Anne Sabourin

Anne Sabourin Paix, liberté, égalité, fraternité Candidate FDG #législatives2017 - 8e circonscription des #FrançaisDeLetranger Responsable Europe du #PCF

11/09/2018
Alain Bruneel, Député

Alain Bruneel, Député

🔴 ÉTAT D'URGENCE pour l'hôpital public 🔴

🎥 Un slam produit par le Député communiste Alain BRUNEEL & interprété par Ugo DESS en soutien aux agents hospitaliers et aux patients en lutte.

À partager largement 🔥

www.alainbruneel.fr

PCF Europe
10/09/2018

PCF Europe

ELECTIONS EN #SUEDE (analyse par José Cordon)
9 SEPTEMBRE 2018

Parti social démocrate
28,4 %/ 101 sièges (-)
Parti de gauche (Vansterpartei, membre de la GUE-NGL)
7,9 / 28 (+)
Verts
4,3 / 15 (-)
Parti des Modérés (conservateurs)
19,8 / 70 (-)
Parti du Centre
8,6 /31 (-)
Parti libéral
5,5 /19 ( = )
Parti chrétien démocrate
6,4/ 23 (+)
Démocrates de Suède
(extrême droite)
17,6 / 62 (+)

Participation
84,4%

Premiers enseignements du scrutin

Avec 17,6% la percée de l’extrême droite (Démocrates de suède) est importante (+4,7% et +13 sièges). Parti ultranationaliste, xénophobe et europhobe aux origines néo-nazies, il a voulu faire de la campagne électorale un référendum sur l’immigration. Sa progression a été néanmoins contenue par une remontée des sociaux-démocrates en fin de campagne et une progression des partis modérés du centre droit critiqués par rapport aux dérives ultra-xénophobes de l’extrême-droite.

La coalition « rouge et verts » au pouvoir (mais minoritaire dans la chambre des députés sortante) est en difficulté.

Le parti social–démocrate avec 28,4% est à son plus bas niveau (-2,8% et -12 sièges) et son partenaire au gouvernement, le parti des Verts, avec 4,3% (2,5% et 9 sièges) recule nettement. Les deux partis ont visiblement souffert du tour de vis impulsé sur la politique migratoire dès 2015 (contrôle d’identité aux frontières et réduction drastique du nombre de permis de séjour permanent et du regroupement familial dans le pays qui a accueilli le plus grand nombre de demandeurs d’asile (343.000 de 2012 à 2015) au prorata de son nombre d’habitants). Par ailleurs le gouvernement sortant a également pâti de l’accroissement des inégalités dû à l’affaiblissement des politiques redistributives de L’Etat-providence (transferts sociaux=baisse des prestations sociales :retraites, assurance chômage, baisse des dépenses publiques dans la santé, l’éducation) ; appliquées en alternance par la social-démocratie et la droite.

Le Parti de gauche avec 7, 9% progresse nettement par rapport à ses résultats de ces dernières années. Il gagne 2,2% et 7 sièges par rapport à 2014, son meilleur résultat depuis 1998 (12%). Parti féministe et écologiste, mobilisant sur l’antiracisme et avec une plate-forme politique basée sur la lutte contre les inégalités « une Suède pour tous pas pour les plus riches » ; le Parti de gauche, qui apportait un soutien parlementaire au gouvernement, a réussi à récupérer une partie des déçus de la coalition rouge-verte. Avec son leader Jonas Sjöstedt, le Parti de gauche pourra contribuer à la restructuration de nouveaux équilibres progressistes. Le Parti de gauche joue un rôle important au sein de la composante « gauche verte nordique de la gauche unitaire européenne ».

L’alliance des conservateurs et du centre ne parvient pas à prendre le dessus sur la gauche. Le parti conservateur est en baisse sensible 19,8% (-2,4%) et 70 sièges (-14) alors que les libéraux stagnent et que le parti du centre et les chrétiens-démocrates progressent. L’ensemble de cette coalition tirée par les conservateurs est marqué par son caractère régressif sur le plan économique (politiques néolibérales), alors que sur le plan des réformes sociétales comme sur le plan de la politique migratoire, les centristes, voire les libéraux, pourraient être tentés par un rapprochement avec les sociaux–démocrates.

Au total, le Bloc de gauche, qui reste minoritaire au Parlement, peut compter sur 40,6 % et 144 sièges (-15), alors que le Bloc de droite et des centristes obtient 40,3% et 143 sièges (+2).

La nouvelle percée de l’extrême droite va compliquer encore plus la constitution d’une coalition de gauche avec des visées transformatrices de progrès durables. Les deux Blocs pourraient se restructurer. Certes la droite et surtout le centre se refusent encore à « pactiser avec le diable » (l’extrême-droite) du moins au sommet de l’Etat (il faudra analyser les résultats des élections communales et régionales qui avaient lieu en même temps que les législatives) ; mais cette dernière va continuer à peser, tant sur la politique migratoire, que sur les choix budgétaires qu’entreprendra la coalition qui sera en place dans quelques semaines, à la veille d’élections européennes qui contribueront à instaurer de nouveaux rapports de force.

PCF - Parti Communiste Français PCF - monde

Européennes : Ian Brossat (PCF) veut aller «jusqu'au bout»
28/08/2018
Européennes : Ian Brossat (PCF) veut aller «jusqu'au bout»

Européennes : Ian Brossat (PCF) veut aller «jusqu'au bout»

LE SCAN POLITIQUE - Désigné tête de liste des communistes aux européennes, l'adjoint à la maire de Paris lance sa campagne ce mardi à Malo-les-Bains (Nord) aux côtés «d'enfants oubliés des vacances».

PCF Europe
20/08/2018

PCF Europe

Maintenant, laissez la Grèce se reconstruire ! Communiqué de Pierre Laurent

La Grèce sort aujourd’hui officiellement de son 3e plan d’« aide », après 8 ans de mesures d’austérité qui ont appauvri les travailleurs.ses et les familles et fait chuter le PIB du pays de 25 % pour protéger les arrières de la finance.

Alors qu’une page peut se tourner, déjà Pierre Moscovici et autres acteurs de la troïka, déclarent que « La fin du programme n’est pas la fin des réformes », sous entendant que les partenaires européens et créanciers de la Grèce ne laisseront pas les mains libres à Alexis Tsipras ; lequel a annoncé un programme de reconstruction de l’État social et de redressement productif.

L’extorsion en juillet 2015, par l’Eurogroupe, à une Grèce asphyxiée financièrement, d’un memorandum d’austérité et d’une mise sous tutelle du pays, était une grave faute politique aux conséquences lourdes pour l’ensemble de l’Europe. Cette négation de la souveraineté populaire, cette humiliation, aura servi à n’en pas douter la progression de l’extrême droite sur tout le continent.

Aujourd’hui, je le dis solennellement au gouvernement de la France, à ceux de la zone euro et aux institutions financières : plus jamais ça ! Maintenant, laissez la Grèce se reconstruire.

Paris, le 20 août 2018
Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, Vice-président du PGE

PCF Europe
10/07/2018
PCF Europe

PCF Europe

- 53 % des Français, contre 58 % en juin 2017, jugent que l'appartenance à l'UE est une " bonne chose ", ou une " très bonne chose ". Au contraire, 31 % sont d'avis qu'il s'agit d'une " assez " ou d'une " très mauvaise chose ", une proportion en hausse de 5 points de pourcentage en un an.

- une majorité de personnes interrogées (52 %) estime que l'appartenance à l'UE a tendance à aggraver les effets sur les Français des crises traversées par l'UE

- 27 % du panel Ipsos estiment qu’il faudrait sortir de l’euro pour revenir au franc (en hausse chez les électeurs FN malgré les rétropédalages de MLP mais majoritairement rejeté par les électeurs des autres formations)

29/06/2018
Ian Brossat

Ian Brossat

🔴 Savez-vous que depuis 10 ans la Banque centrale européenne a versé 3000 milliards d'euros aux banques privées ?
C'est votre argent. Notre argent. Nous avons donc le droit de savoir. Et le droit de proposer un autre chemin.
Et si on prenait le pouvoir ? voici la nouvelle vidéo du PCF - Parti Communiste Français concernant les enjeux de l'élection européenne avec Ian Brossat.

Aimez ⬇️ Partagez ⬇️

Ce que l'on sait de l'arrestation d'une délégation du PCF en Turquie
25/06/2018
Ce que l'on sait de l'arrestation d'une délégation du PCF en Turquie

Ce que l'on sait de l'arrestation d'une délégation du PCF en Turquie

Une sénatrice et deux militants communistes ont été arrêtés dimanche à Agri, dans l'est de la Turquie, alors qu'ils étaient venus comme observateurs des élections à l'invitation d'un parti pro-kurde.

Les migrants (Salvini "faites vos valises"), les femmes (Fontana "Je veux [...] chercher à dissuader les femmes d'avorte...
04/06/2018
Les dangereux premiers pas de l’extrême droite italienne

Les migrants (Salvini "faites vos valises"), les femmes (Fontana "Je veux [...] chercher à dissuader les femmes d'avorter") et les LGBTI ("la famille doit être la famille naturelle, où un enfant doit avoir une maman et un papa" Fontana toujours) déjà ciblés par le gouvernement populiste et d'extrême droite italien. Et ils prétendent être au service du peuple? Au M5S et à la Ligue "La peste soit de vos deux familles".

Depuis la nomination, vendredi, du gouvernement transalpin, c’est la Ligue de Matteo Salvini qui donne le la, le Mouvement 5 étoiles, pourtant majoritaire, restant au second plan. En Sicile, l’allié de Marine Le Pen a déroulé son discours xénophobe.

« Marée Populaire » 280 000 manifestants dans les rues
26/05/2018
« Marée Populaire » 280 000 manifestants dans les rues

« Marée Populaire » 280 000 manifestants dans les rues

À l’appel de plus de 60 organisations associatives, syndicales et politiques, 190 manifestations ont eu lieu ce samedi partout en France contre la politique d’Emmanuel Macron et pour « l’égalité, la justice sociale et la solidarité ». Elles ont réuni 280 000 personnes dont 80 000 à Par...

PCF Europe
20/04/2018

PCF Europe

Rendez-vous le 3 mai prochain à 18:00 "Alternatives au libre échange", organisé conjointement par le Parti de la gauche européenne et la GUE-NGL. Nous aurons le plaisir d'accueillir Ethan Earle (Democratic socialists of America, USA) et Said Sougty (La voix démocratique, Maroc) aux côtés de Claudia Haydt (PGE, Die Linke, Allemagne) et Patrick Le Hyaric (GUE-NGL, PCF, France). On vous attend nombreux.ses!

17/04/2018
Libre Actu

Et bim!

L'eurodéputé belge Philippe Lamberts a littéralement humilié Emmanuel Macron lors de sa venue au Parlement Européen à Strasbourg, ce mardi 17 avril. Point par point il a démontré les contradictions entre les discours et les actes du président de la République. Et il lui a même offert un petit cadeau ! 🎁🤗

« Considérer des êtres humains comme "rien", c'est permettre de leur faire subir n'importe quoi, et cela nous ne l’accepterons jamais. »

17/04/2018
PCF Europe

PCF Europe

Communiqué du #PCF

Le Président vient de s'exprimer devant le Parlement européen affirmant son refus d'appartenir à « une génération de somnambules ». Mais tout dans son discours est dangereux pour la paix, la démocratie et la coopération des peuples européens. Il ne suffit pas d'appartenir à une nouvelle génération pour avoir des idées neuves.

La forme était choyée. Les mots de « souveraineté », « démocratie », « protection », utilisés jusqu'à l'overdose. Mais les propositions concrètes consistent à poursuivre l'agenda néolibéral de ses prédécesseurs : orthodoxie budgétaire, poursuite des libéralisations, dumping social, remilitarisation du continent. Et je ne parle pas du simulacre de démocratie dont le verrouillage des conventions citoyennes en France est symptomatique. Tous les ingrédients sont là pour aggraver le rejet de cette Union européenne par les peuples, et pour nous emmener dans de nouvelles tourmentes.

Pour rendre leur souverainetés aux peuples, pour protéger les travailleurs.ses et les secteurs stratégiques, il faut rompre avec la primauté accordée aux intérêts des marchés sur les intérêts populaires. Ces derniers s'expriment avec fracas dans les facs, les hôpitaux et les EHPADs, à la SNCF, sur les barrages hydrauliques, dans la 4e vague féministe, dans la solidarité avec les migrants.

Pour combattre la politique de Macron, en France comme en Europe, le PCF appelle à l'unité des forces progressistes dans la rue et à travers une plateforme et une liste issues des luttes aux élections européennes.

Parti communiste français,

Paris le 17 avril 2018.

17/04/2018
Sénateurs Communistes Républicains Citoyens et Écologistes

Sénateurs Communistes Républicains Citoyens et Écologistes

Intervention d'Eliane Assassi lors du débat consacré à l'intervention des forces armées françaises en Syrie: la construction de cette voix de la France, forte, indépendante, facteur de paix, mais abimée gravement notamment par l’intervention aventureuse en Libye, s’effondre aujourd’hui avec l’alignement sur la politique américaine.

PCF Europe
16/04/2018

PCF Europe

#Européennes2019: le PCF - Parti Communiste Français pour "une liste commune" avec les opposants de gauche à #Macron
AFP | 16/04/2018 13:46 UTC+2

Le Parti communiste souhaite faire "liste commune" avec les opposants de gauche à la politique d'Emmanuel Macron, lors des élections européennes de 2019, pour "incarner le choix fondamental de l'humain face à la finance", a affirmé lundi son secrétaire général Pierre Laurent

"Le PCF lance un appel aux actrices et acteurs du mouvement social et citoyen, à toutes les forces de gauche opposées à la politique d'Emmanuel Macron, de travailler ensemble à une plateforme et une liste communes pour les élections européennes", a affirmé M. Laurent lors d'un point presse.

Cette liste doit être "suffisamment large" pour "disputer la victoire à Emmanuel Macron, aux forces libérales et aux forces de droite et d'extrême droite qui prônent le repli nationaliste, en portant haut l'objectif que nous mettons en avant, en Europe: l'humain d'abord, face à la finance".

"Il faut sortir des logiques de division", a renchéri Anne Sabourin, chargée des questions européennes au PCF, en souhaitant que le scrutin de 2019 soit l'occasion d'une "reconstruction à gauche".

Le PCF reproche au président de la République de défendre une "orientation libérale" et de participer "largement à pousser l’Union européenne vers plus d’intégration libérale et militaire, sous couvert de +modernité+ et de +refondation+".

Les communistes souhaitent également "entamer dès maintenant, sans attendre la constitution de cette liste, un grand débat public national autour des enjeux de l'élection européenne, un débat d'une toute autre nature que celui dans lequel Emmanuel Macron veut nous enfermer", avec le lancement du processus, mardi à Strasbourg, "de ce qu'il appelle désormais +les consultations citoyennes+", a affirmé le leader communiste.

"On s'aperçoit que ce processus est totalement cadré dans son contenu autour d'une fausse problématique", celle du "pour ou contre l'Europe", alors que la question doit être "quelle Europe, pour quels intérêts et quels projets?".

"Le Premier ministre nous a écrit, comme à toutes les formations politiques représentées au Parlement, pour participer au comité de surveillance de ce processus" sur lequel "nous n'aurions aucun mot à dire!", dénonce M. Laurent.

"En gros, on nous propose un strapontin. J'adresse donc une lettre aujourd'hui à #ÉdouardPhilippe pour lui dire que nous déclinons la proposition de participer à ce comité", a-t-il indiqué.

Anne Sabourin on Twitter
14/04/2018
Anne Sabourin on Twitter

Anne Sabourin on Twitter

“Un grand merci à la fédération des #Landes et à la municipalité de #Perquie pour votre accueil et le très bon débat de ce matin #Européennes2019!”

Anne Sabourin on Twitter
07/04/2018
Anne Sabourin on Twitter

Anne Sabourin on Twitter

“Matinée studieuse de la Commission internationale du @PCF autour des #Européennes2019. Pour une coopération européenne au service de la #paix, des échanges justes, et de l'hospitalité envers les #migrants #stoptafta”

Anne Sabourin
02/04/2018

Anne Sabourin

Un grand merci aux camarades des BDR, pour leur accueil chaleureux, pour la qualité et la fraternité des débats. La situ...
28/03/2018

Un grand merci aux camarades des BDR, pour leur accueil chaleureux, pour la qualité et la fraternité des débats. La situation européenne et française est difficile pour les peuples, notre feuille de route des #Européennes2019 est chargée, mais si nous sommes mobilisés, nous pouvons soulever des montagnes avec toutes celles et ceux qui luttent!

Ce soir à la fédération : soirée d'étude sur les élections européennes de 2019 ! Avec Anne Sabourin & Jérémy Bacchi

Retrouvez la chronique européenne de Cause commune "Vive les européennes libérées", à propos du féminisme et du mouvemen...
27/03/2018

Retrouvez la chronique européenne de Cause commune "Vive les européennes libérées", à propos du féminisme et du mouvement mondial d'émancipation des femmes qui, je le crois, est aujourd'hui le moteur le plus puissant de la transformation des rapports sociaux. Et quand ce mouvement trouvera son expression politique, ça va faire mal à l'ordre patriarcal. #feminisme #metoo #balancetonporc #timesup

Adresse

Paris

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Anne Sabourin publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Anne Sabourin:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

on fait comme en France
Je met un lien sur ton mur et je te demande stp de partager! deux collegues infirmiers à moi se retrouvent dans une situation de fou,leurs deux enfants agés de 9 mois et trois ans sont atteints d'une maladie rare et on besoin de la solidarité de tous pour leur permettre d'accéder à une therapie genique! la somme est colossale mais les petits ruisseaux font les grandes riviéres! je te demande de faire un petit don et de motiver tes amis a faire de même! https://www.facebook.com/HugoEtEmmaUnCombatPourLaVie/
Merci Thierry C. de m'avoir invité à cette page d'Anne Sabourin.
Macron qui #jappellepubliquement à la miséricorde des proprios pour qu'ils baissent les loyers de 5 euros, et Trump qui prie publiquement dans son bureau avec le curé le plus cireur de pompes au monde... Tous deux justifient ainsi leur inaction en faveur des gens et nous demandent de nous en remettre à la main invisible de je ne sais quelle puissance occulte? Signe que ce seuls les peuples, le grand nombre, peuvent reprendre les choses en mains! #NousNeSommesRienSoyonsTout