Société Médecine et Psychanalyse (SMP)

Société Médecine et Psychanalyse (SMP) Société Médecine et Psychanalyse (medpsycha.org) Fondée en 2001 par le Pr. Danièle Brun, la SMP a pour objectif, en s’appuyant sur les acquis de la psychanalyse dans l’écoute du malade, de développer les échanges entre la médecine et la psychanalyse, de les renforcer et de les ouvrir largement au partage des expériences entre médecins hospitaliers, médecins de ville, psychologues et psychanalystes.
(2)

La SMP organise, chaque année, un colloque thématique réunissant les spécialistes des deux disciplines, permettant aux chercheurs et aux praticiens, dans une logique interdisciplinaire, de faire le point sur la théorie et la pratique. Les colloques ouvrent également la voie à de nouvelles recherches et s’inscrivent résolument dans une démarche éthique.

Fonctionnement normal

Programme des prochaines journées SMP les 6-7 novembre
25/08/2020

Programme des prochaines journées SMP les 6-7 novembre

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo
24/04/2020

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo
08/12/2019

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo

Le nouvel Observateur soutient depuis le 22/X/2019 une diatribe contre la psychanalyse dans les institutions y compris d...
04/11/2019
SMP - Société Médecine et Psychanalyse

Le nouvel Observateur soutient depuis le 22/X/2019 une diatribe contre la psychanalyse dans les institutions y compris dans la justice dont la motivation profonde échappe. Véronique Pradier la journaliste, signataire de l’ensemble, restitue un contenu pseudo-judiciaire déployé par une réalisatrice Sophie Robert que les pédopsychiatres connaissent pour sa virulence. Ah ben de toute évidence la journaliste a un parti pris certain !!, posta le 26 octobre à 6h05 un lecteur du site qui signe asco.
« Pourquoi les psychanalystes doivent être exclus des tribunaux ». Dans ce qui s’entend comme un « c’est pourquoi affirmatif », la notion même d’exclusion, son histoire et sa genèse, ses échos présents et passés appellent une réplique. « Il faut bouter la psychanalyse hors des tribunaux », « les psychanalystes doivent être exclus … » : ce sont autant d’injonctions visant tous ceux, médecins et/ou psychologues susceptibles de se réclamer d’une formation psychanalytique, désormais réputés « en violation avec la médecine et l’état des connaissances en santé ». Fake News, s’il en est.
A l’heure où les tribunes dénonciatrices se multiplient, celle-ci, en ses diktats irrecevables, prône une illusion scientiste falsificatrice, alors même que désormais à l’EBM (Evidence Based Medecine) la science et la médecine associent une autre EBM (Experience Based Medecine.
Nous, professeurs Danièle Brun et Alain Vanier, docteurs Franck Dugravier (pédiatre Bordeaux), Caroline Eliacheff (pédopsychiatre Paris), et Michèle Lévy-Soussan (PH Pitié-Salpêtrière), Marie-Armelle Roquand, psychologue en cancérologie, Geneviève Wrobel (Psychologue en néonatalité, Paris), Nathan Wrobel (Gynécologue-obstétricien, Paris)
signataires du présent droit de réponse, souhaitons rappeler la place de la psychanalyse dans différentes disciplines, notamment en médecine, et les valeurs dont elle se réclame.
Les progrès thérapeutiques et technologiques que l’on voit croissant aujourd’hui exigent encore et toujours de la part des soignants un compagnonnage différent avec les malades à tous les âges de la vie et avec leurs familles. La problématique ne fait que se diversifier et se sophistiquer avec les nouvelles façons de prévenir, de soigner et de guérir ainsi qu’avec la mondialisation de l’application des protocoles de soins.
Des colloques réguliers se tiennent en France de façon bi-disciplinaire sur des thèmes d’actualité. La Société Médecine et Psychanalyse SMP (www.medpsycha.org), créée en 2001, accueille pédiatres, cancérologues, généticiens, gynécologues obstétriciens pour échanger avec des praticiens, psychanalystes, psychologues, psychiatres ainsi qu’avec des philosophes ou des anthropologues.
Il ne s’agit là que d’un exemple entre beaucoup d’autres dont nos collègues universitaires veulent témoigner, mais aussi d’une voie de transmission centrée sur l’expérience (E.B.M.) et sur la recherche qui se mène sur le terrain et qui, depuis une dizaine d’années, se fait de plus en plus exigeante et participative. La présence des psychanalystes aux côtés des soignants dans l’univers hospitalier se fonde sur le respect des patients et sur leur accompagnement face aux douloureux événements psychiques et somatiques que la vie parfois leur réserve.
Jeter le discrédit sur l’exercice de ces pratiques porte dès lors atteinte aux représentations de l’humain. Faire fi des contrats de travail émis par les hôpitaux et les cliniques, compte tenu des formations délivrées, en appelant à leur dé-légitimation est condamnable.
Depuis 50 ans, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a étendu ses habilitations dans le champ de la psychologie, nommant des enseignants pour instruire, encadrer, favoriser l’insertion professionnelle des étudiants et leurs recherches.
La plupart des signataires de la tribune appelant à l’exclusion ont bénéficié de cette même offre universitaire. La contradiction interne est flagrante. Que l’université, en tant qu’instance officielle, soit de leur part accusée de « dispenser un enseignement en violation avec la médecine et l’état des connaissances de santé […] livré avec le mépris de la médecine », n’est qu’un procédé diffamatoire.
A Paris-Diderot, avec le soutien du Pr. P. Fédida, une équipe d’accueil doctoral composée pour partie de Professeurs de psychopathologie et pour une autre de Professeurs de médecine a été habilitée dès 2001 sous la responsabilité de Danièle Brun au sein d’un laboratoire initialement appelé « Médecine, sciences du vivant psychanalyse », qui devint CRPMS ( Centre de recherche Psychanalyse, Médecine et Société) avec le Pr. A. Vanier, et qui demeure sous ce nom.
Au-delà du fait que Freud, pour ou contre, se vend, se lit, se commente encore et toujours bien, sa pensée et son œuvre font partie de notre patrimoine. On peut dès lors estimer qu’en son fond, la tribune et ses signataires se réclament d’une rupture culturelle avec des valeurs, celles de la psychanalyse, qui sont inscrites dans celles qui font la démocratie depuis plus d’un siècle.

Le nouvel Observateur soutient depuis le 22/X/2019 une diatribe contre la psychanalyse dans les institutions y compris d...
04/11/2019
SMP - Société Médecine et Psychanalyse

Le nouvel Observateur soutient depuis le 22/X/2019 une diatribe contre la psychanalyse dans les institutions y compris dans la justice dont la motivation profonde échappe. Véronique Pradier la journaliste, signataire de l’ensemble, restitue un contenu pseudo-judiciaire déployé par une réalisatrice Sophie Robert que les pédopsychiatres connaissent pour sa virulence. Ah ben de toute évidence la journaliste a un parti pris certain !!, posta le 26 octobre à 6h05 un lecteur du site qui signe asco.
« Pourquoi les psychanalystes doivent être exclus des tribunaux ». Dans ce qui s’entend comme un « c’est pourquoi affirmatif », la notion même d’exclusion, son histoire et sa genèse, ses échos présents et passés appellent une réplique. « Il faut bouter la psychanalyse hors des tribunaux », « les psychanalystes doivent être exclus … » : ce sont autant d’injonctions visant tous ceux, médecins et/ou psychologues susceptibles de se réclamer d’une formation psychanalytique, désormais réputés « en violation avec la médecine et l’état des connaissances en santé ». Fake News, s’il en est.
A l’heure où les tribunes dénonciatrices se multiplient, celle-ci, en ses diktats irrecevables, prône une illusion scientiste falsificatrice, alors même que désormais à l’EBM (Evidence Based Medecine) la science et la médecine associent une autre EBM (Experience Based Medecine.
Nous, professeurs Danièle Brun et Alain Vanier, docteurs Franck Dugravier (pédiatre Bordeaux), Caroline Eliacheff (pédopsychiatre Paris), et Michèle Lévy-Soussan (PH Pitié-Salpêtrière), Marie-Armelle Roquand, psychologue en cancérologie, Geneviève Wrobel (Psychologue en néonatalité, Paris), Nathan Wrobel (Gynécologue-obstétricien, Paris)
signataires du présent droit de réponse, souhaitons rappeler la place de la psychanalyse dans différentes disciplines, notamment en médecine, et les valeurs dont elle se réclame.
Les progrès thérapeutiques et technologiques que l’on voit croissant aujourd’hui exigent encore et toujours de la part des soignants un compagnonnage différent avec les malades à tous les âges de la vie et avec leurs familles. La problématique ne fait que se diversifier et se sophistiquer avec les nouvelles façons de prévenir, de soigner et de guérir ainsi qu’avec la mondialisation de l’application des protocoles de soins.
Des colloques réguliers se tiennent en France de façon bi-disciplinaire sur des thèmes d’actualité. La Société Médecine et Psychanalyse SMP (www.medpsycha.org), créée en 2001, accueille pédiatres, cancérologues, généticiens, gynécologues obstétriciens pour échanger avec des praticiens, psychanalystes, psychologues, psychiatres ainsi qu’avec des philosophes ou des anthropologues.
Il ne s’agit là que d’un exemple entre beaucoup d’autres dont nos collègues universitaires veulent témoigner, mais aussi d’une voie de transmission centrée sur l’expérience (E.B.M.) et sur la recherche qui se mène sur le terrain et qui, depuis une dizaine d’années, se fait de plus en plus exigeante et participative. La présence des psychanalystes aux côtés des soignants dans l’univers hospitalier se fonde sur le respect des patients et sur leur accompagnement face aux douloureux événements psychiques et somatiques que la vie parfois leur réserve.
Jeter le discrédit sur l’exercice de ces pratiques porte dès lors atteinte aux représentations de l’humain. Faire fi des contrats de travail émis par les hôpitaux et les cliniques, compte tenu des formations délivrées, en appelant à leur dé-légitimation est condamnable.
Depuis 50 ans, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a étendu ses habilitations dans le champ de la psychologie, nommant des enseignants pour instruire, encadrer, favoriser l’insertion professionnelle des étudiants et leurs recherches.
La plupart des signataires de la tribune appelant à l’exclusion ont bénéficié de cette même offre universitaire. La contradiction interne est flagrante. Que l’université, en tant qu’instance officielle, soit de leur part accusée de « dispenser un enseignement en violation avec la médecine et l’état des connaissances de santé […] livré avec le mépris de la médecine », n’est qu’un procédé diffamatoire.
A Paris-Diderot, avec le soutien du Pr. P. Fédida, une équipe d’accueil doctoral composée pour partie de Professeurs de psychopathologie et pour une autre de Professeurs de médecine a été habilitée dès 2001 sous la responsabilité de Danièle Brun au sein d’un laboratoire initialement appelé « Médecine, sciences du vivant psychanalyse », qui devint CRPMS ( Centre de recherche Psychanalyse, Médecine et Société) avec le Pr. A. Vanier, et qui demeure sous ce nom.
Au-delà du fait que Freud, pour ou contre, se vend, se lit, se commente encore et toujours bien, sa pensée et son œuvre font partie de notre patrimoine. On peut dès lors estimer qu’en son fond, la tribune et ses signataires se réclament d’une rupture culturelle avec des valeurs, celles de la psychanalyse, qui sont inscrites dans celles qui font la démocratie depuis plus d’un siècle.

La SMP annonce ses activités scientifiques pour 2020.www.medpsycha.org
21/10/2019

La SMP annonce ses activités scientifiques pour 2020.
www.medpsycha.org

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo
09/07/2019

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo

La relation médecin-malade… Les attentes interminables aux urgences… Les soignants en sous-effectifs…Avec la pause de l’...
09/07/2019

La relation médecin-malade… Les attentes interminables aux urgences… Les soignants en sous-effectifs…
Avec la pause de l’été, ces questions se feront sans doute moins aiguës.
La SMP vous souhaite de bonnes vacances et vous suggère d’inscrire sur vos smartphones le lien donnant accès aux enregistrements du colloque de mars « Et la Santé ? Quoi de neuf ? ». Il suffit d’un clic et d’une participation de 10 euros pour l’obtenir par retour.
http://www.medpsycha.org/colloques/86-enregistrements-du-colloque-et-la-sante-quoi-de-neuf

Bibliothèque Sigmund Freud
25/03/2019

Bibliothèque Sigmund Freud

Plus de 40.000 livres et revues de psychanalyse dont 10.000 en langues étrangères.
Catalogue en ligne : http://bsf.spp.asso.fr

Colloque Santé des 22-23 mars à Mines ParisTech : la presse en parle… ATTENTION : Inscription en ligne ou par courrier, ...
05/03/2019

Colloque Santé des 22-23 mars à Mines ParisTech : la presse en parle…
ATTENTION : Inscription en ligne ou par courrier, mais pas sur place
http://www.medpsycha.org

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)
12/02/2019

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)

Programme et inscriptions sur www.medpsycha.org

Ven. 22 et sam. 23 mars : le Grand Rendez-vous pour écouter, entendre et échanger sur la Santéwww.medpsycha.org
29/01/2019

Ven. 22 et sam. 23 mars : le Grand Rendez-vous pour écouter, entendre et échanger sur la Santé
www.medpsycha.org

La Société Médecine et Psychanalyse vous présente ses meilleurs vœux pour 2019, l'année du Colloque Santé SMP / Mines Pa...
08/01/2019

La Société Médecine et Psychanalyse vous présente ses meilleurs vœux pour 2019, l'année du Colloque Santé SMP / Mines ParisTech
www.medpsycha.org

22-23 mars 2019. : Le grand débat sur la santé entre médecine et psychanalysewww.medpsycha.org
11/12/2018

22-23 mars 2019. : Le grand débat sur la santé entre médecine et psychanalyse
www.medpsycha.org

« Et la santé ? Quoi de neuf ? » Comment maintenir le partenariat et la relation avec le patient ? À l'Ecole des Mines P...
27/11/2018

« Et la santé ? Quoi de neuf ? » Comment maintenir le partenariat et la relation avec le patient ?
À l'Ecole des Mines ParisTech les 22-23 mars 2019.
www.medpsycha.org

Les contributions réunies dans ce Cahier, écrites par des journalistes, des historiens, des psychanalystes, et bien sûr ...
27/10/2018

Les contributions réunies dans ce Cahier, écrites par des journalistes, des historiens, des psychanalystes, et bien sûr des anthropologues et des ethnologues, témoignent du retentissement de sa pensée dans de nombreux champs d’études.

Mardi 13 novembre à 19h, rencontre avec les auteurs du livre « Lettres à Lacan ». Librairie Les Traversées, 2 rue Edouar...
27/10/2018

Mardi 13 novembre à 19h, rencontre avec les auteurs du livre « Lettres à Lacan ». Librairie Les Traversées, 2 rue Edouard Quenu, 75005 Paris.

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo
25/09/2018

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo

17e Colloque Médecine et Psychanalyse« Et la santé ? Quoi de neuf ? »Vendredi 22 et samedi 23 mars 2019 à l'Ecole des Mi...
22/09/2018

17e Colloque Médecine et Psychanalyse
« Et la santé ? Quoi de neuf ? »
Vendredi 22 et samedi 23 mars 2019 à l'Ecole des Mines, Paris 6e.
Argument, programme et inscriptions sur www.medpsycha.org

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo
29/05/2018

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo

Débat ouvert à tous sur notre blog… https://bit.ly/2L0sAxd
29/05/2018
Prenez la parole…

Débat ouvert à tous sur notre blog… https://bit.ly/2L0sAxd

Samedi 26 mai Le triomphe de l’impudeur a sonné la fin de nos échanges 2018. Nous souhaitons lancer un débat qui devrait permettre aux présents comme aux absents de s’exprimer. Que vous soyez psych…

Sam. 26 mai : MANIFESTATION POUR MANIFESTATIONÀ l'ENS, salle Dussane, 45 rue d'Ulm, Paris 5e. Intervenants : Geneviève B...
11/05/2018

Sam. 26 mai : MANIFESTATION POUR MANIFESTATION
À l'ENS, salle Dussane, 45 rue d'Ulm, Paris 5e.
Intervenants : Geneviève Brisac, Danièle Brun, Eliane Corrin, Daniel Duigou, Marie-Agnès Gillot, Roland Gori, Philippe Gutton, Ouriel Rosenblum.
www.medpsycha.org

30/01/2018
Actualités SMP 30/01/2018

Actualités SMP 30/01/2018

Prochaines conférences et activités scientifiques de la Société Médecine et Psychanalyse pour 2018

18/01/2018

Le 7 avril Pudeur/impudeur : Un must SMP

16/01/2018

s'inscrire pour le 7 avril : un must

16/01/2018

S'inscrire pour le 7 avril : c'est un must

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo
02/01/2018

Société Médecine et Psychanalyse (SMP)'s cover photo

05/11/2017

Le 13 janvier, première des 3 Après-Midis Pudeur/impudeur approche, on n'hésite plus on s'inscrit

Pudeur / impudeur : samedi 13 janvier 2018 « Moins de gestes, plus de regards : le corps dévoilé » Eric Fiat, philosophe...
15/10/2017

Pudeur / impudeur : samedi 13 janvier 2018
« Moins de gestes, plus de regards : le corps dévoilé »
Eric Fiat, philosophe / Nathan Wrobel, gynécologue / Catherine Caleca, psychologue-psychanalyste / Samuel Lepastier, psychiatre-psychanalyste / Michèle Levy-Soussan, UM de soins palliatifs / Franck Dugravier, pédiatre / Geneviève Wrobel, psychologue-psychanalyste
http://www.medpsycha.org/colloques/66-journees-d-etude-2018-pudeur-impudeur

Adresse

66 Boulevard Saint-Michel
Paris
75006

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Société Médecine et Psychanalyse (SMP) publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Société Médecine et Psychanalyse (SMP):

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes