Acort Culture

Acort Culture L'Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (L'ACORT) oeuvre depuis 1980 pour l'égalité des droits et la lutte contre les discriminations

QUI NOUS SOMMES
Bien qu’elle ait été officiellement interrompue en France, en 1974, l’immigration en provenance de Turquie s’est en réalité poursuivie. Ainsi, dans les années 80, nombre d’immigrés originaires de Turquie se trouvaient en France, sans titre de séjour et de travail. Dès 1980, avec le soutien des travailleurs en situation régulière, le mouvement de revendication des " sans-papiers " s

QUI NOUS SOMMES
Bien qu’elle ait été officiellement interrompue en France, en 1974, l’immigration en provenance de Turquie s’est en réalité poursuivie. Ainsi, dans les années 80, nombre d’immigrés originaires de Turquie se trouvaient en France, sans titre de séjour et de travail. Dès 1980, avec le soutien des travailleurs en situation régulière, le mouvement de revendication des " sans-papiers " s

Fonctionnement normal

Lecture Musicale " Trésor national" de Sedef Ecer
24/08/2021
Lecture Musicale " Trésor national" de Sedef Ecer

Lecture Musicale " Trésor national" de Sedef Ecer

Lecture musicale et en images des extraits de Trésor national, premier roman français de la dramaturge et scénariste franco-turque Sedef Ecer. Soirée dédica...

Après les vacances, les retrouvailles avec les voisin.e.s  de notre quartier. Le petit de café du matin.
24/08/2021

Après les vacances, les retrouvailles avec les voisin.e.s de notre quartier. Le petit de café du matin.

L'artiste franco-américaine Joséphine Baker (1906-1975), figure éminente de la Résistance et de la lutte antiraciste, va...
23/08/2021
France: l'artiste franco-américaine Joséphine Baker va entrer au Panthéon

L'artiste franco-américaine Joséphine Baker (1906-1975), figure éminente de la Résistance et de la lutte antiraciste, va entrer au Panthéon le 30 novembre 2021

L'artiste franco-américaine Joséphine Baker (1906-1975), figure éminente de la Résistance et de la lutte antiraciste, va entrer au Panthéon le 30 novembre 2021, selon une information de l'édition dom…

URGENCE : protégeons la vie des Afghans et Afghanes !
20/08/2021
URGENCE : protégeons la vie des Afghans et Afghanes !

URGENCE : protégeons la vie des Afghans et Afghanes !

Alors que les Talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan le 15 août dernier, des milliers de civil·e·s en danger cherchent à être évacué·e·s. De nombreuses personnes afghanes présentes en France s’alarment pour leurs proches bloqué·e·s dans leur pays.

Face au retour des talibans, la Russie, la Turquie et l'Iran affichent une position ambivalente. Historien et docteur en...
19/08/2021
Afghanistan : Russie, Turquie, Iran, quelle position face aux talibans ?

Face au retour des talibans, la Russie, la Turquie et l'Iran affichent une position ambivalente. Historien et docteur en sciences politiques, dans son dernier livre "L'Anti-démocratie au XXIe siècle" chez CNRS Éditions, Hamit Bozarslan analyse cette nouvelle configuration

Face au retour des talibans, la Russie, la Turquie et l'Iran affichent une position ambivalente. Historien et docteur en sciences politiques, dans son dernier livre "L'Anti-démocratie au XXIe siècle" chez CNRS Éditions, Hamit Bozarslan analyse cette nouvelle configuration.

"Nous exigeons l’ouverture de voies légales et effectives d’accès à la France pour la protection des Afghanes et Afghans...
18/08/2021
Pour l'ouverture de voies légales d’accès pour la protection des Afghan·e·s

"Nous exigeons l’ouverture de voies légales et effectives d’accès à la France pour la protection des Afghanes et Afghans victimes de persécutions. Les propos d’Emmanuel Macron appelant à « anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants » après la chute de Kaboul entre les mains des Talibans sont indignes de la tradition française de l’accueil et de l’asile."

Nous exigeons l’ouverture de voies légales et effectives d’accès à la France pour la protection des Afghanes et Afghans victimes de persécutions. Les propos d’Emmanuel Macron appelant à « anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants » après la chute d...

Fermer les frontières aux migrant.e.s #Afghan.n.e.s serait un déni d'humanité... Et un coup porté au combat démocratique...
17/08/2021

Fermer les frontières aux migrant.e.s #Afghan.n.e.s serait un déni d'humanité... