CNEC PLUS QU'UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE, UN PARTENAIRE AU QUOTIDIEN.
20 ANS DE REPRÉSENTATIVITÉ AU SERVICE DE TOUTES LES ENTREPRISES DE COIFFURE.

Fonctionnement normal

🔴🔺 Aides à l’embauche d’un apprenti / indemnisation des salariés contraints de garder leurs enfants / La lettre du 10 se...
10/09/2021

🔴🔺 Aides à l’embauche d’un apprenti / indemnisation des salariés contraints de garder leurs enfants / La lettre du 10 septembre ✂🔻 - https://mailchi.mp/64e06a70c8db/aides-lembauche-dun-apprenti-indemnisation-des-salaris-contraints-de-garder-leurs-enfants-la-lettre-du-10-septembre

🔴🔺 Aides à l’embauche d’un apprenti / indemnisation des salariés contraints de garder leurs enfants / La lettre du 10 septembre ✂🔻 - https://mailchi.mp/64e06a70c8db/aides-lembauche-dun-apprenti-indemnisation-des-salaris-contraints-de-garder-leurs-enfants-la-lettre-du-10-septembre

🔵📅 Retrait du Passe sanitaire à partir du 8 septembre dans certains grands centres commerciaux. L'info du CNEC✂ - https:...
07/09/2021

🔵📅 Retrait du Passe sanitaire à partir du 8 septembre dans certains grands centres commerciaux. L'info du CNEC✂ - https://mailchi.mp/7e2966c99272/retrait-du-passe-sanitaire-partir-du-8-septembre-dans-certains-grands-centres-commerciaux-linfo-du-cnec

🔵📅 Retrait du Passe sanitaire à partir du 8 septembre dans certains grands centres commerciaux. L'info du CNEC✂ - https://mailchi.mp/7e2966c99272/retrait-du-passe-sanitaire-partir-du-8-septembre-dans-certains-grands-centres-commerciaux-linfo-du-cnec

🔴✂ Passe sanitaire / Question de la semaine: Aides à la professionnalisation / La lettre du CNEC du 13 août ❗✂ - https:/...
13/08/2021

🔴✂ Passe sanitaire / Question de la semaine: Aides à la professionnalisation / La lettre du CNEC du 13 août ❗✂ - https://mailchi.mp/9844f6d9cf40/passe-sanitaire-question-de-la-semaine-aides-la-professionnalisation-la-lettre-du-cnec-du13-aot

🔴✂ Passe sanitaire / Question de la semaine: Aides à la professionnalisation / La lettre du CNEC du 13 août ❗✂ - https://mailchi.mp/9844f6d9cf40/passe-sanitaire-question-de-la-semaine-aides-la-professionnalisation-la-lettre-du-cnec-du13-aot

🔴🔻Passe sanitaire: conséquences pour les coiffeurs. Votre question sur les congés payés / La lettre du CNEC 6 aout 🔺✂✂ -...
06/08/2021

🔴🔻Passe sanitaire: conséquences pour les coiffeurs. Votre question sur les congés payés / La lettre du CNEC 6 aout 🔺✂✂ - https://mailchi.mp/5392211aa47c/passe-sanitaire-consquences-pour-les-coiffeurs-votre-question-sur-les-congs-pays-la-lettre-du-cnec-6-aout

🔴🔻Passe sanitaire: conséquences pour les coiffeurs. Votre question sur les congés payés / La lettre du CNEC 6 aout 🔺✂✂ - https://mailchi.mp/5392211aa47c/passe-sanitaire-consquences-pour-les-coiffeurs-votre-question-sur-les-congs-pays-la-lettre-du-cnec-6-aout

🅾️😷 Déconfinement progressif. La lettre du 21 mai - Attention à continuer à respecter le protocole sanitaire ✂️ - https:...
21/05/2021

🅾️😷 Déconfinement progressif. La lettre du 21 mai - Attention à continuer à respecter le protocole sanitaire ✂️ - https://mailchi.mp/d33b53369b41/dconfinement-progressif-la-lettre-du-21-mai-attention-continuer-respecter-le-protocole-sanitaire

🅾️😷 Déconfinement progressif. La lettre du 21 mai - Attention à continuer à respecter le protocole sanitaire ✂️ - https://mailchi.mp/d33b53369b41/dconfinement-progressif-la-lettre-du-21-mai-attention-continuer-respecter-le-protocole-sanitaire

🔴 Publication de l'extension de l'accord de la branche coiffure relatif à l'activité partielle longue durée ✂ - https://...
17/03/2021

🔴 Publication de l'extension de l'accord de la branche coiffure relatif à l'activité partielle longue durée ✂ - https://mailchi.mp/8436face82b1/publication-de-lextension-de-laccord-de-la-branche-coiffure-relatif-lactivit-partielle-longue-dure

🔴 Publication de l'extension de l'accord de la branche coiffure relatif à l'activité partielle longue durée ✂ - https://mailchi.mp/8436face82b1/publication-de-lextension-de-laccord-de-la-branche-coiffure-relatif-lactivit-partielle-longue-dure

[Prise de charge des congés payés : Le CNEC réitère ses demandes d’aide par l’État]Le CNEC réitère sa demande d'extensio...
23/02/2021

[Prise de charge des congés payés : Le CNEC réitère ses demandes d’aide par l’État]

Le CNEC réitère sa demande d'extension au secteur de la Coiffure de l’aide exceptionnelle consistant en la prise en charge des congés payés pour les entreprises les plus impactées par la crise.

Par les décrets des 30 décembre et 20 janvier derniers, le Gouvernement a en effet montré sa solidarité envers certains secteurs (notamment les professions de la restauration) en déployant une aide qui prend en charge jusqu’à 10 jours de congés payés pour chaque collaborateur placé au chômage partiel.

Les critères actuels déterminant l’obtention de cette aide (interdiction d’accueil du public d’au moins 140 jours ou perte de chiffre d’affaires d’au moins 90%) ne permettent pas à nos entreprises de coiffure d’en bénéficier.

Pourtant, nous, professionnels de la coiffure, avons subi environ 80 jours de fermeture et même davantage pour ceux dont les entreprises sont situées dans des centres commerciaux de plus de 20 000 m². A cela s’ajoute un couvre-feu à 18 heures qui vient lourdement grever nos chiffres d’affaires (absence de clientèle de « sortie de bureau »). Dans ce contexte, notre demande d’extension de l’aide exceptionnelle par réduction des critères d’accession à cette dernière nous paraît tout à fait légitime.

Comme nous vous l’avons déjà indiqué, notre fédération estime que plus de 15000 petites entreprises de coiffure ne seront pas en mesure de poursuivre leur activité et seront contraintes de fermer leurs portes pendant ou à la sortie de cette crise.

Les congés des collaborateurs qui s’accumulent représentent de lourdes charges dans un contexte économique de charges fixes (dont notamment les loyers) déjà très complexe. Aussi, pour la survie de notre profession, le maintien d’un savoir-faire devenu un symbole de nos libertés et notre identité, nous souhaiterions que la prise en charge à hauteur de 6 à 8 jours des congés payés de nos salariés soit étudiée par le Gouvernement.
Cette mesure permettrait de soulager nombre de nos entrepreneurs d’une charge qui leur paraît de plus en plus difficile à supporter.

[Prise de charge des congés payés : Le CNEC réitère ses demandes d’aide par l’État]

Le CNEC réitère sa demande d'extension au secteur de la Coiffure de l’aide exceptionnelle consistant en la prise en charge des congés payés pour les entreprises les plus impactées par la crise.

Par les décrets des 30 décembre et 20 janvier derniers, le Gouvernement a en effet montré sa solidarité envers certains secteurs (notamment les professions de la restauration) en déployant une aide qui prend en charge jusqu’à 10 jours de congés payés pour chaque collaborateur placé au chômage partiel.

Les critères actuels déterminant l’obtention de cette aide (interdiction d’accueil du public d’au moins 140 jours ou perte de chiffre d’affaires d’au moins 90%) ne permettent pas à nos entreprises de coiffure d’en bénéficier.

Pourtant, nous, professionnels de la coiffure, avons subi environ 80 jours de fermeture et même davantage pour ceux dont les entreprises sont situées dans des centres commerciaux de plus de 20 000 m². A cela s’ajoute un couvre-feu à 18 heures qui vient lourdement grever nos chiffres d’affaires (absence de clientèle de « sortie de bureau »). Dans ce contexte, notre demande d’extension de l’aide exceptionnelle par réduction des critères d’accession à cette dernière nous paraît tout à fait légitime.

Comme nous vous l’avons déjà indiqué, notre fédération estime que plus de 15000 petites entreprises de coiffure ne seront pas en mesure de poursuivre leur activité et seront contraintes de fermer leurs portes pendant ou à la sortie de cette crise.

Les congés des collaborateurs qui s’accumulent représentent de lourdes charges dans un contexte économique de charges fixes (dont notamment les loyers) déjà très complexe. Aussi, pour la survie de notre profession, le maintien d’un savoir-faire devenu un symbole de nos libertés et notre identité, nous souhaiterions que la prise en charge à hauteur de 6 à 8 jours des congés payés de nos salariés soit étudiée par le Gouvernement.
Cette mesure permettrait de soulager nombre de nos entrepreneurs d’une charge qui leur paraît de plus en plus difficile à supporter.

Franck Provost, le Président du CNEC a longuement échangé mercredi 17 février avec le ministère de l’économie. Plusieurs...
18/02/2021

Franck Provost, le Président du CNEC a longuement échangé mercredi 17 février avec le ministère de l’économie.
Plusieurs questions concernant les entreprises de la Coiffure victimes de la baisse de leur activité impactée par la crise sanitaire ont été abordées, qui n’ont toujours pas obtenu de réponses ni trouvé de solutions :
A-t-on à ce jour une date ou d’un calendrier éventuel de réouverture des centres commerciaux ? Nous restons sans réponse à ce jour.
Franck Provost a notamment rappelé que le couvre-feu à 18 h a été accompagné par une baisse conséquente de Chiffre d’Affaires.
Une enquête menée par le CNEC la semaine du 16 janvier confirmée d’ailleurs depuis, montre une baisse de CA entre 25 et 50 %, dans un secteur où la marge moyenne est de 15 %.
Nos entreprises sont en péril, les licenciements arrivent.
Le Président du CNEC attend toujours des garanties au sujet des conditions d’accès au fonds de solidarité. Il a rappelé sa demande pour que ce fonds soit appliqué à tous les types d’entreprises. Il attend des réponses en ce qui concerne le traitement des multi-établissements.
Enfin, Franck Provost a exprimé au ministère son inquiétude quant au moral des collaborateurs des entreprises de la coiffure, affectés par le manque de visibilité en ce qui concerne la reprise d’activité et la perte de pouvoir d’achat de leurs salariés.
Le traitement des congés payés par le chômage partiel acquis lors des périodes de fermeture administrative doit être pris en compte afin de compenser une partie de cette perte, comme c’est le cas dans d’autres secteurs.
Dans l’attente de réponses sur tous ces points, le CNEC reste vigilant et toujours en négociation.

Franck Provost, le Président du CNEC a longuement échangé mercredi 17 février avec le ministère de l’économie.
Plusieurs questions concernant les entreprises de la Coiffure victimes de la baisse de leur activité impactée par la crise sanitaire ont été abordées, qui n’ont toujours pas obtenu de réponses ni trouvé de solutions :
A-t-on à ce jour une date ou d’un calendrier éventuel de réouverture des centres commerciaux ? Nous restons sans réponse à ce jour.
Franck Provost a notamment rappelé que le couvre-feu à 18 h a été accompagné par une baisse conséquente de Chiffre d’Affaires.
Une enquête menée par le CNEC la semaine du 16 janvier confirmée d’ailleurs depuis, montre une baisse de CA entre 25 et 50 %, dans un secteur où la marge moyenne est de 15 %.
Nos entreprises sont en péril, les licenciements arrivent.
Le Président du CNEC attend toujours des garanties au sujet des conditions d’accès au fonds de solidarité. Il a rappelé sa demande pour que ce fonds soit appliqué à tous les types d’entreprises. Il attend des réponses en ce qui concerne le traitement des multi-établissements.
Enfin, Franck Provost a exprimé au ministère son inquiétude quant au moral des collaborateurs des entreprises de la coiffure, affectés par le manque de visibilité en ce qui concerne la reprise d’activité et la perte de pouvoir d’achat de leurs salariés.
Le traitement des congés payés par le chômage partiel acquis lors des périodes de fermeture administrative doit être pris en compte afin de compenser une partie de cette perte, comme c’est le cas dans d’autres secteurs.
Dans l’attente de réponses sur tous ces points, le CNEC reste vigilant et toujours en négociation.

Adresse

139 Boulevard Haussmann
Paris
75008

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 17:00
Mardi 09:00 - 17:00
Mercredi 09:00 - 17:00
Jeudi 09:00 - 17:00
Vendredi 09:00 - 17:00

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque CNEC publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à CNEC:

Vidéos

LE CONSEIL NATIONAL DES ENTREPRISES DE COIFFURE

PLUS QU'UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE, UN PARTENAIRE AU QUOTIDIEN

LE CNEC CRÉE EN 1995 C’EST PLUS DE 20 ANS DE REPRÉSENTATIVITÉ AU SERVICE DE TOUTES LES ENTREPRISES DE COIFFURE...

...pour faire entendre sa différence au sein de toutes les instances professionnelles de la branche.

Le CNEC aujourd’hui est une force patronale écoutée et respectée dans ses propositions, mais le CNEC ce n’est pas, le poids des habitudes et des rentes du passé des vieilles idées, des places réservées et des petits calculs politiques… C’est l’âge de la dynamique, du changement et du renouvellement des idées de toutes celles et ceux qui voudront les porter avec nous… pour longtemps. Nous sommes comme vous et avant tout , des chefs d’entreprise, entrepreneurs de la coiffure, et votre adhésion à notre action vous ouvre la voie à nos services et selon votre envie à celle d’agir à nos côtés sur l’ensemble du territoire.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes