Lentil as Anything Paris

Lentil as Anything Paris Le projet parisien est inspiré du modèle du restaurant associatif Lentil As Anything que nous cherchons à accorder avec les problématiques de Paris
(1)

Fonctionnement normal

09/03/2020
Collectif4c

Encore un lieu intéressant qui a pu ouvrir à Paris grâce à la SEMAEST qui remet en état des locaux et les rend accessibles à des projets comme celui ci...

Association du quartier de la Goutte d'Or
Cuisine de Quartier
Espace à partager

We Can Make an Impact.
04/12/2019
We Can Make an Impact.

We Can Make an Impact.

Say NO to FIREWORKS NYE 2019 give the money to farmers and firefighters

03/10/2019
Freegan Pony

For months, Freegan Pony served meals cooked by volunteer chefs from food left over by markets. As a squat, in a storage space under the highway of Paris, it was the new underground spot where you could eat, dance and meet people in a city where money is a big source of discrimination.
The project has gained good press and even got some money from Paris city, to cover the renovation of the space costs.
Unfortunately it was hard to reach 450 000 euros from donations, even with the Peripate parties they were hosting every now and then.

Freegan Pony is trying one more time to get support from the crowds

ILS VEULENT TUER LE FREEGAN PONY.

Ces derniers temps, nombreux sont ceux qui demandent quand aura lieu la réouverture du Freegan Pony et du PériPate. Malheureusement, nous sommes aujourd'hui coincés dans un méandre administratif. Si nous ne trouvons pas de solutions -politiques, administratives, juridiques et financières- nous serons dans l'obligation de mettre fin à ce projet.
Il apparaît tout d'abord important de rappeler que le PériPate, soirée parisienne bien connue, s'inscrit dans un projet plus large. Ce projet est lié à notre manière de vouloir vivre le monde, de l'appréhender, à la façon dont nous voulons vivre ensemble sans entrave, sans a priori les uns sur les autres. Ce programme s'impose par des choses essentielles : manger, proposer une programmation culturelle accessible à tou(te)s, se rencontrer, faire la fête.

Peu le savent, mais ce lieu n’est pas qu’un lieu de fête. Bien avant les PériPates, nous avons créé le Freegan Pony, restaurant de lutte contre le gaspillage alimentaire. On y servait 150 menus à prix libre et une cinquantaine gratuitement aux plus démunis, assurant ainsi une vraie mixité sociale. Là encore, tout comme avec le PériPate, c'est notre vison du monde que nous mettions en action. Avec ce projet et sa médiatisation -plus de 200 articles et reportages dans la presse nationale et internationale-, nous avons réussi à sauver plusieurs centaines de tonnes de fruits et légumes, sensibiliser des milliers de personnes en Europe au gaspillage alimentaire, créer le seul restaurant où des personnes de milieux sociaux différents mangent à la même table. Le restaurant n'étant pas économiquement viable, les fêtes sont là aussi pour financer le Freegan Pony.

Si le lieu a d'abord été squatté, nous bénéficions actuellement d’une convention d’occupation temporaire avec la Ville de Paris, et nous nous acquittons donc d'un loyer. En contrepartie de cette convention, la Ville nous a demandé de mettre le lieu aux normes. Il a été convenu oralement que si nous arrivions à mobiliser les Parisiens sur le projet “Lutte contre le gaspillage alimentaire” du Budget Participatif 2016, nous obtiendrions un soutien pour le montant total des travaux de mise aux normes, estimé alors à 450 000€. Nous sommes arrivés 3ème sur les 634 projets. Ces travaux d'ampleur ont nécessité un budget gigantesque, auquel la ville a participé à hauteur de 153 000€. Nous avons également fait appel aux dons pensant que les soirées PériPate permettraient de rentrer dans nos frais (le budget initial des travaux ayant doublé). Nous nous étions engagés à rembourser les personnes qui effectuaient un don supérieur à 100€. Et nous tiendrons cet engagement.
Notre plan de financement était clair et réalisable.

Loin de l'idée d'ouvrir un lieu parisien branché de plus, notre envie était simple. Nous nous sommes efforcés de valoriser la jeune scène parisienne. Nous souhaitions un lieu de vie ouvert à tous sans distinction de sexualité, de genre, de dégaine, d'origine, de religion ou d'âge (sauf pour nos amis les très jeunes). La localisation n’a pas été choisie au hasard. Un espace vide dans un quartier qui ressemblait à un no man’s land, mais surtout un lieu inoccupé depuis plus de 15 ans.

Malgré les engagements fort la Ville de Paris, ainsi que l’apport sur les fonds propres de l’association, au vu de l’évolution des travaux, tout ceci n’a pas été suffisant. Nous avons continué notre recherche de subventions, postulé à un appel à projet sur l’urbanisme transitoire de la Région Ile-de-France. Malgré un dossier parmi les mieux notés, le Freegan Pony, répertorié par la Région comme projet à soutenir et la garantie des techniciens que nous obtiendrions une subvention de 185 000€ pour les travaux, nous n’avons bénéficier d'aucune aide de la Région Ile-de-France.

Malgré un prévisionnel réaliste, les banques ne peuvent nous accorder de prêt sans la garantie de reconduction de notre convention. Nos valeurs nous interdisent toute association avec un investisseur ou une marque (on nous l’a plusieurs fois proposé). La seule solution était de reprendre les fêtes. C'était sans compter sur la malveillance de certains. Le PériPate a commencé à agacer d’autres lieux de fêtes pour des raisons mesquines dans une période où le renfermement sur l'entre-soi devient la norme.

Deux membres (dont nous ne citerons pas les noms, ne souhaitant pas être associés aux méthodes qu’ils utilisent sans vergogne) du SNEG (Syndicat National des Entreprises Gays) ont profité de leur position pour dénoncer les lieux et les collectifs qui ne leur conviennent pas. Ils ont été très virulents contre le PériPate. Cela nous a particulièrement attristés qu'une telle attaque provienne de la communauté LGBTQI+. La préfecture de police, attentive à leurs arguments, a logiquement fait pression sur nous pour que nous stoppions tout événement.

Officiellement, le public prendrait de mauvaises habitudes au PériPate, concernant la consommation de drogue et le prix peu élevé des boissons. Les drogues sont partout dans la nuit parisienne, c’est un enjeu à prendre en considération dans toutes les soirées. La différence, c’est que notre rapport à ces questions est une approche réaliste et honnête et surtout efficace. Refusant de nier son existence, nous préférons faire de la prévention. Les associations et les pouvoirs publics sont unanimes pour dire que notre action est exemplaire et va bien au delà de ce que nous devrions faire. Existe-t-il des stands de prévention des risques dans les lieux de ceux qui nous ont dénoncés ? Prévention, bienveillance, et consentement sont les valeurs que nous défendons. De tous les lieux de fête parisiens, nous avons été les premiers, avec le Rosa Bonheur, à avoir suivi une formation sur les risques liés aux agressions dont peuvent être victimes le public.

Dans un milieu de la nuit très dur, nous devons nous soutenir les uns les autres. Nous sommes tristes quand un lieu ferme. Nous sommes enserrés dans des réglementations tatillonnes et souvent ubuesques, qui ne sont pas toutes liées à la sécurité du public mais bien plus à un certain contrôle social. Nous devons avancer ensemble, et non les uns contre les autres.

Le dialogue est toujours possible et nous pensons la Mairie sincère dans son souhait que la nuit parisienne soit diverse, commerciale et associative, institutionnelle et alternative, centrale et périphérique. Nous ne pouvons plus résoudre l’équation seuls. Nous avons besoin de votre soutien, nous avons besoin que la Ville de Paris s’engage et sorte de l’entre-deux qui promet beaucoup mais permet si peu. Nous pouvons rouvrir si la complémentarité entre Freegan Pony et PériPate est reconnue par la délivrance de l’autorisation de nuit et si nous obtenons un bail assez long pour amortir les investissements colossaux déjà réalisés et à venir.

Une ville c’est la diversité, la rencontre des flux venus du monde entier et de tous les territoires de France. Une ville doit offrir à tou(te)s des lieux de vie et de travail, de consommation et de repos, de fête et de culture. Parce que ne nous trompons pas sur les motivations réelles qui ont conduit à une interdiction de recevoir du public : la pluralité de nos publics ! Le fait que les soirée organisées par le PériPate ne soient pas exclusivement gays, mais ouvertes à tou(te)s sans distinction de genre ou de sexualité.

La volonté, qui nous anime, est de sortir de tout communautarisme, quel qu'il soit, de toute marginalisation, de toute exclusion.

L'équipe du Freegan Pony & du PériPate.

Nice reading about this amazing friend chef actions in USA
21/12/2018
Jamilka Borges: Farm Bill important to feed the hungry

Nice reading about this amazing friend chef actions in USA

It's the holiday season, and families are running errands, revising prep lists and researching the best brining method for their turkeys. As a chef, I'm carefully planning what I'll be cooking, and returning calls from friends and family who want to learn how to roast Brussels sprouts. We are busy ....

19/11/2018

Why Lentil As Anything has never settled in Paris, yet

23/07/2018

Ok, who is still in ? Might have found something ... will need your help

20/06/2018

Lentil As Anything Paris is still looking for a space to start cooking and serving food just like in Melbourne and Sydney.

We are thinking to start with investigating small equipped spaces, not perfectly located, that are for an affordable rent and allow us to serve up to 100 meals per day with just one permanent chef and a few volunteers to help in the kitchen and on the floor.

We need to make a name in Paris, and more than ever train ourselves and see what impact we can have on a certain location before aiming for a big as space with 300 seats.

That's where we're at for now, still.

Thanks for your support and we hope to see you there soon!🏋️‍♀️

18/06/2018

Parisiennes et Parisiens, Françaises et Français, pour vous la cuisine vegan c'est :

What are we waiting for !
18/06/2018
Metro Magazine NZ

What are we waiting for !

'Pay-as-you-feel' pop-up restaurant Everybody Eats has reached its crowdfunding goal 🎉. Read more about their future plans here.

Hey Guys! I know it has been a while! I am a tour guide in Paris now, and I am volunteering as a chef in a not for profi...
01/12/2017
Discover Melbourne Events, Experiences and Tours - Airbnb Melbourne, Victoria, Australia

Hey Guys! I know it has been a while!

I am a tour guide in Paris now, and I am volunteering as a chef in a not for profit restaurant every Monday! (see pictures)

My business is called Saucy Steps, I take people around Paris and show them my favorite shops, restaurants and even organise workshops for kids to learn how to bake baguettes!

Airbnb Experiences is a new service that allows people to share an activity and decide the price they want to get paid for that activity. I use this platform to promote my tours.

Melbourne has just started to promote their own experiences.
I thought Lentil As Anything could think about organizing their own experiences like cooking classes, or planting tree week end, dancing sessions or even gigs at the Convent?

There are so many opportunities for you to raise fundings...

I started an event on couchsurfing a while ago, for people to come at the cantine and cook for the lunch meal. It was such a great success, that if they were all asked to put 5 euros to be able to experience that, they would have done it for sure :)

I know Lentil As Anything is not about the money, but this is also a human experience...

Here is the link for Melbourne Experiences

https://www.airbnb.com.au/s/melbourne/experiences?allow_override%5B%5D=&refinement_paths%5B%5D=%2Fexperiences&experience_social_good_only=true

Go on experiences with our local hosts in Melbourne. Experience a wide variety of tours and events in Melbourne through Airbnb.

Come to Paris Djoko!
15/10/2017
POSITIVR

Come to Paris Djoko!

Beau geste.

26/06/2017

Please consider this following message if you still care about the development of projects inspired by Lentil As Anything world wide.
After having met beautiful volunteers and staff in Melbourne and Sydney, I will always keep in mind all the good memories from that time I was involved in this project.
However, this page is not the best tool to build up a similar project in Paris, where I am living at the moment. I am very grateful for all the support I got from the Australian community and the travelling people, the French too ! I am working on new projects now, and I don't want to feel any pressure coming from another part of the world as I really mean to make my dream come true. All I wand to keep remembering is the power of friendship, support and humanity, not the political views, ethics and food diets that should come on a secondary level.
There will be a place in Paris where you will feel as warmly welcomed as Lentils in Australia. You will find it eventually, but I want the locals, the people that sleep under the parisian bridges, the people with their own stories, to come first...

This page has still 14 days to live, then it will just go back to the black hole of internet informations.

If you want to contact me, you're welcome to send me an email on this address: [email protected]

Peace

03/03/2017

Mise à jour de l’avancement du projet /:/:/:/Update for you all lovely followers

Adresse

77 Rue De La Mare
Paris
75020

Téléphone

+33660125203

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Lentil as Anything Paris publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Lentil as Anything Paris:

Non profit in Paris

Lentil As Anything is an Australian project, and even if this page exists, it doesn’t mean that there is a Lentil in Paris. The brand Lentil As Anything is very powerful, people talk about it and support the project from all around the world. Paris has had numerous non profit restaurants through history, and Lentil As Anything requires a lot of time and energy to grow from scratch in an other country, with people that never got the chance nor money to travel so far from France.

Why insisting on setting up a Lentil in Paris when so many local projects already need help and support?

Go to La Cantine des Pyrénées, ask if they need help chopping onions, and you will feel like in the kitchen of Abbotsford on your first shift... The address shown on this page is the address of the Cantine, not Lentil As Anything.

You will then understand how projects such as Lentil As Anything take different shapes in other countries, and you will add a new experience to your journey, with no expectations to find something you already know.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Bonjour, Y a t-il des gens prêt à se lancer dans l'aventure?
We have been eating at lentils As Anything in melbourne australia for the past 7 years! It is by far the best thing to ever come out of australia, and am very proud it has opened in Paris! Viva la Lentils!