Centre Culturel Hellénique

Centre Culturel Hellénique Fondé en 1975, le Centre Culturel Hellénique (organisme privé) s'est fixé comme objectifla promotion de la culture grecque en France. Historique Fondé en 1975, le Centre Culturel Hellénique (organisme privé) s'est fixé comme objectif la promotion de la culture grecque en France.
(1)

Inspirés par une foi ardente en cette cause, les dix membres fondateurs ont nommé Fofy Leventis Présidente et Hélène Glicatzi-Ahrweiler Présidente d'honneur. Le Centre Culturel Hellénique a commencé et poursuit ses activités au 23 rue Galilée, 75116 Paris, grâce à la générosité d'Anastassios G. Leventis qui, saisissant l'importance de cette initiative, l'a encouragée et soutenue. Aujourd’hui encore une partie significative du financement du Centre Culture Hellénique est assurée par la Fondation Leventis. Au travers de ses multiples manifestations, le Centre Culturel a fait connaître au public français l'identité culturelle artistique et spirituelle de la Grèce, en marquant notamment la continuité de sa culture trois fois millénaire et son exceptionnel apport à l'humanité. La collaboration du Centre Culturel avec les institutions françaises les plus prestigieuses, comme I ‘Institut de France, l'Université de la Sorbonne, ou encore le Centre Georges Pompidou, lui a permis d'établir progressivement son autorité en France, comme en témoigne par ailleurs, la large présence de la société française à ses manifestations. Grâce au travail bénévole du Conseil d'Administration, la voix de la Grèce continue à se faire entendre, en même temps que se resserrent les liens franco-helléniques à travers le langage de l'art et de la culture. Le Centre Culturel Hellénique, bien qu’ayant le statut d’une organisation non gouvernementale, représente officiellement la Grèce auprès du Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris (FICEP) depuis 2010 et collabore régulièrement avec le Corps Diplomatique Grec de Paris.

Inspirés par une foi ardente en cette cause, les dix membres fondateurs ont nommé Fofy Leventis Présidente et Hélène Glicatzi-Ahrweiler Présidente d'honneur. Le Centre Culturel Hellénique a commencé et poursuit ses activités au 23 rue Galilée, 75116 Paris, grâce à la générosité d'Anastassios G. Leventis qui, saisissant l'importance de cette initiative, l'a encouragée et soutenue. Aujourd’hui encore une partie significative du financement du Centre Culture Hellénique est assurée par la Fondation Leventis. Au travers de ses multiples manifestations, le Centre Culturel a fait connaître au public français l'identité culturelle artistique et spirituelle de la Grèce, en marquant notamment la continuité de sa culture trois fois millénaire et son exceptionnel apport à l'humanité. La collaboration du Centre Culturel avec les institutions françaises les plus prestigieuses, comme I ‘Institut de France, l'Université de la Sorbonne, ou encore le Centre Georges Pompidou, lui a permis d'établir progressivement son autorité en France, comme en témoigne par ailleurs, la large présence de la société française à ses manifestations. Grâce au travail bénévole du Conseil d'Administration, la voix de la Grèce continue à se faire entendre, en même temps que se resserrent les liens franco-helléniques à travers le langage de l'art et de la culture. Le Centre Culturel Hellénique, bien qu’ayant le statut d’une organisation non gouvernementale, représente officiellement la Grèce auprès du Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris (FICEP) depuis 2010 et collabore régulièrement avec le Corps Diplomatique Grec de Paris.

Mission: Les 4 missions du Centre Culturel Hellénique: 1) offrir des possibilités de création, d'expression et de communication (stages ados, valorisation des artistes locaux, grands événements 2) fournir des informations, formations et documentations qui concourent à une démarche d'éducation permanente ( ateliers, conférences – débats, Lire et écrire, le Petit Tram, site Internet…) 3) organiser des manifestations mettant en valeur les œuvres du patrimoine culturel local, régional, communautaire, européen, international et francophone ( saison de spectacles, mémoire collective, …) 4) organiser des services destinés aux personnes et aux associations et qui favorisent la réalisation des objectifs du Centre. (services aux associations, …)

Her job de nikos Labôt9 octobre à 20h00 Cinéma Le Grand Action
06/10/2020

Her job de nikos Labôt
9 octobre à 20h00
Cinéma Le Grand Action

Vive la rentrée !!!Après tous ces mois de contact virtuel nous vous attendons vendredi 11 septembre 2020 à 20h00 pour la...
10/09/2020

Vive la rentrée !!!

Après tous ces mois de contact virtuel nous vous attendons

vendredi 11 septembre 2020 à 20h00

pour la projection du film de Marios Piperides

WHERE IS JIMI HENDRIX?

Cinéma Le Grand Action
5 rue des Écoles, 75005 Paris

WHERE IS JIMI HENDRIX ? de Marios Piperides
Durée : 1h33 min / 2018 / Chypre, Allemangne, Grèce
Avec : Adam Bousdoukos, Fatih Al, Vicky Papadopoulou

Synopsis : Yiannis, musicien raté, a décidé de quitter Chypre pour démarrer une nouvelle vie à l’étranger. Mais quand le chien de son ex, surnommé Jimi Hendrix, lui échappe et s’enfuit de l'autre côté de la ligne verte qui divise l'île en deux, Yiannis se retrouve dans une situation aussi absurde qu’inextricable…

Tarif plein : 9,50€ / Tarif réduit : 7,50€ (senior, étudiant, famille nombreuse, demandeur d’emploi...)
Tarif réduit pour les adhérents du CCHEL : 7,50€ / Moins de 26 ans : 6€ / Carte UGC/Mk2 illimitée acceptée/ Cinécarte CIP acceptée

Connaissez-vous Pénélope Delta (1874-1941) ?Les Français qui s’intéressent à l’Égypte ou la Grèce n’ont guère entendu pa...
13/07/2020

Connaissez-vous Pénélope Delta (1874-1941) ?

Les Français qui s’intéressent à l’Égypte ou la Grèce n’ont guère entendu parler de cet auteur dont les Grecs sont familiers depuis trois générations. En revanche, si l’on dit que Pénélope Delta était née Bénaki, ceux qui se sont rendus à Athènes se souviendront du beau musée qui porte ce nom et qui fut fondé par le frère de Pénélope dans la maison laissée à sa mort par leur père, Emmanuel Bénaki, député, ministre et maire d’Athènes, mais avant cela président de la Communauté grecque d’Alexandrie.
"Avec ce nouvel ouvrage, Marie-Cécile Navet-Grémillet, docteur en histoire et civilisation de la Grèce moderne, revient sur cet écrivain qui lui est cher, connue en Grèce surtout pour ses romans pour enfants. Elle a édité en 2013 sous le titre Alexandrie, capitale de la douleur les Mémoires, écrits en français, de cette jeune fille grecque de la grande bourgeoisie vivant dans cette ville aux toutes dernières années du 19e siècle (livre qui a donné lieu à une chronique dans La Faute à Rousseau n° 67). Elle a également traduit son roman ‘Ο Μάγκας (Voyou) [L’Harmattan, 2002, bilingue] et a consacré sa thèse aux relations de l’auteur avec sa ville natale, Alexandrie.
Cet ouvrage permet au lecteur de se faire une idée précise du contexte historique, géographique, social dans lequel a vécu et écrit Pénélope Delta. L’auteur compare la vision d’Alexandrie par l’écrivain grec à celle des voyageurs, habitants et gens de lettres familiers de la ville : Cavafy, Durrell, Forster, Ungaretti, Tsirkas… Elle analyse les relations complexes que Pénélope Delta entretenait avec sa ville natale, très peu présente dans son œuvre de fiction." Élizabeth Legros Chapuis

Un livre qui s’adresse autant à ceux qui connaissent bien Pénélope Delta qu’à ceux qui n’en ont jamais entendu parler. Pour les premiers, il pourra éclairer tout un pan de la vie et de la personnalité de Delta qu’on a longtemps laissé complètement de côté, celui qui la lie à Alexandrie. Aux autres, il fera connaître dans son intimité un auteur à découvrir derrière une grande dame de la bourgeoisie alexandrine puis athénienne, une personnalité riche mais complexe et tout le cadre dans lequel elle s’est formée et dont elle donne une image complètement inédite, cette Alexandrie florissante des cotonniers de la fin du 19e siècle et du début du 20e.

PRESENTATION DEACHILLEAS STAMATIADIS Achilleas Stamatiadis est actuellement Étudiant en troisième cycle - Master Lettres...
13/07/2020

PRESENTATION DE
ACHILLEAS STAMATIADIS

Achilleas Stamatiadis est actuellement Étudiant en troisième cycle - Master Lettres Classiques à l’Université de Chicago aux Etats-Unis, après avoir obtenu une Licence en Affaires Internationales et en Histoire, Sciences Politiques et Etudes Classiques à l’Université Northeastern. Il s'est intéressé, en particulier, à la réception contemporaine du monde antique (Classical Reception Studies) dans le cadre de programmes d'études des Universités de Harvard et de Villanova (Etats-Unis). Il a également suivi des séminaires sur la musique baroque (Open Yale Courses) sous la direction de Craig Wright, mais aussi à la Faculté de Musique du Collège Américain en Grèce, et à l’edX sous la direction de Thomas Forrest Kelly. Ses recherches se concentrent sur la réception des mythes antiques depuis l’antiquité tardive et l’époque moderne antérieure.

https://www.youtube.com/watch?v=IvhqsVZjzSI&t=12s

L’Antiquité ne disparaît pas avec la fin « du monde antique ». A travers les écrits historiques, la littérature, les œuv...
13/07/2020

L’Antiquité ne disparaît pas avec la fin « du monde antique ». A travers les écrits historiques, la littérature, les œuvres d’art, la musique, le droit, la politique nous continuons de « recevoir » ce monde disparu.

Les « études de réception », discipline ayant comme objet comment le monde moderne continue de « recevoir » le monde antique, ont une place importante dans le cursus des Universités anglo-saxonnes.

Mais que reste -t-il de l’Antiquité après l’Antiquité ? Comment les mythes antiques traversent ils les époques ?

Ces questions vastes et interdisciplinaires et qui font l’objet de plusieurs études, ont amené Achilleas Stamatiadis à s’intéresser à Monteverdi et aux origines de l’opéra. En mars 2019, à l'occasion d'une conférence à Paris, il nous présentait Orfeo, œuvre fondatrice du compositeur.
Avec Le Retour d’Ulysse nous quittons la fable (favola in musica) pour le mythe de la fin du voyage d’Ulysse et son retour à Ithaque."Nous avons tous, sans doute, quelques connaissances d’opéra, ou encore des mythes de l’antiquité. Mais où se situe le croisement de ces deux mondes, et comment s’opère leur interaction ?

C’est toute la question, multiple et complexe, que nous vous proposons d’aborder ensemble.

Lors de notre conférence d’aujourd’hui, nous allons remonter aux origines de l’opéra sur les traces de la mythologie grecque antique, qui a su jouer un rôle déterminant à l’évolution du genre nommé opéra depuis la fin du 19e siècle – ce qui précédemment portait le nom de favola musicale ou bien dramma per musica.

C’est la Camerata Fiorentina, ainsi qualifiée par les spécialistes, qui déclenchera l’émergence du nouveau genre. Car c’est précisément à Florence que Girolamo Mei et Vincenzo Galilei, entre autres, se proposent de faire revivre la tragédie grecque antique. De cette idée germera l’opéra, qui, tout le long de son évolution depuis les origines du Baroque, portera l’empreinte intemporelle de l’esprit
gréco-romain sur la pensée et la création artistique occidentales.

