ANPSA Association Nationale pour les Personnes Sourdaveugles

ANPSA Association Nationale pour les Personnes Sourdaveugles Ressources et informations sur la surdicécité et les personnes sourdaveugles. La surdicécité
Le terme « surdicécité » décrit une condition combinant à la fois une déficience visuelle et une déficience auditive pouvant être plus ou moins sévères.

On peut dire que l'impact des deux déficiences s'en trouve intensifié ou « multiplié » puisqu'il n'y a pas de possibilité de compensation efficace des pertes sensorielles et que l'information qui est reçue est partielle, difficilement compréhensible. Des incapacités sévères de communication, d'accès à l'information et dans l’autonomie entraînent alors moins de satisfaction dans les activités et da

On peut dire que l'impact des deux déficiences s'en trouve intensifié ou « multiplié » puisqu'il n'y a pas de possibilité de compensation efficace des pertes sensorielles et que l'information qui est reçue est partielle, difficilement compréhensible. Des incapacités sévères de communication, d'accès à l'information et dans l’autonomie entraînent alors moins de satisfaction dans les activités et da

Fonctionnement normal

25/09/2021

⚠️ Soyez vigilants ⚠️

Actuellement, vous êtes nombreux à nous contacter, car vous faites l'objet de démarchage téléphonique pour des dons en faveur des chiens guides.

Nous tenions à vous rappeler que :
➡️ toutes les associations affiliées à la Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles s'engagent à ne faire AUCUN démarchage à domicile ou par téléphone
➡️ L'UNADEV ne fait pas partie de la FFAC
➡️ nos associations affiliées ne reçoivent aucun financement de l'UNADEV ou tout autre organisme

❌Ces pratiques vont à l'encontre des valeurs que nous prônons et des règles déontologiques que la FFAC, les 12 associations fédérées, et nous-mêmes, nous sommes engagées à respecter, et ce depuis prés de 50 ans : "Toutes les Associations et organismes fédérés et la Fédération respectent les donateurs d'une manière absolue. Ils s'interdisent tout démarchage."

Sont membres de la FFAC 🦮 :
- Les Chiens Guides d'Aveugles - Centres Paul Corteville
- l'École de Chiens Guides de Paris
- Les Chiens Guides d'Ile-de-France
- Les Chiens Guides de l'Est
- Les Chiens Guides d'aveugles de l'Ouest
- Les Chiens Guides du Centre-Ouest
- Les Chiens Guides Lyon et Centre-Est
- Les Chiens Guides Grand Sud Ouest
- Les Chiens Guides Grand Sud Ouest Aliénor-Bordeaux
- Les Chiens Guides d'aveugles de Provence-Côte-d'Azur-Corse
- La Fondation Frédéric Gaillanne
- L'ANM'Chiens guides

👉 Tout appel que vous recevrez en notre nom n'est pas passé par nos équipes. Nos méthodes de fonctionnement restent inchangées et ce, malgré la crise sanitaire.

👉 Nous vous invitons donc à la plus grande prudence et à nous signaler toute information au 05 61 80 68 01 ou par mail à [email protected]

25/09/2021

[DÉCRYPTAGE] Le projet SUITCEYES visant à améliorer la qualité de vie des personnes en situation de surdicécité grâce à des technologies haptiques intelligentes !

Plus d'informations ici : https://suitceyes.eu

16/09/2021

La surdicécité, vous connaissez❓

Une personne sourdaveugle est une personne sourde ou malentendante qui est aussi aveugle ou malvoyante.

En 2010, le nombre approximatif de personnes atteintes de surdicécité en France était estimé de l’ordre de 4500 à 6500 personnes d'après l'ANPSA.

Avec le RNSA Réseau National des SourdAveugles, ANPSA Association Nationale pour les Personnes Sourdaveugles et Fédération Française des Télécoms, les équipes de Rogervoice ont développé une innovation mêlant braille, professionnels de l'écrit et intelligence artificielle pour permettre aux personnes sourdaveugles de passer des appels en toute autonomie. La personne sourdaveugle pilote la conversation et la transcription retranscrit intégralement les propos de l'interlocuteur. Un professionnel reste disponible à tout moment pour intervenir en cas de besoin.

Ce nouveau mode de communication est compris dans le forfait offert par les opérateurs de la Fédération Française des Télécoms. 👏

Pour en savoir plus sur le mode compatible braille 👉 https://bit.ly/mode-braille

Partagez l'info autour de vous ! 🙏

13/09/2021

[QUESTIONNAIRE] Étude sur la langue des signes française (LSF) à la télévision. Le projet de recherche public-privé ROSETTA a pour objectif de rendre accessible au plus grand nombre les programmes audiovisuels.

Pour répondre au questionnaire, vous devez être âgé de 18 ans ou plus et de pratiquer la LSF.

Le questionnaire est disponible ici : https://bit.ly/3964jUl

Vous pouvez faire acte de candidature si cela vous intéresse…
06/09/2021
Urgence 114 Recrute !

Vous pouvez faire acte de candidature si cela vous intéresse…

Le 114 recrute des agents de régulation sourds & entendants (homme ou femme) Le 114 est le numéro public gratuit d’appel d’urgence…

Une nouvelle que vous attendiez tous..N'hésitez pas à vous inscrire
30/08/2021

Une nouvelle que vous attendiez tous..
N'hésitez pas à vous inscrire

Une nouvelle que vous attendiez tous..
N'hésitez pas à vous inscrire

24/08/2021

[LE SAVIEZ-VOUS ?] La surdicécité est l'association d'une double déficience visuelle et auditive et cela quelle que soit sa combinaison :

- Surdité - Cécité
- Surdité - Malvoyance
- Malentendance - Cécité
- Malentendance - Malvoyance

Newsletter de l'ANPSA N° 18Juillet 2021Voir la version en ligne Mot du Président :Chères toutes, Chers tous,Les mois de ...
31/07/2021
ANPSA – Association nationale pour les personnes sourdAveugles

Newsletter de l'ANPSA N° 18
Juillet 2021
Voir la version en ligne



Mot du Président :

Chères toutes, Chers tous,

Les mois de juillet et d'août sont synonymes de trêve estivale. Malgré la trêve, le mois de juillet est riche en évènements pour nous. Avec les annonces faites le 5 juillet lors du C I H, Comité Interministériel du Handicap, la surdicécité sort de son ombre. Car la Secrétaire d’Etat, Madame Sophie CLUZEL a annoncé que la surdicécité sera reconnue comme un handicap spécifique d’ici la fin de l’année. Une excellente nouvelle qu’on doit tous saisir. Par tous, je veux dire les personnes sourdaveugles, les familles, les aidants, les professionnels et nous devons tous se rassembler pour mettre en place un réseau d’échanges pour exprimer les besoins criants pour être bien accompagnée tout le long de la vie d’une personne sourdaveugle.

Également lors de cette réunion, Cédric Ô a annoncé une mise en place d’un groupe de travail pour rendre le service « Relais téléphonique » plus universel. Aussitôt dit, aussitôt fait car la première réunion aura lieu ce vendredi 30 juillet.

Profitons de cette trêve estivale pour se ressourcer à bloc, car la fin de l’année sera certainement très chargée en réunions et en échanges avec vous tous !

Faites-vous connaitre ! Exprimez-vous !



Bonnes vacances à vous !

Philippe RACAUD - Président





Rubrique Covid-19 :

Nous ne pouvons que vous conseillez de rester hyper prudent et de faire si possible la vaccination pour que vous soyez protégé et également protégez les autres qui vous entourent.



Actualité de l’Association :

Agenda :

Café-rencontre :

Des contacts ont été repris avec la nouvelle responsable Hélène du Moulin à Café par Annie, Alain, Adrian, Philippe et Ocky le nouveau chien guide d’Annie. Si le contexte sanitaire le permet nous envisageons 2 cafés-rencontres d’ici la fin de l’année.



Echos de nos associations partenaires :

Phare d’Ouest prépare

Son week-end au Mont Saint Michel

Le Week-end End du Mont Saint Michel est programmé. Il se déroulera les 8, 9 et 10 octobre. Vous pouvez encore vous inscrire avant le 1er septembre. Nous assurerons des transports à partir de la gare de Rennes.

La randonnée dans le désert

Du 26 Octobre au 6 novembre, Phare d'ouest propose à 5 personnes sourdaveugles une randonnée dans le désert tunisien. Le séjour coûte 1000€ à chaque participant. Plusieurs personnes de l'association accompagneront le séjour. Nous réaliserons un film sur cette aventure ; ce film servira dans l'ensemble des actions de formation et de sensibilisation qui seront organisés par Phare d'ouest et par ses partenaires.

L'assemblée générale (AG) qui se tiendra à 18h le samedi 9 Octobre lors de notre week-end.

Pour plus de renseignements contactez : [email protected]



Rappel symposium De la part de la fondation pour l’audition voici les informations sur le site http://www.usherinfo.fr/symposium-2021/ pour le Symposium international Usher info 2021

Le Symposium international Usher info 2021 est un évènement digital gratuit. Il est ouvert aux scientifiques, patients et leur famille. Le symposium se déroule en deux temps forts auxquels vous pouvez vous inscrire (inscription gratuite mais obligatoire).

Symposium scientifique international Usher info (en langue anglaise sans mise à disposition d’accessibilité) : du 6 au 8 octobre 2021, chaque jour de 15h à 18h30 – heure de Paris

Dû à des circonstances exceptionnelles, nous ne sommes pas en mesure de rendre accessible le Symposium Scientifique.

Symposium Patient international Usher info (en langue française avec mise à disposition d’accessibilité) : le 9 octobre 2021, de 14h à 18h – heure de Paris

Cette demi-journée a pour objectif d’informer les personnes ayant le syndrome de Usher ainsi que leur entourage des récentes avancées de la recherche scientifique sur le syndrome de Usher.

Le Symposium Patient sera quant à lui accessible en LSF et en transcription simultanée en français.



L’ANPSA au CNCPH

Territoires et Citoyenneté :

Suite au Comité interministériel du handicap du 5 juillet 2021 un Dossier de presse vient d'être mis sur Facebook | ➡️ https://swll.to/CIH-2021 #CIH2021 :

On y lit page 19 dans l'objectif 2 : Simplifier les démarches et renforcer le pouvoir d’agir des personnes en situation de handicap : Reconnaissance de la surdicécité comme un handicap à part entière La surdicécité sera reconnue comme un handicap spécifique : un groupe de travail sera constitué pour définir d’ici la fin de l’année les modalités de compensation adaptées aux besoins des 6 500 personnes atteintes d’une déficience auditive et d’une déficience visuelle et pour définir les actions permettant de mieux prendre en compte ce handicap, comme l’élaboration de formations dédiées à destination des professionnels et des proches.

Vous pouvez télécharger le dossier de presse



Accessibilité, Conception Universelle et Numérique

Accessibilité téléphonique

Le Gouvernement lance une mission de préfiguration afin de mettre en place une solution universelle d’accessibilité téléphonique adaptée aux personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles et aphasiques. Voir communiqué de presse ci dessous



Paris, le 26 juillet 2021



Amélie DE MONTCHALIN

Ministre de la transformation et de la fonction publiques Sophie CLUZEL

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées Cédric O

Secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques



COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Gouvernement lance une mission de préfiguration afin de mettre en place une solution universelle d’accessibilité téléphonique adaptée aux personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles et aphasiques



Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la fonction publiques, Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques, annoncent le lancement d’une mission de préfiguration d’une solution d’accessibilité téléphonique pour les personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles et aphasiques.



Prendre son téléphone pour passer un appel, geste anodin pour la grande majorité des Français, revêt une grande complexité pour les personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles et aphasiques qui doivent recourir à des solutions spécifiques basées par exemple sur l’interprétariat visuel en langue des signes ou sur l’écriture tactile en braille.



Face à cette situation, le Gouvernement a initié une concertation avec les associations représentant les personnes handicapées et les différentes parties prenantes, opérateurs de communications électroniques, grandes entreprises et services publics. En application des obligations de l‘article 105 de la loi pour une République numérique, ces derniers ont en effet mis en place des solutions d’accessibilité téléphonique diverses. En découlent une offre hétérogène et fragmentée, ainsi qu’une forte complexité d’utilisation pour les usagers qui doivent chercher, pour chaque destinataire de leurs appels, la solution idoine. La situation des personnes sourdaveugles et des personnes aphasiques se révèle particulièrement problématique.



Ce dialogue a permis de dégager une piste de travail consensuelle pour améliorer l’offre et le recours à l’accessibilité téléphonique : celle d’une solution unique, intuitive et simple d’utilisation, qui permettrait également d’optimiser les ressources humaines et financières nécessaires à la fourniture de ce service.



Afin de préciser les modalités pratiques d’une solution universelle et unifiée, le Gouvernement confie aujourd’hui une mission de préfiguration à Jérémie Boroy, président du Conseil national consultatif pour les personnes handicapées (CNCPH), et Anthony Colombani, directeur responsabilité sociale des entreprises (RSE), affaires publiques et communication de Bouygues Telecom, en lien avec l’ensemble des acteurs concernés par ce sujet et en s’appuyant sur les services de l’État compétents.



Cette mission devra déterminer le cadre juridique d’une telle solution d’accessibilité, définir un modèle permettant de préserver la dynamique concurrentielle du marché des fournisseurs de solutions d’accessibilité téléphonique et, enfin, évaluer le coût du développement et de l’utilisation du dispositif retenu, en définissant un modèle de financement acceptable par tous. La mission devra également travailler sur l’intégration à cette démarche d’unification des solutions adaptées aux personnes sourdaveugles et aphasiques.



Les conclusions de ces travaux sont attendues à la fin du mois d’octobre 2021, avec la remise d’un rapport d’étape aux ministres à la fin du mois de septembre.



Pour Amélie de Montchalin, « Tous les Français doivent avoir accès aux services publics, sans distinction. Les personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles ou aphasiques, ne sauraient être discriminées à cet égard par des complexités administratives. C’est pourquoi j’ai voulu avec Sophie Cluzel et Cédric O lancer sans attendre des travaux concrets pour créer rapidement une solution universelle d’accessibilité téléphonique pour tous. »



Pour Sophie Cluzel, « L’accessibilité téléphonique est un enjeu majeur dont le gouvernement se saisit pour faire bénéficier à toutes les personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles ou aphasiques, d’un usage facilité des services de téléphonie, qu’il s’agisse de joindre un service public, une entreprise privée ou un particulier. »



Pour Cédric O, « Garantir l’accès de tous aux communications téléphoniques est consubstantiel à une égalité des chances effective. L’élaboration d’une solution universelle d’accessibilité téléphonique doit permettre à l’ensemble de nos concitoyens d’en bénéficier, et la mission de préfiguration que nous lançons aujourd’hui en constitue le premier pas. »



Contacts presse :

Ministère de la transformation et de la fonction publiques : [email protected]

Secrétariat d’État chargé des personnes handicapées : [email protected]

Secrétariat d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques :

[email protected]



Et déjà, l'Anpsa avec les autres associations va participer à la première réunion d'échanges avec avec Anthony Colombani, directeur RSE, affaires publiques et communication de Bouygues Télécom et Jérémy Boroy, président du CNCPH qui aura lieu ce vendredi 30 juillet.



Éducation, Scolarité, Enseignement Supérieur et Coopération entre éducation Ordinaire et Adaptée

Le Ministère de l'Education nationale et le conseil scientifique de l'EN viennent de publier un état des lieux et des recommandations pour la scolarisation des jeunes sourds. Il s'adresse autant, sinon plus, aux parents qu'aux enseignants. A ce titre il peut vous intéresser ou être communiqué à des parents qui s'interrogent sur les choix de scolarité pour leur enfant sourd.

Une première partie présente l'état des lieux, difficile de la scolarité et de l'insertion professionnelle des jeunes sourds, la spécificité de la surdité et ses conséquences sur les apprentissages, en particulier de la langue.

La seconde partie analyse les causes de ces difficultés (dépistage tardif, oralisme pur ..) et présente les avantages et les limites des différentes approches pédagogiques (oralisme, LSF, français signé, bi-modalisme ...),.

Enfin les recommandations prônent la nécessité d'un diagnostic et d'une prise en charge précoce, de structures d'accueil scolaire suffisantes et variées dans les modalités d'approche, des enseignants (et leur encadrement) mieux formés et, ce qui nous concerne particulièrement : « l'étude d'une population particulière, celle des enfants sourds à la naissance et qui commencent à perdre progressivement la vue autour de l'adolescence en raison d'une rétinopathie pigmentaire ; elle représente environ 10% des enfants sourds à la naissance ... Bien que rare, cette situation de pluri-handicap sensoriel nécessite un diagnostic précoce »

Vous pouvez télécharger le rapport

Bruno E.



Témoignages :

Dans le cadre de la journée mondiale de la surdicécité de nombreux témoignages ont été publiés voici celui d’Arnaud Balard du 27/06/2021 paru sur le Facebook

« C’est la journée des Sourdaveugles, aujourd’hui…. Là, pour faire face à ma vision qui devient de plus en plus basse, je suis en train d’apprendre le braille tout seul depuis quelques semaines. Pourquoi tout seul ? Parce qu’il n’y a pas de véritable formateur de braille qui sait signer à Paris !!!…. Pourquoi ? Parce qu’en France, il n’y a que 6.000 personnes sourdaveugles dispersés et surtout différents…. Être sourdaveugle, ça ne veut pas dire automatiquement être signant…. J’estime que nous serions moins de 1.000 sourdaveugles signants…. Donc, nous ne sommes pas « économiquement » intéressants. Alors, on nous « ignore », préférant se concentrer sur les masses les plus rentables des aveugles ou des sourds…. Voilà pourquoi la journée des sourdaveugles est créée pour VOUS montrer que NOUS existons, quoi qu’il soit et que NOUS revendiquons une solidarité plus équitable. Je retourne apprendre le braille, mais je concilie corvée et plaisir, en fumant un cigare !



Vie pratique :

1. Dossier Complémentaire MDPH Expérimental :

Pour que la MDPH connaisse mieux votre situation vous pouvez utiliser ce questionnaire, encore expérimental auquel l’Anpsa contribue dans le cadre de son partenariat avec le GNCHR.

Relevé dans la newsletter du GNCHR :

Coopération avec les filières de santé maladies rares

L’expérimentation pour le formulaire commun maladie rare/handicap rare court sur toute l’année 2021. A mi-année, un peu plus de 150 réponses d’utilisateurs ont été collectées. La plupart viennent de personnes directement concernées ou de familles et des professionnels qui les accompagnent. Le groupe de travail ainsi que toutes les entités des FSMR et du GNCHR vont relancer la communication sur cette expérimentation afin de collecter un plus grand nombre de réponses aux questionnaires de satisfaction.

Télécharger le document complémentaire en expérimentation et faites part de vos avis et impressions en ligne.



2. Carte d'Identité :

Bientôt une nouvelle carte d’identité relevé Vos questions, nos réponses - Actualité - UFC-Que Choisir

Nouvelle carte d’identité Vos questions, nos réponses Publié le : 04/07/2021 Inchangée depuis 1995, la carte d’identité fait enfin peau neuve.

À quoi ressemble-t-elle ?

Peut-on en demander le renouvellement dès maintenant ?

Pour quels motifs?

Toutes nos réponses à vos questions.

Après 26 ans de bons et loyaux services, la carte nationale d’identité (CNI) telle que nous la connaissons tire sa révérence pour basculer dans la modernité.

En plus d’un nouveau format, similaire à celui d’une carte bancaire, comme le permis de conduire depuis 2013, elle offre une sécurité renforcée pour éviter la falsification et l’usurpation d’identité. Déployée progressivement depuis mars dernier, elle sera délivrée systématiquement dès le 2 août prochain pour toute demande de renouvellement.

Ma carte est encore valide, dois-je la changer ? Non. Votre ancienne carte d’identité reste valable, et ce 5 ans après la date validité inscrite au dos. En effet, en 2014, la durée de validité des CNI françaises délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 à des personnes majeures a été allongée pour atteindre 15 ans au total, contre 10 ans normalement. Ainsi, une CNI expirant cette année, en 2022 ou en 2023 reste valable, respectivement, jusqu’en 2026, 2027 et 2028. Tout renouvellement anticipé est ainsi impossible sauf dans certains cas (lire plus bas). En revanche, à compter d’août 2031, les anciens modèles de carte d’identité ne pourront plus être utilisés pour voyager dans les pays européens. Ils permettront tout de même de justifier de votre identité sur le territoire national. Les Français désirant voyager dans les pays de l’Union européenne à partir de cette date devront anticiper et faire renouveler leur titre avant leur départ s’ils possèdent encore un ancien titre.

Le renouvellement est-il payant ?

Non s’il s’agit d’une première demande, du renouvellement d’une carte dont la date d’expiration intervient dans moins de 12 mois, pour un changement d’état civil, d’adresse ou si la carte a été détériorée.

Oui si votre carte a été volée ou perdue. En effet, si vous n’êtes pas en mesure de rendre votre ancienne carte, un timbre fiscal de 25 € est à joindre au dossier.

Les conditions de délivrance changent-elles ? Non. Les démarches à effectuer restent les mêmes. Vous devez vous rendre dans une mairie délivrant des cartes d’identité (parfois sur rendez-vous). Un service en ligne permet de faciliter la procédure grâce à une préinscription en ligne à effectuer sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (A N T S). Quelles sont les nouveautés apportées ? Sur la nature des informations présentes sur la carte, un seul changement majeur est à signaler : les parents d’enfants mineurs en résidence alternée peuvent désormais faire figurer sur la CNI de leur progéniture leurs deux adresses au lieu d’une seule auparavant. La signature du préfet, elle, est supprimée et il n’est plus possible d’y faire inscrire un pseudonyme. En quoi est-elle plus sécurisée ? La carte nationale d’identité électronique (CNIe) a été pensée pour être difficilement falsifiable. Elle intègre notamment une puce sécurisée contenant les données inscrites sur le recto de la carte (nom, prénom, nationalité, date de naissance…) ainsi que la photographie du titulaire accompagnée de deux empreintes digitales. Objectif : lutter contre l’usurpation d’identité, qui peut ainsi être détectée lors d’un contrôle par les forces de l’ordre ou d’un passage aux frontières. Un cachet électronique ressemblant à un QR code reprenant également les données du titre est associé à une signature électronique sécurisée. Ce dispositif permettra aux autorités de s’assurer rapidement de l’authenticité du titre grâce à un scanner ou à un lecteur de code-barres. Élodie Toustou



Recettes de cuisine :

Dos de cabillaud en crumble de chorizo et parmesan de jojo

Ingrédients :

500 g de dos de cabillaud

200 g de chorizo en tranches

100 g de parmesan râpé

20 g de chapelure

30 g de beurre



Préparation :

Préchauffer le four à 200°C. Couper le beurre en morceaux et le laisser à température ambiante. Mixer finement les tranches de chorizo et ajouter la chapelure et le parmesan.

Incorporer les dés de beurre à la préparation et pétrir avec les doigts comme pour une pâte à crumble.

Déposer les dos de cabillaud dans un plat allant au four, et les recouvrir de la préparation au chorizo.

Faire cuire 15 minutes et servir aussitôt



Humour :

Tarifs agricoles 2021



Un fermier charentais va chez l'un de ses voisins et frappe à sa porte. Un gamin lui ouvre :

- Est-ce que ton père est là ?

- Non Monsieur, nous sommes le 27 et il est parti à la foire de PERPIGNAN.

- Est-ce que ta mère est là ?

- Non Monsieur elle est avec mon père à PERPIGNAN.

- Et ton frère, lui, est-il ici ?

- Non monsieur, il est allé dans les vignes avec le tracteur.



Le fermier reste planté là pendant quelques minutes maugréant entre ses dents.

Le gamin lui dit alors :

- Si c'est pour emprunter quelque chose, monsieur, je sais où sont les outils, je peux aussi transmettre un message si ça peut vous aider .

- Bon, dit le fermier, j'aurais vraiment voulu parler à ton père à propos du fait que ton grand frère a mis ma fille Suzie enceinte.



Le garçon réfléchit un moment et dit :

- Il va effectivement falloir que vous voyez ça avec mon père. Je sais qu'il prend 500 € pour le taureau et 150 € pour le bouc.

Mais pour mon frère, je ne connais pas le tarif !.



Nous espérons que ce numéro vous a apporté des informations enrichissantes.

Un grand merci aux nombreux contributrices (eurs) qui ont proposé les articles pour cette newsletters. Continuez à nous proposer des articles, des témoignages, des recettes ..

Nous vous remercions de votre engagement et de votre soutien !

Bonnes vacances !!

L'Équipe de la Newsletter

ASSOCIATION NATIONALE POUR LES PERSONNES SOURDAVEUGLES

​153 Boulevard Brune - 75014 Paris

Tel: 01 46 27 48 10 - Fax: 09 57 15 54 10

Courriel/Mail: [email protected]

Vous vous sentez concerné(e) par la surdicécité ou vous vous posez des questions

Visitez notre Site/ Webside :www.anpsa.fr

Rejoignez nous sur/ Joins us on : Facebook

Accueil Bienvenue sur notre site ! L’ANPSA, association reconnue d’intérêt général, s’adresse aux personnes sourdaveugles, à leur famille, aux professionnels travaillant avec elles et à toutes les personnes qui s’intéressent à la surdicécité. Vous retrouverez sur ce site : Des i....

Adresse

153 Boulevard Brune
Paris
75014

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 17:00
Mardi 09:00 - 17:00
Mercredi 09:00 - 17:00
Jeudi 09:00 - 17:00

Téléphone

00 33 1 46 27 48 10

Site Web

Produits

- Pour adhérer à l'association, prenez contact via le formulaire sur la page Facebook.
Les cotisations sont les suivantes:
1° Adultes sourdaveugles, représentants légaux 25 €
2° Familles, Amis, professionnels 50€
3 Personnes morales (asso,organismes gestionnaires, établissements)
- Associations gestionnaires d’établissements..............................................480 €
- Association de taille moyenne (>150 adhérents) ……………..……………………….………..336€
-Etablissements gestionnaires : …………..…280€
-Petit établissement ou petite association….....96€

- Pour soutenir l'ANPSA, vous pouvez effectuer un don à votre convenance.

Les cotisations et versements de soutien donnent lieu à l'envoi d'un reçu fiscal permettant une déduction d'impôt de 60% de la somme versée à ce titre dans la limite de 20% du revenu pour les particuliers, de 6°/00 du chiffre d'affaires pour les entreprises.

Un don de 50€ ne vous revient qu'en réalité à 17€.

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque ANPSA Association Nationale pour les Personnes Sourdaveugles publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à ANPSA Association Nationale pour les Personnes Sourdaveugles:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation non gouvernementale (ONG) à Paris

Voir Toutes