Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団

Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団 En souvenir de Gérard, Martine, Muriel, Matthieu et Iris emportés par la vague du 26 décembre 2004 à Khao Lak , Thaïlande ainsi que 250,000 autres et tous les inconnus.

Fonctionnement normal

la fondation rainbow bridge soutient le projet Salem en-cours de réalisation avec l’association KynarouDates de réalisat...
05/10/2020

la fondation rainbow bridge soutient le projet Salem en-cours de réalisation avec l’association Kynarou

Dates de réalisation : Octobre 2020 – Printemps 2021

Objectifs du projet :
Afin de garantir le développement global du village Kaligoundanur Colony du block de Mecheri dans le district de Salem, les objectifs du projet sont les suivants :
• L’ensemble de la population a accès à une eau potable, en quantité et en qualité suffisante ;
• Les femmes et les enfants ont accès aux sanitaires communautaires quotidiennement ;
• Un système raisonné de gestion des déchets est mis en place permettant au village un environnement sain et aux ressources naturelles d’être protégées des différentes pollutions ;
• Rendre autonome et durable la gestion des infrastructures construites ;
• Mettre en place des potagers biologiques dans le village, à partir des eaux usées des toilettes.

Bénéficiaires :
Estimation de la population cible : 116 familles du village Kaligoundanur Colony, soit 473 habitants, dans le Panchâyat de Vellar du block de Mecheri.

Les bénéficiaires directs :
• Les femmes, les enfants ou les adolescent(e)s qui sont les personnes responsables de l’utilisation de l’eau dans le village et les plus fragiles face aux maladies hydriques et aux problèmes liés à l’assainissement.
• Les Self Help Groups(un SHG est un groupe d’entraide économique féminin) que nous formons à la gestion des systèmes de distribution d’eau potable ainsi que des complexes sanitaires, et ceci à tous les niveaux, de l’information de la population jusqu’au financement des entretiens des infrastructures construites dans leurs villages
• Les femmes volontaires pour la promotion des jardins familiaux car elles sont encharge de nourrir leur foyer. Elles représentent une importante source de revenu pour le foyer.

Les bénéficiaires indirects :
• Les Self Help Groups des villages voisins qui auront la possibilité d’assister aux formations des Self Help Group du village.
• Les élèves des villages voisins qui peuvent assister aux séances de sensibilisation données dans le village cible.
• Les familles de ces femmes et enfants sensibilisés bénéficient des connaissances des femmes en matière d’hygiène.
• Une fois le projet implanté dans un village, les politiciens locaux en parlent à leurs collègues de l’inter municipalité ou du district.

Résultats attendus et activités prévues :
Résultat 1 : La ressource en eau potable est suffisante pour assurer au moins 5 litres d’eau potable par jour par personne pour l’ensemble de la population.
Activités prévues :
Réhabilitation d’un forage suite à des essais de pompage sur les forages existants dans le village pour en évaluer le rendement ainsi que des études hydrogéologiques pour l’évaluation le niveau dynamique de la nappe et la quantité maximale d’eau pouvant être extraite par jour.

Résultat 2 : Il existe suffisamment de points de distribution pour distribuer l’eau à l’ensemble de la population (soit 1 réservoir d’eau filtrée pour 500 personnes.
Activités prévues :
Remise en état (réhabilitation) du réseau d’adduction et du réseau de distribution dans le village et installation du réseau d’adduction jusqu’aux points de stockage, une fois la mise en service des forages effectuée.

Résultat 3 : Les populations bénéficient d’une eau respectant les critères de potabilité.
Activités prévues :
Mise en place de systèmes de filtration : Construction de systèmes de filtration à sable pour rendre la ressource en eau potable.
Distribution de filtres dans les écoles : Des filtres seront distribués dans les écoles, leur nombre sera calculé en fonction du nombre d’étudiants.

Résultat 4 : Construction de toilettes communautaires reliées à un système DEWATS de décantation des eaux usées.
Activités prévues :
Construction de toilettes communautaires pour les femmes et les enfants, à raison d’1 toilette pour 30 personnes, équipées d’un système DEWATS, annexé d’un système de digesteur de biogaz.

Résultat 5 : Les femmes et les enfants utilisent les toilettes au quotidien.
Activités prévues :
24 sessions de sensibilisation à l’hygiène et à l’utilisation des toilettes seront organisées à différents niveaux au sein du village, auprès de différents groupes (SHG, hommes, étudiants, ensemble de la population)
Formation et suivi des SHG et du comité de gestion villageois.

Résultat 6 : Les déchets sont récoltés quotidiennement auprès de chaque foyer du village.
Activités prévues :
Fourniture de matériel de collecte (outils, 1 tricycle) dans chaque village.
Recrutement de deux éboueurs

Résultat 7 : Les déchets sont triés, éliminés ou recyclés.
Activités prévues :
Construction d’un centre de tri des déchets avec des puits de décharge, un entrepôt pour les
plastiques et métaux destinés à la revente.
Mise en place d’une unité de vermicompostage près des puits de décharge : dont le compost produit servira pour garantir des engrais naturels aux jardins biologiques mis en place.
Formation de l’ensemble de la population à la gestion des déchets.
Formation au vermicompostage.
Fabrication de machines à briquettes : suivant un processus conçu pour Kynarou par un groupe d’étudiants de l’EPF Montpellier. Les briquettes serviront de combustibles pour les foyers.

Résultat 8 : Les populations bénéficiaires utilisent les infrastructures à bon escient.
Activités prévues :
Animation de sessions de sensibilisation pour l’ensemble des villageois pendant toute la durée du projet.
Campagne de porte à porte.

Résultat 9 : L’entretien et la maintenance des infrastructures sont prises en charge et pérennisés.
Activités prévues :
Constitution, formation, accompagnement et suivi des comités de gestion villageois ;
Responsabilisation des autorités locales;
Mise en place d’un système de financement de l’entretien
Mise en place du volet Health and Hygiene, pendant dix-huit mois après la fin du projet afin de suivre et continuer l’accompagnement spécifique des populations, selon les difficultés et enjeux rencontrés dans chaque cas particulier.

Résultat 10 : Les femmes sont formées et sensibilisées aux techniques agricoles manuelles et 30 jardins biologiques sont mis en place.
Activités prévues :
Identification des SHG et femmes qui feront partie du programme "Jardins biologiques", elles seront suivies par l’équipe locale pour leur formation et pour la mise en place de jardins biologiques dans leur jardin.
Lancement des travaux agricoles, suivi au quotidien par notre équipe et le comité de gestion
Mise en place d’un jardin biologique « vitrine », d'environ 1 acre. Ce jardin biologique sera utilisé comme une vitrine de démonstration afin de former et sensibiliser les femmes à l’agriculture agroécologique.
Formation d'un comité de gestion, responsable du déroulement du projet, en lien avec notre équipe.
Mise en place d’une pépinière pour la production de semences fermières et la distribution de semences fermières par les SHG du programme « Jardins biologiques ».
Installation de cuves de récoltes d'eau de pluie afin d'alimenter en eau de pluie les jardins biologiques, compte tenu de la sécheresse et du manque de ressource en eau.

Résultat 11 : Les femmes et les écoliers cultivent et utilisent les plantes médicinales.
Activités prévues :
Plantation de plantes médicinales dans le jardin biologique « vitrine » et dans les écoles par les femmes et groupes formés par l’équipe locale
Plantation de plantes médicinales dans les jardins biologiques familiaux.
Mise en place d’un séchoir destiné à sécher les herbes.
Viabilité :
• La gestion raisonnée de l’eau et des déchets à l’échelle des familles et des villages a un impact direct sur l’écosystème et la protection de l’environnement proche.
• Nos activités de sensibilisation sur la défécation à ciel ouvert participent grandement à préserver la ressource en eau. En effet, ces comportements sont à risque puisqu’ils sont vecteurs de pollution de l’ensemble de l’écosystème (ripisylve, faune, eaux superficielles et profondes).
• Par ailleurs, le volet jardin biologique sensibilise les populations à adopter des méthodes respectueuses de leur environnement, qui impacte directement sur leur qualité de vie et qui sont durables.

L’équipe :
L’équipe en charge du projet est divisée en deux pôles, l’un administratif à Pondichéry
(directeur, responsable administratif et comptable), l’autre de terrain à Theni, près des villages d’intervention. C’est ce pôle terrain qui coordonne les activités et les projets terrain,
il est composé de 8 salariés.
Nom Poste
Mr. R. Radjamourty Directeur
Mr. P. Venkatesan Chef administratif
Mrs. J. Vaidhegi Comptable
Mr. V. Neelakandan Coordinateur projets
Mrs. R. Meena Assistante Coordinateur
Mr. J. Riyasudeen Coordinateur de construction
Mr. T. Rameshkrishnan Superviseur de chantiers
Mr. N. Radhakrishnan Chauffeur

La fondation rainbow bridge soutient la construction par Planète Enfants et Développement d’un foyer de jeunes filles Ch...
30/09/2020

La fondation rainbow bridge soutient la construction par Planète Enfants et Développement d’un foyer de jeunes filles Chepang à Dhading (Népal).

Contexte et Historique

Les Chepang sont une des minorités ethniques les plus défavorisées du Népal. Sur la base d’indicateurs socio-économiques, ils sont classés au Népal comme « fortement marginalisés », soit la catégorie qui précède « en danger ». Estimés à environ 50 000 personnes, 20% vivent dans le District de Dhading, au centre du Népal, l’épicentre du premier séisme en 2015. 90% vivent sous le seuil de pauvreté. Ils habitent dans des zones très isolées, difficiles d’accès, loin de tout service de base. Dans cette communauté très patriarcale, les femmes sont victimes de discrimination et de violence, seulement 1% d’entre elles savent lire et écrire.

Les jeunes filles âgées de 11 à 18 ans sont dans une situation particulièrement difficile : leur éducation n’est pas une priorité et les collèges et lycées sont trop loin de leur lieu de vie. Elles sont donc très vite déscolarisées et n’ont pas d’autre avenir que de reproduire la dure vie de leur mère.

L’Association de la Communauté Chepang dispose à ce jour d’un foyer dans la municipalité de Gajuri pour accueillir les jeunes filles Chepang scolarisées au collège et au lycée. Ce foyer est leur seule chance de pouvoir
poursuivre leurs études.

La gestion du foyer est confiée à un couple de l’ethnie. Il a pour mission de gérer la logistique, mais n’est pas en capacité de soutenir les jeunes filles dans leur cursus scolaire ou de les aider dans leur développement personnel.

Planète Enfants & Développement et son partenaire local Prayash Népal soutiennent le foyer depuis 2015 : deux enseignants ont été recrutés pour assurer le soutien scolaire en Anglais, Sciences et Mathématiques. Par ailleurs, du matériel scolaire et des habits sont fournis aux résidentes. Ce qui agrémente leurs conditions d’étude et de vie.

Extrêmement vétuste, voire insalubre, le foyer ne répond à aucune norme de sécurité et sanitaire. De plus, sa mise à disposition n’est pas pérenne puisque le bâtiment n’appartient pas à la communauté Chepang.

Il devient donc urgent de stabiliser et d’améliorer le lieu de vie des jeunes filles ainsi que de renforcer leur accompagnement pour éviter découragement, abandon, et ainsi briser leurs chances d’un meilleur avenir.

Le projet, ses objectifs et ses activités

L’objectif du projet est de procurer un logement décent pour 35 jeunes filles Chepang de 11 à 18 ans pour qu’elles puissent finir leur scolarité dans des conditions favorables à leur développement.

Le projet vise :

 La construction et l’équipement d’un nouveau centre d’hébergement modèle qui réunit des conditions de sécurité, d’hygiène et de confort pour une vie quotidienne plus digne et sereine.

 Le soutien des jeunes filles dans leur scolarité : deux professeurs particuliers sont missionnés sur les matières littéraires et scientifiques. Ils les aideront chaque semaine à assimiler leurs cours, à prendre confiance dans leurs capacités et à réussir leurs examens. L’objectif est d’aider à rattraper le niveau scolaire de ces jeunes filles, celui-ci étant très inférieur à celui des jeunes de la ville. La poursuite de cette activité est primordiale, en particulier pour les nouvelles. En complément, les jeunes filles recevront des conseils en orientation professionnelle. Grâce à ces conseils, elles pourront également s’informer sur les possibilités qui s’offrent à elles et donc incitées à continuer leurs études vers un projet professionnel.

A noter : grâce aux cours de soutien dispensés ces deux dernières années, 97% des jeunes filles accueillies ont réussi leur année, certaines étant même en tête de classe.

 L’aménagement d’un terrain de sport et l’achat d’équipements sportifs sur les pratiques sportives communes au Népal comme le volleyball, le cricket, le badminton, le football, la course et le tennis de table. Les jeunes filles sont culturellement peu poussées à faire du sport, pourtant essentiel à leur développement. Par ailleurs, elles restent seules au foyer les week-ends, sans activité. Avec ces équipements et la présence d’un coach sportif une fois par semaine, les jeunes filles pourront découvrir le plaisir et les vertus du sport individuel et collectif comme vecteur de développement individuel et social. Le sport développera également des qualités essentielles telles que l’esprit d’équipe et le respect des règles.

Pérennisation du projet

La valeur ajoutée de PE&D dans ce projet réside dans la mise en place :
 d’un hébergement sécurisé et sain des jeunes filles Chepang,
 d’un appui essentiel à leur développement personnel et leur éducation,
 d’une méthodologie de mobilisation de la communauté pour la pérennisation du projet en tant que tel.
Le coordinateur du projet et le travailleur social sont des maillons clé dans le projet à ce stade. En effet, il a pour mission de mettre en place les conditions de pérennisation du projet qui vont reposer sur :
 la création d’outils pour communiquer sur les règles de vie ensemble
 l’implication des jeunes filles hébergées dans l’accueil et la formation des nouvelles arrivantes.
A la fin du projet, les responsabilités seront réparties entre les acteurs locaux de la façon suivante :
- le bâtiment sera entretenu par l’association Chepang, qui en sera la propriétaire,
- le couple habitant sur place continuera à garder le bâtiment et à protéger les jeunes filles, sans salaire mais en échange d’un hébergement gratuit,
- le coaching sportif, la formation et l’accompagnement des jeunes filles seront assurés par Prayash, avec
la contribution gracieuse des anciennes résidentes
- le gouvernement continuera de prendre en charge les repas des jeunes filles à hauteur de 20 $ par personne et par mois.

Nouvelles photos de Hôpital de la mère et de l’enfant à Myeik, Myanmar réalisé avec l’AMFA (Association Médicale France ...
20/09/2019

Nouvelles photos de Hôpital de la mère et de l’enfant à Myeik, Myanmar réalisé avec l’AMFA (Association Médicale France Asie) du Pr Alain Patel. Un grand merci 🙏

Inauguration d’une école à Thaprek le 26 mai 2019District de Nuwakot, Népal, réalisée par Planète Enfants avec le fin...
22/07/2019

Inauguration d’une école à Thaprek le 26 mai 2019
District de Nuwakot, Népal, réalisée par Planète Enfants avec le financement de rainbow bridge suite aux séismes du 25 avril et du 12 mai 2015. Projet. « Mieux reconstruire et préparer aux risques » 2016-2019

Les 10 salles de classes accueillent 350 élèves depuis juin 2019 dans des bâtiments antisismiques construits par la société Miyamoto et rééquipés en mobilier et matériels scolaires.

rainbow bridge soutient Kynarou pour un nouveau projet au Tamil Nadu d'apport en eau potable, équipement en sanitaires e...
16/05/2019

rainbow bridge soutient Kynarou pour un nouveau projet au Tamil Nadu d'apport en eau potable, équipement en sanitaires et traitement des déchets pour un montant de 50,000€

Projet SALEM
pour le droit à l’eau et l’assainissement des populations intouchables d’un village du district de Salem, état du Tamil Nadu, Inde.

Objectifs du projet :

Afin de garantir le développement global du village Ambedhkar Colony du block de Mecheri dans le district de Salem, les objectifs du projet Salem sont les suivants :
• L’ensemble de la population a accès à une eau potable, en quantité et en qualité suffisante ;
• Les femmes et les enfants ont accès aux sanitaires communautaires quotidiennement ;
• Un système raisonné de gestion des déchets est mis en place permettant au village un environnement sain et aux ressources naturelles d’être protégées des différentes pollutions ;
• Rendre autonome et durable la gestion des infrastructure construites ;
• Mettre en place des potagers biologiques dans le village, à partir des
eaux usées des toilettes.

Dates : Septembre 2019 – Printemps 2020

Bénéficiaires :
Estimation de la population cible :
215 familles du village Ambedhkar colony dans le Panchâyat de Vellar du block de Mecheri.
Les bénéficiaires directs :
Les femmes, les enfants ou les adolescent(e)s qui sont les personnes responsables de l’utilisation de l’eau dans le village et les plus fragiles face aux maladies hydriques et aux problèmes liés à l’assainissement.
Les Self Help Groups (un SHG est un groupe d’entraide économique féminin) que nous formons à la gestion des systèmes de distribution d’eau potable ainsi que des complexes sanitaires, et ceci à tous les niveaux, de l’information de la population jusqu’au financement des entretiens des infrastructures construites dans leurs villages
Les femmes volontaires pour la promotion des jardins familiaux car elles sont en charge de nourrir leur foyer. Elles représentent une importante source de revenu pour le foyer.

Adresse

40 Avenue Hoche
Paris
75008

Informations générales

2004年のスマトラ沖地震で命を落とした自分の家族、そして25万人の被災者への思いを込めて設立した財団です。 Le souvenir Le souvenir est chose douce, il apporte une fraîcheur à l’âme aride, il enveloppe le cœur d’une caresse qui berce et apaise, il couronne le front de sérénité. Le souvenir est chose pieuse, il est un autel élevé dans le sanctuaire intime où la fidélité apporte sa quotidienne offrande. Il fait que quelque chose des pauvres absents s’associe à nos œuvres, survit et continue d’agir, il fait que nous sommes un peu ce qu’ils furent. Le souvenir est chose bénie, il évoque, idéalisés, les chers visages qui nous suivent dans notre carrière d’ici-bas, qui nous sourient et nous rassurent par leur présence. Leur pensée veille en nous et nous est une sauvegarde; elle pose une lumière sur notre chemin et une bienveillance dans nos cœurs. Leur exemple nous est une exhortation, il éclaircit et élève pour nous la notion du devoir. Le souvenir est chose pure, il nous pénètre d’une grâce spirituelle, il met une pudeur dans nos pensées, un respect dans nos paroles, une gravité dans nos actes, il répand une majesté et un recueillement. Le souvenir est chose généreuse, il nous fait détacher de nos préoccupations personnelles, il nous emporte par delà les griefs, les impatiences et les étroitesses, et nous fait entrer dans la dignité de l’esprit. Le souvenir est chose puissante, il est l’invisible nœud qui lie les unes aux autres les générations qui se succèdent, il nous marque du sceau sacré des responsabilités solidaires, et ainsi nous fait veiller à ce que le flambeau allumé se transmette et ne s’éteigne point. Le souvenir est chose sainte, il nous élève au-dessus du temps et de l’espace, il nous rend égaux devant l’éternité. Le souvenir est un enseignement de sagesse et un message d’amour. En veillant sur la mémoire des chers disparus, nous veillons sur le meilleur de notre pensée ; jamais nous ne sommes plus près du vrai nous même que lorsque nous sommes près d’eux. De les avoir connus et de les avoir aimés nous est une élévation. Le souvenir secoue la poussière du tombeau, le culte des regrets est un rachat du sépulcre : la vraie mort, c’est l’oubli. A l’heure suprême, ce leur fut une consolation de s’endormir sur l’assurance d’avoir été mieux que de simples passants, puisqu’ils devaient trouver le bon asile de notre cœur qui se remémore et qui s’enchante du nom aimé comme d’une bénédiction. Et puis, le souvenir, en nous rendant plus saisissantes la brièveté des jours et la soudaineté des séparations, nous rappelle que le temps nous est mesuré pour faire le bonheur de ceux que nous chérissons, qu’un moment viendra où nous nous reprocherons de ne les avoir point suffisamment aimés. Donc, hâtons-nous d’envelopper de tendresse tous ceux qui sont chers à notre cœur, ne négligeons à leur égard aucune occasion de bonté et de dévouement : la mort peut nous les enlever d’un instant à l’autre. Un même cri nous arrive de ceux qui ont franchi le pas de lumière : « Travaillez à vous rendre meilleurs et à faire autour de vous la vie plus haute, plus douce et plus belle ».

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団 publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Fondation rainbow bridge/レインボーブリッジ財団:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité