Beth Loubavitch

Beth Loubavitch Association régie par la loi de 1901. Reconnue d’utilité publique par décret du 11 janvier 1995. Loubavitch est l'une des plus prestigieuses écoles 'hassidiques (Hassidout).
(82)

Elle représente ce que l'on a appelé la "branche intellectuelle " du 'hassidisme. D'où son autre nom, 'habad, formé des initiales des mots qui en hébreu,signifient Sagesse, Compréhension, Connaissance. La vocation du Beth Loubavitch pourtant, dépasse largement la seule transmission de cet enseignement, aussi riche et vivan...t soit-il. En effet, le Beth Loubavitch entend d'abord œuvrer pour la perpétuation, au cœur de la société française, des valeurs et des pratiques millénaires du judaïsme.

Elle représente ce que l'on a appelé la "branche intellectuelle " du 'hassidisme. D'où son autre nom, 'habad, formé des initiales des mots qui en hébreu,signifient Sagesse, Compréhension, Connaissance. La vocation du Beth Loubavitch pourtant, dépasse largement la seule transmission de cet enseignement, aussi riche et vivan...t soit-il. En effet, le Beth Loubavitch entend d'abord œuvrer pour la perpétuation, au cœur de la société française, des valeurs et des pratiques millénaires du judaïsme.

Fonctionnement normal

9 Av - Tisha Beav - Beth Loubavitch
17/07/2021
9 Av - Tisha Beav - Beth Loubavitch

9 Av - Tisha Beav - Beth Loubavitch

Ticha bé Av, le 9Av, cette date résonne douloureusement dans la mémoire juive. Le 9 Av de l'an 70, le second Temple a été détruit marquant le début de l'exil dans lequel nous nous trouvons encore, un exil d'abord spirituel. Avec la destruction du Temple le monde s'est comme assombri, il a con...

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.
16/07/2021

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

#ChabbatChalom
16/07/2021

#ChabbatChalom

#ChabbatChalom

La vision double - Beth Loubavitch
15/07/2021
La vision double - Beth Loubavitch

La vision double - Beth Loubavitch

La Paracha Devarim est invariablement lue le Chabbat qui précède TichaBeAv, « le 9 Av », jour qui commémore la destruction du premier et du second Beth Hamikdach, les Temples de Jérusalem. Ce Chabbat est connu sous le nom de Chabbat ‘Hazone, « le Chabbat de la vision », car le premier mot ...

Qu’est-ce que le 9 Av ? (cette année dimanche 18 juillet 2021)Le 9 Av commémore de tristes événements :- La faute des ex...
15/07/2021

Qu’est-ce que le 9 Av ? (cette année dimanche 18 juillet 2021)
Le 9 Av commémore de tristes événements :
- La faute des explorateurs dans le désert du Sinaï (voir Parachat Chela’h Le’ha)
- La destruction des deux Temples de Jérusalem (en 423 avant l’ère commune et en 70 après l’ère commune)
- La chute de la ville de Betar lors de la révolte de Bar Ko’hba
- L’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492
- Le début de la Grande Guerre de 1914 - 1918.

On jeûne depuis la veille (samedi 17 juillet 2021 à partir de 21h47). Pour la Havdala, on ne prononce que les bénédictions : Boré Meoré Haèch et Hamavdil.
On enlève les chaussures en cuir après la prière de Maariv samedi soir 17 juillet 2021. On ne s’assied que sur une chaise basse comme les endeuillés. On lit les Lamentations de Jérémie. On ne mange plus, on ne boit plus et on ne se lave pas – sauf pour des raisons d’hygiène – jusqu’à dimanche 18 juillet à 22h36.
Dimanche matin 18 juillet, on ne prononce pas la bénédiction : « Chéassa Li Kol Tsorki ».
On évite de se saluer mais si quelqu’un a oublié que c’est un jour de deuil, on répond doucement à ses salutations. On ne prononce pas les prières de Ta’hanoun (supplications). On lit les Kinot (prières rappelant les souffrances endurées par le Peuple juif le 9 Av tout au long des générations).
A partir de dimanche après-midi (14h30 environ), on écoute le Siyoum du traité Moèd Katane (à la radio ou sur internet par exemple) on peut s’asseoir sur une chaise normale, on peut vaquer au ménage et préparer le repas du soir.
Dimanche 18 juillet, le jeûne se termine à 22h36 et on récite la Havdala.
On peut manger la viande, boire du vin, se couper les cheveux, se laver et laver le linge à partir de lundi 19 juillet à 14h30.
Le Chabbat 15 Av (24 juillet 2021) est un jour particulièrement joyeux.

Qu’est-ce que le 9 Av ? (cette année dimanche 18 juillet 2021)
Le 9 Av commémore de tristes événements :
- La faute des explorateurs dans le désert du Sinaï (voir Parachat Chela’h Le’ha)
- La destruction des deux Temples de Jérusalem (en 423 avant l’ère commune et en 70 après l’ère commune)
- La chute de la ville de Betar lors de la révolte de Bar Ko’hba
- L’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492
- Le début de la Grande Guerre de 1914 - 1918.

On jeûne depuis la veille (samedi 17 juillet 2021 à partir de 21h47). Pour la Havdala, on ne prononce que les bénédictions : Boré Meoré Haèch et Hamavdil.
On enlève les chaussures en cuir après la prière de Maariv samedi soir 17 juillet 2021. On ne s’assied que sur une chaise basse comme les endeuillés. On lit les Lamentations de Jérémie. On ne mange plus, on ne boit plus et on ne se lave pas – sauf pour des raisons d’hygiène – jusqu’à dimanche 18 juillet à 22h36.
Dimanche matin 18 juillet, on ne prononce pas la bénédiction : « Chéassa Li Kol Tsorki ».
On évite de se saluer mais si quelqu’un a oublié que c’est un jour de deuil, on répond doucement à ses salutations. On ne prononce pas les prières de Ta’hanoun (supplications). On lit les Kinot (prières rappelant les souffrances endurées par le Peuple juif le 9 Av tout au long des générations).
A partir de dimanche après-midi (14h30 environ), on écoute le Siyoum du traité Moèd Katane (à la radio ou sur internet par exemple) on peut s’asseoir sur une chaise normale, on peut vaquer au ménage et préparer le repas du soir.
Dimanche 18 juillet, le jeûne se termine à 22h36 et on récite la Havdala.
On peut manger la viande, boire du vin, se couper les cheveux, se laver et laver le linge à partir de lundi 19 juillet à 14h30.
Le Chabbat 15 Av (24 juillet 2021) est un jour particulièrement joyeux.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.
15/07/2021

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

14/07/2021
5 Av : Hiloula du Arizal

Le 5 Av marque le décès de Rabbi Its'hak Luria, connu sous le nom de Arizal, qui était un éminent spécialiste du mysticisme juif et le fondateur de sa propre école de Kabbale.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.
14/07/2021

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Vous en avez rêvé toute l’année?! Un bol d’air pur et frais s’offre à vous : Au séminaire pour étudiantes avec le Beth L...
14/07/2021

Vous en avez rêvé toute l’année?! Un bol d’air pur et frais s’offre à vous :
Au séminaire pour étudiantes avec le Beth Loubavitch !

Rejoignez pour une semaine d’évasion du 20 au 27 juillet 2021 dans le cadre idyllique de la magnifique station des 2 Alpes !
Hôtel⭐️⭐️⭐️⭐️ en pension complète, études et conférences, randonnées, activités sportives, ateliers, soirées à thème et atmosphère ressourçante !

N’attendez plus, partez à la recherche de vous-même !
Infos et réservations
Mme Lebar 0756950122.

Vous en avez rêvé toute l’année?! Un bol d’air pur et frais s’offre à vous :
Au séminaire pour étudiantes avec le Beth Loubavitch !

Rejoignez pour une semaine d’évasion du 20 au 27 juillet 2021 dans le cadre idyllique de la magnifique station des 2 Alpes !
Hôtel⭐️⭐️⭐️⭐️ en pension complète, études et conférences, randonnées, activités sportives, ateliers, soirées à thème et atmosphère ressourçante !

N’attendez plus, partez à la recherche de vous-même !
Infos et réservations
Mme Lebar 0756950122.

13/07/2021
Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.
13/07/2021

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

12/07/2021
Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.
12/07/2021

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

11/07/2021
Qu’est-ce qu’un Siyoum ?Un « Siyoum » est une célébration qui marque la fin de l’étude d’un traité talmudique. Le Rabbi ...
11/07/2021

Qu’est-ce qu’un Siyoum ?

Un « Siyoum » est une célébration qui marque la fin de l’étude d’un traité talmudique. Le Rabbi demande que l'on intensifie cette pratique du 1er Av au 15 Av afin de transformer cette triste période en un temps de joie.
On peut y participer en écoutant chaque jour sur Radio J la conclusion de l’étude d'un traité du Talmud. Restez à l’écoute !

Qu’est-ce qu’un Siyoum ?

Un « Siyoum » est une célébration qui marque la fin de l’étude d’un traité talmudique. Le Rabbi demande que l'on intensifie cette pratique du 1er Av au 15 Av afin de transformer cette triste période en un temps de joie.
On peut y participer en écoutant chaque jour sur Radio J la conclusion de l’étude d'un traité du Talmud. Restez à l’écoute !

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.
11/07/2021

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

Une étude quotidienne instituée par le Rabbi de Loubavitch pour assurer l'unité du peuple juif.

10/07/2021
09/07/2021
Quand commencent « les neuf jours » ?A partir de Roch ‘Hodech Av (cette année samedi soir 10 juillet 2021), on ne mange ...
09/07/2021

Quand commencent « les neuf jours » ?
A partir de Roch ‘Hodech Av (cette année samedi soir 10 juillet 2021), on ne mange pas de viande et on ne boit pas de vin (sauf Chabbat) en souvenir des jours terribles qui aboutirent à la destruction du Temple de Jérusalem.
On ne fait pas de couture, on ne lave pas de linge (sauf pour les petits enfants ou les grands malades) et on ne repasse pas. On ne met pas de vêtements fraîchement lavés et repassés, sauf s’ils ont déjà été portés quelques instants avant cette période. On ne prend pas de bain et on évite les pratiques sportives dangereuses (par exemple la baignade en piscine ou à la mer).
On évite de passer en jugement.

Toutes ces interdictions prendront fin le lundi 19 juillet après le milieu de la journée.

Quand commencent « les neuf jours » ?
A partir de Roch ‘Hodech Av (cette année samedi soir 10 juillet 2021), on ne mange pas de viande et on ne boit pas de vin (sauf Chabbat) en souvenir des jours terribles qui aboutirent à la destruction du Temple de Jérusalem.
On ne fait pas de couture, on ne lave pas de linge (sauf pour les petits enfants ou les grands malades) et on ne repasse pas. On ne met pas de vêtements fraîchement lavés et repassés, sauf s’ils ont déjà été portés quelques instants avant cette période. On ne prend pas de bain et on évite les pratiques sportives dangereuses (par exemple la baignade en piscine ou à la mer).
On évite de passer en jugement.

Toutes ces interdictions prendront fin le lundi 19 juillet après le milieu de la journée.

09/07/2021
#ChabbatChalom
09/07/2021

#ChabbatChalom

#ChabbatChalom

En quoi consiste la Mitsva de prêter de l’argent ?- Prêter de l’argent sans intérêt à un Juif est non seulement permis m...
08/07/2021

En quoi consiste la Mitsva de prêter de l’argent ?
- Prêter de l’argent sans intérêt à un Juif est non seulement permis mais hautement recommandé : c’est une Mitsva (Chemot – Exode 22 : 24).
- Si un Juif demande un prêt et qu’on refuse de l’aider (alors qu’on le pourrait), D.ieu entend ses plaintes ; mais si on lui prête dans la mesure de ses moyens, D.ieu entendra celui qui a prêté quand il priera pour lui-même et sera présent pour lui accorder ce dont il a besoin.
- Prêter de l’argent est la plus haute forme de Tsedaka (charité) car :
• Le prêt préserve la dignité de l’emprunteur.
• Le prêt l’aide à réparer sa situation pour mieux repartir et pas seulement pour survivre.
• On peut prêter non seulement à un pauvre mais aussi à un riche.
- On ne prête pas d’argent si l’emprunteur ne s’engage pas à le rendre ou ne semble pas honnête.
- Si on prête de l’argent pour investir dans une affaire, il convient de demander l’avis d’une autorité rabbinique compétente afin d’éviter toute forme de prise d’intérêt et de définir les clauses du partenariat.
- On ne doit pas faire pression sur l’emprunteur si on sait qu’il n’a pas les moyens de rendre l’argent pour le moment.
- Il convient de ne prêter de l’argent qu’en présence d’un témoin ou en signant un contrat écrit.
- Toute communauté devrait établir une caisse de prêt sans intérêt à la disposition des fidèles.
F. L. (d’après www.chabad.org/magazine)

En quoi consiste la Mitsva de prêter de l’argent ?
- Prêter de l’argent sans intérêt à un Juif est non seulement permis mais hautement recommandé : c’est une Mitsva (Chemot – Exode 22 : 24).
- Si un Juif demande un prêt et qu’on refuse de l’aider (alors qu’on le pourrait), D.ieu entend ses plaintes ; mais si on lui prête dans la mesure de ses moyens, D.ieu entendra celui qui a prêté quand il priera pour lui-même et sera présent pour lui accorder ce dont il a besoin.
- Prêter de l’argent est la plus haute forme de Tsedaka (charité) car :
• Le prêt préserve la dignité de l’emprunteur.
• Le prêt l’aide à réparer sa situation pour mieux repartir et pas seulement pour survivre.
• On peut prêter non seulement à un pauvre mais aussi à un riche.
- On ne prête pas d’argent si l’emprunteur ne s’engage pas à le rendre ou ne semble pas honnête.
- Si on prête de l’argent pour investir dans une affaire, il convient de demander l’avis d’une autorité rabbinique compétente afin d’éviter toute forme de prise d’intérêt et de définir les clauses du partenariat.
- On ne doit pas faire pression sur l’emprunteur si on sait qu’il n’a pas les moyens de rendre l’argent pour le moment.
- Il convient de ne prêter de l’argent qu’en présence d’un témoin ou en signant un contrat écrit.
- Toute communauté devrait établir une caisse de prêt sans intérêt à la disposition des fidèles.
F. L. (d’après www.chabad.org/magazine)

A la maison et au loin - Beth Loubavitch
08/07/2021
A la maison et au loin - Beth Loubavitch

A la maison et au loin - Beth Loubavitch

Matot et Massé sont toujours lues durant la période de Beïn Hamétsarim, la période de trois semaines d’affliction pour la destruction du Beth Hamikdach, le Temple de Jérusalem. Cette année ces deux Parachiot sont combinées et lues le même Chabbat.

08/07/2021
08/07/2021
07/07/2021
07/07/2021
06/07/2021
06/07/2021
05/07/2021
05/07/2021
05/07/2021
POURQUOI RECULE-T-ON DE TROIS PAS À LA FIN DE LA PRIÈRE AMIDA ?Pourquoi recule-t-on de trois pas à la fin de la prière A...
04/07/2021

POURQUOI RECULE-T-ON DE TROIS PAS À LA FIN DE LA PRIÈRE AMIDA ?
Pourquoi recule-t-on de trois pas à la fin de la prière Amida ?
Le Maguen Avraham cite la Guemara Sanhédrine (96a) : «Quand Baladan, roi de Babylone, s’enquit de la santé du roi ‘Hizkiya (qui avait été malade), il envoya une lettre avec le texte suivant : «Paix au roi ‘Hizkiya, paix à la ville de Jérusalem et paix au grand D.ieu». A l’époque, Nabuchodonosor (qui devint plus t**d le puissant roi de Babylone) était le scribe de Baladan mais ne se trouvait pas là quand la missive fut écrite. Quand on lui apprit ce qu’elle contenait, il se fâcha car le salut à D.ieu avait été écrit en dernier. Il voulut courir après le messager pour changer le texte mais, à peine avait-il fait trois pas, que l’ange Gabriel le retint. S’il avait pu agir comme il l’avait prévu – s’il avait donc pu agir pour l’honneur de D.ieu - il aurait eu la possibilité de détruire le peuple juif, à D.ieu ne plaise. Le «mérite» de ses trois pas lui permit néanmoins de détruire le Beth Hamikdach, le Temple de Jérusalem.
C’est pourquoi, depuis plus de 2500 ans, pour réparer cette forme de respect accomplie par un méchant, à la conclusion de la Amida, nous reculons de trois pas et prions : «Que ce soit Ta volonté… de reconstruire le Temple» (qui a été détruit par ce tyran).
Le Choul’hane Arou’h Harav explique par ailleurs : la prière remplace les sacrifices qui étaient auparavant offerts dans le Temple. Nous souhaitons donc, à la fin de la prière, que le Temple soit reconstruit afin que nous puissions reprendre le culte dans son intégralité dès que Machia’h viendra.
Une fois qu’on a reculé de trois pas, et prononcé la prière «Yehi Ratsone…», on attend que le ‘Hazane (l’officiant) entame la prière de la Kedoucha pour revenir trois pas en avant.
F. L. (d’après Rav Yakov Klass)

POURQUOI RECULE-T-ON DE TROIS PAS À LA FIN DE LA PRIÈRE AMIDA ?
Pourquoi recule-t-on de trois pas à la fin de la prière Amida ?
Le Maguen Avraham cite la Guemara Sanhédrine (96a) : «Quand Baladan, roi de Babylone, s’enquit de la santé du roi ‘Hizkiya (qui avait été malade), il envoya une lettre avec le texte suivant : «Paix au roi ‘Hizkiya, paix à la ville de Jérusalem et paix au grand D.ieu». A l’époque, Nabuchodonosor (qui devint plus t**d le puissant roi de Babylone) était le scribe de Baladan mais ne se trouvait pas là quand la missive fut écrite. Quand on lui apprit ce qu’elle contenait, il se fâcha car le salut à D.ieu avait été écrit en dernier. Il voulut courir après le messager pour changer le texte mais, à peine avait-il fait trois pas, que l’ange Gabriel le retint. S’il avait pu agir comme il l’avait prévu – s’il avait donc pu agir pour l’honneur de D.ieu - il aurait eu la possibilité de détruire le peuple juif, à D.ieu ne plaise. Le «mérite» de ses trois pas lui permit néanmoins de détruire le Beth Hamikdach, le Temple de Jérusalem.
C’est pourquoi, depuis plus de 2500 ans, pour réparer cette forme de respect accomplie par un méchant, à la conclusion de la Amida, nous reculons de trois pas et prions : «Que ce soit Ta volonté… de reconstruire le Temple» (qui a été détruit par ce tyran).
Le Choul’hane Arou’h Harav explique par ailleurs : la prière remplace les sacrifices qui étaient auparavant offerts dans le Temple. Nous souhaitons donc, à la fin de la prière, que le Temple soit reconstruit afin que nous puissions reprendre le culte dans son intégralité dès que Machia’h viendra.
Une fois qu’on a reculé de trois pas, et prononcé la prière «Yehi Ratsone…», on attend que le ‘Hazane (l’officiant) entame la prière de la Kedoucha pour revenir trois pas en avant.
F. L. (d’après Rav Yakov Klass)

Adresse

8 Rue Lamartine
Paris
75009

Informations générales

Et bien d'autres choses encore parmi lesquelles le 1er site sur le judaisme jamais crée en France :Loubavitch.fr. Entrez sur notre site, vous y serez chez vous.' Directeur : Rav S. AZIMOV

Heures d'ouverture

Lundi 10:00 - 18:00
Mardi 10:00 - 18:00
Mercredi 10:00 - 18:00
Jeudi 10:00 - 18:00
Vendredi 10:00 - 13:00
Dimanche 10:00 - 13:00
15:30 - 18:00

Téléphone

+33145268760

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Beth Loubavitch publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Beth Loubavitch:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes