CTAH-Recherche

CTAH-Recherche L’objectif principal de l’association est d’informer sur les troubles de l’humeur (notamment les troubles bipolaires) et les troubles anxieux.

Fonctionnement normal

20/04/2021

[Magazine Entre 2 Pôles numéro 20]

Notre nouveau magazine 🗞destiné aux adhérents et aux professionnels du médico-social à paraître en avril est en plein bouclage ! 🤩

Avec en guest : le Professeur Laurent Karila 🇫🇷 / le Professeur Boris Birmaher 🇺🇸 / le Dr Dal-Palu 🇮🇹/ l’écrivaine Christine Deroin / la psychologue clinicienne Angelique Excoffier ✨

Voici le sommaire :
Édito

L’Asso

Psycho : Addictions et troubles bipolaires par le Pr Laurent Karila, psychiatre et addictologue

Dossier spécial : un monde bipolaire ?
Enquête sur la prise en charge du trouble bipolaire pédiatrique aux Etats-Unis et en Europe
Entretiens par Lia Steindler du Pr Birmaher et du Dr Dal-Palu

Laurent se livre :
Bicycle passe les frontières

Le billet d’humeur d’Amelie :
Arrêtez de chercher le Yéti !

Temoignage :
J’ai testé l’Atelier Tandem en visio

Livre :
Des rencontres et deux femmes : la genèse du Vol d’Icare par Christine Deroin et Angelique Excoffier

Et aussi dans ce numéro : 4 planches de BD « Faut pas prendre les cons pour des parents »

Illustration de couverture (c)ricogripoil

Souvenir avec Hagop Akiskal - congrès international sur les troubles bipolaires à Paris en 2000 - j’apprécie son geste c...
27/01/2021

Souvenir avec Hagop Akiskal - congrès international sur les troubles bipolaires à Paris en 2000 - j’apprécie son geste chaleureux de félicitation !!

Hagop Akiskal nous a quitté mais son héritage demeure dans nos cœurs et esprits
26/01/2021
L’ami, l’érudit et le maître

Hagop Akiskal nous a quitté mais son héritage demeure dans nos cœurs et esprits

Hagop Akiskal (1944-2021) n’est plus. Oui, il nous a quittés le 20 janvier. Il nous est difficile de croire que nous n’allons plus vivre les élans de créativité de ce géant international de la...

Pour ceux qui n’ont pas pu voir le complément d’enquête sur l’obsession de l’apparence hier soir, eh bien, ci-dessous le...
07/02/2020
"Complément d'enquête". Du selfie au bistouri : les jeunes accros à la chirurgie ?

Pour ceux qui n’ont pas pu voir le complément d’enquête sur l’obsession de l’apparence hier soir, eh bien, ci-dessous le lien!
Le débat, dont fait partie Caline Majdalani, se situe à une heure environ, après le reportage!

Chez les chirurgiens esthétiques, c’est une révolution. Pour la première fois cette année, les moins de 35 ans se font davantage opérer que les plus de 50 ans. Les réseaux sociaux et leurs selfies "retouchés" semblent avoir changé la donne : Snapchat ou Instagram pousseraien...

04/02/2020
Complément d’enquête

Câline Majdalani est l’invitée de ce complément d’enquête

➡️ Elles sont jeunes et jolies mais cela ne leur suffit plus. Complément d'enquête sur cette jeunesse devenue la principale consommatrice des cabinets de chirurgie esthétique.

🔴 Du selfie au bistouri : les jeunes accros à la chirurgie ?

📺 Jeudi soir à 22h50 sur France 2 ⬇️

"Billets d'Humeur d'une Bipolaire" - livre original - témoignage sur le vécu d'un trouble complexe - avec un pseudo de l...
22/01/2020

"Billets d'Humeur d'une Bipolaire" - livre original - témoignage sur le vécu d'un trouble complexe - avec un pseudo de l'auteur (patiente au CTAH) qui illustre la nuit - le côté sombre (Leila) et la lumière - le côté soleil (Nour)

A l'âge de vingt ans, François Lejeune vit une première bouffée délirante non diagnostiquée. Au fil des années, des cris...
14/12/2019

A l'âge de vingt ans, François Lejeune vit une première bouffée délirante non diagnostiquée. Au fil des années, des crises et des hospitalisations, le diagnostic de bipolarité est posé mais cela n'empêche pas la maladie de détruire tout ce que construit François : mariage, travail, vie sociale. À chaque fois, il doit repartir de zéro. Jusqu'à il y a 10 ans...

Ecouter le podcast de Vivre FM
Sortie du Livre "Dans ma Tête de Bipolaire"

https://www.vivrefm.com/posts/2019/12/francois-lejeune

11/12/2019
Association Bicycle

Bravo pour Bicycle Asso

🎬 Nous vous présentons notre nouveau court métrage d’animation « Super Marco » pour expliquer la bipolarité juvénile aux enfants.

Merci au CTAH-Recherche pour leur soutien ! 🙏😊

Likez, partagez, commentez !

#BicycleSengage #cyclothymie #bipolaritejuvenile #bipolaritepediatrique

"Qui sont les bipolaires ?" - article paru dans Sciences Humaines, Déc 2019 - dossier "quand les émotions déraillent"
07/12/2019

"Qui sont les bipolaires ?" - article paru dans Sciences Humaines, Déc 2019 - dossier "quand les émotions déraillent"

Sciences Humaines
19/11/2019
Sciences Humaines

Sciences Humaines

💥 Que faire quand l’anxiété, la tristesse, la sensibilité envahissent tout ? Comment apaiser son esprit et retrouver la maîtrise de soi ? #emotions

Je viens de recevoir l’exemplaire du livre de François Lejeune - ma partie est dans le chapitre 21 - bravo pour François...
15/11/2019

Je viens de recevoir l’exemplaire du livre de François Lejeune - ma partie est dans le chapitre 21 - bravo pour François & Juliette

Sortie cette semaine du livre "dans ma tête de bipolaire"
12/11/2019

Sortie cette semaine du livre "dans ma tête de bipolaire"

Explorer les tempéraments affectifs pour mieux cibler et personnaliser les soins de la bipolarité dans sa globalitéConfé...
15/10/2019

Explorer les tempéraments affectifs pour mieux cibler et personnaliser les soins de la bipolarité dans sa globalité

Conférence du Dr Hantouche dans le cadre des 6èmes assises de l'APEPSS - Sfax 19 oct 2019

Cette conférence sera suivie par celle de Dr Aimée Karam sur une conception des modèles des thérapies adaptées en fonction des tempéraments et de l'approche TRAMES-BP.

Dans la tourmente de l’addiction aux benzodiazépines et le pire à cause de l’ignorance de la Cyclothymie"Mme R., 44 ans,...
12/10/2019

Dans la tourmente de l’addiction aux benzodiazépines
et le pire à cause de l’ignorance de la Cyclothymie

"Mme R., 44 ans, mariée et mère de 4 enfants, a été vue en urgence au centre ; la lettre du conjoint nous a alertés : son épouse a présenté en deux ans, plus d’une vingtaine de phases dépressives (de quelques jours à un mois) avec à chaque fois de fortes pensées suicidaires et des passages répétés aux urgences psychiatriques. Cette aggravation fait suite au traitement avec Baclofene (novembre 2013) instauré pour traiter une addiction chronique aux benzodiazépines (10 à 18 cp de lexomil par jour) avec alcool, ayant débuté à l’âge de 28 ans. Un bilan au centre expert bipolaire (en mai 2014) conclue hâtivement à l’absence de trouble bipolaire. En effet, le traitement avec Baclofene a déclenché des épisodes d’euphorie assez nets, alors que jusque là, la patiente présentait uniquement des hypomanies très brèves et quasiment « invisibles », parfois amplifiées par la prise de substances. En Juillet 2014, l’humeur a basculé subitement d’une hypomanie intense à une dépression très sévère avec de fortes angoisses. Elle a été hospitalisée au cours des vacances car elle a tenté de se jeter dans le vide à cause des angoisses qualifiées d’insoutenables. Depuis cette date (2 ans), aucun traitement efficace n’a été proposé avec le maintien de la part des médecins concernés de l’absence de bipolarité et de cyclothymie. Et surtout leur refus catégorique de rédiger une lettre pour que Mme R. puisse venir consulter notre centre !! Au cours de cette période, Mme R. a été suivie par un psychiatre avec comme diagnostic « Syndrome Asperger » !
Le bilan réalisé en avril 2016 confirme la cyclothymie avec la dominance des traits d’hyperthymie et d’intensité affective. Le traitement à base de lithium plus lamictal initié en mai 2016 (avec dose modérée de zyprexa et catapressan pour l’anxiété, et vitamine B9) a confirmé son efficacité. Mme R. nous relate que pour la première fois (depuis longtemps) elle a pu passer de « vraies vacances » en juillet !"
Après 3 ans de suivi, Mme R a arrêté définitivement les BZD - est en rémission des dépressions majeures - est presque rétablie de sa souffrance - avec un traitement essentiellement basé sur Lamotrigine (et réduction voir arrêt des autres psychotropes).

Cyclothymie : un trouble à ne pas banaliser

La cyclothymie n’est guère un trouble bipolaire discret ou atténué. Mais les cliniciens et les experts de la bipolarité perpétuent une « fausse » idée sur la valeur clinique de la cyclothymie et souvent affirment son inexistence ! Plusieurs études récentes pointent du doigt le rôle de la cyclothymie comme une variable fondamentale qui impose sa loi sur l’expression de plusieurs troubles psychiques, la formation des épisodes, leur évolution au long cours et leur réponse au traitement. Nilsson et al ont révélé chez des patients bipolaires en rémission et suivis sur une période de 2 ans que la présence d’un tempérament cyclothymique était prédictive de récurrence dépressive (même en contrôlant la qualité de l’observance du traitement) et d’une altération plus importante de la qualité de vie (gestion du quotidien, loisirs, vie sociale). De même, Vohringer et al ont montré la cyclothymie représentait le tempérament le plus significatif sur le plan psychopathologique et pronostique.
Ces données vont à l’encontre de la fâcheuse habitude d’indiquer la maladie thymique dans ses formes les plus intenses et caricaturales. Dans la cyclothymie, les « petites vagues », bien qu’invisibles aux cliniciens en tant que vrai trouble, représentent l’aventure essentielle d’une âme tourmentée dans sa sensibilité morale et émotionnelle et sa réactivité affective ; une âme qui manque de sérénité, de quiétude et de stabilité. Les « petites vagues » continuelles de la cyclothymie doivent être considérées de manière la plus sérieuse et donc servir de base pour les stratégies thérapeutiques et dans la prévention du risque suicidaire .

Les pièges diagnostiques de la bipolarité cyclothymiqueOn sait que la cyclothymie peut évoluer sur de longues périodes s...
11/10/2019

Les pièges diagnostiques de la bipolarité cyclothymique

On sait que la cyclothymie peut évoluer sur de longues périodes sans être reconnue comme un vrai trouble bipolaire. Mais pour quelles raisons la cyclothymie est-elle plus difficile à dépister que les formes classiques de bipolarité ?
- Forme clinique encore peu connue et utilisée des médecins avec la fausse croyance qu’il s’agit d’une forme mineure de la bipolarité ou simplement d’une forme de personnalité labile, sensible et émotive
- Tableau clinique plus complexe que les troubles BP-I et BP-II
- Longs délais pour aboutir au (bon) diagnostic correct de bipolarité, ce qui signifie plus d’exposition aux antidépresseurs et autres psychotropes non adaptés, avec des complications sur le tableau clinique et le cours évolutif de la cyclothymie
- Age de début très jeune avec la réticence classique des pédopsychiatres de faire le diagnostic de bipolarité chez les jeunes
- Influence négative sur le développement psychique dès l’enfance
- Chevauchement des manifestations de la cyclothymie avec les traits de personnalité, notamment la personnalité type borderline
- Majoration des "failles" psychologiques et des scénarios de vie dysfonctionnels, de loin plus complexes et nombreux que dans les troubles type BP-I et BP-II sans cyclothymie ; ce qui peut brouiller la piste bipolaire et oriente plutôt vers la piste de personnalité borderline
- Absence de "vrais" épisodes de manie ou hypomanie au début du trouble cyclothymique avec des épisodes d’hypomanie plus brefs et furtifs
- Interférence avec la relation patient – médecin en raison de la labilité affective, la sensibilité émotionnelle excessive, l’impulsivité, l’irritabilité…
- Absence de consensus sur l’approche diagnostique et les protocoles de soins ; ce qui amène les médecins à ne pas porter attention à la cyclothymie en tant que telle et à attendre la survenue de « vrais » épisodes de manie pour détecter et soigner la bipolarité ; Mais, cela arrive à des stades assez évolués de la cyclothymie où le pronostic fonctionnel est engagé et les chances de réagir positivement aux traitements de plus en plus faibles.

Cyclothymie rime avec forte comorbidité

A côté des raisons listées avant, on constate que la cyclothymie est marquée par une très forte comorbidité, c’est-à-dire fréquemment associée à d’autres troubles qui prennent souvent le devant de la scène clinique. Il est excessivement rare de rencontrer un patient cyclothymique « pur », c’est-à-dire ne présentant que les traits typiques de la cyclothymie. Le plus souvent, les patients souffrant de cyclothymie présentent d’autres troubles :
- 64% des cyclothymiques souffrent de Trouble Panique ou d’Agoraphobie.
- 45% souffrent de Phobie Sociale.
- 42% souffrent de Dysmorphophobie (trouble de dysmorphie corporelle) : une attention obsédante focalisée sur une partie du corps que la personne vit comme tordue, trop petite, trop grosse (par exemple son nez, ou ses yeux).
- 42% souffrent de Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC).
- 40% d’Etat de Sress Post Traumatique.

Dans le sens inverse, la cyclothymie est présente dans la moitié des troubles anxieux, chez plus de 90% des boulimiques et chez 75% des sujets reconnus avec une personnalité « limite » ou borderline.

Cette forte comorbidité joue en défaveur de la reconnaissance du diagnostic de cyclothymie et la majorité des patients cyclothymiques rencontrés à mon centre a été déjà soignée pour un ou plusieurs des troubles comorbides. Ce n’est qu’à la phase des complications induites par les traitements, souvent des antidépresseurs, que le diagnostic est posé. Plus qu’une simple comorbidité, je pense que ces manifestations font partie de la psychopathologie de la cyclothymie, qui représente, en fait, un « terroir fertile » pour les syndromes cliniques relatifs à l’insécurité (anxiété de séparation, sensibilité au rejet), à la sensibilité excessive au stress et aux faibles niveaux de contrôle des pulsions et de discipline. Ce qui laisse penser que cette riche comorbidité, qui masque souvent le diagnostic de cyclothymie, est en fait la signature spécifique de ce trouble !

La cyclothymie "absente" dans le cerveau des psychiatres ?Le dernier post sur "Cyclothymie, maladie à la mode!" a suscit...
10/10/2019
La cyclothymie nʼexiste pas par CTAH-Recherche

La cyclothymie "absente" dans le cerveau des psychiatres ?

Le dernier post sur "Cyclothymie, maladie à la mode!" a suscité de nombreuses réactions - on profite de faire un rappel sur ce trouble qui est (et reste) largement négligé et mal compris par les psychiatres, même les universitaires et les centres experts de bipolarité
dans le post actuel, on reprend un dossier rédigé en Juillet 2011 "La Cyclothymie n'existe pas" à travers l'histoire d'un jeune souffrant de TOC résistant qui, en fait, faisait partie d'un trouble cyclothymique et que experts universitaires spécialisés dans le TOC affirmaient aux parents que la cyclothymie n'existe pas !
La seule vérité c'est que la cyclothymie n'existe pas dans le cerveau de ces experts
Mais elle existe bel et bien chez environ 6% de la population générale, chez 50% des TOC, chez 40 à 50% des dépressifs récurrents, chez plus de 80% des boulimiques et presque 100% chez les TDAH Adulte !!

La cyclothymie est toujours remise en question mais lʼénoncé même dʼun diagnostic est une question en suspend.

La Cyclothymie est une "maladie à la mode" !!Parmi les demandes de consultation au ctah, on lit souvent des récits où le...
09/10/2019

La Cyclothymie est une "maladie à la mode" !!

Parmi les demandes de consultation au ctah, on lit souvent des récits où les patients entendent leur psychiatre affirmer "la cyclothymie est à la mode" ou "la cyclothymie n'existe pas"

Ce jour, on reçoit un courrier de Mme A.
"J'ai des troubles qui sont apparus à l'adolescence et se sont accentués avec des phases dépressives, courtes mais avec idées suicidaires
Ma vie personnelle est un chaos : 3 enfants de 3 pères différents, 17 déménagements...
Changements brusques d'humeur plusieurs fois dans la journée - passage de la déprime à l'exaltation, d'un état de fatigue extrême à une énergie débordante
Grand impulsivité et troubles de la concentration

Malgré un suivi par un psychologue et puis par un psychiatre, je me retrouve à bout de souffle émotionnellement (comme un burn-out émotionnel) et j'évoque la possibilité d'une cyclothymie. La réponse du psychiatre est nette et tranchante : "la cyclothymie est une maladie à la mode !! et je suis une personne qui a simplement du mal à gérer mes émotions !!! Par ailleurs vous n'avez pas fait de tentatives de su***de !"
J'ai rempli le questionnaire du tempérament cyclothymique et coché 19 items positifs sur 21 !

No Comment - pourtant on est en 2019 !! et la cyclothymie a été introduite en Médecine en 1880, soit 20 ans avant la Psychose Maniaco Dépressive et officialisée dans les DSMs depuis 1980 (DSM-III).

Les 6èmes Assises de l'APEPSS approchent - Thème central : Les Tempéraments Affectifs (Sfax, 19 Octobre 2019)Extraits de...
06/10/2019

Les 6èmes Assises de l'APEPSS approchent - Thème central : Les Tempéraments Affectifs (Sfax, 19 Octobre 2019)
Extraits de la conférence inaugurale du Dr Hantouche.
Ces assises ont le plaisir d'avoir deux nouveaux invités participants de prestige : Le Pr Elie Karam et la Dr Aimée Karam pour présenter les derniers résultats de leur Institut IDRAAC sur :
- la place des tempéraments dans le dépistage clinique de la bipolarité
- la modélisation des psychothérapies de la bipolarité basée sur l'approche des Tempéraments

03/09/2019
Femme Actuelle

Interview sur les complexes physiques, pour Femme Actuelle

Caline Majdalani est psychologue. Pour notre enquête avec Oh my mag, elle décrypte le phénomène des complexes. 👀
#ETALORS

20/08/2019
Cinémathérapie

Quand les films "font du bien" comme outil de connaissance des troubles psychiatriques et surtout comme outil thérapeutique original et agréable

"livre à picorer comme un paquet de pop-corn"

Book

http://www.trevipsy.ch/F/LesTEMPSaffec.2014HantoucheparGTreviranus.pdfAllez sur ce lien - critique du livre sur les Temp...
17/08/2019

http://www.trevipsy.ch/F/LesTEMPSaffec.2014HantoucheparGTreviranus.pdf

Allez sur ce lien - critique du livre sur les Tempéraments Affectifs - dans le bulletin des médecins suisses

https://www.fondationpierredeniker.org/uploads/factSheets/9d57fef385b09171a720e6201f73f82b2e87fdfb.pdfDépression & Tempé...
14/08/2019
www.fondationpierredeniker.org

https://www.fondationpierredeniker.org/uploads/factSheets/9d57fef385b09171a720e6201f73f82b2e87fdfb.pdf

Dépression & Tempérament : extrait du Livre Fondation P. Deniker - Chapitre 13.

Adresse

89 Boulevard De Courcelles
Paris
75008

Téléphone

+33 1 43 25 08 07

Site Web

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque CTAH-Recherche publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes