SFE - Société française d'ethnomusicologie

SFE - Société française d'ethnomusicologie La SFE est une société savante dont la mission est d'encourager, soutenir et promouvoir la réflexion sur toutes les musiques du monde.
(3)

La Société française d'ethnomusicologie a fêté ses 30 ans en 2013. Elle compte près de 200 membres, en France et à l'étranger, principalement parmi les chercheurs, les enseignants et les étudiants en ethnomusicologie. Elle est subventionnée par le Ministère de la Culture (Direction de la Musique) en tant que société savante. Sa mission est d'encourager, soutenir et promouvoir la réflexion sur les musiques du monde. La SFE, c’est aussi un réseau d’experts, actifs au sein d’institutions comme l’Unesco, les musées, les festivals ou les médias (presse écrite, radios, TV, internet), qui contribuent ainsi à la connaissance et à la diffusion des expressions artistiques et culturelles de l’humanité.

Mission: - Cahiers d'ethnomusicologie Fondés à Genève en 1988 dans le cadre des Ateliers d’ethnomusicologie, les Cahiers de musiques traditionnelles ont pris le nom de Cahiers d'ethnomusicologie en 2007. Ils proposent à leurs lecteurs une publication ethnomusicologique annuelle. Chaque volume est centré sur un dossier thématique, auquel contribuent les meilleurs spécialistes de la discipline. Ces dossiers sont complétés par des rubriques d’intérêt général, entretiens, portraits et comptes rendus. Seule revue francophone d’ethnomusicologie, les Cahiers se sont imposés au cours des dernières années comme un outil de travail indispensable à tout professionnel de la musique, ainsi que comme une lecture passionnante pour les nombreux amateurs des musiques du monde. - Collection d'ouvrages (Hommes et musiques) Placée sous l’égide de la Société Française d’Ethnomusicologie, la collection « Hommes et Musiques » de la Société d'Ethnologie publie des recherches nourries d’une connaissance approfondie du terrain et cernant divers aspects anthropologiques de la musique. Les ouvrages sont systématiquement accompagnés d’un support sonore ou multi-média. - Journées d'études SFE Chaque année, la Société organise des journées d'étude (JETU) sur des thèmes liés à l'ethnomusicologie. Ces colloques constituent un lieu de rencontre privilégié pour les ethnomusicologues francophones. - Rencontres et manifestations en partenariat Outre ses propres journées d'étude, la SFE est régulièrement partenaire d'autres manifestations culturelles et scientifiques. - Aides aux chercheurs Chaque année, la Société soutient des projets scientifiques au travers d'aides financières. Elle attribue des aides pour des publications multimédia. Les projets bénéficiant de ce soutien sont retenus lors d'un concours ayant lieu à l'automne.

La Fondation des travaux historiques et scientifiques (du Comité des Travaux Historique et Scientifique) offre des prix ...
08/04/2020
Rappel - Prix de thèse du CTHS en ethnologie, ethnolinguistique, ou anthropologie...

La Fondation des travaux historiques et scientifiques (du Comité des Travaux Historique et Scientifique) offre des prix de thèse dans les domaines suivants:

-Prix de thèse en ethnologie ou ethnolinguistique (jusqu'au 30 avril)

-Prix de thèse en archéologie spécialité préhistoire, protohistoire ou anthropologie (jusqu'au 30 avril)

-Prix des sociétés savantes (jusqu'au 31 mai).

Plus d'informations sur le site de la Société Française d'Ethnomusicologie: http://www.ethnomusicologie.fr/offres-et-appels/1707-rappel-prix-de-these-du-cths-en-ethnologie-ethnolinguistique-ou-anthropologie

Appel à contributions: Cahiers d’ethnomusicologie 34 « Le timbre musical »Les communications pourraient se décliner auto...
02/04/2020
Note aux auteurs

Appel à contributions: Cahiers d’ethnomusicologie 34 « Le timbre musical »

Les communications pourraient se décliner autour des thèmes suivants :

• Le timbre, une notion complexe et relativement indéfinie.
• Le vocabulaire attaché à la notion de timbre.
• Anthropologie de la notion de timbre. Sémiologie et heuristique.
• La dimension esthétique du timbre.
• La dimension identitaire des timbres vocaux et instrumentaux.

Plus d'informations sur le site de la SFE: http://ethnomusicologie.fr/offres-et-appels/1706-appel-a-contributions-cahiers-d-ethnomusicologie-34-le-timbre-musical

Les propositions de communication (titre + résumé d’une vingtaine de lignes) sont à envoyer avant le 1er juillet 2020 à l’adresse suivante : [email protected]

Les auteurs désirant contribuer à un dossier des Cahiers d’ethnomusicologie ou publier une brève, un entretien ou un compte rendu (livres, disques, multimédia, rencontres...) peuvent contacter la R...

Réédition d'un classique: Polyphonies et polyrythmies instrumentales d'Afrique Centrale, (2 volumes groupés), Simha Arom...
02/04/2020
Polyphonies et polyrythmies instrumentales d'Afrique Centrale (2 volumes groupés)

Réédition d'un classique: Polyphonies et polyrythmies instrumentales d'Afrique Centrale, (2 volumes groupés), Simha Arom, éditions Delatour France

Simha Arom a conçu et mis au point une méthode de décryptage qui permet précisément d’isoler chaque partie constitutive d’un ensemble polyrythmique sans pour autant la désynchroniser de toutes les autres. Cette méthode permet la transcription et l’analyse des polyrythmies, mais aussi des polyphonies, qu’elles soient vocales ou instrumentales.
L’ouvrage comprend, outre la présentation des outils méthodologiques et conceptuels, une incursion dans le temps faisant appel aux témoignages écrits (relations d’explorateurs, de voyageurs, de missionnaires) remontant jusqu’au XVème siècle. Une importante section est consacrée à la structuration du temps dans les musiques africaines.

Commander l'ouvrage: http://www.editions-delatour.com/fr/musicologie-analyses/4265-polyphonies-et-polyrythmies-instrumentales-d-afrique-centrale-2-volumes-groupes-9782752103567.html

Polyphonies et polyrythmies instrumentales d'Afrique Centrale (2 volumes groupés) - (AROM Simha)

02/04/2020

Suite à l'appel à candidature lancé en 2019, nous avons le plaisir de vous présenter les lauréats des aides SFE:

Aides au terrain:

-Elina Djebbari: Le bollo des Kroumen en Côte d’Ivoire
-Chloe Lukasiewicz: Le TIPA et le Tibet en l'exil
-Alice Mazen: Le festival KlezKanada
-Sylvain Roy: Sur la piste du rubâb, la peinture murale de Hulbuk
-William Tallotte: Musiques rituelles indo-créoles et dynamiques socioreligieuses à La Réunion
-Jordi Tercero: Musiques et danses chez les Garinagu du Guatemala

Aides à la publication :

-Bernard Lortat-Jacob: Petits Pays, Grandes Musiques, Le parcours d’un ethnomusicologue en Méditerranée, Société d’ethnologie « Homme et musique »
-Denis Constant Martin: Musiques, sociétés et politique, Caraïbes, États-Unis, Afrique du Sud, Éditions Mélanie Seteun
-Simha Arom: (réédition) Polyphonies et polyrythmies d’Afrique Centrale, deux tomes, Delatour France, « Musique, Recherche »

NB: Le Conseil d’administration tient à préciser que les aides à la publication pour Arom, Lortat-Jacob et Martin, parfaitement légitimes et assumées, sont exceptionnelles, et tirées des fonds propres de la Société, et n’impliquent aucune réduction des aides aux doctorant·e·s et précaires.

SFE - Société française d'ethnomusicologie's cover photo
12/01/2020

SFE - Société française d'ethnomusicologie's cover photo

Sonances et danses du Cameroun, Magic MalikÀ la lisière de la musique et de la danse, le flûtiste virtuose Magic Malik s...
05/01/2020

Sonances et danses du Cameroun, Magic Malik

À la lisière de la musique et de la danse, le flûtiste virtuose Magic Malik s’entoure de complices pour une traversée des traditions camerounaises.

Bien loin de l'imaginaire exotique, le voyage musical conçu par le flûtiste protéiforme Magic Malik et le bassiste Hilaire Penda est une invitation à appréhender la culture camerounaise dans toute sa richesse et sa diversité. À l’image d’un périple en train, les arrêts en gare se succèdent comme autant d’escales musicales, propices à la découverte, au partage et au mélange des influences.
Mêlée aux sons métissées des flûtes peulhe et traversière, à la basse, aux percussions et aux voix, la chorégraphie du danseur charismatique Merlin Nyakam pousse toujours plus loin les frontières du voyage, tout en traçant un trait d’union parfait entre tradition et modernité.

Magic Malik : flûte, voix, composition, direction artistique

Zaf Zapha : basse

Dramane Dembélé : flûte peul, ngoni, kora, voix

William Ombé : batterie, percussions, voix

Merlin Nyakam : chorégraphie, danse, voix

Spectacle créé à la Fondation Royaumont le 2 septembre 2017 avec le soutien de la Sacem et le mécénat de KPMG et du Groupe ADP

Le samedi 25 janvier 2020 de 18:00 à 19:15 et le dimanche 26 janvier 2020 de 17:00 à 18:15

Au musée du quai Branly - Jacques Chirac

Le sabre et la comèteUne rencontre artistique inédite entre le maître japonais de kuruma ningyō Koryu Nishikawa V et l’A...
16/12/2019

Le sabre et la comète
Une rencontre artistique inédite entre le maître japonais de kuruma ningyō Koryu Nishikawa V et l’Américain Tom Lee, qui met à l’honneur l’art traditionnel de la marionnette dans une scénographie contemporaine. Véritable épopée le Sabre et la Comète offre un voyage visuel à la croisée de l’Orient et de l’Occident.

L’art japonais du kuruma ningyō, littéralement « marionnette » et « chariot », tire son nom de la posture du marionnettiste assis sur un chariot à trois roues (rokuro kuruma). Vêtu de noir, il se déplace en roulant à l’aide de son poids tout en manipulant les bras, les jambes et la tête avec ses pieds et ses mains. Lié à la tradition bunraku apparue au XVIIe siècle dans laquelle trois marionnettistes manipulent une seule marionnette de grande taille, le kuruma ningyō est né il y a 160 ans à Hachioji au Japon. Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à aujourd’hui grâce à plusieurs générations de maîtres marionnettistes dont Koryu Nishikawa V est le cinquième représentant. Chaque représentation débute par le sanbaso, une danse divine qui renvoie aux premiers temps de l’humanité au Japon, forme de prière pour obtenir le succès sur scène et chasser les mauvaises énergies.



Le Sabre et la Comète mêle le destin de deux personnages arrivés à la fin de leur vie. La première histoire, issue de la tradition japonaise est intitulée Hizakurige, « la longue marche de la vie ». La seconde s’inspire quant à elle de contes occidentaux. Un vieil astronome et un ancien samouraï, devenu bandit à la mort de son fils, évoluent dans les décors vidéo projetés au rythme d’une splendide partition musicale pour shamisen japonais, dulcimer martelé, et flûte.

Spectacle créé en 2015 sous le titre original Shank's Mare

Une production Yara Arts Group.

Rencontre avec les artistes autour du kuruma ningyō à l'issue des représentations:

Jeudi 19 décembre 2019
Samedi 21 décembre 2019

Le spectacle est recommandé à partir de 7-8 ans.

Metteur en scène, scénographe, marionnettiste : Tom Lee
Créateur lumière : Jeanette Oi-Suk Yew
Créateur vidéo / marionnettiste : Chris Carcione
Maître marionnettiste : Koryu Nishikawa V
Musicien / Dulcimer martelé : Bill Ruyle
Musicien / Shamisen et flûte : Chieko Hara
Marionnettiste traditionnel : Ryukumi Nishikawa
Marionnettiste : Josh Rice
Marionnettiste : Takemi Kitamura
Marionnettiste: Yoshihisa Kuwayama
Marionnettiste : Leah Ogawa
Marionnettiste : Justin Perkins
Le mercredi 18 décembre 2019 de 15:00 à 16:30
Le jeudi 19 décembre 2019 de 20:00 à 21:30
Le samedi 21 décembre 2019 de 18:00 à 19:30
Le dimanche 22 décembre 2019 de 16:00 à 17:30

Au musée du quai Branly - Jacques Chirac

Houria Aïchi,Chants mystiques - AlgérieDepuis 30 ans, Houria Aïchi revisite les chants séculaires des femmes de l’Aurès ...
16/12/2019

Houria Aïchi,
Chants mystiques - Algérie

Depuis 30 ans, Houria Aïchi revisite les chants séculaires des femmes de l’Aurès de sa voix puissante et expressive.

Dans ce nouveau programme, Houria Aïchi interprète le répertoire musical issu des grands moments de la vie spirituelle de son Algérie natale. L’instrumentation épurée – voix, percussions, battement de mains, mandole et flûtes révèle la beauté et le mysticisme de ces traditions chantées.

Houria Aïchi : Voix
Mohamed Abdennour : Mandole
Ali Bendasoun : Flûte
Adhil Mirghani : Percussions

Production Accords Croisés

Le dimanche 19 janvier 2020 de 17:00 à 18:30

Au Théâtre Claude Lévi-Strauss du Musée du quai Branly - Jacques Chirac

La Société Française d'Ethnomusicologie examinera les demandes d'aide financière qui lui seront adressées par ses membre...
04/12/2019
Aides de la Sfe pour 2020

La Société Française d'Ethnomusicologie examinera les demandes d'aide financière qui lui seront adressées par ses membres. Pour 2020, trois aides pourront être attribuées.

Une aide à la diffusion en vue de soutenir un projet de publication faisant appel au multimédia.
Une aide de séjour de recherche sur le terrain
Une aide pour la publication d’un ouvrage

Pour soumettre votre dossier, il est nécessaire de compléter l’un des formulaires ci-joints, selon que votre demande concerne l’aide à la diffusion, l’aide pour un séjour de recherche sur le terrain ou l'aide à la publication d'un ouvrage.

Les demandes devront être adressées à la SFE avant le 27 Janvier 2020, par voie électronique à l’adresse : [email protected]

http://www.ethnomusicologie.fr/offres-et-appels/1682-aides-de-la-sfe-pour-2020

Site de la société française d'ethnomusicologie

Rencontre autour du n°31 des "cahiers d'ethnomusicologie" dédié à la culture musicale, aux pratiques et aux répertoires ...
17/11/2019

Rencontre autour du n°31 des "cahiers d'ethnomusicologie" dédié à la culture musicale, aux pratiques et aux répertoires enfantins ainsi qu’aux questions de transmission

L'Art de la marionnette, un art en mutationVéronique de LavenereMarionnettes, théâtres d'ombres, d'objets... En ce début...
17/11/2019

L'Art de la marionnette, un art en mutation

Véronique de Lavenere

Marionnettes, théâtres d'ombres, d'objets... En ce début de XXIe siècle, les arts de la marionnette sont encore bien vivants et ne cessent de se renouveler. Cet ouvrage explore leur histoire : pérennité de pratiques traditionnelles, reviviscences, adaptations, transformations et circulations, mais aussi emprunts, rencontres et créations pluriculturelles... : quelles mutations les arts de la marionnette connaissent-ils à l'heure de la mondialisation ? L'émergence de formes nouvelles fait entrer les marionnettes dans des formes d'art contemporaines. Mais certaines formes populaires, rituelles ou de divertissement perdurent et sont porteuses d'une forte affirmation identitaire. Le Monde des marionnettes est issu du travail du groupe de recherche « Marionnette » dirigé par Véronique de Lavenère au Centre international de réflexion et de recherche sur les arts du spectacles (CIRRAS).

Traditions, métissages, émergences Paru le 6 novembre 2019 Essai (broché)

Ce livre a été soutenu par Sorbonne Université, l'IReMUS l'Institut de Recherche en Musicologie (IReMUS) le CASE EHESS-CNRS Centre de Recherche Asie du Sud Est (CASE EHESS-CNRS ) et la Société Française d'Ethnomusicologie (SFE).
Cet ouvrage a également bénéficié d'un accueil en résidence d'écriture au Centre National des écritures du spectacle, la Chartreuse et à l'Institut International de la Marionnette.

SEMINAIRE DU CREM Miriam Rovsing Olsen : "Éléments de réflexion sur la diversité musicale et ses dynamiques : l’exemple ...
17/11/2019

SEMINAIRE DU CREM

Miriam Rovsing Olsen : "Éléments de réflexion sur la diversité musicale et ses dynamiques : l’exemple du Maroc"

De nombreuses recherches menées au Maghreb depuis un siècle témoignent de pratiques musicales collectives paysannes d’une grande diversité à l’échelle régionale, tribale ou villageoise. Cette diversité s’observe dans le fonctionnement des pratiques répandues (danses chantées collectives, joutes poétique chantées, rites de mariage, rites agricoles, chants sacrés), tant dans les chorégraphies ou les styles chantés et instrumentaux que dans les nomenclatures attachées à ces actes musicaux. Depuis quelques temps, ces pratiques collectives sont bousculées par des mutations importantes avec pour conséquence des processus de professionnalisation, d’homogénéisation et de normativité des actes musicaux lesquels se vident de leurs potentiels rassembleurs, émotionnels et spontanés. Ils cessent parfois tout simplement d’être pratiqués. Face à cette évolution, la diversité musicale parait d’autant plus fragile que ses mécanismes sont méconnus. Il paraît donc primordial pour toute connaissance générale du Maghreb de rappeler les dynamiques locales auxquelles se réfèrent encore de nombreux acteurs de la musique et de s’interroger sur les mécanismes favorisant la diversité musicale. Pour réfléchir à ces questions, je prendrai appui sur mes recherches au Maroc où les pratiques musicales locales sont toujours vivaces en de nombreux endroits. J’aborderai ensuite les implications méthodologiques de ces observations pour l’appréhension de l’aire musicale du Maghreb.

Le lundi 18 novembre de 14h à 16h Salle 308 F de la MAE ( Université de Nanterre)

JOURNEE D'ETUDES : Treuzkas #3 (transmettre en breton), organisée en partenariat entre le Département Musique de l'unive...
03/11/2019
Billetterie : TREUZKAS #3 : danseur et musicien en musiques traditionnelles

JOURNEE D'ETUDES : Treuzkas #3 (transmettre en breton), organisée en partenariat entre le Département Musique de l'université Rennes 2 et le Pont Supérieur Bretagne, intitulée "Le danseur et le musicien dans les musiques traditionnelles: sources communes, postures séparées?".

Vous y êtes tous bienvenus le jeudi 7 novembre se tiendra à Rennes

PROGRAMME // JEUDI 7 NOVEMBRE 2019
>> Journée d'étude, Université Rennes 2 - Campus Villejean
__de 9h à 18h

Polymorphes et complexes, les relations entre musiciens et danseurs des musiques traditionnelles reposent sur un paradoxe : celui d’une déconnexion des acteurs de ces deux domaines. Cette 3e édition de Treuzkas aura pour objectif d’interroger la dialectique musicien-danseur, en Bretagne mais aussi ailleurs en France, tant dans la pratique ou la création que dans la transmission :
- en explorant les représentations,
- en questionnant les statuts professionnels des acteurs,
- en soulevant les problématiques liées au genre ou à la forme de sociabilité.

GRATUIT SUR INSCRIPTION : https://www.weezevent.com/treuzkas2019

__________________

>> Soirée artistique, Université Rennes 2 - Le Tambour
__à partir de 20h

Changement de Cap : solo dansé par Anthony Prigent, danseur de l’Ensemble Bleunadiur de St-Pol-de-Léon / regard extérieur : Nadège Macleay,

Tarmac, pour un musicien et une danseuse : première création proposée par la compagnie de danse redonnaise La Barque.

GRATUIT SUR INSCRIPTION :
https://www.billetweb.fr/soiree-treuzkas

Achetez vos billets sur le site de l'événement. Weezevent - solution de billetterie et d'inscriptions en ligne.

FESTIVAL PEUPLES ET MUSIQUES AU CINEMA 2019 20ème année et pour la dernière fois situé en novembre :  dès 2020 nous pass...
03/11/2019

FESTIVAL PEUPLES ET MUSIQUES AU CINEMA 2019

20ème année et pour la dernière fois situé en novembre : dès 2020 nous passons au mois de mai (fin mai ou début juin) rejoindre le Forum des Langues et Rio Loco pour constituer un genre de Mois des Peuples du Monde, avec donc en suivant les musiques traditionnelles des peuples (PMC), la découverte des langues des peuples (Forom) et enfin la world music que les artistes de ces peuples tirent de leurs traditions (Rio Loco). Un large panorama. Un regroupement qui va nous permettre une certaine mutualisation des moyens et, surtout, être l’occasion de beaucoup de passerelles, de beaucoup d’approfondissements. Et d’une plus grande visibilité du thème, les cultures des peuples.

20ème année, mais comme nous n’avons pas la fibre calendaire, rien de spécial, sinon une petite rétrospective de quelques films qui ont marqué notre aventure : Sounder (cette fois avec deux sous-titrages, en parallèle, occitan et français), les joutes poétiques chantées (Sardaigne, Corse, Ibiza ; les Belles de Cadix), la musique ‘Aré ‘Aré de Mélanésie, la musique des Cloches de Toulouse, la rumba gitane de Catalogne, les grandes stars de la world africaine et toujours ceux que nous passons chaque année ou presque (le Chant des Fous, Roots Tour) et qui remplissent chaque fois la petite salle grâce au bouche à oreille, dans quarante ans toute la région les aura vus.

Comme chaque année encore, le vendredi après-midi, une séance, ouverte au grand public, d’ethnomusicologie savante et de réflexion sur le cinéma en ethnologie, pour les étudiants en ethnomusicologie, en musicologie et en ethnologie de l’Université Jean Jaurès, les étudiants en cinéma de l’ESAV, les étudiants du Conservatoire à Rayonnement Régional, les étudiants du COMDT (Centre Occitan des Musiques et Danses Traditionnelles) et ceux de Music'Halle, pour certains desquels cette séance entre dans leur cursus d’études. Rencontres tout-à-fait improbables ailleurs. Toulouse en pointe, encore.

Et un évènement, le ciné-concert avec des vieux films muets de la collection de la Cinémathèque sur la Toulouse des années 1890-1930 (stupéfiant dépaysement !) (ça commence par des images des Frères Lumière de 1894), musiqués (merci Gilbert Rouget !) par d’excellents musiciens (classique, folklore, variétés d’époque).

Du 22 au 24 Novembre 2019

https://www.peuplesetmusiquesaucinema.org/

Adresse

Musée Du Quai Branly 222 Rue De L'Université
Paris
75343

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque SFE - Société française d'ethnomusicologie publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à SFE - Société française d'ethnomusicologie:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes