Fondation Ensemble

Fondation Ensemble Protéger la vie sous toutes ses formes : humaine, animale, végétale Tout est lié… Ensemble. Dans la chaîne du vivant, tous les éléments sont liés.

C’est toujours là où l’environnement est le plus dégradé que se trouve la plus grande misère. Mais si l’on traite la terre avec respect, en la cultivant avec des techniques durables, alors elle redevient vivante et nourricière. Avec des pratiques de pêche durables, les ressources halieutiques épuisées par la surpêche se reconstituent au bénéfice des populations locales, mais aussi au nôtre et à celui des générations futures. Tout est lié. Ressources et écosystèmes. Préserver la forêt, c’est maintenir en vie des milliers d’espèces végétales et animales toutes interconnectées, permettre les avancées scientifiques, et assurer la sécurité alimentaire de nombreuses communautés. C’est aussi lutter contre l’érosion des sols, l’effet de serre et le dérèglement climatique. La résilience des écosystèmes terrestres et marins est étonnante. Quand la biodiversité est préservée, ils retrouvent peu à peu leur équilibre. Et le constat est clair : c’est en accompagnant les populations dans les combats qu’elles mènent sur leur lieu de vie que les solutions trouvées sont les plus efficaces et durables. Le global passe par le local. La nature nous enseigne les liens. Ensemble, ils structurent la mission que la Fondation s’est fixée à travers le monde, ils sont le dénominateur commun à toutes les actions soutenues. Et ce, dans nos 4 secteurs d’intervention : - Agriculture Durable – Pêche Durable – Conservation de la Biodiversité terrestre et marine – Technologies durables Tous ensemble… Depuis sa création en 2004, la Fondation accorde une part centrale au partage d’expérience. Le Collège d’experts de la Fondation, composé de 28 membres bénévoles est placé au cœur de son organisation. Chaque année, tous les projets proposés sont soumis à leur jugement, lors de la sélection des projets, et souvent jusque sur le terrain, dans leur phase de suivi. Sur le site internet de la Fondation, les fiches techniques et les fiches de capitalisation sur les projets soutenus, nos rapports annuels, les newsletters et les actualités sont également régulièrement mises à jour et téléchargeables. Enfin, la Fondation est membre de réseaux d’expertises et d’échanges internationaux. Plus nous serons nombreux à partager nos expériences et nos expertises, plus nos réponses seront ajustées, et plus nous serons capables de mobiliser ensemble les énergies. Tout est lié. ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Everything is connected… together (ensemble). All the elements in the chain of life are interconnected. The greatest poverty is always found in areas where environmental problems are greatest. But if we treat the earth with respect, following sustainable farming practices, the land comes back to life and nourishes us once again. If we follow sustainable fishing practices, stocks depleted by overfishing can be rebuilt, not only for the benefit of local populations but also in our own interests and those of future generations. Everything is interconnected – resources and ecosystems. Preserving our forests means keeping thousands of interdependent plant and animal species alive, enabling scientific progress to be made and ensuring food security for many communities. It also means combating soil erosion, reducing greenhouse gases and tackling climate change. The resilience of land and marine ecosystems is astonishing. When biodiversity is preserved, the natural balance of an ecosystem is gradually restored. And the conclusion is clear: it is by supporting local communities in their everyday trials and tribulations that the most effective and long-lasting solutions are to be found. Thinking globally means acting locally. Everything is interconnected. Nature teaches us to make connections. Together, these connections shape the Foundation’s mission throughout the world; they are the common denominator of all the initiatives we support through our four focus sectors: - Sustainable agriculture – Sustainable fishing – Land and marine biodiversity conservation – Sustainable technologies All together … Since it was established in 2004, the Foundation has given a central role to the sharing of experience. Our Board of Experts, made up of 28 volunteer professionals, is at the heart of our organization. Every year, during the selection process, they give their recommendations on all the projects submitted, and their guidance often extends to the field during the monitoring stage. On the Foundation’s website, technical fact sheets and experience notes on the projects we support, our annual reports, our newsletters and a the news section are regularly updated and available for download. Finally, the Foundation is a member of various international networks for the exchange of expertise and experience. The more we share our experience and our know-how, the better we can tailor our responses and the more capable we will be of mobilizing our energies together.

Fonctionnement normal

12/10/2020
The Elemen'Terre Project

Marie Tabarly, Théo Sanson et Catherine Chabaud se sont associés pour réaliser une performance hors du temps. "Un monde en commun " rappelle la nécessité de créer du lien, construire des ponts et des passerelles afin de trouver un cap commun pour la protection des océans et lutter contre le réchauffement climatique… 🌎

😍 Nous sommes heureux de vous dévoiler (enfin!) notre premier projet 2020 ! Un défi entre le Rouge et le Noir, Cigare Rouge et Pen-Duick VI.
🤝 Marie Tabarly, Théo Sanson et Catherine Chabaud se sont associés pour réaliser une performance hors du temps. "Un monde en commun " rappelle la nécessité de créer du lien, construire des ponts et des passerelles afin de trouver un cap commun pour la protection des océans et lutter contre le réchauffement climatique… 🌎
🎧 Montez le son pour découvrir ce moment magique et ce message fort !

‣ Soutenez-nous, rejoignez-nous, signez l'appel d'Ocean as common :
https://oceanascommon.org/#signappel

🎥 Yohann Grignou

Notre dernière newsletter est désormais disponible ! Découvrez notamment l'interview de Madline Rubin, directrice de l' ...
09/10/2020
Newsletter d’Octobre

Notre dernière newsletter est désormais disponible ! Découvrez notamment l'interview de Madline Rubin, directrice de l' ASPAS - Association pour la protection des animaux sauvages.

Notre newsletter d’Octobre est désormais disponible. Retrouvez notamment : Interview de Madline Rubin 13 nouveaux soutiens en faveur des espèces animales en danger Référendum pour les animaux La Fondation signataire de l’initiative « RISE UP – A Blue Call to Action » Investissement d...

"Le plastique est présent en quantité 30 fois plus importante au fond de l'océan qu'à sa surface."https://www.lesechos.f...
08/10/2020
Pollution : 14 millions de tonnes de plastiques joncheraient le sol des océans

"Le plastique est présent en quantité 30 fois plus importante au fond de l'océan qu'à sa surface."

https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/pollution-14-millions-de-tonnes-de-plastiques-joncheraient-le-sol-des-oceans-1252131

Une étude de l'agence scientifique du gouvernement australien publiée dans la revue « Frontiers in Marine Science » suggère que les plastiques seraient présents en quantité 30 fois plus importante au fond des océans qu'à sa surface. Une pollution qui affecte gravement la faune océanique.

La Fondation MAVA lance son appel à projets.Via cet appel "la MAVA cherche à soutenir des activités qui renforcent la co...
06/10/2020
Nouvel appel à propositions: Maintenir la nature au centre de la relance post COVID - Fondation MAVA

La Fondation MAVA lance son appel à projets.

Via cet appel "la MAVA cherche à soutenir des activités qui renforcent la conservation de la nature dans la phase de rétablissement immédiat et dans la phase de (re)construction à moyen terme de la crise du COVID."

https://mava-foundation.org/fr/acuts-nouvel-appel-a-propositions-maintenir-la-naturee-at-the-heart-of-post-covid-recovery/

La pandémie du COVID-19 met en lumière notre relation brisée avec la nature. De plus en plus de voix s’élèvent dans tous les domaines pour demander de « reconstruire en mieux », de « réinitialiser » l’économie et de réorienter nos systèmes économiques et financiers afin de mieux pr...

"Le trafic aérien intérieur émet environ 5 millions de tonnes de CO2 par an. Ainsi, la réduction des émissions générée p...
06/10/2020
Le « lundi vert », sans viande ni poisson, est loin d’être un gadget écologique

"Le trafic aérien intérieur émet environ 5 millions de tonnes de CO2 par an. Ainsi, la réduction des émissions générée par le scénario « lundi vert » est à peu près équivalente à celles de tous les vols domestiques en France."