Claudio Monteverdi, né à Cremone, suit ses premiers cours de musique dans la cappella locale, avant de devenir, en 1590, un musicien de renommée. En 1640, il compose la musique pour le dramma per musica, Il ritorno d’Ulisse in patria (Le retour d’Ulysse dans sa patrie), sur un livret signé Giacomo Badoaro.

Festival du cinéma de Brive Electric Swan de Konstantina Kotzamani2019 / France, Grèce / Fiction / 40'vendredi 28 août &...
13/07/2020

Festival du cinéma de Brive
Electric Swan
de Konstantina Kotzamani
2019 / France, Grèce / Fiction / 40'
vendredi 28 août & dimanche 30 août
Avec le soutien du Centre Culturel Hellénique

Créer un dialogue entre art et patrimoine à travers des interventions - in situ - sur le paysage naturel ou urbain. Des ...
09/07/2020

Créer un dialogue entre art et patrimoine à travers des interventions - in situ - sur le paysage naturel ou urbain. Des réalisations qui marquent un territoire donné et nous incitent à contempler de plus près l'environnement dans lequel ces œuvres sont installées.

A travers le regard de l'artiste Eva Tourtoglou Bony, le public découvre des œuvres qui s'inspirent d'un lieu et de son histoire et qui mettent les paysages en perspective historique.
Que ça soit dans l'Est de la France, en Suisse ou en Grèce, ces œuvres sont exposées aux éléments, aux caprices du climat et à l’érosion. Réalisées avec des matériaux naturels et périssables, elles nous obligent à redécouvrir avec émotion ce que souvent nos sens ne perçoivent plus. Découvrir "ce qui est déjà là”. (Andy Goldsworthy)PROTOS | ΠΡΩΤΟΣ - Partir du local pour aller vers l'universel, de l'éphémère vers l'infini. Installations in situ qui font référence au NOMBRE et à sa relation avec l'homme et son environnement. Un projet qui est inspiré et a vu le jour en Grèce à l'été 2013.

A cette époque, l’espace médiatique du pays était saturé de nombres et de discours économiques inhérents à la crise de la dette grecque. Créée en réaction à cette « économisation » du réel qui persiste aujourd’hui, PROTOS | ΠΡΩΤΟΣ évoque la dimension abstraite et inintelligible que prennent les chiffres lorsqu’ils perdent leur valeur concrète : ils deviennent trace, signe, pur symbole.

Par l'utilisation du language mathématique ces œuvres traversent les frontières territoriales, culturelles et conceptuelles. Éphémères et à la fois infinies, elles expriment la notion d'un renouvellement continu.

"Peints à la chaux blanche, ces nombres fascinants - toujours impairs, et qui ne se divisent que par eux-mêmes ou par 1 - constituent un corpus ouvert dont on ne connait pas la fin. Ce travail d'inscription peut donc être envisagé à l'échelle d'une vie entière, sachant qu'elle ne suffira pas, les 17 millions de nombres premiers connus et tous ceux qu'il reste à calculer tendant vers l'infini" Marie-Fabienne Aymon

Depuis, PROTOS a dépassé les frontières de son pays d’origine : l’œuvre progresse et se renouvelle à chacune de ses étapes ; elle intègre et révèle ainsi les spécificités architecturales ou paysagères des espaces parcourus.

Transmettre l'éphémère en le fixant. Un cliché peut-il témoigner des sensations évanescentes de l'artiste? La photographie joue ici un rôle indispensable : conserver une trace des différentes étapes du processus de création. Une fois l'œuvre effacée par le temps, subsistent les photos ainsi que son souvenir dans la mémoire de chaque territoire et de ses habitants.


EPITOPOU | ΕΠΙΤΟΠΟΥ est un événement artistique alternatif et solidaire, construit avec le soutien des habitants d’un petit village de l’ile de Andros. Il intègre des installations éphémères in situ, des rencontres et des projections. La prochaine édition est prévue pour 2021.
BIOGRAPHIE DE
EVA TOURTOGLOU - BONY

Eva Tourtoglou - Bony est née à Athènes. Elle est basée à Paris depuis 1995. Des nombreux séjours entre la Grèce et la France lui permettent de développer un travail dans l’interstice de deux pays, deux langues, deux cultures.
En 2013, elle prend l’initiative de créer un évènement alternatif, collectif et solidaire sur l’ile des Cyclades, Andros. Avec le titre EPITOPOU | ΕΠΙΤΟΠΟΥ l’évènement, qui comprend des installations éphémères in situ, des rencontres et des projections devient, en 2016, une biennale. Depuis 2013 à ce jour, elle collabore avec la Fondation Louis Moret.
Eva Tourtoglou Bony

AU CINÉMA LE 8 JUILLET 2020Park , un film de Sofia ExarchouAvec Dimitris Kitsos, Dimitra Vlagopoulou, Thomas Bo LarsenGr...
02/07/2020

AU CINÉMA LE 8 JUILLET 2020
Park , un film de Sofia Exarchou
Avec Dimitris Kitsos, Dimitra Vlagopoulou, Thomas Bo Larsen
Grèce - 2016 - 100 min - Drame - Couleur - 1,85

Le village Olympique d’Athènes, dix ans après les Jeux. Des jeunes désoeuvrés, des athlètes à la retraite blessés et des chiens sans maître errent entre les ruines et les arènes sportives à l’abandon.

Festival Circulations
18/06/2020

Festival Circulations

[RÉOUVERTURE le 5 juin]

Après de longues semaines d'incertitudes, nous sommes ravis de vous annoncer la prolongation de cette 10e édition du Festival CIRCULATION(S) !

Le festival ouvre ses portes du 5 juin au 26 juillet au 104 CENTQUATRE 🙌

Pour rendre votre accueil agréable et dans le respect des mesures sanitaires, la billetterie se fait en ligne avec des créneaux de visite : https://buff.ly/3cv7Hrm

★ Little CIRCULATION(S), l’exposition à hauteur d’enfants sera également accessible. Visite accompagnée d'un livret-jeux pour découvrir le travail des artistes en s'amusant ★

Pour tout ceux qui ne pourront pas nous rejoindre au CENTQUATRE, nous vous proposons la balade online pour découvrir le festival depuis chez vous : https://buff.ly/2XV9CA1

Nous brulons d’impatience de vous accueillir en petit comité masqué ou de vous retrouver en ligne 🔥

•••

[REOPENING on June 5]

After long weeks of uncertainty, we are delighted to announce the reopening of the 10th edition of Festival CIRCULATION(S).

From June 5 to July 26, at 104 CENTQUATRE

To welcome you as best as possible and with respect for sanitary measures, ticketing is done online with visiting slots : https://buff.ly/3cv7Hrm

★ Little CIRCULATION(S), the exhibition dedicated to children will also be accessible. With a game book to discover the work of artists while having fun ★

For all those who will not be able to join us at CENTQUATRE, the exhibition is now fully accessible online. Discover the 2020 edition from your home : https://buff.ly/2XV9CA1

We look forward to welcoming you masked and happy or to see you online 🔥

Théâtre de la Ville (page officielle)
18/06/2020

Théâtre de la Ville (page officielle)

#𝔻𝔸ℕ𝕊𝔼𝕃𝔸ℝ𝔾𝕀𝔼𝟚𝟘, 𝕌ℕ𝔼 𝔼́𝔻𝕀𝕋𝕀𝕆ℕ...𝔸𝕌𝕋ℝ𝔼𝕄𝔼ℕ𝕋 ♕ 𝕃𝔼𝕊 𝔸ℝ𝕋𝕀𝕊𝕋𝔼𝕊 𝕊𝔼́𝕃𝔼ℂ𝕋𝕀𝕆ℕℕ𝔼́𝕊 ▷︎ Rémi Esterle - Compagnie Tres Esquinas (FRANCE) « BEAUTÉ BATARDE »

▸︎ « Beauté Bâtarde » provoque la rencontre singulière entre un rappeur et un couple de danseurs de tango. De la confrontation au métissage, naît une poésie inédite.

▸︎ Interprètes :Cécile Rouanne, Rémi Esterle, Marius Hoël (a.k.a Akeron) //Musique : Nicolas Esterle // Regard extérieur : David Llari // Conception & chorégraphie : Rémi Esterle // Co-production : Centre Chorégraphique National de Créteil // Partenaires : Le Carreau du Temple ; Micadanses ; Danse Dense ; Théâtre Jean Arp ; La Briqueterie - CDCN du Val de Marne ; Compagnie Estro ; La Fabrique de la Danse

▸︎ Acrobate chez Archaos, Hip hopeur (pour la Cie Massala), puis danseur contemporain (Jackie Taffanel, Sylvie Guillermin, Catherine Berbessou), Rémi Esterle découvre le tango et part à Buenos Aires pour se former à la source de cet art. Après ce parcours riche et hétéroclite, il fonde en 2014 la compagnie Tres Esquinas pour poursuive sa recherche sur le mélange des genres, des individus et des cultures, en cultivant son attachement à la relation à l’autre, impulsion même du mouvement dans le tango.

▸︎ EN SAVOIR ➕ 👉🏻 bit.ly/2N71mbq
▸︎ VOIR ➕ 👉🏻 https://vimeo.com/405135720/3031cae42b

📷 Sonia Blin

▸︎ AvecFondation d'entreprise Hermèssterrain I Boris CharmatzzCCNRBBSACDDMinistère de la Culturee

http://www.danse-elargie.com
18/06/2020
Danse Élargie | Une édition autrement

http://www.danse-elargie.com

*Danse Élargie* est un concours international imaginé par *Boris Charmatz* Directeur du Musée de la danse (2009-2018) et de la compagnie Terrain, et *Emmanuel Demarcy-Mota*, Directeur du Théâtre de la Ville, et accompagné par la *Fondation d'entreprise Hermès* depuis sa première édition en ...

Les bijoux de Sophia Vari à la galerie miniMASTERPIECELa galerie miniMASTERPIECE, spécialisée dans les bijoux d’artistes...
09/06/2020

Les bijoux de Sophia Vari à la galerie miniMASTERPIECE

La galerie miniMASTERPIECE, spécialisée dans les bijoux d’artistes, présente l’exposition « Formes et Matières » consacrée à la sculptrice grecque Sophia Vari.
Par Sandrine Merle.

Les bijoux de Sophia Vari, versions miniatures de ses œuvres, se composent d’un enchevêtrement de formes monumentales, abstraites et sensuelles, toutes en rondeur. Plastrons en ébène, bagues spiralées, bracelets en or composés d’enroulements et de tubes… L’époxy, une résine extrêmement légère, a récemment fait son apparition dans l’œuvre de l’artiste octogénaire vivant entre Monaco, Athènes et l’Italie. « L’époxy m’a essentiellement permis de résoudre la question du poids du marbre car une œuvre de plusieurs tonnes est extrêmement difficile à déplacer, explique-t-elle. Radicale, la couleur rouge me permet, elle, de rendre formes et volumes plus lisibles. »

La genèse de ses bijoux
Sophia Vari n’a jamais été fascinée par les bijoux, encore moins par les pierres précieuses. Elle commence à en créer à la fin des années 80 par frustration, alors qu’elle voyage aux quatre coins du monde avec son époux, le sculpteur Fernando Bottero : comme son atelier lui manque terriblement, elle embarque avec elle de la Plastiline qu’elle sculpte en figures d’une quinzaine de centimètres. En voyant une cinquantaine d’entre elles alignées sur son étagère, elle réalise qu’elle pourrait les transformer en sculptures portables. « Je n’ai jamais dérogé à ce processus, je ne commence jamais par dessiner un bijou », précise-t-elle. La première est une broche qu’elle « aime porter sur un col tout près des cheveux même si aujourd’hui, les tissus plus fluides des vêtements ne supportent pas bien son poids. »

L’universalité de son œuvre
Difficile de référencer les bijoux de Sophia Vari qui portent en eux, bien sûr, l’héritage prestigieux de la statuaire antique. « Il faudrait 10 vies pour parvenir à comprendre les Cariatides devant lesquelles je me sens encore comme une étudiante. » Leurs noms sont inspirés par la mythologie grecque. Piéros, le collier en époxy rouge évoque le roi d’Emanthie, père de neuf filles portant les noms des neuf muses. Celui en ébène, fait référence à Hyperion, un des Titans assimilé au Soleil. Mais Sophia Vari refuse de citer les influences qui ont nourri son style, elle évoque à peine ses grands chocs esthétiques (Paris, la culture aztèque au Mexique, la rencontre avec Henry Moore). « Ceux qui provoquent un tel enthousiaste que vous devez vous précipiter dans votre atelier pour créer. » Sophia Vari est avant tout une artiste universelle.

Adresse

23 Rue Galilée
Paris
75116

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Centre Culturel Hellénique publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Centre Culturel Hellénique:

Our Story

Fondé en 1975, le Centre Culturel Hellénique s'est fixé comme objectif la promotion de la vie culturelle hellénique à Paris.Inspirés par une foi ardente en cette cause, les dix membres fondateurs ont nommé Fofy Leventis Présidente et Hélène Glicatzi-Ahrweiler Présidente d'honneur.

Le Centre Culturel Hellénique a commencé et poursuit ses activités au 23 rue Galilée, 75116 Paris, gràce à la générosité d'Anastassios G. Leventis qui, saisissant l'importance de cette initiative, l'a encouragée et soutenue.Au travers de ses multiples manifestations, le Centre Culturel a fait connaître au public français l'identité culturelle artistique et spirituelle de la Grèce, en marquant notamment la continuité de sa culture trois fois millénaire et son exceptionnel apport à l'humanité.

La collaboration du Centre Culturel avec les institutions françaises les plus prestigieuses, comme I'Institut de France, l'Université de la Sorbonne, ou encore le Centre Georges Pompidou, lui a permis d'établir progressivement son autorité en France, comme en témoigne par ailleurs, la large présence de la société française à ses manifestations.Grâce au travail bénévole du Conseil d'Administration, la voix de la Grèce se fait désormais entendre plus fort, en même temps que se resserrent les liens franco-helléniques à travers le langage de l'art et de la culture.

Le conseil d'Administration exprime ses remerciements aux Ministères de la Culture et des Affaires Etrangères de la Grèce et à la Fondation A.G. Leventis, pour leur appui moral et financier, ainsi qu'au Corps Diplomatique Grec de Paris pour son amical soutien.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Cinq céramistes grecs à Paris!! Vernissage : Jeudi 28 novembre 2019, 17h - 21h30 Ilias Christopoulos, Haroula Koropouli, Iosifina Kosma, Angeliki Papadopoulou, George Vavatsis ** Exposition du 28 novembre au 8 décembre 2019 * Ouvert tous les jours (dimanche compris) 14h - 19h30 http://boicosfinearts.com/exhibitions/five-greek-ceramic-artists-in.html
Σύλλογος Ελλήνων Επιστημόνων στο Παρίσι Μαθήματα γαλλικών για Ελληνες και Ελληνο-γαλλικές συναντήσεις Πολλοί Ελληνες φθάνουν τα τελευταία χρόνια στο Παρίσι για να βρούν δουλειά ή να συνεχίσουν τις σπουδές τους. Ο σύλλογός μας για 5η συνεχή χρονιά προσπαθεί να διευκολύνει την εγκατάστασή τους προτείνοντας βοήθεια σε δύο τομείς: Βοήθεια στη γλώσσα : - μαθήματα Γαλλικής γλώσσας σε μικρές τάξεις με εθελοντές άμισθους καθηγητές, - διόρθωση γραμματική και συντακτική των εργασιών των φοιτητών. Βοήθεια για πιο εύκολη προσαρμογή στο Παρίσι γνωριμία με Γάλλους που μαθαίνουν ελληνικά και περιοδικές φιλικές συναντήσεις/δραστηριότητες μαζί τους με στόχο την προφορική εξάσκηση. Μαθήματα Γαλλικών 2019-20 (Εγγραφή ως τις 15/10/2019) Για επίπεδo Β1 / Β2 - 10 ατελιέ γλώσσας των 4 ωρών - Μέγιστος αριθμός μαθητών στο τμήμα : 15 - Συμβολική συμμετοχή στα έξοδα - 40 ευρώ για όλη τη χρονιά - Σάββατο : 10.30’-14.30’ απο το τέλος Οκτώβρη ως το τέλος Μάη - 1ο ατελιέ : η ημερομηνία θα ορισθεί αφού πάρουμε τις απαντήσεις σας. Καθηγήτριες : Dominique MOINE et Béatrice SALAZAR Ελληνογαλλικές Συναντήσεις (Εγγραφή ως τις 31/10/2019) Οι συναντήσεις δεν έγιναν την περασμένη χρονιά. Σκοπεύουμε όμως να ξαναρχίσουμε φέτος αν υπάρχουν αρκετοί συμμετέχοντες, καθότι η πείρα έχει δείξει ότι οι ανταλλαγές αυτές είναι πολύ θετικές. Οι υποψήφιοι για τις συναντήσεις - Ελληνες και Γάλλοι - πρέπει να μας γράψουν πριν τις 31 Οκτώβρη δηλώνοντας το επίπεδο γλώσσας. Αν υπάρχει σημαντικός αριθμός εθελοντών, θα γίνει σειρά συναντήσεων μέσα στη σχολική χρονιά, κατά κανόνα το Σαββατοκύριακο. Η συμμετοχή στις συναντήσεις είναι δωρεάν. ------------------------------------------------------------- Τα ατελιέ και οι συναντήσεις γίνονται στο Ελληνικό Σπίτι- 9 rue MESNIL-Paris 16e-Mo Victor HUGO. Το κτίριο αυτό που ανήκει στο ελληνικό δημόσιο ειναι έδρα διάφορων συλλόγων μεταξύ των οποίων και η Ελληνική Κοινότητα Παρισιού με την οποία ο σύλλογός μας διατηρεί μια εγκάρδια συνεργασία. Ο σύλλογός μας είναι μέλος του ΔΙΚΤΥΟΥ, συντονιστικό όργανο τωνελληνο-γαλλικών και γαλλο-κυπριακών οργανώσεων της περιοχής του Παρισιού: www.grecesurseine.fr Για πληροφορίες και εγγραφές γράψτε μας στο : [email protected]
Ελληνογαλλική οικογένεια που ζει στο 17ο διαμέρισμα (Παρίσι) ψάχνει για Ελληνίδα φοιτήτρια που μπορεί να φροντίσει τα δύο μας κορίτσια ηλικίας 4 και 8 στην έξοδο του σχολείου γύρω στις 16:00 έως τις 19:00 έως τις 19:30 κάθε μέρα και την Τετάρτη όλα την ημέρα.Επικοινωνία & πληροφορίες: [email protected]
Hello, The Production Company Ordinary Lights is seeking participants for the recording of a short documentary that will take place in Paris soon. If you are interested or know somebody who might be, please contact us.