Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団

Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団 En souvenir de Gérard, Martine, Muriel, Matthieu et Iris emportés par la vague du 26 décembre 2004 à Khao Lak , Thaïlande ainsi que 250,000 autres et tous les inconnus.

Nouvelles photos de Hôpital de la mère et de l’enfant à Myeik, Myanmar réalisé avec l’AMFA (Association Médicale France ...
20/09/2019

Nouvelles photos de Hôpital de la mère et de l’enfant à Myeik, Myanmar réalisé avec l’AMFA (Association Médicale France Asie) du Pr Alain Patel. Un grand merci 🙏

Inauguration d’une école à Thaprek le 26 mai 2019District de Nuwakot, Népal, réalisée par Planète Enfants avec le fin...
22/07/2019

Inauguration d’une école à Thaprek le 26 mai 2019
District de Nuwakot, Népal, réalisée par Planète Enfants avec le financement de rainbow bridge suite aux séismes du 25 avril et du 12 mai 2015. Projet. « Mieux reconstruire et préparer aux risques » 2016-2019

Les 10 salles de classes accueillent 350 élèves depuis juin 2019 dans des bâtiments antisismiques construits par la société Miyamoto et rééquipés en mobilier et matériels scolaires.

rainbow bridge soutient Kynarou pour un nouveau projet au Tamil Nadu d'apport en eau potable, équipement en sanitaires e...
16/05/2019

rainbow bridge soutient Kynarou pour un nouveau projet au Tamil Nadu d'apport en eau potable, équipement en sanitaires et traitement des déchets pour un montant de 50,000€

Projet SALEM
pour le droit à l’eau et l’assainissement des populations intouchables d’un village du district de Salem, état du Tamil Nadu, Inde.

Objectifs du projet :

Afin de garantir le développement global du village Ambedhkar Colony du block de Mecheri dans le district de Salem, les objectifs du projet Salem sont les suivants :
• L’ensemble de la population a accès à une eau potable, en quantité et en qualité suffisante ;
• Les femmes et les enfants ont accès aux sanitaires communautaires quotidiennement ;
• Un système raisonné de gestion des déchets est mis en place permettant au village un environnement sain et aux ressources naturelles d’être protégées des différentes pollutions ;
• Rendre autonome et durable la gestion des infrastructure construites ;
• Mettre en place des potagers biologiques dans le village, à partir des
eaux usées des toilettes.

Dates : Septembre 2019 – Printemps 2020

Bénéficiaires :
Estimation de la population cible :
215 familles du village Ambedhkar colony dans le Panchâyat de Vellar du block de Mecheri.
Les bénéficiaires directs :
Les femmes, les enfants ou les adolescent(e)s qui sont les personnes responsables de l’utilisation de l’eau dans le village et les plus fragiles face aux maladies hydriques et aux problèmes liés à l’assainissement.
Les Self Help Groups (un SHG est un groupe d’entraide économique féminin) que nous formons à la gestion des systèmes de distribution d’eau potable ainsi que des complexes sanitaires, et ceci à tous les niveaux, de l’information de la population jusqu’au financement des entretiens des infrastructures construites dans leurs villages
Les femmes volontaires pour la promotion des jardins familiaux car elles sont en charge de nourrir leur foyer. Elles représentent une importante source de revenu pour le foyer.

15/05/2019

Working with Kynarou on the next project in Tamil Nadu.

Je soutiens le projet du film Grandir à l’occasion des 60 ans d’Enfants du Mékong ! De magnifiques images d’enfants qui ...
14/06/2018
Aidez nous à faire GRANDIR notre film !

Je soutiens le projet du film Grandir à l’occasion des 60 ans d’Enfants du Mékong ! De magnifiques images d’enfants qui se battent pour aller à l’école en Asie du Sud-Est.

Soutenez, vous aussi ces enfants en aidant Enfants du Mékong à faire rayonner ce film le plus possible !

Rendez-vous sur :https://www.helloasso.com/associations/enfants-du-mekong/collectes/aidez-nous-a-faire-grandir-notre-film

« Je vois la vie comme une grande course de relais où chacun d’entre nous, avant de tomber, doit porter plus loin le défi d’être un homme. » Romain GaryPour chaque enfant à travers le monde, devenir un homme ou une femme est un défi extraordinaire qui prend des directions différentes sel...

“A school in Thaprek - rebuilding after the earthquake, educating and preparing for risks - Nepal / Nuwakot district.”Wi...
01/12/2017

“A school in Thaprek - rebuilding after the earthquake, educating and preparing for risks - Nepal / Nuwakot district.”

With Planète Enfants et Développement.

I. Context
On 25th of April and 12th of May 2015, two massive earthquake hit Nepal killing more than 9000 people and affecting around 8 million people in the country, especially in the Katmandu valley and several nearby districts.
Nuwakot district, located in the Bagmati zone just north of Kathmandu, has 277 471 people living on its 1 121 square km territory, according to the 2011 census. Nuwakot was deeply affected by these two earthquakes, more especially in the VDC – Village Development Committees (local administrative subdivisions) in the North East.

According to estimations based on the government’s data, 51% of this district’s population, representing more than 140 000 people, were affected. 1 000 people died and 1 311 were injured. As far as facilities are concerned, there are approximately 51 schools which are partially or totally destroyed.

The region remains at risk of other earthquakes that can’t be predicted but also landslides and floods that could be just as devastating.

Since May 2015, Planète Enfants & Développement has set up a program to protect and welcome children in secured areas. Eleven villages were targeted as priorities, 8 in the Nuwakot district and 3 in the one of Makwanpur. The first and immediate goal was to provide a first psychological aid to the inhabitants; then protect the children thanks to temporary welcome areas; and finally support the families financially by helping them recover their means of production.

The choice of the 8 schools in Nuwakot was determined according to precise criteria, as follows, and in coordination with the « Education » and « Protection » clusters that were put in place just after the first earthquake:- No support received by other organisations for the restoration of the classrooms- Number of pupils welcomed / type of schools (so that the largest number of children can benefit from them)- Mobilization of the school management committee, of the teachers and of the local communities.

II. Needs Assessment
At the end of year 2015, we entered a post-emergency phase. Now the school facilities which were destroyed need to be renovated and/or rebuilt so that the temporary areas be replaced by semi-permanent, or even permanentareas that can protect pupils from the cold and rain. These works must be done in villages with local communities collaborating with professionals so that they can acquire know-how in the field of earthquake-resistant constructions.

Those interventions must also allow to better prepare the children for natural hazards, to offer them better schooling conditions than before and to protect them against trafficking risks, abuse and exploitation, which are increased in this period of chaos.

Lastly, the general opinion (Public Authorities, associations, parents of pupils) is that the quality of teaching in those villages and the training of the teachers need to be improved so that pupils can be efficiently trained in subjects and courses that are relevant to the current job market in Nepal.

III. Project : A SCHOOL IN THAPREK
Planète Enfants & Développement is conducting a reconstruction, education and protection project, as a priority in one of those 8 villages in Nuwakot where emergency actions have taken place; the selected village is the one of Thaprek where the school welcomes children from nursery to grade 10.

General objectives
 Contributing to the improvement of the quality of education in Nepal
 Improving the protection against abuse and exploitation in the Nuwakot district

Specific objectives
o Demolishing, repairing, and rebuilding the facilities of a school so that it be earthquake-resistant and meet the needs of the community in the Thaprek village
o Offering the children who are victims of the earthquake, a quality education, including a learning on the preparation for natural hazards (earthquakes, floods, landslides)o Providing the children who are victims of the earthquake a better protection against exploitation and abuseDirects beneficiaries
 The school’s 400 pupils
 3942 inhabitants of the village of Thaprek

IV SUMMARY OF THE ACHIEVEMENTS
0. Assessment of the works to be conductedIn order to prepare the project and its budget, Planète Enfants & Développement appointed a company specialized in post-earthquake building repairs: Miyamoto.
Their conclusions allowed us to evaluate and differentiate the buildings that we can repair (in Nepalese rural schools, classrooms are grouped together by blocks) from those we need to destroy and rebuild.
The field study was undertaken in November 2015 and we received its conclusions on 10th December 2015 and shared in the original proposal.

Miyamoto has been selected as a technical independent engineer for supporting consultancy for this construction purpose, after authorisation was provided by the government to Planète Enfants et Développement to undertake the reconstruction of the selected school.
The final authorization from the DEO (District Education Office) to start the construction was provided in January 2016.

The process was greatly delayed by the National Reconstruction Authority and the concerned government bodies who released the authorized designs for school reconstruction in July 2016 only. The authorisation to rebuild was itself delivered to PE&D only in December 2016 and the proper selection of the contractor following all guidelines for fair and transparent selection allowed the reconstruction to start only in February 2017.

The contractor - Sakshyam Construction Company, ‘A’ class company of Nepal - was selected after thorough evaluation of their documents and proposal as well as, on the basis of their past projects and expertise in reconstruction and earthquake resistant buildings.

The design and drawing of the building construction has been completed. The design for 10 rooms of Mangala Secondary School is selected from the designing options provided by the department of Education from Nepal government.

“Redonner le sourire aux habitants de Sindhukot - Nepal” avec Terre des Hommes et l’association locale FAN (Fair Action ...
29/11/2017

“Redonner le sourire aux habitants de Sindhukot - Nepal”

avec Terre des Hommes et l’association locale FAN (Fair Action Nepal).

Période: Décembre 2016 – Juillet 2017

Contexte du projet
Le district de Sindhupalchok est situé dans le quart nord-est du Népal, à cinq heures de route ou une journée de marche depuis la Vallée de Katmandou. Les emplois et les ressources, ainsi que la production et le nombre de consommateurs, y sont insuffisants. C’est la raison pour laquelle les denrées sont très onéreuses. Le manque d’entreprenariat, d’opportunités, de compétences techniques, d’irrigation, de services de soins de santé de base, de meilleures opportunités en termes d’éducation, ainsi que la malnutrition et les problèmes récurrents d’accès à l’eau figurent parmi les difficultés rencontrées par le village. Le secteur du tourisme a un important potentiel et de bonnes opportunités de se développer au sein des foyers, avec l’hébergement à la maison notamment.
Au-delà des problèmes cités précédemment, l’hygiène, l’assainissement, le bétail, la conservation des aliments, les sanitaires, etc. sont les principaux problèmes rencontrés par le village cible depuis le méga tremblement de terre. La population ignore ses droits fondamentaux (ses droits politiques, économiques, sociaux et culturels). Il semble que le gouvernement ne soit pas investi dans des campagnes de sensibilisation. Les communautés n’ont pas accès aux services de sécurité, de santé ou encore d’éducation (poste de santé, Agriculture, services d’eau potable, etc.).

Mise en œuvre des activités du projet

Lancement des travaux de la maison du Centre d’information
communautaire (CICB – Community Information Center Building)

Après le méga tremblement de terre de mai 2015, le CICB était totalement détruit. Une importante propriété commune des habitants était perdue. Il était essentiel de reconstruire la maison communautaire. Le Comité de mise en œuvre des projets (PIC - Project Implementation Committee) de Fair Action Nepal (FAN) ainsi que ses précieux partenaires (TDH Alsace et d’autres organisations) se sont entendus pour reconstruire le CICB.

Le terrain de l’ancien CICB, quelques fenêtres, portes et pierres ont été réutilisés ; les portes et fenêtres ont nécessité quelques réparations. Le terrain pour la construction de la maison mesure approximativement 121 m2.

Les plans prévoient la construction d’une maison de 3m de haut, de plain-pied.

La construction du CICB a principalement, les objectifs suivants :

 Il serait utilisé par la communauté pour se réunir, échanger des informations, participer à des formations. Il pourrait être un endroit où les membres de la communauté cible se réunissent, où ils peuvent être informés et sensibilisés.
 Il pourrait être une salle communautaire polyvalente où la communauté organiserait des activités diverses.
 Ce CICB pourrait servir de lieu de rassemblement pour les visiteurs nationaux et internationaux.
 La communauté locale pourrait louer le CICB comme lieu de réunions et de formations pour d’autres organisations gouvernementales ou non-gouvernementales, et ainsi faire payer une petite somme pour la maintenance et les réparations du local, mais aussi pour le développement durable de la communauté.
 Le PIC et les autres comités s’y réuniront pour échanger des informations, discuter des problématiques communes et prendre les décisions liées au développement du village.

Soutien à la construction d’abris pour les animaux

La quasi-totalité des habitants de Sindhukot (123 maisons) a perdu ses animaux pendant le séisme. Un par un, les habitants ont commencé à reconstruire les abris. FAN avait alors distribué des tôles et autres matériaux nécessaires à 21 familles. Ils sont ravis d’être soutenus pour ce projet. Le reste des familles sera petit à petit soutenu.

Rénovation des sanitaires de l’école
Presque toutes les écoles ont été affectées par le méga tremblement de terre de mai 2015. Les sanitaires des écoles ont également été touchés. Parmi les trois écoles de Sindhukot, les sanitaires de deux d’entre elles ont été complètement détruits et ceux de la troisième ont été partiellement endommagés. FAN a soutenu partiellement leur reconstruction en fournissant des matériaux et en rémunérant le maçon en charge de la reconstruction des sanitaires des 3 écoles, et les travaux ont été achevés.

Distribution de matériel pédagogique sur la sécurité en cas de tremblement de terre (matériel d’information et d’éducation)

Transmettre des connaissances sur les risques et les mesures de sécurité à la population est l’un des moyens les plus importants pour protéger les vies et les biens pendant une catastrophe naturelle. Au Népal, le gouvernement dispose de moyens limités ; il n’est pas en mesure de
fournir les moyens nécessaires pour assurer la sécurité en cas de catastrophe naturelle. FAN a distribué du matériel de sécurité aux trois écoles de Sindhukot, Sindhupalchok. FAN fournira du matériel supplémentaire dans un deuxième temps.

 Transmettre des connaissances aux élèves au sujet des tremblements de terre et des
catastrophes naturelles
 Initier les élèves à la réduction des risques en cas de catastrophe naturelle
 Assurer la sécurité des élèves
 Sensibiliser les élèves à l’importance de la connaissance des risques

Formation de maçonnerie

Après le tremblement de terre de mai 2015, de nombreux bâtiments et maisons ont été totalement ou partiellement endommagés. Le pays tout entier est en reconstruction. Suite au tremblement de terre, le gouvernement a modifié les normes et les maçons doivent obligatoirement être formés. Cela représente une bonne opportunité de débuter dans la maçonnerie et de bien gagner sa vie. Aussi, il semble très important d’acquérir des connaissances pour rendre les maisons plus sûres.

FAN a donc décidé d’organiser des formations : Renforcer les compétences des maçons en leur apprenant à construire des bâtiments résistant aux catastrophes naturelles.
 Sensibiliser à l’importance des constructions résistantes. Faire connaître les normes de construction du gouvernement. Promouvoir des pratiques de construction améliorées.

Programme de sensibilisation de la communauté

Le village de Sindhukot est l’un des villages de la vallée les plus proches de Katmandou. Malgré tout, le développement est insuffisant. Sindhukot est un petit village où habitent des membres de la communauté Dalit, dite Intouchable. Au Népal, ces communautés marginalisées sont laissées en dehors du processus de développement. Ces personnes ne sont pas correctement informées de leurs droits et devoirs. Il y a pourtant de nombreuses opportunités dans les secteurs du tourisme, du commerce, de l’artisanat traditionnel. FAN a mobilisé un community educator pour sensibiliser les femmes et les habitants de Sindhukot. Des réunions ont eu lieu au sujet des problèmes touchant les femmes et d’autres problématiques sociales. Ils ont appris à interagir avec des visiteurs nationaux ou internationaux. Ils sont capables de gérer l’hébergement dans leur village. Ils sont impliqués dans des activités volontaires, comme le nettoyage des routes et des alentours, ou encore résoudre les conflits familiaux. Le Community educator a constitué des groupes hétérogènes de femmes, qui économisent de petites sommes mensuellement. Cet argent, a un faible taux d’intérêt et est versé à des gens dans le besoin.

Les activités de FCHV et l’utilisation de la médicine de premier secours
Les femmes volontaires du Comite de santé de Sindhukot se réunissent mensuellement autour de sujets liés à la santé, à la santé des femmes et des enfants. Les femmes de Sindhukot, quand elles doivent se faire soigner, se rendent en premier lieu au poste de santé du village. Puis, si la maladie se révèle être un cas trop difficile, les soigneurs volontaires leur conseillent de se rendre à l’hôpital. Dans le village, il y a 7 groupes de femmes volontaires. L’un d’entre eux a également un comité de femmes soigneuses volontaires. Tout d’abord, ils se réunissaient au sein de leur propre communauté, puis finalement, ils discutent des problématiques de santé touchant le village entier. Le Comité de femmes soigneuses volontaires a demandé à FAN de faire parvenir des médicaments au village. Elles ont gardé des registres du traitement normal effectué.

Adresse

40 Avenue Hoche
Paris
75008

Informations générales

2004年のスマトラ沖地震で命を落とした自分の家族、そして25万人の被災者への思いを込めて設立した財団です。 Le souvenir Le souvenir est chose douce, il apporte une fraîcheur à l’âme aride, il enveloppe le cœur d’une caresse qui berce et apaise, il couronne le front de sérénité. Le souvenir est chose pieuse, il est un autel élevé dans le sanctuaire intime où la fidélité apporte sa quotidienne offrande. Il fait que quelque chose des pauvres absents s’associe à nos œuvres, survit et continue d’agir, il fait que nous sommes un peu ce qu’ils furent. Le souvenir est chose bénie, il évoque, idéalisés, les chers visages qui nous suivent dans notre carrière d’ici-bas, qui nous sourient et nous rassurent par leur présence. Leur pensée veille en nous et nous est une sauvegarde; elle pose une lumière sur notre chemin et une bienveillance dans nos cœurs. Leur exemple nous est une exhortation, il éclaircit et élève pour nous la notion du devoir. Le souvenir est chose pure, il nous pénètre d’une grâce spirituelle, il met une pudeur dans nos pensées, un respect dans nos paroles, une gravité dans nos actes, il répand une majesté et un recueillement. Le souvenir est chose généreuse, il nous fait détacher de nos préoccupations personnelles, il nous emporte par delà les griefs, les impatiences et les étroitesses, et nous fait entrer dans la dignité de l’esprit. Le souvenir est chose puissante, il est l’invisible nœud qui lie les unes aux autres les générations qui se succèdent, il nous marque du sceau sacré des responsabilités solidaires, et ainsi nous fait veiller à ce que le flambeau allumé se transmette et ne s’éteigne point. Le souvenir est chose sainte, il nous élève au-dessus du temps et de l’espace, il nous rend égaux devant l’éternité. Le souvenir est un enseignement de sagesse et un message d’amour. En veillant sur la mémoire des chers disparus, nous veillons sur le meilleur de notre pensée ; jamais nous ne sommes plus près du vrai nous même que lorsque nous sommes près d’eux. De les avoir connus et de les avoir aimés nous est une élévation. Le souvenir secoue la poussière du tombeau, le culte des regrets est un rachat du sépulcre : la vraie mort, c’est l’oubli. A l’heure suprême, ce leur fut une consolation de s’endormir sur l’assurance d’avoir été mieux que de simples passants, puisqu’ils devaient trouver le bon asile de notre cœur qui se remémore et qui s’enchante du nom aimé comme d’une bénédiction. Et puis, le souvenir, en nous rendant plus saisissantes la brièveté des jours et la soudaineté des séparations, nous rappelle que le temps nous est mesuré pour faire le bonheur de ceux que nous chérissons, qu’un moment viendra où nous nous reprocherons de ne les avoir point suffisamment aimés. Donc, hâtons-nous d’envelopper de tendresse tous ceux qui sont chers à notre cœur, ne négligeons à leur égard aucune occasion de bonté et de dévouement : la mort peut nous les enlever d’un instant à l’autre. Un même cri nous arrive de ceux qui ont franchi le pas de lumière : « Travaillez à vous rendre meilleurs et à faire autour de vous la vie plus haute, plus douce et plus belle ».

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団 publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation non gouvernementale (ONG) à Paris

Voir Toutes