Si elle est suivie, cette initiative pourrait réduire de plus de 5 % les émissions de gaz à effet de serre liées à l’alimentation en France.

05/10/2020
Le rôle oublié des pollinisateurs | Reportage CNRS

Les pollinisateurs améliorent notamment la qualité et le contenu lipidique des graines de colza et de tournesol ... ainsi que le rendement !

En agriculture, les humains ont toujours tenté de s’affranchir de la nature: en sélectionnant les variétés les plus productives, en privilégiant l’usage de p...

30/09/2020
36 tortues géantes des Galapagos remises en liberté

36 tortues d’une espèce menacée ont été réintroduites sur l’île San Cristobal aux Galapagos.

36 tortues géantes des Galapagos, nées et élevées en captivité, ont été réintroduites dans leur milieu naturel sur l’île de San Cristobal en Équateur le 28 s...

Une affaire à suivre.
25/09/2020

Une affaire à suivre.

Funérailles interdites : le pouvoir à la botte de l’industrie néerlandaise

La sentence est tombée, irrévocable. Les Funérailles de la pêche artisanale, co-organisées par BLOOM, LIFE, la Plateforme de la Petite Pêche et Pleine Mer et qui devaient réunir de nombreux pêcheurs et citoyens pour dénoncer le baptême du chalutier géant SCOMBRUS de 81 mètres, ont été interdites par arrêté préfectoral. La raison officiellement invoquée est le risque de trouble à l’ordre public, ce qui est pour le moins curieux pour un événement s’annonçant pacifique. Notre analyse est toute autre, puisque le bruit court, y compris en provenance du principal protagoniste France Pélagique, que des menaces auraient été reçues. Pourtant, aucune plainte n’a été déposée, ni aucune menace repérée sur les réseaux sociaux. « Dans la droite lignée de l’arrivée sous escorte de la gendarmerie maritime du SCOMBRUS à Concarneau hier, et de sa zone d’amarrage surveillée par les forces de l’ordre et interdite d’accès, la préfecture du Finistère se met à son tour au service des intérêts privés néerlandais » s’offusque Frédéric Le Manach, directeur scientifique de BLOOM. « C’est un scandale de détourner ainsi nos impôts et nos services publics pour bâillonner la parole des pêcheurs artisans français et des citoyens. Le signal envoyé aux citoyens et aux pêcheurs est très mauvais, et cette décision ne risque certainement pas d’apaiser les tensions entre les pêcheurs artisans et leurs fossoyeurs, État inclus » continue Charles Braine, Président de Pleine Mer.

Notre conférence de presse est maintenue à 11h, le 25 septembre, au bar le Quai des Iles, 19 quai Carnot à Concarneau.

"Les médias locaux [...], toujours en quête de sensationnalisme, n’en finissent pas de décrire des situations critiques,...
24/09/2020
Qui a besoin du loup ? - GoodPlanet mag'

"Les médias locaux [...], toujours en quête de sensationnalisme, n’en finissent pas de décrire des situations critiques, qui à l’étude ne l’étaient pas toutes, loin de là, et pour lesquelles il est très difficile de publier un large démenti." via GoodPlanet

Suite à la perturbation de la projection d’un film consacré aux loups par des manifestants anti-loups à Tendé dans les Alpes-Maritimes, un éleveur prônant la cohabitation entre élevage et faune sauvage a souhaité réagir. Voulant rester anonyme par peur de représailles, il explique dans c...

Pour le plaisir des yeux, découvrez la sélection 2020 du  Wildlife Photographer of the Year.
21/09/2020
TOP 10 des plus belles photos de la biodiversité en 2020

Pour le plaisir des yeux, découvrez la sélection 2020 du Wildlife Photographer of the Year.

PORTFOLIO. Le concours Wildlife Photographer of the Year vient de dévoiler sa sélection 2020. Des clichés qui racontent l’actualité de l’année.

La Fondation Ensemble se joint à la Fondation OAK, Oceano Azul Foundation, Ocean Unite ainsi que d’autres organisations ...
17/09/2020
La Fondation signataire de l’initiative « RISE UP – A Blue Call to Action »

La Fondation Ensemble se joint à la Fondation OAK, Oceano Azul Foundation, Ocean Unite ainsi que d’autres organisations et fondations de par le monde à l’initiative "RISE UP – A Blue Call to Action".

Cette pétition invite les dirigeants politiques à élever leurs ambitions concernant les océans grâce à des objectifs et un calendrier clairs.

Cette période troublée par la pandémie de la COVID 19 nous montre à quel point notre vie dépend de la biodiversité. Les océans, qui recouvrent plus de 70% de notre planète bleue, régulent le climat ainsi que le cycle que l’eau qui permettent la vie sur la Terre. C’est également...

Découvrez l'échange réalisé par Le Monde avec Véronique Andrieux et Arnaud Gauffier, respectivement directrice générale ...
17/09/2020
Déclin des vertébrés : « Il est indispensable de modifier nos modes de vie pour freiner l’érosion de la biodiversité »

Découvrez l'échange réalisé par Le Monde avec Véronique Andrieux et Arnaud Gauffier, respectivement directrice générale et directeur des programmes du WWF-France.

Véronique Andrieux et Arnaud Gauffier, respectivement directrice générale et directeur des programmes du WWF France, ont répondu à vos questions sur la disparition massive d’espèces vivantes et de leur milieu.

14/09/2020
Vidéo. Comment nos médicaments polluent les rivières

Les médicaments entrainent notamment la féminisation des poissons.

Vidéo - Lorsque nous prenons des médicaments, des résidus présents dans nos selles et nos urines terminent dans la nature et affectent la biodiversité.

11/09/2020
Teaser du documentaire Watt The Fish

Le documentaire 'Watt the Fish', portant sur le combat contre la pêche électrique mené par BLOOM, sera diffusé lundi 14 septembre à 23h55 sur France 3.

Bande annonce du film qui retrace le combat de BLOOM et des pêcheurs artisans contre la pêche électrique destructrice des fonds marins.

Si l’on devait payer pour de l'air frais, de l’eau potable, pour l’alimentation, le montant serait estimé à 125 mille mi...
11/09/2020
La planète a perdu les deux-tiers de ses animaux sauvages, selon WWF

Si l’on devait payer pour de l'air frais, de l’eau potable, pour l’alimentation, le montant serait estimé à 125 mille milliards de dollars par an, soit plus que le PIB mondial (80 mille milliards de dollars/an).

En moins de 50 ans, plus des deux-tiers des populations d'animaux sauvages ont disparu à cause de l'activité humaine, s'alarme le Fonds mondial pour la nature (WWF), dans un rapport dévoilé jeudi. Ma…

10/09/2020
Brut nature FR

Un petit film tous publics. Adultes et enfants devraient en prendre...de la graine!

À tout juste 15 ans, Victor partage du contenu sur sa passion : la nature et les animaux. Son but : sensibiliser aux dangers qui pèsent sur la biodiversité. Pendant ce temps-là, en Moselle...

A découvrir sur notre site !
09/09/2020
Le Fonds ‘Impact Finance Fund’ publie son nouveau rapport d’impact

A découvrir sur notre site !

En 2017, la Fondation Ensemble a investi dans un fonds géré par Impact Finance, un cabinet de gestion d’actifs. Ce fonds, l’Impact Finance Fund, est dédié essentiellement à l’investissement dans l’agriculture durable en Amérique Latine. Vous pouvez parcourir leur rappor...

L' IUCN Papaco ouvre prochainement 6 formations en MOOC :- Gestion des aires protégées- Suivi écologique- Application de...
09/09/2020

L' IUCN Papaco ouvre prochainement 6 formations en MOOC :

- Gestion des aires protégées
- Suivi écologique
- Application des lois
- Conservation des espèces
- Valorisation des ressources
- Nouvelles technologies

The new MOOC session started Monday 14 September and runs until 13 December. So you have three full months to complete the MOOCs of your choice.
Enrol here: mooc-conservation.org

La nouvelle session du MOOC a commencé lundi 14 septembre et dure jusqu'au 13 décembre. Vous avez donc trois mois complets pour compléter les MOOCs de votre choix.
Inscrivez-vous ici : mooc-conservation.org

La population côté français est estimée à 400 individus.
08/09/2020
Le bouquetin signe son grand retour dans les Pyrénées françaises

La population côté français est estimée à 400 individus.

C’est le couronnement d’un projet de réintroduction franco-espagnol au long cours. Parmi les indicateurs au vert, une très bonne reproduction depuis plusieurs années avec 70 cabris recensés en 2020

Des photos du projet mené par Peace Parks Foundation au Mozambique et soutenu par la Fondation Ensemble.
03/09/2020

Des photos du projet mené par Peace Parks Foundation au Mozambique et soutenu par la Fondation Ensemble.

Pescadores da Península de Machangulo estão a ser equipados e formados na arte de cultivar mexilhões em longlines, como forma de criar um rendimento estável para as comunidades envolvidas na pesca e, assim, reduzir a pressão sobre outras espécies marinhas chave na região.

O cultivo de mexilhão em longlines consiste em fixar as saquetas de mexilhão numa estrutura de cordas suspensas por bóias flutuantes, presa no fundo do mar por blocos de concreto. Este sistema de produção garante que o mexilhão esteja constantemente submerso na água.

O projecto é liderado pelo Conselho Comunitário de Pesca e apoiado pela Reserva Especial de Maputo e Reserva Marinha Parcial da Ponta do Ouro em parceria com o Instituto Nacional de Desenvolvimento da Pesca e Aquicultura (IDEPA).

A iniciativa envolve 15 pescadores - 10 mulheres e 5 homens que cultivam com mexilhões na Península de Machangulo que fica dentro da Reserva Marinha Parcial da Ponta do Ouro.

Nesta fase inicial, cerca de 162 sacolas com 2 quilos de mexilhão cada foram instalados numa estrutura de 5 linhas de 50 metros, perfazendo 324 kg. Após 8 meses, os mexilhões devem duplicar o seu tamanho, alcançando uma produção de 800 kg.

O mercado potencial para o mexilhão são os restaurantes e resorts locais em Santa Maria e Ponta do Ouro ao preço de 300Mt para o mexilhão seco e 500Mt para o mexilhão fresco por quilograma.

O projeto é financiado pela Fondation Ensemble e conta com o apoio técnico, financeiro e logístico da Peace Parks Foundation.

03/09/2020
Partez à la découverte de Helpsimus

Découvrez en vidéo le travail mené par l'association Help Simus, précédemment soutenue par la Fondation.

Découvrez le film de présentation de nos activités.

"Le World Shipping Council (WSC) représentant l’industrie de transport maritime, estime qu’environ 1 500 conteneurs ont ...
28/08/2020
[Les monstres des abysses] Des milliers de conteneurs tombés des navires polluent les fonds marins

"Le World Shipping Council (WSC) représentant l’industrie de transport maritime, estime qu’environ 1 500 conteneurs ont disparu dans les profondeurs maritimes en 2017. Un chiffre largement contesté par les associations environnementales mais aussi par le Centre de ressources sur les pollutions accidentelles en mer (Cedre) qui évalue les pertes entre 10 000 et 15 000 conteneurs chaque année."

Peu connu mais tristement courant. Chaque année, des navires de transport perdent des dizaines de milliers de conteneurs qui coulent au fond des océans. La pollution qu'ils génèrent est encore peu connue mais le risque écologique est massif, alertent les ONG. Toute la semaine, Novethic sillonne...

27/08/2020
Petit poisson deviendra grand

De nouvelles découvertes sur le poisson lune, une espèce fascinante.

Pour la première fois, une équipe australienne est parvenue à établir un lien précis entre des larves et des adultes de poissons-lune. Réalisation : Laurent ...

"Les profondeurs marines restent la dernière frontière sur la Terre, et cette étude permet de connaître de manière exhau...
26/08/2020
30 nouvelles espèces marines découvertes aux Galapagos

"Les profondeurs marines restent la dernière frontière sur la Terre, et cette étude permet de connaître de manière exhaustive la faune qui y vit".

L'archipel équatorien des Galapagos abrite des espèces encore méconnues aujourd'hui.

Bring the Elephant Home vient de publier une étude sur les barrières de ruches et leur utilisation, ceci afin d'améliore...
25/08/2020
Bring the Elephant Home

Bring the Elephant Home vient de publier une étude sur les barrières de ruches et leur utilisation, ceci afin d'améliorer la coexistence entre éléphants et fermiers.

A découvrir (en anglais).

Bees are helping Thailand’s elephants and farmers to peacefully coexist

After 4 years of work, our beehive fence research has been published in Conservation Science and Practice! Our study found that over 60% of the elephant groups and over 88% of the individual elephants were deterred by the beehive fence. The elephants that came close to the beehive fence showed typical signs of increased alertness and uncertainty and often slowly backed away. The farm owner reported a strong reduction in crop damage after the beehive fence was installed, as well as additional benefits including the supplemental income from honey. Combined with other community‐based conservation projects, beehive fences can help elephants and people to coexist in other HEC areas in South East Asia.

Many thanks to everyone that has been part of this project! Beehive fence scientist Rachaya Arkajak, the Phuluang Wildlife Research Team, the Elephants and Bees Project, Dr. Lucy King, Kevin C Matteson Project Dragonfly, Miami University, Future For Nature Academy, Jenna Bissell, Leo Van de Water Toni Van de Water David Owen, Vera Praet, Suzan Doornwaard, Emily Dean Julie Pellman, Vivi Siriporn, Beer Supassawan Wachi Luengpairojana Aim Chotirot, all funders, Bike for Elephants participants, co-authors, proofreaders, board members, volunteers and the community members willing to try to find better ways to coexist with elephants!

Adresse

1 Rue De Fleurus
Paris
75006

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fondation Ensemble publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Bonjour Foundation Ensemble! I'd be grateful if you could share this conservation research opportunity; The Kordofan Giraffe Project is seeking a multi-lingual research assistant for the next field season in Chad! For details see the website here:
Madame Brémont Bonsoir !! Je lis avec toujours autant d'intérêt votre news- letter , un grand merci pour tout ce que vous faites dans le monde .... étant devenu Président du syndicat d'Apiculture de Loire - atlantique nous avons lancé depuis 2 ans un groupe dans la préservation de l'Abeille noire locale avec le soutien de la FEDCAN ! Nous allons avec le Conseil Régional réaliser un " conservatoire abeille noire "...c'est trés difficile et délicat dans le sens ou toutes les races sont mélangées génétiquement surtout pour un gain de production ....hélas mais je ne désespère pas d'y arriver comme les apiculteurs ont réussi en IDF et dans l'Orne . Ce serait un grand plaisir de vous revoir , Cordialement C.Jajolet
Nous souhaitons avoir une collaboration étroite et nous favoriser avoir aussi des partenaires financier
Somos uma associacao que trabalha na proteccao de tartarugas marinha,na zona norte da guine bissau em 8 praias,estamos sem projectos ,e nesta ordem de ideia que solicitamos o vosso apoio.
Ferme agroecologique GAPLONG à Badja au TOGO
hello
Nos trabalhamos na conservacao e proteccao de tartarugas,manatins e golfinhos na zona norte da Guine Bissau em 8 praias nas tabancas diferentes.