SAJE Soutien et Accompagnement des jeunes exilés a travers leur reconnaissance de minorité et une fois pris en charge. Lu, Me, Ve de 13h-16h devant le DEMIE.

// PARTAGE CAGNOTTE POUR DEFENDRE PERSONNES EN CRA // DEADLINE CE SOIRLe SAJE soutient les Gilets Noirs. Nombreux sont l...
14/07/2019
Le pot commun.fr : GILETS NOIRS EN LUTTE

// PARTAGE CAGNOTTE POUR DEFENDRE PERSONNES EN CRA // DEADLINE CE SOIR
Le SAJE soutient les Gilets Noirs. Nombreux sont les jeunes que nous avons connus dans la rue ces deux dernières années qui luttent désormais au côté des sans papiers, pour le droit à la dignité, au travail et à l'insertion.
Solidarité !

Les Gilets Noirs cherchent le Premier Ministre !Né en Novembre 2018, le mouvement des Gilets Noirs lutte contre le racisme et pour des papiers pour toutes et tous. Il regroupe aujourd'hui 45 foyers d'Ile-de-France et des locataires de la rue, en lutte pour leur dignité. Fin automne 2018, alors que...

Nous avons créé le SAJE (Soutien et Accompagnement des Jeunes en Exil) en Juin 2018 pour tenter de répondre aux besoins ...
30/06/2019

Nous avons créé le SAJE (Soutien et Accompagnement des Jeunes en Exil) en Juin 2018 pour tenter de répondre aux besoins urgents des mineurs non accompagnés en Île de France. En 2017, 25 000 mineurs isolés étaient pris en charge sur le territoire français et un rapport de la mission bipartite de réflexion sur les mineurs non accompagnés, rendu en février 2018, estimait que le nombre de prise en charge allait passer à 50000 courant 2018, à cause d’une augmentation massive des arrivées.

Au plus fort de cette crise, nous avons mis en place des distributions à 30 mètres du DEMIE (Dispositif d’évaluation des mineurs isolés étrangers), le premier dispositif discriminatoire et obligatoire par lequel les mineurs isolés doivent passer pour espérer être reconnus comme tels et sortir de la rue. Ce lieu illustre la différence de traitement entre mineurs isolés français et mineurs isolés étrangers.

Notre emplacement a été un lieu d'observation fiable qui a permis de nombreuses rencontres avec les jeunes ; une très grande majorité d’entre eux se voyaient refusés après un entretien arbitraire (très court, voire inexistant, refus motivé selon le physique, le "mode de communication mature" ou le "fort degré d'autonomie").

Ces refus ont laissé un grand nombre de mineurs dans une situation d'extrême précarité pendant la durée de leur procédure. On estime qu'environ 60% de ces jeunes ayant exercé leur droit de recours, d'abord exclus du dispositif de protection par le DEMIE, seront ensuite reconnus mineurs par le juge des enfants et pris en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance. La majorité d'entre eux aura entre-temps passé entre 5 et 12 mois dehors.

Les distributions de repas et de produits de première nécessité ont permis à l’équipe du Saje, quatre fois par semaine, de suivre ces jeunes dans la durée et de les conseiller quotidiennement tout au long de leur parcours de reconnaissance de minorité. De nombreux cuisiniers bénévoles mais surtout seize restaurateurs solidaires ont participé aux distributions généreuses et variées. La qualité des repas a largement contribué au succès de l'association.

En mars dernier, le Saje ouvre une permanence le samedi après-midi qui permet aux jeunes exilés de disposer d’un temps hors de la rue. L’espace est agencé pour permettre à chacun de disposer du lieu selon ses besoins. Des activités complémentaires sont organisées ; un coiffeur solidaire, des distributions de vêtements et de produits d’hygiène sont proposées, ainsi qu’un temps pour des consultations avec la psychologue, et des ateliers de prévention concernant la santé et la sexualité.

Pendant l'hiver 2018-2019, les grilles du DEMIE étaient poussées quotidiennement par plusieurs dizaines de jeunes. Dès l’ouverture, le dispositif était saturé ; des listes officieuses régulaient alors les entretiens, les reportant sur plusieurs jours et laissant entre-temps les jeunes à la rue. Les besoins étaient nombreux sur la place Marek Edelman alors bondée et nous avons donc augmenté les quantités des repas, passant de 80 à près de 200 assiettes par distribution.

Depuis février les arrivées se font plus rares, la rue du Moulin-Joly se vide, nous ne voyons plus beaucoup de jeunes derrière les vitres du DEMIE. Où sont passés les mineurs ?
Évitent-ils Paris en raison du mauvais accueil qui leur est réservé ? Sont-ils retenus en Espagne ? Vont-ils arriver d’ici quelques mois ? Mars, avril, mai ont passé, nous sommes en juin. Les arrivées se font toujours au compte-goutte. A première vue, c’est une bonne nouvelle : moins d’urgences, moins de précarité, plus de ressources et de temps pour accompagner ceux et celles pris en charge.

Cependant, les causes de cette disparition de primo-arrivants nous semblent bien moins réjouissantes. Les jeunes n'arrivent pas car beaucoup ne traversent plus la Méditerranée et restent bloqués en Libye ou au Maroc. Les financements européens ont permis de renforcer les frontières par la présence de vedettes qui bloquent les bateaux. Si l’on ajoute les bateaux de sauvetage forcés de rester à quai et le durcissement de la loi italienne, criminalisant les personnes qui aident les migrants, nous avons du mal à croire qu’ils seront nombreux à s’échapper des enfers Libyens ou Marocains. Nous osons espérer que beaucoup, bien informés, ne tenteront plus l’aventure.

https://en.yabiladi.com/articles/details/75498/european-commission-grants-morocco-million.html

https://www.coordinationsud.org/actualite/dossierffu/

https://www.jrsfrance.org/wp-content/uploads/2019/04/MigrationsElectionsEuropeennes-02.pdf

https://www.france-terre-asile.org/centre-d-accueil-pour-demandeurs-d-asile/veille-europe-france-terre-d-asile/du-1er-au-15-juin-2019/italie-nouvelle-offensive-contre-les-ong-de-sauvetage-en-mer?limitstart1=16

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/22/paris-livre-des-bateaux-a-tripoli-pour-contrer-les-migrants_5426590_3210.html

Depuis mars dernier, notre public a donc évolué et ses questions aussi ; nous orientons désormais une majorité de jeunes pris en charge avec des demandes plus spécifiques, mais pas moins indispensables (cours de français, de maths, formation et recherche de patrons). Une partie des jeunes que nous avons connus à la rue ont depuis été placés à l’ASE, entament leurs parcours de mineurs et de jeunes majeurs. Les autres sont progressivement sortis du circuit (partis dans d'autres régions, démarches en tant qu'adultes sans papiers ou demandeurs d'asile). Les distributions prennent une allure plus tranquille, moins urgente, et en face, le DEMIE reste désespérément vide. Les rares arrivants y sont pour la plupart pris en charge, et aujourd'hui nous pouvons dire que nous ne sommes presque plus témoins de violences institutionnelles de la part du dispositif d’évaluation. Mais nous savons les obstacles des MNA variés, et sans naïveté, nous observons d’autres dysfonctionnements concernant leur prise en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, provoquant notamment des difficultés à l’accès aux soins médicaux, à la scolarité...

Après avoir discuté avec les jeunes que nous suivons et nos différents partenaires, nous avons décidé de suspendre l'activité auprès des mineurs exilés isolés. Notre structure, efficace et pensée pour les primos arrivants, l’est moins pour les jeunes déjà insérés dans un système d’aide et de soutien. Bien que les distributions soient toujours synonymes de moments agréables, nous sommes conscient.e.s que le tissu associatif auprès des MNA reste dense et largement suffisant pour répondre aux besoins de la population actuelle.

L'équipe du Saje réfléchit cependant déjà des actions futures et nous vous donnerons plus d’informations à la rentrée.

Merci à tout.e.s les bénévoles pour cette année intense, votre présence a été précieuse à chaque distribution ! Merci aux cuisiniers solidaires ainsi qu'aux nombreux donateurs.

Merci à nos partenaires, le Le Picoulet - Centre Social, ADJIE, Medecins du monde, Association Au Coeur de la Précarité, Takatof, Les maraudes d'al Jannah, Mr. Bassidy, le Vestiaire, Exclusolidaires.

Merci à Justine, son association La sauce et les nombreux restaurants solidaires : Septime, Les Pères Populaires, Restaurant Le Jourdain, Café du coin, Le Mary Celeste, Epicesnlove, Osteria Ferrara, Fulgurances, La vierge, Mokonuts, LE SINGE A PARIS, Dersou, AH LA VACHE, Les Marmites Volantes, Passerini Restaurant & Co, Restaurant Le Servan.

Informations complémentaires :
http://www.justice.gouv.fr/art_pix/2018_02_15_%20rapport_mission_bipartite_sur_les_MNA.pdf
https://twitter.com/liensocial/status/948903388078661634

Pour cette dernière distribution, Le Mary Celeste nous avait gâtés : une salade de couscous toute fraîche et un merveill...
28/06/2019

Pour cette dernière distribution, Le Mary Celeste nous avait gâtés : une salade de couscous toute fraîche et un merveilleux poulet en sauce.
Pas de primo arrivants, mais des anciens qui avaient besoin d'une orientation vers la mission locale ou d'autres associations.
Ils voient leurs copains mis dehors à la rue à 18 ans et ont peur de subir le même sort.
Chacun de leur choix est angoissant et nous savons que rien ne leur garantit une scolarité sereine et la possibilité d'un titre de séjour.
On fait tous de notre mieux dans ces sables mouvants administratifs.
Merci encore au Mary Celeste et à l'équipe et à bientôt !

27/06/2019

Retour sur la semaine au Saje,
Les distributions sous la chaleur sont synonymes de litres d’eau. Près de 300 bouteilles d’eau sont distribuées pour aider à supporter la canicule.

Les repas des restaurants viennent remplir les estomacs des jeunes sous le soleil, les bénévoles ont le courage de porter les affaires nécessaires à la distribution malgré les températures plombantes.

Malgré les conditions difficiles, les distributions restent agréables et les jeunes nous montrent leurs cahiers de cours, leurs choix de formation ainsi que leurs projets de vacances.

Merci au Restaurant Le Jourdain de mardi , au restaurant Altro L'altro de mercredi et à Mokonuts pour le plat de vendredi

Retour sur la distribution d’hier : La distribution  se fait en petit comité, 4 bénévoles pour servir et répondre aux be...
20/06/2019

Retour sur la distribution d’hier :

La distribution se fait en petit comité, 4 bénévoles pour servir et répondre aux besoins.
Heureusement que les jeunes sont connus et qu’il n’y a plus de réelle urgence. Certains nous aident même pour le service le temps de prendre quelques photos et de répondre aux questions.
Le plat de Fulgurances plait aux jeunes ! Nous terminons la dernière assiette en raclant les plats, il y en avait tout pile pour chacun d’entre eux.

Cours de français, choix de formations, démarches pour titre de transports : les besoins et les parcours de vie de chacun évoluent et c’est un plaisir de constater que leur situation ne stagne plus.

Retour sur la distribution d’hier : Un délicieux couscous et des pâtisseries apportées par Takatof nous ont permis de fa...
19/06/2019

Retour sur la distribution d’hier :

Un délicieux couscous et des pâtisseries apportées par Takatof nous ont permis de faire une distribution très appréciée.

Quelques rhumes, de la fatigue chez certains, la recherche de stage de la saison... les demandes sont variées, mais nous ne voyons pas de nouveaux visages parmi les jeunes.
Les fruits et les barres chocolatées sont partis rapidement également.

C'était la dernière distribution avec Takatof, que nous remercions encore pour tous ces mardis à nos côtés, pleins de petites attentions et d'enthousiasme.

Retour sur la distribution d’hier :La distribution commence sur une place vide, nous sommes prêtes avec notre excellent ...
15/06/2019

Retour sur la distribution d’hier :

La distribution commence sur une place vide, nous sommes prêtes avec notre excellent plat fumant du restaurant Passerini Restaurant & Co et pas d'amateurs.

Ils arrivent tranquillement, un par un, puis le groupe du cours de français. Peu à peu la place s'anime, on se réjouit de la prise en charge d'un jeune que nous suivons depuis janvier.
Il fait beau, c'est léger, la distribution s'étend sur plus d'une heure, cela nous change de la distribution express de mardi.

Notre coiffeur bénévole passe, de nouveaux bénévoles du vestiaire se sont joints à nous aujourd'hui.
On repart tranquillement vers 14h30, les estomacs pleins et les plats vides.

Il n'y a quasiment plus d'arrivées au DEMIE Croix Rouge, nous voyons le centre vide depuis des semaines.

Cela nous fait froid dans le dos, car nous savons qu'ils sont retenus en Libye et au Maroc dans des conditions inhumaines, avec le financement de l'union Européenne.

Retour sur la distribution d’hier :  13h03 et la distribution est déjà terminée, les repas en barquettes y sont pour que...
12/06/2019

Retour sur la distribution d’hier :

13h03 et la distribution est déjà terminée, les repas en barquettes y sont pour quelque chose car le service est plus rapide. Et sitôt les premières barquettes mangées, certains jeunes font déjà la queue pour un deuxième tour.

Malheureusement pas cette fois-ci, nous avions prévu un petit retour après le ramadan et sommes étonnés de voir qu’il y a plus de monde que prévu. Cependant, en regardant de plus près, les visages sont connus, pour beaucoup pris en charge.

Nos premières impressions de ce printemps se confirment jour après jour. Les nouvelles arrivées se font rares, la majorité des exilés restent bloqués au Maroc ou en Lybie.
Les jeunes nous racontent que leurs copains refusés par le DEMIE choisissent de plus en plus fréquemment de quitter Paris.
La suite de leurs aventures reste un combat comment se faire scolariser, demander et obtenir un contrat jeune majeur ?
Les urgences vitales laissent la place aux inquiétudes pour l'avenir.

Retour sur la distribution d’hier : Distribution sous une pluie dense, le repas de maraude al jannah réchauffe le cœur. ...
06/06/2019

Retour sur la distribution d’hier :

Distribution sous une pluie dense, le repas de maraude al jannah réchauffe le cœur. Des jeunes contents de retrouver les plats chauds en profitent pour nous le faire savoir.

Peu d’orientation car peu de nouveaux, quelques demandes sur la scolarisation, les transports.

Merci aux bénévoles pour les œufs et les compléments repas, merci a maraude al jannah pour les plats !

Nous retrouvons une poignée de jeunes d’humeur festive ce midi, quelques uns ont mis leurs meilleures tenues «Aujourd’hu...
04/06/2019

Nous retrouvons une poignée de jeunes d’humeur festive ce midi, quelques uns ont mis leurs meilleures tenues «Aujourd’hui on se fait beau » nous dit l’un d’entre eux.

Différentes musiques jouent dans les 4 coins de la place, les repas de Les Maraudes d'Al jannah sont complétés par le tiep imprévu d’une voisine et une table remplie de gâteaux et de jus.
Moment calme et tranquille.

Merci à l’association maraude al jannah et à la voisine pour le repas d’aujourd’hui

Retour sur la distribution d'hier : Les repas et les kits (boissons/desserts) étaient généreux... chacun prend ce dont i...
30/05/2019

Retour sur la distribution d'hier :

Les repas et les kits (boissons/desserts) étaient généreux...
chacun prend ce dont il a besoin et souvent emmène pour ses amis.
Merci à Les Maraudes d'Al jannah pour les repas!

Plusieurs demandes concernant le juge, les cartes consulaires et le suivi post juge.

Le SEMNA reste encore une structure dure à appréhender pour les jeunes avant d’accéder à la scolarisation, recevoir son pass navigo et commencer une vie d’adolescent lambda.

——
Nous avons régulièrement besoin de bénévoles pour les distributions ! N’hésitez pas à nous rejoindre les mardis , mercredis et vendredi à 13h !

Une distribution de Ramadan efficace comme d'habitude, avec deux plats au choix.On discute école, absence d'école, manqu...
28/05/2019

Une distribution de Ramadan efficace comme d'habitude, avec deux plats au choix.

On discute école, absence d'école, manque d'éducateurs.

L'amertume monte quand les jeunes constatent qu'ils sont certes logés et nourris, mais que ça s'arrête là.

C'est agréable de rester à discuter entre deux ondées, même si les nouvelles ne sont pas excellentes. Les distributions sont plus intimes, on se connaît.

Un jeune nous apporte de jolis sacs à dos qui trouvent preneur rapidement.
Ils tiennent tous le coup et c'est déjà une belle victoire quotidienne.

Merci Les Maraudes d'Al jannah pour les repas !

——-

Nous avons régulièrement besoin de bénévoles les mardis , mercredis et vendredi à 13h !

Distribution tranquille sous le soleil, les 50 plats, kits et œufs sont rapidement distribués ainsi qu’un dessert surpri...
22/05/2019

Distribution tranquille sous le soleil, les 50 plats, kits et œufs sont rapidement distribués ainsi qu’un dessert surprise : des beignets sucrées amenées par une gentille voisine.
Le public était hétérogène aujourd’hui, certains viennent d’arriver en France depuis quelques jours tandis que des anciens déjà scolarisés depuis près d’un an vienne nous donner des nouvelles.
Pour tout ceux qui n’ont pas encore vu le juge les différentes étapes les inquiètent. Un jeune que nous avions rencontré il y a plusieurs mois se retrouve en difficulté chez le juge, il regrette de ne pas nous avoir demandé de l’aide plus tôt, nous lui disons que ce n’est pas trop tard mais qu’il est impératif de demander de l’aide souvent, même une fois sortie de la rue car le parcours de minorité reste semé d’embûches; que ce soit pour faire venir les papiers, obtenir les cartes consulaires ou même subir un test osseux.

Merci Les Maraudes d'Al jannah !

——
Nous avons régulièrement besoin de bénévoles pour les distributions , n’hésitez pas à nous rejoindre !

Les jeunes sont arrivés plus tard que d'habitude aujourd'hui, et tous les plats sont partis, il en manquait pour les ret...
21/05/2019

Les jeunes sont arrivés plus tard que d'habitude aujourd'hui, et tous les plats sont partis, il en manquait pour les retardataires .
Quelques coups de fils au pays, des nouvelles des anciens, quelques jeunes stressés par leur rencontre avec le juge ; cette semaine les habitudes du mois de Ramadan commencent à être prises.
Des primo-arrivants attendaient une réponse de la Croix Rouge, inquiets.

Merci Les Maraudes d'Al jannah !

Adresse

Paris

Ligne 2 : Couronnes

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque SAJE publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à SAJE:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes