Psychanalyse en mouvement

Psychanalyse en mouvement La psychanalyse reste une des meilleures réponses à nombre de symptômes de la souffrance humaine. Et l'expression vitale d'une indispensable liberté qui autorise toute personne éprise de vérité à se penser en tant que sujet en devenir.

Recherche Création Transmission
Ouverture et évolution

La psychanalyse se distingue de toute thérapie, de toute autre discipline, en ce qu'elle est d'abord une expérience dont il est impensable de faire l'économie sitôt que l'on s'engage sur son terrain. En tant qu'acteur, orateur, critique, praticien, pratiquant ... Elle propose à chacun de se faire l'artiste de sa propre vie et à tout psychanal

Recherche Création Transmission
Ouverture et évolution

La psychanalyse se distingue de toute thérapie, de toute autre discipline, en ce qu'elle est d'abord une expérience dont il est impensable de faire l'économie sitôt que l'on s'engage sur son terrain. En tant qu'acteur, orateur, critique, praticien, pratiquant ... Elle propose à chacun de se faire l'artiste de sa propre vie et à tout psychanal

Fonctionnement normal

Étonnante Fragilité - Virginie Megglé - Livre -
04/11/2021
Étonnante Fragilité - Virginie Megglé - Livre -

Étonnante Fragilité - Virginie Megglé - Livre -

Dans cette déambulation autour de la vulnérabilité et de la sensibilité, la psychanalyste Virginie Megglé nous invite à réfléchir sur tous les aspects de la fragilité. Est-il possible « de la considérer comme faisant partie de notre constitution avant qu’elle ne surgisse comme obstacle ...

Combien de temps passez-vous par jour à la recherche de l'objet perdu? (Un objet, une personne, un mot, une idée...)
01/11/2021

Combien de temps passez-vous par jour à la recherche de l'objet perdu?

(Un objet, une personne, un mot, une idée...)

Combien de temps passez-vous par jour à la recherche de l'objet perdu?

(Un objet, une personne, un mot, une idée...)

26/10/2021

Mercredi 10 novembre
à 19h

Vous avez dit hyperémotivité...? Merci à Joséphine Pelois pour la pertinence de ses questions.
26/10/2021
Qu’est ce que l’hyperémotivité ?

Vous avez dit hyperémotivité...?

Merci à Joséphine Pelois pour la pertinence de ses questions.

On connaît déjà l’hypersensibilité, mais qu’en est-il de l’hyperémotivité ? Cette propension à vivre les émotions plus fortement que la norme est décryptée par la psychanalyste Virginie Megglé dans son livre Hyperémotivité, survivre à la tempête intérieure. L’auteure donne le...

"Lorsque dans l’enfance nos parents nous ont déçus, blessés ou mal aimés, cela nous hante et empoisonne toute notre vie…...
23/10/2021
Aimer ses parents même quand on en a souffert- Virginie Megglé - Telecharger Des Magazines, Journaux et Livres Gratuitement

"Lorsque dans l’enfance nos parents nous ont déçus, blessés ou mal aimés, cela nous hante et empoisonne toute notre vie… ...

Lorsque dans l’enfance nos parents nous ont déçus, blessés ou mal aimés, cela nous hante et empoisonne toute notre vie… Un livre pour construire avec ses parents une relation apaisée et pour s’épanouir dans sa vie d’adulte. Les parents sont notre lot commun, pour le meilleur et pour le...

Quand la convivialité et l’accueil ne sont pas de vains mots …Jeudi 21 octobre à 20 heures Je suis invitée à  la joyeuse...
18/10/2021

Quand la convivialité et l’accueil ne sont pas de vains mots …

Jeudi 21 octobre à 20 heures

Je suis invitée à la joyeuse librairie « Les Rebelles ordinaires »
Pour parler de mon dernier livre
Hyperémotifs, survivre à la tempête intérieure
Un grand merci à son créateur , élu libraire de l'année, - pour son invitation…
Rue des trois fuseaux à La Rochelle

L'époque est à l'émotion 📣.
Nous pouvons tous constater dans notre quotidien que notre première grille d'analyse des événements est affective.
Ce phénomène, très amplifié par les réseaux sociaux, peut être déboussolant, épuisant 🤯.
Virginie Megglé, psychanalyste spécialisée notamment dans les dépendances affectives et autrice d'ouvrages aussi accessibles que solides aux éditions Eyrolles, a fait le constat de cette "hyperémotivité" ambiante (à ne pas confondre avec l'hypersensibilité qui est un phénomène intérieur propre à l'individu) et en dessine les contours, ainsi que les pistes pour mieux la gérer, dans son dernier ouvrage.👩‍⚕️📖🧘
Nous aurons le grand plaisir de la recevoir jeudi soir (21 octobre) à 20 heures pour échanger avec elle sur ce sujet.
Il est indispensable de dire à quel point nous apprécions Virginie, tant pour sa pensée que pour sa personne, et à quel point nous nous réjouissons de ces échanges qui mettront à n'en point douter clarté et ouverture dans une ambiance actuelle cacophonique.
Comme toujours l'entrée est gratuite, la réservation par mail à [email protected] indispensable ainsi qu'un pass sanitaire valide.
Nous nous permettons de reproduire ici un texte que Virginie a écrit en forme de préambule à son ouvrage afin de mieux en cerner la démarche :

À propos de ce livre …
Nous sommes en mars 2020. Depuis quelques temps, un rien me fait sursauter, il me semble être sereine et plutôt maîtresse de mes réactions, mais ces sursauts imperceptibles le contredisent. Une sourde nervosité perturbe ma disponibilité et ma capacité de penser.
Il faut pourtant que j’assure. Autour de moi, j’entends de nombreux témoignages d’inquiétude, de désolation. Des appels au secours me parviennent, plus crus, plus fréquents que jamais ; de parents effondrés ou affolés par leurs enfants « trop insouciants » et pourtant abimés par la violence de l’inattendu, le désarroi, la maladie. La complication si soudaine du quotidien aussi. Des journalistes m’interviewent sur l’anxiété dont ils constatent la montée. Je sens un grand nombre de personnes désarçonnées… ne sachant plus sur quelque monture avancer ! Interrompues dans leur élan vital.
Les uns et les autres ont l’habitude de s’appuyer sur moi : j’ai beau avoir l’émotion à fleur de peau, j’ai toujours su me ressaisir quand la situation le nécessite. Cette vigilance naturelle se révèle d’ailleurs précieuse en termes de soins et de thérapie.
Mais là, fait exceptionnel, cet état d’anxiété et la volonté de ne pas y céder est plus que jamais partagée. Certains s’enflamment, d’autres s’efforcent de la dissimuler, d’autres apparaissent tristement secs ou plus cassants qu’à l’ordinaire. Il s’en faut peu pour que je me sente à mon tour submergée.
Très vite, il m’a semblé évident que l’intrusion du Corona Virus dans notre quotidien était le révélateur d’une hyperémotivité qu’il exacerbait. Les réseaux sociaux en étaient l’étrange laboratoire. Un mot contrariant suffisant à y déclencher des foudres, les invectives y volent, les anathèmes partent en flèche, les condamnations aussi.
Dans la « vraie vie » cela se constatait surtout par un effet de perte de stabilité, de désolation : une crainte du contact qui entachait les relations, la nécessité d’une mise à distance réciproque qui cherchait cependant à rester aimable.

De nombreux projets ayant été re**rdés, déplacés, annulés, reportés, comme pour la plupart d’entre nous, - et tant de personnes étant soudain dans des situations vraiment dramatiques -, je me suis appliquée à vivre aussi bien que possible cette période. Je trouvais même certains avantages à l’obligation de rester chez soi. Cela compensait la nocivité des désagréments indéniables qui mettaient l’émotivité à l’épreuve.

Surprise d’avoir à partager pour la première fois, au même moment, une expérience semblable à celle de mes patients, le rapport à l’intimité se conjuguait différemment. Nous étions embarqués sur le même navire, en pleine tempête. Les nerfs mis à vif exacerbant l’émotionnel les relations se faisaient forcément plus étroites. Il me fallait tenir le cap. J’ai, d’une certaine façon, choisi de guérir le mal par le mal, en m’emparant de la situation pour plonger dans l’hyperémotivité telle que je la percevais chez les unes, les uns, les autres, telle que je l’éprouvais également, afin que cette période puisse être pour qui le souhaite non pas le souvenir d’un désastre ni prétexte au déni, mais l’occasion de se repenser…
Découvrir, au-delà des apparences ce que l’hyperémotivité venait nous signifier, au moment où elle devenait évidente, ouvrait la voie à un véritable travail d’apaisement en profondeur tout en finesse.

Quand les tensions douloureuses et l’angoisse sont là, il s’agit de ne pas y succomber. Le travail thérapeutique occasionné fut souvent émerveillant. La vulnérabilité reconsidérée à travers le filtre de l’émotivité s’est imposée à moi, comme une suite naturelle à mes deux précédents ouvrages

Tout ce qui se dit dans ce livre est le fruit d’expériences vécues et si les divers protagonistes, conviés en exemple, sont fictifs ils sont inspirés par des êtres de chairs et d’os parmi lesquels je figure…

Virginie Megglé 2021

Nous nous réjouissons par avance de vous recevoir pour cette lumineuse soirée et vous souhaitons une bien chouette semaine.😊

Tremblements, palpitations, cris irrépressibles. Sensation de vide aussi, mal au cœur, difficulté à s’endormir. Boule da...
10/10/2021
La peur – Mieux-Etre.org

Tremblements, palpitations, cris irrépressibles. Sensation de vide aussi, mal au cœur, difficulté à s’endormir. Boule dans la gorge, nœud dans le ventre... La peur s’accompagne de phénomènes physiques qui s’expriment et s’impriment dans le corps. Sueurs, sidération, tachycardie, bouffées de chaleur, envie de se dissoudre, de crier Maman j’ai peur alors qu’on n’a jamais eu de maman, vertiges, évanouissement que l’on craint tout en rêvant qu’il se réalise « à notre » place pour nous soustraire à l’impossible !

La peur nous fragilise, perturbe la confiance en nos capacités de résistance aux chocs et nous transforme en proie idéale face à celui que la vulnérabilité de l'autre valorise. Influant sur notre…

Merci à Véronique Houguet Top Santé daté de Novembre 2021
01/10/2021

Merci à Véronique Houguet

Top Santé daté de Novembre 2021

"Vouloir contrôler ses émotions, loin de les annuler, au contraire les exacerbe. Comprendre les ressorts de l’hyperémoti...
28/09/2021
Quand nos émotions nous font souffrir

"Vouloir contrôler ses émotions, loin de les annuler, au contraire les exacerbe. Comprendre les ressorts de l’hyperémotivité participe à son apaisement. Virginie Megglé, psychanalyste et auteure, est l’invitée de ce podcast."

Vouloir contrôler ses émotions, loin de les annuler, au contraire les exacerbe. Comprendre les ressorts de...

"Vos émotions son envahissantes et deviennent un obstacle à votre bien-être ? Vous êtes peut-être hyperémotif sans le sa...
25/09/2021
Hyperémotivité : comment savoir qu'on en souffre et trouver l'apaisement

"Vos émotions son envahissantes et deviennent un obstacle à votre bien-être ? Vous êtes peut-être hyperémotif sans le savoir. La psychanalyste Virginie Megglé dévoile ce que c’est, dans une époque où nous sommes tous en passe de le devenir."
Merci @Marianne Riauté
et NEON
le magazine sérieusement allumé
Pour cet éclairage bien vu bien dirigé

et à Clélia Sergent

Vos émotions son envahissantes et deviennent un obstacle à votre bien-être ? Vous êtes peut-être hyperémotif sans le savoir. La psychanalyste Virginie Megglé dévoile ce ...

L'hyperémotivité: comment la reconnaître pour mieux la vivreDifférente de l'hypersensibilité, l'hyperémotivité est souve...
21/09/2021
L'hyperémotivité: comment la reconnaître pour mieux la vivre

L'hyperémotivité: comment la reconnaître pour mieux la vivre
Différente de l'hypersensibilité, l'hyperémotivité est souvent reniée ou refoulée, et bouleverse insidieusement notre quotidien. Dans son nouvel ouvrage, la psychanalyste française Virginie Megglé se penche sur cet état d'être complexe, exacerbé par la crise sanitaire. Avec bienveillance et douceur, elle ébauche un chemin perpétuel de soin de soi, pour apprendre à accueillir ces émotions à vif.

Merci à Ellen de Meester

Différente de l'hypersensibilité, l'hyperémotivité est souvent reniée ou refoulée, et bouleverse insidieusement notre quotidien. Dans son nouvel ouvrage, la psychanalyste française Virginie Megglé se penche sur cet état d'être complexe, exacerbé par la crise sanitaire. Avec bienveillance ...

Les mots de Ignacio Garaté-Martinez ... Une lettre d'au-revoir à un ami qui dit bien au-delà d'un au-revoir. Et beaucoup...
18/09/2021
La douceur de Xavier

Les mots de Ignacio Garaté-Martinez ...
Une lettre d'au-revoir à un ami qui dit bien au-delà d'un au-revoir. Et beaucoup de l'écoute analytique en tant que mode de perception sensible (et doux oui, affectueux, car le transfert passe aussi par l'affect) quand elle tourne le dos sans effort à l'obscurantisme ...
( Et oui, lire Octave Mannoni, cité ici, ne serait-ce que dans son "petit" livre au titre si engageant: "Un si vif étonnement" paru au Seuil. )

2Maud Mannoni disait que les seules vraies amitiés sont les amitiés d’enfance. C’était une étrange affirmation ! J’ai longtemps réfléchi à cette affaire pour y trouver mon grain et les morts successives de gens que j’aimais m’ont permis de trouver : Xavier était mon ami d’enfan...

À propos de ce livre ...Ou comment l'intrusion du Corona virus dans notre quotidien fut-il le révélateur d'une émotivité...
15/09/2021
Hyperémotifs ... À propos de ce livre …

À propos de ce livre ...
Ou comment l'intrusion du Corona virus dans notre quotidien fut-il le révélateur d'une émotivité qu'il exacerba ...

Comment le surgissement du Corona Virus dans notre quotidien fut le révélateur d’une hyperémotivité qu’il exacerbait.

"Du temps de ma mère, les femmes restaient un mois à la maison après la naissance de leur enfant et se faisaient accompa...
13/09/2021
La doula : un accompagnement périnatal sur mesure pour les femmes - Marcelle

"Du temps de ma mère, les femmes restaient un mois à la maison après la naissance de leur enfant et se faisaient accompagner par une femme de son entourage. Une tradition qui renait avec les doulas."

Méconnue, la doula apporte un soutien neutre, bienveillant et non médical aux femmes. Avant et après la grossesse, lorsque l'enfant paraît.

4 clés pour améliorer son intelligence émotionnelle
11/09/2021
Des clés pour améliorer son intelligence émotionnelle

4 clés pour améliorer son intelligence émotionnelle

Quatre clés pour améliorer son intelligence émotionnelle, un article d'Aurore Aimelet. Ce mois-ci dans Psychologies Comment favoriser notre capacité à reconnaître, comprendre et réguler nos...

Tenir le cap... Mettre à la cape :)
01/09/2021
Hyperémotifs Survivre à la tempête intérieure

Tenir le cap... Mettre à la cape :)

Nous sommes en mars 2020. Depuis quelques temps, un rien me fait sursauter, il me semble être sereine et plutôt maîtresse de mes réactions, mais ces sursauts imperceptibles le contredisent. Une sourde nervosité perturbe ma...

Un texto, un re**rd, une remarque, un contretemps... Il suffit d'un détail pour que l'émotion devienne débordante et dés...
21/08/2021
Hyperémotifs Survivre à la tempête intérieure

Un texto, un re**rd, une remarque, un contretemps... Il suffit d'un détail pour que l'émotion devienne débordante et déstabilisante. Angoisse, palpitations, fébrilité, sensation de bouleversement intense, de désarroi ou d’effondrement: l'hyperémotivité se caractérise ...

 Hyperémotifs Survivre à la tempête intérieure  Virginie Megglé  Eyrolles   Sortie en librairie le 2 septembre 2021     Ne...

La susceptibilité peut-elle faire souffrir ?"C’est douloureux car on se sent souvent exclu et incompris, comme si on ne ...
18/07/2021
Hyper susceptibilité : comment être moins susceptible ?

La susceptibilité peut-elle faire souffrir ?
"C’est douloureux car on se sent souvent exclu et incompris, comme si on ne parlait pas la même langue."

https://www.santemagazine.fr/psycho-sexo/psycho/comment-etre-moins-susceptible-892819

La susceptibilité dit un manque de confiance en soi, mais relève aussi la faculté à percevoir le monde avec beaucoup de finesse. Comment reconnaître une personne susceptible ? Comment l'entourer au mieux ?

Frères, sœurs Guérir de ses blessures d'enfance
06/07/2021
Frères, sœurs Guérir de ses blessures d'enfance

Frères, sœurs Guérir de ses blessures d'enfance

Frères et soeurs : guérir de ses blessures d'enfance  Se débarrasser enfin des rivalités et des jalousies qui  empoisonnent la vie La psychanaliste Virginie Megglé et la journaliste Alix...

Adresse

77, Rue Du Cardinal Lemoine
Paris
75005

Informations générales

Psychanalyse en mouvement est un espace de création et d'ouverture qui vise en se mettant à l'écoute de l'inconscient d'élargir en terme de paix le champ de la conscience

Téléphone

06 16 70 88 01

Produits

Champs et chants de l'inconscient...
Désir

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Psychanalyse en mouvement publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Psychanalyse en mouvement:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

DU DIVAN AU FAUTEUIL (L'un·e - Éditions imaginaires). Un livre paraît, en libre circulation, publié au un·e par un·e, vers qui vous souhaitez l'adresser à votre tour... Téléchargement, ici : http://vincentbourseul.fr/du-divan-au-fauteuil/ #psychanalyse #ecrire #sigmundfreud #francoisedolto #jacqueslacan #ecoledepsychanalyse #Entherapie
Consœurs et confrères , voici une bonne nouvelle. Bonjour à tous, Suite à la réponse de ce jour de Frank Bellivier, délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, concernant les cabinets libéraux des psychologues, je peux vous informer que les cabinets peuvent rester ouverts. Bonjour, Les cabinets de psychologues peuvent rester ouverts pendant le confinement. Leurs usagers peuvent ainsi s’y rendre en cochant la case de l’attestation permettant les déplacements pour effectuer des consultations, examens ou soins. En effet, les autorisations ou interdictions d’ouverture portent non sur des catégories de professions mais sur des types d’Etablissements Recevant du Public (ERP). Les cabinets des praticiens médicaux et paramédicaux libéraux s’assimilent à des bureaux au regard de la réglementation ERP, pour lesquels aucune interdiction n’est posée. Par ailleurs, le décret du 29 octobre 2020 ne réglemente pas l’activité des professionnels de santé libéraux au-delà des mesures « barrière » prévues à l’article 27. Merci de nous aider à diffuser largement cette information. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire. Bien à vous, Frank Bellivier Délégué Ministériel à la Santé Mentale et à la Psychiatrie
Bonjour, Un groupe pour collecter et partager les publications et ressources fiables et utiles sur les aspects psychologiques de la pandémie et du confinement : https://www.facebook.com/groups/psycovid/ Partagez ce lien !
Et puis, si, aux confins du confinement... Les jours passant, coincés chez vous, vous craignez de n’en plus pouvoir, de vous étouffer l'un l'autre … c’est le moment où jamais … Non pas, bien sûr, de vous étouffer l'un l'autre! Mais de prendre le temps de lire Le harcèlement émotionnel, s'aimer sans s'étouffer . Les Éditions Eyrolles le proposent en Kindle
Guy Corneau, psychanalyste jungien de réputation internationale, s'est livré à ma caméra dans une interview tournée en mai 2016, près de six mois avant son décès survenu en janvier 2017. Aujourd'hui, quatre ans après ce tête-à-tête de 70 minutes, je reste ému d'avoir eu le privilège d'interviewer cet homme libre d'esprit et généreux de coeur. Cette interview exclusive est maintenant disponible en ligne, en streaming (5$ / 3,25€) ou à l'achat (10$ / 6,50€), sur mon site VIMEO : https://vimeo.com/ondemand/guycorneau Initialement réalisé pour mon documentaire d'affaires publiques PSY CAUSE sur l'encadrement - controversé - de la psychothérapie au Québec, cet entretien filmé permet à Guy Corneau de dénoncer sans détour le dogme des "données probantes" qui met sur un piédestal des thérapies dites "scientifiques" au détriment de d'autres approches. Fervent défenseur d'un cheminement intérieur profond et apaisant, Corneau fait surtout l'apologie d'une relation psychothérapeutique qui prend le temps, capable d'accueillir la complexité de l'être humain avec son passé, ses blessures, ses doutes, ses aspirations... Voici un court extrait de 120 secondes de cette interview disponible dès maintenant sur Internet qui, je l'espère, saura vous plaire et vous inspirer :
Mercredi 11 décembre à 18h30 : 3ème séance initiale du séminaire de l'IFP, à la Maison des Associations, 4, rue des Arènes - 75005 Paris, (M° Jussieu, ligne 7 ; Bus 67, 47, 89). "Représentations de l'embryologie"
Bonjour à tous, voici une journée qui pourrait vous intéresser : https://www.facebook.com/events/371750233450737/ Tarif préférentiel pour toute inscription avant le 15 octobre, et tarif réduit très avantageux pour les étudiants. Voici le lien vers le bulletin d'inscription :http://www.cipa-association.org/wp-content/uploads/2019/05/Bulletin_RD19.pdf
L'immatérielle ...
Psychopathologie de l'avortement 5/8 Alors que la maternité implique, en général, une force intérieure qui pousse la femme enceinte à protéger son enfant, le mythe du spectre de l’infanticide est une narration tragique que l’on se raconte. Mais le spectre de l’infanticide lui-même, en deçà du mythe qui se forme à partir de là, veut dire que certaines femmes le ressentent de cette façon. III. Maternité et sexualité en souffrance Une femme ayant avorté est parfois une femme blessée dans sa potentialité de maternité, notamment par la découverte que, dans le cas de la grossesse, son corps ne lui appartient plus complètement. Et que cela n’est idéologique ni immoral, mais tout à fait normal. Puisque l’avortement est loin d’être un événement subjectif anodin, il y a forcément une modification essentielle du rapport de la femme ayant avorté à la maternité, à la paternité, au désir sexuel et à la redéfinition nécessaire de soi en tant que corps contenant une autre nouvelle vie. La question des séquelles psychiques de l’avortement se situe dans le fait que la femme reste abandonnée au milieu de ces ruines affectives ayant des répercussions sur sa vie de couple et même sur la relation à ses autres enfants. Nous avons là soit la diminution impressionnante de la libido soit, au contraire, une recrudescence de la libido voir l’alternance entre ces deux états, mais également quelques difficultés dans le couple allant jusqu’à sa dissolution. En effet, dans certains cas, les hommes ayant perdu en bonne mesure le sens de la paternité en général et plus particulièrement dans un couple précis, un avortement peut ainsi devenir la ruine de la maternité à venir et, à terme, la ruine de la vie sexuelle d’une femme : « le malaise éprouvé par chacun, la colère, la culpabilité qui font le lit des reproches, l’échec d’un symbole d’union qu’est la promesse d’enfant, la désynchronisation du deuil chez l’homme et la femme, expliquent les turbulences. Selon une étude, 12% des couples rompent après une telle perte » (Ney, p. 223). D’ailleurs, il se peut que le couple ne fonctionnait pas si bien déjà avant l’avortement et avant une grossesse non-désirée. Évidemment, une femme ne tombe jamais enceinte toute seule. Mais, malheureusement aujourd’hui, certains hommes ne prennent pas la responsabilité de la paternité et laissent les femmes seules, psychiquement abandonnées, devant la lourde décision soit de garder l’enfant dans des conditions de vie difficiles, soit d’avorter. Un puissant élément de lien paternel manque dans la pseudo-construction de ces nouvelles familles. Au contraire, en dehors des cas de viol, ce serait aux deux parents de réfléchir et de choisir la meilleure solution ensemble. Cela éviterait de laisser à la femme le poids d’une décision si importante pour la vie psychique de l’après grossesse. Si beaucoup de jeunes femmes se sentent obligées de considérer leur grossesse comme indésirable et avortent, c’est probablement parce que les hommes, leurs partenaires, et leurs familles les laissent seules, sans support devant un choix dramatique. Nous vivons dans une société qui ne favorise ni la famille ni l’alliance nécessaire entre maternité et paternité. Nous savons, au contraire, que la maternité ne peut pas aller sans paternité et vice-versa. C’est dans la défaillance de cette jonction où surgit souvent l’idée de la grossesse non-désirée. Devant cet état de fait, beaucoup de femmes doivent vivre comme si elles étaient des hommes. L’anxiété contemporaine entre les sexes se vit comme une anti-maternité. Je réponds ici aux questions d’une étudiante en Master de Cinéma à La Sorbonne sur les problématiques psychiques qu'elle dit avoir éprouvées après un avortement.
"POUR ERNESTINE" en salles le 10 avril 2019 ! Un documentaire de Rodolphe Viémont SYNOPSIS : Le cinéaste, bipolaire, nous livre avec une totale sincérité, le bouleversement que la naissance de sa fille a opéré en lui. Nous le suivons, suite à un post-partum au masculin, dans sa tentative quotidienne de conjuguer paternité et création artistique, alors que celle-ci ne trouvait ses racines que dans la douleur et la maladie. Un changement difficile de paradigme s’opère, rebattant toutes les cartes de sa vie. Mais pourquoi créer devrait-il rimer avec souffrir ? Et si ce qui comptait dans la vie n’était pas l’issue, mais le combat ? #psychiatrie #bipolarité #parentalité #art #folie #psychanalayse
"L'adaptation pour la scène des écrits d'une patiente schizophrène, Annette Libotte, internée dans les années 1940. Tout le pari est de montrer la manière dont Annette cherche à se saisir du monde qui l'entoure par le langage, de donner du sens à son expérience. Ses textes et ses poèmes retracent ses rêves et ses hallucinations, empreints d'un grand lyrisme, qui en font de véritables œuvres d'art brut." À vos agendas ... C'est très bientôt: les 25, 26, 27 janvier au théâtre de la Commune d'Aubervilliers ...