Agir pour la fraternité - Paris 15

Agir pour la fraternité - Paris 15 Le groupe interconvictionnel "Agir pour la fraternité" rassemble juifs, chrétiens, musulmans, athées, déistes ou agnostiques, désireux de promouvoir la fraternité dans le 15ème arrondissement de Paris.

Groupe interreligieux - Paris 15 - Agir pour la fraternité
Créé en 2003, à l’initiative de Laurent Grzybowski, journaliste à La Vie et paroissien de Saint Léon, le Groupe interreligieux-Paris 15 a été fondé par Rivon Krygier (rabbin de la communauté juive d’Adath Shalom), Bruno Lefevre-Pontalis (curé de l’église catholique de Saint- Léon) et Mohammed Benali (responsable de la mosquée de la rue de Javel). Ce groupe rassemble des chrétiens, des juifs et des musulmans du quartier qui se rencontrent régulièrement pour mieux se connaître, dans le respect de leurs différences, et agir ensemble pour le bien commun. Dans leurs lieux de culte respectifs (églises Saint Léon et St Christophe de Javel, synagogue Adath Shalom, synagogue de Judaïsme en mouvement, foyer protestant de Grenelle, église évangélique et mosquée de la rue de Javel), ils organisent des cycles de conférences, des temps de partage, des rencontres conviviales et des célébrations communes où chaque communauté accueille les autres, à tour de rôle, dans un esprit d’amitié et de compréhension mutuelle. Un comité de pilotage - composé d’une douzaine de fidèles engagés -
propose une conférence annuelle sur un thème mêlant religion et société. Pour l’occasion, des personnalités religieuses et des intellectuels interviennent, et les membres des trois communautés viennent en nombre écouter leur témoignage. Renseignements : Laurent Grzybowski, 06 83 04 81 31 - [email protected]

Fonctionnement normal

Voici quelques photos de la célébration interconvictionnelle qui a eu lieu dimanche 14 mars à la synagogue de Beaugrenel...
23/03/2021

Voici quelques photos de la célébration interconvictionnelle qui a eu lieu dimanche 14 mars à la synagogue de Beaugrenelle, un an tout juste après le début du premier confinement. Merci au rabbin Yann Boissière de nous avoir accueillis pour ce temps de prière, signe d'unité dans la diversité ! Un moment de communion avec les victimes du Covid, les familles endeuillées et avec celles et ceux qui en ont souffert. Merci aux sept communautés religieuses des quartiers de Grenelle et de Beaugrenelle (Paris 15) qui ont participé à sa préparation : églises St Christophe de Javel, St Léon, mosquée de la rue de Javel, église évangélique, foyer protestant de Grenelle, congrégation massorti Adath Shalom et Judaïsme en mouvement. Sans oublier la précieuse contribution des jeunes de Coexister Paris Sud.

14/03/2021

Voici la vidéo de la célébration interconvictionnelle qui a eu lieu ce dimanche 14 mars à la synagogue de Beaugrenelle. Merci au rabbin Yann Boissière de nous avoir accueillis pour ce temps de prière, signe d'unité dans la diversité ! Un moment de communion avec les victimes du Covid, les familles endeuillées et avec celles et ceux qui en ont souffert. Merci aux sept communautés religieuses des quartiers de Grenelle et de Beaugrenelle (Paris 15) qui ont participé à sa préparation : églises St Christophe de Javel, St Léon, mosquée de la rue de Javel, église évangélique, foyer protestant de Grenelle, congrégation massorti Adath Shalom et Judaïsme en mouvement. Sans oublier la précieuse contribution des jeunes de Coexister Paris Sud (mouvement interconvictionnel).
https://www.youtube.com/watch?v=A9Mszkz_0pM&ab_channel=Juda%C3%AFsmeEnMouvement

Rendez-vous les 30 et 31 janvier pour trois visioconférences sur le thème : "Les religions menacent-elles la République ...
11/01/2021
Rencontre - Abbaye de Saint-Jacut

Rendez-vous les 30 et 31 janvier pour trois visioconférences sur le thème : "Les religions menacent-elles la République ? - Comment ne pas se séparer les uns des autres." Trois tables-rondes avec des intervenants d'exception, chercheurs, universitaires ou théologiens, qui tenteront de répondre à ces questions : Nos diversités religieuses ou spirituelles sont-elles un obstacle à la cohésion sociale de notre pays, une menace pour nos libertés ? Peuvent-elles au contraire représenter une chance ? Quel rôle pourrait jouer une laïcité bien comprise pour permettre à chacun, croyant ou non, religieux ou athée, de contribuer à construire une société plus unie ?
Programme et inscription : https://www.abbaye-st-jacut.com/rencontre.../
https://www.facebook.com/events/406122807361506

Apprendre à se connaître Entretenir une ambiance conviviale et bienveillante qui appelle à se rapprocher davantage les uns des autres. Faire ressentir un lieu habité par une Présence. Parce que nous croyons que la relation construit la personne et que la vraie connaissance de l’autre vient de...

Voici le message de paix et d’amitié que le groupe "Agir pour la fraternité" est allé adresser à la mosquée de la rue de...
22/11/2020

Voici le message de paix et d’amitié que le groupe "Agir pour la fraternité" est allé adresser à la mosquée de la rue de Javel, le 23 octobre, peu de temps après que celle-ci ait été taguée d'inscriptions nazies :

LA HAINE NE PASSERA PAS PAR NOUS
Membres de différentes communautés religieuses juives et chrétiennes, présentes dans le quartier, associés à nos amis non-croyants, nous voulons en ces moments douloureux vous redire notre amitié et notre affection. Nous venons en amis et en voisins. Nous venons aussi comme des croyants et comme les citoyens de ce pays que nous aimons, la France. Comme vous le savez peut-être, depuis une quinzaine d’années, nous nous réunissons régulièrement, avec les responsables de votre communauté, au sein d’un groupe interreligieux dont le nom est : « Agir pour la fraternité ». Nous avons déjà rencontré certains d’entre vous, lors de la prière de l’Aïd, et nous avons organisé à plusieurs reprises des fêtes de la fraternité auxquelles beaucoup d’entre vous ont participé.

Des évènements graves ont eu lieu ces derniers jours. Le 16 octobre un professeur d’histoire-géographie a été sauvagement assassiné par un fanatique dans la ville de Conflans, en région parisienne. Nous avons tous été frappés de stupeur par cet abominable attentat et horrifiés par le fait que cet assassin ose se réclamer de Dieu et de l’islam. A cause de cela, certains voudraient en faire porter la responsabilité aux musulmans. C’est inacceptable. Deux semaines plus tôt, votre mosquée avait été la cible d’une attaque intolérable, les murs ayant été recouverts d’inscriptions nazies. Nous imaginons le traumatisme que cela a pu représenter pour vous et, là aussi, nous voulons vous assurer de notre soutien et de notre solidarité. Et vous dire que nous vous aimons.

Nous le savons, il est bien plus facile d’entretenir la méfiance ou de cultiver la peur que d’emprunter le chemin de la fraternité, de l’amour et de la paix. Le combat que nous avons à mener, tous ensemble, est un combat contre la haine. Nous devons travailler sur nous-mêmes, voilà notre « djihad » commun : avec l’aide de Dieu, nous pouvons faire en sorte que la haine ne passe jamais par nous. Face aux violences, face aux agressions dont les uns et les autres ont pu être victimes ces dernières années, il nous faut réagir avec fermeté, en cherchant toujours à promouvoir le respect de l’autre, de sa personnalité, de ses croyances. Si nous voulons vraiment vivre ensemble, il nous faut agir ensemble. Quelles que soient nos convictions, quelles que soient nos religions, nous pouvons nous engager pour une société où les rapports humains soient placés sous le signe du respect mutuel et non de la confrontation.

Nous avons besoin les uns des autres, nous avons besoin de vous, de chacune et de chacun d’entre vous. Agir pour la fraternité, c’est vraiment l’affaire de tous ! « La haine engendre la haine, la violence engendre la violence », affirmait le pasteur protestant américain Martin Luther King. Il ajoutait : « L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité ; seule la lumière peut le faire. La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l'amour peut le faire. » Que cet appel résonne encore dans nos cœurs. Avec vous, nous demandons à Dieu de nous donner la force de bâtir ensemble cette paix et de vivre, selon sa volonté, comme des frères et des sœurs en humanité. Que le Tout-Puissant et le Miséricordieux vers qui se tourne votre prière vous apporte sa paix et vous comble de ses bénédictions. Et qu’il nous garde tous dans sa Lumière.

23/04/2020
La force de l'esprit

Message à nos ami(e)s musulman(e)s pour le Ramadan.
Que ce mois de Ramadan qui vient de s'ouvrir soit pour vous un temps de grâce et de paix ! Qu'il soit pour chacun et chacune un retour au Tout-Puissant et Miséricordieux.
En ce temps de confinement, malgré l'impossibilité des rencontres familiales et des prières publiques, qu'il soit aussi l'occasion de vivre davantage en Sa présence, d'être attentif aux plus démunis, en expérimentant d'autres formes de partage.
Le mois de Ramadan est comme le printemps où pousse la foi de chacun(e), garnie de superbes fleurs spirituelles. Il ne faut pas cesser de les abreuver durant ce mois béni et sacré. Et ne jamais les laisser faner.
Que le Seigneur vous accompagne et vous comble de ses bienfaits. Qu'il vous conduise à sa Lumière ! :) :) :)
Pierre-Marie Tricaud Annie Blum Emmanuel Schwab Yann Vagneux Yann Boissière Monique Beunardeau Monia Benali Najat Benali Philippe Goujon

La force de l'esprit - Premier chant interreligieux francophone Voici un chant écrit et enregistré en 2011 à l'occasion des 25 ans de la rencontre interrelig...

J’ai croisé un de mes amis, rabbin, ce matin, en allant faire mes courses au marché. Il m’a dit qu’il fallait penser à s...
21/03/2020

J’ai croisé un de mes amis, rabbin, ce matin, en allant faire mes courses au marché. Il m’a dit qu’il fallait penser à se protéger et à protéger les autres du coronavirus. Mais il m’a dit aussi que le confinement était une chance, que c’était comme un grand shabbat, encore mieux que le shabbat !!! 😜 « Rends toi compte, m’a-t-il dit, on va pouvoir se poser et de reposer, ralentir, prendre du temps avec ceux qu’on aime, vivre un temps de conversion, s’interroger sur le sens de sa vie, arrêter de consommer de manière effrénée et se remettre face à l’essentiel. »Je me suis dit qu’il avait raison. D’autant que ce confinement va durer plus longtemps encore que le carême ou que le ramadan ! Dieu est grand ! 🙏😜😇

Comment se protéger de ce terrible virus qui commence à faire des ravages dans la population ? Je veux parler bien sûr d...
06/03/2020

Comment se protéger de ce terrible virus qui commence à faire des ravages dans la population ? Je veux parler bien sûr du virus de la peur. Un virus bien plus contagieux et bien plus dangereux que le Covid-19.
Voici 20 conseils utiles pour s'en prémunir :

1. Prenez de la distance avec vos émotions. Evitez de rester scotché devant BFM-TV, CNews, LCI et les autres chaînes d'info en continu. Elles contribuent à entretenir une forme d'hystérie collective. Prenez plutôt un bon bouquin ou revisionnez Rabbi Jacob. Vous ne serez pas déçu.

2. Evitez de vous perdre sur les réseaux sociaux (où l'on raconte tout et n'importe quoi), sauf pour venir consulter ma page, bien sûr ! Et si vous voulez être bien informés, lisez des journaux fiables : les pages numériques du Monde (https://www.lemonde.fr/) ou celles de La Vie (http://www.lavie.fr/) par exemple.

3. Ne vous rendez pas sur les sites complotistes. Ils sont remplis de fake-news et c'est mauvais pour les nerfs.

4. Evitez de passer trop de temps au café du commerce, dans les bars-tabac et dans tous ces lieux publics où l'on aime bien se monter le bourrichon.

5. Prenez conscience de vos « biais cognitifs ». Ce sont eux qui vous empêchent d’évaluer de façon rationnelle la situation. Il faut relativiser. Le coronavirus est peu contagieux (essentiellement par les mains) et son taux de mortalité (de 1 à 3%) est plutôt faible. A titre de comparaison, le taux de mortalité d’Ebola est de 60 %, celui du VIH sans traitement est de 80 %. N’oubliez pas non plus que la grippe saisonnière, qui tue en moyenne entre 5 000 et 10 000 personnes par an, en France, ne fait jamais la Une de l’actualité.

6. Avec vos voisins, faites comme d'habitude : parlez de la pluie et du beau temps ou prenez des nouvelles du petit dernier. Faites en sorte que le coronavirus ne devienne pas LE sujet de conversation. Une bonne manière de lutter contre l’envahissement mental.

7. Dormez suffisamment, prenez soin de vous et faites ce qu'il faut pour renforcer vos défenses immunitaires. Utilisez notamment des huiles essentielles genre Ravintsara ou Tea tree ? Et prenez de l’extrait de pépins de pamplemousse tous les matins.

8. Souriez, rigolez, c'est bon pour le moral et ça fait du bien au cœur ! Le sourire envoie au cerveau un message positif qui provoque une baisse de production des hormones du stress et une augmentation de celles qui favorisent la bonne humeur. Cette attitude a aussi pour vertu de ralentir le rythme cardiaque et d'abaisser la pression artérielle. Bref, c'est bon pour la santé !

9. Respirez un bon coup. Lorsque vous sentez l’angoisse monter, inspirez pendant quatre secondes, puis expirer sur quatre secondes également. Faites du sport, pratiquez le zen et ne ratez pas votre séance de méditation. Il est prouvé aujourd’hui que celle-ci renforce l’immunité.

10. Allez vous recueillir à l'église, à la mosquée ou à la synagogue. La prière a des vertus insoupçonnées. Et n’acceptez pas qu’on ferme les lieux de culte... surtout si les centres commerciaux, eux, sont encore ouverts. Ce sera aussi l'occasion de méditer le psaume 91.

11. Relisez l'Évangile de Marc au chapitre 1 (versets 40 à 45). Vous découvrirez un homme fascinant qui ne craint ni la maladie ni la contagion et qui, en plus, est capable de guérir nos peurs.

12. Sortez, amusez-vous, cultivez-vous ! Allez au théâtre, à l'opéra, au cinéma ou au musée. Cela vous donnera d'excellents sujets de conversations avec votre entourage.

13. Ne vous mettez pas un masque sur le visage. C'est moche, ça fait peur et ça ne sert strictement à rien. Sauf si vous êtes vous-même malade (pour ne pas infecter les autres). Mais dans ce cas, le mieux est de rester couché et de ne pas sortir de chez vous.

14. Ne faites pas de stock dans les supermarchés. Vous allez perdre votre temps et votre argent, et vous allez contribuer à angoisser les autres. N'oubliez pas ! La peur est une maladie extrêmement contagieuse.

15. Allez voter les 15 et 22 mars pour les élections municipales. Il n'est pas plus dangereux de pénétrer dans un bureau de vote pour accomplir son devoir civique que de sortir dans la rue, prendre les transports en commun, aller au marché ou se rendre à la Poste.

16. Analysez les discours tenus par les uns et par les autres, en n'oubliant pas que la pire des contaminations, c'est la psychose entretenue par certains partis politiques pour leur propagande. Leur idéologie ? Justifier la fermeture complète des frontières et encourager le repli sur soi.

17. Ne désignez pas des boucs émissaires (les Asiatiques par exemple) ou n’agressez pas une personne qui porte un masque dans la rue ou dans les transports en commun. Cette attitude irrationnelle ne peut qu’engendrer des troubles et mettre à mal notre cohésion sociale. Ce qui ne ferait qu'amplifier l'angoisse collective.

18. Bien sûr, soyez vigilants ! Lavez-vous les mains autant de fois qu'il le faut (environ toutes les heures), mais faites le dans la joie et la bonne humeur ! Etre prudent est une chose, tombez dans la psychose en est une autre.

19. Prenez soin des personnes de votre entourage dont la santé est fragile (grand âge, cancer et autres maladies graves). Evitez provisoirement de les toucher ou de les embrasser. Mais prenez vos amis et vos enfants dans les bras et dites leur que vous les aimez.

20. Continuez à rêver, à chanter, à danser ou à écouter de la musique ! Comme l'humour, la musique est un excellent remède contre la peur ! Tiens, je vous propose cette chanson par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=3dgfxDccI-Y
Allez, pas de panique, vous allez y arriver ! 🙂 🙂 🙂 La vie continue !

La Coordination interreligieuse du Grand Paris (CINPA) s'est réunie aujourd'hui pour lancer le projet d'une (ou plusieur...
16/02/2020

La Coordination interreligieuse du Grand Paris (CINPA) s'est réunie aujourd'hui pour lancer le projet d'une (ou plusieurs) Marche(s) à travers la capitale, le 16 mai 2020, à l'occasion de la "Journée internationale du vivre ensemble en paix"(ONU). Croyants ou non-croyants, les citoyens du 15e arrondissement seront nombreux à s'y joindre. J'étais là, avec Annie Blum, pour représenter notre groupe "Agir pour la fraternité". Nous rejoindrons à cette occasion le rassemblement prévu Place de la République, avec plusieurs personnalités dont Abdennour Bidar, président de l’association Fraternité générale. Allez, on y va ! :) :) :)
Patrice Obert, Grégoire Picot, Mohamed Khenissi, Gustave Dod, Pierre de Saint-Just, Gérard Testard, Pierre-Marie Tricaud, Monia Benali, Najat Benali, Coexister Paris Nord, Coexister Paris Sud.

« Sacrée sexualité ! Vivre corps et âme » : c’est le thème du prochain colloque interreligieux organisé par @coexister_f...
08/01/2020

« Sacrée sexualité ! Vivre corps et âme » : c’est le thème du prochain colloque interreligieux organisé par @coexister_france @coexister_rennes et @laviehebdo Ce sera à l’Abbaye Saint Jacut de la mer, près de St Malo, du 24 au 26 janvier 2020. Vite, vite, il est encore temps de s’inscrire ! www.abbaye-st-jacut.com

A l’occasion de la publication de son livre « une autre Eglise est possible - 20 propositions pour sortir de la crise ca...
08/11/2019

A l’occasion de la publication de son livre « une autre Eglise est possible - 20 propositions pour sortir de la crise catholique », co-écrit avec Anne Guillard, Laurent Grzybowski vous invite à une soirée-débat le vendredi 22 novembre à 19h30, au Centre Sèvres (Paris 6). Il y sera beaucoup question du dialogue interreligieux et interconvictionnel. La soirée sera animée par le jésuite François Euvé, rédacteur en chef de la revue Études. Entrée libre - Vente du livre sur place. https://www.facebook.com/events/2412878922295367/

Dans le cadre d’une formation théologique sur l’islam et sur le Coran, je me suis rendu fin octobre à la grande mosquée ...
28/10/2019

Dans le cadre d’une formation théologique sur l’islam et sur le Coran, je me suis rendu fin octobre à la grande mosquée de Lyon. Un lieu magnifique que je n’avais jamais eu l’occasion de revisiter 25 ans après son inauguration. Une inauguration que j’avais eu la chance de couvrir à l’époque, comme journaliste au Monde des religions. Je profite de ce message pour signaler que la Mosquée de Lyon vient d'ouvrir une bibliothèque et qu'elle a urgemment besoin de livres de toutes sortes (sciences humaines, sciences religieuses, encyclopédies, etc...) Si vous avez des livres de ce type en bon état, merci de contacter Laurent Grzybowski qui centralisera. :) Que Dieu vous bénisse ! #islam #coran #lyon #interreligieux #coexisterlyon

J’étais aujourd’hui avec le rabbin Rivon Krygier et les membres de la communauté Adath Shalom pour fêter Kippour. Une tr...
09/10/2019

J’étais aujourd’hui avec le rabbin Rivon Krygier et les membres de la communauté Adath Shalom pour fêter Kippour. Une très belle célébration, marquée par la joie et la ferveur, qui s’est conclu au son du Chophar. Shana Tova à tous mes amis #juifs ! 😍 #interreligieux #fraternité

06/10/2019

Notre-Dame d'Espérance (Paris 11) : concert pour la paix avec les gardiens de la paix de la Préfecture de police de Paris. @coexister_france

Trois jours après l’attentat contre des policiers à la Préfecture de Paris, l’association Culture Esperance Roquette et ...
06/10/2019

Trois jours après l’attentat contre des policiers à la Préfecture de Paris, l’association Culture Esperance Roquette et le mouvement @coexister_france organisent un concert pour la paix à l’église Notre-Dame d’Esperance, près de la Bastille (Paris 11). Un concert interculturel célébrant l’harmonie des diversités, avec l’orchestre de la Musique des gardiens de la paix. Un partage d’espérance ! #interreligious

Adresse

101 Bis Rue Saint Charles
Paris
75015

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Agir pour la fraternité - Paris 15 publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Agir pour la fraternité - Paris 15:

Vidéos

Our Story

Groupe interreligieux - Paris 15 - Agir pour la fraternité Créé en 2003, à l’initiative de Laurent Grzybowski, journaliste à La Vie et paroissien de Saint Léon, le Groupe interreligieux-Paris 15 a été fondé par Rivon Krygier (rabbin de la communauté juive d’Adath Shalom), Bruno Lefevre-Pontalis (curé de l’église catholique de Saint- Léon) et Mohammed Benali (responsable de la salle de prière musulmane de la rue de Javel).

Ce groupe rassemble des chrétiens, des juifs et des musulmans du quartier qui se rencontrent régulièrement pour mieux se connaître, dans le respect de leurs différences. Dans leurs lieux de culte respectifs (église Saint Léon, église Saint Christophe de Javel, synagogue Adath Shalom, synagogue du MJLF, mosquée de la rue de Javel, Foyer protestant de Grenelle), ils organisent des cycles de conférences, des temps de partage et des rencontres conviviales où chaque communauté accueille les autres, à tour de rôle, dans un esprit d’amitié et de compréhension mutuelle. Un comité de pilotage - composé d’une quinzaine de fidèles engagés - organise des visites culturelles, des conférences publiques sur des thèmes mêlant religion et société et une rencontre annuelle ouverte à tout le quartier : la fête de la fraternité. Renseignements : Laurent Grzybowski, 06 83 04 81 31 / [email protected]

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Vous venez nous rencontrer ?
De la pub pour nos sponsors :) Encourageons les commerçants qui nous donnent une bonne visibilité !
Bravo pour votre initiative.vous demontrez que les religions peuvent etre un lien entre les hommes , alors que bien souvent elles aident a structurer les conflits et a les justifier .