Cinédoc Paris Films Coop

Cinédoc Paris Films Coop Distribution de films et vidéos expérimentaux et d'avant-garde Cinédoc et Paris Films Coop sont nés dans les années 70. " Dans ces années, le désert c'était: ni cinéastes, ni films, ni salles, ni expositions de films expérimentaux… ou si peu ".

Paris Films Coop naît donc à Paris en février 1974 à l'initiative de Claudine Eizykman et Guy Fihman, et fonctionne d'abord dans leur appartement avant de s'établir en 1978 au 18 rue Montmartre, Paris 1er. Suivie en avril 1979 de la création de Cinédoc par Claudine Eizykman , Guy Fihman, Prosper Hillairet, Dominique Willoughby et Catherine Legallou, qui hérite des archives de Melba (1976-79) r***e

Paris Films Coop naît donc à Paris en février 1974 à l'initiative de Claudine Eizykman et Guy Fihman, et fonctionne d'abord dans leur appartement avant de s'établir en 1978 au 18 rue Montmartre, Paris 1er. Suivie en avril 1979 de la création de Cinédoc par Claudine Eizykman , Guy Fihman, Prosper Hillairet, Dominique Willoughby et Catherine Legallou, qui hérite des archives de Melba (1976-79) r***e

Cet été découvrez en VOD cinq séances de films, chacune autour d'un numéro de MELBA. On commence avec le MELBA bleu que ...
16/07/2021
Watch Séance bleue • Melba #2 Online | Vimeo On Demand

Cet été découvrez en VOD cinq séances de films, chacune autour d'un numéro de MELBA.

On commence avec le MELBA bleu que vous pouvez retrouver ici: http://www.cinedoc.org/boutique-11-melba-n2.html

MELBA est la r***e multicolore des arts technologiques et du cinéma expérimental des années 70. 5 numéros ont été publiés entre 1976 et 1979.

PROGRAMME

Pierre Rovere
Surfaces, 1976, 12’
Red Light, 1975, 7’
Variations pour un regard, 1975, 1'

Georges Rey
La vache qui rumine , 1970, 3’
La source de la Loire, 1969, 3’
L’Homme nu, 1969’, 3’

Claudine Eizykman
Bruine squamma, 1972-1977, 120’

Guy Fihman
Ultrarouge-infraviolet, 1974, 31’

Découvrez ici quelques films évoqués, analysés dans le MELBA n2. PROGRAMMATION: Pierre Rovere Variations pour un regard, 1975,…

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue !𝑩𝒆𝒂𝒕𝒓𝒊𝒄𝒆 𝑪𝒐𝒎𝒊𝒏𝒂𝒔𝒔𝒊"Cinéaste née en 1952. Elle étudie le ciné...
11/07/2021
Beatrice Cominassi

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue !

𝑩𝒆𝒂𝒕𝒓𝒊𝒄𝒆 𝑪𝒐𝒎𝒊𝒏𝒂𝒔𝒔𝒊

"Cinéaste née en 1952. Elle étudie le cinéma à l'Université de Paris VIII. En 1984, elle crée IF Production (Société de production cinématographique et musicale), puis produit et réalise des clips et organise des concerts. Depuis 1992, elle travaille sur Ombre Sombre, un film en noir, blanc et rouge."
Cabinet d'amateurs n°10", C.Eizykman

Beatrice Cominassi nous a quittés le 30 août 2020.

𝗙𝗜𝗟𝗠𝗦 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡

- Cinésthésie
"A est noir à moins qu'il ne soit blanc, E est blanc à moins qu'il ne soit noir ou rouge ou bleu... voilà la synesthésie et ses jeux intimes.
Dans cet échantillonnage de couleurs, d'images et de sons à usage strictement personnel, qu'est Cinesthésie, il y a peut être espace sonore à colorier, espace couleur à entendre ...
Cette forme de calembour sensoriel cherche à sonoriser la vision, à pigmenter l'audition, à parfumer l'imagination.
Audito-coloriste à vos sens !"

- Uni-Son
"Uni-son propose, aux deux yeux avec trois images qui s'accumulent à travers l'œil unique d'une caméra, ainsi qu'aux deux oreilles avec ses trois sons qui s'entremêlent à travers l'oreille unique d'un micro, une nouvelle perspective, une autre temporalité.
Un espace visuel et sonore où loin-prêt, intérieur-extérieur, net-flou, clair-obscur sont les binômes présents en permanence et en alternance simultanément.
Une énième dimension, un infra espace, un ultra temps qui souhaiterai provoquer, une autre sensation de l'un, une autre perception du vide."

>> http://www.cinedoc.org/cineaste-12-beatrice-cominassi.html

"Cinéaste née en 1952. Elle étudie le cinéma à l'Université de Paris VIII. En 1984, elle crée IF Production (Société de production cinématographique et musicale), puis produit et réalise des clips et organise des concerts. Depuis 1992, elle travaille sur Ombre Sombre, un film en noir, bla...

Pour voyager avec vous cet été, on vous propose chaque semaine une séance VOD (disponible 48h) en lien avec un numéro de...
07/07/2021
Watch Séance bleue • Melba #2 Online | Vimeo On Demand

Pour voyager avec vous cet été, on vous propose chaque semaine une séance VOD (disponible 48h) en lien avec un numéro de MELBA.

On démarre la semaine prochaine avec le séance bleue autour du MELBA n2.

Avec les films de Georges Rey, Pierre Rovere, Claudine Eizykman et Guy Fihman.

Retrouvez les MELBA sur notre boutique en ligne:
http://www.cinedoc.org/boutique.html

Découvrez ici quelques films évoqués, analysés dans le MELBA n2. PROGRAMMATION: Pierre Rovere Surfaces, 1976, 12’ Red Light,…

Focus sur les films de Len Lye, né un 5 juillet ! Len Lye fut l'un des pionniers de la création de films en couleur dans...
05/07/2021

Focus sur les films de Len Lye, né un 5 juillet !

Len Lye fut l'un des pionniers de la création de films en couleur dans les années 30. Il utilisa la technique du Dr Bela Gaspar, le gasparcolor, où la camera était équipée d'un miroir semi-réfléchissant qui divisait le spectre en trois images monochromes, qui une fois recombinées, formaient une image en couleur.

Il fut aussi l'inventeur du direct film, créé sans camera. le plus fameux est Free Radicals. À de nombreuses reprises il entreprit d'utiliser des instruments chirurgicaux, des pinceaux, des crayons, etc. pour créer des formes et des textures sur de la pellicule.

Il fut aussi un écrivain reconnu, et un sculpteur remarquable pour ses sculptures « kinétiques ».

Films en distribution à Cinédoc :

- Tusalava
- Colour Box
- Kaléidoscope
- Rainbow Dance
- Trade Tattoo
- Colour Flight
- Color Cry
- Rythm
- Free Radicals
- Particles in Space
- Tal Farlow

• Le cinéma de Pat O'Neill • Studio des Ursulines
23/06/2021

• Le cinéma de Pat O'Neill • Studio des Ursulines

• Le cinéma de Pat O'Neill • Studio des Ursulines

Une semaine riche en cinéma expérimental!▪ Ce soir, lundi >> Futur Antérieur #11 • Alain Mazars avec Re:Voir au Cinéma L...
21/06/2021
Le cinéma de Pat O'Neill • 24 juin aux Ursulines

Une semaine riche en cinéma expérimental!

▪ Ce soir, lundi >> Futur Antérieur #11 • Alain Mazars avec Re:Voir au Cinéma L'Archipel
▪ Jeudi >> Le cinéma de Pat O'Neill au Studio des Ursulines avec nos deux séances à 18h30 (https://vimeo.com/552009227) et 20h30 (https://vimeo.com/563163662)
▪ Vendredi >> Cinémathèque Temporaire du CJC ✹ #9 avec le Collectif Jeune Cinéma à Mains d'Œuvres

This is "Le cinéma de Pat O'Neill • 24 juin aux Ursulines" by Cinédoc Paris Films Coop on Vimeo, the home for high quality videos…

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!𝑷𝒊𝒆𝒓𝒓𝒆 𝑪𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒊"Né en 1942. Après son Certificat d'Etude Prim...
20/06/2021

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!

𝑷𝒊𝒆𝒓𝒓𝒆 𝑪𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒊

"Né en 1942. Après son Certificat d'Etude Primaire, Pierre Clémenti exerce plusieurs activités (télégraphiste, chasseur à l'hôtel Littré, tailleur de pierre) avant de rentrer à l'Ecole d'Art dramatique du Vieux-Colombier, à l'Ecole Charles-Dullin et au Centre de la rue Blanche. Il travaille très vite comme acteur professionnel au théâtre, à la télévision et au cinéma, pendant plusieurs années avec une jeune troupe qui va inaugurer le mouvement des cafés-théâtres à Paris. Après le grand succès des Idoles de Marc O, la troupe se disperse. Au moment où il tourne "Belle de Jour" de Buñuel, et "Benjamin" de Michel Deville, qui lui assurent un grand succès public, il achète une caméra Beaulieu avec laquelle il réalisera tous ses films. En 1969-70, il est l'acteur de nombreux films du groupe Zanzibar. Après un long voyage en Italie, il s'occupe d'une clinique libre de quartier et monte avec elle un atelier de création, tout en reprenant son métier d'acteur. Il présente très souvent ses films personnels accompagné d'un groupe de musiciens improvisant pendant la projection. Il meurt en 1999 à Paris.

𝗙𝗜𝗟𝗠𝗦 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡

- Soleil
- A l'Ombre de la Canaille Bleue
- Visa de Censure

>> http://cinedoc.org/cineaste-136-pierre-clementi.html

© Soleil

15/06/2021

PAT O'NEILL
Focus sur la deuxième séance de notre programmation du 24 juin au Studio des Ursulines >> Le cinéma de Pat O'Neill

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!𝑯𝒆𝒏𝒓𝒊 𝑪𝒉𝒐𝒎𝒆𝒕𝒕𝒆"Henri Chomette réalisa deux films de cinéma : ...
14/06/2021

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!

𝑯𝒆𝒏𝒓𝒊 𝑪𝒉𝒐𝒎𝒆𝒕𝒕𝒆

"Henri Chomette réalisa deux films de cinéma : Jeux des Reflets et de la Vitesse et Cinq Minutes de Cinéma Pur.
Bien sûr il fit d'autres films mais Chomette est de ces cinéastes qui veulent moins réaliser des films que réaliser le Cinéma. Ce qu'il fit avec ces deux premières oeuvres.
"En quel sens entend-il �cinéma?" Considérons un film quelconque, imaginons que nous puissions le distiller dans un alambic idéal, capable d'éliminer les éléments idéologiques (intention du scénario, expressions des acteurs, signification du décor, etc). Il me semble qu'une telle expérience aboutirait à isoler une substance mouvante qui pourrait bien être l'essence même du cinéma." (dans la R***e du Cinéma, 1930)
Nous voici donc, après cette opération alchimique, au principe du pur cinéma : la plastique mouvante. Le cinéma n'y est plus narratif ni représentatif, même si Chomette travaille avec des images figuratives. Les éléments du monde n'y sont pas utilisés pour leur valeur psychologique ou dramatique, mais pour leur qualités plastiques (cristaux, paysages) ou de mouvements (objets en rotation, bateaux, etc.)
Les oeuvres de Chomette n'ont rien des mouvements symphoniques de Ruttmann ou de Gance. Quelques accords suffisent pour exprimer une vision du monde par le cinéma et montrer le cinéma lui-même.
On ne retrouvera une entreprise aussi �radicale' et minimale dans le propos et la forme que trente ans plus t**d avec le Schwechater de Peter Kubelka où celui-ci fait voler en éclat le cinéma comme mouvement continu pour y découvrir des éléments plus profonds. Une minute a suffi à Kubelka. Cinq minutes auraient suffi à Chomette."

Prosper Hillairet dans L'art du mouvement,
édition Centre Pompidou, 1996, Paris, p.99

𝗙𝗜𝗟𝗠𝗦 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡

Jeux des Reflets et de la Vitesse
Cinq minutes de Cinéma Pur

>> http://www.cinedoc.org/cineaste-51-henri-chomette.html

© Jeux des reflets et de la vitesse

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!

𝑯𝒆𝒏𝒓𝒊 𝑪𝒉𝒐𝒎𝒆𝒕𝒕𝒆

"Henri Chomette réalisa deux films de cinéma : Jeux des Reflets et de la Vitesse et Cinq Minutes de Cinéma Pur.
Bien sûr il fit d'autres films mais Chomette est de ces cinéastes qui veulent moins réaliser des films que réaliser le Cinéma. Ce qu'il fit avec ces deux premières oeuvres.
"En quel sens entend-il �cinéma?" Considérons un film quelconque, imaginons que nous puissions le distiller dans un alambic idéal, capable d'éliminer les éléments idéologiques (intention du scénario, expressions des acteurs, signification du décor, etc). Il me semble qu'une telle expérience aboutirait à isoler une substance mouvante qui pourrait bien être l'essence même du cinéma." (dans la R***e du Cinéma, 1930)
Nous voici donc, après cette opération alchimique, au principe du pur cinéma : la plastique mouvante. Le cinéma n'y est plus narratif ni représentatif, même si Chomette travaille avec des images figuratives. Les éléments du monde n'y sont pas utilisés pour leur valeur psychologique ou dramatique, mais pour leur qualités plastiques (cristaux, paysages) ou de mouvements (objets en rotation, bateaux, etc.)
Les oeuvres de Chomette n'ont rien des mouvements symphoniques de Ruttmann ou de Gance. Quelques accords suffisent pour exprimer une vision du monde par le cinéma et montrer le cinéma lui-même.
On ne retrouvera une entreprise aussi �radicale' et minimale dans le propos et la forme que trente ans plus t**d avec le Schwechater de Peter Kubelka où celui-ci fait voler en éclat le cinéma comme mouvement continu pour y découvrir des éléments plus profonds. Une minute a suffi à Kubelka. Cinq minutes auraient suffi à Chomette."

Prosper Hillairet dans L'art du mouvement,
édition Centre Pompidou, 1996, Paris, p.99

𝗙𝗜𝗟𝗠𝗦 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡

Jeux des Reflets et de la Vitesse
Cinq minutes de Cinéma Pur

>> http://www.cinedoc.org/cineaste-51-henri-chomette.html

© Jeux des reflets et de la vitesse

[NEW VIDEO] MESSAGES 4 • Pat O'Neill Pat O'Neill  narrates his photographs made between 1965 & 1975 approx.  Edited by M...
11/06/2021
Messages 4 - the photographs of Pat O'Neill

[NEW VIDEO]
MESSAGES 4 • Pat O'Neill

Pat O'Neill narrates his photographs made between 1965 & 1975 approx. Edited by Martha Colburn
Music "Suspension" (2008) composed by Hilary Jeffery
--
[NOUVELLE VIDEO]
MESSAGES 4 • Pat O'Neill
Pat O'Neill commente ses photographies prises entre 1965 & 1975. Montage: Martha Colburn
Musique "Suspension" (2008) composée par Hilary Jeffery

Sous titres disponibles en cliquant sur l'icône "sous titres"

Pat O'Neill narrates his photographs made between 1965 & 1975 approx. Edited by Martha Colburn and soundtrack by LYSN.LYSN is a minimal psychedelic group wit...

🔍 Vérification des copies 16mm et 35mm pour la séance Le cinéma de Pat O'Neill le jeudi 24 juin au Studio des Ursulines-...
09/06/2021

🔍 Vérification des copies 16mm et 35mm pour la séance Le cinéma de Pat O'Neill le jeudi 24 juin au Studio des Ursulines
--
Séance à 18h30 • 6 films du cinéaste tournés et projetés en 16mm et 35mm
Séance à 20h30 • 2 derniers films du cinéaste réalisés et projetés en numérique (inédits en France)

01/06/2021
Le cinéma de Pat O'Neill • Studio des Ursulines

Notre première programmation du ciné-club mensuel au Studio des Ursulines avec deux séances consacrées au cinéaste californien Pat O'Neill.
Jeudi 24 juin à 18h30 et 20h30
>> Le cinéma de Pat O'Neill

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!𝑮𝒆𝒐𝒓𝒈𝒆𝒔 𝑪𝒂𝒍𝒐𝒚𝒂𝒏𝒏𝒊𝒔𝗙𝗜𝗟𝗠 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡LIVIOS, 1976, 25', 16mm...
01/06/2021

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!

𝑮𝒆𝒐𝒓𝒈𝒆𝒔 𝑪𝒂𝒍𝒐𝒚𝒂𝒏𝒏𝒊𝒔

𝗙𝗜𝗟𝗠 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡

LIVIOS, 1976, 25', 16mm

"Dans ce petit film de 25 minutes -cinématographiquement parfait- le sous-titre fonctionne comme la clef de la tonalité musicale : "La présence statufiée de l'épopée ancienne". L'épopée ancienne est celle de la classe bourgeoise déjà vieillie et qui survit momifiée dans les produits de sa culture. Le film n'a pas d'histoire (récit au sens traditionnel, ndlr) et est structuré d'une façon purement musicale et non pas surréaliste, comme diraient certains.
D'ailleurs, le magnifique usage continuel sur la bande sonore de la 2ème Symphonie et du Chant de la Terre de Mahler (...) ne laisse aucun doute que le film doit être lu comme un poème symphonique. L'histoire prétexte pour le fonctionnement musical de la structure : une famille de grands bourgeois entre dans son palais ancien dominé par la présence statufiée d'une gloire incarnée par l'art (Le lieu du tournage est l'Achilleion de Corfou, le palais construit par l'impératrice Sissi d'Autriche, ndlr). Il s'agit, à proprement parler de l'espace vital du grand bourgeois, homologue à celui de Proust qui ne pouvait vivre qu'à travers son art, chose qui signifie qu'il est impossible à la classe bourgeoise d'exister de façon autonome en dehors de la serre de verre de son art. Le "vivre esthétiquement" est la condition nécessaire pour la survie même, mais désormais seulement dans le domaine des idées. Dans le domaine de la pratique quotidienne, cette survie est morte, parasite et fantôme depuis des années. Tous ces fantômes qui traînent dans l'espace fantômatique du palais signifient une façon de vivre complètement aliénée. Nous ne pensons pas avoir vu dans un film grec une caméra qui évolue aussi admirablement dans le décor. Et jamais un décor de film grec n'aura eu une telle autonomie d'expression."

Pandelis Voulgaris, in To Vima, mardi 5 octobre 1976. (traduction Georges Mara d'Ejove).

>> http://www.cinedoc.org/film-67-livios.html

© Livios

Chaque semaine, focus sur un.e cinéaste de notre catalogue!

𝑮𝒆𝒐𝒓𝒈𝒆𝒔 𝑪𝒂𝒍𝒐𝒚𝒂𝒏𝒏𝒊𝒔

𝗙𝗜𝗟𝗠 𝗘𝗡 𝗗𝗜𝗦𝗧𝗥𝗜𝗕𝗨𝗧𝗜𝗢𝗡

LIVIOS, 1976, 25', 16mm

"Dans ce petit film de 25 minutes -cinématographiquement parfait- le sous-titre fonctionne comme la clef de la tonalité musicale : "La présence statufiée de l'épopée ancienne". L'épopée ancienne est celle de la classe bourgeoise déjà vieillie et qui survit momifiée dans les produits de sa culture. Le film n'a pas d'histoire (récit au sens traditionnel, ndlr) et est structuré d'une façon purement musicale et non pas surréaliste, comme diraient certains.
D'ailleurs, le magnifique usage continuel sur la bande sonore de la 2ème Symphonie et du Chant de la Terre de Mahler (...) ne laisse aucun doute que le film doit être lu comme un poème symphonique. L'histoire prétexte pour le fonctionnement musical de la structure : une famille de grands bourgeois entre dans son palais ancien dominé par la présence statufiée d'une gloire incarnée par l'art (Le lieu du tournage est l'Achilleion de Corfou, le palais construit par l'impératrice Sissi d'Autriche, ndlr). Il s'agit, à proprement parler de l'espace vital du grand bourgeois, homologue à celui de Proust qui ne pouvait vivre qu'à travers son art, chose qui signifie qu'il est impossible à la classe bourgeoise d'exister de façon autonome en dehors de la serre de verre de son art. Le "vivre esthétiquement" est la condition nécessaire pour la survie même, mais désormais seulement dans le domaine des idées. Dans le domaine de la pratique quotidienne, cette survie est morte, parasite et fantôme depuis des années. Tous ces fantômes qui traînent dans l'espace fantômatique du palais signifient une façon de vivre complètement aliénée. Nous ne pensons pas avoir vu dans un film grec une caméra qui évolue aussi admirablement dans le décor. Et jamais un décor de film grec n'aura eu une telle autonomie d'expression."

Pandelis Voulgaris, in To Vima, mardi 5 octobre 1976. (traduction Georges Mara d'Ejove).

>> http://www.cinedoc.org/film-67-livios.html

© Livios

[DIFFUSION • Kenneth Anger & Michael Snow]Découvrez deux de nos films au catalogue parmi l'incroyable programmation de l...
25/05/2021

[DIFFUSION • Kenneth Anger & Michael Snow]

Découvrez deux de nos films au catalogue parmi l'incroyable programmation de la (S8) Mostra de Cinema Periférico

AN ILLUSTRATED CONFERENCE BY JEAN-CLAUDE ROUSSEAU
le 29 mai
https://s8cinema.com/en/2021/05/18/an-illustrated-conference-by-jean-claude-rousseau/
LA CHAMBRE | Chantal Akerman
STANDARD TIME | Michael Snow
CÉSARÉE | Marguerite Duras
SURFACE TENSION | Hollis Frampton
FILM SANS CAMÉRA STST | Giovanni Martedi
TARIS, ROI DE L’EAU | Jean Vigo
--
VAL DEL OMAR • CINEMA AS AN ELEMENT
le 5 juin
https://s8cinema.com/en/2021/05/19/val-del-omar-a-cinema-of-elements-2/
LEVANTAMIENTO DE UNA ISLA | Valentina Alvarado
THE SEISMIC FORM | Antoinette Zwirchmayr
ALTARES | Colectivo Los Ingrávidos
MONTAÑAS ARDIENTES QUE VOMITAN FUEGO | Helena Girón and Samuel Delgado
THE ADVENTURE PARADE | Kerry Laitala
HURRY, HURRY! | Marie Menken
CYCLOPS OBSERVES THE CELESTIAL BODIES | Ken Jacobs
EAUX D’ARTIFICE | Kenneth Anger
PUCHUNCAVÍ | Jeannette Muñoz

[DIFFUSION • Kenneth Anger & Michael Snow]

Découvrez deux de nos films au catalogue parmi l'incroyable programmation de la (S8) Mostra de Cinema Periférico

AN ILLUSTRATED CONFERENCE BY JEAN-CLAUDE ROUSSEAU
le 29 mai
https://s8cinema.com/en/2021/05/18/an-illustrated-conference-by-jean-claude-rousseau/
LA CHAMBRE | Chantal Akerman
STANDARD TIME | Michael Snow
CÉSARÉE | Marguerite Duras
SURFACE TENSION | Hollis Frampton
FILM SANS CAMÉRA STST | Giovanni Martedi
TARIS, ROI DE L’EAU | Jean Vigo
--
VAL DEL OMAR • CINEMA AS AN ELEMENT
le 5 juin
https://s8cinema.com/en/2021/05/19/val-del-omar-a-cinema-of-elements-2/
LEVANTAMIENTO DE UNA ISLA | Valentina Alvarado
THE SEISMIC FORM | Antoinette Zwirchmayr
ALTARES | Colectivo Los Ingrávidos
MONTAÑAS ARDIENTES QUE VOMITAN FUEGO | Helena Girón and Samuel Delgado
THE ADVENTURE PARADE | Kerry Laitala
HURRY, HURRY! | Marie Menken
CYCLOPS OBSERVES THE CELESTIAL BODIES | Ken Jacobs
EAUX D’ARTIFICE | Kenneth Anger
PUCHUNCAVÍ | Jeannette Muñoz

Adresse

18 Rue Montmartre
Paris
75001

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Cinédoc Paris Films Coop publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Cinédoc Paris Films Coop:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

🎥 JOUR 33 DE LA PROGRAMMATION CINEDOC (DE)CONFINEE • RITRATTO DELL'ARTISTA DA NARCISSO | Sirio Luginbulh 1973 | N&B et couleur | sonore | 9' Adaptation expérimentale du mythe de Narcisse.