Mouvement mondial des femmes leaders panafricaines

Mouvement mondial des femmes leaders panafricaines LEADERSHIP FEMININ-RASSEMBLER-IMPACTER- INNOVER MOUVEMENT MONDIAL DES FEMMES LEADERS PANAFRICAINES
LA VISION
Le mouvement mondial des femmes leaders panafricanistes a une vision sociale économique, culturelle et politique d'émancipation des Africains du continent et de la diaspora africaine en une communauté africaine globale.
(5)

Le cœur de son principe est la croyance que les peuples d'Afrique et la diaspora partagent une histoire et une destinée commune et que leur progrès social économique est lié à leur unité. Nous voulons mettre en place une organisation qui servira de plate-forme de dialogue politique, qui pourra avoir la capacité de poursuivre nos institutions qui faillent aux respects des traités internationaux signés, qui bafouillent les droits primaires de nos populations et qui commettent des abus, devant des juridictions internationales ou des institutions internationales. Nous nous voyons comme la voix de nos populations qui n’ont souvent pas connaissance de leurs droits fondamentaux ou qui ne savent que faire face aux abus de nos institutions.
Être femme leader panafricaniste c'est adhérer à des valeurs en rapport avec l'histoire de notre� continent où que nous soyons notre réalité et ce que nous voulons en faire sans distinction de couleur de la peau de religion et origine.�Le mouvement mondial des femmes leaders panafricanistes est une force vive qui n’ignorera jamais les réalités de nos milieux, qui informera nos populations sur ses droits fondamentaux et qui mettra au cœur de son combat la recherche de leur bien-être. Le droit á l’éducation, droit á la sante, droit d’expression, la liberté de mouvement etc… ne seront des aspects á négocier. Au delà de la recherche du respect des droits fondamentaux, le mouvement se battra afin que les femmes compétentes soient représentées á des hauts niveaux de prise de décisions clés. Nous encouragerons également l’entreprenariat á travers la création des projets générateurs de capitaux. Nous ne pouvons pas ignorer que la pauvreté est l’une des causes des violences surtout á l’égard des femmes. OBJECTIFS
L’objectif principal est de promouvoir le leadership féminin dans nos communautés afin que les femmes participent au développement sociopolitique dans leurs pays et qu’elles fassent entendre leurs voix dans la prise des décisions majeures qui peuvent affecter leurs populations
Comment atteindre cet objectif. Nous comptons atteindre cet objectif en Identifiant, en rentrant en contact avec les femmes panafricaines engagées dans l’espoir qu’elles fassent parties de ce grand mouvement et par la suite être enregistrées en tant que membres. LES DOMAINES CONCERNÉS
Nous sommes convaincues que les femmes excellent dans tous les domaines d’activités même si dans certains domaines, elles sont peu représentées. Par conséquent, nous nous engagerons á faire appel aux femmes de tout domaine d’activités confondu, á savoir : le social, l’économique, l’humanitaire, le sanitaire, l’éducation, l’agriculture� le pisciculture, le coaching......etc. STRATÉGIES
Nous mettons en place des stratégies de travail par domaine d'activité pour une synergie d'action en partenariat avec des institutions nationales et internationales à définir ensemble afin d'atteindre le programme du durable à l'horizon 2030. ADHESION
Sont membres toute personne physique à partir de 18 ans et toutes personnes morales de plus de 5 ans s'acquittant des droits d'adhésion. SA STRUCTURE
Son bureau exécutif est composé des différentes présidentes de zone géographique mondiale,
ZONE ASIE
ZONE EUROPE : Présidente Angélys Domoraud�
ZONE HAÏTI & CARAÏBES: Carine Louissaint�
ZONE ANGLETERRE ET AUSTRALIE: Aïcha Kallo�
ZONE AMERIQUE DU NORD ET DU SUD: Valérie Nyra Musumbuka�
ZONE AFRIQUE: Agnès Onounou�

Le cœur de son principe est la croyance que les peuples d'Afrique et la diaspora partagent une histoire et une destinée commune et que leur progrès social économique est lié à leur unité. Nous voulons mettre en place une organisation qui servira de plate-forme de dialogue politique, qui pourra avoir la capacité de poursuivre nos institutions qui faillent aux respects des traités internationaux signés, qui bafouillent les droits primaires de nos populations et qui commettent des abus, devant des juridictions internationales ou des institutions internationales. Nous nous voyons comme la voix de nos populations qui n’ont souvent pas connaissance de leurs droits fondamentaux ou qui ne savent que faire face aux abus de nos institutions.
Être femme leader panafricaniste c'est adhérer à des valeurs en rapport avec l'histoire de notre� continent où que nous soyons notre réalité et ce que nous voulons en faire sans distinction de couleur de la peau de religion et origine.�Le mouvement mondial des femmes leaders panafricanistes est une force vive qui n’ignorera jamais les réalités de nos milieux, qui informera nos populations sur ses droits fondamentaux et qui mettra au cœur de son combat la recherche de leur bien-être. Le droit á l’éducation, droit á la sante, droit d’expression, la liberté de mouvement etc… ne seront des aspects á négocier. Au delà de la recherche du respect des droits fondamentaux, le mouvement se battra afin que les femmes compétentes soient représentées á des hauts niveaux de prise de décisions clés. Nous encouragerons également l’entreprenariat á travers la création des projets générateurs de capitaux. Nous ne pouvons pas ignorer que la pauvreté est l’une des causes des violences surtout á l’égard des femmes. OBJECTIFS
L’objectif principal est de promouvoir le leadership féminin dans nos communautés afin que les femmes participent au développement sociopolitique dans leurs pays et qu’elles fassent entendre leurs voix dans la prise des décisions majeures qui peuvent affecter leurs populations
Comment atteindre cet objectif. Nous comptons atteindre cet objectif en Identifiant, en rentrant en contact avec les femmes panafricaines engagées dans l’espoir qu’elles fassent parties de ce grand mouvement et par la suite être enregistrées en tant que membres. LES DOMAINES CONCERNÉS
Nous sommes convaincues que les femmes excellent dans tous les domaines d’activités même si dans certains domaines, elles sont peu représentées. Par conséquent, nous nous engagerons á faire appel aux femmes de tout domaine d’activités confondu, á savoir : le social, l’économique, l’humanitaire, le sanitaire, l’éducation, l’agriculture� le pisciculture, le coaching......etc. STRATÉGIES
Nous mettons en place des stratégies de travail par domaine d'activité pour une synergie d'action en partenariat avec des institutions nationales et internationales à définir ensemble afin d'atteindre le programme du durable à l'horizon 2030. ADHESION
Sont membres toute personne physique à partir de 18 ans et toutes personnes morales de plus de 5 ans s'acquittant des droits d'adhésion. SA STRUCTURE
Son bureau exécutif est composé des différentes présidentes de zone géographique mondiale,
ZONE ASIE
ZONE EUROPE : Présidente Angélys Domoraud�
ZONE HAÏTI & CARAÏBES: Carine Louissaint�
ZONE ANGLETERRE ET AUSTRALIE: Aïcha Kallo�
ZONE AMERIQUE DU NORD ET DU SUD: Valérie Nyra Musumbuka�
ZONE AFRIQUE: Agnès Onounou�

Fonctionnement normal

#conventionistambul #resolvingdomesticviolenceLe MMFLP a eu l'honneur d'être  invitée par  the International Liaison Tea...
17/04/2021

#conventionistambul
#resolvingdomesticviolence

Le MMFLP a eu l'honneur d'être invitée par the International Liaison Team of Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light (HWPL).

1- Human Rights Webinar on Resolving Domestic Violence: Has the Istanbul Convention had an Impact?'

2- Proposition de Mme Marthe Dèdè KOÏVOGUI Presidente du MMFLP

"Last year, UN Secretary-General António Guterres expressed concern by describing the increase in domestic violence caused by quarantine measures after the outbreak of the coronavirus as a “shadow pandemic”. Through this webinar, we plan to share experts' views on the practical impact of the Istanbul Convention and discuss how to improve awareness of domestic violence in Europe and the role of civil society.

The webinar will be joined by not only experts from different countries in Europe, but also members of civil society interested in raising awareness to prevent domestic violence in today's society. Therefore, it will be a great opportunity to form cooperative networks with NGOs and human right experts in Europe to solve problems that arise due to domestic violence."

2- Proposition de Mme Marthe Dèdè KOÏVOGUI Presidente du MMFLP ( en anglais et en francais).

HWPL EVENT
Human Rights Webinar on Resolving Domestic Violence: Has the
Istanbul Convention had an Impact?
16 April 2021
Violence against women and girls is one of the most pervasive human
rights violations in the world. And as statistics show, African women are
among those who suffer most from this violence. The pandemic has
worsened this situation, and it is more urgent than ever for civil society to
mobilize more to counter this phenomenon.
The Istanbul Convention is the ultimate instrument that is put in place to
protect women against all forms of violence and to prevent, prosecute
and eliminate violence against women and domestic violence.
It is an European Convention, but open to accession by other non￾European countries. Our Movement notes with great deception that no
country of our African continent has adhered to it except Tunisia, which
we would like to note with interest and invite other countries to do the
same.
Our Movement expresses its unconditional solidarity with Turkish women
and it joins you, the United Nations Women and all civil society
organizations that advocate for the rights of women and its protection
against violence, to express our concerns concerning the announcement
by Turkey of its withdrawal from the Istanbul Convention.
This announcement comes at a time when we are witnessing an upsurge
in violence against women because of the pandemic and its
consequences. We urge the Turkish Government to reverse its decision
and keep the Convention in question as an integral part of its national
law.
At the same time, our Movement urges all our African countries to
quickly put in place a regional instrument like the Istanbul Convention.
Otherwise, we ask for immediate adherence to this Convention. Our
African countries cannot claim to be respectful of human rights or claim
their promotion and leaving the woman, mother, wife or daughter,
delivered to violence without protection and in indifference.

Traduction En francais:
EVENEMENT HWPL
Séminaire Web Droits de l’Homme sur la Résolution de la Violence
Domestique : La Convention d’Istanbul a-t-elle un impact?
16 April 2021
La violence contre les femmes et les filles est l'une des violations des
droits humains les plus répandues dans le monde. Et comme les
statistiques le démontrent les femmes africaines sont parmi celles qui
subissent plus ces violences dans le monde. La pandémie a aggravé
cette situation, et il est urgent plus que jamais que la société civile se
mobilise davantage pour contrer ce phénomène.
La Convention d’Istanbul est l’instrument par excellence qui est mise en
place pour protéger les femmes contre toutes les formes de violence et
pour prévenir, poursuivre et éliminer la violence à l'égard des femmes et
la violence domestique.
C’est une Convention européenne, mais ouverte à l’adhésion d’autres
pays non européens. Notre Mouvement relève avec grande déception
qu’aucun pays de note continent africain n’y ait adhéré à l’exception de
la Tunisie que nous tenons à noter avec beaucoup d’intérêt et nous
invitons les autres pays africains à suivre l’exemple.
Notre Mouvement exprime sa solidarité inconditionnelle avec la Femme
Turque et il se joint à vous, à l’ONU Femme et à toutes les organisations
de la société civile qui militent en faveur des droits des femmes et sa
protection contre les violences, pour exprimer nos préoccupations
concernant l’annonce par la Turquie de son retrait de la Convention
d’Istanbul.
Cette annonce intervient au moment où on assiste à une recrudescence
des violences contre les femmes à cause de la pandémie et ses
conséquences. Nous exhortons le Gouvernement Turque de revenir sur
sa décision et conserver la Convention en question comme partie
intégrante de son droit national.
Parallèlement, notre Mouvement exhorte tous nos pays africains à
mettre rapidement en place un instrument régional à l’instar de la
Convention d’Istanbul. A défaut, nous demandons une adhésion sans
re**rd à cette convention. Nos pays africains ne peuvent pas se réclamer
respectueux des droits humains ou réclamer leur promotion en laissant la femme, la maman, l’épouse, la fille, livrée aux violences sans protection et dans l’indifférence.

Marthe Dèdè KOIVOGUI
Presidente
World wide panafricans women leaders movement

Mouvement mondial des femmes leaders panafricaines

#16Avril #Lutte #Enfance #MMFLPC'EST LA JOURNÉE MONDIALE CONTRE L'ESCLAVAGE DES ENFANTS "Instituée en 1995 après la mort...
16/04/2021

#16Avril #Lutte #Enfance #MMFLP
C'EST LA JOURNÉE MONDIALE CONTRE L'ESCLAVAGE DES ENFANTS

"Instituée en 1995 après la mort d’un jeune pakistanais de 12 ans qui avait tenté de dénoncer les mauvais traitements subis depuis qu'il avait été vendu pour rembourser une dette familiale.

Des millions d'enfants sont privés de leur enfance parce que contraints d’exercer un travail mettant en péril leur santé et leur éducation.
Selon l’Organisation internationale du travail, le travail des enfants regroupe l’ensemble des activités qui privent les enfants de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité, et nuisent à leur scolarité, santé, développement physique et mental.
L’article 32 de la Convention internationale des droits de l’enfant indique que « les États parties reconnaissent le droit de l'enfant d'être protégé contre l'exploitation économique et de n'être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social ».

Ainsi le travail des enfants est apparenté à l'esclavage des enfants.

Environ 152 millions d'enfants dans le monde sont privés de leur enfance parce qu'ils sont impliqués dans le travail. Pire encore : 115 millions d’entre eux exercent des activités dangereuses.
Ces enfants qui travaillent sont partout, mais invisibles : domestiques dans les maisons, derrière les murs des ateliers, cachés dans les plantations. Si la grande majorité des enfants travaille dans le secteur agricole, les pires formes de travail des enfants comprennent l'utilisation d'enfants comme esclaves, la prostitution, la vente de drogues, le crime ou l’enrôlement comme soldats dans des situations de conflit ou pour d'autres travaux dangereux.

Si le travail des enfants est essentiellement conduit par la pauvreté des familles et des communautés, il est aussi le produit d’autres facteurs : les normes sociales qui le tolèrent, le manque d’emplois décents pour les adultes et les adolescents, la migration et les situations d’urgence.
Il est également une conséquence des inégalités sociales renforcées par les discriminations. Les enfants des populations indigènes et des basses castes courent plus de risques de devoir abandonner l’école et d’être mis au travail. Les enfants migrants sont également très exposés au travail clandestin et illégal.
Les progrès nécessaires pour éliminer le travail des enfants sont donc étroitement liés à la réduction de ces vulnérabilités, à l’atténuation des chocs économiques et à l’accès aux services sociaux."

Quelques chiffres ci dessous.
*sources diverses

16/04/2021

-Boostez votre ambition
-Développez votre réseau
-Trouvez des financements
#CIFLE

16/04/2021
16/04/2021
16/04/2021
ÉVÉNEMENT EN LIGNE Organisé par HWPL FRANCELien de l'évènement https://fb.me/e/1hONbM1O0Cet évènement a pour but de prés...
15/04/2021

ÉVÉNEMENT EN LIGNE
Organisé par HWPL FRANCE

Lien de l'évènement https://fb.me/e/1hONbM1O0

Cet évènement a pour but de présenter l’ouvrage de l’auteur, essayiste et conférencier Jean Célestin Edjangué.

« De tout temps, la question de la jeunesse a été au cœur des préoccupations de toutes les sociétés humaines, car les jeunes sont porteurs de l’avenir de chaque société. » À l’occasion du lancement du livre “Jeunes Africains et Caribéens face à l’avenir”, l’auteur Jean-Célestin Edjangué nous invite à parcourir l’analyse apportée sur cette jeunesse afro-caribéennes.
Au travers de cet ouvrage collectif le résultat d'une réflexion qui porte sur les souffrances, les angoisses et les doutes, mais également sur les aspirations et les rêves permettant de maintenir allumée la flamme des jeunes Africains et Caribéens, déterminés à vaincre le sort d'un quotidien qui n'est pas toujours rose, mais néanmoins dynamique et porteur d'espoir. Parce que ces jeunes, femmes et hommes, sont tout simplement l'avenir.
Cet ouvrage qui se présente comme un véritable plaidoyer pour la cause des jeunes africains et afrodescendants a pour principal intérêt, son ambition de poser une vue globale sur les jeunes africains et caribéens, en mettant principalement en exergue leurs rêves, leurs aspirations et leurs doutes inspirer les gouvernants et les dirigeants des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ainsi que les leaders des diasporas et des communautés de racines africaines, afin de faire passer de potentiels à la puissance de la jeunesse et améliorer ainsi le sort des jeunes africains et des afrodescendants.
#HWPL

ÉVÉNEMENT EN LIGNE
Organisé par HWPL FRANCE

Lien de l'évènement https://fb.me/e/1hONbM1O0

Cet évènement a pour but de présenter l’ouvrage de l’auteur, essayiste et conférencier Jean Célestin Edjangué.

« De tout temps, la question de la jeunesse a été au cœur des préoccupations de toutes les sociétés humaines, car les jeunes sont porteurs de l’avenir de chaque société. » À l’occasion du lancement du livre “Jeunes Africains et Caribéens face à l’avenir”, l’auteur Jean-Célestin Edjangué nous invite à parcourir l’analyse apportée sur cette jeunesse afro-caribéennes.
Au travers de cet ouvrage collectif le résultat d'une réflexion qui porte sur les souffrances, les angoisses et les doutes, mais également sur les aspirations et les rêves permettant de maintenir allumée la flamme des jeunes Africains et Caribéens, déterminés à vaincre le sort d'un quotidien qui n'est pas toujours rose, mais néanmoins dynamique et porteur d'espoir. Parce que ces jeunes, femmes et hommes, sont tout simplement l'avenir.
Cet ouvrage qui se présente comme un véritable plaidoyer pour la cause des jeunes africains et afrodescendants a pour principal intérêt, son ambition de poser une vue globale sur les jeunes africains et caribéens, en mettant principalement en exergue leurs rêves, leurs aspirations et leurs doutes inspirer les gouvernants et les dirigeants des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ainsi que les leaders des diasporas et des communautés de racines africaines, afin de faire passer de potentiels à la puissance de la jeunesse et améliorer ainsi le sort des jeunes africains et des afrodescendants.
#HWPL

#culture#jeuAujourd'hui c'est la journée mondiale du Scrabble, un jeu de lettres qui se joue à 2 ou à 4 à l'aide de tuil...
13/04/2021

#culture
#jeu
Aujourd'hui c'est la journée mondiale du Scrabble, un jeu de lettres qui se joue à 2 ou à 4 à l'aide de tuiles et d'un plateau.
Sur chaque tuile est inscrite une lettre qui a une certaine valeur et le but est de composer des mots qui ont la plus grande valeur possible.
C'est un jeu de mots célèbre vendu dans 121 pays et disponible en au moins 30 langues mais aucune langue d'Afrique.

Dans le thème du jeu de société on retrouve quelques jeux africains connus comme le Senet(Egypte), Fanorona(Madagascar), l'Awalé, appelé aussi Woli au Mali, Adi au Ghana, Awélé au Ghana, Ayo au Nigeria, Sija au Tchad, Ouril au Cap Vert, Igisoro au Rwanda... Et chez vous on dit comment ?

Le jeu ne présente pas uniquement des paramètres ludiques mais il est aussi un formidable outil culturel qui retranscrit avec amusement la culture dont il est originaire.

#culture
#jeu
Aujourd'hui c'est la journée mondiale du Scrabble, un jeu de lettres qui se joue à 2 ou à 4 à l'aide de tuiles et d'un plateau.
Sur chaque tuile est inscrite une lettre qui a une certaine valeur et le but est de composer des mots qui ont la plus grande valeur possible.
C'est un jeu de mots célèbre vendu dans 121 pays et disponible en au moins 30 langues mais aucune langue d'Afrique.

Dans le thème du jeu de société on retrouve quelques jeux africains connus comme le Senet(Egypte), Fanorona(Madagascar), l'Awalé, appelé aussi Woli au Mali, Adi au Ghana, Awélé au Ghana, Ayo au Nigeria, Sija au Tchad, Ouril au Cap Vert, Igisoro au Rwanda... Et chez vous on dit comment ?

Le jeu ne présente pas uniquement des paramètres ludiques mais il est aussi un formidable outil culturel qui retranscrit avec amusement la culture dont il est originaire.

Aminetou Mint SidiPrésidente MMFLP-mauritanieUne femme leader d'exception.Une femme de terrain#mmflp #Mauritanie
13/04/2021

Aminetou Mint Sidi
Présidente MMFLP-mauritanie
Une femme leader d'exception.
Une femme de terrain

#mmflp
#Mauritanie

Aminetou Mint Sidi
Présidente MMFLP-mauritanie
Une femme leader d'exception.
Une femme de terrain

#mmflp
#Mauritanie

Poème d’une fille autiste.Le MMFLP soutient la journée internationale de la sensibilisation à l’autisme et salue cette j...
11/04/2021

Poème d’une fille autiste.
Le MMFLP soutient la journée internationale de la sensibilisation à l’autisme et salue cette jeune fille ainsi que sa maman.
#autisme

Soukeina Dagnoko TOURÉ, Ambassadrice MMFLP-Sénégal Ayant grandi en Europe, particulièrement en France d’où elle a suivi ...
11/04/2021

Soukeina Dagnoko TOURÉ, Ambassadrice MMFLP-Sénégal

Ayant grandi en Europe, particulièrement en France d’où elle a suivi une partie de ses études Secondaires, puis Supérieures à Lyon en spécialisation - Administration-Economie-Social - et Business Administration , Sukena a décidé de rentrer au bercail pour servir son pays, le Sénégal, en 1990.
Sa première expérience professionnelle fut avec avec l’USAID (United States Agency for International Development) ou elle y occupera un poste d’Administrateur pendant 5 bonnes années.

Elle suivra ensuite une spécialisation en langue anglaise à l’Université « Wagner College” à New York qui lui permettra de parler et de travailler aisément en Anglais.

De retour au Sénégal, Sukena crée son entreprise dénommée TWINS (Trade Makers WordWide Investments & Services) et une association de Femmes et de jeunes RAPIDES composée aujourd’hui, plus de 15 000 membres à travers les 14 régions du Sénégal.

Elle parcourt le monde en quête de partenaires. Sa palette s’ouvre aux Entrepreneurs, aux Autorités Gouvernementales et aux élus locaux.

Pour faire évoluer sa patrie, Madame Sukena multiplie ses initiatives : elle encadre et finance des jeunes et femmes dans des projets de développement.
Actrice et Formatrice en Leadership féminin, Sukena collabore avec différentes autorités gouvernementales, associations, entreprises, à travers le monde.
Elle est une militante de la Formation, levier sur lequel elle veut s’appuyer, pour une meilleure effectivité de la parité. Sukena TOURE dévouée aux causes humanitaires puisqu’ayant organisé plusieurs œuvres destinés aux plus démunis.
Actrice majeure de la lutte contre la pauvreté par le développement de l’entrepreneuriat, Sukena a mis en place un Système Financier-Solidaire-Décentralisé, innovant et responsable « WORKPAY.ME » qui a pour mission de favoriser l’accès des populations démunies aux services financiers afin d’améliorer durablement leurs conditions de vie : cette structure met en place pour cela des produits et des services de Microfinance.

Sukena a créé sa Propre Ligne de Cosmétique dénommée “DULCE”.

Elle est membre de l’Association des Femmes Entrepreneurs Mondiales, le FCEM. En fait, elle s’est inspirée d’un pragmatisme inégalable ; un modèle qu’elle veut inculquer aux femmes et aux jeunes de sa contrée.
« IL FAUT OSER, MAIS DANS LE BON SENS »
Sukena Dagnoko TOURE
#MMFLP

Soukeina Dagnoko TOURÉ, Ambassadrice MMFLP-Sénégal

Ayant grandi en Europe, particulièrement en France d’où elle a suivi une partie de ses études Secondaires, puis Supérieures à Lyon en spécialisation - Administration-Economie-Social - et Business Administration , Sukena a décidé de rentrer au bercail pour servir son pays, le Sénégal, en 1990.
Sa première expérience professionnelle fut avec avec l’USAID (United States Agency for International Development) ou elle y occupera un poste d’Administrateur pendant 5 bonnes années.

Elle suivra ensuite une spécialisation en langue anglaise à l’Université « Wagner College” à New York qui lui permettra de parler et de travailler aisément en Anglais.

De retour au Sénégal, Sukena crée son entreprise dénommée TWINS (Trade Makers WordWide Investments & Services) et une association de Femmes et de jeunes RAPIDES composée aujourd’hui, plus de 15 000 membres à travers les 14 régions du Sénégal.

Elle parcourt le monde en quête de partenaires. Sa palette s’ouvre aux Entrepreneurs, aux Autorités Gouvernementales et aux élus locaux.

Pour faire évoluer sa patrie, Madame Sukena multiplie ses initiatives : elle encadre et finance des jeunes et femmes dans des projets de développement.
Actrice et Formatrice en Leadership féminin, Sukena collabore avec différentes autorités gouvernementales, associations, entreprises, à travers le monde.
Elle est une militante de la Formation, levier sur lequel elle veut s’appuyer, pour une meilleure effectivité de la parité. Sukena TOURE dévouée aux causes humanitaires puisqu’ayant organisé plusieurs œuvres destinés aux plus démunis.
Actrice majeure de la lutte contre la pauvreté par le développement de l’entrepreneuriat, Sukena a mis en place un Système Financier-Solidaire-Décentralisé, innovant et responsable « WORKPAY.ME » qui a pour mission de favoriser l’accès des populations démunies aux services financiers afin d’améliorer durablement leurs conditions de vie : cette structure met en place pour cela des produits et des services de Microfinance.

Sukena a créé sa Propre Ligne de Cosmétique dénommée “DULCE”.

Elle est membre de l’Association des Femmes Entrepreneurs Mondiales, le FCEM. En fait, elle s’est inspirée d’un pragmatisme inégalable ; un modèle qu’elle veut inculquer aux femmes et aux jeunes de sa contrée.
« IL FAUT OSER, MAIS DANS LE BON SENS »
Sukena Dagnoko TOURE
#MMFLP

Adresse

102 Av Des Champs Elysées 75008 Paris
Paris
75008

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Mouvement mondial des femmes leaders panafricaines publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Mouvement mondial des femmes leaders panafricaines:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Voudrais tu savoir comment créer un revenu passif avec peu de moyens financiers ? Voudrais tu avoir une niche rentable où investir sans prise de tête ? Voudrais tu te créer un second emploi sans casse tête ? Un seul et garanti chemin pour accéder à ta LIBERTÉ FINANCIÈRE est: https://petronpay.com/register/ayidhin Je t'invite à t'inscrire le plus vite possible. Car les opportunités sont pour nos vies ce qu'ont été les prophètes pour la nation d'Israël. Elles annoncent un évènement iminant dans notre vie. Alors ne laisse pas cette OPPORTUNITÉ t'échapper. Pour plus d'infos, Inbox moi.
Voudrais tu savoir comment créer un revenu passif avec peu de moyens financiers ? Voudrais tu avoir une niche rentable où investir sans prise de tête ? Voudrais tu te créer un second emploi sans casse tête ? Un seul et garanti chemin pour accéder à ta LIBERTÉ FINANCIÈRE est: https://petronpay.com/register/ayidhin Je t'invite à t'inscrire le plus vite possible. Car les opportunités sont pour nos vies ce qu'ont été les prophètes pour la nation d'Israël. Elles annoncent un évènement iminant dans notre vie. Alors ne laisse pas cette OPPORTUNITÉ t'échapper. Pour plus d'infos, Inbox moi.
INEDIT EN EUROPE : SOMMET INTERNATIONAL DE L’AGROBUSINESS AFRICAIN ! NB : LES PERSONNES RESIDANT HORS DE LA France POURRONT SUIVRE TOUS LES TRAVAUX EN VISIO-CONFERENCE. POUR RECEVOIR LE LIEN, IL FAUDRA ECRIRE A : [email protected] DEVENONS LES PRODUCTEURS DE CE QUE NOUS CONSOMMONS ! Comment promouvoir l’AGROBUSINESS AFRICAIN ? Comment développer la production locale en Afrique ? Comment développer et faciliter l’exportation des produits agro-alimentaires Africains, de l’Afrique vers l’Europe ? Comment optimiser la commercialisation des produits agro-alimentaires Africains, en Europe ? Pourquoi la grande majorité des produits agro-alimentaires Africains ne sont pas commercialisés dans les circuits de distribution classiques, tels que CARREFOUR, LECLERC, etc… ? Vous souhaitez investir dans l’AGROBUSINESS et vous souhaitez rencontrer des spécialistes afin d’avoir des informations sur les opportunités, les secteurs où investir et leur rentabilité ? Vous souhaitez créer une boutique de produits agro-alimentaires physique ou en ligne ? Vous êtes intéressé par la productions de jus, bières, vins à base de produits africains, tels que le cacao, la patate douce ? Ça vous intéresserait de savoir produire des sauces africaines en conserve ? Vous êtes déjà entrepreneur dans l’AGROBUSINESS et les bénéfices escomptés ne sont pas au rendez-vous ou bien, vous souhaitez optimiser votre activité ? Vous souhaitez exposer/et ou vendre vos produits ? RDV, du 02 au 03 Mai à Paris.Nos Intervenants, Experts dans leur spécialité, engagés et passionnés pour un essor de l’AGROBUSINESS AFRICAIN et les participants consacreront 2 journées pour analyser profondément les problèmes qui empêchent l’AGROBUSINESS AFRICAIN de se développer et vous présenter les Opportunités. Ne manquez pas ce Rendez-vous ! L’AGROBUSINESS AFRICAIN est une véritable Opportunité d’investir et il y a encore beaucoup à faire. Lien de la billetterie : https://www.weezevent.com/sommet-de-l-agrobusiness-africain Site de l'évènement : https://www.sommetagrobusinessafricain.com/intervenants/ Pour plus d’infos ou pour prendre un stand, vous pouvez nous contacter au : 06 18 25 76 83 ou [email protected] NB : LE SOMMET DE L’AGROBUSINESS EST UN EVENEMENT INTERNATIONAL. LES PERSONNES RESIDANT HORS DE LA France POURRONT SUIVRE TOUS LES TRAVAUX EN VISIO-CONFERENCE. POUR RECEVOIR LE LIEN, IL FAUDRA ECRIRE A : [email protected]
La parole est l’un des outils les plus puissants, que nous possédons, en tant qu’être humain. Pourquoi avons-nous peur de parler en public? La PEUR DE PARLER EN PUBLIC, peut avoir pour causes, un manque d’estime de soi, la peur d’être jugé, le fait de ne pas considérer comme légitime ce qu’on a à dire, la peur de ne pas « être à la hauteur ». Etc... L’objectif de notre Formation est de vous aider à lever vos blocages, afin de permettre à chaque participant de s’affirmer dans ce qu’il dit, mais aussi dans la manière de le dire. CINDY GUYOT, notre formatrice, est BUSINESS DEVELOPER. Après 23 ans d’expérience professionnelle dont 16 ans dans la finance, elle crée en 2017, sa 2ème entreprise : DIY CONSEIL www.diyconseil.fr une agence marketing spécialisée en Stratégie Marketing et Digitale, Développement Web, Référencement et Veille Concurrentielle et Innovation, qui accompagne des dirigeants d’entreprise et créateurs d’entreprise à définir, créer leurs projets, les aider à atteindre leurs objectifs financiers et marketing.. Elle accompagne également les personnes en reconversion professionnelle et en recherche d’emploi. Que vous soyez ENTREPRENEUR, SALARIÉ, A LA RECHERCHE D’UN EMPLOI , LEADER, etc.., Ne ratez pas cette FORMATION. Si vous n’avez pas encore pris votre billet, il reste encore quelques places. https://www.weezevent.com/l-art-de-la-prise-de-parole-en-public-2
Bonjour à toutes
❤️ Très intéressant! Je vais signaler votre Page à mes ami(e)s! cb www.christophebaroni.info ❤️
68% des parlementaires sont des dames
😍
Marthe Dèdè Bokony Koïvogui: « Je me battrai toujours pour la dignité de la femme »
Bon debut de campagne.
Après un mois de février que j’aie nommé le mois rouge pour la Femme guinéenne; nous voila enfin au mois de mars; le mois que certaines personnes considèrent comme un mois symbolique á cause du 8 mars; la journée internationale des femmes. Une journée qui ne devrait pas exister mais hélas. Il est vrai que par moment nous avons besoin de telles journées pour faire le bilan; refléter sur les douleurs et mémoires donc faisons de ce 8 mars, une journée productive. Le thème du 8 mars 2018 : #pressforprogress sera spécifiquement autour des disparités économiques entre les femmes et les hommes. Femme et développement économique devrait donc être le sujet clé de nos débats de ce 8 mars mais malheureusement dans certains pays comme mon beau pays ; la Guinée ; notre #pressforprogress devrait être #pressforjustice. Nous devons encore parler de ‘comment sensibiliser nos messieurs et certaines dames autour de la non-violence dans leurs foyers’. Bravo, en 2018, nous devons encore donner de pareilles leçons . Je me demande qu’est ce qui n’a pas marché avec certaines personnes ? Toute petite, je me rappelle que mes parents frappaient la main ou me mettaient au petit coin chaque fois que j’étais un peu agressive avec mes frères, mes amis ou voisins. N’avez-vous pas subi les mêmes corrections ? Si oui donc ce n’est plus un souci d’éducation mais plutôt un choix de défier la loi. Dans ce cas, la solution est simple : appliquons simplement ce que nos textes de loi disent dans de telle circonstance. Il est temps que les fous de maris soient internés dans les hôpitaux psychiatrique; des violeurs et les criminels soient derrière les barreaux. Chacun a sa place dans une société et la société civile se doit de réclamer la protection de ses enfants; des vieux ; des femmes.... Enfin bref réclamer la sécurité pour tous. Ce que je demande, n’est pourtant pas trop compliqué car la dernière fois que je lisais les textes sur la déclaration universelle des droits de l’Homme, juste dans l’article 3, tout au début de ce gros document, il est écrit : ‘ Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne’ Donc arrêtons de nous fo**re de la gu**le des gens et de trouver mille raisons pour la connerie humaine. Il faut une application des textes de lois dans nos pays afin qu’on puisse parler de l’émancipation de la Femme. La sécurité dans un pays ne doit pas faire l’objet d’un plaidoyer en 2018. Trop de discours peu productifs de la part de la société civile et le silence de l’état face aux atrocités que nous voyons chaque jour sont deux actes qui m’irritent á plus d’un titre😏☺️😪 J’espère que ce mois de mars sera un mois où les femmes viendront autour d’une table pour trouver des solutions concrètes qui ne sont pas : la marche et sensibilisation Bon début du mois de plume, d’activisme acharné et de bilan sur les conditions des femmes. #changeonsdementalites#construisonsunenvironnementsain#protegeonslesunsetlesautres#aimonslafemme#arretonslesviolences