tardif de ces “discussions”. Après plus d’un mois de confinement, et à quelques semaines de la fin théorique du semestre, la question de la validation du semestre va être tranchée dans l’urgence, alors que nous aurions dû échanger collectivement sur cette question bien plus tôt.
Nous ne lâcherons malgré tout pas cette lutte, puisqu’elle nous semble être primordiale pour tou·te·s les étudiant·e·s et particulièrement pour celles et ceux qui souffrent de la fracture numérique, de l’isolement, de problèmes de santé, de conditions défavorables aux études (étudiant·e·s salarié·e·s, familles nombreuses, etc.).
Nous porterons ces revendications que nous pensons justes dans l’intérêt des étudiant·e·s à la CFVU de la semaine prochaine et nous restons évidemment à votre disposition. Pour celles et ceux qui seraient particulièrement touché·e·s lors de cette période, vous pouvez vous informer sur les différentes aides dont vous pouvez bénéficier dans un de nos posts précédents.

[ Pétition concours de l'enseignement ] Après l'annonce de M. Blanquer concernant les modalités des concours de recrutem...
23/04/2020
Signez la pétition

[ Pétition concours de l'enseignement ]

Après l'annonce de M. Blanquer concernant les modalités des concours de recrutement de cette année, des candidat.e.s aux concours de l'enseignement (CAPES et Agreg externes) ont rédigé une pétition dont les principales revendications sont :

- augmentation significative des postes

- des conditions sanitaires décentes

- pas d'oral de titularisation, cela ferait ressembler le CAPES 2020 au CAPES présenté par la réforme avant le confinement

Signez la pétition !

Plus d'infos sur le lien :

https://www.change.org/p/jean-michel-blanquer-les-candidat-e-s-aux-concours-de-recrutement-n-ont-pas-à-pâtir-de-la-crise-sanitaire?recruiter=290379425&recruited_by_id=42d628c0-f342-11e4-90d8-37aeac93ad96&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=petition_dashboard

Les candidat​.​e​.​s aux concours de recrutement n'ont pas à pâtir de la crise sanitaire

22/04/2020
www.sorbonne-universite.fr

[Récap des infos principales à connaître]

• Soutien financier d’urgence

Etant donné la situation, une aide d’urgence a été mise en place par le FSDIE pour répondre aux besoins financiers des étudiant.es en situation de précarité.

Cette aide est réservée aux étudiant.es inscrits en formation initiale, sans limite d'âge, ni de critère de nationalité.

Les pièces justificatives à fournir sont :
1. Le formulaire ci-dessous
2. Une lettre personnelle expliquant la situation et motivant la demande d’aide
3. Dans le cas d'une suspension de stage, le courrier d'annulation adressé par l'organisme d’accueil
4. Un RIB lisible au nom de l’étudiant ou de l'étudiante
5. Une copie de la CNI ou du passeport

Lien pour accéder au formulaire :http://www.sorbonne-universite.fr/sites/default/files/media/2020-04/FSDIE-dossier-social-covid19.pdf

Pour la Faculté de Lettres, le dossier est à envoyer à cette adresse : [email protected]

Tout.e étudiant.e, boursier.e ou pas, peut demander cette aide !

(Pour les boursier.es, nous vous invitons plutôt à faire une demande auprès du CROUS)

Pour toute autre question, vous pouvez contacter les assistantes sociales de la Faculté de Lettres : [email protected] ou [email protected]

• Aide alimentaire

Le Collectif Solidarité alimentaire a mis en place un plan de continuité alimentaire pour les étudiant·e·s confiné·e·s dans des résidences CROUS du Nord-Est de Paris. Basé sur le modèle des collectifs “Continuité alimentaire” de Bordeaux et “Collectif Lyonnais” de Lyon, le Collectif Solidarité alimentaire propose aux étudiant·e·s le demandant des colis hebdomadaires (contenant des produits alimentaires et d’hygiène). Pour cela, nous vous invitons à vous rendre sur leur page Facebook pour connaître les démarches à suivre pour bénéficier de cette aide :

https://www.facebook.com/collectifsolidaritealimentaire/?ref=page_internal

Pour participer à la campagne de dons :

https://www.papayoux-solidarite.com/…/solidarite-alimentaire

• Services médicaux

Si vous rencontrez des difficultés personnelles, les médecins et psychologues du SUMPSS restent disponibles pour vous.

Prenez UNIQUEMENT contact avec le service par courrier électronique via l'adresse électronique suivante [email protected] ou par téléphone au 01 40 51 10 00 (du lundi au vendredi de 9h à 16h30, gratuit)

Si vous ne nécessitez pas de consultation physique qui seront administrée au 15, rue de l’Ecole de Médecine, escalier G, 3ème étage, le personnel médical propose des téléconsultations avec médecins, sage-femmes et psychologues.

En dehors de l’Université, voici quelques contacts de psy faisant des consultations gratuites en période de confinement :
- APASO met en place des consultations psychologiques par téléphone pour tous.tes les étudiant.es parisiens : prise de RDV par téléphone au 01 40 47 55 47 ou par mail [email protected].
- La Fondation Santé des Etudiants de France (FSEF) met en place des vidéos consultations avec des psychologues. RDV par mail : [email protected].
- Les Bureaux d'aide psychologique universitaires (BAPU) restent joignables :
BAPU Pascal [email protected] Langues : français, anglais, espagnol, allemand, hébreu.
BAPU Claude Bernard au 01 43 37 16 16 Langues : français, anglais.

• Pour les boursiers et boursières sur critères sociaux

Durant le confinement, l'attestation d'assiduité ne sera pas exigée afin de maintenir le versement des bourses du CROUS. Nul besoin de demander à des enseignant.es d’attester de votre assiduité par mail donc !

• Obtention de relevés de notes

Si un relevé de notes vous manque pour une candidature ou toute autre démarche administrative, vous pouvez envoyer un mail à :

[email protected]

17/04/2020
Collectif Solidarité alimentaire

> Aides alimentaires pour les étudiant·e·s confiné·e·s en résidence CROUS

Le Collectif Solidarité alimentaire a mis en place un plan de continuité alimentaire pour les étudiant·e·s confiné·e·s dans des résidences CROUS du Nord-Est de Paris. Basé sur le modèle des collectifs “Continuité alimentaire” de Bordeaux et “Collectif Lyonnais” de Lyon, le Collectif Solidarité alimentaire propose aux étudiant·e·s le demandant des colis hebdomadaires (contenant des produits alimentaires et d’hygiène). Pour cela, nous vous invitons à vous rendre sur leur page Facebook pour connaître les démarches à suivre pour bénéficier de cette aide : https://www.facebook.com/collectifsolidaritealimentaire/?ref=page_internal
Pour financer ce plan de continuité alimentaire, une campagne de dons a été lancée. Les fonds non-dépensés à la fin du confinement seront reversés à l’association “La Gamelle de Jaurès” qui organise des distributions à un public d’exilé·e·s et propose de reloger les jeunes mineur·e·s isolé·e·s. Plus d’informations sur la campagne de dons ici : https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/solidarite-alimentaire
N'hésitez donc pas à les contacter si vous êtres confiné·e en résidence CROUS ou si vous désirez rejoindre le collectif pour éventuellement étendre l'aide à de nouvelles résidences.

Community group

03/04/2020
Signez la pétition

> Pétition contre le maintien des examens

Alors que le confinement dure maintenant depuis plus de deux semaines, le Doyen de la Faculté des Lettres, Alain Tallon, a aujourd'hui envoyé un mail à tou·te·s.

Nous retiendrons notamment...la mise en place d'un numéro vert et une campagne de communication à venir. Sur ce qui est des modalités de contrôle des connaissances : rien, si ce n'est la fameuse excuse de la "faute de visibilité". La même que nous avons connue lors des grèves de décembre. La suite du mail n'envisage par ailleurs qu'une solution : un nouveau calendrier et de nouvelles dates d'examen, en espérant une "possible reprise". En somme, aucune alternative n'est proposée.

Vous avez pu voir passer une pétition contre le maintien des examens à SU durant cette période. Pour plus d'informations quant aux inégalités que les enseignements et examens à distance peuvent entraîner durant le confinement, n'hésitez pas à aller la lire.

Quant à un éventuel report des examens, cela serait révoltant : de nombreux·euses étudiant·es vouent leur mois de juin et les suivants à travailler pour pouvoir payer leur logement faute de bourses durant l'été. D'autres, notamment celleux en fin de cycle, devront postuler pour leur master et chercher d'éventuels stages. Plus simplement, il serait ridicule et discriminatoire d'évaluer les étudiant·es sur un programme vu à moitié (au mieux).

Nous vous partageons ici la pétition et vous invitons également à la partager autour de vous. Une communication aussi tardive et aussi vide n'est aucunement satisfaisante. Il est temps que le décanat et la présidence prenne conscience que cette situation n'est pas ordinaire, ne sera pas finie d'ici quelques jours et qu'il est important de prendre les décisions qui s'imposent.

Pas d'évaluations dans ces conditions !

30/03/2020

> Aides financières et santé

Sorbonne Université met en place des aides individuelles pour les étudiant·es qui en auraient besoin. Adressez-vous aux assistantes sociales de votre faculté :
- lettres : [email protected] ou [email protected]
- sciences : [email protected] ou [email protected]
- médecine : [email protected]
=> le dossier de demande :http://www.sorbonne-universite.fr/sites/default/files/media/2020-04/FSDIE-dossier-social-covid19.pdf

Le CROUS maintient par ailleurs son dispositif d'aide urgence : [email protected]

Nous vous rappelons enfin que pour tout besoin en termes de santé, vous pouvez contacter le SUMPPS qui continue de fonctionner : [email protected] (la ligne téléphonique est pour l'instant inactive). Un·e clinicien·ne vous recontactera pour organiser une visite sur le campus des Cordeliers ou une téléconsultation si le déplacement n'est pas nécessaire.

Bon courage, et n'hésitez pas à nous contacter pour tout problème !

Adresse

1, Rue Victor Cousin
Paris
75005

Téléphone

01 40 46 32 27

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque AGEPS Paris IV publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à AGEPS Paris IV:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes