Auteurs Pour Le Climat

Auteurs Pour Le Climat Vous êtes auteur.e, blogueur ou blogueuse ? Rejoignez notre collectif #AuteursPourleClimat et signez le Manifeste : auteurspourleclimat.org Ensemble, mettons nos talents au service de la transition et de son récit!

Fonctionnement normal

Ecofrugal Project
23/11/2020
Ecofrugal Project

Ecofrugal Project

Une révolution silencieuse est en marche, de plus en plus de français aspirent à consommer moins, mieux et autrement. Hier soir Zone interdite a braqué ses projecteurs sur ces millions d'anonymes #PorteursdeSolutions qui essaiment autour d'eux.
Les solutions sont là, ici et maintenant, qu'elles se présentent sous la forme de pratiques non-marchandes (entraide, fait-maison, auto-réparation... ) ou de services : Label Emmaüs, Réseau Envie ; leboncoin ; Too Good To Go ; MyTroc ; NOUS épicerie anti-gaspi Paris 19 :GEEV ; PHENIX...
##SemaineEuropéennedelaRéductiondesDéchets
https://www.6play.fr/zone-interdite-p_845/reparer-donner-recycler-ils-vivent-mieux-en-gaspillant-moins-c_12792245

Ecofrugal Project
20/11/2020

Ecofrugal Project

Comment passer au Zéro Déchet chez soi et au travail ?
♻️ À l'occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, Valdelia vous propose de venir découvrir, partager et échanger en visio sur les solutions Zéro Déchet avec Philippe Lévêque, auteur du Guide Ecofrugal et fondateur de monatelier-ecofrugal.fr.

Valdelia est partenaire de monatelier-ecofrugal.fr, une plateforme de l'ESS dédié au partage de pratiques #EcoResponsables.

👉Inscription : https://bit.ly/2UzKWvT

#SERD #Course0déchet #Vrac #0déchet #antigaspi #consommationresponsable #economiecirculaire #Zerodechet

Ecofrugal Project
04/11/2020

Ecofrugal Project

Pour la #SemaineEuropéennedelaRéductiondesDéchets (SERD) du 21 au 29 novembre, choisissez parmi les 11 commandements du confiné ceux en rapport avec la réduction des déchets (8 sur 11) et faites avec vos amis, collègues... votre atelier participatif de partage de solutions en visio.

Pour télécharger gratuitement le kit =>https://lnkd.in/gXRdir3

Ecofrugal Project
27/10/2020

Ecofrugal Project

Mon Atelier Ecofrugal sera présent au World Impact Summit de Bordeaux ce vendredi de 17h20 à 18h pour la conclusion avec Pierre Chevelle - Changer le monde en 2 heures - de la demi-journée citoyenne "Tous acteurs de la transition". Ci-dessous le programme très riche qui s'étale sur 2 jours, l'inscription est gratuite.
https://lnkd.in/dbBbZMw

Ecofrugal Project
12/09/2020

Ecofrugal Project

La Team Ecofrugal vous recommande la lecture de ce livre très inspirant : Être au écolo au boulot aux Éditions Ulmer écrit par Anthony Gachet.
Si vous voulez embarquer avec vous vos collègues au travail, profitez de la Semaine Européenne du Développement Durable (du 18 sept au 8 oct ) pour organiser l'un de nos ateliers écocitoyens et gratuits de partage de bonnes pratiques. 55 % des participants adoptent de nouvelles pratiques écoresponsables au travail après l'atelier. Inscription => https://www.monatelier-ecofrugal.fr/contact/ambassador/

#EcoloauBureau #TousPorteursdeSolutions #Transféreurs #AuteursPourLeClimat

Ecofrugal Project
26/07/2020

Ecofrugal Project

En vacances, on en profite pour expérimenter de nouvelles pratiques !

23/06/2020
Ecofrugal Project

Ecofrugal Project

Emmanuel Macron, transmettez "sans filtre" les propositions pour le climat des 150 de la Convention : à application directe, par voie réglementaire, ou via un référendum. Les Français comptent sur vous. #FaitesLe
Si cette vidéo atteint 5 ou 10 millions de vues, ce message ne pourra plus être ignoré.

Ecofrugal Project
11/06/2020

Ecofrugal Project

La nouvelle pub Nespresso... qui semble avoir décidé de jouer la provocation. Nous avons rajouté l’avertissement en rouge, 4,4 millards de capsules jetées chaque année en France.

Les capsules de café jetables utilisées chaque année en France, représentent 8800 tonnes d’aluminium dont la majeure partie n’est pas recycléè. Passez au café en grain ! C’est 4 fois moins cher que le café en capsule qui revient à 60 €/kg ! #zerodechet #cafe #tousporteursdesolutions #gaspillage #environnement

Ecofrugal Project
16/05/2020
Ecofrugal Project

Ecofrugal Project

A revoir sur France 3, très bon documentaire du Le monde en face suivi d'un débat instructif avec les 4 invités.

Confinement, bonnes pratiques et transition...
15/05/2020
:l'éco du mercredi 13 mai 2020

Confinement, bonnes pratiques et transition...

Revoir :l'éco du mercredi 13 mai 2020 en replay. Retrouvez également l'ensemble des magazines de France Télévisions sur Franceinfo.

Confinement, bonnes pratiques et transition
08/05/2020
Confinement, bonnes pratiques et transition

Confinement, bonnes pratiques et transition

Interview de Philippe Lévêque, le créateur de Mon Atelier Ecofrugal Comment vivre cette période tout en gardant des habitudes responsables ? Philippe Lévêque, consultant et entrepreneur répond à nos questions.

Plastic Attack France
04/05/2020

Plastic Attack France

Avec le Covid, le plastique revient en force avec pas mal d'irrationnel.

➡️ Surconsommation de bouteilles d'eau, alors que la bouteille plastique (comme tout emballage) peut porter le virus et qu'il n'y a aucun risque avec l'eau potable.

➡️ Suremballage, alors que le plastique est la matière sur laquelle le plastique persiste le plus longtemps (jusqu'à 7 jours selon la revue The Lancet).

➡️ Boom de la livraison et du Drive avec leur lot de sacs plastique.

➡️ Refus des contenants des consommateurs chez les commerçants.

➡️ Masques et gants retrouvés dans la nature (les recommandations c'est de les mettre dans un sac poubelle fermé)

Et vous, vous arrivez à limiter le plastique ?

Comment réagissent vos proches ; quelles mesures sont mises en place dans votre travail ?

Racontez-nous !

#StopPlastic
#BreakFreeFromPlastic
#PlasticAttack
Repost : No plastic in my sea

02/05/2020
Ecofrugal Project

Ecofrugal Project

Faut-il voir Planet of the Humans, le nouveau documentaire produit par Michaël Moore ? Oui, mais pas n'importe quand ni n'importe qui, on vous dit pourquoi !

En voilà un documentaire qui dérange ! En premier lieu parce qu'il donne du grain à moudre aux climato-sceptiques, au lobby des énergies fossiles et à tous les partisans du statu-quo qui rêvent d'en finir avec les énergies renouvelables. Connaissant son producteur progressiste, Michael Moore, le film détonne.

Toutefois, ce documentaire a le mérite de rappeler des vérités essentielles comme avant lui "The green lie", "L'illusion verte" en Français de Werner Boote.

- La seule logique du profit est mortifère. Celles et ceux qui sont dans la démesure, en quête de toujours plus feraient bien de se poser des questions sur leurs motivations intrinsèques. Le documentaire au début le souligne avec l'interview du psy : le refus d'accepter les limites, le refus de la mort.

- Ça n'est pas parce qu'une énergie est renouvelable qu'elle est propre (sans impact négatif). Tout est une question de mesure, il faut faire à chaque fois une analyse coût/bénéfice, en prenant en compte l'impact carbone g/kWh mais pas que....et là l'exercice est compliqué mais il faut le faire car la marge de progression pour améliorer le couple coût/bénéfice est encore très importante.

- A propos de notre consommation d'énergie, il est urgent effectivement de la faire décroître, à ce jour le scénario Négawatt qui n'est pas mentionné dans le doc est le plus convaincant pour réduire les gaz à effet de serre (dans cet ordre : sobriété, efficacité énergétique, renouvelable).

- Une autre vérité qu'il faut entendre, ça n'est pas parce que nous réussirions à décarboner que notre avenir ne sera plus menacé par des problèmes environnementaux en particulier dans un contexte de forte pression démographique.

Toutefois, il faut accepter que le chemin de la décarbonation se fasse en marchant, or le documentaire tire à boulets rouges sur toutes les sources d'énergie renouvelables sans exception (à part l'hydraulique, on ne comprend pas d'ailleurs ce qui a retenu le réalisateur de le faire). Le documentaire devient alors ennuyeux, voir même déprimant en donnant l'impression que toutes les voies sont sans issue et qu'elles se valent toutes.

Pourtant la science avance. De gros progrès ont été réalisés notamment sur le coût et le rendement des panneaux solaires ainsi que sur les technologies de stockage, en particulier via la production d'hydrogène pour absorber les surplus et mieux gérer l'intermittence.

Le documentaire aurait donc gagné à être plus rigoureux au niveau technique. Il n'y a aucune prospective sur l'état de la science comme si c'était d'avance perdu. Même si il y a des erreurs dans les chiffres cités, ce n'est pas tant ce qu'il dit mais ce qu'il ne dit pas qui pose question.

Mais c'est le lot de tous les documentaires à charge dont il ne faut pas remettre en question le rôle utile de "poil à gratter". Pour être entendu dans un océan d'informations, il difficile de nuancer son propos. Il sert de piqure de rappel sur la nécessité d'améliorer l'impact et la gouvernance des projets d'énergie renouvelable. Il nous oblige à nous poser les bonnes questions : Que voulons-nous vraiment pour nous nos enfants et ceux qui nous suivrons ? A quoi tenons-nous ? Donnons nous les moyens d'y parvenir ? Sommes-nous sur la bonne voie?

Le documentaire étant totalement à charge, il risque d'alimenter en munitions les complotistes, les climato-sceptiques et les partisans du statu-quo. Le film est anxiogène, voire même dépressogène...vous l'aurez compris. Alors oui, on peut quand même voir ce film mais pas n'importe quand et pas n'importe qui !

Le documentaire est en libre accès sur YouTube jusqu'au 21 mai

https://www.youtube.com/watch?v=Zk11vI-7czE#action=share

Ecofrugal Project
23/04/2020

Ecofrugal Project

Avec le kit écofrugal Spécial Confinement en libre accès, partagez en visio avec vos voisins, amis, collègues...vos solutions résilientes, sobres et économes.
Aucune obligation avec nos commandements, que des solutions à partager 😉
==> https://lnkd.in/g-zHnhy

Ecofrugal Project
20/04/2020

Ecofrugal Project

Découvrez le commandement #1
Comment se passe votre confinement, racontez nous ?
Avec notre kit spécial confinement, partagez avec vos amis vos solutions en visio
==> https://lnkd.in/g-zHnhy

#KitConfinementVisio #TousPorteursdeSolutions

Ecofrugal Project
16/04/2020

Ecofrugal Project

Venez échanger avec la Team Ecofrugal et partager votre expérience du confinement : vos impressions, vos solutions, vos émotions...
Pour nous rejoindre, suivez le lien :
https://meet.jit.si/MonAtelierEcofrugal

Une initiative soutenue par Auteurs Pour Le Climat !
06/04/2020
Pixetik

Une initiative soutenue par Auteurs Pour Le Climat !

📢 Scénaristes, auteur.rices-réalisateur.rices, rejoignez l'#OpérActionNouveauxRécits à distance !

Calista Films et Pixetik posent le décor :
- vous expérimentez le confinement depuis deux semaines et cela vous a inspiré des pistes d'histoires ?
- vous avez toujours voulu écrire et n'avez jamais trouvé la bonne occasion ?
- vous voulez partager une expérience d'écriture collaborative et innovante pour inspirer un monde plus durable ?
- vous avez trop envie de répondre à l'appel On s'adapte de CANAL+ mais vous manquez d'inspiration ?

⏰ Inscrivez-vous avant ce mercredi 1 avril, 20h ! ⏰

Une OpérAction soutenue par Muse & Marlowe, Réseau Vrac, Justine B, Cinq Sans, RecycLivre, PUR Projet, Wibes et Greene en tant que source d'inspiration à impact positif pour les scénaristes.

#OpérActionNouveauxRécits #creativewriting #collaboration
#fiction #scénario #storyofchange #scenariste #realisateur #auteur

Ecofrugal Project
25/03/2020

Ecofrugal Project

Merci à tous les soignants et à toutes celles et ceux qui font en sorte que nous puissions continuer à vivre tout en étant confiné, ils sont trop nombreux pour tous les citer mais ils se reconnaîtront. Un grand merci!

Ecofrugal Project
24/03/2020

Ecofrugal Project

Edgar Morin, 98 ans, nous éclaire sur ce que nous vivons. Rare sont les hommes à faire preuve d'autant de lucidité, de sagesse et de clairvoyance. Merci Monsieur pour votre générosité !

Découvrez l'interview passionnant qu'Edgar Morin a donné à Olivier Metzger du Nouvel Obs cette semaine.

Le sociologue et philosophe analyse la crise sanitaire mondiale. “Le confinement peut nous aider à commencer une détoxification de notre mode de vie”, explique-t-il

Quel est, à ce stade, le principal enseignement que l'on puisse tirer de la pandémie du coronavirus ?

Cette crise nous montre que la mondialisation est une interdépendance sans solidarité.

Le mouvement de globalisation a certes produit l'unification techno- économique de la planète, mais il n'a pas fait progresser la compréhension entre les peuples. Depuis le début de la globalisation, dans les années 1990, guerres et crises financières ont sévi.

Les périls planétaires - écologie, armes nucléaires, économie déréglée - ont créé une communauté de destin pour les humains, mais ceux-ci n'en ont pas pris conscience. Le virus éclaire aujourd'hui de manière immédiate et tragique cette communauté de destin. En prendrons-nous enfin conscience ? Faute de solidarité internationale et d'organismes communs pour prendre des mesures à l'échelle de la pandémie, on assiste à la fermeture égoïste des nations sur elles-mêmes.

Dans son discours, le président Macron parle du danger d'un “ repli nationaliste ”…

Pour la première fois, c'est un vrai discours de président. Il n'y était pas seulement question de l'économie et des entreprises mais aussi du sort de tous les Français, des soignés et des soignants, des travailleurs acculés au chômage partiel. Son allusion au modèle de développement qu'il faudrait changer est une amorce. Cela dit, l'antidote au repli nationaliste n'est pas le repli européen, puisque l'Europe est incapable de s'unir là-dessus ; c'est la formation de solidarités internationales, commencées par les médecins et chercheurs de tous les continents.

Quels changements faudrait-il opérer selon vous ?

Le coronavirus nous dit avec force que l'humanité tout entière doit rechercher une nouvelle voie qui abandonnerait la doctrine néolibérale pour un New Deal politique social, écologique. La nouvelle voie sauvegarderait et renforcerait les services publics comme les hôpitaux, qui ont subi depuis des années en Europe des réductions insensées. La nouvelle voie corrigerait les effets de la mondialisation en créant des zones démondialisées qui sauvegarderaient des autonomies fondamentales…

Quelles sont ces “ autonomies fondamentales ” ?

D'abord l'autonomie vivrière. A l'époque de l'occupation allemande, nous avions une agriculture française diversifiée qui a permis de nourrir sans famine la population en dépit des prédations allemandes.

Aujourd'hui, il nous faut rediversifier. Et puis, il y a l'autonomie sanitaire. Aujourd'hui, beaucoup de médicaments sont fabriqués en Inde et en Chine et nous risquons des pénuries. Il faut relocaliser ce qui est vital pour une nation.

La mondialisation aggrave-t-elle la crise sanitaire en crise générale ?

C'est déjà fait. Quand Poutine décide de maintenir la production de pétrole russe, cela entraîne une baisse des prix en Arabie saoudite et aux États-Unis où le Texas risque de connaître de graves difficultés et peut-être faire perdre Trump à la présidentielle… La panique touche aussi les financiers, ce qui provoque un krach boursier. Nous ne maîtrisons pas ces réactions en chaîne. La crise née du virus aggrave la crise générale de l'humanité emportée par des forces qui ignorent tout contrôle.

Si l'on compare avec la grippe espagnole de 1918-1919 qui fut l'objet d'une véritable omerta de la part des autorités, les gouvernants ont plutôt joué la transparence… N'est-ce pas un effet positif de la globalisation ?

A l'époque de la grippe espagnole, on n'a pas voulu que les populations, et surtout les combattants, aient conscience du fléau.

Cette opacité est impossible aujourd'hui. Même le régime chinois n'a pu étouffer l'information en punissant le héros qui avait donné l'alerte… Les réseaux d'information nous ont permis d'être au courant de l'avancée de la pandémie pays par pays. Mais cela n'a pas déclenché de coopération au niveau supérieur. Seule s'est déclenchée une coopération internationale spontanée de chercheurs et de médecins. L'OMS comme l'ONU sont incapables d'apporter les moyens de résistance aux pays les plus dépourvus.“

On est revenu en temps de guerre ” : cette phrase revient souvent pour décrire la situation de l'Italie et de la France. Vous avez connu cette période. Que vous inspire cette analogie ?

Sous l'Occupation, il y avait des phénomènes d'enfermement, de confinement, il y a eu des ghettos… Mais la grande différence avec aujourd'hui, c'est que les mesures de confinement étaient imposées par l'ennemi, alors que maintenant elles sont imposées contre l'ennemi, c'est-à-dire le virus. Au bout de quelques mois d'occupation allemande, des restrictions de ravitaillement ont commencé à apparaître.

Nous n'en sommes pas là, bien qu'il y ait des débuts de panique. Mais si cette crise continue, avec la réduction des transports de marchandises au niveau international, on peut prévoir un retour des rationnements. Là s'arrête l'analogie. Nous ne sommes pas dans le même type de guerre.

Pour la première fois depuis 1940, les écoles et les universités ont été fermées…

Oui, mais à l'époque, la fermeture a été très provisoire. La déroute de la France a eu lieu en juin, au moment où commencent les vacances. En octobre, les écoles étaient rouvertes.

Que peut-on attendre du confinement ? La peur ? La méfiance entre les individus ? Ou, au contraire, le développement de nouvelles relations aux autres ?

Nous sommes dans une société où les structures traditionnelles de solidarité se sont dégradées. Un des grands problèmes est de restaurer les solidarités, entre voisins, entre travailleurs, entre citoyens… Avec les contraintes que nous subissons, les solidarités vont être renforcées, entre parents et enfants qui ne sont plus à l'école, entre voisins… Nos possibilités de consommation vont être frappées et nous devons profiter de cette situation pour repenser le consumérisme, autrement dit l'addiction, la “ consommation droguée ”, notre intoxication à des produits sans véritable utilité, et pour nous délivrer de la quantité au profit de la qualité.

Notre rapport au temps va probablement changer aussi…

Oui. Grâce au confinement, grâce à ce temps que nous retrouvons, qui n'est plus haché, chronométré, ce temps qui échappe au métro-boulot-dodo, nous pouvons nous retrouver nous-mêmes, voir quels sont nos besoins essentiels, c'est-à-dire l'amour, l'amitié, la tendresse, la solidarité, la poésie de la vie… Le confinement peut nous aider à commencer une détoxification de notre mode de vie et à comprendre que bien vivre, c'est épanouir notre “ Je ”, mais toujours au sein de nos divers “ Nous ”.

Finalement, cette crise peut paradoxalement être salutaire ?

J'ai été très ému de voir ces femmes italiennes, à leur balcon, chanter cet hymne de fraternité, “ Fratelli d'Italia ” (“ Frères d'Italie ”). Nous devons retrouver une solidarité nationale, non pas fermée et égoïste, mais ouverte sur notre communauté de destin “ terrienne ”… Avant l'apparition du virus, les êtres humains de tous les continents avaient les mêmes problèmes : la dégradation de la biosphère, la prolifération des armes nucléaires, l'économie sans régulation qui accroît les inégalités… Cette communauté de destin, elle existe, mais comme les esprits sont angoissés, au lieu d'en prendre conscience, ils se réfugient dans un égoïsme national ou religieux. Bien entendu, il faut une solidarité nationale, essentielle, mais si on ne comprend pas qu'il faut une conscience commune du destin humain, si on ne progresse pas en solidarité, si on ne change pas de pensée politique, la crise de l'humanité s'en trouvera aggravée. Le message du virus est clair. Malheur si nous ne voulons pas l'entendre.

Adresse

40 Rue Laffitte
Paris
75009

Site Web

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Auteurs Pour Le Climat publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Auteurs Pour Le Climat:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Commentaires

Retrouvez l'interview vidéo de Julien Ca Commence Par Moi à l'occasion de la sortie de son nouveau livre : Ça va changer avec vous. Au format audio :
Retrouver le live avec Julien Ca Commence Par Moi au format audio.