Les enfants de cinéma

Les enfants de cinéma Lieu associatif de réflexion et d'action sur le cinéma et le jeune public. Structure coordinatrice du dispositif national Ecole et cinéma de 1994 à 2018.

Créée en 1994, l'association Les enfants de cinéma mène, depuis son origine, une réflexion sur le cinéma et le jeune public. C'est un lieu associatif de réflexion et de débat sur les images, les enfants et le cinéma. Pour ses adhérents, l'association est un espace d'échanges et de forum, structure ressource dans les domaines de la pédagogie et du cinéma en France.

Créée en 1994, l'association Les enfants de cinéma mène, depuis son origine, une réflexion sur le cinéma et le jeune public. C'est un lieu associatif de réflexion et de débat sur les images, les enfants et le cinéma. Pour ses adhérents, l'association est un espace d'échanges et de forum, structure ressource dans les domaines de la pédagogie et du cinéma en France.

Fonctionnement normal

En préparation, dans toutes les bonnes librairies au début  2022 :DE ZERO DE CONDUITE A TOMBOYLes enfants de cinéma  – Y...
05/03/2021

En préparation, dans toutes les bonnes librairies au début 2022 :

DE ZERO DE CONDUITE A TOMBOY
Les enfants de cinéma – Yellow Now / Côté cinéma

De Zéro de conduite à Tomboy. Des films pour l’enfant spectateur est le projet éditorial d’une association d’éducation artistique à l’image, Les enfants de cinéma, en charge pendant près d’un quart de siècle – de 1994 à 2018 – du dispositif national « École et cinéma ». Elle a constitué au fil des années un patrimoine exceptionnel, et jusqu’ici inaccessible sur le marché du livre, de nombreux textes sur le cinéma, à travers des monographies sur des films de toutes époques et de tous pays, les Cahiers de notes sur ...
Ces cahiers étaient destinés aux salles partenaires et aux professeurs des écoles et engagés dans le dispositif. Ils étaient offerts à ces derniers pour préparer et accompagner les sorties de leurs classes au cinéma.

En près de 25 ans d’une politique éditoriale exigeante, la collection de 112 Cahiers de notes a ainsi constitué une histoire et une traversée de l’art cinématographique, des origines jusqu’au cinéma le plus contemporain.

L'ouvrage proposé aujourd'hui, articulé autour des « Points de vue », chapitres autonomes des Cahiers de notes, signés par leur auteur – professionnel du cinéma, universitaire, critique, écrivain – entend rencontrer un plus large public, parents, enseignants, étudiants et tous les amoureux du 7e art.

La direction de l’ouvrage a été confiée à Hervé Joubert-Laurencin, professeur d’histoire et d’esthétique du cinéma à l’université de Paris Nanterre, spécialiste des écrits et de l’édition de cinéma, qui fut un membre actif de l'association depuis ses débuts.

Au sommaire

Avant-propos. « Trente films, trente points de vue sur le cinéma » par Carole Desbarats

Introduction. « La communauté qui vient » par Hervé Joubert-Laurencin.

Zéro de conduite de Jean Vigo, par Pierre Gabaston.
Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir, par Rose-Marie Godier

Les Aventures de Pinocchio de Luigi Comencini, par Hervé Joubert-Laurencin
Où est la maison de mon ami ? d’Abbas Kiarostami, par Alain Bergala.

Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang, par Alain Bergala.
La Nuit du chasseur de Charles Laughton, par Charles Tesson.

E.T. l’extraterrestre de Steven Spielberg, par Camille Girard.
L’Homme qui rétrécit de Jack Arnold, par Hervé Joubert-Laurencin.

La Planète sauvage de René Laloux, par Xavier Kawa-Topor
L’Etrange Noël de Monsieur Jack de Henry Selick, par Pascal Vimenet.

Le Petit Fugitif de Morris Engel, Ruth Orkin et Ray Ashley, par Alain Bergala et Pierre Gabaston.
La vie est immense et pleine de dangers de Denis Gheerbrant, par Denis Gheerbrant, Marie-Christine Pouchelle et Alain Bergala.

Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki, par Hervé Joubert-Laurencin.
Quelque chose d’Alice de Jan Švankmajer, par Pascal Vimenet.

Jeux d’images. Sept courts métrages de Norman McLaren, par Marcel Jean
Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati, Carole Desbarats.

Bonjour de Yasujirô Ozu, par Bernard Benoliel.
La Croisière du Navigator de Buster Keaton, par Hervé Joubert-Laurencin.

Aniki-Bóbó de Manoel de Oliveira, par Patrick Straumann.
Le Kid de Charles Chaplin, par Carole Desbarats.

Les Pionniers du cinéma. 13 courts métrages, par Rochelle F**k.
La Jeune Fille au carton à chapeau de Boris Barnet, par Stéphane Goudet.

Les Aventuriers. Programme de courts métrages, par Bartlomiej Woznica.
Le Corsaire rouge de Robert Siodmak, par Michel Marie.

La Belle et la Bête de Jean Cocteau, par Jacques Aumont.
Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen, par Carole Desbarats et Marc Voinchet.

Nanouk l’Esquimau de Robert J. Flaherty, par Pierre Gabaston.
La Prisonnière du désert de John Ford, par Pierre Gabaston.

Le Passager d’Abbas Kiarostami, par Charles Tesson.
Tomboy de Céline Sciamma, par Charles Tesson.

L'ouvrage, de 488 pages, présentera ainsi un vaste panorama de la pensée du cinéma en France ces vingt-cinq dernières années.

En préparation, dans toutes les bonnes librairies au début 2022 :

DE ZERO DE CONDUITE A TOMBOY
Les enfants de cinéma – Yellow Now / Côté cinéma

De Zéro de conduite à Tomboy. Des films pour l’enfant spectateur est le projet éditorial d’une association d’éducation artistique à l’image, Les enfants de cinéma, en charge pendant près d’un quart de siècle – de 1994 à 2018 – du dispositif national « École et cinéma ». Elle a constitué au fil des années un patrimoine exceptionnel, et jusqu’ici inaccessible sur le marché du livre, de nombreux textes sur le cinéma, à travers des monographies sur des films de toutes époques et de tous pays, les Cahiers de notes sur ...
Ces cahiers étaient destinés aux salles partenaires et aux professeurs des écoles et engagés dans le dispositif. Ils étaient offerts à ces derniers pour préparer et accompagner les sorties de leurs classes au cinéma.

En près de 25 ans d’une politique éditoriale exigeante, la collection de 112 Cahiers de notes a ainsi constitué une histoire et une traversée de l’art cinématographique, des origines jusqu’au cinéma le plus contemporain.

L'ouvrage proposé aujourd'hui, articulé autour des « Points de vue », chapitres autonomes des Cahiers de notes, signés par leur auteur – professionnel du cinéma, universitaire, critique, écrivain – entend rencontrer un plus large public, parents, enseignants, étudiants et tous les amoureux du 7e art.

La direction de l’ouvrage a été confiée à Hervé Joubert-Laurencin, professeur d’histoire et d’esthétique du cinéma à l’université de Paris Nanterre, spécialiste des écrits et de l’édition de cinéma, qui fut un membre actif de l'association depuis ses débuts.

Au sommaire

Avant-propos. « Trente films, trente points de vue sur le cinéma » par Carole Desbarats

Introduction. « La communauté qui vient » par Hervé Joubert-Laurencin.

Zéro de conduite de Jean Vigo, par Pierre Gabaston.
Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir, par Rose-Marie Godier

Les Aventures de Pinocchio de Luigi Comencini, par Hervé Joubert-Laurencin
Où est la maison de mon ami ? d’Abbas Kiarostami, par Alain Bergala.

Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang, par Alain Bergala.
La Nuit du chasseur de Charles Laughton, par Charles Tesson.

E.T. l’extraterrestre de Steven Spielberg, par Camille Girard.
L’Homme qui rétrécit de Jack Arnold, par Hervé Joubert-Laurencin.

La Planète sauvage de René Laloux, par Xavier Kawa-Topor
L’Etrange Noël de Monsieur Jack de Henry Selick, par Pascal Vimenet.

Le Petit Fugitif de Morris Engel, Ruth Orkin et Ray Ashley, par Alain Bergala et Pierre Gabaston.
La vie est immense et pleine de dangers de Denis Gheerbrant, par Denis Gheerbrant, Marie-Christine Pouchelle et Alain Bergala.

Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki, par Hervé Joubert-Laurencin.
Quelque chose d’Alice de Jan Švankmajer, par Pascal Vimenet.

Jeux d’images. Sept courts métrages de Norman McLaren, par Marcel Jean
Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati, Carole Desbarats.

Bonjour de Yasujirô Ozu, par Bernard Benoliel.
La Croisière du Navigator de Buster Keaton, par Hervé Joubert-Laurencin.

Aniki-Bóbó de Manoel de Oliveira, par Patrick Straumann.
Le Kid de Charles Chaplin, par Carole Desbarats.

Les Pionniers du cinéma. 13 courts métrages, par Rochelle F**k.
La Jeune Fille au carton à chapeau de Boris Barnet, par Stéphane Goudet.

Les Aventuriers. Programme de courts métrages, par Bartlomiej Woznica.
Le Corsaire rouge de Robert Siodmak, par Michel Marie.

La Belle et la Bête de Jean Cocteau, par Jacques Aumont.
Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen, par Carole Desbarats et Marc Voinchet.

Nanouk l’Esquimau de Robert J. Flaherty, par Pierre Gabaston.
La Prisonnière du désert de John Ford, par Pierre Gabaston.

Le Passager d’Abbas Kiarostami, par Charles Tesson.
Tomboy de Céline Sciamma, par Charles Tesson.

L'ouvrage, de 488 pages, présentera ainsi un vaste panorama de la pensée du cinéma en France ces vingt-cinq dernières années.

A écouter sans modération.
16/01/2021
Charlie Chaplin : les enfants d'aujourd'hui sont-ils trop sérieux ?

A écouter sans modération.

A l'occasion de la diffusion sur France 3 du documentaire "Charlie Chaplin, le génie de la liberté", Carole Desbarats, membre du groupe de réflexion "Les enfants de cinéma", revient sur l'importance de l'oeuvre de Chaplin pour les enfants d'aujourd'hui.

L’APPEL DES ENFANTS DE CINÉMAA un moment où le cinéma n’a jamais été autant menacé dans son existence même, où de nombre...
11/11/2020

L’APPEL DES ENFANTS DE CINÉMA

A un moment où le cinéma n’a jamais été autant menacé dans son existence même, où de nombreuses salles peuvent disparaître et les dispositifs d’éducation au cinéma remis en cause, Les Enfants de Cinéma vous appellent à renforcer leur action.

Retrouvez toutes nos informations sur enfants-de-cinema.com

(...) l’une des premières caractéristiques du cinéma de Kiarostami : filmer les enfants en étant extrêmement attentif à ...
18/06/2019

(...) l’une des premières caractéristiques du cinéma de Kiarostami : filmer les enfants en étant extrêmement attentif à l’échelle d’intensités qui est celle de leur expérience de la vie, de leurs affects, sans jamais les mesurer à une échelle (plus tardive et hiérarchisée) qui est celle des adultes. C’est une des raisons pour lesquelles les films de Kiarostami ne sont pas des films pour enfants, mais des films sur les enfants, qui nous font partager leurs expériences de détresse, de transgression, et de peur devant les mystères incompréhensibles de l’univers. La posture du cinéaste consiste à tenir ces expériences de l’enfance pour aussi graves, sinon plus, que celles des adultes telles que les films sur les adultes essaient de nous les raconter. Vu sous cet angle, et non sous celui de l’anecdote, Où est la maison de mon ami ? est un film qui nous fait partager un éventail d’affects et d’émotions de la plus haute gravité. L’apparente minceur du scénario (un enfant a emporté par erreur le cahier de son ami et s’efforce de réparer cette erreur) cache un film où se jouent des questions aussi essentielles que celles de la Loi, du libre arbitre, de la transgression, de la solidarité, de la peur de l’inconnu, de la solitude existentielle, du sentiment du mystère cosmique de l’univers. Ce qu’a compris très tôt Kiarostami, dès son premier court métrage, c’est qu’il n’y a pas de « petit » sujet : la seule chose qui compte, c’est la qualité d’expérience que la traversée d’un film nous permet de faire. Le petit Ahmad, à la recherche de la maison de son ami, en fait une qui vaut en gravité et en intensité celle d’Antigone (opposant les exigences de sa conscience, de sa dette personnelle à la Loi sociale), de Sisyphe (toujours prêt à repartir à l’assaut de la colline, comme le bousier de Le vent nous emportera) ou du K. de Kafka égaré dans le labyrinthe d’un monde aux lois incompréhensibles, sinon absurde où il est amené à connaître les angoisses de l’incommunicabilité et de la misère de sa propre solitude existentielle dans un monde peuplé de figures énigmatiques.

Texte d'Alain Bergala, extrait du Cahier de notes sur... Où est la maison de mon ami ? édité par Les enfants de cinéma.

Le cinéma, une école des images?
30/05/2019
Le cinéma, une école des images?

Le cinéma, une école des images?

A l'occasion du 72e Festival de Cannes, Etre et savoir s'interroge : de la cinéphilie à internet en passant par l’école, comment les films éduquent le regard?

à notre amie Agnès Varda Officiel 💛
31/03/2019

à notre amie Agnès Varda Officiel 💛

https://nanouk-ec.com/cinemas/
30/10/2018
Cinémas

https://nanouk-ec.com/cinemas/

LA SALLE DE CINÉMA AU CŒUR DU DISPOSITIF Acteurs essentiels du dispositif École et cinéma, les cinémas participants sont de véritables partenaires culturels pour les classes inscrites, qu’elles accueillent tout au long de l’année scolaire. Dès la création de Collège au cinéma en 1989,...

Retrouvez l'étude menée de janvier à juin par notre équipe auprès des 94 coordinations de Collège au cinéma dans les dép...
12/07/2018
État des lieux Collège au cinéma – Les enfants de cinéma

Retrouvez l'étude menée de janvier à juin par notre équipe auprès des 94 coordinations de Collège au cinéma dans les départements

Dans le cadre de l’étude menée par Les enfants de cinéma sur le dispositif Collège au cinéma, un questionnaire avait été envoyé en février 2018 à l’ensemble des coordinations (coordinateur cinéma / coordinateur Éducation nationale) engagées dans l’opération. En résulte cet état...

22/10/2017
"École et cinéma" : les enjeux du dispositif

"École et cinéma" : les enjeux du dispositif

Le dispositif national "École et cinéma" permet à 900 000 élèves de l’école élémentaire de découvrir chaque année 3 films dans des salles de cinéma, accompag...

Les enfants de cinéma's cover photo
07/01/2017

Les enfants de cinéma's cover photo

Timeline Photos
04/01/2016

Timeline Photos

23/11/2014

20 years of Ecole et cinéma…The inquest !

http://ecoleetcinema.org/les20ans/
05/11/2014
École et cinéma - Les 20 ans

http://ecoleetcinema.org/les20ans/

À l’occasion des 20 ans du dispositif national d’éducation artistique au cinéma destiné aux écoliers, l’association Les enfants de cinéma, créateur et maître d’œuvre national du projet, souhaite garder une trace sensible de cette année-anniversaire et du chemin parcouru. Ce… Continue reading →

Adieu au langage - Jean-Luc Godard
28/05/2014

Adieu au langage - Jean-Luc Godard

Familles, on vous aime !
19/02/2014

Familles, on vous aime !

à ne pas manquer ce soir sur ARTE !

LE FILM POUR TOUS
19/02/2014

LE FILM POUR TOUS

The Missing Picture / L'image manquante
15/02/2014

The Missing Picture / L'image manquante

"This Center only began as a dream for Cambodia: one to regain access to the country's lost audiovisual archives, to create a space for production and reflection on images and their messages." - Rithy Panh

Powerful remarks from Rithy's keynote address at the inauguration of Bophana Center on December 4, 2006

Ecole et cinéma marne
15/02/2014
Ecole et cinéma marne

Ecole et cinéma marne

Echanger, partager, poser des questions, donner son avis sur les films...C'est le but de cet espace Facebook.

ça y est ! Le Signe de Zorro est numérisé !
13/02/2014

ça y est ! Le Signe de Zorro est numérisé !

Les enfants de cinéma's cover photo
09/02/2014

Les enfants de cinéma's cover photo

06/02/2014

Adhésion de soutien aux Enfants de cinéma !

02/02/2014

Tomboy - Liberté de création pour la réalisatrice - et liberté pédagogique de le montrer au public !

01/02/2014

École et cinema, fait découvrir chaque année aux élèves des écoles primaires, dans une salle de cinéma, des films contemporains ou du patrimoine, choisis en fonction de leur qualité artistique, de leur capacité à émouvoir, étonner, remuer, questionner. Les films sont issus d’un catalogue national élaboré collectivement par des enseignants, des programmateurs, des chercheurs, des créateurs, des responsables institutionnels.
La séance de cinéma est cette expérience essentielle tout à la fois individuelle et collective, où une émotion vécue éveille à la pensée et participe à la construction du rapport au monde.
École et cinéma, aujourd'hui, c’est :
• plus de 645 000 enfants qui participent à cette aventure dans quasiment tous les départements de France,
• plus de 1000 salles de cinema qui organisent la rencontre avec les oeuvres,
• près de 28 000 acteurs mobilisés.

Notre projet n'est pas un simple dispositif de diffusion culturelle, il repose sur des choix artistiques et pédagogiques réfléchis qui définissent une approche sensible et une ligne éditoriale originale.

Notre mouvement d’éducation artistique rassemble des programmateurs-animateurs de cinéma, des créateurs, des enseignants, des chercheurs, des critiques, des élus, des parents...
Nous vivons ensemble une expérience riche de pensée en actes, où le vécu quotidien d'École et cinéma interroge nos choix fondamentaux concernant les rapports de l’enfant et du cinéma.
Nous partageons ces réflexions chaque année à la Rencontre Nationale d’École et cinéma. Elle sont au cœur des débats et décisions de l'Association.
Mais nous ressentons aujourd’hui la nécessité impérieuse d’ouvrir largement ces débats à tous ceux qui se sentent solidaires de cette action éducative et artistique et qui souhaitent son développement, au-delà du seul dispositif École et cinéma.

C’est pourquoi, nous vous appelons à adhérer à l’association Les enfants de cinéma :
• Pour défendre l’existence d’un dispositif exigeant comme École et cinéma et que l’aventure artistique et pédagogique que nous proposons aux élèves depuis plus de 15 ans soit encouragée
• Pour que nous puissions poursuivre et développer notre travail de recherche sur les enfants et le cinéma,
• Pour initier à travers toute la France : des actions, des rencontres, des ateliers
• Pour participer aux initiatives des Enfants de cinéma qui seront proposées à l’échelle nationale et dans les départements
• Pour participer à l’échange d’expériences que nous allons faciliter sur le site de l’Association afin de construire un réseau national de militants.

Nous sommes persuadés que ces adhésions renforceront notre projet de multiples façons et nous permettront de pérenniser l’éducation artistique cinématographique en laquelle nous croyons, dans un moment politique où vont être débattus des choix de société fondamentaux, notamment ceux qui concernent l’éducation et l’enfance.

Adresse

19, Rue Frédérick Lemaître
Paris
75020

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Les enfants de cinéma publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Les enfants de cinéma:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes