Séropotes

Séropotes Asso LGBT+ de personnes S+/- concernées par vih et leurs proches • Mener des actions favorisant le bien-être et l’estime de soi • Lutter contre la #sérophobie
(7)

La principale mission de l’association est de contribuer au bien-être des personnes LGBT+ séropositives, de leurs familles et proches. Pour réaliser cet objectif, l’association mène des actions contribuant à la reconstruction de l’estime de soi, accompagne ses membres dans le travail sur le « vivre avec le VIH » et lutte contre la sérophobie et pour l’inclusion des personnes LGBT+ séropositives. L’association s’attache à poursuivre ces actions dans la complémentarité, car c’est seulement de cette complémentarité que naît l’émulation nécessaire à leur réalisation. L’association souhaite offrir à chaque membre des espaces différenciés où il/elle pourra poursuivre son cheminement par rapport au VIH sereinement et en accord avec sa propre histoire.

Fonctionnement normal

04/09/2020

Chers amis, chères amies,
Nous sommes heureux de vous annoncer que l’association Les Séropotes a obtenu, le 8 juillet dernier, l'agrément national d’association des usagers du système de santé délivré par le Ministère de la Santé.
Les Séropotes rejoignent ainsi les rares associations habilitées à représenter, au niveau national, les droits des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) : Aides, Actions traitements, Actif Santé, Act-Up Paris, Association Chrétiens et santé sexuelle, Comité des familles, Solidarité enfants sida et Association auto-support et réduction des risques parmi les usagers de drogues.
« Cette décision récompense le travail collectif accompli ces dernières années dans l’accompagnement et le soutien des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et la promotion de leurs droits. Il nous conforte également dans notre volonté de continuer notre action, en faveur d’une société séro-inclusive », déclare Roman Krakovsky, Président des Séropotes.
Les Séropotes attachent une particulière importance à représenter fidèlement le quotidien et les aspirations des PVVIH. C’est dans cette optique que l’association a mené, durant un an, et sous la direction d’une équipe pluridisciplinaire emmenée par Guillaume Roucoux, sociologue, une étude sur la qualité de vie avec le VIH. Intitulée « Vies positives », ses résultats seront dévoilés au courant du dernier trimestre 2020.
Outre ses actions quotidiennes auprès des PVVIH et de leurs proches (groupes de parole, séjours de ressourcement, accompagnements individuels etc.), Les Séropotes apportent leur contribution et leur expertise en organisant des formations sur les aspects médicaux ou juridiques. Les Séropotes ont également initié et mis en œuvre diverses campagnes d’information et de lutte contre la sérophobie autour de messages simples, comme, par exemple « Zérophobie » (avec la participation de nombreuses personnalités publiques) ou « VIH indétectable = zéro transmission », en collaboration avec l’illustrateur allemand Ralf König.
Les Séropotes dispensent également des formations sur les aspects médicaux et réglementaires des discriminations liés au statut sérologique, tant à destination des patients que de professionnel.les, institutions et associations, qui, faute de temps ou de moyens, n’ont pas toujours conscience des évolutions de l’environnement VIH.
Parallèlement, l’association a développé un pôle « plaidoyer » pour inciter les institutionnels publics et privés à contribuer à améliorer les conditions d’accès des PVVIH à l'emprunt et aux soins en mettant fin à des discriminations injustifiées alors que moins d’un tiers des personnes porteuses du VIH sont propriétaires de leur logement, contre 58 % pour la population générale et que des surprimes et exclusions importantes leur sont appliquées. Il en est de même pour l’accès aux soins, où Les Séropotes travaillent à réduire les refus de traitement de la part de trop nombreux spécialistes (dentistes, gynécologues, dermatologues, etc.) et de généralistes, souvent sur fond d’une grande méconnaissance sur les pratiques à adopter.
En janvier 2020, l’association a organisé un colloque professionnel sur l'accès des PVVIH à l'assurance emprunteur et aux soins non-VIH, afin de travailler avec les acteurs publics et privés à l’amélioration du cadre législatif dans ces deux domaines. Un comité de suivi, instauré à l’issue de ce colloque, maintient une dynamique de travail sur ces sujets. L’association intervient régulièrement dans le débat public sur ces questions (Têtu, Le Parisien, Journal du Sida, Transversal, M6, etc.).
Les Séropotes participent à l’élaboration des stratégies de lutte contre le VIH, les IST, les discriminations et les comportements à risque en collaboration avec le Ministère de la Santé, la DILCRAH, la CNCDH, la Ville de Paris, Vers Paris Sans Sida, la Région Ile-de-France, Santé publique France, Elus Locaux Contre le Sida, plusieurs Corevih et rencontre régulièrement parlementaires et élu.es locales.
L’association est membre du Pôle patients de l'Ordre national des chirurgiens-dentistes, de la Commission des relations avec les usagers du Conseil national de l'Ordre des médecins et de l'Observatoire LGBTQI+ de la Ville de Paris. Elle représente les PVVIH auprès de ces instances et participe, en cette qualité, à l'élaboration des stratégies locales de santé communautaire et de réduction des risques liés aux chemsex.
Enfin, Les Séropotes élaborent actuellement, en partenariat avec de nombreux partenaires (Publicis France, Sida Info Service, Actions traitements, CRIPS, etc.), une plateforme internet d’accompagnement global des personnes vivant avec le VIH. Le lancement de site internet, ambitieux et novateur, est prévu à la fin de l’année 2020.
Pour Roman Krakovsky « cet agrément, fruit du soutien de ses membres et de ses nombreux partenaires, nous engage et nous comptons l’honorer en défendant les droits des personnes vivant avec le VIH au sein des instances hospitalières et de santé publique ».

Contact presse :
Roman Krakovsky, 06.19.80.52.14, [email protected]

Le dispositif de Garantie immobilière solidaire du CR IDF, lancé le 25 août pour faciliter l’accès au crédit immobilier ...
26/08/2020
Prêt immobilier : l’aide aux emprunteurs fragiles lancée en Ile-de-France

Le dispositif de Garantie immobilière solidaire du CR IDF, lancé le 25 août pour faciliter l’accès au crédit immobilier des personnes vivant avec une maladie chronique, dont le VIH, n'est malheureusement pas une solution. La convention AERAS, conçue en 2006 pour faciliter l'accès au prêt des personnes vivant avec une maladie chronique, impose des conditions extrêmement contraignantes qui excluent tout risque pour l'assurance et une fois que tout risque est exclu, les autorise à imposer des surprimes exorbitantes ! Aujourd'hui, une PVVIH qui prend son traitement ne représente AUCUN risque pour l'assurance, puisque son espérance de vie est EGALE voire SUPERIEURE aux personnes séronégatives grâce aux traitements et suivi efficaces ! Et pourtant, AERAS autorise les assurances à leur imposer des surprimes allant jusqu'à 100 % ! Le dispositif du CR IDF s'inscrit dans la logique de la convention AERAS, car il intervient seulement APRES l'obtention du prêt, et en proposant de garantir le remboursement de la surprime au cas où l'assurance emprunteur devrait s'enclencher. Mais comme la probabilité qu'un emprunteur vivant avec le VIH aura besoin de faire jouer l'assurance est proche de zéro, ce dispositif d'aide ne sera pas utilisée. CR IDF le sait très bien : il a doté ce fonds de garantie de 3,7 millions d'EUR, c'est à dire de rien à l'échelle de la région Ile-de-France où vit près de la moitié des PVVIH. Les Séropotes militent pour repenser plutôt les conditions d'accès au prêt des PVVIH, en tenant compte des progrès de la médecine de ces dernières années !

Avec la Garantie immobilière solidaire, la Région veut prendre en charge les surprimes d’assurance de prêts imposés aux malades et ex-malade

« On ne paie pas des préservatifs à tout le monde, alors que le sida tue lui aussi ! Ce n’est pas à l’Etat de prendre en...
26/08/2020
L’Etat ne fournira pas de masques aux élèves à la rentrée

« On ne paie pas des préservatifs à tout le monde, alors que le sida tue lui aussi ! Ce n’est pas à l’Etat de prendre en charge cette dépense, d’autant plus que la situation est amenée à durer. »
NON, AUJOURD'HUI, EN FRANCE, ON NE MEURT PLUS DU SIDA : une personne qui vit avec le VIH et qui prend son traitement peut vivre bien et aussi longtemps qu’une personne séronégative. Un tel amalgame entre le VIH et le Sida est effarant. ET OUI, CE TRAITEMENT EST PRIS EN CHARGE PAR LE SECURITE SOCIALE, comme d’ailleurs le préservatif et les autres moyens de prévention de transmission du VIH, comme la PReP, le TROD, etc. Cette prise en charge intervient au nom du principe de SOLIDARITE, qui est un des fondement du contrat social et de l’Etat-providence français. Cette personne soit ne connait pas ces principes, et c’est effrayant venant de la bouche d’un membre du Conseil de défense sanitaire, soit elle n’y crois plus, et c’est encore pire.

Le gouvernement a décidé de ne pas rendre gratuits les masques pour les collégiens et les lycéens alors que de nombreux élus le réclamaient.

Un geste de bienveillance peut changer une vie ;)
20/08/2020
Soutenez-nous !!!

Un geste de bienveillance peut changer une vie ;)

Vous pouvez dès à présent nous soutenir en faisant des dons en ligne via notre site internet : - soit en donnant une fois, car chaque don est important… - soit tous les mois, car le don régulier nous permet...

13/08/2020
Campagne Zérophobie

La campagne Zérophobie continue en 2020 !

Merci à François Nambot, Jean-Luc Romero-Michel, Manuel Picaud de la fondation Fondation FIER et Yvette Leglaire !

En plus de nous aider à relayer un message d'inclusion de toutes nos différences, ton achat contribue à réaliser des projets concrets de notre association : accès aux soins, assurances, suivi thérapeutique...

Élaborés par les Séropotes et Ralf König, nos sacs collectors sont disponibles chez nos partenaires préférés : à la tanière des ours au bar du Bears'den Paris / BEARS'DEN PARIS (groupe) chez Christian Bearsden, à la Librairie Les Mots à la Bouche chez Nicolas Wanstok toute l'année... ainsi que cet été dans LE BAZAR de l'Île du Levant chez Michel. Que vous alliez prendre un verre en terrasse, fouiner pour trouver un nouveau bouquin ou DVD ou encore avant d'aller bronzer sur la plage, vous ne risquez pas de nous rater ! Et quoi de mieux qu'un joli sac rainbowtisé pour y glisser un peu de lecture, un brumisateur et se faire aborder pour savoir où vous l'avez trouvé ?

La #zérophobie, c’est bon pour la santé !

Si vous ne pouvez pas venir, il vous reste bien sûr notre site internet :
https://seropotes.assoconnect.com/billetterie/offre/109083-c-tote-bags-et-sacs-de-sport-zerophobie?header=%2Fpage%2F601842-sacs-zerophobie

Emprunter lorsqu'on vit avec le VIH reste encore une galère et seulement 32 % de seropos sont propriétaires de leur loge...
04/08/2020
Emprunter auprès des banques reste un problème pour les séropos - TÊTU

Emprunter lorsqu'on vit avec le VIH reste encore une galère et seulement 32 % de seropos sont propriétaires de leur logement, contre 58% dans la population générale. Et cela malgré les traitements efficaces qui permettent aujourd'hui de vivre aussi longtemps voire plus qu'une personne seronegative : la convention AERAS, conçue en 2006, autorise les assurances à exclure tout risque par des conditions extrêmement contraignantes et par la même occasion, une fois que tout risque est évacué, a imposer des surprimes allant jusqu'à 100 % ! Les Seropotes militent pour repenser les choses et amener les assurances à se mettre à jour puisque la médecine a tellement progressé ! Soutenez notre combat !

Les personnes qui vivent avec le VIH doivent payer une surprime d'assurance lorsqu'elles veulent emprunter. Un coût supplémentaire qui ne se justifie plus.

30/07/2020

Si tu veux toi aussi nous rejoindre dans l’association les Séropotes il y a des activités pour tous les goûts et tous les tempéraments !

Dimanche dernier les membres des Séropotes se sont retrouvés pour une séance d’accrobranche au parc Floral de Vincennes.
Une bien belle aventure!
Ça a transpiré, il y a eu quelques frayeurs, mais ça a beaucoup ri pour finir autour d’un verre bien mérité !

Toi aussi viens nous rejoindre et partage des moments inoubliables avec nous !
A bientôt chez les Séropotes

INFO : les Séropotes obtiennent l'agrément de l'association des usagers du système de santé.Chers amis, nous avons le pl...
29/07/2020

INFO : les Séropotes obtiennent l'agrément de l'association des usagers du système de santé.

Chers amis, nous avons le plaisir de vous annoncer que le ministère des Solidarités et de la Santé vient d'accorder aux Séropotes l'agrément national de l'association des usagers du système de santé. Cet agrément permet de représenter les usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique, et permettra aux Séropotes de mieux défendre les droits des personnes vivant avec le VIH, notamment dans l'accès à l'assurance emprunteur et aux soins non-VIH.

‪On nous a sollicité pour relayer une étude qui nous semble intéressante.‬‪"Vous en avez marre de la Covid-19." ACOVIH q...
26/07/2020
ACOVIH

‪On nous a sollicité pour relayer une étude qui nous semble intéressante.‬

‪"Vous en avez marre de la Covid-19." ACOVIH qu’est-ce que ça veut dire‬ ?

L’étude porte sur l’adaptation à la Covid-19 lorsque l'on vit avec le VIH.‬

Cette étude concerne les personnes porteurs du VIH, ayant au moins 18 ans et résident en France (métropole et Outre-Mer).‬

Elle est menée par AIDES Coalition PLUS et Université Lumière Lyon 2
‪L’étude est anonyme, confidentielle et d’une durée de 15/20 minutes environ.‬ ⤵️

Toggle navigation Charger un questionnaire non terminé 0% Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur. ACOVIH Bonjour à tous ...

24/07/2020
Zérophobie

La campagne Zérophobie continue en 2020 !
Retrouvez ceux qui en 2019 nous soutenaient Frédéric Nicod du M'sieurs Dames @Samuel Laroque Paillettes - QUEER SHOW et Marina Karmochkine medecin spécialiste du VIH et auteur.
En plus de nous aider à relayer un message d'inclusion de toutes nos différences, ton achat contribue à réaliser des projets concrets de notre association.
Les sacs sont élaborés par les Séropotes en collaboration avec Ralf König
Toujours en vente sur notre site internet👇
Au bar BEARS'DEN PARIS (groupe) et à la libraire Librairie Les Mots à la Bouche ainsi qu’au LE BAZAR de l'Île du Levant sur Ile du Levant officiel
La #zérophobie c’est bon pour la santé !
https://seropotes.assoconnect.com/billetterie/offre/109083-c-tote-bags-et-sacs-de-sport-zerophobie?header=%2Fpage%2F601842-sacs-zerophobie

22/07/2020
Félix Radu

Félix Radu

Et voilà, ma quatrième et dernière chronique sur La Première - RTBF

Les drogues agissent par un mécanisme qui active le circuit cérébral de la récompense, entraînant une augmentation de la...
17/07/2020
Plaisir, désir, addiction : ce que la Dopamine nous fait

Les drogues agissent par un mécanisme qui active le circuit cérébral de la récompense, entraînant une augmentation de la libération de dopamine, associée à la sensation de plaisir. La dopamine, molécule qui se cache derrière nos comportements avouables, inavouables : amour, désir sexuel. Mais ce processus encourage aussi l’addiction.

Les drogues agissent par un mécanisme qui active le circuit cérébral de la récompense, entraînant une augmentation de la libération de dopamine, associée à la sensation de plaisir. La dopamine, molécule qui se cache derrière nos comportements avouables, inavouables : amour, désir sexuel, ...

12/07/2020
France Inter

France Inter

La vie n'est pas facile. Alors aimons-nous et soyons bienveillants envers nous-même nous conseille Christophe ANDRÉ 🤲💗

11/07/2020
La recherche vaccinale dans le VIH

Le Professeur Jean-daniel Lelièvre, spécialiste en immunologie à l'hôpital Henri Mondor (Crétail 94) répond aux questions de Actions Traitements sur la recherche vaccinale dans le #VIH
Où nous en sommes ? pourquoi c'est compliqué ? et quelles sont les raisons d'espérer ?!

Le Professeur Jean-Daniel Lelièvre est spécialisé en immunologie à l’UPEC et dirige le service d’immunologie clinique et maladies infectieuses du CHU Henri M...

L’association à réuni assureurs, banquiers, médecins et associations en janvier dernier à Paris pour un atelier sur la q...
10/07/2020
L'Île-de-France facilite l'obtention d'un prêt pour les séropos... et justifie une discrimination - TÊTU

L’association à réuni assureurs, banquiers, médecins et associations en janvier dernier à Paris pour un atelier sur la question de l’accès des prêts immobiliers et assurances emprunteurs des PVVIH qui leur coûte deux fois plus cher.
L’un de nos grands combats dans notre association est de rappeler
que les #PVVIH ont une espérance de vie égale à celle des personnes non porteuses du virus du #vih voire légèrement supérieure, grâce à un meilleur suivi médical. #aeras Valérie Pécresse Région Ile-de-France TÊTU

Pécresse lance un dispositif d'aide à l'obtention d'un prêt pour les personnes vivant avec le VIH... et légitime une discrimination inutile.

Une étude scientifique sur les HSH (précisément gays et bisexuels) est menée par "l’université Paris-Descartes" L’étude ...
10/07/2020

Une étude scientifique sur les HSH (précisément gays et bisexuels) est menée par "l’université Paris-Descartes"

L’étude porte sur des questionnements tels que...
- « Pourquoi, comment devient-on actif, passif, versatile ? »
- « Est-ce une identité ou un concours de circonstances ? » etc...

L’étude est anonyme, confidentielle et d’une durée de 20 minutes environ.

Lien ou code QR ⤵️

https://www.sondageonline.fr/s/QuestionnairePassifActif

10/07/2020

Les amis, pour un article sur l'accès des PVVIH à l'assurance emprunteur, nous cherchons des témoins à interviewer, de manière anonyme. Si vous souhaitez témoigner sur votre expérience avec la demande de prêt immobilier en tant que PVVIH, merci d'écrire sur [email protected] ! :)

Adresse

Centre LGBT Paris-ÎdF - 63 Rue Beaubourg
Paris
75003

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Séropotes publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Séropotes:

Vidéos

Notre histoire

L’avènement des trithérapies en 1996 permet de réduire la présence du virus du sida dans le corps des personnes séropositives quasiment à néant et de transformer une maladie mortelle en une maladie de longue durée. Cette victoire, obtenue aussi grâce aux luttes de ceux qui ont été frappés de plein fouet par le virus, change radicalement le quotidien des personnes séropositives. Leur horizon de vie s’élargit et elles peuvent désormais mener une vie comparable à celle des personnes séronégatives. Avec le temps, les progrès de la médecine font également disparaître les effets visibles des traitements et autorise de vivre la séropositivité de manière cachée, permettant d’échapper en partie aux discriminations et aux stigmatisations liées au statut sérologique.

Cette évolution produit également une certaine rupture au sein de la communauté des personnes séropositives. D'abord, les nouveaux contaminés peinent à se reconnaître dans l’expérience de vie de ceux qui ont connu l’épidémie avant l’arrivée des trithérapies. Ensuite, les associations de lutte contre le sida élargissent progressivement leur action à d’autres groupes, ce qui ne permet plus de retrouver aussi facilement l’effet miroir nécessaire pour le travail de résilience. Enfin, une fois maîtrisée la progression de la maladie chez les patients, de nouveaux enjeux apparaissent, comme la reconstruction de l’estime de soi, la sérophobie cachée ou affichée, la marginalisation sociale, les comorbidités ou la question du vieillissement avec le VIH.

C’est pour répondre à ces nouveaux enjeux que l’association des Séropotes naît en 2006, à l'initiative de quatre gays séropositifs. Son but est de permettre, par l’auto-support, de renforcer l’estime de soi, de contribuer à prendre en charge les aspects psychologiques de la séropositivité (isolement, dépression, angoisse, troubles du sommeil et du comportement, colère, sentiment de culpabilité et de honte, etc.) et ainsi de contribuer à prévenir des comportements à risque, y compris sexuels, et la prise de produits stupéfiants, et de contribuer à une meilleure hygiène de vie.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes