Association Les Comptoirs de l'Inde

Association Les Comptoirs de l'Inde L’association Les Comptoirs de l’Inde promeut l’Inde en France et entretient la mémoire des comptoirs français - www.comptoirsinde.org Centre culturel FRANCO INDIEN
(6)

Fonctionnement normal

29/04/2021

Information :📈

La deuxième vague dramatique de la pandémie en Inde

L’Inde est gravement touchée par la deuxième vague de covid 19.
2 millions de cas ont été recensés pour la dernière semaine d’avril.
Les hôpitaux sont submergés et manquent d’oxygène, d’antiviraux et de lits.
Les deux villes les plus touchées sont Delhi et Bombay.
Cette explosion des cas s’explique par l’abandon de mesures de prévention et par des rassemblements de masse : d’immenses meetings électoraux (en vue des élections régionales d’avril) ont été autorisés, ainsi que le pèlerinage de la Kumbh Mela à Haridwar où des millions de dévots indous se sont baignés dans le Gange.
L’Inde a été contrainte d’accepter l’aide des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l’Union Européenne en matière d’oxygène et d’équipement médical.
Malgré cette situation critique, le gouvernement exclut pour le moment le confinement général du pays, alors que seulement 9% de la population est vaccinée.

📰...
23/04/2021

📰...

📰...

📰...
23/04/2021

📰...

📰...

22/04/2021
21/04/2021

Pour toute demande ou échange d'information, veuillez nous contacter par mail :

[email protected]

Association Les Comptoirs de l’Inde
60, rue des Vignoles
75020 Paris

21/04/2021
Photos from Association Les Comptoirs de l'Inde's post
21/04/2021

Photos from Association Les Comptoirs de l'Inde's post

21/04/2021

La révolte des paysans

Depuis septembre 2020, des centaines de milliers de paysans et d’agriculteurs manifestent contre le gouvernement indien, par des campements gigantesques et des barrages routiers.
Il s’agit de lutter contre la réforme agraire qui doit conduire à la dérégulation du marché agricole.
Les marchés régulés ont été mis en place dans les années 60 pour mettre fin aux famines et assurer aux paysans un revenu minimum.
Les paysans estiment que cette réforme est une manœuvre du gouvernement qui ne leur propose aucune garantie pour le maintien d’une agriculture régulée avec un prix minimum pour la vente de leurs récoltes.
Les paysans accusent le gouvernement de favoriser les grands groupes agroalimentaires monopolistiques qui fixent les prix sans aucune règle.
Des manifestations et des grèves ont lieu depuis fin 2020 pour soutenir ce mouvement et les syndicats d’agriculteurs, certaines rassemblant jusqu’à 250 millions de personnes !
Malgré la suspension provisoire de cette réforme en janvier 2021, la mobilisation se poursuit pour réclamer son retrait.

📗📓📘📙...Voici 4 ouvrages récemment entrés dans notre centre de documentation. Ils peuvent être consultés au siège.
07/04/2021

📗📓📘📙...

Voici 4 ouvrages récemment entrés dans notre centre de documentation. Ils peuvent être consultés au siège.

📗📘...Voici 2 livres édités à compte d’auteur et qui peuvent être commandés sur Amazon.
07/04/2021

📗📘...

Voici 2 livres édités à compte d’auteur et qui peuvent être commandés sur Amazon.

Nouvelle de l'Inde Avril_2021 📰📰📰La fin de l’Assemblée de PONDICHERYLe Chief Minister, du territoire de Pondichéry élu d...
07/04/2021

Nouvelle de l'Inde Avril_2021 📰📰📰

La fin de l’Assemblée de PONDICHERY
Le Chief Minister, du territoire de Pondichéry élu démocrativement depuis 4 ans, sous les couleurs du parti du Congrès, a été conduit à démissionner le 22 février par les manœuvres du BJP (corruption des Élus, intimidations par des enquêtes du fisc ou des services de renseignements). Il n’avait plus la majorité des 19 élus de son parti et des alliés.
Le BJP n’avait aucun élu dans l’Assemblée. En attendant les prochaines élections, le territoire de Pondichéry qui comprend : MAHÉ, YANAON et KARIKAL, sera dirigé par le gouvernement central « the President Rule ». Ce dernier a nommé un nouveau Lieutenant Général par intérim (une femme) qui assurait déjà ces mêmes fonctions dans l’Etat voisin du TELINGANA (elle a 2 casquettes).
Les prochaines élections doivent se dérouler en mai. L’inauguration du nouvel Hôtel de Ville de Pondichéry, prévue le 12 février 2021, a été annulée.

Le grand prix de l’Agriculture Biologique
Madame R. PAPPAMAL, grand-mère de 105 ans, a reçu le PADHA SHRI, le grand prix de l’Agriculture Biologique. Elle possède une ferme de 2,5 acres qu’elle cultive elle-même dans son village : THEKKAMPATTI près de la grande ville de COIMBATORE dans l’État du Tamil Nadu, au sud de l’Inde.

La fête de SHIVA
Le 11 mars dernier, les Hindous ont célébré SHIVARATRI, la grande fête religieuse en l’honneur du dieu SHIVA avec des programmes de musique, de danse. Les femmes du sud de l’Inde ornent le seuil de leur maison de dessins éphémères que l’on appelle des Kolam. Ces dessins sont également réalisés pour le nouvel an et les grandes fêtes.
La fête de Shiva, célébrée par une procession, dans la ville de THIRUVALUR dans le sud de l’Inde (État du Tamil Nadu). Le char de 300 tonnes est difficile à manipuler et se retrouve bloqué si le contrôle n’est pas effectué rapidement pour retirer le butoir.

Le salon du livre de Paris
Le salon du livre de Paris qui devait se tenir du 27 au 30 mai à la Porte de Versailles est annulé pour des raisons sanitaires.
De ce fait, l’Inde qui était l’invitée d’honneur ne viendra pas. C’est la seconde fois que l’Inde ne peut assister à ce salon, car l’année dernière, elle a dû renoncer du fait de la COVID 19. Le salon du livre de Paris avait déjà été annulé.
U S A – Amerrissage sur mars
C’est une ingénieure d’origine indo-américaine : SWATI MOHAN qui a guidé avec succès le véhicule PERSÉVÉRANCE sur mars (la planète rouge) le 18 février 2021. Elle a été félicitée de vive voix par le Président des Etats Unis.

Les Indo-américains prennent le contrôle des Etats-Unis
C’est ce qu’a déclaré le Président Jo Biden lors d’une réunion à la NASA. Il a nommé 55 indo-américains à des postes de direction clés, dans son administration, dans les départements de son gouvernement, dont l’auteur de ses discours (Vinay Reddy) et son vice-Président (Kamala Harris).
Les américains d’origine indienne prennent-ils le contrôle du pays ?

Nouvelle de l'Inde Avril_2021 📰📰📰

La fin de l’Assemblée de PONDICHERY
Le Chief Minister, du territoire de Pondichéry élu démocrativement depuis 4 ans, sous les couleurs du parti du Congrès, a été conduit à démissionner le 22 février par les manœuvres du BJP (corruption des Élus, intimidations par des enquêtes du fisc ou des services de renseignements). Il n’avait plus la majorité des 19 élus de son parti et des alliés.
Le BJP n’avait aucun élu dans l’Assemblée. En attendant les prochaines élections, le territoire de Pondichéry qui comprend : MAHÉ, YANAON et KARIKAL, sera dirigé par le gouvernement central « the President Rule ». Ce dernier a nommé un nouveau Lieutenant Général par intérim (une femme) qui assurait déjà ces mêmes fonctions dans l’Etat voisin du TELINGANA (elle a 2 casquettes).
Les prochaines élections doivent se dérouler en mai. L’inauguration du nouvel Hôtel de Ville de Pondichéry, prévue le 12 février 2021, a été annulée.

Le grand prix de l’Agriculture Biologique
Madame R. PAPPAMAL, grand-mère de 105 ans, a reçu le PADHA SHRI, le grand prix de l’Agriculture Biologique. Elle possède une ferme de 2,5 acres qu’elle cultive elle-même dans son village : THEKKAMPATTI près de la grande ville de COIMBATORE dans l’État du Tamil Nadu, au sud de l’Inde.

La fête de SHIVA
Le 11 mars dernier, les Hindous ont célébré SHIVARATRI, la grande fête religieuse en l’honneur du dieu SHIVA avec des programmes de musique, de danse. Les femmes du sud de l’Inde ornent le seuil de leur maison de dessins éphémères que l’on appelle des Kolam. Ces dessins sont également réalisés pour le nouvel an et les grandes fêtes.
La fête de Shiva, célébrée par une procession, dans la ville de THIRUVALUR dans le sud de l’Inde (État du Tamil Nadu). Le char de 300 tonnes est difficile à manipuler et se retrouve bloqué si le contrôle n’est pas effectué rapidement pour retirer le butoir.

Le salon du livre de Paris
Le salon du livre de Paris qui devait se tenir du 27 au 30 mai à la Porte de Versailles est annulé pour des raisons sanitaires.
De ce fait, l’Inde qui était l’invitée d’honneur ne viendra pas. C’est la seconde fois que l’Inde ne peut assister à ce salon, car l’année dernière, elle a dû renoncer du fait de la COVID 19. Le salon du livre de Paris avait déjà été annulé.
U S A – Amerrissage sur mars
C’est une ingénieure d’origine indo-américaine : SWATI MOHAN qui a guidé avec succès le véhicule PERSÉVÉRANCE sur mars (la planète rouge) le 18 février 2021. Elle a été félicitée de vive voix par le Président des Etats Unis.

Les Indo-américains prennent le contrôle des Etats-Unis
C’est ce qu’a déclaré le Président Jo Biden lors d’une réunion à la NASA. Il a nommé 55 indo-américains à des postes de direction clés, dans son administration, dans les départements de son gouvernement, dont l’auteur de ses discours (Vinay Reddy) et son vice-Président (Kamala Harris).
Les américains d’origine indienne prennent-ils le contrôle du pays ?

INDE / BENGALE OCIDENTAL  / ELECTIONS /  Mamata Banerjee, surnommée « Didi » VS  Narendra Modi« Didi » contre Modi, des ...
07/04/2021
« Didi » contre Modi, des élections tendues s’ouvrent au Bengale occidental

INDE / BENGALE OCIDENTAL / ELECTIONS / Mamata Banerjee, surnommée « Didi » VS Narendra Modi

« Didi » contre Modi, des élections tendues s’ouvrent au Bengale occidental

L’État du Bengale occidental, dans l’est de l’Inde, vote, samedi 27 mars, pour renouveler son Assemblée législative. La dirigeante Mamata Banerjee, surnommée « Didi », tente de conserver la majorité face au parti nationaliste hindou du premier ministre Narendra Modi, le BJP.

Adélaïde de Valence, le 27/03/2021 à 11:00, Modifié le 27/03/2021 à 16:38
Depuis des mois, les faits de violence qui se multiplient au Bengale occidental - intimidations, menaces, corps sans vie flottants dans de sombres rivières - attestent du climat très tendu dans cet État de 90 millions d’habitants, dans l’est de l’Inde, alors que démarrent des élections législatives, qui s’y dérouleront à huit dates différentes sur un mois, entre ce samedi 27 mars et le 29 avril.
Ces élections opposent le parti All India Trinamool Congress (AITC), au pouvoir dans cet État indien, incarné par Mamata Banerjee, au Bharatiya Janata Party (BJP), le parti nationaliste hindouiste du premier ministre indien Narendra Modi. La « tigresse du Bengale », nommée ainsi par son adversaire, est bien déterminée à ne pas laisser sa place, qu’elle occupe depuis dix ans et maintenant deux mandats.
Mamata Banerjee, affectueusement surnommée « Didi » - « grande sœur »
Depuis les élections nationales de 2014, l’influence de Narendra Modi s’accroît dans le pays, où son parti s’impose, région après région. Il y est majoritaire dans 17 États ou territoires, sur les 36 que compte l’Inde. Aux précédentes élections législatives, en 2016, Mamata Banerjee, affectueusement surnommée « Didi » - « grande sœur » - par ses électeurs, avait obtenu haut la main 80 % des 269 sièges de l’assemblée. Le BJP en avait difficilement obtenu trois.
Cette écrasante victoire ne devrait pas se reproduire, si l’on en croit les derniers sondages d’opinion qui donnent l’AITC victorieux à 42 % des voix, contre 37 % pour le BJP. Une estimation serrée qui ne laisse pas indifférents les 90 millions de Bengalis, dont la région, historiquement, a toujours été gouvernée depuis 1977 par des partis d’opposition au gouvernement national. « Cela serait terrible pour le Bengale. C’est un État qui a toujours été très tolérant et respectueux des minorités » s’inquiète une source locale, qui se dit « effrayée d’une possible issue du vote en faveur du BJP. »
Un rempart au parti nationaliste hindou
À 66 ans, la charismatique Mamata Banerjee avait pris la gouvernance de la région après 34 ans de gouvernance communiste, gagnant ainsi sa réputation de bagarreuse. « C’est une position qu’elle a obtenue en s’appuyant sur le vote des masses rurales et en choyant un électorat musulman minoritaire », qui représente 28 % de la population d’un état à majorité hindoue, retrace Philippe Benoit, responsable de la section de bengali de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco).
C’est notamment sur ce dernier point que Mamata Banerjee est attaquée par ses adversaires. Elle est accusée de « laxisme » envers la communauté immigrée, à majorité musulmane, en provenance du Bangladesh, et que ses opposants n’hésitent pas à qualifier de « termites ». Une idéologie nationaliste hindoue teintée de racisme, que prône par le parti BJP et qui inquiète. Au cours de la campagne électorale, le Ministre de l’intérieur Amit Shah a promis dans un tweet : « Un Bengale sûr, un Bengale sans apaisement (entre communautés, NDLR), un Bengale sans infiltration (de migrants, NDLR), nous ramènerons le Bengale qui a rendu toute la nation fière. »
Un tel discours a profondément indigné la communauté intellectuelle et artistique du Bengale occidental. « C’est une communauté qui se tourne massivement vers le parti de Mamata Banerjee, alors qu’historiquement, elle n’avait jamais voté pour ce parti. Mais ils la perçoivent désormais comme un rempart au BJP », décrypte Philippe Benoit. LE BJP, précisément, aurait investi beaucoup d’argent dans ces élections, au cours desquelles plus d’une cinquantaine de députés locaux se seraient détournés de Mamata Banerjee, pour former les listes de l’opposition, et que les locaux appellent sans complaisance « les turned coats », littéralement « ceux qui ont retourné leurs vestes ».
Les résultats de l’élection seront dévoilés le dimanche 2 mai. « Le Bengale occidental va résister, comme il l’a toujours fait », prédit encore une source locale. D’autres élections régionales se tiendront dans les prochaines semaines, dans l’Assam, le Tamil Nadu et le Kerala.

https://www.la-croix.com/Monde/Didi-contre-Modi-elections-tendues-souvrent-Bengale-occidental-2021-03-27-1201147981

L’État du Bengale occidental, dans l’est de l’Inde, vote, samedi 27 mars, pour renouveler son Assemblée législative. La dirigeante Mamata Banerjee, surnommée « Didi », tente de conserver la majorité face au parti nationaliste hindou du premier ministre Narendra Modi, le BJP.

27/03/2021

Nouvelles de l' Inde _ Mars 2021 📰📰📰

Le changement des noms continue

Le plus grand stade de cricket du monde situé à AHMEDABAD au GUJURAT, a changé de nom le mercredi 24 février 2021.

Le stade SARDAR VALLABHAÏ PATEL (1er Président de la république indienne) s’appellera dorénavant le staDe NARENDRA MODI qui a été durant 10 ans le Chief Minister du GUJURAT.
Ce stade comporte de nombreux espaces sportifs : hockey, course, cricket, vélodrome, athlétisme, piscine fermée, tennis, etc ….
Situé au Nord-Est d’AHMEDABAD, sur les rives de la rivière SABARMATI, le stade a une capacité de 110.000 personnes.
Certains disent que le changement de nom s’explique par le fait que Sardar PATEL, lorsqu’il était Ministre de l’Intérieur (Parti du Congrès), avait procédé à la dissolution du parti RSS (parti nationaliste Hindou) qui est à l’origine du BJP d’aujourd’hui.

Une loi anti-conversion votée en UTTAR PRADESH (U.P.)

L’Assemblée Législative de l’Etat de l’Uttar Pradesh a voté une loi le mercredi 24 février 2021 qui prohibe toute conversion religieuse frauduleuse. Cette loi se substitue à l’ordonnance promulguée sur ce sujet en novembre 2020 par le Chief Minister de cet Etat, le moine Hindou :
Yogi ADITIYANATH.
Tout mariage précédé d’une conversion religieuse frauduleuse (critères très larges) sera nul et non avenu. Les contrevenants seront condamnés à 10 ans de prison et 50.000 roupies d’amende.
Cette loi qui est une atteinte à la liberté religieuse prévue par la constitution, a été votée malgré l’opposition des partis politiques du Congrès et du B.S.P.
Cette loi est susceptible d’être votée dans les Etats dirigés par le BJP.

L’Inde va exporter la banane « NENDRAN »

A la suite d’une pénurie d’approvisionnement en Amérique Latine, un nouveau marché de la banane s’ouvre en Europe.

Un protocole a été établi pour l’exportation de la variété « NENDRAN » par le secteur public à MUVATTUPUZHA (Kérala) pour 2.000 tonnes chaque année.
Les bananes étaient exportées vers les pays du golfe. L’Union Européenne va présenter un très important débouché pour les producteurs et exportateurs indiens.
Le nouveau marché va ainsi garantir de meilleurs prix aux agriculteurs indiens.
La réduction du coût logistique par la route maritime constitue un atout majeur pour leurs revenus.
Cette expérience a débuté en mai 2020 avec les agriculteurs sélectionnés du district de THRISSUR. Elle a reçu l’aide technique du Centre National de la Recherche sur la banane de Trichy (Tamil Nadu).
C’est ainsi que 10 tonnes de bananes vont être expédiées après traitement, conditionnement et emballage à Londres. Le produit sera lancé dans les grandes chaînes de vente dans le sud de l’Angleterre et en Ecosse.

Dernière nouvelle

Visite exceptionnelle du Premier Ministre : Narendra MODI à Pondichéry le 30 mars 2021 pour faire campagne pour le parti B.J.P. et ses alliés, pour le prochain scrutin de l’Assemblée.
Déclaration du Secrétaire Général du B.J.P., Embalam R. SELVAM. La réunion publique se tiendra à 17h30 sur le terrain des textiles anglo-français.

Posséder des bitcoins sera bientôt illégal en IndeRaphaël GrablyLe 16/03/2021 à 10:34Le gouvernement indien travaille su...
17/03/2021

Posséder des bitcoins sera bientôt illégal en Inde
Raphaël Grably

Le 16/03/2021 à 10:34

Le gouvernement indien travaille sur un texte de loi visant à interdire l’ensemble des cryptomonnaies sur le territoire, tandis que le bitcoin bat toujours des records.

Les Indiens bientôt privés de bitcoin. D’après Reuters, qui cite une source gouvernementale, les autorités locales sont sur le point d’interdire la possession de toute cryptomonnaie, du nom de ces multiples actifs numériques prisés de certains investisseurs - à commencer par le bitcoin. Cette information fait suite à de précédentes annonces selon lesquelles le gouvernement indien souhaiterait mettre au point une monnaie numérique officielle.D’après Reuters, toutes les activités liées aux cryptomonnaies “privées” deviendront passibles de poursuites pénales, à commencer par la possession et l’échange de ces dernières, mais également le minage, un processus consistant par exemple à générer du bitcoin à l’aide de puissants ordinateurs. Le texte prévoirait de laisser six mois aux Indiens pour revendre l’ensemble de leur portefeuille de cryptomonnaies.

Comme le rappelle l’agence britannique, l’Inde deviendrait la première puissance à interdire totalement la possession de cryptomonnaies, tandis que la Chine n’en interdit que le minage et les échanges.

Le bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, a dépassé ce 13 mars la barre symbolique des 60.000 dollars. Cet actif numérique, hautement spéculatif, est notamment plébiscité par des personnalités influentes de la tech comme Elon Musk.D’autres figures du numérique comme Bill Gates mettent au contraire en garde contre le bitcoin, dont la création très gourmande en énergie à des conséquences importantes sur l’environnement.

https://twitter.com/GrablyR
Raphaël Grably

Posséder des bitcoins sera bientôt illégal en Inde
Raphaël Grably

Le 16/03/2021 à 10:34

Le gouvernement indien travaille sur un texte de loi visant à interdire l’ensemble des cryptomonnaies sur le territoire, tandis que le bitcoin bat toujours des records.

Les Indiens bientôt privés de bitcoin. D’après Reuters, qui cite une source gouvernementale, les autorités locales sont sur le point d’interdire la possession de toute cryptomonnaie, du nom de ces multiples actifs numériques prisés de certains investisseurs - à commencer par le bitcoin. Cette information fait suite à de précédentes annonces selon lesquelles le gouvernement indien souhaiterait mettre au point une monnaie numérique officielle.D’après Reuters, toutes les activités liées aux cryptomonnaies “privées” deviendront passibles de poursuites pénales, à commencer par la possession et l’échange de ces dernières, mais également le minage, un processus consistant par exemple à générer du bitcoin à l’aide de puissants ordinateurs. Le texte prévoirait de laisser six mois aux Indiens pour revendre l’ensemble de leur portefeuille de cryptomonnaies.

Comme le rappelle l’agence britannique, l’Inde deviendrait la première puissance à interdire totalement la possession de cryptomonnaies, tandis que la Chine n’en interdit que le minage et les échanges.

Le bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, a dépassé ce 13 mars la barre symbolique des 60.000 dollars. Cet actif numérique, hautement spéculatif, est notamment plébiscité par des personnalités influentes de la tech comme Elon Musk.D’autres figures du numérique comme Bill Gates mettent au contraire en garde contre le bitcoin, dont la création très gourmande en énergie à des conséquences importantes sur l’environnement.

https://twitter.com/GrablyR
Raphaël Grably

Adresse

60 RUE DES VIGNOLES
Paris
75020

Heures d'ouverture

Lundi 14:00 - 18:00
Mardi 14:00 - 18:00
Mercredi 14:00 - 18:00
Jeudi 14:00 - 18:00
Vendredi 14:00 - 18:00
Samedi 14:00 - 18:00

Téléphone

01 46 59 02 12

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Association Les Comptoirs de l'Inde publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Association Les Comptoirs de l'Inde:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes