Décoloniser Les Arts

Décoloniser Les Arts Collectif décolonial
(57)

Visitez le site de Décoloniser les Arts !www.decoloniserlesarts.comBientôt une nouvelle rencontre publique ! Préparez vo...
21/04/2021
- Décoloniser les arts

Visitez le site de Décoloniser les Arts !
www.decoloniserlesarts.com

Bientôt une nouvelle rencontre publique ! Préparez vous à vous inscrire !
Il y a tant a dire et tant à faire dans cette période troublée !
Restons solidaires et vigilant.e.s !

DÉCOLONISER LES ARTS Tout au long de l’année 2015, nous sommes plusieurs à discuter de la nécessité de nous organiser contre le racisme structurel dans le monde des arts et de la culture, qui bénéficie d’une image de progrès et d’ouverture. En effet, les remises en cause qui ont suivi ...

17/04/2021

[EN LIBRAIRIE] « Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques » de Ya-Han Chuang

Nourri d’un travail ethnographique rare conduit depuis 2009, portant sur les trajectoires migratoires des populations asiatiques en France, la sociologue Ya-Han Chuang incarne par des récits de vie et des témoignages cette nouvelle génération née en France décidée à rompre avec le silence. L’autrice déconstruit l’image d’une communauté soumise, repliée sur elle-même et insérée dans une économie opaque.

➡ 📖 pour plus de détails sur ce livre : https://www.editionsladecouverte.fr/une_minorite_modele_-9782348065125

16/04/2021

ENTIÈRE SOLIDARITÉ AVEC LES FEMMES EN LUTTE D'IBIS BATIGNOLLES

L’association DÉCOLONISER LES ARTS réaffirme son entière solidarité avec les femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles en lutte depuis juillet 2019 et qui se battent contre la sous-traitance, le harcèlement racial et sexuel, la surexploitation et pour le respect et la dignité. Face à la compagnie Accor, dont les bénéfices ont augmenté mais qui refuse toujours de négocier, les femmes en lutte disent « Stop ! Ça suffit. On ne peut pas perdre notre dignité parce qu’on veut vivre un peu avec nos enfants. On ne peut pas laisser la sous-traitance nous maltraiter jusqu’aux os. »

En 2020, à la suite du premier confinement et au regard de ses conséquences dans le monde du travail et de la santé physique et mentale, DLA lançait une campagne contre le harcèlement racial. L’association affirmait qu’ilest urgent d’inscrire la lutte contre le harcèlement racial dans les droits des salarié.e.s et de former les équipes des structures de défense des droits à cette forme insidieuse et quotidienne du racisme qui précarise, jusque et y compris dans le milieu artistique.
Décoloniser les arts, qui se bat contre l’invisibilisation du travail des personnes racisées et leur exploitation dans le milieu artistique mais qui élargit son combat à toute la société, s’associe à la lutte des femmes en lutte d’Ibis Batignolles pour la dignité.

08/04/2021
FAITES PASSER - FAITES PASSER - FAITES PASSER - FAITES Souvenez-vous : en décembre 2018, nous avions reçu Kim O'Bomsawin...
12/03/2021

FAITES PASSER - FAITES PASSER - FAITES PASSER - FAITES

Souvenez-vous : en décembre 2018, nous avions reçu Kim O'Bomsawin, réalisatrice d'origine Abénakise. Nous avions projeté l'un de ses films, "Ce silence qui tue".
Aujourd'hui, elle nous propose un voyage avec l'une des plus grandes poétesses Innue, Joséphine Bacon.
Quand ce film sera-t-il visible sur les écrans en France ? Nous ne le savons pas, mais la production nous informe : "Nous allons lancer le film le 21 mars prochain en ligne, à l'occasion de la Journée Mondiale de la poésie et du dernier jour du festival de films québécois que l'on organise entre le 13 et le 21 mars sur la plateforme de la 25ème heure dans le cadre de la semaine de la francophonie. Cette séance virtuelle, à 18h, sera suivie d'une rencontre avec Joséphine."

Le film sera accessible à tous et toutes à partir du 22 mars sur plusieurs plateformes VOD : Universciné, Les Mutins de Pangée...

Nous attirons donc votre attention sur ce film et vous invitons à le voir et relayer l'information.

Notez :
Le lien facebook de l'événement : https://fb.me/e/6gWILkrcU

- Le lien facebook de la bande-annonce : https://fb.watch/47m0jUz-4k/

- Le lien pour s'inscrire à la séance du 21 mars : https://sallevirtuelle.25eheure.com/cinema/1/746

FAITES PASSER - FAITES PASSER - FAITES PASSER - FAITES

Souvenez-vous : en décembre 2018, nous avions reçu Kim O'Bomsawin, réalisatrice d'origine Abénakise. Nous avions projeté l'un de ses films, "Ce silence qui tue".
Aujourd'hui, elle nous propose un voyage avec l'une des plus grandes poétesses Innue, Joséphine Bacon.
Quand ce film sera-t-il visible sur les écrans en France ? Nous ne le savons pas, mais la production nous informe : "Nous allons lancer le film le 21 mars prochain en ligne, à l'occasion de la Journée Mondiale de la poésie et du dernier jour du festival de films québécois que l'on organise entre le 13 et le 21 mars sur la plateforme de la 25ème heure dans le cadre de la semaine de la francophonie. Cette séance virtuelle, à 18h, sera suivie d'une rencontre avec Joséphine."

Le film sera accessible à tous et toutes à partir du 22 mars sur plusieurs plateformes VOD : Universciné, Les Mutins de Pangée...

Nous attirons donc votre attention sur ce film et vous invitons à le voir et relayer l'information.

Notez :
Le lien facebook de l'événement : https://fb.me/e/6gWILkrcU

- Le lien facebook de la bande-annonce : https://fb.watch/47m0jUz-4k/

- Le lien pour s'inscrire à la séance du 21 mars : https://sallevirtuelle.25eheure.com/cinema/1/746

27/01/2021

Nous serons samedi 30 à la Marche des Libertés a Paris avec Art en grève.

27/01/2021

Nous serons samedi 30 janvier avec Art en grève Paris banlieues à la Marche des Libertés

Décoloniser les arts est signataire de cette tribune
16/12/2020

Décoloniser les arts est signataire de cette tribune

✊Après la stupeur, l'incompréhension face aux violences d'Etat, vient la riposte.✊

Les nombreuses mobilisations en France de ce samedi 12 contre les lois sécurité globale et séparatisme, ont rassemblé massivement, à Paris notamment où 15 000 personnes ont défilé de la place du Châtelet vers celle de la République.

Depuis plusieurs semaines, une partie de la population s'insurge contre des lois liberticides
Familles de victimes, mutilé.es pour l'exemple, militant.es antiracistes, décoloniaux, gilets jaunes et militant.es issu.es du mouvement autonome, défilent sous la même bannière en tête de cortège, unis.

La montée en puissance de la contestation contre la loi sécurité globale a pris la forme d'un mouvement à part entière.

Elle inquiète visiblement le pouvoir, qui n'a de cesse de renforcer la répression, afin de tenter d'affaiblir la mobilisation par la peur.
Il a été fait état de 147 arrestations ce jour là !

C'est avec beaucoup de rage envers les responsables de cette répression, mais aussi d'inquiétude et d'amour envers nos camarades, que nous avons appris que certain.es d'entre elles et eux ont dormi au dépôt, alors qu'ils et elles étaient retenu.es depuis samedi dernier en garde à vue et, concernant l'immense majorité d'entre eux et elles, pour des motifs fallacieux et même grotesques.

On citera entre autres, une interpellation pour déploiement de parapluie arc en ciel, symbole connu d'incitation à la haine et à l'émeute...
Ou du port d'une banderole revendicative, qui là encore devient un outil de propagande radicale.
Ou de l'interpellation de journalistes ayant commis le délit grave d'exercer leur mission informative.
A quand l'interdiction du slogan en manifestation ?
On n'en n'est plus bien loin.

En plus de charges violentes, incompréhensibles, des multiples tentatives policières de scinder le cortège en deux laissant place à des mouvements de foule en panique, de nombreuses arrestations arbitraires, le bilan des médics dénombre un chiffre très important de blessé.es à la tête, y compris de mineurs et de personnes âgées.

Non BFM, champions du monde de la fake news ce samedi, ce sang qui coulait n'était pas du maquillage.Ce n'est pas non plus un jeu, lorsque des manifestant.es se font agresser par des matraquages gratuits et incessants, et que d'autres se font violemment pousser et frapper à terre.

Ainsi que Médiapart le souligne, une fois encore, le ministre de l'intérieur a menti, les interpellations ne sont pas un moyen d'écarter des éléments dit "radicaux" mais sont des actes arbitraires.

Nous savons pertinemment qu'ils arrêtent des manifestant.es pour nous faire peur, nous dissuader d'exercer notre droit à contester, à nous exprimer. C'est plutôt l'inverse qui se produit, car en s'en prenant à nos camarades de cette manière, c'est notre détermination que le pouvoir en place renforce.

Cette dimension répressive est désormais systématique, et s'exerce à l'encontre des personnes habitantes des quartiers populaires, de celles non-blanches, musulmanes, gilets jaunes et militantes prétendument radicales, des journalistes faisant leur travail d'information, et elle s'intensifie, hasard étrange, au moment même où ces mobilisations prennent de l'ampleur.

Écarter ce qui les gêne, telle est la stratégie de ce pouvoir.

Comment ne pas s'indigner face à la rapidité de la justice lorsqu'il s'agit de condamner des opposants politiques, et son inefficacité lorsqu'il s'agit de sanctionner des policiers ayant commis des crimes? Comment ne pas être bouleversé alors que le même jour, des manifestant.es sont condamné.es, et la justice française prononce un non lieu dans l'affaire de Gaye Camara, tué d'une b***e dans la tête par la police?

Nous avons soutenu les manifestant.e.s blessé.es et les interpellé.e.s du 12 décembre, et grâce au soutien massif apporté devant le tribunal et l'absence évidente de charge à leur encontre, la plupart des personnes arrêtées ont étés libérées, cependant nous ne sommes pas dupes de ces manoeuvres d'intimidation.

Retirer les articles 21,22 et 24 ne suffit pas, si nous voulons remporter une victoire pour nos libertés déjà largement fragilisées et mises à mal, c'est pour le retrait TOTAL de la loi sur la sécurité globale que nous nous battrons, ainsi que pour toutes les lois visant à restreindre nos libertés.

Nous continuerons à construire tous et toutes ensemble les conditions pour un rapport de force qui fera basculer un pouvoir illégitime et destructeur.
Nous ne céderons rien aux lois contre le séparatisme et l'islamophobie qui en découle, pas plus qu'aux décrets visant à nous déposséder de notre part intime.

Un parapluie arc-en-ciel est le symbole de la paix que nous souhaitons ardemment dans un monde qui décidément n'est pas le leur !

Nous appelons les collectifs, les familles, les militant.es, les gilets jaunes, la jeunesse, et celles et ceux qui tiennent à s'exprimer dans la rue, contre ces injustices, à rejoindre nos tous prochains prochains appels et à se rassembler autour de cette lutte fondamentale pour notre liberté.

Signataires :
Cerveaux non disponibles
Brigade Anti Négrophobie
Union Juive Française pour la Paix UJFP
Collectif urgence notre police assassine
Justice Pour Angelo
Gilets Jaunes Rungis IDF
Bas les Masques
Jérôme Rodrigues Officiel
ACTA
Brigade de Solidarité Populaire Place des fêtes
Brigade de Solidarité Populaire Montreuil Bagnolet
Le Peuple Uni
Gilets Jaunes Place des Fêtes
Collectif de Défense des Jeunes du Mantois
Collectif du 10 novembre Contre l'Islamophobie
Femmes Gilets Jaunes Île-de-France
AMAR
Peuple Révolté
QG
Les réfractaires du 80
Décoloniser Les Arts
Gilets jaunes intermittent·e·s chômeur·e·s précaires
Art en Grève Paris-Banlieues
Collectif Vies Volees
Vérité et justice pour Lamine Dieng
Femmes Gilets Jaunes
Comité de soutien aux Femmes du Palais

www.sceneweb.fr
13/12/2020

www.sceneweb.fr

[portrait] Génération sceneweb (13/30). Rébecca Chaillon, la performance dans le ventre https://bit.ly/genechaillon Depuis une dizaine d’années, elle crée avec sa compagnie Dans Le Ventre des spectacles centrés sur les paroles et les corps féminins. Des performances engagées, féministes et décoloniales. Décoloniser Les Arts.

Faut lire hein!
12/12/2020
Décoloniser Les Arts

Faut lire hein!

⚠️ À lire et à partager ⚠️
La question des discriminations raciales à l'Opéra de Paris agite l'institution depuis plusieurs mois. Face à la fronde des danseurs, des danseuses et du personnel, le directeur Alexandre Neef a confié une mission sur ces questions à Constance Rivière et Pap Ndiaye. Ces derniers ont adressé un questionnaire à Décoloniser les Arts, voici la réponse de l'association.

https://blogs.mediapart.fr/decoloniser-les-arts/blog/101220/discriminations-raciales-une-gestion-inoperante

12/12/2020
Le Carreau du Temple

Le Carreau du Temple

🎙 [ LE CARREAU CHEZ VOUS ] 🎙

Retrouvez la webconférence de Les Rencontres de la Sorbonne sur "L'institutionnalisation de la migration : la création d'un récit" avec Françoise Vergès présidente de l'association Décoloniser Les Arts et Samia Chabani fondatrice-directrice de l'association Ancrages !

▶️ Infos : https://bit.ly/sorbonne20

A lire!
12/12/2020
Décoloniser Les Arts

A lire!

⚠️ À lire et à partager ⚠️
La question des discriminations raciales à l'Opéra de Paris agite l'institution depuis plusieurs mois. Face à la fronde des danseurs, des danseuses et du personnel, le directeur Alexandre Neef a confié une mission sur ces questions à Constance Rivière et Pap Ndiaye. Ces derniers ont adressé un questionnaire à Décoloniser les Arts, voici la réponse de l'association.

https://blogs.mediapart.fr/decoloniser-les-arts/blog/101220/discriminations-raciales-une-gestion-inoperante

⚠️ À lire et à partager ⚠️La question des discriminations raciales à l'Opéra de Paris agite l'institution depuis plusieu...
10/12/2020
Discriminations raciales : Une gestion inopérante

⚠️ À lire et à partager ⚠️
La question des discriminations raciales à l'Opéra de Paris agite l'institution depuis plusieurs mois. Face à la fronde des danseurs, des danseuses et du personnel, le directeur Alexandre Neef a confié une mission sur ces questions à Constance Rivière et Pap Ndiaye. Ces derniers ont adressé un questionnaire à Décoloniser les Arts, voici la réponse de l'association.

https://blogs.mediapart.fr/decoloniser-les-arts/blog/101220/discriminations-raciales-une-gestion-inoperante

La question des discriminations raciales à l'Opéra de Paris agite l'institution depuis plusieurs mois. Face à la fronde des danseurs, des danseuses et du personnel, le directeur Alexandre Neef a confié une mission sur ces questions à Constance Rivière et Pap NDiaye. Ces derniers ont adressé u...

10/12/2020

Harcèlement racial au b***et de Berlin dénoncé par la première danseuse noire Chloé Lopez Gomez.

RESPECT !!!!Le harcèlement racial que nous voulons faire reconnaître au même titre que le harcèlent sexuel consiste égal...
09/12/2020
« Venez, on sort ! » : dénonçant des propos racistes, les joueurs de PSG - Basaksehir quittent le terrain

RESPECT !!!!
Le harcèlement racial que nous voulons faire reconnaître au même titre que le harcèlent sexuel consiste également à interpeller les personnes par une appellation du genre : « Eh, Chinois.e ! « ou « le Noir ! » La personne n’a pas de nom ?
Ce qui s’est produit au cours du match PSG-Basaksehir la nuit dernière illustre parfaitement ce harcelement :

https://www.lemonde.fr/sport/article/2020/12/09/venez-on-sort-contre-le-racisme-les-joueurs-de-psg-basaksehir-quittent-le-terrain-de-la-ligue-des-champions_6062700_3242.html

Pour la première fois, une rencontre de la Ligue des champions de football n’est pas allée à son terme, après que les joueurs ont regagné les vestiaires, dénonçant une expression jugée raciste du quatrième arbitre.

En soutien au Collectif Black Flower, dont vous trouverez le communiqué ci-dessous publié sur Documentations.art "Nous p...
08/12/2020
Blackflower contre Sunflower — DOCUMENTATIONS

En soutien au Collectif Black Flower, dont vous trouverez le communiqué ci-dessous publié sur Documentations.art
"Nous publions aujourd’hui un communiqué - et la réponse qui a suivi - du collectif BlackFlower qui s’est constitué en réaction à un cas de racisme au sein de l’École supérieure des beaux-arts de Bordeaux. L’idée de ce texte n’est pas de mettre au pilori un·e étudiant·e mais de dénoncer la manière dont sont accompagné·e·s les étudiant·e·s en école d’art en France et le racisme structurel qui continue à s’y développer. [...]
***
APPEL
Nous appelons toute personne ou collectif solidaire au soutien de notre initiative, en relayant ce communiqué et en interpellant l’EBABX. Nous appelons les institutions de l’art contemporain, les artistes, les étudiant·e·s et toute personne concernée à engager par les moyens à leur disposition le chantier nécessaire afin de mettre un terme au racisme dans le milieu de l’art contemporain et de l’enseignement supérieur en France. Nous remercions celles et ceux qui nous ont déjà apporté leur soutien : l’Espace 29, la r***e Afrikadaa, la r***e Show et la Villa Arson qui nous a donné la parole lors du séminaire « Les pédagogies critiques en écoles d’art ». Enfin, nous appelons les collectifs et personnes qui agissent contre les discriminations et pour l’anti-racisme en écoles d’art à nous rejoindre lors d’une première rencontre inter-collectifs organisée à Paris, le 22 janvier 2021 (nous écrire pour les détails).

Collectif BlackFlower
Contact : [email protected] "
https://documentations.art/Blackflower-contre-Sunflower

Blackflower contre Sunflower07.12.2020 Collectif BlackFlower Tribunes Nous publions aujourd’hui un communiqué - et la réponse qui a suivi - du collectif...

02/12/2020
ACTA

ACTA

🔴 VERS UN ÉTAT AUTORITAIRE ?

🎥 David Dufresne et NnoMan reviennent sur la séquence actuelle et le basculement autoritaire du quinquennat Macron.

De la loi sécurité globale à la loi contre "les séparatismes", il est fait état d'une autonomisation de la police, poussée par les syndicats policiers qui de victoires en victoires imposent un rapport de force écrasant auprès du Ministère de l'Intérieur.

Si l'article 24 de la loi pourrait être réécrit, alors même qu'il a été voté il y'a une semaine, ou qu'il pourrait être recopié mots pour mots dans la loi contre "les séparatismes", il faut noter cette pression constante : interdire de diffuser les images de violences policières, car c'est bien la guerre des images qui est en jeu.

De l'antiterrorisme au droit commun, les différentes lois présentent un schéma particulier : une société sous contrôle, où les contre pouvoirs sont écrasés. Les mobilisations massives seront dès lors décisives quant à l'étendue de ce tournant sécuritaire.

#StopLoiSécuritéGlobale

Adresse

Twitter @decoloniserarts
Paris

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Décoloniser Les Arts publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Décoloniser Les Arts:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes