In)visible Walls

In)visible Walls 3 jours dédiés à la question des murs, tangibles et immatériels, qui divisent encore le monde actuel en liant créations artistiques et rencontres-débats.

English version below --------------------- Suite aux 25 ans de la chute du mur de Berlin en 2014 et dans le cadre des 90 ans de la Cité internationale universitaire de Paris en mai 2015 : Trois jours dédiés à la question des murs, tangibles et immatériels, qui divisent encore le monde actuel, dans un lieu unique où la paix est au cœur de tous les échanges. Un événement fort rythmé par des créations artistiques, appuyées par des rencontres-débats. LES MURS EN IMAGES Une exposition de photographies sur le thème de l’abolition des frontières. Des projections de films documentaires et de fiction. LES MURS EN ACTION Une performance street-art sur un bâtiment désaffecté. LES MURS EN QUESTION Deux rencontres-débats - Les murs invisibles : que reste-t-il du mur de Berlin ? - L’Union européenne dresse-t-elle de nouveaux murs ? Un événement créé par l'association Point B'art! ------------------------------------------------------------------- In 2014, Following the 25th birthday of the Fall of the Berlin Wall and in the framework of the 90th birthday of the Cité internationale universitaire of Paris in May 2015 Three days dedicated to these walls, tangible and immaterials, who still divide our contemporary world will be taking place in a unique place where peace is at the heart of every exchange. An impulsive event, rythmed with artistic work, and strengthened with meeting-debates Walls in pictures : a photograph exhibition about the abolition of frontiers projections of documentaries and fictions Walls in motion a street-art performance on a disused building Walls in questions Two meeting-debate invisible walls : what remains of the Berlin Wall Is the European union building new walls ? An Point B'art ! Association event.

02/08/2016
Crise des migrants : l’avis du Défenseur des droits sur l'accord UE-Turquie. En bref - Actualités - Vie-publique.fr

Le Défenseur des Droits, Jacques Toubon, considère que le renvoi des migrants vers la Turquie est en soi problématique ("comment la Turquie est-elle soudainement devenue un pays sûr ?").

Il s’inquiète, en outre, de ses conséquences factuelles : conditions de rétention dans les centres de tri avant le renvoi en Turquie, utilisation de routes plus dangereuses pour arriver en Europe, etc.

Le Défenseur des droits a publié, le 11 juillet 2016, un avis sur l’accord de mars 2016 entre l’Union européenne (UE) et la Turquie relatif à crise des réfugiés. Ce dispositif tend à "convaincre la Turquie de réduire le flux des candidats au départ vers l’Europe en contrepartie d’une relance du proc...

The Walls That Exist in Our Minds
28/07/2016
The Walls That Exist in Our Minds

The Walls That Exist in Our Minds

As part of his series “This Age of Migration,” humanitarian commentator Paul Currion examines why more states than ever are erecting walls in reaction to migration, and the dangerous emergence of a migration-industrial complex.

The great escape
11/07/2016
The great escape

The great escape

Almost a thousand people drowned in the waters between Libya and Italy in May. Yet still more migrants come. Can anything be done, or are we experiencing a crisis without end?

La ville où les murs ont la parole - Books
01/07/2016
La ville où les murs ont la parole - Books

La ville où les murs ont la parole - Books

Des représentants de la police et certains hommes politiques sont vent debout contre une fresque réalisée dans le cadre d’un festival d’arts de rue à Grenoble : on y une Marianne matraquée par deux membres des forces de l’ordre. Ils demandent donc que le dessin soit effacé. Mais les graffitis ont to...

23/03/2016
Euronews English

Act now - Ne donnons aucune prise au ressentiment, ne donnons aucune chance à la déshumanisation, ne cédons pas non plus ni au mépris ni au déni des situations humaines actuelles. Enrichissons nous de leurs valeurs intrinsèques, accueillons les dans nos utopies collectives, créons ensemble les conditions d'un respect mutuel.

A nos dirigeants politiques: prenez la mesure du malheur que nous laissons là(s), et réalisez que l'absence d'engagement impartial, humaniste et humanitaire fait germer le souffle létal des peines que nous subissons ici.

[no comment] Dozens of migrants held a protest at the Greek-Macedonian border on Tuesday against the closed borders in Europe. More than 12,000 people have been camping on Greece’s border with The Former Yugoslav Republic of Macedonia.

Migrants and refugees in the camp express sympathy for the victims of attacks in Brussels and say they hope the bombings will not have a negative impact on their hopes to reach other European countries.

09/03/2016
Guy Verhofstadt

Political voices are also been raised in the european parliement against the latest decisions of giving the turkish government the financial and political keys in the migration issues in which european countries and necessarily. These latest and cynical decisions btw bury the humanistic ideological foundation of the common E.U. project as well as giving Erdogan the entire power of decision over million of middle-east fleeing populations.

WE ARE GIVING ERDOGAN THE KEYS TO EUROPE.
Watch my speech on the EU-Turkey agreement here.

"le signal est clair ; une Europe forteresse est née ce 7 mars 2016, une Europe qui ne reconnaît plus le droit à l’asile...
09/03/2016
Comment l'Europe a tourné le dos au droit d'asile

"le signal est clair ; une Europe forteresse est née ce 7 mars 2016, une Europe qui ne reconnaît plus le droit à l’asile, l’une de ses valeurs fondamentales."
Marchandisation et sous-traitance des droits et règlements internationaux, manœuvres politiciennes liés aux agendas électoraux, déshumanisation croissante de situations de précarités existentielles, blanchiment politique d'un régime gouvernemental suspect de nombreuses accusations autoritaires, fascistes et mafieuses, délocalisation des responsabilités, un sombre panel à noter au CV des représentants européens à la suite des négociations officielles et officieuses du 7 mars dernier. Cet article met aussi à l'épreuve la position de F. Gemenne, que nous publions la semaine dernière, à propos du courage politique d'A. Merkel. Ici la conjugaison du sens de son courage ne se distingue plus de la stratégie de son maintien en place à la tête du pouvoir exécutif allemand...

Avec le plan adopté lundi, l’Union européenne veut procéder au renvoi massif vers la Turquie de tous les migrants et réfugiés qui arrivent en Grèce. Un plan qui pose d’évidents problèmes de compatibilité avec le droit européen et international.

F. Gemenne au micro de la première pour une analyse des politiques et négociations des dirigeants européens en rapport a...
07/03/2016
Fermer la route des Balkans? "Une mesure stupide qui isole la Grèce" selon F. Gemenne

F. Gemenne au micro de la première pour une analyse des politiques et négociations des dirigeants européens en rapport avec la situation migratoire actuelle de l'Europe. Comme à son habitude c'est avec une réelle force d'engagement et une absence totale de langue de bois, aucun détour politiquement correct, que le politologue dresse sa vision des actions politiques en cours. Grèce marginalisée, culpabilisée et prise en otage par l'UE elle-même, des négociations véreuses avec l'actuel pire meilleur ami des dirigeants européens, la Turquie d'Erdogan et une absence profonde de courage politique et d'humanisme envers les hommes et les femmes qui vivent sur les chemins fermés de l'Europe. Résultat des courses, un projet communautaire au bord de la mort clinique, ouvrant comme seule voie d'oxygénation celle des populismes xénophobes qui se développent au rythme répétées des "crises" qui traversent nos paysages politiques, économiques et sociaux. L'Europe est un épouvantail qui se fait peur à lui-même, et derrière elle, les corbeaux pillent, détruisent et gangrènent tous les niveaux d'organisation solidaire de nos sociétés...

Les dirigeants européens se réunissent ce lundi en sommet, avec le Premier ministre turc, au sujet de la crise migratoire. L'Union souhaite fermer "la route des Balkans" utilisée par les candidats réfugiés pour rallier l'Allemagne ou la Scandinavie....

J'ai honte... Je suis belge et j'ai honte. De tant de lâcheté, d'autant de cynisme, de tant de froideur - glaciale- dont...
24/02/2016
Des migrants afghans refoulés vers la France à la frontière belge

J'ai honte... Je suis belge et j'ai honte. De tant de lâcheté, d'autant de cynisme, de tant de froideur - glaciale- dont nos représentants politiques se font les premiers porte-voix. Je suis jeune et européen, j'ai vécu un an à travers un système d'échange international pour l'éducation, le système Erasmus, et aujourd'hui j'ai honte du présent de mon pays et de mon Europe, mais aussi peur de l'avenir de tous ces rêves qui reposaient dans un horizon de paix, de tolérance et d'ouverture. Loin d'être utopiste, je sais que pour que de tels fantasmes se réalisent, les chemins à tracer sont long, lents, soumis à de rudes épreuves et nécessite énormément de conscience, d'énergie, de forces et de dévotion. Ce qui me fait donc peur c'est de voir comment nos temps, nos espaces et nos forces sont investies dans l'exclusion grandissante de populations entières, l'aveuglement effroyable face aux conditions de vie dans lesquelles certains sont plongés - c'est écœurant - qu'ils soient migrants ou non, et la constitution violente d'impasses tant aux hommes d'espoirs qu'aux esprits indignés et critiques. On avait l'habitude de nous dire que le pacte constitutif, l'acte de naissance de l'Europe était l'effacement de ses frontières, et même sans être naïf à ce point et d'oublier que dès la pacte de Rome ce sont des intérêts économiques qui sont assouvis, néanmoins un espace de libre circulation et de plus libre échange des biens matériels et immatériels avait pu voir l'existence. Je n'aimerais pas dire par-là que l'Europe d'antan était d'une quelconque supériorité morale sur ses voisins frontaliers ou sur les autres zones géographiques du globe, je veux juste dire par-là que j'ai pu ressentir moi aussi les enjeux d'une telle liberté, bien qu'elle fût en partie enclavée dans l'étau serré des marges administratives du continent. Nous assistons cependant aujourd'hui à des transformations profondes et brutales tant du système législatif européen qu'à son imaginaire. Aujourd'hui ce qui semble être le corps de l'Europe, ce sont ses espaces frontaliers. Là ou il y à tout au plus 5 ans les frontières étaient des traits, qui par définition n'ont pas d'espace propre, les frontières sont aujourd'hui un espace qui grandit et enseveli jusqu'au cœur des territoires. Il suffit de voir la situation à Calais pour comprendre que ce qui fait frontière aujourd'hui à plus de place aujourd'hui qu'hier. Prenons donc garde encore une fois que le non-lieu de la frontière n'en viennent à enclaver l'ensemble des territoires jusqu'à les étouffer sous tous les aspects. Car dans ces non-lieux il n'y à pas de place aux imaginaires, seulement à la force, la violence et la brutalité, les exemples actuels ne manquent pas. Il n'y à pas d'excuse à faire à ces personnes que l'on rejette, il faut digérer la honte pour s'indigner avec force, et réagir avec colère contre l'indifférence et la violation de la dignité humaine qui est perpétrée jusqu'au coeur historique d'un des pays fondateur du principe européen. Honorons pas contre celles et ceux qui viennent en aide à ces personnes et populations pour leur apporter du soutien, de l'attention et un confort, soit-il minimal, tout geste en ce sens est bon à prendre. Aux bourgmestres xénophobes et acariâtres des communes du littoral, Knokke en tête, à mon Premier ministre irresponsable et fonctionnellement destitué, ainsi qu'au ministre de la sécurité et des affaires intérieures et à l'abject secrétaire général à l'asile et à la migration j'aimerais vous dire que les méfaits que vous commettez actuellement vous serons rendus, mais il n'en sera jamais ainsi, car la justice se comprend des hommes qui savent voir en l'autre dignité et humanité, qualité dont vous avez déjà perdu trace, et vraisemblablement tout contact face aux enjeux qui se présentent aujourd'hui à vous.

http://fr.euronews.com/2016/02/24/des-migrants-afghans-refoules-vers-la-france-a-la-frontiere-belge/

La Belgique a remis en place provisoirement le contrôle de sa frontière avec la France. La décision a été prise pour anticiper l’afflux éventuel de migrants provoqué par le démantèlement annoncé du camp de Calais. Près de 300 policiers vont ainsi être déployés sur la frontière franco-belge et ce mer…

🏁🚀 (In)visible Walls 2015 Fin et Suite.
02/10/2015
🏁🚀 (In)visible Walls 2015 Fin et Suite.

🏁🚀 (In)visible Walls 2015 Fin et Suite.

Quatre mois après les derniers événements et presque un an après sa naissance, (In)visible Walls 2015 boucle ses dossiers et se conclut! Il est temps de remercier toutes les personnes sans qui ce projet n'aurait pu voir le jour:  la Cité internationale universitaire de Paris, le Théâtre de la Cité i…

29/09/2015
La Cité internationale a 90 ans !

Retrouvez différentes initiatives ayant pris corps dans la Cité Internationale durant l'année de ses 90 ans, dont nos amis de Transhumance Lab et une partie de celles et ceux ayant participés aux événements d'(In)visible Walls.
Merci à la réalisation de cette capsule vidéo :)

En 2015, la Cité fête ses 90 ans. Exposition, débats, musique, festival… découvrez un florilège des événements organisés depuis le début de l'année pour fête...

23/08/2015
Euronews English

A l'heure qu'il est, des centaines de personnes, familles, femmes, hommes et enfants doivent faire face, sur la continent européen, à des barrières militaires afin de pouvoir rejoindre un territoire qui, ils l'espèrent tous sans doute, se verra enfin plus accueillant que ceux qu'ils tentent de fuire. La situation qui se crée ainsi - du fait de la non-coordination des pays européens en matière de gestion raisonnable et d'accueil concerté- est triplement douloureuse à nos yeux: Les personnes en migration doivent faire face à une précarité constante de leurs conditions de vie et de déplacement. Contrôle, harcèlement, violences physiques, échecs moraux, pas d'accès à des ressources vitales et hygiéniques absolument nécessaires. Deuxièmement, le dispositif de sécurisation des territoires européens- et son dépassement actuel - met face à ces flux de migrants des hommes et des femmes ne pouvant plus exercer leurs missions qu'en se conditionnant à réduire l'empathie qu'ils peuvent éprouver envers ces personnes. Troisièmement, les temps possibles de réaction citoyenne et les moyens politiques disponibles pour les populations européennes pouvant transformer cette désastreuse situation semblent s'émietter chaque jour un peu plus. L'indignation n'a plus force de changement ici, les prises de nos engagements contre ce scénario morbide sont alors amenées à se transformer, au risque d'un repli toujours plus puissant sur nous mêmes.

NO COMMENT

These are the desperate scenes at Greece’s border with FYR Macedonia as overwhelmed security forces made sporadic attempts to stem the flow of migrants and refugees heading northwards.

Hundreds of migrants, many of them refugees from the war in Syria, succeeded in crossing the border.

Riot police set off stun grenades and hit migrants with batons but that did little to stop them passing into FYR Macedonia.

Skopje had declared a state of emergency on Thursday (August 20) and sealed its southern frontier to migrants pouring in at a rate of 2,000 per day en route to Serbia then Hungary and the Europe Union's borderless Schengen zone.

François Gemenne: "Entre 2000 et 2014, 40 000 migrants sont morts aux frontières, dont 22 000 en tentant de rejoindre l’...
22/08/2015
Migrants: voici dix raisons d'ouvrir les frontières

François Gemenne: "Entre 2000 et 2014, 40 000 migrants sont morts aux frontières, dont 22 000 en tentant de rejoindre l’Europe, qui est aujourd’hui devenue la destination la plus dangereuse du monde pour les migrants."

Alors que l’Europe se barricade, pensant que les murs qu’elle dresse la protégeront d’un fantasmatique danger migratoire, voici, au contraire, dix raisons d’ouvrir les frontières.

Une interview nécessaire pour fournir en outils à penser et en force d'opposition une vision différente de la situation ...
18/08/2015
"Les migrants sont le révélateur des différences de richesse entre Etats"

Une interview nécessaire pour fournir en outils à penser et en force d'opposition une vision différente de la situation migratoire actuelle de l'Europe.
Le dépassement actuel auquel nous faisons face en Europe est un dépassement moral, idéologiquement chargé et lourd de nombreuses enjeux politiques, éthiques et économiques qui eux n’apparaissent pas dans les débats.
Le professeur François Gemenne étudie depuis plus de 10 ans les incidences des migrations qui forment et ont formés l'Europe. Son avis sur les questions d'actualité est tranchant, à contre-courant certes, mais toujours fondé.
L'équipe d'Invisible Walls aurait d'ailleurs tenu à l'inviter à ses conférences, il apparaît désormais sur notre mur, pour vous et pour nous aussi.
Bonne journée à tou.te.s !

Ouvrir les portes de l’Europe pour réduire le flux des migrants, Profiter des nouveaux arrivants pour satisfaire les emplois peu qualifiés, développer une intégration équilibrée… autant d’idées iconoclastes revendiquées par François Gemenne, chercheur au centre de l’étude de l’ethnicité et des migra…

Le Vif (BE): D'après une étude comparative de l'OCDE reprise par le quotidien, "l'effet fiscal et budgétaire des immigré...
14/08/2015
L'immigration rapporte 3 500 euros par individu chaque année

Le Vif (BE): D'après une étude comparative de l'OCDE reprise par le quotidien, "l'effet fiscal et budgétaire des immigrés en Belgique" avoisinerait les 3.500 euros de moyenne, ce qui représenterait près de 1 % du PIB du pays, "pensions mises à part". De quoi faire dire que "l'immigration ne coûte pas, elle rapporte"

Ce qui fait de toute discrimination xénophobe le moteur d'une double violence, symbolique d'abord, sous la forme d'un racisme de moins en moins pudique et aux effets psycho-sociaux réels sur les personnes visées, et économique ensuite, mais cette fois-ci c'est tout le couple "autochtone-allochtone" qui se voit desservis à travers l'imposition de l'idéologie "les migrants amènent avec eux la misère qu'ils fuient"... à bon entendeur!

D'après un rapport de l'OCDE dévoilé par La Libre Belgique, l'immigration "rapporterait" en moyenne près de 3.500 euros de rentrées fiscales par individu par an . Toutefois, l'insertion d'une partie d'entre eux ferait toujours l'objet de discrimination : un véritable gâchis pour les économistes et l…

Adresse

17 Boulevard Jourdan
Paris
75014

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque In)visible Walls publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à In)visible Walls:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes