Amicale du Camp de Concentration de Dachau

Amicale du Camp de Concentration de Dachau Dachau est le symbole de la répression des Résistants au nazisme de toute l'Europe, il fut le premier camp de concentration créé par Hitler le 22 mars 1933.
L'Amicale française du camp de concentration de Dachau rassemble les survivants Déportés de Dachau, leurs familles et sympathisants. Crée par Edmond Michelet en juillet 1945, elle poursuit son engagement dans le maintien de la mémoire et l'information de cette époque tragique, auprès des instances nationales et internationales, et du public.
(8)

DACHAU : UN SYMBOLE Dachau est le symbole des crimes contre l’Humanité de l’univers concentrationnaire, au même titre que le camp d’extermination d’Auschwitz rappelle le génocide du peuple juif. Dachau fut le premier camp de concentration d’Etat du Reich, créé par Hitler le 22 mars 1933, un mois seulement après son élection comme chancelier. Il fut aussi fut l’avant dernier camp libéré par les Américains, le 29 avril 1945, la veille de la mort d’Hitler. Le CAMP "MODELE" : Dachau connut d’emblée une publicité extraordinaire, la presse quotidienne rendant compte des nouveaux convois de détenus, arrêtés par la police bavaroise puis gérés par la SS, ces deux organismes ayant comme chef le même homme : Heinrich Himmler. Le camp devint la référence, le modèle, l’école du crime SS, formant à « l’Ecole de la Violence » les futurs cadres et gardiens SS des camps et servit de prototype pour les 1650 camps ultérieurs (infrastructure, organisation, fonctionnement). Des OPPOSANTS MULTIPLES : Dachau fut d’abord un camp de répression destiné aux opposants politiques allemands au régime nazi (communistes, sociaux-démocrates) en vue de leur « rééducation » et de leur réinsertion dans la nouvelle société totalitaire. Une des « maximes éducatives », « Arbeit macht frei », le travail rend libre, est inscrite sur son portail d’entrée. Le camp était alors présenté comme un moyen de protéger la population des opposants placés provisoirement hors de la « communauté du peuple » grâce à la procédure de Schutzhaft, la détention de sécurité sans jugement. Y furent rapidement enfermés tous ceux considérés par Hitler comme « superflus, nocifs ou en surnombre » (*), et parmi eux des Juifs, des soi-disant « asociaux », des Tsiganes assimilés à ces derniers, des Témoins de Jéhovah… On y compta 2 771 religieux, hostiles au nazisme, 700 moururent et 300 disparurent. Dachau, conçu pour 5000 détenus, avait une population permanente de 35 000 détenus dans des conditions particulièrement dégradantes. La REPRESSION des RESISTANTS au NAZISME de toute l'EUROPE : A partir de 1939, le camp connut une forte croissance du nombre des déportés, représentant 38 nationalités différentes. Les détenus du Reich devinrent minoritaires, avec moins de 10% des effectifs. Le camp comptabilisa ainsi jusqu’à 40 000 déportés, répartis en 183 kommandos extérieurs, pouvant compter plusieurs milliers de détenus, épuisés par le travail et la faim, jusqu’à la mort. Il reçut plus de 200 000 détenus, dont 84 738 après juin 1944 ; 41 500 (**) y moururent, 160 000 autres victimes furent marquées à vie par les tortures, le travail forcé et l’avilissement. Les EXPERIMENTATIONS : A Dachau furent expérimentées des méthodes d’extermination sur les enfants déficients, malades mentaux, vieillards, grabataires, dont les « médecins » furent ensuite mutés dans les camps d’extermination de Juifs. 200 détenus moururent d’expériences pseudo-médicales : injection de malaria et de tuberculose, hypoxie d’altitude, hypothermie dans l’eau glacée, produits coagulants causant des phlegmons,… Les HORREURS : Dachau fut le lieu de pendaisons, d’assassinats de détenus d’exécutions systématiques, dont celles de 4 000 prisonniers de guerre soviétiques. Le 5 juillet 1944, un convoi parti de Compiègne avec 2 521 hommes, entassés à 100 par wagon sous une forte chaleur et durant 4 jours, arriva avec 984 morts. A la libération, 2 300 cadavres furent également découverts en gare de Dachau dans un train arrivé de Buchenwald Les corps, jetés pêle-mêle, étaient brûlés dans des fours crématoires. Quand la mortalité dépassait les capacités des fours, les morts étaient jetés dans d’immenses fosses, comme celle de Leitenberg avec plus de 7 700 cadavres. Dachau enferma 583 homosexuels et plusieurs furent émasculés. L’épidémie de typhus causa le décès de 17342 détenus entre décembre 1944 et mai 1945 ; 2 200 détenus moururent encore en mai 1945, après la libération du camp. (*) Wolfgang Sofsky. Die Ordnung des Terrors. Das Konzentrationlager. Frankfurt-am-Main,1993. (**) Stanislas Zamecnick. «C’était ça Dachau » Paris, 2003

Mission: Le DEVOIR de MEMOIRE Les crimes perpétrés à Dachau sont des leçons pour l’humanité À l’initiative d'Edmond Michelet, futur ministre du général de Gaulle, l'Amicale française de Dachau a été créée dès juillet 1945. Elle joua un rôle important dans le maintien des témoignages de cette époque tragique de notre histoire contemporaine et participa à l’action du Comité International de Dachau (C.I.D.), garant de la mémoire du camp depuis sa création le 27 avril 1945, deux jours avant la libération de Dachau par les Américains Les survivants, leurs familles et les sympathisants sont engagés dans ce travail de mémoire au sein des instances nationales et internationales, avec l’appui de l’état fédéral allemand et de la ville de Dachau. Le général André Delpech, ancien président de l’Amicale française et du CID, nous a quittés en 2012. Selon son souhait, son action se poursuit avec la prise de responsabilités de descendants de déportés à la tête de ces associations, respectivement Dominique Boueilh et Pieter Dietz de Loos. Le mémorial de Dachau, par la richesse de ses ressources documentaires, la qualité de ses programmes pédagogiques et l’état de préservation de son site rayonne comme plate forme éducative mondiale avec près de 800 000 visiteurs par an. La participation aux commémorations, au concours national de la Résistance et de la Déportation, les recherches et mises en valeur de témoignages, l’animation d'expositions, de colloques et de congrès, l’organisation de voyages d’enfants au camp de Dachau, la gestion d'un fond d'archives, telles sont quelques unes des activités actuelles de l’Amicale. Le caractère culturel et éducatif de cette œuvre vient d’être confirmé par le ministère des Finances.

La réédition de "Rue de la Liberté, Dachau 1943-1945" d'Edmond Michelet est parue ce mois-ci aux Editions du Seuilhttps:...
30/06/2020
Rue de la Liberté, Edmond Michelet, Documents - Seuil

La réédition de "Rue de la Liberté, Dachau 1943-1945" d'Edmond Michelet est parue ce mois-ci aux Editions du Seuil

https://www.seuil.com/ouvrage/rue-de-la-liberte-edmond-michelet/9782021431841

Rue de la Liberté, Edmond Michelet, Olivier Wieviorka, Hervé Gaymard : Le livre tiré par Edmond Michelet de ses notes de Dachau constitue un des documents les plus vivants et les plus honnêtes sur l’aventure concentrationnaire […] : avec une objectivité remarquable, Michelet décrit ce que ...

https://www.europe1.fr/societe/80-ans-apres-le-resistant-yves-meyer-raconte-lappel-du-18-juin-1940-et-son-engagement-397...
19/06/2020
"Un homme étonnant" : le résistant Yves Meyer raconte l'Appel du général de Gaulle

https://www.europe1.fr/societe/80-ans-apres-le-resistant-yves-meyer-raconte-lappel-du-18-juin-1940-et-son-engagement-3975676

Yves Meyer était encore adolescent lorsqu'il a entendu l'Appel du 18 juin 1940, qui l'a convaincu de s'engager dans les Forces françaises libres. Il raconte au micro d'Europe 1 son parcours de Résistant, son refus de jurer fidélité à de Gaulle et sa déportation à Dachau. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/portrait-ne-lille-marie-calais-general-inconnu-on-vous-raconte-g...
18/06/2020
PORTRAIT. Né à Lille, marié à Calais, général inconnu... : on vous raconte de Gaulle avant l'appel du 18 juin 1940

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/portrait-ne-lille-marie-calais-general-inconnu-on-vous-raconte-gaulle-appel-du-18-juin-1940-1840484.html

Il y a 80 ans, le 18 juin 1940, Charles de Gaulle lance son Appel à continuer le combat depuis Londres. Ce jeune général quasi inconnu à l'époque fait son entrée dans l'Histoire. La sienne a commencé 50 ans plus tôt à Lille....

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2910920395698025&id=100765433380216
06/06/2020

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2910920395698025&id=100765433380216

Il y'a 76 ans.
Le 6 juin 1944 a 6h35

La première vague arrive sur Omaha beach.
En quelques minutes,elle va perde 90% de ces hommes.
Beaucoup de ces héros n'auront pas le temps de quitter les péniches,ils ne toucheront jamais le sol de Normandie.

Le courant est si fort que les péniches de débarquement ont été déportées et les américains n’arrivent pas aux endroits prévus dans le plan d’attaque.

Dés que les rampes se baissent, les tires de mitrailleuses se déchainent,les premiers rang sont fauchés en quelques secondes.
Ceux qui sautent sur les côtés,coulent sous le poids de leurs équipement,certaines barges explosent avant même d’avoir accosté.
Les barges qui font des allés retours, sont pleines de morceaux de corps.

Sur les 6 km de la plage c'est un massacre,les hommes sont coincés, la plage est recouverte de corps, de membres arrachés,certains doivent les enjamber pour passer.
La mer est rouge, la vision est apocalyptique.
Les survivants,doivent courir 300 mètres à découvert.

Pendant 3 heures,les soldats américains vont livrent un véritable enfer.
Ils réussiront à percer au prix d'actes héroïques et pertes inimaginables.
Cette plage sera surnommée "Omaha la Sanglante".

Les Américains perdent plus de 3 000 soldats.

19/05/2020

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de monsieur Camille REIX (matricule 73937), survenu le 8 avril dernier à l'âge 96 ans.

Camille Reix était arrivé à Dachau le 20 juin 1944 et avait été libéré au camp d'Allach le 30 avril 1945.

Nous adressons nos condoléances et nos sentiments les plus affectueux et sincères à sa famille et à ses proches.

https://www.facebook.com/149418248532791/posts/1646638272144107/
14/05/2020

https://www.facebook.com/149418248532791/posts/1646638272144107/

Reopening Dachau Concentration Camp Memorial Site

The Gedenkstätte informed us that the reopening will take place in phases:

* May 11: opening of the outdoor area with the crematorium

* May 18: opening of the visitor centre, authorization of ungrouped visits with masks

* May 29: possible authorisation to groups of 15 people, and opening of catering

A vast plan will be put in place with signalled measures, setting up routes, safety distances, limiting the number of visitors, hygiene, and distribution of disinfectants.

Ce dimanche 3 Mai, étaient prévues les commémorations du 75eme anniversaire de la libération du camp de concentration de...
03/05/2020

Ce dimanche 3 Mai, étaient prévues les commémorations du 75eme anniversaire de la libération du camp de concentration de Dachau. Ce rassemblement annuel, auquel beaucoup d'entre nous étaient attachés, a du être annulé en raison des mesures actuelles de confinement. Nous n'en demeurons pas moins fidèles à ce moment particulier de Mémoire et d'Hommage aux anciens Deportés, disparus et survivants.

Le Comité International de Dachau vous invite à visiter son monument virtuel, avec le lien suivant:
https://www.comiteinternationaldachau.com/fr/

Cependant, ce vendredi 29 avril, date précise de la libération du camp, une cérémonie à participation tres réduite a pu avoir lieu, avec dépôt de gerbes par le ministre président Söder et la présidente du Parlement Bavarois Madame Aigner, avec discours et message du Président du CID, Jean Michel Thomas, par vidéo.

La majorité des nations, dont la France, ont pu faire déposer une gerbe. Ainsi nos pensées et tous nos espoirs pour le monde présent et à venir, ont pu accompagner le souvenir de nos Déportés en ce jour précieux et symbolique pour notre amicale de Dachau

Visionnez les commemorations du 29 avril , avec le lien suivant:

https://www.kz-gedenkstaette-dachau.de/fr/histoire-en-ligne/commemorations-digitales/

Amitiés / Liebe Grüße / Kind regards
Amicale de Dachau

28/04/2020

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de monsieur Daniel GIEULES (matricule 72606) à l'âge de 95 ans. Daniel GIEULES était arrivé le 20 juin 1944 au camp de Dachau, puis avait été affecté au kommando d'Allach. Il avait été libéré le 30 avril 1945.

Nous adressons nos condoléances et nos sentiments les plus affectueux et sincères à sa famille et à ses proches.

26/04/2020
Le Chant des Marais

Vous trouverez ci-dessous le message de la « Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation » rédigé conjointement par la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP), la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis, l’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés, de la Résistance et Familles (UNADIF-FNDIR)

MESSAGE

Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation

Dimanche 26 avril 2020

Il y a soixante quinze ans, au printemps 1945, plus de 700 000 hommes, femmes et enfants étaient regroupés dans ce qui restait de l’univers concentrationnaire et génocidaire nazi à l’agonie.

La moitié d’entre eux devait encore périr, notamment dans les marches de la mort, avant que les armées alliées, dans leur progression, n’ouvrent enfin les portes des camps sur une insoutenable vision d’horreur.

Les survivants de ce drame du genre humain, par leur esprit de résistance, leur volonté et leur profond attachement à préserver leur dignité, ont surmonté des conditions inhumaines malgré la présence et la menace permanentes de la mort.

Le 1er octobre 1946 s’achevait le procès de Nuremberg qui fondait la notion de « crime contre l’humanité » et posait les bases du droit pénal international.

De tout cela, rien ne doit être oublié…

Et pourtant, si les déportés ont su montrer dans les pires circonstances que la résistance face au crime demeurait toujours possible, leur persévérance à témoigner partout et auprès de tous ne suffit pas à faire disparaître la haine, le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et le rejet des différences.

Combattre sans relâche les idéologies qui affaiblissent notre modèle républicain et prônent le retour à l’obscurantisme et au fanatisme,

Promouvoir la tolérance,

Investir dans l’éducation morale et civique des jeunes générations.

C’est le message des déportés, qui veulent faire de la journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, une journée d’hommage, de recueillement, et plus encore, d’engagement personnel.

La période dramatique de la déportation rappelle en effet cruellement que les êtres humains sont responsables de l’avenir qu’ils préparent à leurs enfants, et qu’ils partagent une même communauté de destin.

Le Chant des Marais, hymne européen de la déportation, est une oeuvre collective créée en juillet-août 1933 dans le camp de concentration nazi de Boergermoor...

25/04/2020
Message des Déportés

Les contraintes de confinement actuelles empêcheront cette année la tenue des commémorations de la journée de la Déportation. Notre amicale vous invite cependant à vous unir dans la pensée et le souvenir des anciens Déportés. Les forces de solidarité, de résistance et et de résilience qui les ont animés sans cesse, leur espoir porté vers un nouvel ordre mondial au service de l'humain, sont autant de valeurs qui prévalent encore dans le contexte actuel, lequel nous préoccupe et bouscule tous nos acquis.
Je vous invite a partager le message des Déportés si bien illustré par nos amis de la FNDIRP.

Message des Déportés pour la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation dimanche 26 avril 2020

23/04/2020
Object not found!

COMMEMORATION VIRTUELLE AU CAMP DE DACHAU

Nous vous avions annoncé le 12 mars dernier l’annulation des cérémonies du 75e anniversaire de la libération qui devaient avoir lieu au Mémorial de Dachau. Bien que le Mémorial reste fermé au public, un hommage sera rendu au camp de Dachau le 3 mai 2020, date à laquelle devait avoir lieu la cérémonie officielle. Le Mémorial et le Comité International de Dachau préparent en effet une commémoration virtuelle qui sera mise en ligne sur le site internet du Mémorial à partir du 3 mai 2020. Voici le lien (encore inactif pour le moment) : https://www.kz-gedenkstaette-dachau.de/aktuelles/liberation/

Cette commémoration digitale comprendra des messages vidéo du Président du Bundestag Dr. Wolfgang Schäuble et des autres intervenants qui devaient tenir un discours pendant la cérémonie principale du 3 mai. Des messages écrits de survivants et de libérateurs du camp de Dachau seront également publiés, ainsi qu’une galerie de photos des gerbes, qui seront cette année déposées sans cérémonie ni participants. Comme chaque année, une gerbe sera déposée au nom de l’Amicale française du camp de concentration de Dachau.

The requested URL was not found on this server. If you entered the URL manually please check your spelling and try again.

23/04/2020

ANNULATION DES CEREMONIES DE FIN AVRIL

Ce message vous apparaîtra certainement comme une évidence étant donné la crise sanitaire et l’état de confinement auquel nous sommes contraints, mais nous voulions néanmoins vous confirmer l’annulation du Ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe, que nous avons pour habitude d’organiser le 29 avril de chaque année pour célébrer la libération du camp de Dachau.

Par ailleurs, l’Union des associations de mémoire des camps nazis, dont notre Amicale est membre, avait prévu des cérémonies en région parisienne pour la Journée nationale de la Déportation. Elles sont évidemment elles aussi annulées, comme c’est malheureusement le cas pour toutes les commémorations régionales organisées dans le cadre de la Journée nationale de la Déportation.

Nous sommes évidemment très attristés de ne pouvoir rendre hommage comme il se doit aux victimes de la Déportation, d’autant plus que nous ne savons pas, à l’heure actuelle, si ces événements pourront être reportés et, si oui, sous quelle forme. Dans cette attente, nous ne pouvons que vous inviter à rendre un hommage personnel, depuis votre domicile, ce dimanche 26 avril pour la Journée nationale de la Déportation.

02/04/2020
Conseil économique, social et environnemental

Conseil économique, social et environnemental

📽 Retour en images sur la 1ère conférence du partenariat "Mémoire et vigilance" 📽

Le 16 janvier, le CESE et la Fondation pour la Mémoire de la Déportation ont organisé une conférence sur le thème des analogies et différences entre les crises des 30's et celles d'aujourd'hui.
Retrouvez en vidéo les points de vue des intervenantes et intervenants sur cette thématique ⤵

Plus d'informations sur les prochains événements du partenariat
👉 bit.ly/2oumpeU.

https://94.citoyens.com/2020/maisons-alfort-la-legion-dhonneur-pour-le-resistant-deporte-jean-villeret,09-03-2020.html
17/03/2020
Maisons-Alfort: le résistant déporté Jean Villeret fait commandeur de la Légion d'honneur | 94 Citoyens

https://94.citoyens.com/2020/maisons-alfort-la-legion-dhonneur-pour-le-resistant-deporte-jean-villeret,09-03-2020.html

Revêtu de sa tenue de déporté, Jean Villeret, 97 ans, s’est vu remettre ce lundi à l’hôtel de ville de Maisons-Alfort les insignes de commandeur de l’Ordre national de la légion d’honneur. Cette distinction récompense une vie passée à transmettre la mémoire de cette page sombre de ...

12/03/2020

Communiqué de la Fondation des Mémoriaux Bavarois :

En raison du Corona : les célébrations de la Libération à Dachau et Flossenbürg sont annulées


Les manifestations prévues lors des cérémonies dans les mémoriaux des camps de concentration de Dachau et Flossenbürg le 3 mai et le 26 avril 2020 à l'occasion du 75e anniversaire de leur libération, n’auront pas lieu. Cette annulation est due au virus corona. Cette décision est prise d’un commun accord entre le Président du Conseil de la Fondation des Mémoriaux Bavarois (FMD), le Prof. Dr. Michael, le directeur de la FMB, Karl Freller, le Président du Comité International de Dachau (CID), Jean-Michel Thomas, le Porte-parole des survivants du camp de concentration de Flossenbürg, le Dr. Jack Terry, ainsi que la directrice du mémorial du camp de concentration de Dachau, le Dr. Gabriele Hammermann, et le directeur du mémorial du camp de concentration de Flossenbürg, le Dr. Jörg Skriebeleit.

Cette décision n'est pas facile pour toutes les personnes impliquées. Elle est liée aux annulations d’événements selon les recommandations du Gouvernement de l'État du Bavarois et de l’Institut Robert Koch. Elle est également prise en coordination la plus étroite avec les directions des autres mémoriaux des camps de concentration de République fédérale d'Allemagne qui font face au même problème.

Pour les événements prévus à Dachau et Flossenbürg, 100 survivants et libérateurs avaient promis de venir. Le directeur de la Fondation, Karl Freller, insiste notamment sur la mesure absolument nécessaire : "La sécurité et la santé, en particulier des personnes âgées, prisonniers, libérateurs et leurs proches sont privilégiées. "

Selon M. Freller, une solution est actuellement recherchée pour la mise en valeur et la reconnaissance de manière adéquate, en particulier dans les médias, du 75ème anniversaire de la libération des camps de concentration. Il est également examiné dans quelle mesure une partie des activités programmées cette année pourrait être intégrée aux commémorations officielles du 76e anniversaire en 2021.

Adresse

2, Rue Chauchat
Paris
75009

Heures d'ouverture

Mardi 09:00 - 17:00
Mercredi 09:00 - 12:30
Jeudi 09:00 - 17:00

Téléphone

+33145233999

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Amicale du Camp de Concentration de Dachau publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Amicale du Camp de Concentration de Dachau:

Vidéos

Camp de concentration de Dachau

Organisations à But Non Lucratifss á proximité