Club des Vigilants

Club des Vigilants Think tank Le Club des vigilants ou comment détecter les signaux faibles annonciateurs de changements sociaux, économiques... « Les membres du Club s’associent pour dégager, sur des sujets représentant des enjeux pour le futur, des réflexions et pistes d’action susceptibles de faire avancer le débat public ».
(1)

Manifeste Le Club des Vigilants veut, par son influence, contribuer à une adaptation de la société, aussi harmonieuse que possible, aux transformations profondes dont les causes sont, notamment, quatre évolutions majeures qui se fragmentent en conséquences multiples : la mondialisation, les flux migratoires, la digitalisation et le changement climatique. La société sera de toute façon transformée, mais de son degré de préparation et de consensus dépendra sa réussite dans le monde de demain. Il n’y a pas de « fin de l’histoire ». L’évolution vers une démocratie et un libéralisme apaisés est une hypothèse, il en existe d’autres moins favorables ; les enjeux sont considérables. Le Club se fixe comme objectifs d’aider à la compréhension des enjeux, notamment ceux qui sont liés aux évolutions des mentalités et modes de vie. Il cherche à développer et promouvoir des solutions innovantes et de long terme ainsi que des expériences réussies, celles des jeunes générations en particulier. Il se veut un vecteur de changement en exerçant une influence auprès des décideurs, des relais d’opinion et de façon plus large des forces vives. Règles et ligne éditoriales Les règles éditoriales du Club sont une mise en pratique de ses valeurs : indépendance, optimisme et humanisme, diversité. Le Club privilégie les contenus « positifs », qui développent des propositions et des analyses qui tendent à l’objectivité. Le Club est un agrégateur de contenus. Au-delà de sa propre production, il se donne pour mission de découvrir et faire partager les contenus préparés par d’autres (y compris les travaux issus de la recherche universitaire, souvent trop peu utilisés par les décideurs publics). Le Club publie des articles d’experts et de non-experts, la qualité prime. Il encourage le décloisonnement et refuse d’aborder les problèmes à travers des spécialités uniques. Son contenu éditorial est organisé autour d’un nombre limité de thèmes, assez larges pour permettre d’explorer de nouvelles pistes: - s’adapter à une croissance faible (croissance d’innovation vs. accumulation, évolution des formes de travail, revenu universel, transition énergétique, etc.) ; - remettre l’éthique au centre du libéralisme (fabrique des règlementations, rôle des lobbys, lutte contre la corruption, redistribution des rentes, chartes éthiques, etc.) ; - revivifier la démocratie (impact du numérique, nouveaux militantismes, évolution des polarisations traditionnelles, etc.) ; - progresser dans l’intégration et la cohésion sociale (représentation des minorités, évolution du récit national, solidarités intergénérationnelles, etc.) ; - comprendre les évolutions géopolitiques, situer le rôle de la France et de l’Europe (puissance des EU, Russie, lutte contre l’EI, francophonie, marchés de l’énergie, etc.).

Mission: La mission que se fixe le Club des vigilants est de dégager, sur des sujets représentant des enjeux pour le futur, des réflexions et pistes d’action susceptibles de faire avancer le débat public. L’objectif des membres du Club est de promouvoir des mesures d’intérêt général dans une démarche d’anticipation.

Fonctionnement normal

13/10/2020
Laurence Devillers : quelle éthique pour les 'robots émotionnels" ?

Depuis une dizaine d’années, Laurence Devillers travaille sur l’"affective computing", au carrefour entre psychologie, informatique et sciences cognitives en alimentant trois grands types de recherches : la reconnaissance des affects humains par les machines, leur raisonnement à partir de ces informations et l’expression d’affects par les machines en retour.

Elle s’intéresse notamment au nudge (le fameux « coup de pouce », une notion d’économie comportementale définie par Richard Thaler, prix Nobel d’économie 2017) qui utilise les biais cognitifs des individus pour les inciter à adopter un comportement en les influençant en douceur, sans donner l’impression de les contraindre…
Lire la suite sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/laurence-devillers-quelle-ethique-vivre-en-bonne-intelligence-les-machines-douees-dia

Avant on se défendait contre le pouvoir, contre les ennemis de la liberté. Maintenant il faut se défendre contre de nouv...
22/08/2020

Avant on se défendait contre le pouvoir, contre les ennemis de la liberté. Maintenant il faut se défendre contre de nouveaux censeurs, contre « nos amis », contre «le camp du bien ». Cette déclaration est d’Emmanuel Pierrat, célèbre avocat spécialiste du droit d’auteur, lui-même auteur d’innombrables livres et également président du Pen club France. Le cadre : un débat intitulé « nouvelles morales, nouvelles censures », le titre d’un livre de Pierrat, le 15 août en un lieu improbable, l’école des filles, ou plutôt l’ancienne école des filles, à Huelgoat, où la galeriste bretonne et parisienne François Livinec attire orateurs et public depuis plusieurs années en plein centre de la Bretagne pendant tout l’été. À la tribune, aux côtés de l’avocat, l’essayiste Caroline Fourest, homosexuelle revendiquée, féministe, de tous les combats pour la liberté, dont ceux de Charlie, et qui a notamment déclaré : « Le féminisme est en train de devenir un pouvoir. Nous ne le laisserons pas devenir un abus de pouvoir ».
Lire la suite sur : https://www.clubdesvigilants.com/alerte/les-nouvelles-censures-qui-nous-menacent

Bernard Esambert, une vie presque normale
05/06/2020
Bernard Esambert, une vie presque normale

Bernard Esambert, une vie presque normale

Bernard Esambert n’est pas un homme riche parce qu’il a fait d’une petite banque perdant de l’argent la Compagnie Financière Edmond de Rothschild. Il est ric...

En ce 49ème jour de confinement, Philippe Bois nous propose de faire une pause dans l'actualité du Coronavirus avec un a...
04/05/2020
Rwanda, l’effort des archives

En ce 49ème jour de confinement, Philippe Bois nous propose de faire une pause dans l'actualité du Coronavirus avec un article sur la guerre du Rwanda,

L'année dernière, le président Emmanuel Macron a chargé une commission d'analyser le rôle et l'engagement de la France dans ce conflit. Cette commission dispose d'un accès illimité aux documents historiques et a le pouvoir de déclassifier certains dossiers.

Les résultats de ce travail sont normalement attendus d'ici avril 2021.

Il y a un an le président de la République confiait à l’historien Vincent Duclert la présidence d’une commission chargée de consulter l’ensemble des fonds d’archives français relatives à la période 1990-1994. Le rapport attendu en avril 2021 (le confinement pourrait en décider autre...

Pour Jacques Blamont
23/04/2020
Pour Jacques Blamont

Pour Jacques Blamont

Jacques-Emile Blamont nous a quittés le treize avril. Il était membre et administrateur, combien éminent, du Club des vigilants. Nous avions fait connaissance il y a une dizaine d’années. Nous étions voisins et j’avais pris l’habitude de lui rendre visite en fin de journée où il m’off...

Jacques-Emile Blamont nous a quitté le treize avril. Il était membre et administrateur, combien éminent, du Club des vig...
22/04/2020

Jacques-Emile Blamont nous a quitté le treize avril. Il était membre et administrateur, combien éminent, du Club des vigilants. Nous avions fait connaissance il y a une dizaine d’années. Nous étions voisins et j’avais pris l’habitude de lui rendre visite en fin de journée où il m’offrait le punch orange que tous ses visiteurs connaissent. Je garde le sentiment d’un immense privilège d’avoir pu converser (surtout écouter) avec cette intelligence exceptionnelle.
Lire la suite sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/jacques-blamont

Un nouveau monde, vraiment?
06/04/2020
Un nouveau monde, vraiment?

Un nouveau monde, vraiment?

Par Michel Ferrand, avocat associé chez Enthémis. Les partisans de la décroissance, de la démondialisation et de l’effondrement jubilent. Le coronavirus leur donnerait raison et nous avons eu tort de ne pas écouter Cassandre. Tout ne sera-t-il plus comme avant ? Probablement pas mais certaine...

COVID-19 : et s'il fallait entendre les collapsologues ?
30/03/2020
COVID-19 : et s'il fallait entendre les collapsologues ?

COVID-19 : et s'il fallait entendre les collapsologues ?

Vous savez, ces doux dingues qui prétendent que, à un horizon impossible à prévoir précisément mais assurément prochain (dans 10 ans, 30 ans ?), notre civilisation pourrait s'effondrer (« collapse » en anglais). Mais qu’est-ce qu’un effondrement ? Les collapsologues parlent de « proces...

C'est la fin de semaine, l'occasion de vous conseiller de la lecture.  Dans son article, Jérôme Cazès nous propose une r...
06/03/2020
La taxe carbone, une solution inefficace et dangereuse

C'est la fin de semaine, l'occasion de vous conseiller de la lecture.

Dans son article, Jérôme Cazès nous propose une réflexion passionnante sur la taxe carbone.

Pourquoi cette taxe, qui existe depuis 1928 en #France, n'est-elle pas efficace? Quelles sont les alternatives?
Comment arriver, le plus rapidement possible, au zero carbone afin de réduire au maximum l'émission de gaz à effet de serre?

Bonne lecture et bon week-end!

Un Dictionnaire des idées reçues contemporaines comporterait un article ainsi rédigé : « Taxe carbone : Être pour, car c’est la seule solution au réchauffement climatique. Regretter que le gouvernement soit trop veule pour la mettre en place. »

20/02/2020
« L’hypervoisinage », une richesse à exploiter pour la ville de demain

« Si on dynamise le lien de voisinage entre habitants d’une ville on crée une richesse qu’on ne sait pas encore très bien mesurer ». Fort de cette conviction et d’une expérience de la presse régionale dont la valeur est assise sur le lien de proximité, Patrick Bernard a créé il y a trois ans dans une partie du quatorzième arrondissement de Paris « La République des Hyper Voisins ». Il est venu parler au Club des Vigilants le 29 janvier de cette expérience qui a assez vite attiré l’attention de la ville de Paris, puis de presque tous les candidats aux prochaines élections municipales*. Mounir Mahjoubi par exemple a introduit dans la campagne de En marche l’idée de structurer la proximité à Paris autour de 240 quartiers.
Lire la suite sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/lhypervoisinage-richesse-a-exploiter-la-ville-demain

31/01/2020
L'Algérie de demain devra compter avec les islamistes

L’Algérie vit un « moment historique » depuis que le 22 février des foules d’Algériens ont commencé à descendre pacifiquement dans la rue, vendredi après vendredi, pour demander une vraie démocratie et la fin du système qui gère le pays depuis des décennies.

Le Club des Vigilants a eu la chance de pouvoir en discuter le 17 juin (après le 17ème vendredi de manifestations !) avec Akram Belkaïd , journaliste (au Monde diplomatique et au Quotidien d’Oran notamment) et écrivain (L’Algérie, un pays empêché, en cent questions- Ed Tallandier). Il est né en Algérie et y a fait ses études.

31/01/2020
Est-il encore possible de créer du lien dans une société fragmentée ?

Première cause de l'"archipélisation" de la société, la disparition de la matrice structurante « catho-laïque ». Le déclin du catholicisme commencé dans les années 60 est désormais avéré. Cela se traduit par une baisse des pratiques religieuses (seuls 6% des catholiques vont à la messe tous les dimanches en 2012 vs 35% en 1961), une perte d’influence culturelle du catholicisme mais aussi par des basculements civilisationnels du référentiel judéo-chrétien, comme le rapport au corps, à la sexualité, la hiérarchie homme–animal; …
Mais une autre matrice structurante s’est parallèlement effondrée, le bloc « laïc-républicain » : le parti communiste constituait une contre société, « l’église rouge ». Le PC recueillait 20-25% des voix dans les années 70, 2.5% aujourd’hui. Il y avait 130 mairies PC en Ile-de-France en 1977, il en reste 25 en 2019.

La société ne se reconnaît plus dans ces deux blocs, elle se fragmente et se rassemble ponctuellement autour de nombreux pôles d’intérêt, pôles politiques ou comportementaux … et autour de pôles de réaction. Chacun de ces groupes rassemble des effectifs beaucoup plus faibles que ceux des matrices évoquées.

Pour un compte-rendu et la vidéo intégrale de cette Matinale, rendez-vous sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/il-encore-possible-creer-du-lien-societe-fragmentee

Pour bien commencer la semaine, le Club des Vigilants vous convie à sa première matinale de l'année 2020. Le 15 janvier ...
06/01/2020
Billetterie : Est-il encore possible de créer du lien dans une société fragmentée ?

Pour bien commencer la semaine, le Club des Vigilants vous convie à sa première matinale de l'année 2020.
Le 15 janvier de 8h30 à 10h, venez débattre avec Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'IFOP et auteur de "L'archipel français".

Dans son livre, Jérôme Fourquet décrit une société française fragmentée. Les causes sont nombreuses: baisse du catholicisme, montée de l'individualisme, augmentation des inégalités... Dans ce contexte, et dans un pays divisé, est-il encore possible de créer du lien?
Au cours de nos échanges, nous essayerons de répondre à cette question, et à d'autres.

Attention pour les habitués, une fois n'est pas coutume, la matinale est cette fois-ci délocalisée au Bistrot Vivienne dans le 2ème arrondissement.

Voici le lien pour les inscriptions: https://www.weezevent.com/est-il-encore-possible-de-creer-du-lien-dans-une-societe-fragmentee

N'hésitez pas à partager autour de vous, on vous attend nombreux!

Achetez vos billets sur le site de l'événement. Weezevent - solution de billetterie et d'inscriptions en ligne.

21/12/2019
Éradiquer la grande pauvreté, c'est possible !

Cette question, le CESE se l’est posée dès 1987 avec Joseph Wresinski, puis en 1995 avec Geneviève Anthonioz de Gaulle et les avis formulés alors sont à l’origine de la création du RMI et de la couverture médicale universelle. Aujourd’hui, le nombre de pauvres reste important en France, et le CESE, voix de la société civile, formule de nouvelles recommandations.
Mais comment estimer le nombre de personnes pauvres ?
Il existe plusieurs méthodes : « pauvreté monétaire » en dessous de 60% du revenu médian, « pauvreté de niveau de vie », liée aux conditions de vie, « pauvreté absolue » au dessous d’un certain revenu… La première méthode d’estimation est la plus courante dans l’Union Européenne. Selon elle, en France 9 millions de personnes vivent dans la pauvreté, avec moins de 60% du revenu médian (1041€), 5 millions dans la grande pauvreté avec moins de 50% du revenu médian et on estime à 5.5 millions le nombre de personnes ayant recours à l’aide alimentaire. On estime à 200 000 le nombre de personnes vivant dans la rue, dont un tiers de femmes et un quart de jeunes de moins de 29 ans.

Pour un compte-rendu complet et une vidéo intégrale de cette Matinale, rendez-vous sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/eradiquer-la-grande-pauvrete-cest-possible

21/12/2019
Le CESE, au coeur des enjeux démocratiques

A la veille de l’organisation au sein du Conseil économique social et environnemental (CESE) de la première Convention citoyenne climatique annoncée à l’issue du Grand Débat National, de véritables voies de revitalisation de notre démocratie s’ouvrent. Et le CESE apparaît au cœur de cette dynamique.

3ème assemblée constitutionnelle, à vocation consultative, il représente la société civile organisée au travers des 80 organisations dont sont issus les membres qui la composent. Depuis un peu plus de trois ans, Patrick Bernasconi, son président, a engagé un vaste programme de réforme, dans le sens d’une démocratie plus participative, en s’ouvrant à la société civile toute entière (citoyens tirés au sort, ateliers participatifs, consultations en ligne, système de veille et de traitement de pétitions,…).

Il est venu échanger avec nous sur les enjeux de la réforme constitutionnelle à venir et des perspectives offertes par les expérimentations déjà menées par cette institution souvent mal connue, que le président de la République a appelée le «conseil de la participation citoyenne » lors de sa conférence de presse post-Grand débat.

Pour une vidéo intégrale de cette Matinale, rendez-vous sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/cese-au-coeur-des-enjeux-democratiques

21/12/2019
L'Algérie de demain devra compter avec les islamistes

L’Algérie vit un « moment historique » depuis que le 22 février des foules d’Algériens ont commencé à descendre pacifiquement dans la rue, vendredi après vendredi, pour demander une vraie démocratie et la fin du système qui gère le pays depuis des décennies.

Le Club des Vigilants a eu la chance de pouvoir en discuter le 17 juin (après le 17ème vendredi de manifestations !) avec Akram Belkaïd , journaliste (au Monde diplomatique et au Quotidien d’Oran notamment) et écrivain (L’Algérie, un pays empêché, en cent questions- Ed Tallandier). Il est né en Algérie et y a fait ses études.

Pour un compte-rendu complet et une vidéo intégrale de cette Matinale, rendez-vous sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/lalgerie-demain-devra-compter-les-islamistes

Cette année en France, le Black Friday a encore battu un record. En une seule journée, 56 millions de transactions par c...
08/12/2019

Cette année en France, le Black Friday a encore battu un record. En une seule journée, 56 millions de transactions par carte bancaire ont été enregistrées.

A l'heure de la surconsommation, nous vous proposons de découvrir le billet d'Hervé Chaygneaud-Dupuis, qui nous offre une réflexion sur notre rapport à la consommation. Comment repenser notre manière de dépenser? Est-il possible de concilier abondance et frugalité? Les pistes de réflexion, c'est dans cet article!

https://www.clubdesvigilants.com/alerte/face-au-blackfriday-vive-la-frugalite

Elle est l’un des problèmes les plus importants en France et sera le thème de la prochaine matinale du Club des Vigilant...
12/11/2019

Elle est l’un des problèmes les plus importants en France et sera le thème de la prochaine matinale du Club des Vigilants: la grande pauvreté touche 5 millions de personnes dans notre pays.

Le 22 novembre de 8h30 à 10h, venez débattre avec Marie-Helene Boidin Dubrule, co-rapporteure de l’avis du CESE: « Éradiquer la grande pauvreté à l’horizon 2030. » Pourquoi y a-t-il autant de personnes en situation de grande pauvreté en France? Comment éliminer ce fléau? Que peut-on mettre en œuvre a moyen et court terme? Autant de questions que nous soulèverons pendant nos échanges.

Pour s’inscrire, c’est par ici: https://www.weezevent.com/comment-lutter-contre-la-grande-pauvrete-fleau-de-notre-democratie-francaise.
On vous attend nombreux!

Rwanda : la question de la bêtise
12/05/2019
Rwanda : la question de la bêtise

Rwanda : la question de la bêtise

Faudra-t-il attendre vingt-cinq ans de plus pour que les autorités françaises consentent à s’exprimer en responsabilité sur le rôle joué par la France au Rwanda avant et pendant le génocide des Tutsi en 1994 ? On peut le redouter tant les exemples historiques tendent à montrer que deux gé...

"L’Affolement du monde" vu par Thomas Gomart
12/05/2019
"L’Affolement du monde" vu par Thomas Gomart

"L’Affolement du monde" vu par Thomas Gomart

Thomas Gomart nous livre ici une vaste fresque de l’état du monde en 10 tableaux remarquablement documentés qui constituent autant de mises en perspective de ce que les médias nous disent chaque jour de façon souvent à la fois redondante et fragmentaire.

Après le Grand débat ?
12/05/2019
Après le Grand débat ?

Après le Grand débat ?

Hervé Chaygneaud-Dupuy, spécialiste de l’innovation sociétale et de la prospective, auteur de « Citoyen pour quoi faire ? Construire une démocratie sociétale », paru en 2016, a écrit cet article pour son blog où il livre régulièrement ses observations sur la vie politique française.

Quantitative easing : encore un pas !
12/05/2019
Quantitative easing : encore un pas !

Quantitative easing : encore un pas !

Du Japon aux Etats-Unis en passant par l’Europe, les banques centrales ont annoncé qu’elles sursoyaient au « retour à la normale » de leur politique monétaire afin de parer à l’actuel ralentissement économique. Taux bas voire négatifs, rachat de dettes ou injection de liquidités : les...

Raymond Aron pour y voir clair
12/05/2019
Raymond Aron pour y voir clair

Raymond Aron pour y voir clair

Récemment Raymond Aron était à la une d’un grand hebdomadaire et un Abécédaire vient de lui être consacré par les éditions de l’Observatoire. Rien d’étonnant dans cette capacité à faire l’actualité dans le contexte de crise que nous connaissons : Aron s’est inlassablement inter...

29/03/2019
L’Europe, les Etats-Unis et le Monde selon Pascal Lamy

Le commerce avec l’Iran est important politiquement pour l’Europe, mais il représente une fraction minime de ses échanges. Imaginons ce qui se passerait si le Président Trump voulait associer de force les entreprises européennes à des sanctions contre la Chine, comme il le fait pour l’Iran après avoir décidé de sortir de l’accord sur la dénucléarisation de ce pays. La chambre de compensation Instex qui a été montée par l’Europe pour permettre de commercer avec l’Iran sans passer par le marché du dollar a été conçue pour pouvoir répondre aussi à une situation similaire sur la Chine. C’est d’ailleurs ce qui a convaincu l’Allemagne de l’intérêt de revenir à cette vieille technique démodée pour résister un peu à la prétention qu’ont les Etats-Unis, et encore plus les Etats-Unis de Trump, d’imposer leur loi au Monde.
Lire la suite sur https://www.clubdesvigilants.com/alerte/leurope-les-etats-unis-et-monde-selon-pascal-lamy

Adresse


Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Club des Vigilants publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Club des Vigilants:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité

Commentaires

Bonjour, Je viens de parcourir le travail réalisé sur l'Education dans "Réconcilions-nous" et voulait y apporter ma pierre :
#Vendredilecture: Pour bien finir la semaine, n'hésitez pas à lire la dernière publication du Club des vigilants! Dans son article, Philippe Bois nous emmène sur les trace de Jean-Jacques Rousseau. Déjà à l'époque, le philosophe dénonçait les débats publics stériles, où les égos prenaient le pas sur la réflexion. L'occasion aussi de faire un parallèle avec notre société actuelle. Bonne lecture!
Vendredi, Matinale du Club avec Patrick Bernasconi, président du CESE. Venez échanger avec lui sur les expérimentations de cette institution méconnue et précieuse pour notre démocratie qui réussit à introduire plus de participation citoyenne en amont de la "fabrication de la loi"...
Petite lecture pour les "vacances" : le compte rendu de la Matinale @CdVigilants avec le philosophe Etienne Bimbenet. Des limites et-ou excès des thèses #animalistes...
Et voici le compte rendu de la Matinale avec Etienne Bimbenet :