Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Fondation pour la Mémoire de la Shoah Fondation reconnue d'utilité publique
(60)

Fonctionnement normal

Le 17 août 1942, le convoi n°20 emporte 1000 Juifs vers Auschwitz-Birkenau. Parmi eux, 580 enfants, arrêtés lors de la r...
17/08/2021

Le 17 août 1942, le convoi n°20 emporte 1000 Juifs vers Auschwitz-Birkenau. Parmi eux, 580 enfants, arrêtés lors de la rafle du Vél' d'Hiv' et internés depuis dans les camps du Loiret.

Leurs parents ont déjà été déportés.
Depuis, ils sont restés livrés à eux-mêmes, dans une affreuse détresse matérielle et affective.

Les convois constitués exclusivement d’enfants sont interdits ; ils sont donc transférés à Drancy, où ils sont mélangés à des adultes.

Aucun ne reviendra.

Ci-dessous un dessin de Georges Horan-Koiransky : "l'arrivée des enfants", tiré de l'ouvrage "Le camp de Drancy, seuil de l'Enfer juif. Dessins et estampes, 1942-1947" (Creaphis Editions)

Le 17 août 1942, le convoi n°20 emporte 1000 Juifs vers Auschwitz-Birkenau. Parmi eux, 580 enfants, arrêtés lors de la rafle du Vél' d'Hiv' et internés depuis dans les camps du Loiret.

Leurs parents ont déjà été déportés.
Depuis, ils sont restés livrés à eux-mêmes, dans une affreuse détresse matérielle et affective.

Les convois constitués exclusivement d’enfants sont interdits ; ils sont donc transférés à Drancy, où ils sont mélangés à des adultes.

Aucun ne reviendra.

Ci-dessous un dessin de Georges Horan-Koiransky : "l'arrivée des enfants", tiré de l'ouvrage "Le camp de Drancy, seuil de l'Enfer juif. Dessins et estampes, 1942-1947" (Creaphis Editions)

Dans la nuit du 2 au 3 août 1944, 4 300 Tsiganes furent assassinés par les n***s lors de la liquidation du "camp des fam...
02/08/2021

Dans la nuit du 2 au 3 août 1944, 4 300 Tsiganes furent assassinés par les n***s lors de la liquidation du "camp des familles tsiganes" d’Auschwitz-Birkenau.

Au total, un demi-million d'hommes, femmes et enfants roms furent exterminés durant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis 2015, chaque année le 2 août, la Journée européenne de commémoration du génocide des Roms leur rend hommage.

Ne les oublions pas.

#Porajmos

Photo : Femmes et enfants Sinti et Roms, à Agram, en Croatie, en 1941 - Archives Fédérales Allemandes

Dans la nuit du 2 au 3 août 1944, 4 300 Tsiganes furent assassinés par les n***s lors de la liquidation du "camp des familles tsiganes" d’Auschwitz-Birkenau.

Au total, un demi-million d'hommes, femmes et enfants roms furent exterminés durant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis 2015, chaque année le 2 août, la Journée européenne de commémoration du génocide des Roms leur rend hommage.

Ne les oublions pas.

#Porajmos

Photo : Femmes et enfants Sinti et Roms, à Agram, en Croatie, en 1941 - Archives Fédérales Allemandes

Si vous êtes à Avignon ces jours-ci, ne manquez pas "Le procès Eichmann à Jérusalem", adaptation du texte de Kessel par ...
22/07/2021

Si vous êtes à Avignon ces jours-ci, ne manquez pas "Le procès Eichmann à Jérusalem", adaptation du texte de Kessel par Ivan Morane, seul en scène.

En 1961, Adolf Eichmann est jugé à Jérusalem pour son rôle dans la Solution finale. Joseph Kessel, écrivain, journaliste, Juif et ancien résistant, y assiste en tant qu'envoyé spécial du Journal France Soir. Chaque jour durant trois mois, il en retranscrit l'ambiance, rapporte les interventions des parties prenantes, fait part de ses propres questionnements.

Une mise en scène sobre et puissante d'un texte qui traduit toute l'horreur qu'inspire à Kessel le criminel n**i qui ne montre aucune culpabilité.

https://www.fondationshoah.org/memoire/le-proces-eichmann-jerusalem

Si vous êtes à Avignon ces jours-ci, ne manquez pas "Le procès Eichmann à Jérusalem", adaptation du texte de Kessel par Ivan Morane, seul en scène.

En 1961, Adolf Eichmann est jugé à Jérusalem pour son rôle dans la Solution finale. Joseph Kessel, écrivain, journaliste, Juif et ancien résistant, y assiste en tant qu'envoyé spécial du Journal France Soir. Chaque jour durant trois mois, il en retranscrit l'ambiance, rapporte les interventions des parties prenantes, fait part de ses propres questionnements.

Une mise en scène sobre et puissante d'un texte qui traduit toute l'horreur qu'inspire à Kessel le criminel n**i qui ne montre aucune culpabilité.

https://www.fondationshoah.org/memoire/le-proces-eichmann-jerusalem

#Lecture "C"était génial de vivre"Au soir de sa vie, la cinéaste et écrivaine Marceline Loridan-Ivens (décédée en 2018) ...
17/07/2021
C'était génial de vivre - les arènes

#Lecture "C"était génial de vivre"

Au soir de sa vie, la cinéaste et écrivaine Marceline Loridan-Ivens (décédée en 2018) s'est racontée à David Teboul et Isabelle Wekstein-Steg.

Ils rapportent ici son récit, sombre, sans détours, mais plein de vie. Son père qui, sentant le danger venir, espère protéger sa famille en achetant un château dans le Vaucluse. Cette nuit de février 1944 où, à 15 ans, elle est arrêtée sur dénonciation d'un voisin. Sa déportation, par le même convoi que Simone Veil et Ginette Kolinka, et ses longs mois de survie à Auschwitz-Birkenau. Et le retour, l'impossibilité de parler, la difficulté de vivre à nouveau.

Déportée à Auschwitz-Birkenau à quinze ans dans le même convoi que son amie Simone Veil, Marceline Loridan-Ivens raconte sa vie dans un livre éblouissant, qui donne la force de surmonter les épreuves de la vie.

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs sont arrêtés par la police française.1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants so...
16/07/2021

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs sont arrêtés par la police française.
1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants sont enfermés dans l’enceinte sportive du Vélodrome d’hiver, durant plusieurs jours et dans des conditions très difficiles. Les couples sans enfants et les célibataires (1989 hommes et 3003 femmes) sont internés au camp de Drancy.

Du 19 au 22 juillet, les familles du Vél’ d’Hiv’ sont transportées dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande, dans le Loiret. Adultes et adolescents sont déportés en premier. Brutalement séparés de leurs parents, environ 3000 enfants en bas-âge sont laissés sur place dans une affreuse détresse. Ils sont transférés à Drancy puis déportés entre le 17 et 31 août 1942.

Moins d'une centaine d'adultes sont revenus, et aucun enfant.

Il faudra attendre 1995 pour qu'un président de la République, Jacques Chirac, reconnaisse la responsabilité de la France dans cette rafle, et plus généralement dans la persécution des Juifs de France durant la Seconde Guerre mondiale.

Photo : La seule photographie connue du Vél' d'Hiv' lors de la rafle de juillet 1942. Crédit : Mémorial de la Shoah

#Shoah

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs sont arrêtés par la police française.
1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants sont enfermés dans l’enceinte sportive du Vélodrome d’hiver, durant plusieurs jours et dans des conditions très difficiles. Les couples sans enfants et les célibataires (1989 hommes et 3003 femmes) sont internés au camp de Drancy.

Du 19 au 22 juillet, les familles du Vél’ d’Hiv’ sont transportées dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande, dans le Loiret. Adultes et adolescents sont déportés en premier. Brutalement séparés de leurs parents, environ 3000 enfants en bas-âge sont laissés sur place dans une affreuse détresse. Ils sont transférés à Drancy puis déportés entre le 17 et 31 août 1942.

Moins d'une centaine d'adultes sont revenus, et aucun enfant.

Il faudra attendre 1995 pour qu'un président de la République, Jacques Chirac, reconnaisse la responsabilité de la France dans cette rafle, et plus généralement dans la persécution des Juifs de France durant la Seconde Guerre mondiale.

Photo : La seule photographie connue du Vél' d'Hiv' lors de la rafle de juillet 1942. Crédit : Mémorial de la Shoah

#Shoah

La "Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux J...
15/07/2021

La "Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France" marquera cette année les 79 ans de la rafle du Vél' d'Hiv'.

Des commémorations sont organisées vendredi 16 et dimanche 18 juillet : https://www.fondationshoah.org/memoire/commemorations-de-la-rafle-du-vel-dhiv-0

Photo : La seule photographie connue du Vél' d'Hiv' lors de la rafle de juillet 1942. Crédit : Mémorial de la Shoah

La "Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France" marquera cette année les 79 ans de la rafle du Vél' d'Hiv'.

Des commémorations sont organisées vendredi 16 et dimanche 18 juillet : https://www.fondationshoah.org/memoire/commemorations-de-la-rafle-du-vel-dhiv-0

Photo : La seule photographie connue du Vél' d'Hiv' lors de la rafle de juillet 1942. Crédit : Mémorial de la Shoah

Cet été, faites le plein de soleil et de culture à Avignon ! Et découvrez trois spectacles soutenus par la FMS au Festiv...
05/07/2021

Cet été, faites le plein de soleil et de culture à Avignon ! Et découvrez trois spectacles soutenus par la FMS au Festival OFF d'Avignon, du 7 au 31 juillet :

Deux pièces de théâtre :
- 𝗟𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗲̀𝘀 𝗘𝗶𝗰𝗵𝗺𝗮𝗻𝗻 𝗮̀ 𝗝𝗲́𝗿𝘂𝘀𝗮𝗹𝗲𝗺 : Ivan Morane met en scène et interprète les textes rédigés par le journaliste juif et ancien résistant Joseph Kessel, qui a assisté au procès de 1961 en tant qu'envoyé spécial de France Soir.
- 𝗘𝗻 𝗰𝗲 𝘁𝗲𝗺𝗽𝘀-𝗹𝗮̀, 𝗹’𝗮𝗺𝗼𝘂𝗿... : dans un wagon plombé, un père profite de chaque instant pour transmettre à son fils l’essentiel de ce qui aurait pu faire de lui un homme. Un texte plein de poésie, d'humour et d’une rare intensité.

Et un 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗲𝗿𝘁 𝗱𝗲 𝗝𝗼𝘀𝗲𝗳 𝗝𝗼𝘀𝗲𝗳, un groupe de cinq musiciens qui mêle des compositions originales et des mélodies traditionnelles, des chansons yiddish et tsiganes avec des sonorités actuelles. Un voyage dans les Balkans et l’Europe de l’Est, au cœur des cultures musicales juives et roms.

Plus d'information sur ces spectacles : https://www.fondationshoah.org/la-fondation/festival-davignon-2021

"Nous vous aimons, Madame" : passionnante exposition dédiée à Simone Veil, notre ancienne présidente.Le parcours retrace...
02/07/2021

"Nous vous aimons, Madame" : passionnante exposition dédiée à Simone Veil, notre ancienne présidente.

Le parcours retrace son enfance à Nice, sa déportation puis son retour à la vie, ses études, sa carrière.... De nombreuses archives inédites, parfois issues des collections de sa famille, éclairent ses engagements politiques et humanistes. On y voit à quel point la Shoah a marqué sa vie et sa carrière.

À voir jusqu'au 21 août à l'Hôtel de Ville de Paris.
Entrée libre sur réservation : https://quefaire.paris.fr/simoneveil

À partir du 28 juin 1941 et durant 9 jours, à Iasi, en Roumanie, entre 13 000 et 15 000 Juifs sont assassinés lors d'un ...
28/06/2021

À partir du 28 juin 1941 et durant 9 jours, à Iasi, en Roumanie, entre 13 000 et 15 000 Juifs sont assassinés lors d'un effroyable pogrom.

Planifié par l’État roumain avant même le début de l'extermination programmée des Juifs d'Europe par les n***s, ce pogrom est mis en oeuvre avec ardeur par la police, l'armée et la population.

La Roumanie a reconnu sa responsabilité 60 ans plus t**d, en 2004.

Photo issue du livre Cartea Neagra de Matatias Carp, chronique clandestine de la tragédie des Juifs de Roumanie écrite au moment même des faits, et parue à Bucarest entre 1946 et 1948.
Cartea Neagra a été traduit en français en 2009 : https://www.fondationshoah.org/recherche/cartea-neagra-le-livre-noir-de-la-destruction-des-juifs-de-roumanie-1940-1944-matatias

À partir du 28 juin 1941 et durant 9 jours, à Iasi, en Roumanie, entre 13 000 et 15 000 Juifs sont assassinés lors d'un effroyable pogrom.

Planifié par l’État roumain avant même le début de l'extermination programmée des Juifs d'Europe par les n***s, ce pogrom est mis en oeuvre avec ardeur par la police, l'armée et la population.

La Roumanie a reconnu sa responsabilité 60 ans plus t**d, en 2004.

Photo issue du livre Cartea Neagra de Matatias Carp, chronique clandestine de la tragédie des Juifs de Roumanie écrite au moment même des faits, et parue à Bucarest entre 1946 et 1948.
Cartea Neagra a été traduit en français en 2009 : https://www.fondationshoah.org/recherche/cartea-neagra-le-livre-noir-de-la-destruction-des-juifs-de-roumanie-1940-1944-matatias

#Parution  Pendant la Seconde Guerre mondiale, le journaliste Hersh Fenster se fait la promesse, s'il survit, de tout fa...
16/06/2021

#Parution Pendant la Seconde Guerre mondiale, le journaliste Hersh Fenster se fait la promesse, s'il survit, de tout faire pour que les artistes juifs de l'École de Paris victimes de la barbarie n**ie ne soient pas oubliés.

En 1951, il honore sa promesse en publiant, en yiddish, Undzere farpaynikte kinstler (Nos artistes martyrs) : un ouvrage à la fois livre d'art et mémorial où il retrace le parcours de 84 artistes juifs disparus durant la Shoah.

Le @mahjparis et les éditions Hazan en proposent aujourd'hui une traduction en français, dans une édition enrichie d'un appareil critique et d'une nouvelle iconographie.

Ce livre a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Plus d'information : https://www.fondationshoah.org/culture-juive/nos-artistes-martyrs-hersh-fenster

#Parution Pendant la Seconde Guerre mondiale, le journaliste Hersh Fenster se fait la promesse, s'il survit, de tout faire pour que les artistes juifs de l'École de Paris victimes de la barbarie n**ie ne soient pas oubliés.

En 1951, il honore sa promesse en publiant, en yiddish, Undzere farpaynikte kinstler (Nos artistes martyrs) : un ouvrage à la fois livre d'art et mémorial où il retrace le parcours de 84 artistes juifs disparus durant la Shoah.

Le @mahjparis et les éditions Hazan en proposent aujourd'hui une traduction en français, dans une édition enrichie d'un appareil critique et d'une nouvelle iconographie.

Ce livre a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Plus d'information : https://www.fondationshoah.org/culture-juive/nos-artistes-martyrs-hersh-fenster

15/06/2021

À voir dès jeudi au Mémorial de la Shoah : l'exposition "Homosexuels et lesbiennes dans l’Europe n**ie"

Entrée libre.

Anne Frank aurait eu 92 ans aujourd'hui.Ce même jour, en 1942, elle recevait pour son 13e anniversaire un carnet rouge e...
12/06/2021

Anne Frank aurait eu 92 ans aujourd'hui.
Ce même jour, en 1942, elle recevait pour son 13e anniversaire un carnet rouge et blanc : le journal dans lequel elle consigna son quotidien et ses pensées jusqu'à son arrestation, un peu plus de deux ans plus t**d.
Un témoignage exceptionnel à la portée universelle.

Anne Frank aurait eu 92 ans aujourd'hui.
Ce même jour, en 1942, elle recevait pour son 13e anniversaire un carnet rouge et blanc : le journal dans lequel elle consigna son quotidien et ses pensées jusqu'à son arrestation, un peu plus de deux ans plus t**d.
Un témoignage exceptionnel à la portée universelle.

#ProjetPedagogique Sur chaque établissement scolaire parisien fréquenté sous l'Occupation par des enfants juifs qui fure...
01/06/2021

#ProjetPedagogique Sur chaque établissement scolaire parisien fréquenté sous l'Occupation par des enfants juifs qui furent ensuite déportés, est apposée une plaque commémorative. La plaque du collège Lucie Faure, dans le XXe arrondissement, comporte cinq noms.

Guidés par leurs professeurs (de français, d'anglais, d'histoire, de mathématiques, d'arts plastiques...), des élèves de troisième ont travaillé à reconstituer le parcours de l'une de ces élèves : Chana Finkielsztjan.

En cours d'anglais, ils ont écrit des courriels aux institutions susceptibles d'avoir des informations sur elle.

En histoire, ils ont étudié la vie des immigrés juifs polonais à Paris dans les années 1920 et 1930 en imaginant ce qu'aurait pu être l'existence des parents de Chana, nés tous deux à Varsovie...

Malgré la crise sanitaire qui a bousculé leur calendrier, le travail a continué tout au long de l'année et a abouti à différentes restitutions, et notamment un podcast et une exposition, qui vient d'être inaugurée au collège Lucie Faure.

Ce projet pédagogique a été récompensé du prix Petit Lafue 2021.

Il est soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Photos : Dispositif artistique permettant de faire ressentir la présence et l'absence de Chana, imaginé par l'art thérapeute Patrick Laurin avec les élèves. © Collège Lucie Faure

https://www.fondationshoah.org/enseignement/partager-et-se-souvenir-sur-les-traces-dune-jeune-fille-deportee

Il y a 79 ans, le 29 mai 1942, la 8e ordonnance allemande imposait aux Juifs de zone occupée le port de l’étoile jaune.O...
29/05/2021

Il y a 79 ans, le 29 mai 1942, la 8e ordonnance allemande imposait aux Juifs de zone occupée le port de l’étoile jaune.

Obligatoires dès le 7 juin, les étoiles ont été distribuées au commissariat, par la police française, à raison de trois par personne et contre un point textile sur la carte de rationnement.

Cette mesure n'a pas marqué le début de la persécution (le premier convoi pour Auschwitz-Birkanau est parti de la gare du Bourget-Drancy le 27 mars 1942). Mais elle constitue une étape symbolique dans la politique de destruction des Juifs de France et d'Europe.

Photo : Deux jeunes femmes portant l'étoile jaune à Paris, en 1942. Crédit : Yad Vashem

Il y a 79 ans, le 29 mai 1942, la 8e ordonnance allemande imposait aux Juifs de zone occupée le port de l’étoile jaune.

Obligatoires dès le 7 juin, les étoiles ont été distribuées au commissariat, par la police française, à raison de trois par personne et contre un point textile sur la carte de rationnement.

Cette mesure n'a pas marqué le début de la persécution (le premier convoi pour Auschwitz-Birkanau est parti de la gare du Bourget-Drancy le 27 mars 1942). Mais elle constitue une étape symbolique dans la politique de destruction des Juifs de France et d'Europe.

Photo : Deux jeunes femmes portant l'étoile jaune à Paris, en 1942. Crédit : Yad Vashem

L’Allemagne reconnaît avoir commis un génocide contre les populations des Herero et des Nama en Namibie, entre 1904 et 1...
28/05/2021

L’Allemagne reconnaît avoir commis un génocide contre les populations des Herero et des Nama en Namibie, entre 1904 et 1908. Au moins 60 000 Herero et environ 10 000 Nama en ont été victimes.

En 2016, le Mémorial de la Shoah a consacré une exposition à ce génocide : "le premier génocide du XXe siècle".

Le mini-site de cette exposition explique comment 80% du peuple herero et 50% du peuple nama de l’actuelle Namibie ont été exterminés par les forces du Deuxième Reich.

A (re)découvrir pour mieux comprendre les prémices, le contexte, la mise en place et la mémoire du génocide des Herero et des Nama
👉 http://genocide-herero-nama.memorialdelashoah.org/expositions.html

L’Allemagne reconnaît avoir commis un génocide contre les populations des Herero et des Nama en Namibie, entre 1904 et 1908. Au moins 60 000 Herero et environ 10 000 Nama en ont été victimes.

En 2016, le Mémorial de la Shoah a consacré une exposition à ce génocide : "le premier génocide du XXe siècle".

Le mini-site de cette exposition explique comment 80% du peuple herero et 50% du peuple nama de l’actuelle Namibie ont été exterminés par les forces du Deuxième Reich.

A (re)découvrir pour mieux comprendre les prémices, le contexte, la mise en place et la mémoire du génocide des Herero et des Nama
👉 http://genocide-herero-nama.memorialdelashoah.org/expositions.html

Adresse

10 Avenue Percier
Paris
75008

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 18:00
Mardi 09:00 - 18:00
Mercredi 09:00 - 18:00
Jeudi 09:00 - 18:00
Vendredi 09:00 - 18:00

Téléphone

01 53 42 63 10

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fondation pour la Mémoire de la Shoah publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Fondation pour la Mémoire de la Shoah:

Vidéos

Soutenir le travail de mémoire et construire l’avenir

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah est une fondation reconnue d’utilité publique créée en 2000.

Sa dotation provient de la restitution des fonds en déshérence issus de la spoliation des Juifs de France durant la Seconde Guerre mondiale.

Elle soutient le Mémorial de la Shoah et de nombreux autres projets (recherche, mémoire, enseignement, culture juive, aides aux survivants, lutte contre l’antisémitisme).

En savoir plus et proposer un projet sur www.fondationshoah.org.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes