Maisons d'accueil l'Îlot

Maisons d'accueil l'Îlot Créée en 1969 et reconnue d'utilité publique, l’Îlot accueille, héberge et accompagne vers la réinsertion des personnes en grande détresse, en particulier lorsqu’elles sortent de prison ou sont sous main de justice.

L'Îlot est titulaire du label Don en Confiance depuis 1996, une partie de ses ressources provient de la générosité du public.

Fonctionnement normal

[TIG]Découvrez le témoignage d'Isabelle Cartagena, responsable des Ateliers Qualification Insertion sur la #réinsertion ...
27/07/2021
Le TIG, un outil de réinsertion professionnelle

[TIG]
Découvrez le témoignage d'Isabelle Cartagena, responsable des Ateliers Qualification Insertion sur la #réinsertion professionnelle grâce au Travail d'Intérêt Général (TIG) dit pédagogique.

" La peine alternative prend ici tout son sens et a une vraie valeur ajoutée pour la société"

https://www.ilot.asso.fr/s-informer/temoignages/tig-outil-reinsertion-professionnelle/

Depuis 2016, en Seine-Saint-Denis (93), nous accueillons des personnes condamnées au travail d’intérêt général (TIG). Ici les TIG sont dits « pédagogiques » car il s’agit avant tout de travailler sur l’insertion professionnelle et de permettre ainsi à la personne de trouver une place ...

[RÉINSERTION]Le dispositif Emergence, proposé par le CNAM, accompagne à la création/reprise d'entreprise des personnes p...
21/07/2021
Réinsertion - Au centre pénitentiaire d'Orléans-Saran, on met à mal la récidive, avec l'appui du CNAM

[RÉINSERTION]

Le dispositif Emergence, proposé par le CNAM, accompagne à la création/reprise d'entreprise des personnes placées sous main de justice. La formation permet aux élèves de pouvoir identifier où en est leur projet de création ou reprise d’entreprise, de se poser les bonnes questions (suis-je fait pour l’entrepreneuriat ? quelles qualités me faut-il ? quelles sont mes compétences ? quels sont mes points faibles ? ...).

Pour certains, il s’agira de les aider à développer leur projet, pour d’autres, de faire émerger un projet.

Le conservatoire national des arts et métiers Centre-Val de Loire a remis des attestations de réussite de formation "Emergence : vers le désir d'entreprendre", ce mardi 20 juillet, au centre pénitentiaire d'Orléans-Saran. Quatre détenus, deux femmes et deux hommes, ont présenté leur projet.

[TIG] L'Îlot a signé mercredi 7 juillet une convention nationale avec l'ATIGIP lui permettant d'accueillir des personnes...
08/07/2021
Signature convention nationale TIG

[TIG]

L'Îlot a signé mercredi 7 juillet une convention nationale avec l'ATIGIP lui permettant d'accueillir des personnes en travail d'intérêt général (TIG) sur l'ensemble de ces établissements et dispositifs d'insertion professionnelle. Grâce à cette convention nationale nous pourrons accompagner davantage de TIG et développer nos actions de réinsertion envers ce public. Une belle impulsion portée par le dynamisme de l'équipe de l'ATIGIP.

L’Îlot et l’agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle (ATIGIP) ont signé ce mercredi 7 juillet une convention nationale pour l’accueil des personnes condamnées à un travail d’intérêt général dans tous les établissements et dispositifs de l’assoc...

[TRAVAIL EN PRISON]En Corse, l'association Isatis forme des personnes détenues dans la prison de Borgo au travail du boi...
05/07/2021
Prison de Borgo : préparer sa réinsertion par le travail du bois

[TRAVAIL EN PRISON]

En Corse, l'association Isatis forme des personnes détenues dans la prison de Borgo au travail du bois.
Après trois mois, le chantier d'insertion est un succès.
L'administration pénitentiaire réfléchit à élargir le nombre de bénéficiaires, voire à l'ouvrir aux femmes détenues.

Depuis le mois d'avril, l'association Isatis et la prison de Borgo ont mis en place un chantier de réinsertion. Certains détenus, proches de la sortie, apprennent à travailler le bois et créent leurs propres meubles et objets....

[SEMI-LIBERTE]L'Îlot a lancé fin 2020, un nouveau dispositif d'accompagnement professionnel à destination des personnes ...
29/06/2021
La semi-liberté, du temps en plus pour la réinsertion

[SEMI-LIBERTE]

L'Îlot a lancé fin 2020, un nouveau dispositif d'accompagnement professionnel à destination des personnes en semi-liberté de la Maison d'arrêt d'Amiens.
Grâce à une conseillère en insertion professionnelle, les personnes en aménagement de peine préparent leur sortie. Bilan de compétences, rédaction de CV, préparation aux entretiens, recherche de formations, tout est mis en œuvre pour leur permettre de retrouver rapidement une place dans la société et éviter la récidive.

Le projet d’accompagnement de personnes en semi-liberté de l’Îlot à Amiens a débuté en octobre dernier.

[PRISON] [VOTE]C'est seulement la deuxième fois, après les élections européennes en 2019, que les détenus des 188 prison...
23/06/2021
Régionales : "On se rend compte que notre voix compte", témoignent des détenus qui votent en prison

[PRISON] [VOTE]

C'est seulement la deuxième fois, après les élections européennes en 2019, que les détenus des 188 prisons de France peuvent voter directement dans leur maison d'arrêt, sans avoir à se déplacer au bureau de vote ou à voter par procuration ou par correspondance. Lors de ce scrutin, 8% de la population carcérale était éligible au vote. Pour ces élections régionales et départementales, ils sont plus de 11% à pouvoir s'exprimer dans les urnes.

Les Français sont appelés à élire leurs conseillers départementaux et régionaux ces dimanches 20 et 27 juin. Dans les prisons, comme à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, les détenus votent déjà depuis quelques jours. 

[SPECTACLE] [PRISON FEMMES]Il reste encore des places !Les 17 et 18 juin, La lucarne d'Ariane organise un mini-festival ...
16/06/2021

[SPECTACLE] [PRISON FEMMES]

Il reste encore des places !

Les 17 et 18 juin, La lucarne d'Ariane organise un mini-festival intitulé ""parole de femmes"" afin de donner la parole aux femmes, celles qui sont incarcérées, celles qui ne le sont plus, et celles qui en parlent. Aujourd'hui plus que jamais, il est nécessaire de tendre l'oreille et de prêter attention aux paroles des femmes qui nous entourent.
A travers, la discussion de cinq femmes liées au milieu carcéral et la narration de la correspondance de deux femmes (dont une incarcérée), la Lucarne d'Ariane veut honorer ces femmes et leur parole.
Les deux événements auront lieu dans les locaux de Comme Vous Emoi à Montreuil.

[TRAVAIL] [PRISON]Entretien avec Dominique Simonnot, contrôleuse générale des lieux de privation de liberté.Le projet de...
15/06/2021
Dominique Simonnot : « Un contrat de travail pour les détenus serait plus protecteur »

[TRAVAIL] [PRISON]

Entretien avec Dominique Simonnot, contrôleuse générale des lieux de privation de liberté.

Le projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire, en cours de discussion au Parlement, prévoit de mieux encadrer le travail en détention.

Le projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire, en cours de discussion au Parlement, prévoit de mieux encadrer le travail en détention. L’analyse de Dominique Simonnot, contrôleuse générale des lieux de privation de liberté.

[Nouveau président de l'Îlot]Nommé président lors de l’assemblée générale ce 10 juin 2021, Félix de Belloy aura la missi...
14/06/2021
Félix de Belloy est nommé Président de l’Îlot

[Nouveau président de l'Îlot]

Nommé président lors de l’assemblée générale ce 10 juin 2021, Félix de Belloy aura la mission de mettre en œuvre un plan stratégique à cinq ans visant à faire de l’Îlot une association de référence nationale en matière de réinsertion des personnes sortant de prison ou sous main de justice. Dans la ligne droite de ce travail stratégique, des chantiers ont été lancés début 2021, réunissant tous les acteurs de l’association : salariés, administrateurs et bénévoles.

Le 10 juin 2021, l’assemblée générale de l’Îlot, association reconnue d’utilité publique, dont la mission depuis 50 ans est de favoriser la réinsertion des personnes sortant de prison ou sous main de justice, a élu Félix de Belloy, Président.

[REPORTAGE] [PRISON]Dans un entretien inédit, 3 détenus racontent leur quotidien sans filtre. Rencontre aussi avec Justi...
11/06/2021
Génération 2021 Prison sous COVID

[REPORTAGE] [PRISON]

Dans un entretien inédit, 3 détenus racontent leur quotidien sans filtre. Rencontre aussi avec Justine, 29 ans, passée d’un master de droit à la case prison pour homicide involontaire. Sortie en pleine pandémie après 3 ans et demi derrière les barreaux, elle raconte son parcours hors norme et son combat pour « se racheter », malgré les difficultés de la crise.

Pour tenter de prévenir la récidive, des peines alternatives à la prison existent pourtant, comme le travail d’intérêt général (TIG) pour les petites peines. Découverte de la ferme de la Butte Pinson, dans le Val d’Oise, qui accueille Anis et Alexandre, deux jeunes tigistes, plus habitués aux murs des cités qu’aux pâturages dans les champs. « Le fait d’être entouré d’animaux, ça nous calme, confesse Anis. Même quand je rentre chez moi, ma mère voit très bien que je me sens mieux, que je ne m’énerve plus pour rien… Ici, je suis en train de grandir.

https://www.france.tv/slash/generation-2021/2545063-prison-sous-covid.html

65.000. C’est le nombre de personnes incarcérées actuellement en France. Parmi eux, une grande partie sont jeunes : 40% des personnes incarcérées ont entre 18 et 30 ans. À quoi ressemble leur vie derrière les murs ? Est-ce que le Covid impacte leurs conditions de détention ? Visite surprise...

A Amiens, nous travaillons avec l’association le Mail pour les personnes souffrant d’addictions.Pour les personnes sous ...
09/06/2021
Comment sortir de l’addiction ? Notre partenariat avec le Mail

A Amiens, nous travaillons avec l’association le Mail pour les personnes souffrant d’addictions.
Pour les personnes sous main de justice ou sortant de #prison, le taux de personnes dites « addicts » est en effet plus élevé que dans le reste de la population et constitue un véritable frein à la #réinsertion.

L’Îlot s’appuie sur de nombreux partenaires pour accompagner ses bénéficiaires vers la réinsertion.

[VACCINATION]L'Îlot continue à se mobiliser contre le Covid-19 en organisant des temps de vaccination pour les personnes...
03/06/2021
La vaccination des personnes en grande précarité

[VACCINATION]

L'Îlot continue à se mobiliser contre le Covid-19 en organisant des temps de vaccination pour les personnes en grande précarité dans son CHRS Les Augustins, à Amiens.

L'Îlot accueille, héberge et accompagne vers la réinsertion des personnes en grande détresse, en particulier lorsqu'elles sortent de prison. L'association accompagne ces personnes dans leur démarche personnelle et volontaire pour retrouver une place dans la société, notamment par l'accès au ...

[LECTURE]A écouter, le texte écrit à 6 mains par des résidents du CHRS Les Augustins et le conteur Gérard Alle, dont voi...
02/06/2021
Les tontons zonzons

[LECTURE]

A écouter, le texte écrit à 6 mains par des résidents du CHRS Les Augustins et le conteur Gérard Alle, dont voici un extrait :
" Des gars bien, les tontons. mais tous à chercher le sommeil depuis la tendre enfance. Abandonnés. Placés. Enfermés. Fouillés au corps. Humiliés. Derrière les murs, à rêver d'un crayon de soleil. Ils auraient aimé payer leur dette en se rendant utiles, plutôt que de croupir dans un placard ou d'être condamnés à vendre leur alliance pour un paquet de clopes. M***e à la fin ! Donnez-leur des guitares. Donnez-leur une carte de bus. Donnez-leur une carte vitale. Donnez-leur un peu de monnaie, au moins, pour qu'à la sortie ils ne soient pas obligés de dormir dans une bagnole. Pour que dehors ne soit pas une autre zonzon."

Les auteurs : Gérard Alle, Alexis, Franck, Jérôme, Djamal, Daniel et Dimitri.

[TÉMOIGNAGE] [BÉNÉVOLAT]Découvrez le témoignage fort d'Audrey, bénévole qui donne des cours de relaxation au CHRS les Au...
01/06/2021
L’engagement bénévole d’Audrey

[TÉMOIGNAGE] [BÉNÉVOLAT]

Découvrez le témoignage fort d'Audrey, bénévole qui donne des cours de relaxation au CHRS les Augustins à Amiens auprès d'hommes sortant de #prison ou sous main de justice.

Si une personne me dit que la séance lui a fait du bien ou qu’elle souhaite revenir, c’est la plus belle chose pour moi

[RÉINSERTION]Au centre éducatif renforcé (CER) Mustang, à Mouzon, dans les Ardennes, huit mineurs délinquants condamnés ...
31/05/2021
Ardennes : à Mouzon, comment le cheval aide à la réinsertion de mineurs délinquants

[RÉINSERTION]

Au centre éducatif renforcé (CER) Mustang, à Mouzon, dans les Ardennes, huit mineurs délinquants condamnés découvrent pendant quatre mois la campagne champardenaise et les soins aux chevaux. Une alternative à la détention, pour éviter les récidives et les remettre à terme sur la bonne voie.

Au centre éducatif renforcé (CER) Mustang, à Mouzon, dans les Ardennes, huit mineurs délinquants condamnés découvrent pendant quatre mois la campagne champardenaise et les soins aux chevaux. Une alternative à la détention,...

[FEMMES] [PRISON]Qu’elles soient prisonnières, proches de prisonniers ou victimes de violences, qu’est-ce que la prison ...
21/05/2021
Des femmes violentes | ARTE Radio

[FEMMES] [PRISON]

Qu’elles soient prisonnières, proches de prisonniers ou victimes de violences, qu’est-ce que la prison fait aux femmes ?

Dans ce premier épisode, des femmes autrices de violences racontent leurs parcours avant leur entrée en prison. En donnant à entendre sans tabou ni concession des parcours de femmes violentes, ce premier volet nous invite à interroger la violence au prisme du genre : Eve a poignardé plusieurs conjoints violents et Zineb, jeune délinquante, est devenue proche des réseaux djihadistes.

Un podcast à soi est de retour avec un nouvel épisode qui nous invite à interroger la violence au prisme du genre.

[PRISON]En Nouvelle-Calédonie, des personnes détenues ont bénéficié d'une initiation à l'environnement grâce au partenar...
20/05/2021
Des détenus du Camp-Est sensibilisés à la protection de l'environnement - Nouvelle-Calédonie la 1ère

[PRISON]
En Nouvelle-Calédonie, des personnes détenues ont bénéficié d'une initiation à l'environnement grâce au partenariat entre le service pénitentiaire d'insertion et de probation et une association locale.

Ce mercredi 19 mai, une poignée de détenus du Camp-Est de Nouville, a pu profiter d'une sortie nature dans la mangrove de Magenta. Objectif : les sensibiliser à l'env

[PRISON]Dans le Vaucluse, une Structure d'Accompagnement vers la Sortie (SAS) pourra accueillir 120 détenus sous le régi...
12/05/2021
Une "structure d'accompagnement vers la sortie" va voir le jour en 2023 à côté de la prison du Pontet

[PRISON]

Dans le Vaucluse, une Structure d'Accompagnement vers la Sortie (SAS) pourra accueillir 120 détenus sous le régime de semi-liberté en 2023. L'objectif de ce lieu est de désengorger les prisons et de travailler avec les détenus à leur réinsertion.

En 2023, une "structure d'accompagnement vers la sortie" va être créée à proximité du centre pénitentiaire du Pontet. Elle pourra accueillir 120 détenus sous le régime de semi-liberté. L'objectif de ce lieu est de désengorger les prisons et de travailler avec les détenus à leur réinsert...

🔓 [PRISON]Un reportage émouvant sur un sujet dont on parle peu : les difficultés à maintenir un lien familial en prison....
10/05/2021
"C’est dur de savoir que maman vit ici": quand la prison saccage les liens parents-enfants [reportage dans un parloir]

🔓 [PRISON]

Un reportage émouvant sur un sujet dont on parle peu : les difficultés à maintenir un lien familial en prison.
Au Royaume-Uni, une étude prouve que lorsqu'on permet à la personne détenue de passer du temps avec ses enfants, le taux de récidive est diminué par deux.

Certains n’ont pas eu le droit de voir leurs enfants pendant des années, d’autres partagent quelques moments minutés dans un parloir. Et tous souffrent de ce manque de l’autre. Une détresse attisée par la crise du Covid. Rencontres avec parents détenus et enfants à la prison des Baumette...

[TRAVAIL EN PRISON]Un collectif alsacien de personnel pénitentiaire et de citoyens propose 70 manières de lutter contre ...
05/05/2021
En prison, la longue marche des détenus pour travailler et s'éviter la récidive

[TRAVAIL EN PRISON]

Un collectif alsacien de personnel pénitentiaire et de citoyens propose 70 manières de lutter contre la récidive et d’améliorer les conditions de détention. Leur leitmotiv : favoriser le travail en s’ouvrant sur l’extérieur.

Deux détenus sur trois ne travaillent pas et près de 60% des sortants récidivent dans les 5 ans. Un collectif alsacien de personnel pénitentiaire et de citoyens propose 70 manières de lutter contre cette récidive et d’améliorer les conditions de détention. Leur leitmotiv : favoriser le tra...

[REPORTAGE] [RÉINSERTION]3 histoires de vies après la prison.Avec le témoignage fort de Sébastien accueilli dans notre C...
28/04/2021
Prison : la vie après la peine

[REPORTAGE] [RÉINSERTION]

3 histoires de vies après la prison.

Avec le témoignage fort de Sébastien accueilli dans notre CHRS Les Augustins à Amiens, fragilisé par des années de détention.
" Les quatre premiers jours, il les a passés dans sa chambre, sans mettre le nez dehors. « Je n’osais pas, explique-t-il. Il m’a fallu du temps pour me sentir autorisé. »
Il avait aussi peur de se perdre, de rentrer en re**rd au foyer et d’être renvoyé derrière les barreaux. « C’est ma hantise », dit-il."

Découvrez la suite du reportage réalisé par Secours Catholique - Caritas France

À quoi ressemble la vie après des années d’emprisonnement ? Sébastien, Bruce et David sont sortis de prison après des peines de plusieurs années d'incarcération. Ceux qui les ont rencontrés ou eux-mêmes racontent les premiers pas effectués en...

🤝 [RÉINSERTION]Une nouvelle initiative d'accueil de personnes détenues en placement extérieur, dans une ferme maraîchère...
26/04/2021
Loire-Atlantique : ferme de réinsertion de détenus à Saint-Gildas des Bois, ce projet qui fait tant débat

🤝 [RÉINSERTION]

Une nouvelle initiative d'accueil de personnes détenues en placement extérieur, dans une ferme maraîchère, cette fois-ci en Loire-Atlantique.
Le projet prévoit d'accueillir et accompagner 10 personnes d'ici le début de l'été.

La ferme de réinsertion pour détenus en fin de peine de Saint-Gildas des Bois devrait accueillir 10 détenus-résidents avant cet été. Le point sur ce projet qui divise.

🔓 [PRISON]  [PODCAST]Le Système est un podcast en six épisodes narrant la détention de Karim, condamné à huit mois de dé...
13/04/2021
Le système

🔓 [PRISON] [PODCAST]

Le Système est un podcast en six épisodes narrant la détention de Karim, condamné à huit mois de détention à la veille de ses 40 ans. Une histoire accompagnée des témoignages et analyses de professionnelles de la justice et de proche de détenus: Valentine, procureure, Sophie, surveillante pénitentiaire, Émilie, directrice de SPIP et Mathilde, sœur de Karim.
Produit par Slate.fr Podcasts

Podcast Le système: découvrez la liste de tous les épisodes de Le système à écouter sur Slate Audio.

Adresse

88, Boulevard De La Villette
Paris
75019

Téléphone

+33143143100

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Maisons d'accueil l'Îlot publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Maisons d'accueil l'Îlot:

Vidéos

L’Îlot en quelques mots...

L’association Maisons d’accueil l’Îlot accueille, héberge et accompagne dans leurs démarches de réinsertion des hommes et des femmes en grande précarité. Depuis sa création, en 1969, elle milite pour un changement de regard de la société civile sur ceux qui ont connu la prison. C’est pourquoi elle accorde une attention toute particulière aux personnes sortant de prison ou en aménagement de peine.

L’Îlot agit en Picardie à Amiens et en région parisienne à Paris et dans le Val-de-Marne, en partenariat avec de nombreux organismes dont les services pénitentiaires d’insertion et de probation. Reconnue d’utilité publique depuis 1998, l’association est membre du Comité de la Charte pour un don en confiance.

Accueillir, héberger et accompagner sur la durée

Avec 5 maisons d’accueil en France, nous accueillons chaque année près de 1200 personnes et offrons à nos résidents, par un accompagnement social et éducatif, les moyens de se stabiliser après une période d’incarcération ou de précarité.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes