Campus de la Transition

Campus de la Transition Le Campus, dédié à la formation à la transition écologique et sociétale, nous invite à développer une relation juste et harmonieuse à la planète.
(4)

Bon matin de la part de Solène, en direct du Campus! Ce matin, je vous propose de sortir de nos cases, et vous invite à ...
19/11/2020
Boîtes

Bon matin de la part de Solène, en direct du Campus! Ce matin, je vous propose de sortir de nos cases, et vous invite à rêver avec moi, autour de ce poème écrit par une (talentueuse) amie :
https://medium.com/@tiphaine.gerondeau/bo%C3%AEtes-42538e1d1a4a

On y travaille comme on y danse
On y met la nourriture les marchandises et tout ce qu’on pense
On y range tout, le meilleur et le pire
Qu’on se cherche une contenance ou à mieux nous contenir
Parfois on y sort
Mais rarement on en sort
On préfère penser à ce qu’il y a dehors
Y piocher une idée puis se claquemurer encore
On veut même comme des fous se caser en amour
À voir l’autre comme une boîte on se voit boîte à son tour
Et quand on croit que s’aimer c’est s’emboîter les corps
On se déboîte le coeur jusqu’à ce qu’il sonne creux
Et nos âmes boiteuses ne marchent plus qu’à deux
Et l’humanité dans ses boîtes en-fer
Est le mouton d’Apollinaire
Et le chat de Schrödinger
Un trésor libre à l’imaginaire
Où mort et vivant font la paire
Ces siamoises que sont la vie et la mort
Sont nées bien avant Pandore
Mais comme la peur se méfie de la curiosité
Avec vigilance on garde toute boîte fermée
Nous voilà rassurés, on se croit libres dehors
Ou protégés dedans par des barreaux en or
En réalité nous verrouillons nos têtes nos coeurs et nos corps
Ouvrons, ouvrons nos boîtes de Pandore
Et voyons donc ce qu’il en sort
A priori nous tout entiers
À la fois curieux et effrayés
Réconciliant ombre et lumière
Enfin libres d’être ouverts
Car la destruction enfermée
C’est la création prisonnière.

On y travaille comme on y danse On y met la nourriture les marchandises et tout ce qu’on pense On y range tout, le meilleur et le pire…

18/11/2020
Les Tribunes de la presse

Nous y serons pour porter haut les valeurs et nos convictions sur le monde d'après, que nous expérimentons dès aujourd'hui au sein des murs du château de Forges où est situé l'écolieu du Campus de la Transition et aussi en dehors de ses murs, en diffusant nos pratiques et nos outils aux étudiants, universités, enseignants grâce à nos formations.
Et demain encore plus avec le Manuel de la Grande Transition dont c'est bien le but : transmettre et diffuser au plus grand nombre les postures et outils pour comprendre, et donc agir de manière adaptée aux enjeux du siècle

RDV le dernier we de novembre pour, ensemble, se former et construire la transition écologique et sociale 💪👫🦚

Qu'est-ce qui nous attend après ? Un nouveau monde ?

La pandémie mondiale a saisi de stupeur toutes les nations du Monde. Alors même que l’épidémie est encore loin d’être enrayée, partout, des voix tentent de se faire entendre et plaident en faveur d’un autre monde, plus juste, moins inégalitaire, respectueux de l'environnement...

L'angoisse de la pandémie s'ajoute à celle d'un monde à bout de souffle en quête de valeurs à partager.
Faut-il se battre et tenter de changer le monde? Ou faire comme si de rien n'était?

Assistez à cette conférence 100% en ligne le jeudi 26 novembre animée par Didier Pourquery, journaliste, président du site The Conversation avec les intervenants, Etienne Klein, philosophe des sciences et directeur de recherche au CEA, Cécile Renouard, religieuse de l’Assomption, présidente du Campus de la Transition, Joëlle Zask, philosophe et enfin Bernard Guetta, député européen, président d’honneur des Tribunes de la presse

En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine

Un événement Région Nouvelle-Aquitaine à suivre en direct sur tribunesdelapresse.org

17/11/2020
Aretha Franklin - I say a little prayer

Bon matin à toute la communauté amie du Campus ! Vous l'attendiez avec impatience, voici le premier post d'une série qui nous aidera, collectivement, à traverser ces temps difficiles.
🌳 Le concept ? Vous faire partager le rituel qui ouvre chacune de nos journées: le "mot du matin", au cours duquel l'un.e d'entre nous présente un texte, une chanson, une musique, un jeu ou une activité, bref un petit quelque chose qui permet de commencer la journée en douceur et en harmonie. A partir d'aujourd'hui et pour toute la durée restante du confinement, chaque mardi, jeudi et samedi, retrouvez ici une de ces inspirations brèves qui nous permettront de garder le lien entre nous pour nous "entre-tenir"🤝
Pour ce premier post, c'est Emeline, toujours là pour vous faire réviser vos classiques, qui vous propose cette petite attention 😚. Il s'agit d'un titre d'Aretha Franklin, pour vous donner la pêche et vous dire combien on pense à vous toutes et tous ! Grosses pensées de la part de toute l'équipe, on est ensemble malgré la distance !
Aretha Franklin, I say a little prayer https://www.youtube.com/watch?v=KtBbyglq37E

Lyrics: The moment I wake up Before I put on my makeup I say a little pray for you While combing my hair now, And wondering what dress to wear now, I say a l...

🙏 Merci Le Monde pour cette pleine page dans leurs colonnes. Cécile Renouard, présidente du Campus de la Transition et c...
16/11/2020
Un nouveau « manuel de la grande transition » pour former tous les étudiants au défi climatique

🙏 Merci Le Monde pour cette pleine page dans leurs colonnes. Cécile Renouard, présidente du Campus de la Transition et copilote du "Manuel de la Grande Transition" sorti le mois dernier, revient sur la genèse de cet ouvrage ambitieux et nécessaire et en présente la pédagogie innovante dite "Tête-Coeur-Corps".

Comme le souligne la journaliste, « 69 % des étudiants qui ne suivent pas une formation liée à l’environnement entendent très peu, voire pas du tout parler de ces enjeux pendant leur parcours » (…) et ce, alors même que « 65 % considèrent que tous les cursus devraient intégrer ces thématiques ». Un vide que compte bien combler le Manuel Comment ? En apportant à tous les étudiants et à leurs enseignants le socle de connaissances et de compétences indispensables pour comprendre, et donc agir de manière adaptées, aux enjeux du siècle.

https://www.lemonde.fr/campus/article/2020/11/16/un-nouveau-manuel-de-la-grande-transition-pour-former-tous-les-etudiants-au-defi-climatique_6059871_4401467.html
#Enseignerlatransition #Formerpourtransformer #Ecologie #Transition

Un collectif de 70 enseignants-chercheurs a écrit un « livre blanc » pour l’enseignement supérieur sous forme de manuel, destiné à transformer les programmes à l’heure de la transition écologique et sociale.

Campus de la Transition's cover photo
16/11/2020

Campus de la Transition's cover photo

[T-Camp 2021 : les inscriptions sont ouvertes] 🌱 Vous souhaitez approfondir la question de l'écologie en creusant les qu...
16/11/2020
T-Camp

[T-Camp 2021 : les inscriptions sont ouvertes]
🌱 Vous souhaitez approfondir la question de l'écologie en creusant les questions de l’économie sociale et solidaire, de la gouvernance partagée et de la permaculture ? Vivre une expérience forte dans des lieux construisant des solutions à la crise écologique et sociale ?
D’avril à juin prochain auront lieu deux éditions de T-camp, au Campus de la Transition (77) et à Arvieu (12), deux mois de formation proposés par le mouvement Colibris et le Campus de la Transition, et qui s'adresse aux étudiants niveau master, ou aux jeunes diplômés.
👉Plus de détails et candidatures jusqu'au 15 décembre sur http://tcamp.fr.
#transitionécologique #FormerpourTransformer #Tcamp

[INTERVIEW] La mobilité durable, ca vous parle ? Avant notre webinaire demain sur la mobilité durable et inclusive en mi...
16/11/2020
« Nous voulons poser les bases d’une mobilité cyclable et partagée » – Campus de la Transition

[INTERVIEW]
La mobilité durable, ca vous parle ? Avant notre webinaire demain sur la mobilité durable et inclusive en milieu rural (inscriptions 👉 https://bit.ly/38NAby4), voici quelques clés pour comprendre comment se vit la mobilité au Campus et plus largement dans sur le territoire seine-et-marnais de Montereau.
Jean-Baptiste Gaborieau, ingénieur de 33 ans arrivé il y a plus d'un an au Campus de la Transition et expert de la question des transports décarbonés, revient sur l’étude menée par le laboratoire de recherche-action dans le cadre du programme « Mobilité Bas Carbone ».
#mobilité #transport #ecologie #territoire #empreintecarbone

https://campus-transition.org/2020/11/16/mobilite-durable-jean-baptiste-gaborieau/

16 novembre 2020 Expert « mobilité durable », Jean-Baptiste Gaborieau est arrivé il y a plus d’un an au Campus de la Transition. Cet ingénieur de 33 ans, passionné par la question des transports et amoureux de la cuisine italienne dont, avec maestria, il sait régaler les papilles au Campus,...

[Teaser 🥳] 🌳 C'est dimanche, c'est le confinement, c'est le mois de novembre... 🌳 Mais au Campus, on pense fort à vous t...
15/11/2020

[Teaser 🥳]
🌳 C'est dimanche, c'est le confinement, c'est le mois de novembre...
🌳 Mais au Campus, on pense fort à vous toutes et tous.
🌳 Dès mardi prochain, 8h30, retrouvez-nous pour la première d'une série de publications qui vous feront partager notre quotidien...
👉 Alors restez en ligne et à mardi !

Tout l'équipe confinée du Campus (oui, on triche, la photo a été prise jeudi 😇)

[Le Manuel de la Grande Transition à l’ENS Paris-Saclay]🌳Mardi soir, Cécile Renouard, Rémi Beau, Christian Koenig ,Chris...
13/11/2020

[Le Manuel de la Grande Transition à l’ENS Paris-Saclay]

🌳Mardi soir, Cécile Renouard, Rémi Beau, Christian Koenig ,Christophe Goupil, les 4 co-pilotes rédacteurs du #ManueldelaGrandeTransition et Volny Fages, maître de conférence en histoire des sciences à l’ENS Paris-Saclay ont échangé autour des enjeux de transition écologique et sociale dans l'Enseignement supérieur en général et à l'ENS Paris Saclay en particulier.

🌳En jeu ? La nécessité d’introduire davantage d’enseignements autour de ces questions dans le tronc commun et de décloisonner les savoirs et les disciplines, pour mieux comprendre et agir de manière adaptée dans le monde de demain.

🌳Une belle initiative portée par l’association écologiste de l’ENS Paris-Saclay, Terre à Terre et dont l'objectif est le lancement de groupes de travail dédiés au sein de l'école.

Merci pour leur engagement ambitieux !

[WEBINAR SUR LA MOBILITÉ DURABLE] 💥 C’est le 17 novembre prochain de 18h à 19h30 💥A l’occasion de  l’anniversaire du lan...
10/11/2020

[WEBINAR SUR LA MOBILITÉ DURABLE]
💥 C’est le 17 novembre prochain de 18h à 19h30 💥
A l’occasion de l’anniversaire du lancement du programme de recherche-action « Mobilité Durable Bas carbone » du Campus de la Transition, soutenu par la Fondation d’entreprise Michelin, venez nourrir votre réflexion sur le thème :
🚴‍♀️ 🛵 🚎 🚖 « Mobilité durable & inclusive : quelles voies, quelles voix en zone rurale ? » 🌳🍁

Pour célébrer le chemin parcouru, Eric le Breton, sociologue spécialiste des questions de #mobilité différenciée et d’intégration sociale et auteur de "Bouger pour s’en sortir, mobilité quotidienne et intégration sociale" et de "Mobilité, la fin du rêve ?", nous partagera son expérience des dispositifs d’inclusion, qu’ils soient émergents ou concertés.

Infos & inscriptions 👉 bit.ly/38NAby4

#mobilite #transport #ecologie #transition #territoire #seineetmarne

[LÉGUMES, PATRIMOINE & JEUNESSE]De la joie, des rires, et des légumes en pleine forme : de quoi rendre plus léger ce 3e ...
02/11/2020
Echappées belles L'Ile-de-France, de village en village

[LÉGUMES, PATRIMOINE & JEUNESSE]

De la joie, des rires, et des légumes en pleine forme : de quoi rendre plus léger ce 3e jour de confinement et démarrer la semaine d'un bon pied.

"Construit au 18e ce patrimoine historique sert aujourd'hui à imaginer le futur"... Et oui ! C'est ici au château de Forges que se prépare le monde de demain en formant des jeunes de grandes écoles à la transition écologique et sociale.

"Ici, les étudiants sont invités à se poser les bonnes questions - morales, éthiques, spirituelles, philosophiques - et à redonner du sens à ce qu'ils font et feront demain" en tant que citoyen et décideur, comme l'explique Rémi Vincent, responsable du site.

🙏Merci Echappées Belles et France 5 pour votre coup de projecteur sur notre projet et au-delà pour ce très beau numéro sur les villages d'Île-de-France qui montre qu'à quelques dizaines de kilomètres de la capitale, nombreux.ses sont celles et ceux qui font vivre le territoire, ses villages et sa campagne et redonnent vie à un patrimoine d'exception.

Le reportage est ici et le Campus de la Transition apparaît à la 28e minute 👇

https://www.france.tv/france-5/echappees-belles/echappees-belles-saison-15/2035843-l-ile-de-france-de-village-en-village.html

#FormerPourTransformer #EnseignerlaTransition #Ecolieu #SeineetMarne #Patrimoine #Ecologie

Les villages d'Ile-de-France semblent être la destination idéale pour un séjour envoûtant de tranquillité. Choisis pour leur douceur de vivre et leur proximité avec la vie citadine, ils offrent à leurs habitants un cadre de vie exceptionnel : calme, nature, chant des oiseaux, possibilité d'a...

[UN GRAND MERCI !]Cécile Renouard, fondatrice du Campus De La Transition et co-pilote du projet avec Rémi Beau, Christia...
22/10/2020

[UN GRAND MERCI !]

Cécile Renouard, fondatrice du Campus De La Transition et co-pilote du projet avec Rémi Beau, Christian Koenig et Christophe Goupil célébraient la semaine dernière la sortie du #ManueldelaGrandeTransition.

C'était aussi l'occasion de se rappeler que le Manuel est un travail inédit collectif et collaboratif. Alors :

🌳 Merci à notre éditeur les Les Liens qui Libèrent,

🌳 Merci à tout le collectif #FORTES, aux 70 enseignants-chercheurs, aux experts membres des 13 groupes de travail thématiques,

🌳 Merci aux étudiants du Manifeste Pour un réveil écologique pour leur apport précieux et tout particulièrement à Elaïne Velvet,

🌳 Merci à Nicolas Becqueret, Raphaël Thomas et leurs étudiants d' e-artsup qui ont conçu la maquette graphique,

🌳 Merci aux universités et aux grandes écoles qui ont soutenu la publication du Manuel,

🌳 Merci, évidemment, aux contributeurs de notre campagne de financement participatif HelloAsso sans qui le Manuel n'aurait jamais vu le jour non plus,

🌳 Merci au Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche, et de l'Innovation pour son soutien à notre projet,

🌳 Et enfin un merci très spécial à l'ensemble de l'équipe du Campus De La Transition !

Cécile, Christian, Rémi et Christophe.

[LES ECHOS PARLENT DU MANUEL]Piocher dans les savoirs pour mieux comprendre l'urgence écologique, c'est ce que propose l...
21/10/2020
Ecologie : ce manuel mandaté par le ministère pourrait transformer les programmes de l'enseignement supérieur

[LES ECHOS PARLENT DU MANUEL]

Piocher dans les savoirs pour mieux comprendre l'urgence écologique, c'est ce que propose le #ManueldelaGrandeTransition.
Une initiative saluée par les étudiants comme le souligne dans Les Echos Rémi Beau, chercheur en philosophie à l'université de Bourgogne et l'un des coordinateurs de cet ouvrage qui s'adresse aussi et surtout aux enseignants de l'enseignement supérieur.

« Aujourd'hui, certaines entreprises peinent à recruter des jeunes diplômés qui refusent de travailler pour une structure qui n'a pas de raison d'être. Puisque ce mouvement est déjà en route, les universités et grandes écoles sont forcées d'intégrer la transition écologique dans leurs programmes. Pour ce faire, le manuel pourrait être d'une grande utilité (...)
L'objectif est que tout formateur puisse s'approprier le manuel afin de construire un cours transdisciplinaire ou bien des parcours pédagogiques complets sur l'écologie. »

#FormerpourTransformer #EnseignerlaTransition #Ecologie #EnseignementSuperieur

Sorti ce mercredi, un manuel transdisciplinaire présente les enjeux de la transition écologique et invite les universités et grandes écoles à les intégrer dans leurs programmes. Chaque étudiant pourra aller piocher dans les savoirs pour mieux comprendre l'urgence écologique.

[MERCI 🙏]Grace à votre mobilisation et à vos votes, le Campus de la Transition fait partie des lauréats du premier budge...
20/10/2020

[MERCI 🙏]
Grace à votre mobilisation et à vos votes, le Campus de la Transition fait partie des lauréats du premier budget participatif écologique en Île-de-France pour son projet de forêt-jardin 🤩

🌳 Ces 10 000 euros vont nous permettre de développer ce projet inclusif et pédagogique, en lien avec les acteurs locaux et éducatifs du territoire.

Pour en savoir + : https://budgetparticipatif.smartidf.services/projects/le-budget-participatif-ecologique/collect/depot-des-projets/proposals/creation-dun-verger-pedagogique

Une manière pour nous de savoir que notre engagement est aussi celui des citoyens et des citoyennes d’Île-de-France !
#FormerpourTransformer

[EN LIBRAIRIE]C'est un grand jour pour le Campus de la Transition. Après plus d'un an de travail, le Manuel de la Grande...
20/10/2020

[EN LIBRAIRIE]

C'est un grand jour pour le Campus de la Transition. Après plus d'un an de travail, le Manuel de la Grande Transition est disponible dans toutes les librairies françaises !

Nécessaire et d'utilité publique face aux enjeux du siècle, cet ouvrage est inédit dans :
🌳 sa conception collaborative : 70 enseignants-chercheurs de tous horizons et des étudiants du Manifeste Pour un réveil écologique et des experts professionnels
📔 sa pédagogie innovante "Tête-Coeur-Corps" inspirée notamment du Schumacher College,
🔆 son approche académique : plus de silos entre les savoirs à la fois théoriques (trans et interdisciplinaire) et pratiques (savoir, savoir-être, savoir-faire).

Dédié aux acteurs de l'enseignement supérieur, de la formation et de la société civile, ce manuel offre les leviers pour agir et penser le monde de manière radicalement différente et adapté aux défis majeurs que pose la #transition écologique et sociale.

On compte sur vous pour faire vivre ce Manuel et les librairies qui le distribuent !

#ManueldelaGrandeTransition #FormerpourTransformer
#EnseignerlaTransition #EnseignementSuperieur #Ecologie

[INTERVIEW TV SUR LCI] Cécile Renouard, professeure de philosophie et fondatrice du Campus De La Transition, était prése...
19/10/2020
Perri Scope du mardi 13 octobre 2020

[INTERVIEW TV SUR LCI]

Cécile Renouard, professeure de philosophie et fondatrice du Campus De La Transition, était présente sur le plateau de Perri Scope de LCI mardi dernier (33,5') pour parler :

🤩 du #ManueldelaGrandeTransition, un ouvrage collectif inédit qui offre un socle de connaissances théoriques et pratiques inter et trans-disciplinaires pour penser et agir de manière radicalement différente et adaptés aux enjeux de la #transition #écologique et #sociale,

👌 de l'importance de l'éthique dans cette transition, qu'elle soit sociale, publique et vis-à-vis aussi des acteurs économiques,

🧑‍🎓 de la nécessité d'intégrer la question de la justice sociale pour que les plus vulnérables ne soient pas pénalisés par les choix réglementaires, en donnant l'exemple des 150 personnes de la Convention citoyenne pour le climat qui ont su intégrer cette question sociale dans leurs mesures 👫👫,

☺️ de la sobriété heureuse qu'incarnent ceux qui vivent l'expérience du Campus De La Transition, écolieu expérimental en Seine-et-Marne qui démontre que l'on peut vivre autrement et à la fois de manière saine, solidaire et heureuse 🌱
https://www.lci.fr/replay/video-perri-scope-du-mardi-13-octobre-2020-2167192.html#spark_seek=2030s

#REPLAY : Retrouvez l'émission Perri Scope du lundi au vendredi sur LCI et en replay sur LCI.fr

Adresse


Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Campus de la Transition publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Le Campus de la Transition: le projet

Le Campus de la Transition aspire à :


  • Contribuer au changement des programmes et de la pédagogie dans les établissements d’enseignement supérieur (en particulier les Ecoles de commerce et les Ecoles d’ingénieurs) et dans les Universités – et ce faisant au changement de nos représentations collectives – par l’immersion d’étudiants (d’institutions partenaires) et de professionnels dans la vie d’un lieu dédié à une éducation holistique au service de la transition écologique et sociale.

  • Faciliter un développement bio-régional inclusif à partir de l’écosystème que son projet va faire émerger (agro-écologie, économie sociale et solidaire , rénovation de bâtiments, art et artisanat…) et l’émergence d’un faisceau global d’interactions avec des partenaires académiques, des collectivités, des communautés, des entreprises, des institutions publiques…

  • Aider entreprises et institutions à aller vers l’intégration de stratégies régénératives et visionnaires en mobilisant les compétences acquises par ses étudiants et son réseau de partenaires, en France et à l’étranger (incubateurs, centres de recherche, entreprises, fondations, ONG, etc.)
  • Organisations à But Non Lucratifss á proximité

    Commentaires

    CDI - 3 jours / semaine La #CooperativeOasis, qui accompagne le développement des écolieux en France, recrute son/sa animateur/animatrice du réseau des oasis. La mission est double : Augmenter le nombre d’écolieux dans le réseau Contribuer au renforcement de ce réseau en proposant des événements, des formats et des outils de partages destinés à lier ces lieux les uns aux autres. Vous avoir devez des connaissances et une grande appétence pour toutes les questions ayant trait à l’écologie. Rémunération 3/5e : 16 200€ brut annuel CDI 3 jours par semaine - basé à Paris (Oasis21, 75019) avec possibilité de télétravail. Contact : Gabrielle Paoli - [email protected]
    🎉 Pour la 4ème édition du Festival Oasis - Le rendez-vous des écolieux - https://urlz.fr/dH5W, près de 400 personnes issues d’Oasis ou souhaitant vivre en Oasis, se retrouveront au Château de Jambville pour échanger, découvrir des projets se former à la vie en écolieu et faire la fête. 🤩 Cette année, la #CooperativeOasis vous propose le Camp des Oasis - 1 sem de formation à la vie en écolieu - https://urlz.fr/dH5Y - : du 28 sept au 2 oct venez vous former aux outils et savoirs du vivre ensemble ! ▶️ Inscriptions et infos sur : https://cooperative-oasis.org/wiki/?InfosFestival2020
    🧭 À l’heure où la crise du coronavirus nous fait nous rendre compte qu’une autre trajectoire est possible, les écolieux, ces Oasis, montrent que l’on peut bien vivre autrement. Et s’il était venu pour vous, #LeTempsDesOasis ? http://letempsdesoasis.org/ ✅ La #CooperativeOasis vous fait découvrir ce mode de vie, en ville ou à la campagne. letempsdesoasis.org *crédits : Patrick Lazic et Eléonore de Frahan*
    Bonjour à tou(te)s! Je vous découvre et souhaite rejoindre votre communauté. Bien à vous.
    🛠Terriblement attristé.e.s par le report du Mini festival (s)LowTech ? 📯 Les Acteurs du Paris durable et makesense sont là pour vous faire patienter en vous proposant une Co-conférence virtuelle (s)LowTech samedi 4 avril 15h sur makesense TV ! 📺🛋💻 Confiné.e.s chez vous, tranquillement installé.e.s dans votre canapé vous pourrez en apprendre d'avantage sur les (s)LowTech à la lumière des interventions de nos co-conférenciers que vous pourrez aussi interroger à la fin de leurs interventions. 📍 🕒🕖 Pour cela, il vous vous suffit de vous rendre sur le site de makesense TV entre 15h et 19h et "participer" : https://bit.ly/2WS1DF6 https://www.facebook.com/events/983776745353032/
    @hyes Spiruline De Normandie
    Bonjour, Mr Christophe Goupil et Mr Christian Koening lors d'une table ronde au Cese invités par des citoyens de la convention citoyenne pour le climat. En compagnie de Mme Emmanuelle Chaulet Ils répondent à des jeunes étudiants en prépa du Raincy. Le 24 janvier 2020
    Bonsoir, Dans le cadre de la rencontre avec des étudiants en prépa du Raincy au Cese, ce jour Les citoyens de la convention présents Evelyne, Marie Hélène, Selja, Gilles et moi même . Avec une pensée pour Éric Mathieu et Muriel qui n'ont pas pu se joindre à nous. Tenons à remercier; Le Cese pour l'accueil Romain pour la Co organisation Et le comité de gouvernance. Merci surtout à nos intervenants, Mr Julien Blanchet, Rapporteur général de la convention et Vice Président du Cese Mr Yves Syntomer, Politologue spécialisé sur les questions de la démocratie et du tirage au sort. Mme Margot Duvivier , Présidente du Refedd ( réseau français étudiants de développement durable ) Mme Emmanuelle Chaulet ( Coach en éco dialogue ) Mr Christophe Goupil, Physicien et membre du campus de la transition écologique. Mr Christian Koening, professeur en stratégie et management retraité de l ESSEC et membre du campus de la transition écologique. Éloïse et Rodrigue deux étudiants du Refedd Et enfin, Merci à nos invités Mme Delphine Dupont professeure au Raincy à l initiative de la rencontre. Et du corps professoral accompagnant. Et notre petite centaine d' étudiants en prépa de différentes filières. Étudiant la démocratie et les enjeux sociétaux.
    Bonjour, auriez-vous des ressources à recommander pour une collégienne de 6ème qui a eu droit à une présentation très déprimante du réchauffement climatique par son prof de SVT? Quelque chose de lucide mais avec une lueur d'espoir?
    Bonsoir, Nous vous invitons à un Apéro ecoconscient à Réau le 28 juin avec présentation d'initiative très locales. Nous serions heureux si vous venez présenter le campus et ses projets, ses ambitions https://m.facebook.com/events/551776368980824
    Le Campus de la Transition s'exprime dans Le Monde Idées: "La transition écologique sera démocratique ou elle ne sera pas": « La transition écologique sera démocratique ou elle ne sera pas » « La démocratie a échoué à traiter le problème environnemental » selon Dennis Meadows dans un entretien au journal Le Monde (2 décembre). Sous la plume du père du rapport au club de Rome qui, en 1972, fut sans doute l'un des premiers avertissements sur les limites géophysiques de la croissance, cette affirmation est dangereuse car elle semble oublier que le « problème environnemental » est en grande partie né d’un déficit de démocratie, et non l’inverse. Meadows constate l’impuissance du politique à se saisir de l’urgence. Son diagnostic s'appuie sur la crise que traversent les négociations climatiques internationales pour faire le procès de toute politique écologique concertée. Certes, les questions environnementales étant de nature planétaire, toute politique écologique doit aussi être globale. Le processus onusien initié en juin 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio et poursuivi à travers de nombreux textes (CNUCC, etc.), est aujourd’hui vivement critiqué pour son inefficacité : ses accords sont souvent de nature juridique non contraignante ; le « droit dérivé » de la Conférence des Parties (COP) n’est pas soumis à leur ratification. Son application et son effectivité sont donc tributaires de la bonne volonté des États. Sa mise en oeuvre exige de composer avec des acteurs non-étatiques, parmi lesquels des entreprises multinationales dont les intérêts sont bien souvent incompatibles, à leurs yeux, avec les enjeux de long-terme et la remise en question des modèles de consommation portée par la transition écologique. D’où, sans doute, l'impression que la démocratie est aujourd'hui incapable de faire face aux menaces qui s’aggravent chaque jour (hausse des émissions de CO2, inerties des économies à changer de modèle de prospérité) et aux enjeux géopolitiques perçus comme concurrents qui poussent certains États parmi les plus influents à se désengager (retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris, renoncement du Brésil à accueillir la COP 25)… Pourtant, la politique de l'écologie ne se limite pas à l'échelle onusienne ou étatique. Aujourd'hui, elle s’exerce surtout au niveau local. Les pratiques de jardins et mobilités partagés, de ventes en circuits courts, du recyclage, etc. s'articulent à une recherche des fondements d’une vie politique démocratique et “soutenable”. En résulte un renouvellement en cours de l’exercice du pouvoir par des citoyens et des collectifs qui font le constat que la réduction de la question politique à un « Etat fort » sans délibération n’est en aucune façon une réponse adéquate à la crise actuelle. Les approches procédurales d’Habermas, de promotion des capacités (A. Sen et M. Nussbaum), de démocratie liquide ou delegative (B. Ford), « cosmopolitique » (U. Beck), « continue » (D. Rousseau), « démondialisée » (W. Bello)… cherchent à renouveler les espaces démocratiques. Sur le terrain, les éco-villages ou les monnaies complémentaires qui essaiment sur le territoire français expérimentent de nouveaux types de gouvernance. L'invention d’une nouvelle capacité juridique pour les acteurs et les collectifs engagés dans la transition pose des questions inédites : quelles configurations sociales, politiques et éthiques permettent à un collectif de participer pleinement à la prise de décision politique ? Comment recomposer des espaces ayant “force de loi” qui ne soient pas « sans Etat » mais où l’action et la voix de tou.te.s les citoyen.ne.s, sans condition de revenus ou de diplôme, soit honorée ? La capture du pouvoir d'Etat par une sphère dominante (financière, industrielle, administrative) fait obstacle au discernement éthique et à la décision partagée nécessaires à l'invention de ces nouveaux visages d'une société décarbonée et juste. Voilà la maladie de notre démocratie. Mais renoncer à l’aspiration démocratique parce qu’elle est aujourd’hui prise en otage serait un contresens. Soigner notre démocratie exige un État capable de protéger les espaces communs de délibération et d’invention institutionnelle, notamment d’une privatisation du monde qui tue toute créativité collective. Or, pour remplir cette fonction, l’Etat lui-même doit être protégé des oeillères technocratiques qui tendent à faire primer le respect absolu de règles monétaires et financières sur l’exercice délibératif de la démocratie. Si cette dernière est l’objet de tant de scepticisme en Europe, c’est parce l’impression s’impose que les institutions communautaires, la Banque de Francfort notamment, outrepassent leur rôle économique et étouffent les États par des restrictions budgétaires sans fondement économique rigoureux, qui privilégient les intérêts de court terme de la sphère financière. Au risque de repousser sine die une transition écologique qui réclame en urgence des investissements « verts » massifs. Les populismes ne sont pas la seule menace pesant sur la démocratie, les solidarités et la transition écologiques : tant qu’elle se substituera à celle des citoyen.nes et de leurs élu.e.s, la parole des expert.e.s continuera d’étouffer le débat public, voire de jouer un rôle anti-démocratique. Aux citoyen.ne.s de réclamer que les expertises technocratiques soient remises au service de la délibération, et non l’inverse. Impossible d’y parvenir sans être convaincu.e que l’écologie se vit avant de se dire ; que la véritable urgence est de délibérer, non d’asséner ; que ce n’est pas la démocratie qui échoue, mais qu’elle mourra le jour où s’érodera notre confiance collective dans l’aptitude de tou.te.s à la faire mûrir au service de la transition écologique et de la justice sociale. Émeline Baudet, École Normale Supérieure, Paris III, Alain Grandjean, Conseiller scientifique à la Fondation Nicolas Hulot, Gilles Lhuilier, ENS Rennes, FMSH, Gaël Giraud, directeur de recherche CNRS, Cécile Renouard, ESSEC Business School, Centre Sèvres, Tou.te.s membres du Campus de la Transition