Sauvegarde Retraites

Sauvegarde Retraites Sauvegarde Retraites est un groupe de pression qui a, pour principal objectif, l’harmonisation des régimes de retraite publique et privée. Elle compte aujourd’hui 103 000 membres.
(106)

L’association a été fondée en janvier 1999 par un ingénieur agronome à la retraite, Melchior d’Aramon. Ce dernier était outré d’avoir beaucoup cotisé pendant sa vie active et de recevoir une pension dérisoire, ce qui l’a amené à creuser le sujet et à fonder cette association. Ainsi est née Sauvegarde Retraites, enregistrée initialement au Journal Officiel, le 20 janvier 1999, sous le nom de « Défense Citoyens ». C’est Pierre LABARRE, ancien cadre de FLEURY MICHON qui en assure actuellement la présidence. Sauvegarde Retraites est indépendante de tout parti politique et de tout syndicat ; elle n’a aucun lien avec les caisses de retraite existantes. Pour préserver cette indépendance à laquelle elle est farouchement attachée, elle se refuse à solliciter toute subvention et ne fonctionne que grâce aux dons de ses membres, dons dont le montant est libre, chacun contribuant selon ses moyens. A chaque courrier aux membres est jointe une sollicitation financière afin qu’ils puissent éventuellement faire un don au moment où ils le désirent et où cela les gêne le moins. Ces dons sont utilisés pour contacter d’autres retraités (plus le nombre de membres est important, plus l’association aura de chances d’être entendue), éditer des pétitions destinées aux élus, envoyer des milliers de cartes de protestation aux députés, organiser des rencontres avec les hommes politiques, sensibiliser les médias, éditer un bulletin d'information trimestriel (réservé aux donateurs), et surtout publier des études et des ouvrages sur la retraite, l’association mettant la priorité sur l’information. Ces dons ne font pas l’objet d’un reçu fiscal, l’administration fiscale n’ayant pas donné son aval, mais il est envoyé à chaque donateur une attestation de don. Si notre combat vous intéresse, merci de relayer nos informations, soit en parrainant vos proches ou vos amis ou encore en les abonnant à notre newsletter sur notre site Internet.

Mission: A cotisation égale, retraite égale!

Un système faussement "universel"
11/05/2020
un système faussement "universel" - u - Sauvegarde Retraites

Un système faussement "universel"

Comme le mentionne l'intitulé du projet de loi débattu au mois de février par l'Assemblée nationale et que le gouvernement a fait passer en force en utilisant le "49-3, ce qui devait être à l'origine un régime universel est devenu un "régime universel au sein duquel coexistent plusieurs r...

Retraites : non au pillage du siècle ! Février-Mars 2020La désinformation, ça suffit... Ce que l'on vous dit : on va ver...
11/05/2020

Retraites : non au pillage du siècle ! Février-Mars 2020

La désinformation, ça suffit... Ce que l'on vous dit : on va vers un régime universel, équitable pour tous ! Ce qui se trame vraiment : la sanctuarisation des régimes spéciaux du public et même l'amélioration de leurs avantages. Et, pour les financer, le pillage des caisses de retraite du privé et la baisse inévitable des pensions.

Sauvegarde Retraites dans Capital!
06/03/2020
Retraites : le piège de la pénibilité

Sauvegarde Retraites dans Capital!

La pénibilité du travail sert de prétexte au maintien des avantages des régimes spéciaux, selon Pierre-Édouard du Cray, consultant en finances publiques et directeur des études chez Sauvegarde retraites,

syndicats : les fonctionnaires premiers servis - réforme inégalité public privé - Sauvegarde Retraites
02/02/2020
syndicats : les fonctionnaires premiers servis - réforme inégalité public privé - Sauvegarde Retraites

syndicats : les fonctionnaires premiers servis - réforme inégalité public privé - Sauvegarde Retraites

La CFDT exige de nouveaux droits à pension gratuits pour les fonctionnaires tandis que la CGT réclame tout simplement une hausse de leur traitement. Ces propositions démontrent, s’il en était besoin, que les centrales sont d’abord au service des intérêts particuliers des fonctionnaires.

unifier la nature des régimes du public et du privé - Sauvegarde Retraites
02/02/2020
unifier la nature des régimes du public et du privé - Sauvegarde Retraites

unifier la nature des régimes du public et du privé - Sauvegarde Retraites

Le 17 décembre dernier, Sauvegarde Retraites interpellait le Premier ministre afin de faire concrètement de l'égalité entre le public et le privé une priorité, en mettant fin notamment aux cotisations fictives des fonctionnaires.

non à la hausse des cotisations et à la confiscation des réserves du privé ! - réforme, régimes spéciaux - Sauvegarde Re...
02/02/2020
non à la hausse des cotisations et à la confiscation des réserves du privé ! - réforme, régimes spéciaux - Sauvegarde Retraites

non à la hausse des cotisations et à la confiscation des réserves du privé ! - réforme, régimes spéciaux - Sauvegarde Retraites

En donnant gain de cause à la CFDT, qui réclame une augmentation du taux de cotisation et la confiscation des réserves du privé, Edouard Philippe sacrifierait une fois de plus les salariés du privé aux syndicats du public. 

Retraite : les fonctionnaires continuent de partir avant 62 ans
20/10/2019
Retraite : les fonctionnaires continuent de partir avant 62 ans

Retraite : les fonctionnaires continuent de partir avant 62 ans

A l’heure où l’on parle de la création d’un régime universel, aujourd’hui, il existe encore de nombreuses différences de traitement entre le public et le privé. Sans surprise, les fonctionnaires partent

equité entre les affiliés : le gouvernement bat en retraite - Sauvegarde Retraites
20/10/2019
equité entre les affiliés : le gouvernement bat en retraite - Sauvegarde Retraites

equité entre les affiliés : le gouvernement bat en retraite - Sauvegarde Retraites

« Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir », écrivait La Fontaine. La leçon n’a pas changé, : selon que vous pourrez ou non bloquer le pays, le pouvoir vous traitera différemment.

RATP, SNCF, EDF.... des régimes spéciaux de retraite parfois très avantageux
29/09/2019
RATP, SNCF, EDF.... des régimes spéciaux de retraite parfois très avantageux

RATP, SNCF, EDF.... des régimes spéciaux de retraite parfois très avantageux

Des départs plus précoces, des pensions parfois plus élevées par rapport à celles du régime général... et des caisses souvent déficitaires subventionnées à coups de milliards. Les régimes spéciaux de retraites se retrouvent au cœur de l'actualité au regard de la réforme en cours. Foc...

« préconisations » delevoye : la chasse aux loups - réforme - Sauvegarde Retraites
06/09/2019
« préconisations » delevoye : la chasse aux loups - réforme - Sauvegarde Retraites

« préconisations » delevoye : la chasse aux loups - réforme - Sauvegarde Retraites

Le haut-commissaire chargé de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a enfin rendu au Premier ministre ses « préconisations ». Ce texte est très flou. En général, "quand c’est flou, il y a un loup" : en l’occurrence, c’est une vraie meute !

la réforme en marche arrière - réforme - Sauvegarde Retraites
06/09/2019
la réforme en marche arrière - réforme - Sauvegarde Retraites

la réforme en marche arrière - réforme - Sauvegarde Retraites

La grande réforme promise sera-t-elle votée avant la fin du quinquennat ? Rien n’est moins sûr. Ce qui était présenté comme le projet-phare de Macron est devenu illisible, tant dans son contenu que dans son calendrier.

Une pseudo réforme des retraites...
07/04/2019
Une pseudo réforme des retraites - Les 4 Vérités

Une pseudo réforme des retraites...

Déléguée générale de l’association Sauvegarde Retraites, Marie-Laure Dufrêche décrypte les enjeux et les non-dits de la prochaine réforme des retraites,... Lire plus »

Marie-Laure Dufrêche : « « Les cotisants du privé feront les frais de la réforme » - régimes spéciaux, réforme - Sauvega...
07/04/2019
Marie-Laure Dufrêche : « « Les cotisants du privé feront les frais de la réforme » - régimes spéciaux, réforme - Sauvegarde Retraites

Marie-Laure Dufrêche : « « Les cotisants du privé feront les frais de la réforme » - régimes spéciaux, réforme - Sauvegarde Retraites

Marie-Laure Dufrêche : « « Les cotisants du privé feront les frais de la réforme »publié le 27-03-2019Déléguée générale de Sauvegarde Retraites, Marie-Laure Dufrêche décrypte les enjeux et les non-dits de la prochaine réforme des retraites, qui ne restaurera pas plus l’équité ...

06/01/2019

Adresse

53, Rue Vivienne
Paris
75002

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Sauvegarde Retraites publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Qui sommes nous ?

Une association indépendante

Sauvegarde Retraites est une association civique déclarée loi de 1901 créée en janvier 1999. Elle n'est liée à aucun parti politique, syndicat, ou caisse de retraite.

Pour garantir son indépendance, elle s'interdit statutairement de toucher des subventions publiques. Ses seules ressources proviennent des dons de ses membres. Son objectif est de sensibiliser et d'éduquer les Français sur le problème des retraites, et d'encourager les hommes politiques à engager une véritable réforme d'un système, devenu archaïque et exsangue financièrement. Elle rassemble 131 000 membres.

Président : Jeannine FERRON

Déléguée générale : Marie-Laure Dufrêche

Notre combat

Le système de retraite français est virtuellement en faillite. Malgré les lois Fillon (août 2003, 2008), Woerth (2010) et Ayrault (2013), il est devenu impossible d'équilibrer les ressources et les dépenses des caisses de retraite, à moins de faire appel massivement à l'impôt. Non seulement les cotisations retraite vont peser très lourdement sur les jeunes générations, mais on envisage même de ponctionner les retraités pour payer... leurs retraites !

Le système actuel impose des contraintes contre-productives absurdes : âge légal de départ à la retraite, alors que certains voudraient partir avant et d'autres continuer à travailler ; limitations au cumul emploi-retraite ; mise au rancart des personnes âgées qui pourraient apporter beaucoup à leurs concitoyens.

Le système actuel est injuste. La plupart des régimes spéciaux - EDF, GDF, SNCF, RATP, etc... - ont été épargnés par les lois Balladur (1993), Fillon et Woerth, et sont de plus en plus financés par un siphonnage savamment orchestré des caisses de retraite du privé. Les veuves des fonctionnaires bénéficient de pensions de réversion bien supérieures aux autres. Un ouvrier du bâtiment qui travaille jusqu'à soixante-deux ans paie pour un cadre de la SNCF qui part à cinquante-cinq ans, etc...

Pour les hommes politiques, le débat sur le financement des retraites est un brûlot. Ils se repassent le bébé et les quelques ajustements qu'ils ont opérés jusqu'à présent sont très loin de résoudre le problème, pourtant connu depuis longtemps. Les intérêts politiques immédiats prennent toujours le pas sur le long terme.

Les caisses de retraite, de leur côté, utilisent une batterie de combines pour abuser les retraités. Une part des cotisations versées par les salariés du privé ne donne, désormais, plus droit à la retraite et de plus en plus de conditions sont mises en place pour réduire le montant des pensions, notamment pour la retraite des veuves.

Mais surtout, un ensemble de prélèvements obligatoires (CSG, CRDS, CASA, etc.) en constante augmentation a considérablement diminué le pouvoir d'achat des retraités.

Certes, il faut reconnaître que le pouvoir d'achat des personnes âgées a augmenté depuis la dernière guerre, et c'est une bonne chose. Mais, pour beaucoup, il a diminué ces dernières années et la démographie est inquiétante.

Avec le système de retraite qui existe aujourd'hui, de plus en plus de retraités vont vivre de cotisations versées par de moins en moins d'actifs qui vont subir un insupportable fardeau.

Il est devenu indispensable de revoir de fond en comble le système de retraite français, simplement pour sauvegarder les retraites.

Nos objectifs

Liberté

Liberté de partir à la retraite à l'âge où on le souhaite. C'est un des rares points sur lequel les hommes politiques nous donnent l'exemple. Or, ce qui est bon pour eux peut aussi être bon pour d'autres Français. En effet, l'obligation de partir à la retraite à 67 ans pour l'ensemble des salariés français est absurde. Certains seront heureux de partir à 45 ans. D'autres voudront continuer à produire des richesses dont l'ensemble de la France profite. Les anciens ont beaucoup de choses à apporter à leurs concitoyens.

Liberté de cotiser pour sa retraite de la façon que l'on souhaite, ce qui est un corollaire de la liberté précédente. Les prélèvements obligatoires, notamment les cotisations sociales, doivent cesser d'être confiscatoires pour que chacun ait la possibilité, s'il le souhaite, d'épargner en vue d'assurer ses vieux jours.

Responsabilité

Les dirigeants des caisses de retraite doivent mener une gestion saine et transparente des caisses de retraite et rendre des comptes sincères aux affiliés. Aujourd'hui, la multiplication des structures administratives, la complexité des "tuyauteries" financières et les artifices comptables interdisent à chacun de s'y retrouver.

Chaque Français doit pouvoir calculer facilement ce qu'il toucherait chaque mois s'il liquidait sa pension aujourd'hui, sans avoir à fournir des dizaines de renseignements et sans se perdre dans les labyrinthes de l'administration et ce, quel que soit le profil de sa carrière. Informé, il pourra préparer son avenir en conséquence.

Equité

Equité entre les personnes d'une même génération : ceux qui font le plus d'efforts pour le développement économique de notre pays n'ont pas à financer les retraites de ceux qui en font le moins et les plus pauvres n'ont pas à payer les retraites de ceux qui ont une situation aisée.

Equité entre les plus âgés et les jeunes générations : ceux qui ont travaillé et cotisé toute leur vie méritent une retraite en conséquence et les jeunes générations n'ont pas à subir un fardeau insupportable, conséquence de l'imprévoyance des gestions actuelles et passées.

La retraite doit être proportionnelle à l'effort d'épargne qui aura été fait durant la vie. Il est évidemment tout à fait souhaitable de garder un filet de sécurité pour ceux que la vie a malmenés et il y en aura malheureusement toujours. Mais est-ce une raison pour soumettre l'ensemble des Français à des règles contraignantes, contre-productives, parfois même humiliantes, sous prétexte qu'il faut aider une petite partie de la population ?

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes