Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France

Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France F.N.S.C.M.F est une organisation professionnelle de défense professionnelle et de promotion du commerce ambulant.

Fonctionnement normal

Lettre commune des organisations d’indépendantsMinistère de l’Économie, des Finances et de la Relance139 rue de Bercy – ...
26/05/2021

Lettre commune des organisations d’indépendants

Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance
139 rue de Bercy – 75572 PARIS

A l’attention de
Monsieur Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et
de la Relance,
Monsieur Alain Griset, Ministre délégué auprès du ministre de
l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et
Moyennes Entreprises

Paris, le 25 mai 2021

Messieurs les Ministres,
Nous, organisations engagées au chevet des travailleurs indépendants, vous avions déjà sollicité à propos du fonds de solidarité en octobre 2020. Notre démarche avait été entendue. Nous souhaitons de nouveau attirer votre attention sur la situation actuelle.
En effet, les travailleurs indépendants sont hélas dans une difficulté similaire à l’an dernier, vous ne l’ignorez évidemment pas. Nos études, sondages et enquêtes diverses auprès d’un nombre important d’entre eux laissent penser que la relance économique sera lente et très disparate, et devrait se matérialiser, au plus tôt, à la rentrée.

Certes, au cours de ces trois périodes de confinement que nous avons vécues, la compensation de l’Etat a été à la hauteur. Les travailleurs indépendants ont eu recours en masse aux dispositifs en place durant cette période, et nos organisations saluent avec unanimité les efforts faits par la puissance publique pour maintenir ces activités et aider les indépendants à survivre.

Mais notre alerte tient aujourd’hui au calendrier dégressif du fonds de solidarité. Telle qu’elle a été présentée, la mouture à venir du fonds appelle de notre part plusieurs remarques :
● En prenant place en juin, juillet et août, cette nouvelle formule condamne la survie de nombreux travailleurs indépendants. Rares sont ceux qui peuvent espérer un chiffre d’affaires supérieur à 60%, 70% voire 80% de leur période de référence 2019 durant ces trois mois à venir ! En effet, la confiance chez les consommateurs n’est pas retrouvée, les conditions de reprise en plein congés d’été sont peu favorables, et la plupart des secteurs attendent le mois de septembre pour repasser en fonctionnement nominal. Tous sont pénalisés (santé, services à la personne, conseil, formation, prestation informatique, marketing, commerce en boutique ou ambulant, transports, VTC, BTP, attachés de presse, culture, tourisme ou événementiel).
● D’autre part, le timing est très court : la planification n’a pas eu lieu. Les annonces sont faites de manière partielles, alors que nous sommes à quelques jours du mois de juin, et que les indépendants n’ont rien pu préparer, en particulier rechercher d’autres sources de revenus complémentaires à leur activité, pour survivre à ce nouveau coup dur.
● Enfin, nous regrettons amèrement l’absence de co construction et de discussion préparatoire à cette nouvelle étape du fonds. Il nous semble évident qu’une collaboration constructive autour de ce sujet faciliterait son acceptation par la population des travailleurs indépendants. Il n’en sera rien.

Depuis la communication publique sur la mise en place d’une dégressivité brutale de l’aide, l’incompréhension dans nos rangs est vive pour toutes les raisons évoquées. Il serait désastreux pour l’économie d’avoir concédé autant d’efforts depuis 18 mois et d’abandonner les entreprises si près du but, déclenchant des radiations massives et des situations personnelles graves ou en précarisation accélérée.
Il n’est jamais simple de demander un effort financier, tiré sur les fonds publics et la dette, et nous ne le faisons pas de gaîté de cœur. Mais les circonstances sont trop graves. Nous vous demandons donc avec force et insistance de suspendre toute évolution du fonds de solidarité avant la mise en place d’une consultation.

Nous sommes plus que jamais déterminés à réfléchir avec vous au sujet du plan de relance des indépendants, incluant les modalités de sortie du fonds de solidarité dans un cadre négocié et préparé de manière collaborative.

Sachant que vous serez très sensible à notre démarche, nous vous prions de croire, Messieurs les Ministres, en l’assurance de notre haute considération.

Le mot de la PrésidenteMercredi 19 MAI 2021!!Voilà une date qui restera gravée dans nos esprits!!Car après trois confine...
19/05/2021
Le mot de la Présidente – Fédération Nationale des Marchés de France

Le mot de la Présidente

Mercredi 19 MAI 2021!!

Voilà une date qui restera gravée dans nos esprits!!

Car après trois confinements successifs, l’heure est enfin venue à la réouverture générale des commerces !

Malgré les aléas d’une météo capricieuse qui nous renvoie aux giboulées de MARS, les commerçants des marchés de FRANCE tellement ESSENTIELS sont prêts pour accueillir leurs chers clients et redonner vie à nos centres-villes !!

Car le vrai commerce se passe avant tout sur nos marchés, fleurons de l’attractivité de nos cœurs de ville et porteurs de ce lien social indispensable à la vie, mais également dans les boutiques, sans oublier nos terrasses de cafés, et nos restaurants qui symbolisent l’art de vivre à la française.

Tous sont des lieux de rencontres et de mixité des populations qui font le bonheur de nos consommateurs ,nous en sommes persuadés!!

Nous aspirons tous à une vie normale, une activité retrouvée, nous sommes impatients de vous offrir chers clients ,nos collections d’été, nos bons produits et notre sourire!

En fait, le commerce normal, humain ,et non pas le numérique ,celui pour lequel, depuis des mois, on nous loue les bienfaits, mais qui en fait sert essentiellement les grands groupes internationaux qui vendent 60 % de produits d’importation venus de très loin, qui n’assument pas les taxes légales en France…

Tout sera fait, sur nos marchés pour accueillir nos fidèles clients dans les règles d’hygiène normales, nous sommes des gens responsables.

Mesdames ,Messieurs les maires ,inutile donc de nous poser des contraintes irréalisables sur le terrain, nous n’aspirons qu’à votre soutien pour que la dynamique économique de vos villes et villages reprennent ses lettres de noblesse!

Nous avons traversé un très grand tunnel, nous en sommes au bout et tellement fiers et heureux de pouvoir exercer notre très beau métier :

celui d’être professionnels sur les marchés de FRANCE!!!

Monique RUBIN ,Présidente
http://fnscmf.com/le-mot-de-la-presidente/

Le mot de la Présidente Posted on19 mai 202119 mai 2021AuthorBenollol Lola Bien chers collègues Mercredi 19 MAI 2021!! Voilà une date qui restera gravée dans nos esprits!! Car après trois confinements successifs, l’heure est enfin venue à la réouverture générale des commerces ! Malgré le...

12e ÉDITION DE LA REMISE DES PRIX DU LABEL NATIONAL « COMMERCE ET ARTISANAT DANS LA VILLE »Annoncé par Monique Rubin, Pr...
19/05/2021
Remise du Trophée des Marchés

12e ÉDITION DE LA REMISE DES PRIX DU LABEL NATIONAL « COMMERCE ET ARTISANAT DANS LA VILLE »

Annoncé par Monique Rubin, Présidente de la Fédération Nationale des Marchés de France, cette année, le marché de Troyes est le vainqueur. Bravo à la Mairie, au Syndicat Marchés de France de l’Aube et aux commerçants des marchés de la ville !

Les villes seront récompensées dans 13 catégories : Grand Prix du Jury, trophée des unions commerciales, trophée des managers et développeurs économiques, trophée des municipalités, trophée des Marchés, trophée des EPCI, trophée des CCI, trophée de la communication, trophée de l’organisation, trophée de l’initiative et de la créativité, trophée du digital, trophée RSE, trophée de la mise en scène JNCP.
http://fnscmf.com/12e-edition-de-la-remise-des-prix-du-label-national-commerce-et-artisanat-dans-la-ville/
https://www.youtube.com/watch?v=ASbQ3ZGytWI

TOUS ESSENTIELS SUR LES MARCHES DE PLEIN AIRMadame, Monsieur le MaireDès le 19 mai 2021, les marchés, activité essentiel...
08/05/2021
TOUS ESSENTIELS SUR LES MARCHES DE PLEIN AIR – Fédération Nationale des Marchés de France

TOUS ESSENTIELS SUR LES MARCHES DE PLEIN AIR
Madame, Monsieur le Maire

Dès le 19 mai 2021, les marchés, activité essentielle et vitale pour la population comme pour tous les professionnels des marchés vont pouvoir reprendre!!!!

Aujourd'hui, les commerçants non sédentaires en produits manufacturés sont à un tel point de rupture sociale et économique que même les aides de l’État ne peuvent pallier à cette situation dramatique (tant financièrement que psychologiquement).

Seule, la reprise immédiate de leurs activités peut leur redonner le moral et l'envie de continuer à travailler sans être assisté.

Un commerçant non sédentaire titulaire ou passager, alimentaire ou non est avant tout un professionnel à part entière.

Il est important pour l'équité entre les entreprises que lors de la réouverture des marchés, tous les commerçants titulaires ou passagers reprennent leurs activités en même temps, le même jour pour tous.

Les professionnels des Marchés de France, alimentaires ou non, titulaires ou passagers savent appliquer avec sérieux les règles sanitaires imposées par la lutte contre l’épidémie et même si la meilleure connaissance du virus et le développement de la vaccination permettent un allègement prochain, ils sont tous conscients que l'exercice de leurs activités voire leur survie en dépendent plus que jamais …

Le protocole sanitaire à respecter est celui du mois d'octobre (en pièce jointe).

Aussi nous vous demandons, Madame, Monsieur le Maire de rouvrir votre marché dès la semaine prochaine, sans discrimination entre les commerçants non sédentaires

LA REPRISE au plus tôt POUR TOUS !!!

Monique RUBIN ,Présidente

Nadine VILLIER ,secrétaire générale

http://fnscmf.com/tous-essentiels-sur-les-marches-de-plein-air/

TOUS ESSENTIELS SUR LES MARCHES DE PLEIN AIR Posted on8 mai 20218 mai 2021AuthorFranck Martineau   Madame, Monsieur le Maire Dès le 19 mai 2021, les marchés, activité essentielle et vitale pour la population comme pour tous les professionnels des marchés vont pouvoir reprendre!!!! Aujourd’hui...

La CPME et la FNSCMF réclament de l’activité et de la visibilité3 mai, 15 mai, 17 mai ;territorialisation des mesures ou...
26/04/2021
La CPME et la FNSCMF réclament de l’activité et de la visibilité – Fédération Nationale des Marchés de France

La CPME et la FNSCMF réclament de l’activité et de la visibilité

3 mai, 15 mai, 17 mai ;

territorialisation des mesures ou des fermetures ? Les dates et les informations sur les éventuelles réouvertures plongent les entrepreneurs concernés dans la plus grande perplexité !

A ce jour, nul ne sait avec certitude qui va pouvoir rouvrir, à quelle date et dans quelles conditions !!

Les déclarations parfois contradictoires des uns et des autres font naître de l’espoir qui se mue rapidement en déception et en exaspération.

Ainsi, les commerçants demandent la réouverture des commerces au 10 mai avant le week-end de l’Ascension alors que, pour des raisons obscures, la « mi-mai » semble sacralisée sans plus de précisions. De plus, pour de nombreux secteurs, au premier rang desquels se trouvent les restaurateurs, il serait utile de disposer d’un délai de prévenance permettant, par exemple, de faire revenir les équipes et de gérer les stocks et les approvisionnements. Il serait également logique d’inclure dans la liste des personnes à vacciner prioritairement les salariés des secteurs à rouvrir prochainement.

Quant à la réouverture ou non des activités conditionnées à la circulation du virus dans le département, la CPME et la FNSCMF leur préfère une adaptation des protocoles sanitaires en vigueur déjà établis.

Enfin, la Confédération des PME et la fédération des marchés de FRANCE souhaitent que l’on engage le débat et que l’on tire désormais les conséquences de la vaccination sur les règles en vigueur.

Une personne vaccinée doit-elle être encore considérée comme cas contact ?

La CPME et la FNSCMF réclament donc de l’activité... et de la visibilité.

http://fnscmf.com/la-cpme-et-la-fnscmf-reclament-de-lactivite-et-de-la-visibilite/

La CPME et la FNSCMF réclament de l’activité et de la visibilité Posted on26 avril 2021AuthorFranck Martineau 3 mai, 15 mai, 17 mai ; territorialisation des mesures ou des fermetures ? Les dates et les informations sur les éventuelles réouvertures plongent les entrepreneurs concernés dans la...

Paris, le 26 avril 2021L’appel au secours des commerçants indépendants qui n’en peuvent plus économiquement et psycholog...
26/04/2021
L’appel au secours des commerçants indépendants qui n’en peuvent plus économiquement et psychologiquement…! – Fédération Nationale des Marchés de France

Paris, le 26 avril 2021

L’appel au secours des commerçants indépendants qui n’en peuvent plus économiquement et psychologiquement…!

La Confédération des commerçants de FRANCE,à laquelle adhère la fédération nationale des marchés de FRANCE demande une vraie réouverture des commerces confirmée le plus rapidement possible. Depuis le 20 mars 2020, nos commerçants indépendants ont été impactés, décimés, certains ont dû fermer..! y compris les non-sédentaires essentiels pour le lien social de nos centres-villes. Nos entreprises de proximité sont, c’est prouvé, les moins dangereuses et le comble est le fait d’être classé « non essentiel » et d’avoir été dans l’obligation de fermer.

Une bonne reprise que nous jugeons incontournable doit s’effectuer avec un cap sûr et concret défini par l’État, avec un calendrier ferme et respecté. Les entreprises doivent être rassurées, entendues et bien comprises. Elles doivent être aidées en fonction de leurs pertes réelles de leur importance, notamment et particulièrement sur les stocks.

Avec ce troisième confinement, c’est la rupture et l’effondrement, sous réserve de mesures immédiates avec les rectifications qui s’imposent :

-Des aides par magasin et non par entreprise. Cela vaut pour le stock et le fonds de solidarité ;

-Des exclusions à reconsidérer pour les chefs d’entreprises salariés ;

-Des aides annoncées certes, mais qui sont attribuées avec un re**rd devenu insoutenable intolérable. Le décret « aide aux stocks » n’est par exemple pas encore sorti…! Les services de l’État sont souvent injoignables, pourquoi?

-Des aides indispensables aux commerces récemment créés qui n’ont rien, ils vont disparaitre… déjà ! Les commerçants ont jusqu’à présent été de bons élèves et ont respecté les règles. La patience est en train de voler en éclat, pour faire place à la colère, à l’incompréhension et au ras le bol. Cela a été renforcé par le non-respect des fermetures de rayons « non essentiels » par certains acteurs du commerce qui n’ont pas respecté les consignes. Nous avons mené l’expérience dans le secteur du jouet, avec des adhérents dont les magasins ont été dans l’obligation de fermer : une centaine de ces professionnels ont des preuves d’achat de ces marchandises en vente directe dans les hypermarchés, dans des chaines spécialisées. Cela a également été soulevé dans d’autres secteurs comme les bagages ou les chausseurs.

Tous ces cas ont été remontés aux Préfets compétents, sans réaction de leur part.

Où est la solidarité nationale ? La CDF demande un protocole clair pour le retrait des biens non essentiels pour nos concurrents de la grande distribution.Sans citer une concurrence effrénée du grand e-commerce, qui ne paye pas la TVA et qui n’a jamais été taxé par une « taxe COVID » que l’on aurait pu affecter au petit commerce physique…

Il est temps d’avoir un calendrier clair en termes d’aides, parfois améliorées, et de réouverture, qui doit intervenir au plus t**d et de façon généralisée avant la semaine du 10 mai 2021.

Francis PALOMBI,Président
Confédération des commerçants de FRANCE

http://fnscmf.com/1612-2/

L’appel au secours des commerçants indépendants qui n’en peuvent plus économiquement et psychologiquement…! Posted on26 avril 202126 avril 2021AuthorFranck Martineau Paris, le 26 avril 2021 L’appel au secours des commerçants indépendants qui n’en peuvent plus économiquement et psycho...

Un point sur la situation – 23 avril 2021Madame, Monsieur le Président, cher.e. Collègue,Vous pouvez prendre connaissanc...
24/04/2021
Un point sur la situation – 23 avril 2021 – Fédération Nationale des Marchés de France

Un point sur la situation – 23 avril 2021

Madame, Monsieur le Président, cher.e. Collègue,
Vous pouvez prendre connaissance du dernier courriel envoyé à Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et à Alain Griset, Ministre en charge des PME.

Nous espérons qu’une date de reprise des commerces non alimentaires nous sera communiquée dans les jours prochains.

Une belle avancée fédérale : l’aide sur les stocks
Suite à un Webinar ce jour avec Monsieur Alain Griset, Ministre en charge des PME et Sylvain Maisonneuve, Conseiller au Commerce, nous avons eu confirmation et information sur les dispositifs d’aides à venir.
Grâce à la persévérance de la Fédération et à l’écoute de notre Ministre, les commerçants non sédentaires pourront bénéficier des mêmes aides sur les stocks que les commerçants sédentaires des 4 secteurs suivants : habillement, articles de sport, maroquinerie et chaussures. Ces 4 secteurs font l’objet d’un soutien particulier en fonction d’une part, de la saisonnalité des articles et d’autre part, d’une dépréciation importante liée aux collections de prêt à porter invendues.
Les conditions d’éligibilité seront en fonction des codes APE. Toutefois, si le code APE attribué au commerçant à son inscription, et c’est souvent le cas, ne correspond pas ou plus à son activité principale, une simple attestation sur l’honneur lui suffira pour justifier de son activité principale.
Cette aide sera versée à la mi-mai. Le décret va être publié très prochainement.

Le Fond de Solidarité
Le Fond de solidarité pour le mois de mars est mis en ligne depuis hier.
Dans les 19 départements où les fermetures sont intervenues le 20 mars, exceptionnellement, le Fond de Solidarité pourra être de 1 500€ maximum à partir d’ une baisse de 20% du Chiffre d’affaires.
Pour le mois d’avril, le Fond de Solidarité sera mis en ligne à la mi-mai.

Le report du remboursement des Prêts Garantis par l’État
Les entreprises peuvent différer le début du remboursement du PGE de 2 ans ou son allongement sans frais supplémentaires. Il est toujours possible de souscrire à cet emprunt notamment pour financer le paiement des fournisseurs.
Si l’un de vos adhérents rencontrent un problème avec sa banque pour obtenir un PGE ou un report de remboursement, la Fédération pourra intervenir auprès du médiateur du crédit.
Vous souhaitant bonne réception,
Bien syndicalement vôtre
Monique Rubin, Présidente

http://fnscmf.com/un-point-sur-la-situation-23-avril-2021/

Un point sur la situation – 23 avril 2021 Posted on24 avril 202124 avril 2021AuthorFranck Martineau Madame, Monsieur le Président, cher.e. Collègue, Vous pouvez prendre connaissance du dernier courriel envoyé à Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et à Ala...

Adresse

14 Rue De Bretagne
Paris
75003

Heures d'ouverture

Lundi 13:00 - 17:30
Lundi 09:00 - 12:00
Mardi 13:00 - 17:30
Mardi 09:00 - 12:00
Mercredi 09:00 - 12:00
Jeudi 13:00 - 17:30
Jeudi 09:00 - 12:00
Vendredi 09:00 - 12:00

Téléphone

+33148875145

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes