AFPTO Association Française de Psychologie du Travail et des Organisations
(1)

L'Association Française de Psychologie du Travail et des Organisations fondée le 14 janvier 2006 a pour objet de promouvoir la Psychologie du Travail et des Organisations française auprès des instances nationales et internationales et de participer au développement des pratiques, des recherches et de la formation dans son domaine. Plus spécifiquement, elle vise à : - être un porte-parole privilégié des professionnels œuvrant dans le domaine de la psychologie du travail et des organisations ; - valoriser la recherche dans cette discipline ; - renforcer la représentativité nationale de la psychologie du travail et des organisations et faire valoir ses points de vues dans le cadre des décisions qui pourraient être prises concernant ce domaine dans tous ses modes d’exercice ; - être un interlocuteur français vis-à-vis de l’Europe ou des instances internationales et développer, au niveau francophone, des partenariats avec l’AIPTLF (Association Internationale de Psychologie du Travail de Langue Française) ; - informer, promouvoir et développer la psychologie du travail et des organisations dans la cité selon les valeurs de respect de la déontologie et de respect de l’homme au travail ; - accroître la visibilité de l’enseignement et développer la formation continue en psychologie du travail et des organisations ; - être un trait d’union avec le monde du travail. Les moyens d’action de l’association consistent en particulier à : - mener des actions en psychologie du travail et des organisations à destination des professionnels et du grand public ; - favoriser la mise en réseau des associations locales et régionales afin d’augmenter leur champ d’action et leur diffusion nationale ; - entretenir des liens avec les Réseaux de Recherche et de Formation en Psychologie du Travail et des Organisations ; - proposer un lieu d’échanges et de réflexion sur l’exercice de la psychologie du travail et des organisations, sur la posture des psychologues du travail et des organisations, sur l’analyse des pratiques professionnelles existantes et émergentes et proposer un lieu de débats et d’expertise sur des pratiques professionnelles se réclamant de la psychologie.

Le déploiement du télétravail dans le contexte de crise sanitaire
28/03/2020
Le déploiement du télétravail dans le contexte de crise sanitaire

Le déploiement du télétravail dans le contexte de crise sanitaire

Rédigé par Audrey STEIGERWALD et Emma AMORY, publié le 25/03/2020. La crise sanitaire du Covid-19 que nous vivons aujourd’hui nous a amené à nous questionner sur cette forme récente de travail qu’est le télétravail.

Société Québécoise de Psychologie du Travail et des Organisations (SQPTO)
02/03/2020

Société Québécoise de Psychologie du Travail et des Organisations (SQPTO)

Le 1er mai, à Laval, nous faisons le point sur la PTO à l’ère du 4,0.

Six conférences sont accessibles en plus d’une conférence d’ouverture et d’un atelier de fermeture.

Consultez la programmation du colloque (et du précolloque) : sqpto.ca

Vos conférencières (de gauche à droite, ligne du haut et ligne du bas) Anaïs Thibault Landry , Émilie Giguère, Karine Bilodeau, Louise St-Arnaud, Isabelle Auclair, Marie Gwen Castel-Girard, Nadia Kohler, Lise Lachance, Manon Tanguay, Stéphanie Bossé, CRHA

11/02/2020

Motion des Enseignants-Chercheurs
de Psychologie du Travail et des Organisations

Le projet de Loi de programmation pluriannuelle pour la recherche (LPPR) – qui accompagne d’autres réformes dont celles des systèmes de retraite et de santé publique- suscite de nombreuses interrogations légitimes sur le devenir de nos emplois d’enseignants chercheurs (EC), mais plus encore sur les modalités d’exercice de notre métier, sur la dégradation de nos conditions de travail et sur la précarisation de notre statut.
Rappelons les principaux éléments de cette réforme qui vise à exacerber la concurrence entre chercheurs et entre établissements, à amplifier le contrôle subi et les évaluations mal conçues, et à institutionnaliser un « Darwnisme scientifique » où seuls les supposés « meilleurs » trouveront grâce auprès des instances d’évaluation et de financement. Il s’agit notamment de :
- Créer de nouveaux contrats de recherche dits « CDI Chantier » à visée temporaire qui dureront le temps du projet de recherche.
- Développer des contrats d’enseignants-chercheurs de type « tenure track » (à « titularisation conditionnée ») : CDD seul susceptible de déboucher sur un poste permanent après plusieurs années.
- Créer des chaires de jeunes chercheurs de 3 à 6 ans débouchant sur une titularisation éventuelle comme professeur.
- Supprimer le CNU : les procédures de sélection-recrutement des EC étant laissées à la discrétion de chaque établissement.
- Supprimer la référence aux 192 h.
- Rendre possible la modulation de service obligatoire en fonction des nécessités des départements
- Renforcer la logique d’appels à projets comme unique moyen de financement de la recherche

Nous, enseignants-chercheurs en psychologie du travail et des organisations, spécialistes des questions de travail, connaissons à travers les différentes recherches et interventions menées dans les environnements professionnels, les conséquences délétères de tels modes d’organisation, d’évaluation et de gestion sur les conditions de travail, les niveaux de rémunération et la santé des salariés.

L’application des mesures prévues dans cette loi aura pour effet de dégrader nos conditions de travail et celles des étudiants, de fragiliser toujours plus la composante collective de nos engagements professionnels (par une course effrénée à la performance scientifique, aux financements ou aux postes, avec une mise en compétition dégradante) et d’exiger une charge de travail supplémentaire pour maintenir malgré tout la qualité de travail à laquelle nous sommes attachés. Ajoutons aussi que l’incertitude professionnelle qu’entraîne la généralisation des contrats précaires va conduire les jeunes doctorants à privilégier le secteur privé, plus sûr et gratifiant, au détriment d’une carrière d’EC, moins attractive, plus ingrate et fragile. Un tel fonctionnement est de nature à nous éloigner des missions fondamentales de l’université.

Cette loi de transformation de la fonction publique s’oppose donc aux valeurs et aux intérêts auxquels nous nous identifions et que nous soutenons au quotidien dans notre métier. Elle tend à installer une défiance à l’égard de notre travail et de notre investissement. Elle vise à instituer l’instabilité, l’incertitude et la compétition comme inhérentes à nos activités et à nos carrières. Ces modes de fonctionnement ne sont pas acceptables. Pour les étudier dans nos recherches et interventions en psychologie du travail et des organisations, nous savons que ces stratégies gestionnaires ont des incidences catastrophiques sur la qualité du travail et sur la qualité de vie au travail.

C’est pourquoi, au nom d’un travail décent, du respect pour nos étudiants et pour notre discipline, au nom de notre métier et de notre santé, nous réclamons le retrait de cette réforme.

Signataires : Res-PTO(*) et AFPTO(**)

(*) Le réseau de recherche de psychologie du Travail et des Organisations (Res-PTO) existe depuis près de 30 ans. Il réunit 18 équipes de recherche de 17 universités et regroupe près de 150 Enseignants-Chercheurs titulaires, et plus de 180 doctorants.
43 parcours de Masters en PTO ainsi que 12 D.U. sont par ailleurs adossés à ces équipes de recherche
1) Aix-Marseille Université
2) Amiens : Université de Picardie (UPJV)
3) Université de Franche-Comté (Besançon)
4) Université Bordeaux Segalen
5) Université de CNAM-PARIS : 2 équipes de recherche :
(5) Psychologie du travail et clinique de l’activité & (6) Psychologie du travail et de l’orientation)
7) Université de Grenoble 2
8) Université de Lille 3
9) Université de Lyon 2
10) Université de Lorraine Metz
11) Université de Lorraine Nancy
12) Université de Montpellier
13) Université de Nantes
14) Université Nice Sophia Antipolis
15) Universités Paris 8 et 10 Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale (LAPPS)
16) Université de Rouen
17) Université de TOULOUSE le MIRAIL


(**) AFPTO : Association Française de Psychologie du Travail et des Organisations

TRAVAILLER : POURQUOI FAIRE ???2° Colloque France-Amérique Latine Subjectivité et travail5° Symposium International TAS ...
13/11/2019
PRÉSENTATION | Jp2020

TRAVAILLER : POURQUOI FAIRE ???

2° Colloque France-Amérique Latine Subjectivité et travail

5° Symposium International TAS - Travail, activité et subjectivité

3° Colloque International de Psychosociologie du Travail


Université fédérale de Paraíba

UFPB - João Pessoa - BRESIL

27 - 30 Octobre 2020


Renseignements et inscriptions : https://eitajp.wixsite.com/jp2020

https://eitajp.wixsite.com/jp2020/copia-presentacion

Produire, subsister,  exister, révéler, résister, œuvrer, créer, répéter, avoir une place, vivre, être inséré, faire du profit, faire ensemble, se transformer, être reconnu, agir, se sentir utile, transmettre, gagner en liberté, …?

Le Journal des psychologues n°366 Avril 2019La déontologie, la profession et les psychologuesL'AFPTO participe aux trava...
03/04/2019

Le Journal des psychologues n°366 Avril 2019

La déontologie, la profession et les psychologues

L'AFPTO participe aux travaux du Cérédepsy sur le code de déontologie des psychologues

Arept Aquitaine
20/03/2019
Arept Aquitaine

Arept Aquitaine

📣 RÉSERVEZ VITE VOTRE SOIRÉE DU 4 AVRIL 🤓
Tertiarisation, globalisation, digitalisation, uberisation,...Quelles sont ces mutations ? Quelles conséquences sur les conditions de travail, les relations interpersonnelles, la santé psychique des individus ?

Comment les pouvoirs publics agissent-ils - ou pourraient-ils agir - sur l’économie pour influencer le cours des choses ? Et demain ? Quels scénarios ? Quels modèles sont possibles ? Quels sont les facteurs politiques et économiques, déjà en germe, qui influenceront le futur du travail ?

Êtres au travail
12/03/2019
Êtres au travail

Êtres au travail

Une exposition proposée par l’Association Lumières sur le Travail et les étudiants du Master professionnel de Psychologie du Travail et Ergonomie de l’Université Paris Nanterre à l’occasion du centenaire de l’Organisation Internationale du Travail.

Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail
14/02/2019
Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail

Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail

Le LEST recherche un.e doctorant.e intéressé.e en une recherche-action pour accompagner la conception, la mise en place et l’évaluation de pratiques de reconnaissance au travail à l’ APHM Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille.
Candidatures à déposer avant le 12 avril 2019.

Chère Collègue, cher Collègue,  Nous avons le plaisir de vous informer que le deuxième appel à communication est ouvert ...
01/02/2019
Travailler, s’orienter : quel(s) sens de vie ? Colloque n° II - Regards croisés sur le sens - Sciencesconf.org

Chère Collègue, cher Collègue,

Nous avons le plaisir de vous informer que le deuxième appel à communication est ouvert jusqu'au 15/03/2019.

Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et l'Université Paris Descartes organisent le Colloque International n°II- Regards croisés sur le sens "Travailler, s’orienter, quel(s) sens de vie ?".

Ce colloque se déroulera sur trois journées, du 21 au 23 novembre 2019 à la Faculté de Médecine Paris Descartes (15 rue de l'École de médecine, 75005 Paris).

Le 21è siècle se caractérise par l’incertitude résultant des mutations multiples que les sociétés traversent et de la crise qui sévit. La question du « sens » ou des « sens », appliquée au travail comme à la vie toute entière, prend alors une pertinence particulière. Les recherches récentes dans le champ de la psychologie appliquée et de la psychologie de l’orientation ont donc investi notablement cette question du sens, en essayant d’en identifier les contours, d’en développer des modèles et d’en évaluer les conséquences pour la santé et le bien-être. Ces préoccupations sont pluridisciplinaires, croisant des réflexions fécondes en sociologie, philosophie, sciences de l’éducation, management ou sciences de la vie. La question du sens voit aussi son étude infléchie actuellement par l’émergence des sciences de la complexité et l’évolution de méthodes de recherche qui visent le dépassement des modèles linéaires, pour mieux comprendre les rapports entre sens du travail et sens de la vie, rapports à la fois subjectifs, évolutifs et liés aux contextes.



Ce colloque propose de comprendre ce que sont le sens de la vie et le sens du travail, leurs relations, et les liens qu’ils entretiennent avec les choix d’orientation et le vécu des situations de transition. Seront abordées un certain nombre de questions :



• Comment la question du sens est-elle abordée aux différents âges de la vie, notamment quel est le rôle de l’âge et de l’expérience ? Comment les périodes d’activité, de rupture et de transition contribuent-elles à donner du sens ?

• Comment la nécessaire conciliation des domaines de vie est-elle liée à la relation entre sens de la vie et sens du travail ?

• Comment arrive-t-on à donner du sens à son travail face à des contextes organisationnels incertains et quel impact la construction du sens a-t-elle sur la santé des travailleurs ?

• Le sens du travail et de la vie : Quelles fonctions pour l’orientation tout au long de la vie ? Quelles représentations ? Quelles définitions, modèles et épistémologies sous-jacentes ?

• Comment les valeurs contribuent-elles à éclairer le sens que les individus donnent à leur existence ? Comment, dépasser les informations fournies par les intérêts ?

• Quelles approches de l’accompagnement sont susceptibles d’aider à la construction de sens ?

• Quelles méthodes mettre en œuvre pour redonner du sens dans les organisations et les collectifs de travail ?



Les communications devront être rédigées en français ou en anglais, et se conformer au modèle disponible sur le site du colloque https://sens2019.sciencesconf.org. Elles seront anonymisées et évaluées par deux expert-e-s indépendant-e-s.



Toutes les informations utiles sur le colloque sont disponibles sur le site : https://sites.google.com/site/sensdelavieetsensdutravail/colloque-travailler-s-orienter-quel-s-sens-de-vie-2019



Au plaisir des futurs échanges lors du colloque.



Pour le comité scientifique, Laurent Sovet et Jean-Luc Bernaud

Pour le comité d’organisation, Mathilde Baudé et Emilie Lessard

Adpsim
01/02/2019

Adpsim

📣 [Colloque ADPSIM 13/02/2019, portrait intervenante]
📣
Peggy Clerc, psychologue du travail et coach
Fondatrice de Co-Think Work, Peggy exerce le métier de consultante en ressources humaines depuis plus de 10 ans. Elle a notamment réalisé des Diagnostics de Politique Handicap au sein des organisations dans le cadre de prestations AGEFIPH.
Lors de ce colloque, elle proposera un temps d'échange avec les participants sur le thème du handicap en milieu professionnel. Le débat s’orientera notamment sur les aspects réglementaires, les pratiques RH en la matière et les représentations les plus courantes sur les personnes en situation de handicap.
✔️ Pensez à réserver gratuitement votre place sur la billetterie :
https://bit.ly/2D4hnun

AFPTO's cover photo
24/01/2019

AFPTO's cover photo

GIS Gestes - Groupe d'études sur le travail et la santé au travail
03/01/2019
GIS Gestes - Groupe d'études sur le travail et la santé au travail

GIS Gestes - Groupe d'études sur le travail et la santé au travail

L'équipe du GIS Gestes vous souhaite une excellente nouvelle année!
Il reste un mois pour proposer des communications à l’occasion du 5ème colloque interdisciplinaire et international du Gestes qui se déroulera en novembre 2019 autour de la question "dé-libérer le travail ?",
Pour plus d'information, c'est ici : http://gestes.cnrs.fr/appel-a-communications-colloque-gestes-2019-de-liberer-le-travail/

Chère Collègue, cher Collègue, Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et l'Université Paris Descartes orga...
24/12/2018

Chère Collègue, cher Collègue,

Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et l'Université Paris Descartes organisent le Colloque International n°II- Regards croisés sur le sens "Travailler, s’orienter, quel(s) sens de vie ?".

Ce colloque se déroulera sur trois journées, du 21 au 23 novembre 2019 à la Faculté de Médecine Paris Descartes (15 rue de l'École de médecine, 75005 Paris).

Le 21e siècle se caractérise par l’incertitude résultant des mutations multiples que les sociétés traversent et de la crise qui sévit. La question du « sens » ou des « sens », appliquée au travail comme à la vie toute entière, prend alors une pertinence particulière. Les recherches récentes dans le champ de la psychologie appliquée et de la psychologie de l’orientation ont donc investi notablement cette question du sens, en essayant d’en identifier les contours, d’en développer des modèles et d’en évaluer les conséquences pour la santé et le bien-être. Ces préoccupations sont pluridisciplinaires, croisant des réflexions fécondes en sociologie, philosophie, sciences de l’éducation, management ou sciences de la vie. La question du sens voit aussi son étude infléchie actuellement par l’émergence des sciences de la complexité et l’évolution de méthodes de recherche qui visent le dépassement des modèles linéaires, pour mieux comprendre les rapports entre sens du travail et sens de la vie, rapports à la fois subjectifs, évolutifs et liés aux contextes.

Ce colloque propose de comprendre ce que sont le sens de la vie et le sens du travail, leurs relations, et les liens qu’ils entretiennent avec les choix d’orientation et le vécu des situations de transition. Seront abordées un certain nombre de questions :
• Comment la question du sens est-elle abordée aux différents âges de la vie, notamment quel est le rôle de l’âge et de l’expérience ? Comment les périodes d’activité, de rupture et de transition contribuent-elles à donner du sens ?
• Comment la nécessaire conciliation des domaines de vie est-elle liée à la relation entre sens de la vie et sens du travail ?
• Comment arrive-t-on à donner du sens à son travail face à des contextes organisationnels incertains et quel impact la construction du sens a-t-elle sur la santé des travailleurs ?
• Le sens du travail et de la vie : Quelles fonctions pour l’orientation tout au long de la vie ? Quelles représentations ? Quelles définitions, modèles et épistémologies sous-jacentes ?
• Comment les valeurs contribuent-elles à éclairer le sens que les individus donnent à leur existence ? Comment, dépasser les informations fournies par les intérêts ?
• Quelles approches de l’accompagnement sont susceptibles d’aider à la construction de sens ?
• Quelles méthodes mettre en œuvre pour redonner du sens dans les organisations et les collectifs de travail ?

Nous avons le plaisir de vous informer que le premier appel à communication est ouvert jusqu'au 01/02/2019.

Les communications devront être rédigées en français ou en anglais, et se conformer au modèle disponible sur le site du colloque https://sens2019.sciencesconf.org. Elles seront anonymisées et évaluées par deux expert-e-s indépendant-e-s.

Toutes les informations utiles sur le colloque sont disponibles sur le site : https://sites.google.com/site/sensdelavieetsensdutravail/colloque-travailler-s-orienter-quel-s-sens-de-vie-2019

Au plaisir des futurs échanges lors du colloque.

Pour le comité scientifique, Laurent Sovet et Jean-Luc Bernaud
Pour le comité d’organisation, Mathilde Baudé et Emilie Lessard

Adresse

41 Rue Gay Lussac
Paris
75005

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque AFPTO publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à AFPTO:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Pourriez-vous mettre un post sur votre site web et facebook pour m'aider à avoir plus de retour sur le métier de psychologue en territoriale. Vous connaissez des psychologues qui travaillent en fonction publique territoriale?? Je vous remercie grandement tous ceux qui prendront le temps de répondre... et/ou de partager les 2 liens ci-après. Motivation https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeNxEmYkZ0q1CsqkefbZIXfHPY0uVK1cO_0m71K5UytMhUG_Q/viewform?usp=pp_url Enquête métier https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc9IZhk6rWUYKZdtgJTkFK9MXK45sjRB3-BF5YBAM4ZJMw9Uw/viewform?usp=pp_url Dans le cadre de mon Master de Psychologie Sociale et du travail, je dois réaliser un stage d'observation. Aussi, l'Observatoire Social Territorial de la Mutuelle Nationale Territoriale m'a demandée de mener une étude sur les psychologues territoriaux en les interrogeant sur leur statut, leur positionnement, leurs missions, leurs méthodes de travail, leurs environnements, les spécificités par rapport à des psychologues du secteur privé. L'objectif est de mieux appréhender ce métier assez méconnu des décideurs, de faire comprendre aux collectivités que les psychologues du travail sont nécessaires et de mettre en avant des bonnes pratiques et recommandations opérationnelles. Chaque avis est important. Le questionnaire est anonyme et les réponses seront traitées en toute confidentialité. Un grand Merci
Bonjour à tous, Dans le cadre du DUT Gestion des Entreprises et des Administrations, nous menons une enquête sur la qualité de vie au travail. N'hésitez pas à répondre à notre questionnaire, cela ne prend pas de temps et est anonyme ! Merci pour votre participation ! 🤓