Non à la Drogue, Oui à la Vie - Officiel

Non à la Drogue, Oui à la Vie - Officiel Créée en 1991 cette campagne fournit à tout un chacun l’arme la plus puissante : la connaissance. Une personne correctement informée comprendra le pourquoi du danger des drogues !

Regardez nos conférences sur notre chaîne YouTube ! Créée en 1991, cette campagne fournit à tout un chacun l’arme la plus puissante : la connaissance.

Fonctionnement normal

Voici un mail que j'ai reçu : Il ne se passe pas une semaine sans que les pro-légalisation fassent paraître un article o...
29/10/2020

Voici un mail que j'ai reçu :
Il ne se passe pas une semaine sans que les pro-légalisation fassent paraître un article ou une tribune dans la presse. Leur principal argument : la légalisation éteint le trafic. C'est totalement faux !
La légalisation va au contraire augmenter la population vulnérable qui pourra devenir la proie du trafic et ce trafic va se déplacer vers des drogues plus dures : cannabis avec un taux plus élevé de THC et autres drogues.
Les dealers ne vont pas se mettre du jour au lendemain à vendre des jus de fruits !
Et puis il y a l'argument de santé publique : le cannabis en joint est 7 fois plus concentré en goudron que le tabac et ses effets délétères sur la santé psychique, sur le cerveau et sur l'ADN, ont largement été démontrés.
Une amie a filmé à Vancouver (Canada), ville qui a légalisé le cannabis en 2018, les "beaux quartiers" du centre, autrefois pimpants et propres. C'est tout simplement horrible : lieux taggés, trottoirs sales, zombies traînant dans la rue et dealant au vu et au su des passants apathiques qui passent sans les voir, magasins vendant des produits avec des concentrations variables de THC, etc..

Je vous propose de ne pas en arriver là et de partager en masse l'information sur les réseaux sociaux durant ce nouveau confinement ! Ne restez pas inactifs !
Lire également l'article pour une compréhension plus complète.

« La prévention a toujours été le parent pauvre de la médecine en France.Le dispositif de santé se concentre sur le soin...
28/10/2020
Les jeunes, un public à protéger face aux drogues - Le Quotidien de la Réunion

« La prévention a toujours été le parent pauvre de la médecine en France.Le dispositif de santé se concentre sur le soin. Il faut déployer bien plus de moyens pour rendre cette prévention aux addictions visible à l’ensemble de la population. »

Une semaine de prévention des addictions chez les jeunes se tient jusqu’au 31 octobre. Elle cible un public particulièrement vulnérable aux conduites addictives et qui est désormais exposé à l’irruption des drogues de synthèse sur l’île.

La team d’Avignon a distibué 1200 livrets par un temps splendide au palais des Papes. Beaucoup d’encouragements de la pa...
28/10/2020

La team d’Avignon a distibué 1200 livrets par un temps splendide au palais des Papes. Beaucoup d’encouragements de la part des passants avec des gendarmes qui ont pris des livrets. Une quinzaine de commerçants en ont mis dans leur shop. Un monsieur dans un immeuble a demandé de quoi ca parlait, puis il a pris le livret, "ah les drogues, c’est tous les jours ici..." on a parlé un peu et il est reparti satisfait. Belle journée d’information sur les dangers des #drogues

Nos amis au Mali !
17/10/2020

Nos amis au Mali !

J'ai pris part à un Atelier d'échange d'expériences entre les organisations de la société civile actives sur les questions de drogue au Mali .Ensemble pour un monde sans drogue !

Samedi 10 oct l’Alliance Sud Ouest réunissant #toulousains #bordelais #pyrénéens et #basques s’est déplacée à #Bayonne p...
15/10/2020

Samedi 10 oct l’Alliance Sud Ouest réunissant #toulousains #bordelais #pyrénéens et #basques s’est déplacée à #Bayonne pour une distribution de 2940 livrets info #drogues sur le #cannabis, drogues en général et #alcool essentiellement de la main à la main et dans 77 magasins ! 🤩💪👏👏👏

Quand on connait les problèmes liés aux médicaments contenant des opiacés, je ne me fais pas trop d’illusion sur ceux av...
14/10/2020
Crise des opiacés : trois questions sur cette addiction qui fait des ravages

Quand on connait les problèmes liés aux médicaments contenant des opiacés, je ne me fais pas trop d’illusion sur ceux avec du cannabis 😒 attention à ne pas ouvrir une nouvelle boite à pandore. Pour info, toutes les drogues sont liposolubles càd qu’elles se stockent dans les tissus graisseux du corps et on sait que le cerveau en contient jusqu’à 60% ( https://www.google.fr/amp/s/nospensees.fr/pourquoi-le-cerveau-est-il-si-gras/amp/ ), essayez de les enlever après !

Alors que la dépendance aux opioïdes est un fléau aux Etats-Unis depuis plusieurs années, la France connaît une épidémie de moindre mesure.

10/10/2020

Urgent pour casting - Sujet : le cannabis - Avant lundi 12 oct. au soir !

Une agence de casting "La Petite Bonne" travaille pour l'émission La Maison des Parents diffusée sur France 4.
Dans cette émission des parents viennent échanger à propos de différents thèmes liés à l'éducation.
Très prochainement il va y avoir une émission sur les adolescents et le cannabis.
Ils ont déjà un jeune adulte pour témoigner sur le sujet.
Il leur reste à trouver rapidement un parent qui viendrait raconter comment son enfant est devenu schizophrène à cause du cannabis ... ou un retour de parents sur le sujet.

N'hésitez pas à me contacter dès que possible via Messenger.

"Ce n’est pas parce que les forces de l’ordre ont du mal à venir à bout du trafic qu’il faut légaliser la pratique ! Sin...
05/10/2020
En désaccord avec le maire de Reims, 80 parlementaires LR disent non à une légalisation du cannabis

"Ce n’est pas parce que les forces de l’ordre ont du mal à venir à bout du trafic qu’il faut légaliser la pratique ! Sinon il faudrait aussi légaliser le trafic d’armes, la fraude fiscale, la prostitution et ne plus sanctionner les vitesses excessives au volant"

Dans le Journal Du Dimanche, 80 parlementaires Les Républicains disent non à une légalisation du cannabis. Une idée mise en avant en septembre par le maire LR de Reims, Arnaud Robinet, qui souhaitait l'expérimenter dans sa commune.

29/09/2020

Informez-vous réellement de ce qu'est le cannabis !!
Je tiens à rappeler que le cannabis n'est pas autorisé à la vente.

Témoignage :
Quand j'avais 21 ans, nous étions un petit groupe parti faire la fête en Bretagne. L'une des personnes, que je ne connaissais pas, nous avait proposé lors d'une soirée de tester de l'huile de cannabis sur un sucre, à ingérer. Pour nous, cannabis était égal à drogue douce. Nous ne nous sommes donc pas méfiés.

Peu après, j'ai commencé à voir les perspectives se déformer autour de moi et à ressentir fortement ce qui se passait dans mon corps, c'était vraiment angoissant. L'une des filles a très vite fait un bad trip, elle était affolée. J'ai tenté de me calmer, de ne pas céder à la panique pour ne pas avoir de mauvaise expérience comme elle. Puis nous sommes sortis et j'ai perdu conscience de ce qui se passait dans la rue : je traversais les routes n'importe comment, faisais n'importe quoi, j'étais dans un monde irréel dont j'avais l'illusion d'être la seule maîtresse.

Cet état a duré plus de douze heures, je ne pouvais pas l'arrêter. Je me suis réveillée dans une chambre d'hôtel sans savoir ce qu'il m'était arrivé, mes amis avaient disparu et le type de l'hôtel m'a dit que c'est quelqu'un qui m'avait amenée là.

J'ai un trou de mémoire total de ces quelques heures, je ne sais pas qui m'a amenée, je ne sais pas ce que j'ai fait durant cette période.

Je n'ai pas voulu revoir mes amis, je n'ai pas repris de drogue. Pourtant, six mois plus tard, j'ai eu un énorme flashback (heureusement j'étais chez moi), comme si j'avais repris de cette huile. Ça a duré au moins 30 minutes, et il m'était impossible d'en contrôler les effets, je n'arrivais plus à penser clairement. Elle était encore là, coincée quelque part dans mes cellules.

C'est là où j'ai pleinement pris conscience du côté dépendance de ces substances. Cela m'a encore plus renforcée dans ma décision de ne plus jamais reprendre de drogue.
D.P.

17/09/2020

🔝🔝🔝😁🎶

Belle rencontre avec l’association « Vie Libre » sur un forum ce weekend. Association qui aide les personnes sur les pro...
14/09/2020

Belle rencontre avec l’association « Vie Libre » sur un forum ce weekend.
Association qui aide les personnes sur les problèmes dû à leur consommation d’alcool 🥃🍹🍸🍺🍷🥂

La vérité sur le kratom !Certains considèrent le kratom aussi dangereux que l'héroïne et la méthamphétamine.  Mais qu'es...
04/09/2020

La vérité sur le kratom !

Certains considèrent le kratom aussi dangereux que l'héroïne et la méthamphétamine. Mais qu'est-ce que c'est?

Les étudiants l'achetaient dans les dépanneurs. Un enfant était tellement accro qu'il a dû aller en cure de désintoxication. C'est comparable à l'héroïne synthétique », rapporte un spécialiste de la prévention.

Le kratom est un arbre tropical (Mitragyna speciosa) originaire d'Asie du Sud-Est. Ses feuilles amères, contenant des composés psychoactifs de type opioïde, sont consommées pour leurs effets sur l'humeur, le soulagement de la douleur et comme aphrodisiaque. Les gens le mâchent, le fument, le brassent ou l'ajoutent à la nourriture. Il porte plusieurs noms: speedball à base de plantes, biak-biak, ketum, kahuam, ithang ou thom. Il est vendu dans les magasins de produits de santé, les magasins de fumée et en ligne sous forme de poudre verte, de capsules ou d'extrait ou de gomme.

Les effets secondaires aigus comprennent la nausée, les démangeaisons, la transpiration, la bouche sèche, la constipation, l'augmentation de la miction et la perte d'appétit. Une utilisation à long terme peut entraîner une perte de poids, une anorexie, une insomnie et un assombrissement de la peau. Certains ont rapporté avoir subi une «psychose kratomique» - hallucinations, illusions et confusion grave.

Le kratom crée une dépendance. Dans une étude, 50 pour cent des utilisateurs à long terme (six mois ou plus) ont présenté des symptômes de sevrage sévères, tels que l'hostilité, l'agressivité, les changements émotionnels, les muscles et les os douloureux et les mouvements saccadés des membres; 80% qui ont tenté d'arrêter n'en ont pas été capables.

Les feuilles de la plante de kratom, souvent séchées et réduites en poudre, constituent un médicament puissant qui a gagné en popularité comme substitut aux opiacés.

L'Australie, le Myanmar, la Malaisie et la Thaïlande ont interdit le kratom et plusieurs autres pays le réglementent fortement. Aux États-Unis, il n'est pas réglementé au niveau fédéral mais illégal dans six États.

Samedi dernier, le 22 août, des bénévoles sont allés distribuer des livrets prévention drogues dans les boites aux lettr...
31/08/2020
Un sac de dix kilos de drogue tombe d’un balcon… aux pieds d’un policier

Samedi dernier, le 22 août, des bénévoles sont allés distribuer des livrets prévention drogues dans les boites aux lettres du quartier Bagatelle, quartier "difficile" de Toulouse.
Ils font leur distribution, jusqu’à ce qu'un dealer leur demande (avec ses mots à lui !) de dégager immédiatement. "On était sur son territoire, on a obtempéré..." dit un bénévole.
Et ce lundi 31/08, un article est paru dans le journal 20 minutes... Quoi en penser !?
#nonaladrogue #cannabis #beuh #joint #chichon #herbe
Informez nos jeunes avant que les dealers ne le fassent !

A Toulouse, un dealer présumé a eu la mauvaise idée de jeter sa marchandise de son balcon au moment où la police frappait à sa porte

Durant tout l’été nos bénévoles ont été actifs sur tout le territoire pour faire de la prévention drogue ! Énorme BRAVO ...
23/08/2020

Durant tout l’été nos bénévoles ont été actifs sur tout le territoire pour faire de la prévention drogue ! Énorme BRAVO pour tous ! Votre travail est phénoménal 🙌🤩

"Je cours plus vite que la drogue" était le thème de cette journée chez nos amis au Burundi !Course de 5 kms "Savoir dir...
20/08/2020

"Je cours plus vite que la drogue" était le thème de cette journée chez nos amis au Burundi !

Course de 5 kms "Savoir dire NON aux drogues, aux crimes et à la violence" !
Message du Président : Bonjour, nous sommes la FJF, Force Jeune Francophone de Burundi , une association de jeune qui oeuvre dans le domaine de la sensibilisation.
Notre objectif est de motiver et sensibiliser les jeunes à dire Non aux fléaux destructifs, comme la drogue, les prostitutions, les violences ,les crimes et vagabondages...
Le Samedi 15 Août dernier nous avons organisé une grande course populaire de 5km, dénommé "Je cours plus vite que la drogue".
Avec plus de 1500 personnes qui ont répondu à l'appel dont 900 parmi eux, hommes, femmes, adolescents, jeunes, adultes, même des personnes du 3eme âges ont participé directement à la course.
L'évènement a eu un écho positif, le succès était au rendez-vous.

Informez-vous ;) et faites passez l'info.
11/08/2020

Informez-vous ;) et faites passez l'info.

Le protoxyde d’azote pur est disponible en France sous deux formes : 1) à usage médical en anesthésie (liste 1 des subst...
07/08/2020
De nouveaux chiffres sur l’usage détourné de protoxyde d’azote (« gaz hilarant ») pour éclairer les autorités sanitaires - Communiqué - ANSM : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

Le protoxyde d’azote pur est disponible en France sous deux formes :
1) à usage médical en anesthésie (liste 1 des substances vénéneuses)
2) à usage non médical, en vente libre, en particulier, comme gaz propulseur (cartouches pour siphon à chantilly et aérosol de crème Chantilly notamment). Depuis peu des bouteilles sont également disponibles.
Lorsque son usage est détourné à visée récréative, le gaz libéré, notamment à l’aide de cracker pour les cartouches, est recueilli dans un ballon avant d’être inhalé. Les principaux effets recherchés par les usagers sont l’euphorie, l’hilarité et la distorsion des perceptions.

Le protoxyde d'azote est également appelé oxyde nitreux, hémioxyde d'azote ou encore « gaz hilarant », « proto ».... Dans les conditions normales de température et de pression, le protoxyde d'azote est un gaz incolore, d'odeur et de saveur légèrement sucrées, soluble notamment dans l'eau et l’alcool. Sa formule chimique est N2O.

Le protoxyde d'azote est un gaz à usage médical, utilisé pour ses propriétés analgésiques. Egalement commercialisé comme gaz de compression dans les cartouches pour siphon à chantilly, il est accessible librement sur internet et dans le commerce. Dans un usage détourné, l’inhalation du p...

“LA DROGUE, PARLONS-EN”, KOFI ANNAN SOULIGNE LA PERTINENCE DE CE THEME POUR LA JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE LES DROGUES...
23/07/2020
United Nations Office on Drugs and Crime

“LA DROGUE, PARLONS-EN”, KOFI ANNAN SOULIGNE LA PERTINENCE DE CE THEME POUR LA JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE LES DROGUES

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan, à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues, le 26 juin 2003:

Cette année, le thème retenu pour la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues, « La drogue, parlons-en », dit brièvement quel est le meilleur point de départ pour s’attaquer à tout problème : reconnaître qu’il existe et en parler ouvertement. On estime que 200 millions de personnes dans le monde font un usage illicite de drogues. Cela représente 4,7 % de la population mondiale âgée de plus de 14 ans. Ces chiffres sont alarmants en eux-mêmes, mais les effets de l’abus des drogues vont bien au-delà des individus concernés, car ils causent des préjudices incommensurables à la société, d’ordre sanitaire, social et économique, notamment du fait de la propagation du VIH.

« La drogue, parlons-en » souligne la nécessité pour les enfants, les familles, les pairs, les enseignants et les communautés de parler de l’abus des drogues, d’admettre qu’il s’agit d’un problème et de prendre sur eux de faire quelque chose à ce sujet. L’appui de parents intentionnés qui écoutent leurs enfants s’est avéré être l’un des facteurs de protection les plus importants contre l’abus des drogues. Mais pour nombre de jeunes gens dans le monde qui n’ont pas l’avantage de bénéficier d’un foyer exerçant une bonne influence, nous devons tous intervenir dans ce domaine.

L’abus des drogues est souvent le résultat de problèmes sous-jacents ou le symptôme d’un malaise plus vaste. En conséquence, il est important de parler des moyens de faire face aux causes possibles et de ne pas se contenter de parler de l’abus des drogues sans le replacer dans un contexte. Parler des drogues est le seul moyen de rompre le silence, de lutter contre les stigmates et l’exclusion des pharmacodépendants, car cela ne fait qu’aggraver les choses. Il est essentiel aussi de parler ouvertement pour pouvoir s’attaquer au problème de bonne heure et éviter que l’état de la personne ne devienne chronique.

La Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues, aujourd’hui, nous rappelle à tous que nous devons assumer notre rôle. L’Organisation des Nations Unies est présente aujourd’hui pour vous aider dans cette lutte. Le programme relatif aux drogues de l’Office contre la drogue et le crime dispose d’une grande quantité d’informations utiles auxquelles vous pouvez accéder à , ce qui vous aidera à parler des drogues.

Adresse

Paris

Informations générales

Prévention et information sur les dangers des drogues.

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Non à la Drogue, Oui à la Vie - Officiel publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Non à la Drogue, Oui à la Vie - Officiel:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Courage et félicitation.
Celui qui cache ses transgression ne prospére poin,mais celui qui l'es avouent et le délesse optien misériccorde
Celui qui cache ses trangression ne prospére poin,mais celui qui l'es avouent et le délesse optien misériccorde.
Dans le cadre de la réalisation d'un reportage pour le web et la TNT régionale, nous sommes à la recherche de personnes qui sont contre la légalisation du cannabis et qui pourraient nous expliquer pourquoi. Infos et contact en MP ou sur [email protected]
Moi c'est dag Weteshi connu encore du nom familial Dag katabesha...notre mission c'est constituer un monde sans drogue,,,
oui,, la drogue tue...vraiment elle tue cherchez d'autres voies et moyens pour échapper a ce fléau de cette dernière décennie. dag Weteshi... Coordo de lutte contre le tabac et l'alcoolisme au sud Kivu ville de Bukavu.
NOUS, ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE TABAGISME ET ALCOOLISME BASEE EN RDC,PROVINCE SUD KIVU, VVILLE BUKAVU NOUS SOLLICITONS AUX AUTRES BIENFAISANTS DU DOMAINE UN PARTENARIAT DE CAPACITATION ET LE SOUTIENT DES OUTILS PEDAGOGIQUES. Merci suivez nous sur face book "lucotalcordc" .....Dag Weteshi Coordinateur