Sea Shepherd France

Sea Shepherd France "Il vient une heure où protester ne suffit plus:
après la philosophie, il faut l’action." - Victor Hugo, Les Misérables Bonjour et bienvenue à tous,

Cette page est destinée à tous les membres et à tous les sympathisants de Sea Shepherd en France.

Sea Shepherd Conservation Society a été fondée en 1977 par le Capitaine Paul Watson à Vancouver, Canada. Elle a pour mission la protection et la conservation des océans et de la biodiversité marine. Le but premier de l'association était de mettre un terme à la chasse au phoque et aux activités illégales de chasse à la baleine. C'est grâce au soutien financier de Cleveland Amory du Fund For Animals

Sea Shepherd Conservation Society a été fondée en 1977 par le Capitaine Paul Watson à Vancouver, Canada. Elle a pour mission la protection et la conservation des océans et de la biodiversité marine. Le but premier de l'association était de mettre un terme à la chasse au phoque et aux activités illégales de chasse à la baleine. C'est grâce au soutien financier de Cleveland Amory du Fund For Animals

Fonctionnement normal

Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France a été entendue aujourd'hui au commissariat de Vincennes dans le cadre...
18/10/2021

Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France a été entendue aujourd'hui au commissariat de Vincennes dans le cadre de l'affaire des 4 dauphins exposés par Sea Shepherd devant l'Assemblée nationale le 2 février dernier.

Deux jours après l'opération, la ministre de la Mer, Madame Annick Girardin s'était déclarée « très choquée » et avait exprimé son intention de saisir le procureur de la République.

C'est la deuxième audition à laquelle répond Lamya Essemlali pour cette exposition. Nous reconnaissons et assumons les faits. Nous remplissons notre rôle de lanceurs d'alerte sur cet enjeu de conservation fondamental et nous déplorons le fait que malgré les milliers de dauphins capturés dans des filets de pêche et non déclarés par les pêcheurs comme l'exige la loi, aucun n'ait à ce jour été poursuivi pour ce qui est pourtant un délit (délit de non-déclaration de capture d'espèce protégée).
Apparemment, la ministre de la Pêche (bien plus que de la Mer) préfère tirer sur les messagers et se révèle plus choquée par notre opération que par le fait que des milliers de dauphins sont tués chaque année le long des côtes françaises.

Nous vous tiendrons informés de la suite que le Parquet souhaitera donner à cette affaire.

Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France a été entendue aujourd'hui au commissariat de Vincennes dans le cadre de l'affaire des 4 dauphins exposés par Sea Shepherd devant l'Assemblée nationale le 2 février dernier.

Deux jours après l'opération, la ministre de la Mer, Madame Annick Girardin s'était déclarée « très choquée » et avait exprimé son intention de saisir le procureur de la République.

C'est la deuxième audition à laquelle répond Lamya Essemlali pour cette exposition. Nous reconnaissons et assumons les faits. Nous remplissons notre rôle de lanceurs d'alerte sur cet enjeu de conservation fondamental et nous déplorons le fait que malgré les milliers de dauphins capturés dans des filets de pêche et non déclarés par les pêcheurs comme l'exige la loi, aucun n'ait à ce jour été poursuivi pour ce qui est pourtant un délit (délit de non-déclaration de capture d'espèce protégée).
Apparemment, la ministre de la Pêche (bien plus que de la Mer) préfère tirer sur les messagers et se révèle plus choquée par notre opération que par le fait que des milliers de dauphins sont tués chaque année le long des côtes françaises.

Nous vous tiendrons informés de la suite que le Parquet souhaitera donner à cette affaire.

Retrouvez nous au 3537.org les 23 et 24 Octobre à Paris ! Rencontre avec nos équipes, Stand de Merchandising, Ateliers K...
17/10/2021

Retrouvez nous au 3537.org les 23 et 24 Octobre à Paris ! Rencontre avec nos équipes, Stand de Merchandising, Ateliers Kids, Projections et Conférence de Lamya Essemlali en visio avec Paul Watson.

Attention, inscription pour la conférence en ligne : Billetterie ici : http://urlr.me/DPHnt

Programme :
•Stands et ateliers : 11h-19h Samedi et Dimanche

Horaires des projections et de la conférence :
•••Samedi 23
•11h30 - 13h30 : Sea of Shadows
•15h-16h30 : Seaspiracy
•17h-18h30 : Conférence Lamya Essemlali & Paul Watson

•••Dimanche 24
•11h30-12h : Making Waves
•13h30-15h00 : Seaspiracy
•15h00-15h30 : Making Waves
•16h30-18h15 : Chasing the Thunder

••••À l'origine, cet événement devait être les 15 ans de Sea Shepherd France et donc d'une ampleur bien plus grande.
La situation actuelle nous obligeant à demander un pass sanitaire à l'entrée, nous avons décidé de repousser cet évènement à l'année prochaine afin que tous vaccinés ou non vaccinés puissent partager ce moment avec nous. Nous déplorons l'état actuel des choses mais devons nous conformer à la loi. En espérant que ces restrictions seront levées dans un avenir proche et que nous pourrons librement organiser l'événement initial que nous avions en tête, avec chacun et chacune d'entre vous.

Lien vers l’événement Facebook : https://www.facebook.com/seashepherdparisofficiel/photos/gm.415414516671220/4609517765772183/?type=3

Retrouvez nous au 3537.org les 23 et 24 Octobre à Paris ! Rencontre avec nos équipes, Stand de Merchandising, Ateliers Kids, Projections et Conférence de Lamya Essemlali en visio avec Paul Watson.

Attention, inscription pour la conférence en ligne : Billetterie ici : http://urlr.me/DPHnt

Programme :
•Stands et ateliers : 11h-19h Samedi et Dimanche

Horaires des projections et de la conférence :
•••Samedi 23
•11h30 - 13h30 : Sea of Shadows
•15h-16h30 : Seaspiracy
•17h-18h30 : Conférence Lamya Essemlali & Paul Watson

•••Dimanche 24
•11h30-12h : Making Waves
•13h30-15h00 : Seaspiracy
•15h00-15h30 : Making Waves
•16h30-18h15 : Chasing the Thunder

••••À l'origine, cet événement devait être les 15 ans de Sea Shepherd France et donc d'une ampleur bien plus grande.
La situation actuelle nous obligeant à demander un pass sanitaire à l'entrée, nous avons décidé de repousser cet évènement à l'année prochaine afin que tous vaccinés ou non vaccinés puissent partager ce moment avec nous. Nous déplorons l'état actuel des choses mais devons nous conformer à la loi. En espérant que ces restrictions seront levées dans un avenir proche et que nous pourrons librement organiser l'événement initial que nous avions en tête, avec chacun et chacune d'entre vous.

Lien vers l’événement Facebook : https://www.facebook.com/seashepherdparisofficiel/photos/gm.415414516671220/4609517765772183/?type=3

Exploration des fonds marins : la France touche le fond Emmanuel Macron a dévoilé mardi un financement de 2 milliards d'...
14/10/2021
Emmanuel Macron fait de l'exploration des grands fonds marins une priorité de "France 2030" - Nouvelle-Calédonie la 1ère

Exploration des fonds marins : la France touche le fond

Emmanuel Macron a dévoilé mardi un financement de 2 milliards d'euros qui seront notamment consacrés à l'exploration des fonds marins.

Si Emmanuel Macron tente de rassurer sur les intentions, de tous temps, l'exploration des milieux naturels a bien plus rimé avec leur exploitation qu'avec leur protection. Nous avons donc toutes les raisons d'être inquiets.

Emmanuel Macron Annick Girardin Barbara Pompili

Emmanuel Macron a déclaré mardi que l'exploration des grands fonds marins faisait partie des priorités du plan d'investissement 'France 2030 ». Les Etats-Unis, le Canada, la Chine, le Japon et la Coré

11/10/2021
NOUVELLES VICTOIRES POUR LES OCÉANS

Grâce à notre action en mer, le gouvernement gabonais a pris des mesures d’urgence pour préserver les océans !

Suite à l’arrestation d’un crevettier pris en flagrant délit de pêche illégale, c’est toute la pêche à la crevette qui a été suspendue dans les eaux gabonaises !
Le thonier senneur qui avait capturé deux baleines à bosse a quant à lui été expulsé et sa licence de pêche révoquée.

Ces victoires confirment l’importance de notre présence en mer.
Aidez-nous à rester sur le front en nous soutenant sur : https://seashepherd.fr/

10/10/2021

Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France, raconte son engagement pour la défense de l'océan et de la vie marine dans ce premier volet d'une mini-série réalisée par le DELTA Festival 2021

09/10/2021
Îles Féroé : plus que jamais, maintenons la pression !

Le 12 septembre dernier, 1428 dauphins à flancs blancs ont été massacrés aux Îles Féroé. Les images ont fait – et font toujours – le tour du monde. Le premier ministre feroïen avait d’ailleurs déclaré quelques jours après le massacre : « nous pensions que la protestation retomberait au fil des jours mais il semble que ce ne soit pas le cas. »

La vidéo de ce massacre diffusée ici pour la première fois est tristement nécessaire pour maintenir la pression sur le gouvernement des îles Féroé. Mais il est aussi capital de continuer à alerter la communauté internationale sur ces pratiques que certains ignorent toujours. Nous vous invitons donc à la partager le plus possible autour de vous.

Au Royaume-Uni, la coalition #StopTheGrind a interpellé le premier ministre britannique pour qu’il s’empare du sujet. Vous pouvez soutenir cette initiative et montrer que la communauté internationale se mobilise pour faire cesser ces pratiques en signant ce courrier (en anglais) : https://www.stopthegrind.org/take-action

Vous souhaitez agir avec nous ? Sea Shepherd France mettra très prochainement en place une campagne pour renforcer la pression grandissante sur le gouvernement des Îles Féroé. Chacun·e pourra agir et nous aider à faire stopper ces massacres le plus rapidement possible. À suivre dans les prochains jours !

#StopTheGrind

Plus de 9000 signatures supplémentaires en quelques jours, continuons ! Mettons fin au commerce d’ailerons de requins da...
08/10/2021

Plus de 9000 signatures supplémentaires en quelques jours, continuons !

Mettons fin au commerce d’ailerons de requins dans l’Union Européenne. Il reste peu de temps pour atteindre le million de signatures !

La France et le Portugal ont été les premiers pays à atteindre le seuil de signatures requises.
MAIS, même si le seuil est acquis, les nouvelles signatures sont prises en compte! Elles sont donc capitales.

Pour être validée, une initiative européenne doit rassembler au moins un million de signataires au total et atteindre le seuil pour au moins 7 États membres.

Continuons à nous mobiliser ! À ce jour, l’initiative compte un peu plus de 306 000 signatures sur le million requis au niveau européen. Tout est encore possible, nous avons jusqu’au 31 janvier 2022 !

Vous avez déjà signé l’initiative ? N’hésitez pas à la partager autour de vous. Les liens sont disponibles dans cette publication.

🚨ATTENTION, Ceci n'est pas une pétition mais un VOTE, avec toutes les informations requises par l'Union Européenne - et non par Sea Shepherd- pour valider votre voix. (Plus d’informations en fin de publication).

Pour rappel, le 1er février 2020, une initiative citoyenne européenne “Stop Finning-Stop the Trade” dont le délégué suppléant est le Directeur Général de Sea Shepherd Global, Alex Cornelissen, a été lancée.
Elle a pour but de récolter des signatures pour exiger la fin du commerce des ailerons de requins au sein de l'Union européenne (UE).

👉Plus d’informations sur l’initiative ici : https://www.stop-finning-eu.org/fr/

✍️Lien pour apporter votre soutien à l’initiative européenne :
https://eci.ec.europa.eu/012/public/#/screen/home

⚠️ ATTENTION, Ceci n'est pas une pétition mais un VOTE : Pourquoi communiquer vos noms et adresses pour que votre signature soit validée (extrait du Règlement du Parlement Européen et du Conseil relatif à l'initiative citoyenne européenne):
« S'il est vrai que les données à caractère personnel traitées conformément au présent règlement peuvent inclure des données sensibles, eu égard à la nature de l'initiative citoyenne européenne en tant qu'instrument de démocratie participative, il est justifié de demander la communication de données à caractère personnel aux fins de soutenir une initiative et de traiter ces données dans la mesure nécessaire pour permettre la vérification des déclarations de soutien conformément au droit et aux pratiques nationales ».

Plus de 9000 signatures supplémentaires en quelques jours, continuons !

Mettons fin au commerce d’ailerons de requins dans l’Union Européenne. Il reste peu de temps pour atteindre le million de signatures !

La France et le Portugal ont été les premiers pays à atteindre le seuil de signatures requises.
MAIS, même si le seuil est acquis, les nouvelles signatures sont prises en compte! Elles sont donc capitales.

Pour être validée, une initiative européenne doit rassembler au moins un million de signataires au total et atteindre le seuil pour au moins 7 États membres.

Continuons à nous mobiliser ! À ce jour, l’initiative compte un peu plus de 306 000 signatures sur le million requis au niveau européen. Tout est encore possible, nous avons jusqu’au 31 janvier 2022 !

Vous avez déjà signé l’initiative ? N’hésitez pas à la partager autour de vous. Les liens sont disponibles dans cette publication.

🚨ATTENTION, Ceci n'est pas une pétition mais un VOTE, avec toutes les informations requises par l'Union Européenne - et non par Sea Shepherd- pour valider votre voix. (Plus d’informations en fin de publication).

Pour rappel, le 1er février 2020, une initiative citoyenne européenne “Stop Finning-Stop the Trade” dont le délégué suppléant est le Directeur Général de Sea Shepherd Global, Alex Cornelissen, a été lancée.
Elle a pour but de récolter des signatures pour exiger la fin du commerce des ailerons de requins au sein de l'Union européenne (UE).

👉Plus d’informations sur l’initiative ici : https://www.stop-finning-eu.org/fr/

✍️Lien pour apporter votre soutien à l’initiative européenne :
https://eci.ec.europa.eu/012/public/#/screen/home

⚠️ ATTENTION, Ceci n'est pas une pétition mais un VOTE : Pourquoi communiquer vos noms et adresses pour que votre signature soit validée (extrait du Règlement du Parlement Européen et du Conseil relatif à l'initiative citoyenne européenne):
« S'il est vrai que les données à caractère personnel traitées conformément au présent règlement peuvent inclure des données sensibles, eu égard à la nature de l'initiative citoyenne européenne en tant qu'instrument de démocratie participative, il est justifié de demander la communication de données à caractère personnel aux fins de soutenir une initiative et de traiter ces données dans la mesure nécessaire pour permettre la vérification des déclarations de soutien conformément au droit et aux pratiques nationales ».

Île de la Réunion : Nous faisons reculer l'État sur la pêche des requins.Sea Shepherd France et 3 associations du collec...
06/10/2021

Île de la Réunion : Nous faisons reculer l'État sur la pêche des requins.

Sea Shepherd France et 3 associations du collectif pour la défense des requins à la Réunion (One Voice, Longitude 181, Taille-Vent) et l'association réunionnaise Vie Océane avaient déposé récemment un recours en annulation et un référé-suspension contre l’arrêté préfectoral n°1362 du 19 juillet 2021 organisant le prélèvement de requins tigres et bouledogues en ZPR 2A de la Réserve marine de la Réunion pour la période 2021-2023 (ZPR = zone de protection renforcée).

Le référé-suspension a été jugé ce jour 6 octobre au tribunal administratif. Comme seule réponse à nos arguments, le préfet de la Réunion a transmis hier au tribunal un mémoire dans lequel il annonçait le retrait de l’arrêté attaqué. En clair l’Etat rendait les armes avant même de commencer le combat…..

Le plus effarant dans cette histoire, c’est que le préfet n’avance comme seule explication à sa décision que le prétexte d’une consultation du public, rendue obligatoire par l’article L.120-1 du code de l’environnement, qui aurait été "oubliée" par ses services.
Faut-il rappeler qu’en 2017, à l’époque de Cap Requin, une consultation du public avait déjà été organisée pour exactement le même motif : un projet d’arrêté visant à aller pêcher le requin en ZPR de la Réserve marine ?
A l’époque plus de 10 000 courriels valides avaient été reçus, provenant majoritairement de La Réunion (mais aussi de métropole et de l’étranger : l’océan est un patrimoine commun de l’humanité), dont 7971 soit près de 82% étaient opposés au projet !
Le préfet avait donc renoncé à son projet d’arrêté. Ce qui ne l’avait pas empêché de prendre, un an et demi plus t**d, un arrêté (n°298 du 15 février 2019) pour lancer effectivement la pêche au requin dans les ZPR 2A de la Réserve marine ! Exit l’opinion du public….
Il prétextait alors (cf. les considérants de l’arrêté), une prétendue « concertation menée en 2018 avec le Conseil scientifique de la [Réserve marine] ».
Il est vrai que le conseil régional, présidé à l’époque par M. Didier Robert, avait mené en 2017 le même genre de "concertation" en soumettant la Réserve marine à un odieux chantage : lui supprimer 230 000€ de son déjà maigre budget, pour la contraindre à accepter la pêche aux requins tous azimuts dans les zones de protection renforcée.

Actuellement le préfet justifie la continuation de la pêche au requin dans les ZPR 2A de la Réserve marine par le fait que le précédent arrêté, celui de 2019, n’avait pas été abrogé et qu’il court encore jusqu’au 31 décembre 2021. Ce qui est déjà discutable.
Une nouvelle consultation du public sera donc organisée avant cette date. Il importe de rester extrêmement vigilant sur les dates de cette consultation, sachant que la transparence n’a jamais été le fort de la préfecture ni du Centre Sécurité Requin.
Notre but est, clairement, de stopper la pêche au requin à la Réunion, au moins dans les ZPR 2A de la Réserve marine.

Pour le reste, le public saura que suite aux 166 infractions à la réglementation de la Réserve marine dont s’est rendu coupable le Centre Sécurité Requin depuis 4 ans, infractions constatées par le Conseil scientifique de ladite réserve, nos associations ont déposé 5 plaintes contre "X" auprès du procureur de la République.
Ces plaintes sont actuellement en cours d’instruction.

Crédit Photo : Sea Shepherd

Île de la Réunion : Nous faisons reculer l'État sur la pêche des requins.

Sea Shepherd France et 3 associations du collectif pour la défense des requins à la Réunion (One Voice, Longitude 181, Taille-Vent) et l'association réunionnaise Vie Océane avaient déposé récemment un recours en annulation et un référé-suspension contre l’arrêté préfectoral n°1362 du 19 juillet 2021 organisant le prélèvement de requins tigres et bouledogues en ZPR 2A de la Réserve marine de la Réunion pour la période 2021-2023 (ZPR = zone de protection renforcée).

Le référé-suspension a été jugé ce jour 6 octobre au tribunal administratif. Comme seule réponse à nos arguments, le préfet de la Réunion a transmis hier au tribunal un mémoire dans lequel il annonçait le retrait de l’arrêté attaqué. En clair l’Etat rendait les armes avant même de commencer le combat…..

Le plus effarant dans cette histoire, c’est que le préfet n’avance comme seule explication à sa décision que le prétexte d’une consultation du public, rendue obligatoire par l’article L.120-1 du code de l’environnement, qui aurait été "oubliée" par ses services.
Faut-il rappeler qu’en 2017, à l’époque de Cap Requin, une consultation du public avait déjà été organisée pour exactement le même motif : un projet d’arrêté visant à aller pêcher le requin en ZPR de la Réserve marine ?
A l’époque plus de 10 000 courriels valides avaient été reçus, provenant majoritairement de La Réunion (mais aussi de métropole et de l’étranger : l’océan est un patrimoine commun de l’humanité), dont 7971 soit près de 82% étaient opposés au projet !
Le préfet avait donc renoncé à son projet d’arrêté. Ce qui ne l’avait pas empêché de prendre, un an et demi plus t**d, un arrêté (n°298 du 15 février 2019) pour lancer effectivement la pêche au requin dans les ZPR 2A de la Réserve marine ! Exit l’opinion du public….
Il prétextait alors (cf. les considérants de l’arrêté), une prétendue « concertation menée en 2018 avec le Conseil scientifique de la [Réserve marine] ».
Il est vrai que le conseil régional, présidé à l’époque par M. Didier Robert, avait mené en 2017 le même genre de "concertation" en soumettant la Réserve marine à un odieux chantage : lui supprimer 230 000€ de son déjà maigre budget, pour la contraindre à accepter la pêche aux requins tous azimuts dans les zones de protection renforcée.

Actuellement le préfet justifie la continuation de la pêche au requin dans les ZPR 2A de la Réserve marine par le fait que le précédent arrêté, celui de 2019, n’avait pas été abrogé et qu’il court encore jusqu’au 31 décembre 2021. Ce qui est déjà discutable.
Une nouvelle consultation du public sera donc organisée avant cette date. Il importe de rester extrêmement vigilant sur les dates de cette consultation, sachant que la transparence n’a jamais été le fort de la préfecture ni du Centre Sécurité Requin.
Notre but est, clairement, de stopper la pêche au requin à la Réunion, au moins dans les ZPR 2A de la Réserve marine.

Pour le reste, le public saura que suite aux 166 infractions à la réglementation de la Réserve marine dont s’est rendu coupable le Centre Sécurité Requin depuis 4 ans, infractions constatées par le Conseil scientifique de ladite réserve, nos associations ont déposé 5 plaintes contre "X" auprès du procureur de la République.
Ces plaintes sont actuellement en cours d’instruction.

Crédit Photo : Sea Shepherd

Adresse


Informations générales

**MODÉRATION DES COMMENTAIRES SUR LA PAGE** Nous nous réservons le droit de supprimer un commentaire ou un message contenant les éléments suivants (les récidivistes seront bloqués) : - Injure - Dénigrant, raciste, sexiste ou contenant une quelconque atteinte aux droits d'autrui - Spam - Désinformation - Promotion la violence Si vous enfreignez ces règles de manière répétée, nous nous réservons le droit de vous interdire de publier. Si vous voyez quelque chose sur cette page que vous pensez être contraire aux règles, veuillez nous le faire savoir - comme il s'agit d'un processus manuel, cela peut prendre un certain temps pour que nous puissions l'examiner. Nous vous remercions de votre compréhension.

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Sea Shepherd France publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Sea Shepherd France:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité