Cleantuesday

Cleantuesday http://www.cleantuesday.com Clean Tuesdays are regular casual networking sessions allowing people who are interested in becoming hands on in cleaning up our planet to get together
L’association rassemble des professionnels et des spécialistes du secteur (start-up, grandes entreprises, collectivités, fonds d'investissement, etc. )
(2)

Créée en 2008, l’association Cleantuesday dont le but est de supporter le développement des Cleantech en France a acquis en moins de 2 ans un capital de notoriété et s’est fait une place originale et bien marquée dans le monde naissant des acteurs des Cleantech. Cleantuesday rassemble la communauté des professionnels des Cleantech en France: autour des start-up et des PME, les grands groupes, les investisseurs et les collectivités locales. Cleantuesday est aujourd’hui présent dans plusieurs régions de France et à l’international. L’ensemble des sites régionaux et internationaux sont accessibles depuis cette page.

Mission: L'association CleanTuesday a pour but de supporter le développement des « Cleantech » ou « Greentech » ou « éco technologies innovantes » en Ile de France et à travers la France

En plus de réduire les émissions ("ne pas salir") il est nécessaire d'extraire du CO2 déjà présent ("nettoyer ")Voilà un...
11/07/2020
Applying rock dust to croplands could absorb up to 2 billion tonnes of CO2 from the atmosphere

En plus de réduire les émissions ("ne pas salir") il est nécessaire d'extraire du CO2 déjà présent ("nettoyer ")
Voilà une approche complètementaire à la plantation d'arbres
https://phys.org/news/2020-07-croplands-absorb-billion-tonnes-co2.html

Adding crushed rock dust to farmland could draw down up to two billion tons of carbon dioxide (CO2) from the air per year and help meet key global climate targets, according to a major new study led by the University of Sheffield.

Do you have an innovative idea to help #PowerUpCooperation in the energy sector? Join the #GreenRecoveryChallenge, have ...
04/07/2020
The Green Recovery Challenge | Virtual Berlin Energy Transition Dialogue (BETD)

Do you have an innovative idea to help #PowerUpCooperation in the energy sector? Join the #GreenRecoveryChallenge, have your idea verified by experts and share your ideas in person at the next #BETD2020 in Berlin. Applications close 18.10.2020. https://bit.ly/2NNXgVM

The Green Recovery Challenge is an ideas competition to encourage, inspire, and discover innovative ideas to Power Up international cooperation in energy.

17/05/2020
Hallucination pure et simple
23/04/2020
A Saint-Brieuc, les pêcheurs s’opposent aux travaux préliminaires - GreenUnivers

Hallucination pure et simple

Les relations se tendent entre les marins-pêcheurs de Saint-Brieuc et Réseau de transport d’électricité (RTE) et Ailes Marines, la société de projet détenue à 100% par Iberdrola pour mener à bien la construction du parc éolien en mer. Le comité départemental des pêches maritimes et de...

Dix personnes contaminées dans un restaurant chinois: une étude conclut que l'air conditionné a propagé le coronavirus
21/04/2020
Dix personnes contaminées dans un restaurant chinois: une étude conclut que l'air conditionné a propagé le coronavirus

Dix personnes contaminées dans un restaurant chinois: une étude conclut que l'air conditionné a propagé le coronavirus

C’est l’histoire de trois familles (familles A B C) qui se rendent dans le même restaurant climatisé à Guangzhou, en Chine, en janvier dernier. Une de ces familles rentrait d’un voyage à Wuhan (le fameux épicentre de l’épidémie de coronavirus...

The recycling industry was already struggling before the pandemic. Now, an increasing number of cities are suspending re...
10/04/2020
Robots Welcome to Take Over, as Pandemic Accelerates Automation

The recycling industry was already struggling before the pandemic. Now, an increasing number of cities are suspending recycling services, partly out of fear that workers might contract the coronavirus from one another while sorting through used water bottles, food containers and boxes.

One solution: Let robots do the job.

https://www.nytimes.com/2020/04/10/business/coronavirus-workplace-automation.html

Broad unease about losing jobs to machines could dissipate as people focus on the benefits of minimizing close human contact.

Mother of invention: the new gadgets dreamt up to fight coronavirus
02/04/2020
Mother of invention: the new gadgets dreamt up to fight coronavirus

Mother of invention: the new gadgets dreamt up to fight coronavirus

Driving to work at his factory to the west of London last week, designer Steve Brooks had coronavirus on his mind. What could he make that would let him open a door without touching the handle?

Si vous vous sentez malade et êtes en mesure de passer un test pour le nouveau coronavirus, il est très probable qu'il s...
26/03/2020
To win the long game against coronavirus, scientists race to perfect a different kind of test

Si vous vous sentez malade et êtes en mesure de passer un test pour le nouveau coronavirus, il est très probable qu'il s'agisse d'un écouvillonnage de la bouche et du nez. Les écouvillons seront envoyés à un technicien de laboratoire, qui les recherchera pour la séquence d'ARN unique du virus . S'ils sont présents, cela signifie que vous avez une infection Covid-19 active. Bien que les chiffres varient, une estimation suggère que 368 000 de ces tests ont été administrés aux États-Unis.

Mais que se passe-t-il si vous vous sentez malade il y a quelques semaines, que vous vous en remettez et que vous voulez savoir si vous avez peut-être eu Covid-19? Pour cela, le test d'ARN moléculaire n'aidera pas. Au lieu de cela, vous avez besoin d'un test sérologique: un test qui recherche dans votre sérum sanguin les signes d'une réponse immunitaire à l'infection.

Les tests sérologiques pour le nouveau coronavirus ne sont pas encore largement disponibles aux États-Unis, même si leur traitement est plus simple et moins gourmand en technologie que les tests moléculaires. Un certain nombre de tests sérologiques sont à divers stades de développement par des laboratoires et des entreprises privées, principalement en Chine, dont certains sont des modifications de tests plus anciens développés pour l'épidémie de SRAS de 2004. Maintenant, les immunologistes se précipitent pour évaluer ces tests, développer des alternatives rationalisées et décider de la meilleure façon de les utiliser dans la réponse actuelle aux coronavirus.

Some serologic tests are being marketed as an easier alternative to molecular tests, but people should be wary of using any blood test to diagnose an infection.

28/02/2020

MIT : Is Texas the new promised land for Bitcoin miners? The backers of several big-money projects are betting yes, thanks to the state’s cheap electricity and unique regulatory environment. If their ambitious plans come to fruition, it could lead to a profound shift in the geographic distribution of an essential component of the world’s most popular cryptocurrency network.

Some examples: A project from a company called Layer1 Technology went live last week in west Texas, funded by $50 million from venture capitalists. It says it will soon have 100 megawatts of electricity devoted to mining Bitcoin. Leading mining chip maker Bitmain, which is based in China, has also moved into Texas, opening a facility with 50 MW of power in a town called Rockdale in October. A third big player, a German firm called Northern data, says it plans to build the largest mining facility in the world, also in Rockdale. It’s a race to deploy the most efficient mining hardware at the biggest scale.

Why Texas?: It has cheap electricity thanks to an abundance of natural gas and a boom in the development of wind power over the past decade. Its energy market is also deregulated, meaning big consumers like Bitcoin mines can negotiate power purchase agreements directly with electricity producers.

28/02/2020

Senator Bernie Sanders, the front-runner for the Democratic nomination in this year's presidential election, has put forth the most audacious climate plan among the contenders.

The details: He wants to pump more than $16 trillion into a version of the Green New Deal that would eliminate emissions from the US power sector, as well as all ground transportation, within a decade. To pull it off, he’d direct new or expanded federal agencies to build nearly $2.5 trillion worth of wind, solar, geothermal, and energy storage projects. He also wants to invest more than $2 trillion to help families and small businesses improve the energy efficiency of their homes, buildings, and operations; and more than $1 trillion to retrofit or construct bridges, roads and coastal protections in ways that will stand up to harsher climate conditions.

However: There are doubts about the political and economic feasibility of his sweeping vision, as well as the wisdom of some of his particular technical proposals.

Si @FredPaya et @Valeurs sont contre le PV, voila une excellente raison de le soutenirL'alliance des réactionnaires et d...
18/02/2020
Les arnaques de la révolution verte : le gouffre financier de la filière photovoltaïque

Si @FredPaya et @Valeurs sont contre le PV, voila une excellente raison de le soutenir
L'alliance des réactionnaires et des conservateurs
Les arnaques de la révolution verte : le gouffre financier de la filière photovoltaïque https://shar.es/a3PJJQ via @Valeurs

Commençons par un peu de physique. Connaissez-vous le watt-crête (ou Wc) ? C'est la puissance électrique maximale d'une installation. Pour un équipement photovoltaïque, c'est donc la puissance maximale produite par des cellules dans des conditions standards.

Une récente conférence à Kedge Bordeaux était l'occasion de revenir sur la fake-news des « métaux rares », mais aussi de...
23/12/2019
Voiture électrique : les prix des métaux nécessaires aux batteries en chute libre

Une récente conférence à Kedge Bordeaux était l'occasion de revenir sur la fake-news des « métaux rares », mais aussi de préciser que le désordre entretenu entre les notions de lanthanides (ou terres-rares) et l'expression malheureuse de « métaux rares » ajoutait à la confusion des esprits, notamment dans le monde politique.

CHRONIQUE. Depuis plusieurs mois, l'information d'un risque d'une future pénurie de "métaux rares" et d'une forte dépendance à l'égard de la Chine est reprise sans discernement sur plusieurs canaux d'information, faisant craindre que la production de batteries européennes pour les véhicules ....

Générateur de froid révolutionnaire : Alpinov X réalise une levée de fonds de 4,8 ME – Enerzine
16/12/2019
Générateur de froid révolutionnaire : Alpinov X réalise une levée de fonds de 4,8 ME – Enerzine

Générateur de froid révolutionnaire : Alpinov X réalise une levée de fonds de 4,8 ME – Enerzine

Générateur de froid révolutionnaire : Alpinov X réalise une levée de fonds de 4,8 ME il y a 1 semaineMarché Energie, Recherche, TechnoCommentaires393 Vus Alpinov X, qui développe un générateur de froid haute performance, a levé presque 5 millions d’euros pour réaliser des tests produits...

Biogaz: une start-up grenobloise lève 10M EUR pour se développer en Amérique
13/11/2019
Biogaz: une start-up grenobloise lève 10M EUR pour se développer en Amérique

Biogaz: une start-up grenobloise lève 10M EUR pour se développer en Amérique

Biogaz: une start-up grenobloise lève 10M EUR pour se développer en AmériquePar Le Figaro avec AFPLa jeune pousse grenobloise Waga Energy, qui a développé une technologie permettant d'injecter dans le réseau de gaz le méthane issu des décharges, a annoncé mardi une levée de fonds de 10 mil...

Efficacité énergétique : Accenta lève 4,7 M€ - GreenUnivers
16/10/2019
Efficacité énergétique : Accenta lève 4,7 M€ - GreenUnivers

Efficacité énergétique : Accenta lève 4,7 M€ - GreenUnivers

Accenta, entreprise francilienne spécialisée dans les technologies de chauffage et climatisation bas carbone pour les bâtiments et écoquartiers, a levé 4,7 M€, à parité auprès du fonds de capital-risque Serena et du groupe Eren via sa filiale Eren TES (Pâris Mouratoglou). De son côté, B...

The desperate race to cool the ocean before it’s too late
01/10/2019
The desperate race to cool the ocean before it’s too late

The desperate race to cool the ocean before it’s too late

Holly Jean Buck is a fellow at UCLA’s Institute of the Environment and Sustainability. This is an adapted excerpt from her upcoming book After Geoengineering: Climate Tragedy, Repair, and Restoration (September 2019, Verso Books).

27/09/2019

Un bel editorial: "30 ans d’éco-innovations qui confortent l’élan de la transition écologique"

"L’occasion est trop belle pour la rater. Green News Techno sort aujourd’hui son 300e numéro, soit dix ans d’existence pour le titre et personnellement 30 ans de carrière sur cette spécialité de la veille eco-technologique à travers divers supports. De quoi jouer l’ancienne combattante et jeter un oeil bienveillant sur trois décennies d’évolutions de cette spécialité.
Il y a 30 ans, bien qu’il existât un ministère de l’environnement depuis déjà dix-huit ans, la problématique de la préservation de la planète et du climat était bien évidemment loin de susciter autant d’attention qu’aujourd’hui dans la société (les marches pour le climat en sont le témoin) et dans les médias. Très peu de publications professionnelles étaient d’ailleurs consacrées à ces filières et les médias plus grand public ne couvraient que très rarement ces sujets (sauf catastrophes) à l’exception de quelques pionniers dont faisait partie Roger Cans au Monde. L’environnement y était traité le plus souvent à travers les contraintes réglementaires et les enjeux de pollution (de l’air, de l’eau) et de déchets, mais encore rarement par le prisme des solutions. D’où le choix pris à cette époque avec une collègue, Juliette Fauchet, d’orienter La Lettre de l’environnement, récemment créée, sur le suivi des solutions concrètes et technologiques avec très vite un regard parallèle sur les brevets déposés.
Le début d’une quête sans fin, et passionnante, d’informations concrètes et utiles permettant à chacun d’avancer vers des activités de plus en plus durables.
Le défi de la veille éco-technologique est cependant très difficilement relevable car c’est un puits sans fond, plus encore aujourd’hui qu’il y a trente ans, du fait des évolutions de perception des enjeux écologiques et énergétiques. Les éco-activités sont en effet passées progressivement d’une vision segmentée, en silo, et limitée globalement à trois domaines (air, eau, déchets), à une approche globale, totalement décloisonnée et élargie à de nombreuses nouvelles thématiques. On a ainsi constaté la montée en puissance des questions d’énergie « propre » puis « décarbonée », l’arrivée de la notion de technologies propres et économes, de gestion des sols, de chimie « verte » et/ou biosourcée, de biotechnologies vertes, blanches ou bleues, puis encore d’efficacité énergétique ou hydrique, d’éco-toxicité, de santé-environnement, d’agro-écologie, de GreenIT etc. Tout cela s’entremêlant et interagissant de plus en plus. Au final aujourd’hui, c’est bien la notion globale de « Ressources » qui est au coeur de tout : des ressources qu’il faut utiliser avec efficience pour les économiser, des ressources qu’il faut diversifier (en recyclant les matières, l’eau et les énergies, en utilisant le végétal ou de nouvelles ressources minérales, en utilisant l’énergie de l’eau, du soleil, de vent...) et des ressources existantes qu’il faut enfin protéger. Sans oublier en transversal l’apport du numérique pour relever tous ces challenges.
Ces évolutions du champ d’investigation sont la source d’une grande satisfaction car elles reflètent tout le chemin parcouru pour faire passer la question environnementale d’une notion de contrainte et de coûts à une opportunité économique : pour l’emploi, mais aussi en compétitivité, avec des économies à la clé (énergie, matières premières) et de la pérennité pour les entreprises et les filières industrielles et commerciales.
Et dans ce schéma, l’innovation technologique permanente a joué un rôle crucial, sachant souvent activer des trésors de créativité. Elle a aussi trouvé progressivement les moyens de s’appuyer sur un éco-système de l’innovation de plus en plus adapté pour soutenir un foisonnement de nouvelles solutions et ruptures technologiques. S’il y a deux ou trois décennies, l’innovation était principalement le fait de sociétés solides et de grands groupes, elle trouve aujourd’hui massivement appui sur des projets de startups et de valorisation de la recherche qui disposent de moyens d’accompagnement financiers et d’encadrement stratégiques sans commune mesure avec la fin des années 80’. Un rapide calcul réalisé sur les deux dernières années de Green News Techno montre que plus de 500 entreprises ont été citées par an dans nos colonnes, principalement des PME et TPE, auxquelles il faudrait ajouter des travaux de recherche avancés et des centaines de brevets (en croissance continue).
Certes toutes les initiatives ne survivent pas, parfois parce que les choix technologiques ne sont finalement pas pertinents, mais aussi parce que des erreurs plus humaines ont été faites sur l’appréhension du marché, l’organisation industrielle, l’optimisation économique, ou que les innovations sont arrivées trop tôt… Mais cette dynamique de création
et d’innovation nourrit toujours la réflexion en profondeur. Alors que les mobilisations et les attentes se font à raison de plus en plus fortes sur toutes les questions climatiques et environnementales, il faut donc sans doute avoir conscience de la solidité et de la richesse de l’écosystème actuel qui constitue un socle bien plus solide pour continuer à progresser en matière d’environnement que celui qui a déjà permis de si grandes évolutions au cours des 30 dernières années. Donc même si tout ne va jamais assez vite, il est évident que la transition vers une économie basée sur une croissance durable ne sera pas une option car c’est déjà une réalité. N’en déplaise aux colporteurs de théories de l’effondrement de la société, le fourmillement de la R&D et de l’innovation permettent d’avoir un regard optimiste sur ce qu’il est possible de faire. Green News Techno va donc continuer à apporter sa pierre à l’édifice et assurer cette dissémination de l’information éco-technologique en conservant la plus grande ouverture d’esprit vis-à-vis de toutes les pistes d’innovation qui peuvent émerger, même si l’exhaustivité reste inaccessible, avec la volonté aussi de vous offrir toujours plus de services et de sources de réflexion.
Ce 300e numéro me permet enfin bien sûr de vous remercier de votre fidélité à la newsletter."
Cécile Clicquot de Mentque
Rédactrice en chef

Adresse

Numa, 39 Rue Du Caire
Paris
75002

Informations générales

L’humanité est, aujourd’hui, confrontée à une question majeure: Saura-t-on par la technique et l'innovation surmonter la décroissance ou, a minima rendre celle ci supportable ?

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Cleantuesday publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes