FCPE St Bernard

FCPE St Bernard La liste FCPE St Bernard : des parents qui sont à l'écoute de tous les parents pour vous relayer et vous soutenir...

06/03/2017
Enseignements de langue et de culture d'origine (ELCO) - Éduscol

Compte rendu du conseil d’école du 23 février 2017

Etaient présents :

Le directeur, Christophe Molle

Les enseignants,
Thierry Ruiz, Fabienne Chailloux, Anne Robert, Sébastien Volkaert, Justine Dumotier, Nicolas Laskar, Yoann Lenain, Christophe Prunet, José Puicercus, Eric Saint Léger,
Eric Cornilly (PVP EPS), Jean Michel Coulombier (PVP arts plastiques), Catherine Coulaud (PVP Musique)

Le Référent Education Ville
M. Julien Deschamps

La référente point accueil Bécédiste
Nathalie Piller

Les représentants de parents d’élèves, liste d’union
Bruno Lombard, Delphine Montussac, Isabelle Rodrigue, Hélène Cases Cousi
Les représentants de parents, liste FCPE,
Sophie Petit, Christian Marcadet, Fatima Amouri, Naouel Zenibaa,

Le représentant du Maire de Paris, Monsieur Michel Puzelat,

Le représentant du Maire du 11ème arr.
Monsieur Lebon

La DDEN, Madame Vigouroux,

Sont excusées :
Pascale Koluch, Anne Wilmart et Liliane Vandewalle

L’ordre du jour a été établi comme suit :

Désignation d’un secrétaire de séance
Activités périscolaires
Projets pédagogiques
Projet participatif : classe mobile
Travaux exécutés, prévus ou à prévoir
L’enseignement des langues vivantes en CM2
Affectation en 6ème
Le Livret Scolaire Unique (LSU)
Information sur les exercices de sécurité

Compte rendu du conseil d’école du 23 février 2017

Désignation d’un secrétaire de séance
Monsieur Christophe Molle a été désigné secrétaire de séance.

Activités périscolaires
Ateliers TAP (temps d’activités périscolaires) :
Environ deux-cent-soixante enfants restent aux ateliers (un peu plus le vendredi) ; Les ateliers du samedi matin sont fréquentés par une vingtaine d’enfants, essentiellement de l’école St Bernard.
Nathalie Piller développe les projets en cours :
Projet passerelle intergénérationnel et citoyen: les enfants vont aller lire des livres aux petits de la crèche St Bernard (convention en cours de validation), raconter des histoires avec des outils créés par eux même, boîtes à objets, tapis d’histoires et donneront un petit spectacle.
Temps d’interclasse :
Midi : accueil de tous les élèves volontaires en BCD ; entrée libre en fonction des passages à la cantine projet par tranche d’âge (graine de plus)
Soir : atelier destiné aux CE1 : (1001 pages, créatures et monstres de tous poils…)
Centre de loisirs :
Objectifs : valoriser les compétences et les envies de chacun ;
Ateliers :
- Défis création autour des contes, du cirque…
- cuisine (1 fois par mois)
- cirque (diabolo, bâton du diable ect…)
- jeux de rôle, de société
- construction de jeux en bois

Projets pédagogiques
Projets pédagogiques du deuxième trimestre :
CP :
- Classe à Paris sur les 5 sens ;
- Rencontres littéraires : comment à partir d'un album, créer un autre "objet" (autres livres, jeux, saynètes etc..) et le faire découvrir à d'autres enfants dans une autre école.
- Visite atelier Vincennes, sortie pique-nique la 27 février.
- Ecole et cinéma.
- Atelier « Sérigraphie » au Centre de Ressource Sambre et Meuse à Belleville. Impression à travers un écran de soie à l’aide de pochoirs en papier (02 et 16 mars 2017).
CE1 :
- Lire et faire lire.
- Projet Classe à Paris sur le thème « le monde des plantes » (11 séances).
- Animations pédagogiques proposées par l’association « La Cicadelle » sur les thèmes : la forêt, la vie autrefois, l'air l'eau le vent.
- Atelier « Webcam » Réalisation et enregistrement d’une séquence film d’animation à l’aide d’une webcam image par image (19 avril 2017).
CP et CE1 :
En partenariat avec le conservatoire du 11ème arr. :
- Musique des 4 continents ; concert commenté le 6 mars
- Du jazz aux musiques actuelles ; concert commenté le 10 mars ;
- Présentation d’instruments le 21 février ;
L’objectif est d’élargir la palette des enfants qui seraient susceptibles de s’inscrire au conservatoire.
- Ecole et Cinéma.
- Participation à la semaine des jardins et de la biodiversité ; on espère pouvoir présenter les travaux des élèves dans le square St Bernard. : Arbres en volume en papier froissé et insectes en peinture (fin mars).
- Danses traditionnelles ; Spectacle et bal salle Olympes de Gouge.
- Visite animation d'un apiculteur.
CE2 :
- Pavillon de l'arsenal le 14 mars.
- Devenir citoyen (intervention d’une personne sur la réserve citoyenne) et visite de l’assemblée Nationale le 23 mars.
- Danse au studio Harmonic.
CM1 :
- Atelier « Maquette » à l’école de la rue Lesseps 75020. ;
- Construction d’un espace familier dans une boîte à chaussure ; problématique des décors de théâtre.
- Atelier « Photographie Ancienne » rue de Reuilly au Centre Paris Multimédia ; réalisation d’un négatif sur verre avec de la peinture et tirage sur papier argentique ; Histoire de la photographie.
- Classe à Paris « Cité de l’immigration ».
- Fabrique d’une chanson (en partenariat avec la SACEM).
CM2 :
- Classe de neige du 6 au 16 mars à Briançon

Projet participatif, classe mobile
Dans le cadre de la campagne 2016 du Budget Participatif des écoles, le choix des enfants de l’école s’est porté sur un projet « Classe mobile ». La mise en œuvre de ce projet se déroulera dans le courant du premier semestre 2017 ; elle débutera, selon les écoles, à partir de mars prochain pour s’achever en juin 2017.
Dans ce cadre seront livrés les équipements suivants :
Article
Qté
Descriptif
Valise NaoCase®

2
Valise de transport, de stockage et de rechargement pouvant accueillir 15 tablettes avec étui de protection, deux bornes Wi-fi, 2 câbles RJ45.
Dimensions : L 610 x P 490 x H 310 mm
Poids à vide : 5,9 kg
Garantie sur site 3 ans
Tablette Samsung Galaxy Tab A
30
Écran 10.1’’
Dimensions 155,3x254, 2x8,2 mm
Poids 525 g
Système d’exploitation Android™ Marshmallow 6.0
Mémoire partagée 16 GO
Garantie sur site 3 ans
Accessoires pour tablettes
30
Protection à rabat pour tablette Samsung Galaxy Tab A
Carte mémoire SDHC SanDisk 32 GO
Câble RJ45 cat.5 3mètres
4
Cordon RJ45 permettant de raccorder la borne wi-fi à une prise réseau murale
Ensemble d’applications et logiciels
30
Ensemble d’applications et logiciels préinstallé pour l’utilisation des tablettes
(Liste d’applications en cours de validation DASCO/Académie)
Les conditions d’utilisation de ces tablettes sont fixées par la loi et convenues entre la Ville et l’Académie de Paris.
Pourquoi utiliser un accès sans fil à Internet ?
Les tablettes numériques répondent efficacement à un besoin de mobilité des outils numériques dans la classe. Elles permettent un déploiement rapide et facile par les enseignants pour de multiples usages : consultation de manuels numériques, accès à Internet, consultation de documents… Cette mobilité permet également d’envisager des modalités de travail efficaces : travail en petits groupes ou en binômes…
Lors des actions de partage de documents en ligne ou pour la consultation d’Internet, les tablettes doivent être reliées au réseau Wi-Fi.
Quel est le nouveau cadre législatif ?
La loi n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques précise :
Article 7
1- Dans les établissements (…) l’installation d’un équipement terminal fixe équipé d’un accès sans fil à internet est interdite dans les espaces dédiés à l’accueil, au repos et aux activités des enfants de moins de trois ans dans les crèches, jardins d'enfants et halte-garderie (établissements mentionnés au chapitre IV du titre II du livre III du code de la santé publique dont ne font pas partie les écoles maternelles)
2- Dans les classes des écoles primaires, les accès sans fil des équipements (…) sont désactivés lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour les activités numériques pédagogiques.
3- Dans les écoles primaires, toute nouvelle installation d’un réseau radioélectrique fait l’objet d’une information préalable du conseil d’école.
Un usage responsable en connaissance de cause :
Le Wi-Fi rayonne en moyenne 10 fois moins, à sa puissance maximale, qu'un téléphone mobile. S'agissant de bornes installées dans un coin de la classe, l'ANSES rappelle que le champ électromagnétique est encore 10 fois moindre aux environs d'un mètre pour devenir rapidement négligeable en s'éloignant davantage.
Les bornes Wi-Fi ne rayonnent pas en permanence. À part quelques messages émis de temps en temps pour signaler sa présence, une borne Wi-Fi ne rayonne pas lorsqu'il n'y a pas de communication sur le réseau. Le rapport de l'ANSES précise d’ailleurs que l’exposition tombe alors à 1% de l’exposition maximale.
De nouveaux projets à budget participatif seront mis au vote début mai (catalogue des propositions en Mars/Avril).

Travaux exécutés, prévus ou à prévoir
Travaux d’évacuation des eaux usées des toilettes de la cour : Une expertise a été faite pour analyser les travaux à mettre en œuvre ;
Des travaux ont été effectués pendant les vacances de d’hiver ; Les toilettes sont de nouveau accessibles mais des travaux supplémentaires de branchement de canalisations sont programmés pendant les vacances de printemps (sans fermeture du centre de loisirs).

Dans le cadre « Plan climat Energie de la Ville de Paris » dont l’objectif est faire baisser les coups de chauffage et d’émission de CO2,la Mairie de Paris procède à des travaux de modernisation dans 140 écoles.
Travaux réalisés à St Bernard pendant les vacances d’hiver :
Installation sur les radiateurs de vannes thermostatiques
Modernisation de la chaufferie
Isolation et révision des menuiseries
Mise en place de luminaires LED

Pour l’instant, l’impression est qu’il fait froid dans l’école ; les 19°C fixés par le Mairie sont peu confortable en BCD, salle info, les bureaux et même dans certaines classes. Il fait par contre trop chaud dans l’école maternelle. Des techniciens doivent intervenir pour régler ces problèmes.

Le « serpent de mer » « enlèvement des paillasses » dans une salle de classe est toujours d’actualité. Mr Lebon va se renseigner sur l’avancement de ce dossier qui date maintenant de plusieurs années.

Le centre de loisirs qui travaille sur le jardin, les plantes et la biodiversité, souhaiterait que soit posé un accès « eau » dans la cour anglaise (1er sous sol) afin de pouvoir arroser leurs plantations et le mur végétal pérennisant ainsi le projet et le travail des enfants. (La demande à été abordé et validé par Mr Vauglin lors de la fête de l'école et lors de la visite de Mme Cordebard).

Langues vivantes au CM2 et ELCO
Allemand au CM2 :
L’apprentissage de l’allemand en CM2 est assuré à raison de 3/4h par semaine, le jeudi après-midi par une professeure madame Aguezoul.
Cet apprentissage permettra aux élèves de postuler pour la section bilangue anglais/allemand proposée par le collège Anne Frank.
Les élèves retenus, seront affectés comme tous les autres élèves dans toutes les classes de 6ème du collège mais ils seront regroupés deux heures par semaine, en plus, pour un apprentissage de l’allemand.
Cela engage l’élève à garder l’allemand comme 2ème langue jusqu’à la classe de 3ème (on ne peut plus changer pour de l’espagnol par exemple).
ELCO : Enseignements de langue et de culture d'origine :
http://eduscol.education.fr/cid52131/enseignements-de-langue-et-de-culture-d-origine-elco.html
Les parents ont reçu une proposition pour un enseignement d’une langue vivante hors temps scolaire De quoi s’agit-il ?
Une directive européenne
Cette directive dispose que « Les Etats membres prennent, conformément à leurs situations nationales et à leurs systèmes juridiques, et en coopération avec les Etats d'origine, les mesures appropriées en vue de promouvoir, en coordination avec l'enseignement normal, un enseignement de la langue maternelle et de la culture du pays d'origine en faveur des enfants».
Principe et objectifs
Le principe qui fonde ces enseignements, à l'origine, est que la maîtrise de la langue maternelle est un préalable nécessaire à la réussite d'une langue seconde.
Les objectifs poursuivis étaient complémentaires :
structurer la langue parlée dans le milieu familial,
favoriser l'épanouissement personnel des jeunes issus d'autres cultures,
valoriser la diversification des langues à l'école.
Élèves concernés
Aujourd'hui, ils concernent aussi des enfants qui ne sont pas locuteurs natifs de la langue concernée et s'intègrent progressivement dans l'offre d'enseignement linguistique.
Les enseignements de langue et de culture d'origine concernent principalement le premier degré. Ils sont organisés, dans la mesure du possible, dans les écoles, les établissements où une demande des familles existe. Ils sont ouverts à tout enfant dont la famille souhaite l'inscription, dans la limite des places disponibles.
Organisation des enseignements
Dans le premier degré, les cours sont dispensés à partir du CE1, à titre optionnel, à raison d'une 1h 30 à 3 h par semaine. Ils sont pour la plupart organisés après la classe, le mercredi et à titre exceptionnel, le samedi.
Dans le second degré, les cours sont organisés en collège et lycée professionnel. Les cours sont donnés par des enseignants originaires des pays concernés qui sont mis à disposition par leurs gouvernements respectifs ou recrutés localement par les autorités consulaires.
Evolution
Ces enseignements se sont rapprochés progressivement du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) et la plupart des cours s'inscrivent maintenant dans le CECRL. Un programme commun de langue arabe a été élaboré pour les trois pays du Maghreb.
Une évolution est actuellement engagée pour permettre une transformation des cours d'ELCO en cours de langue vivante étrangère dispensés aux élèves sur le temps scolaire. Cette évolution permettra de valoriser, par une plus-value pédagogique, l'apprentissage des langues concernées, tout en s'inscrivant pleinement dans le cadre d'une politique linguistique cohérente et diversifiée mise en œuvre dans les cartes académiques des langues.
Les préinscriptions sont maintenant closes :
Pour St Bernard, les demandes ont été les suivantes:
13 demandes pour l’arabe, 1 pour le croate, 19 pour l’italien, 7 pour le portugais, 1 pour le serbe et 1 pour le turc.
Il est à noter que si pour l’arabe (à Keller ou République), l’italien (à Titon) et le croate (à Keller) qui sont des cours dispensés dans l’arrondissement les autres langues le sont dans des arrondissements plus lointains ,12ème pour le portugais(Picpus) et 10ème pour le serbe (Vic d’Azir) et le turc (fg St Denis).

Affectation en 6ème
Le Rectorat a procédé à deux opérations de vérification d’adresse des représentants légaux des élèves de CM2 en vue de leurs affectations en 6ème (décembre et janvier).
Il n’y a pas cette année de modification de secteur concernant le collège Anne Frank.
Les familles qui le souhaitent pourront demander une dérogation pour le collège de leur choix. Les formulaires de demande seront disponibles à l’école à partir du 27 février.
Les motifs de demande de dérogation seront étudiés par le Rectorat. Les affectations définitives seront mises en ligne à partir du 12 juin 16h.

Le livret scolaire unique
Le livret numérique est opérationnel ; des versions imprimées ont été donnés aux familles ;
Pour les cycles 2 et 3, les bilans périodiques comportent les informations suivantes :
les principaux éléments du programme travaillés ;
les acquis, les progrès et les difficultés identifiés ;
le positionnement de l’élève (au primaire sous la forme de niveau de maitrise*, au collège sous la forme de notation chiffrée ou de niveau de maitrise* selon le choix de chaque enseignant) au regard des enseignements qu’il a reçus ;
les intitulés des projets mis en œuvre dans le cadre des parcours (PEAC, Parcours Citoyen, Parcours Éducatif de Santé, et Parcours Avenir à partir de la 6ème) ;
la mention des éventuelles modalités d’accompagnement mises en place (PAP, PAI, PPRE, PPS, Rased, ULIS, UPE2A, SEGPA à partir de la 6e)
La valeur « compétences dépassées » a posé quelques interrogations aux enseignants et en pose aux pédagogues. Dans quelle mesure peut-on certifier que la compétence est dépassée ? Ne convient-il pas alors de changer de classe ?
Cette case n’a pas ou peu été cochée sur les livrets.

La coopérative scolaire
Le projet « danses traditionnelles avec les CP et CE1 n’ayant pas été subventionné, une vente de sacs en tissu sera proposée aux familles ; Le bénéficie (1,50€ par sac) servira à rémunérer les intervenants.
Le spectacle « bal » qui se déroulera à la salle Olympes de Gouge va coûter à la coopérative la somme de 43,25€ (coût du dépassement horaire des personnels municipaux). Le conseil demande dans quelle mesure la mairie pourrait prendre en charge ces frais. Mr Lebon va se renseigner. Les parents envisagent d’écrire un courrier au Maire pour obtenir satisfaction.
Le tableau blanc numérique a été installé dans la classe de CPC.

Information sur les exercices de sécurité

Les exercices de sécurité du 2ème trimestre ont été programmés aux dates suivantes en liaison avec la maternelle Saint Bernard :

Alerte incendie : vendredi 31 mars à 9h30 ;
Le service technique sera présent pour vérifier le bon fonctionnement des alarmes, des portes coupe-feu et du désenfumage.

Alerte PPMS confinement : mercredi 1er mars à 9h ;
Les classes se regrouperont dans le préau. Le but étant d’être préparé face à une situation de crise liée à la survenue d'un accident majeur, d’assurer la sécurité des élèves et des personnels, en attendant l'arrivée des secours extérieurs et d’appliquer les directives des autorités.

Dates à retenir

Commission des menus : jeudi 23 mars ; deux représentants de parents y sont conviés.
La date de la fête de fin d’année a été fixée au vendredi 30 juin ; Celle de la maternelle est le samedi 24 juin ;
Le prochain conseil d’école aura lieu le jeudi 18 mai à 18h.

Communication de parents à parents
La liste d’union des parents d’élèves a distribué un questionnaire destiné à faire un point sur le ressenti et les éventuels points qui pourraient être soulevés en conseil d’école. Ce questionnaire a été distribué via le cahier de correspondance.

Cette communication est conforme au texte, circulaire n° 86-256 du 9 septembre 1986 :
En ce qui concerne la nature et le contenu des documents distribués en cours d’année, il ne peut s’agir que d’informations ayant trait exclusivement aux activités de l’association. Il va de soi qu’un chef d’établissement, un maître-directeur ou un directeur d’école ne saurait se prêter à leur distribution s’ils mettent en cause soit des membres de la communauté éducative, soit le fonctionnement normal de l’établissement. Le chef d’établissement, le maître-directeur ou le directeur d’école doit donc avoir communication, avant toute distribution, des documents dont la diffusion est souhaitée. Ces fonctionnaires responsables s’étant assurés du contenu des documents, il leur appartient de procéder à leur distribution qui s’effectue, sauf indication contraire de l’association qui les a présentés, à tous les élèves des classes concernées. Le travail matériel préalable et notamment la présentation des documents en plis clos ou agrafés doivent être assurés par les associations. C’est enfin en accord avec le chef d’établissement, le maître-directeur ou le directeur d’école qu’est arrêtée la fréquence des distributions, qui doit être envisagée avec le souci d’éviter toute surcharge de l’administration et toute perturbation des études des élèves. La présente circulaire, qui est applicable à compter de la rentrée de l’année scolaire 1988-1989, abroge les textes antérieurs intervenus sur le même objet. (B.O. n° 28 du 1er septembre 1988).
Cependant, les enseignants reconnaissent que même si l’intention de ce sondage était bienveillante vis-à-vis de l’école, ils estiment que certaines questions étaient maladroites et pouvaient se prêter à des dérives fâcheuses. Ils regrettent également l’anonymat du questionnaire.
Les enseignants sont tout à fait disposés à rencontrer toute famille qui souhaiterait débattre d’un problème personnel ou collectif.
Il est rappelé que les coordonnées des associations de parents d’élèves sont affichées à l’extérieur de l’école sur le panneau prévu à cet effet.
Les parents de la liste d’union vont réfléchir à la forme et au moyen de communiquer avec l’ensemble des parents pour jouer pleinement leur rôle de représentant s de parents d’élèves.

L’ordre du jour ayant été épuisé la séance a été levée à 19h30.

Les enseignements de langue et de culture d'origine (ELCO) concernent neuf pays : l'Algérie, la Croatie, l'Espagne, l'Italie, le Maroc, le Portugal, la Serbie, la Tunisie et la Turquie. Ils sont mis en œuvre sur la base d'accords bilatéraux prenant appui sur une directive europé...

Adresse

Square St Bernard
Paris
75011

Téléphone

+33 1 47 00 36 12

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque FCPE St Bernard publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à FCPE St Bernard:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres organisations à but non lucratifss à Paris

Voir Toutes