Comité d'action et de réflexion pour l'avenir du Sahara Occidental

Comité d'action et de réflexion pour l'avenir du Sahara Occidental Comité Action et Réflexion pour l'Avenir du Sahara Occidental (CARASO)
(11)

Comité d'action et de réflexion pour l'avenir du Sahara Occidental est un comité de soutien au peuple sahraoui dans son combat pour son indépendance.

https://mobile.francetvinfo.fr/monde/afrique/algerie/sahara-occidental-les-independantistes-sahraouis-confiants-dans-le-...
18/03/2019
Sahara Occidental : les indépendantistes sahraouis confiants dans le soutien de l’Algérie à leur cause

https://mobile.francetvinfo.fr/monde/afrique/algerie/sahara-occidental-les-independantistes-sahraouis-confiants-dans-le-soutien-de-lalgerie-a-leur-cause_3238793.html#xtref=acc_dir

En plein soulèvement contre le système Bouteflika en Algérie et à trois jours de la deuxième table ronde sur le Sahara Occidental convoquée par l’ONU à Genève, un représentant de la société civile sahraouie répond à trois questions de Franceinfo Afrique.

11/10/2017
Amis de la République Sahraouie

Amis de la République Sahraouie

L’AARASD vous recommande de participer à une rencontre parlementaire organisée par Monsieur Jean Paul Lecoq, député, membre de la commission des Affaires Etrangères.

Cette rencontre se déroulera le vendredi 20 octobre de 12h à 17h à l'Assemblée Nationale et portera sur le thème de "la décolonisation du Sahara occidental, quel rôle pour l’Europe ?".

http://www2.assemblee-nationale.fr/agendas/les-agendas/2017-10-20

Como cada año, el fórum de las asociaciones es un momento de convivencia en el que las Asociaciones muestran a los ciu...
27/09/2017

Como cada año, el fórum de las asociaciones es un momento de convivencia en el que las Asociaciones muestran a los ciudadanos los resultados de sus actividades.
Caraso, Comité de Acción y de Reflexión por el Futuro del Sahara Occidental ha estado presente. En el stand la bandera Saharaui llamaba la atención de los visitantes y fueron muchos los que se acercaban preguntando por la situación.

Los miembros de Caraso dieron respuestas y ofrecieron pequeñas degustaciones en el marco de amistad que facilitaba el encuentro.

Philippe Goujon, parlamentario y alcalde, ha presidido el evento acompañado de Marie Carolie Doucere, concejala responsable de la vida asociativa y del C.I.C.A y de Marc Esclapez, consejero delegado a la precariedad y acompañamiento a las personas minusválidas. Han animado a las asociaciones, como a Caraso, a continuar y a reforzar sus acciones de la misma manera que varias personalidades de la sociedad civil presentes en el stand.
250 asociaciones y organismos registrados en el distrito número 15 de Paris estaban presentes con diversos temas como la familia, juventud, la infancia, la educación, actividades extraescolares, salud, minusválidos, solidaridad, tercera edad, sociales, humanitarios, francófonia, solidaridad internacional…

En el stand Caraso, los militantes saharauis han explicado la historia y la situación actual del país, última colonia de África, ocupada, desde hace años, militarmente por Marruecos y cortada en dos por un muro de más 2700 km de largo.
Otras cuestiones más específicas han sido abordas entorno a la diplomática saharaui Khadijetou El Mokhtar y sus esfuerzos por establecer las relaciones Sahara Occidental y Peru, y entorno a los prisioneros políticos del grupos Gdeim Izik transferidos contra su voluntad a diferentes prisiones marroquíes, también la cuestión espinosa del rol particularmente negativo de Francia en la búsqueda de una solución pacífica y durable a este conflicto que dura ya más de 40 años.

Comme chaque année, le forum des associations est un moment convivial pendant lequel les associations renseignent les c...
21/09/2017

Comme chaque année, le forum des associations est un moment convivial pendant lequel les associations renseignent les citoyens sur leurs buts et activités.

Caraso, Comité d'Action et de Réflexion pour l'Avenir du Sahara Occidental était présent. Sur le stand le drapeau sahraoui attirait l’œil et les questions.

Les membres de Caraso offraient réponses et collation dans la bonne humeur générale de l’événement.

Philippe Goujon, parlementaire et maire, a présidé l'événement accompagné de Marie-Caroline DOUCERE, adjointe au Maire, chargée de la vie associative et du C.I.C.A et de Marc ESCLAPEZ conseiller délégué à la précarité et à l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Ils ont tenus à encourager chaque association, dont Caraso, ainsi que plusieurs personnalités de la société civile en visite sur le stand.

250 associations et organisations enregistrées dans le 15ème étaient présentes, sur les thèmes, famille, jeunesse, petite enfance, enseignement, parascolaire, santé, handicap, solidarités, seniors, social, humanitaire, francophonie, solidarité internationale…

Sur le stand Caraso, les militants sahraouis ont expliqué l’histoire et la situation actuelle de leur pays, dernière colonie d’Afrique, occupé militairement par le Maroc et coupé en deux par un mur de plus de 2700 km de long.

D’autres questions plus spécifiques ont amené des échanges autour de la diplomate sahraouie Khadijetou El-Mokhtar et de ses efforts pour rétablir les relations Sahara Occidental / Pérou, et autour de prisonniers politiques du groupe Gdeym Izik transférés contre leurs grés dans différentes prisons marocaines , mais aussi sur la question épineuse du rôle très particulièrement négatif de la France dans la recherche d’une solution pacifique et durable à ce conflit qui perdure depuis 40 ans.

L’ONU a nommé l’ancien président allemand Horst Köhler comme nouveau envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara...
17/08/2017
L’ONU a nommé l’ancien président allemand Horst Köhler comme nouveau envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara occidental – Comité d'Action et de Réflexion pour l'Avenir du Sahara Occidental

L’ONU a nommé l’ancien président allemand Horst Köhler comme nouveau envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara occidental – Comité d'Action et de Réflexion pour l'Avenir du Sahara Occidental

L’ONU a nommé l’ancien président allemand Horst Köhler comme nouveau envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara occidental Caraso 22 heures ago ACTUALITES Leave a comment 4 Views Related Articles Le comité de secours populaire français offre des sacs scolaires aux enfants sahraouis 2 jours ago Le Sah...

‎منظمة كاراسو تطالب الرئيس الفرنسي بالتدخل لإنقاذ ابطال ملحمة أك...
23/07/2017
‎منظمة كاراسو تطالب الرئيس الفرنسي بالتدخل لإنقاذ ابطال ملحمة أكديم ازيك - صوت الجماهير

‎منظمة كاراسو تطالب الرئيس الفرنسي بالتدخل لإنقاذ ابطال ملحمة أكديم ازيك - http://sawteljamahir.com/archives/8480

راسلت منظمة كاراسو الرئيس الفرنسي ايمانويل ماكرون، في رسالة استعجالية من أجل لفت انتباهه الى معاناة المعتقلين السياسيين الصحراويين مجموعة أكديم ازيك، الذين حكمت عليهم محكمة مغربية باحكام جائرة تراوحت بين العامين والمؤبد ، وهذا نص الرسالة :   ‎*سيدي الرئيس   ‎اولا نراسلكم في هذه الرسالة المستعجلة لاط...

‎منظمة كاراسو تطالب الرئيس الفرنسي بالتدخل لإنقاذ ابطال ملحمة أك...
23/07/2017
‎منظمة كاراسو تطالب الرئيس الفرنسي بالتدخل لإنقاذ ابطال ملحمة أكديم ازيك - صوت الجماهير

‎منظمة كاراسو تطالب الرئيس الفرنسي بالتدخل لإنقاذ ابطال ملحمة أكديم ازيك - http://sawteljamahir.com/archives/8480

راسلت منظمة كاراسو الرئيس الفرنسي ايمانويل ماكرون، في رسالة استعجالية من أجل لفت انتباهه الى معاناة المعتقلين السياسيين الصحراويين مجموعة أكديم ازيك، الذين حكمت عليهم محكمة مغربية باحكام جائرة تراوحت بين العامين والمؤبد ، وهذا نص الرسالة :   ‎*سيدي الرئيس   ‎اولا نراسلكم في هذه الرسالة المستعجلة لاط...

SAHARA OCCIDENTAL-MAROC Justice bafouée pour 25 militants « Les coutures du “procès équitable” craquent sous ...
16/03/2017

SAHARA OCCIDENTAL-MAROC
Justice bafouée pour 25 militants

« Les coutures du “procès équitable” craquent sous les coups de boutoir de la raison d’État. » C’est par cette phrase que Me Breham, l’un des avocats français des 25 militants sahraouis jugés actuellement devant la cour d’appel de Rabat-Salé, a commenté le déroulement du pro- cès à l’issue de la première journée d’audience. Celui-ci a en effet repris lundi 13 mars, les accusés toujours enfermés dans une cage de verre et disposant, contrairement aux précédentes audiences, d’un haut- parleur leur permettant d’entendre les débats. Emprisonnés depuis six ans, condamnés par un tribunal militaire en 2013 à des peines allant de vingt ans à la perpétuité, ils sont poursuivis pour le meurtre de onze membres des forces de sécurité marocaines lors du démantèlement violent du camp de Gdeim Izik. Des milliers de tentes traditionnelles installées à l’automne 2010 dans la périphérie de Laâyoune, capitale du Sahara occidental, pour protester contre l’occupation marocaine. Avec une accusation fondée essen- tiellement sur des aveux extorqués sous la torture – comme l’a reconnu le 12 décembre dernier le Comité de l’ONU contre la torture –, la cour marocaine a bien du mal à respecter les apparences d’une justice digne de ce nom. Dimanche, veille de la reprise du procès, un magistrat espagnol venu en observateur a été expulsé du Maroc, tout comme, pour la troisième fois, Claude Mangin-
Asfari, épouse française de l’un des accusés, alors que les conventions internationales lui donnent le droit de rendre visite à son mari et d’assister à son procès (1).
Magistrats et procureur du roi marocains ne cessent d’empêcher les plaidoiries de la défense. « Nous sommes sans cesse insultés dans la salle d’audience », ont déclaré les avocats des accusés, « et la violation du droit à un procès équitable est ici manifeste ». Ainsi, lorsque Me Olfa Ouled a osé invoquer la Convention de Genève, le président s’est écrié : « Elle doit dégager ; si vous conti- nuez, je vous expulse ! » Les avo- cats de la défense ont néanmoins décidé, pour l’instant, de continuer à assister les accusés, malgré les multiples entorses au droit qu’ils tentent de dénoncer, notamment le non-respect du protocole d’Istanbul relatif aux conditions d’une expertise médicale sur des victimes de torture. Une expertise, ordonnée par la cour et non achevée, qui aurait dû sus- pendre les audiences... Le Maroc est en fait très embarrassé par ce pro- cès suivi de près à l’étranger, dont l’accusation ne repose sur aucune preuve matérielle, comme l’avait reconnu la Cour de cassation du royaume elle-même dans son arrêt de 2016, censurant le jugement du tribunal militaire, à l’origine de ce renvoi en appel.
Olivier Doubre.

Me Joseph Breham, Me Ingrid Metton et Me Olfa OuledCommuniqué de pressePour publication immédiateProcès de Gdeim Izik...
13/03/2017

Me Joseph Breham, Me Ingrid Metton et Me Olfa Ouled
Communiqué de presse
Pour publication immédiate

Procès de Gdeim Izik : Réponse au 360ma

Nous, avocats des accusés poursuivis dans le cadre du procès de Gdeim Izik, nous battons depuis des années pour faire respecter les droits fondamentaux de nos clients. Depuis plus de six ans, ces derniers subissent de multiples violations : tortures et mauvais traitements, détention arbitraire, condamnation sur la base d’aveux forcés, violation des droits de la défense et du droit à un procès équitable, sans compter les représailles visant à les punir de revendiquer leurs droits.

Le nouveau procès de nos clients, débuté le 26 décembre 2016, se déroule dans des conditions tout à fait inéquitables mais nous restons à leurs côtés.

Leur présomption d’innocence est chaque jour bafouée. Ils sont maintenus en détention provisoire sur la seule base de leurs aveux forcés. Ils sont diffamés par les médias marocains. Nous sommes empêchés de nous entretenir avec eux dans le respect de la confidentialité des échanges clients-avocats. Ils assistent à leur procès dans une cage en verre d’où ils ne peuvent pas suivre les débats, pendant que leurs parents, interdits d’entrer dans la salle d’audience, se font malmener voire tabasser devant le tribunal. Malgré tout, nous restons à leurs côtés.

Nos plaidoiries sont systématiquement interrompues. Les magistrats rejettent nos mémoires arbitrairement, sans fondement juridique valable. Nous sommes insultés dans la salle d’audience et tout simplement empêchés de défendre nos clients en violation manifeste du droit à un procès équitable. Malgré tout, nous restons à leurs côtés.

Aujourd’hui, le 360ma, la voix des autorités marocaines, annonce que nous allons nous retirer de la défense. Si, pour défendre nos clients, nous avons accepté les injures et les insultes, quel affront insupportable les autorités ont-elles prévu de nous infliger pour qu’elles anticipent ainsi notre départ ?

Contact presse :

Cabinet Ancile-Avocats, 01 44 54 38 90

09/03/2017

‏الجالية الصحراوية بضاحية باريس الفرنسية نخلد الذكرى الـ41 لإعلان الجمهورية الصحراوية ⁦‪saharawi.net/?p=19611‬⁩

15/12/2016

Solidaridad con los presos Saharauis en los carceles marroquí.
LIBERTAD YA POR TODOS LOS PRESOS SAHARAUI.

Hoy en este día tan especial, el día internacional de los Derechos Humanos redactaré resumidamente mi sufrimiento y e...
10/12/2016

Hoy en este día tan especial, el día internacional de los Derechos Humanos redactaré resumidamente mi sufrimiento y el sufrimiento de mi pueblo, El Sáhara Occidental. Invadida desde hace 41 años por los invasores marroquíes, y que fue entregada de la noche a la mañana por España a Marruecos en el año 1975, sin nuestro consentimiento. Desde entonces el Pueblo Saharaui pasó a ser víctima y comenzó a sufrir injusticias por parte del estado marroquí, además España no reconoció su error político. A raíz de esto nuestro Pueblo se dividió en dos partes, una de ellas huyó de la guerra y de la invasión hacía Argelia, está parte fue bombardea con fósforo y napal, productos químicos prohibidos, y los que pudieron salvarse de esta tragedia llegaron a Tinduf,Argelia. Viviendo así hasta ahora de las ayudas humanitarias en un lugar inhóspito. La otra parte del Pueblo Saharaui se quedó en las zonas ocupadas, que desde entonces sufren torturas físicas y psicológicas, encarcelamientos, asesinatos, desapariciones... empobrecidos totalmente. Además explotando así Marruecos los recursos naturales propios del Sáhara y pertenecientes a los Saharauis.
Hasta cuándo el Pueblo Saharaui seguirá sufriendo.
Hasta cuándo las autoridades marroquíes seguiran violando los Derechos Humanos.
Hasta cuándo España seguirá sin asumir su responsabilidad histórica con respecto al pueblo Saharaui.
-Sukeina Ahmedzeine-

Caraso réclame la libération des prisonniers politiques #sahraouis.
08/12/2016
Caraso réclame la libération des prisonniers politiques #sahraouis.

Caraso réclame la libération des prisonniers politiques #sahraouis.

CARASO lance la campagne Caraso réclame la libération des prisonniers politiques #sahraouis. sur Daycause ! Appelez la communauté internationale pour libérer les prisonniers politiques sahraouis. AGISSEZ MAINTENANT

Adresse

96 Rue D'Alleray
Paris
75015

Site Web

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Comité d'action et de réflexion pour l'avenir du Sahara Occidental publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation non gouvernementale (ONG) à Paris

Voir Toutes