Les Petits Frères des Pauvres

Les Petits Frères des Pauvres Depuis 1946, les Petits Frères des Pauvres sont aux côtés des personnes âgées souffrant d'isolement, prioritairement les plus démunies. Association et Fondation reconnues d'utilité publique

Fonctionnement normal

🧶La mobilisation exceptionnelle des tricoteuses et tricoteurs en 2020 nous a permis de recevoir un don de 111 380 € d'in...
10/07/2021
Les 3 bienfaits du tricot

🧶La mobilisation exceptionnelle des tricoteuses et tricoteurs en 2020 nous a permis de recevoir un don de 111 380 € d'innocent france pour #PetitBonnetBonneAction !
Mais en plus d'être une activité solidaire, connaissez-vous ces bienfaits du #tricot ? 🙂👇

Vous êtes nombreux à tricoter pour l’opération « petit bonnet, bonne action » et pendant les périodes de confinement, vous avez même redoublé d’efforts ! Mais pourquoi le tricot plaît-il autant ? Quels sont ses bienfaits ? Réponses avec une ergothérapeute.

Sophie a 80 ans. Née dans l’Oise, elle habite à Sèvres. Résistant au FFI, son père a été arrêté par la Gestapo en 1944. ...
07/07/2021

Sophie a 80 ans. Née dans l’Oise, elle habite à Sèvres. Résistant au FFI, son père a été arrêté par la Gestapo en 1944. Elle se souvient de ce jour, quand elle avait tout juste 4 ans, où son corps mutilé a été renvoyé à sa famille. Elle a appris plus t**d que c’était son voisin qui avait dénoncé son père.
Son plus beau souvenir, c’est la traite des vaches, avec son père. « Il veille sur moi. »

Elle fait des études à la Faculté de médecine de Lille, et devient à 20 ans attachée parlementaire à l’Assemblée national à Paris. Elle se rendait toujours au même bistrot Rue de la Boétie. « Un jour que je prenais un café et que j’étais habillée en André Courrège (mode avant-gardiste), Francesco Smalto [un designer influent de l’époque] est venu vers moi et m’a dit "Tu viens travailler avec moi ?" J’ai donc quitté l’Assemblée pour travailler plus de 5 ans comme responsable de clientèle à ses côtés de Smalto. J’ai habillé entre autres le roi Assan II du Maroc, ainsi que toute la famille royale. J’en garde de très beaux souvenirs. »

Sophie travaille ensuite pour le groupe Danone. Elle se souvient d’un voyage d’affaire à Berlin, lors de la chute du mur en 1989. Elle s’y trouvait avec Antoine Riboud, fondateur de la marque et du violoncelliste russe Mstislav Rostropovitch, qui a commencé à jouer devant le mur qui tombait. Un moment émouvant et poignant qu’elle gardera toute sa vie en mémoire.

Sophie était très sportive : équitation, danse classique, puis du saut en parachute. Elle a 499 sauts à son compte, et regrette beaucoup de ne pas avoir fait son dernier 500ème saut ! Elle adore les chiens ("sauf les petits !") : elle en a eu 14 dans sa vie !

La personne dont elle est le plus proche, c’est Chantal, la bénévole qui lui rend régulièrement visite. La chose la plus précieuse dans la vie selon elle ? « Avoir un autre, arriver à la fusion amoureuse. »

Vous avez envie de partager un message à Sophie ? Dites-le en commentaire, et nous lui transmettrons !

Un projet de Studio Lazareff pour les Petits Frères des Pauvres, pour mettre en lumière les aînés isolés.

Sophie a 80 ans. Née dans l’Oise, elle habite à Sèvres. Résistant au FFI, son père a été arrêté par la Gestapo en 1944. Elle se souvient de ce jour, quand elle avait tout juste 4 ans, où son corps mutilé a été renvoyé à sa famille. Elle a appris plus t**d que c’était son voisin qui avait dénoncé son père.
Son plus beau souvenir, c’est la traite des vaches, avec son père. « Il veille sur moi. »

Elle fait des études à la Faculté de médecine de Lille, et devient à 20 ans attachée parlementaire à l’Assemblée national à Paris. Elle se rendait toujours au même bistrot Rue de la Boétie. « Un jour que je prenais un café et que j’étais habillée en André Courrège (mode avant-gardiste), Francesco Smalto [un designer influent de l’époque] est venu vers moi et m’a dit "Tu viens travailler avec moi ?" J’ai donc quitté l’Assemblée pour travailler plus de 5 ans comme responsable de clientèle à ses côtés de Smalto. J’ai habillé entre autres le roi Assan II du Maroc, ainsi que toute la famille royale. J’en garde de très beaux souvenirs. »

Sophie travaille ensuite pour le groupe Danone. Elle se souvient d’un voyage d’affaire à Berlin, lors de la chute du mur en 1989. Elle s’y trouvait avec Antoine Riboud, fondateur de la marque et du violoncelliste russe Mstislav Rostropovitch, qui a commencé à jouer devant le mur qui tombait. Un moment émouvant et poignant qu’elle gardera toute sa vie en mémoire.

Sophie était très sportive : équitation, danse classique, puis du saut en parachute. Elle a 499 sauts à son compte, et regrette beaucoup de ne pas avoir fait son dernier 500ème saut ! Elle adore les chiens ("sauf les petits !") : elle en a eu 14 dans sa vie !

La personne dont elle est le plus proche, c’est Chantal, la bénévole qui lui rend régulièrement visite. La chose la plus précieuse dans la vie selon elle ? « Avoir un autre, arriver à la fusion amoureuse. »

Vous avez envie de partager un message à Sophie ? Dites-le en commentaire, et nous lui transmettrons !

Un projet de Studio Lazareff pour les Petits Frères des Pauvres, pour mettre en lumière les aînés isolés.

💐🎉❤️Joyeux anniversaire à Ivana, désormais centenaire ! Bénévoles, salariés et aînés accompagnés par les Petits Frères d...
06/07/2021

💐🎉❤️Joyeux anniversaire à Ivana, désormais centenaire !

Bénévoles, salariés et aînés accompagnés par les Petits Frères des Pauvres de Marseille étaient présents avec elle hier à notre lieu d'accueil le Manier pour une journée de fête rythmée par un groupe tsigane, des poèmes et chansons, une exposition de ses toiles et une intervention surprise du Choeur de l'Opéra de Marseille !

Une journée pleine d'émotion et de joie pour la pétillante Ivana, qui a été durant plusieurs années l'égérie de visuels de communication des Petits Frères des Pauvres.

A 100 ans, Ivana chante toujours ! 🙂

En savoir plus 👉https://bit.ly/2UuEWaO
📷 Marion Dunyach

💐🎉❤️Joyeux anniversaire à Ivana, désormais centenaire !

Bénévoles, salariés et aînés accompagnés par les Petits Frères des Pauvres de Marseille étaient présents avec elle hier à notre lieu d'accueil le Manier pour une journée de fête rythmée par un groupe tsigane, des poèmes et chansons, une exposition de ses toiles et une intervention surprise du Choeur de l'Opéra de Marseille !

Une journée pleine d'émotion et de joie pour la pétillante Ivana, qui a été durant plusieurs années l'égérie de visuels de communication des Petits Frères des Pauvres.

A 100 ans, Ivana chante toujours ! 🙂

En savoir plus 👉https://bit.ly/2UuEWaO
📷 Marion Dunyach

[#Bac2021] Félicitations aux nouveaux bacheliers et courage aux candidats non admis !Forts de leur expérience, nos ainés...
06/07/2021
Résultats du bac : 10 conseils de nos aînés pour l'avenir des jeunes

[#Bac2021] Félicitations aux nouveaux bacheliers et courage aux candidats non admis !

Forts de leur expérience, nos ainés adressent leurs meilleurs conseils aux jeunes générations 👇

Ce mardi 6 juillet, les résultats du bac 2021 tombent. Pour des milliers de jeunes, c’est une immense joie ou au contraire une amère déception si le fameux diplôme n’est pas obtenu. Heureusement, nos aînés qui regorgent de sagesse et d’expérience sont là pour trouver les bons mots. Leu...

Parler de tout et de rien avec votre grand-mère, discuter météo avec un voisin âgé... Des conversations en apparence fut...
05/07/2021
Le bavardage, un vrai moyen de lutter contre l’isolement ?

Parler de tout et de rien avec votre grand-mère, discuter météo avec un voisin âgé... Des conversations en apparence futiles, aux nombreux bienfaits pour nos aînés 👇

Appeler votre grand-mère pour parler de tout et de rien ou un voisin âgé pour discuter météo ? Des conversations qui peuvent sembler futiles mais qui sont en fait d’une importance capitale… Les Petits Frères des Pauvres vous révèlent pourquoi.

☀️Les #vacances battent leur plein pour nos aînés ! Nos équipes sont mobilisées tout l'été pour offrir une parenthèse en...
04/07/2021

☀️Les #vacances battent leur plein pour nos aînés !
Nos équipes sont mobilisées tout l'été pour offrir une parenthèse enchantée dans le quotidien des personnes âgées isolées, particulièrement impactées par un an et demi de crise sanitaire.

En savoir plus : https://bit.ly/3xctZcz

🧶Un nouveau succès de #PetitBonnetBonneAction grâce à la mobilisation exceptionnelle de milliers de tricoteuses et trico...
02/07/2021
Petit bonnet, bonne action : 111 380 € reversés par innocent contre l’isolement

🧶Un nouveau succès de #PetitBonnetBonneAction grâce à la mobilisation exceptionnelle de milliers de tricoteuses et tricoteurs depuis le début de la crise sanitaire !
Et une aventure de longue date avec innocent france au profit de nos ainés 🙂

Un chèque de 111 380 €. C’est ce que sont venues remettre les équipes de la marque innocent ce jeudi 1er juillet 2021 aux Petits Frères des Pauvres dans le cadre de la 15e édition « petit bonnet, bonne action ». Cette célèbre opération qui mobilise des milliers de tricoteuses et tricote...

« C’est la crise sanitaire qui m’a fait devenir bénévole ! Ça m’a fait réaliser ce qu'était l’isolement, parce que nous ...
30/06/2021

« C’est la crise sanitaire qui m’a fait devenir bénévole ! Ça m’a fait réaliser ce qu'était l’isolement, parce que nous les jeunes, on a aussi été isolés. Mais en fait, c’est ce que vivent quotidiennement plein de personnes âgées !

Je cherchais une association qui venait en aide aux ainés, parce que j’ai toujours eu un bon contact avec elles, et les Petits Frères des Pauvres sont la référence dans le domaine. J’ai commencé ma mission de bénévole ici, à l’EPHAD des Vignes. Je viens avec 3 autres bénévoles un dimanche sur 2 pour animer un atelier. Ici, avoir des liens avec ces personnes, ça nous apprend à prendre du recul sur plein de choses. Elles ont plein de choses à m’apprendre.

J’ai toujours eu un très bon contact avec les personnes âgées. Surement grâce à ma relation avec mes grands-parents. J’ai aussi vu ma mamie vivre dans un Ephad pas très animé, sans beaucoup d’activités. Je me suis toujours dit que je voulais changer ça, que je voulais apporter plus de vie aux résidents des Ephad.

Quand les jeune de mon âge veulent faire du bénévolat, ils pensent tout de suite aux sdf, aux réfugiés, aux maraudes… mais pas forcément aux personnes âgées. Mes amis sont étonnés quand je leur parle de mon choix de bénévolat. Mais ils trouvent ça bien ! Je pense que la fracture entre les jeunes et les personnes âgées existait déjà avant la crise sanitaire. Peut-être qu’elle l’a accentué mais moi personnellement, ça m’a permis de réaliser certaines choses, comme ce qui se passait dans les EPHAD. Ça m’a encore plus donné envie de les protéger. Je suis sûre que si une nouvelle pandémie arrivait, qui touchait les jeunes, les personnes âgées feraient pareil pour nous ! Il n’y a pas une vie qui vaut plus qu’une autre ! Ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on doit être laissé de côté. »

Céline, 23 ans, est bénévole à Nanterre

📷Constance Decorde
#PlusJamaisInvisibles

« C’est la crise sanitaire qui m’a fait devenir bénévole ! Ça m’a fait réaliser ce qu'était l’isolement, parce que nous les jeunes, on a aussi été isolés. Mais en fait, c’est ce que vivent quotidiennement plein de personnes âgées !

Je cherchais une association qui venait en aide aux ainés, parce que j’ai toujours eu un bon contact avec elles, et les Petits Frères des Pauvres sont la référence dans le domaine. J’ai commencé ma mission de bénévole ici, à l’EPHAD des Vignes. Je viens avec 3 autres bénévoles un dimanche sur 2 pour animer un atelier. Ici, avoir des liens avec ces personnes, ça nous apprend à prendre du recul sur plein de choses. Elles ont plein de choses à m’apprendre.

J’ai toujours eu un très bon contact avec les personnes âgées. Surement grâce à ma relation avec mes grands-parents. J’ai aussi vu ma mamie vivre dans un Ephad pas très animé, sans beaucoup d’activités. Je me suis toujours dit que je voulais changer ça, que je voulais apporter plus de vie aux résidents des Ephad.

Quand les jeune de mon âge veulent faire du bénévolat, ils pensent tout de suite aux sdf, aux réfugiés, aux maraudes… mais pas forcément aux personnes âgées. Mes amis sont étonnés quand je leur parle de mon choix de bénévolat. Mais ils trouvent ça bien ! Je pense que la fracture entre les jeunes et les personnes âgées existait déjà avant la crise sanitaire. Peut-être qu’elle l’a accentué mais moi personnellement, ça m’a permis de réaliser certaines choses, comme ce qui se passait dans les EPHAD. Ça m’a encore plus donné envie de les protéger. Je suis sûre que si une nouvelle pandémie arrivait, qui touchait les jeunes, les personnes âgées feraient pareil pour nous ! Il n’y a pas une vie qui vaut plus qu’une autre ! Ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on doit être laissé de côté. »

Céline, 23 ans, est bénévole à Nanterre

📷Constance Decorde
#PlusJamaisInvisibles

Colette est née à Paris dans le 13e arrondissement en 1932.Elle a grandi à Ivry. Son père est mort à la guerre alors qu’...
30/06/2021

Colette est née à Paris dans le 13e arrondissement en 1932.
Elle a grandi à Ivry. Son père est mort à la guerre alors qu’elle avait moins de 10 ans. « Je me souviens de mon père comme si j’avais passé toute ma vie à ses côtés. »

Elle a travaillé comme secrétaire pendant plus de 20 ans.
Son mari Jean-Pierre était un des premiers plongeurs démineurs de France après la guerre.

La grande fierté de Colette, c’est la plongée. Elle a en souvenir de très beaux voyages avec son mari. Elle aime la musique moderne, mais surtout danser la valse et le tango. « Quand j’avais 20 ans, le samedi soir nous allions toujours danser avec des amis dans le quartier de l’Opéra. Le dimanche, on allait au cinéma à Ivry. »

Son quotidien est rythmé par les visites et les sorties avec Karine, bénévole aux Petits Frères des Pauvres. Elle regarde peu la télévision, malgré le fait qu’elle soit très souvent allumée. « J’allume, ça fait du monde dans la pièce. »

Son conseil aux jeunes d’aujourd’hui ? « Quand vous avez un bon moment dans la vie, il faut le prendre, le vivre entièrement ».

Vous avez envie de partager un message à Colette ? Dites-le en commentaire, et nous lui transmettrons !

Un projet de Studio Lazareff pour les Petits Frères des Pauvres, pour mettre en lumière les aînés isolés

Colette est née à Paris dans le 13e arrondissement en 1932.
Elle a grandi à Ivry. Son père est mort à la guerre alors qu’elle avait moins de 10 ans. « Je me souviens de mon père comme si j’avais passé toute ma vie à ses côtés. »

Elle a travaillé comme secrétaire pendant plus de 20 ans.
Son mari Jean-Pierre était un des premiers plongeurs démineurs de France après la guerre.

La grande fierté de Colette, c’est la plongée. Elle a en souvenir de très beaux voyages avec son mari. Elle aime la musique moderne, mais surtout danser la valse et le tango. « Quand j’avais 20 ans, le samedi soir nous allions toujours danser avec des amis dans le quartier de l’Opéra. Le dimanche, on allait au cinéma à Ivry. »

Son quotidien est rythmé par les visites et les sorties avec Karine, bénévole aux Petits Frères des Pauvres. Elle regarde peu la télévision, malgré le fait qu’elle soit très souvent allumée. « J’allume, ça fait du monde dans la pièce. »

Son conseil aux jeunes d’aujourd’hui ? « Quand vous avez un bon moment dans la vie, il faut le prendre, le vivre entièrement ».

Vous avez envie de partager un message à Colette ? Dites-le en commentaire, et nous lui transmettrons !

Un projet de Studio Lazareff pour les Petits Frères des Pauvres, pour mettre en lumière les aînés isolés

#VACANCES Après plus d'un an de crise sanitaire qui a lourdement impacté les les personnes âgées, nos équipes sont mobil...
29/06/2021

#VACANCES Après plus d'un an de crise sanitaire qui a lourdement impacté les les personnes âgées, nos équipes sont mobilisées tout l'été pour offrir aux aînés isolés des moments de découverte et de partage 🙂☀️

☀😎🌻🌱Permettre le départ en vacances de nos aînés isolés aux revenus modestes est une action phare des Petits Frères des Pauvres. Les bénévoles de l'équipe des Petits Frères des Pauvres de Sarreguemines ont organisé un séjour de vacances dans la région de Bitche (57). Logé au VVF, le groupe a pu découvrir un nouveau lieu chaque jour. Au programme : jardin de la paix, musée du Sabotier, ou encore la Cristallerie. La visite de la ferme d'animation l'Orchidée a été particulièrement appréciée, suscitant beaucoup d'émotions et ravivant des souvenirs d'enfance. ces magnifiques journées d'échanges et de partage ont vu les visages de nos aînés s'illuminer et les corps se détendre après ce long temps d'absence d'animation dû au contexte sanitaire. Vivement le prochain séjour !

⚽Les aînés accompagnés par notre équipe de Lille-Fives,  actuellement en vacances à la Maison Maris Stella sont tous der...
28/06/2021

⚽Les aînés accompagnés par notre équipe de Lille-Fives, actuellement en vacances à la Maison Maris Stella sont tous derrière les Bleus ce soir pour le match France-Suisse !🔵⚪🔴 #FRASUI #FiersdetreBleus #LesVieuxaveclesBleus

Petits Frères des Pauvres - Région Hauts de France

Originaire d’Alger, Nelly, 90 ans, habite seule à la campagne dans la région de Montauban. Ancienne agricultrice, elle a...
28/06/2021

Originaire d’Alger, Nelly, 90 ans, habite seule à la campagne dans la région de Montauban. Ancienne agricultrice, elle a trouvé du réconfort auprès des Petits Frères des Pauvres il y a 5 ans « Cela me permet de sortir et de voir d’autres personnes. J’aime aller aux ateliers où je retrouve mes copines de l’association et surtout, je joue au Scrabble, j’adore ça. »

Comme les activités collectives ont dû être interrompues avec la crise sanitaire, l’équipe de Montauban s’est mobilisée pour trouver d’autres moyens de maintenir le lien social, indispensable à son bien-être des personnes. Marie, une ancienne esthéticienne devenue auxiliaire de vie et bénévole a mis en place des soins à domicile.
D'une coquetterie naturelle, Nelly s’est facilement prise au jeu du soin : « D’habitude, je me fais mes petits soins du visage avec des masques et de la crème, mais là, on prend soin de moi, on me fait les ongles, des massages des mains, cela fait un bien fou. Dommage, que je ne puisse pas sortir danser, j’ai envie de montrer mes belles mains manucurées ! »

Des soins financées par la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

Adresse

Lieu D'accueil Et D'animation National :19 Cité Voltaire
Paris
75011

Informations générales

Les Petits Frères des Pauvres en 2018 : 36 035 personnes aidées, dont 14 621 personnes aidées régulièrement ⬇️ - 16 778 personnes ont participé à une fête de Noël ou de fin d'année - 3 867 personnes ont bénéficié d'au moins une journée de vacances - 1 877 personnes accompagnées vers un logement - 30 maisons -12 295 bénévoles et plus d'1,5 million d'heures de bénévolat - 342 équipes d'action - 620 salarié(e)s 79,8% des ressources des Petits Frères des Pauvres proviennent de la générosité du public. La Fédération internationale des Petits Frères des Pauvres lutte contre l'isolement des personnes âgées dans 10 pays : Allemagne, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Irlande, Mexique, Pologne, Roumanie et Suisse. Twitter : @pfPauvres Instagram : @pfpauvres

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Les Petits Frères des Pauvres publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes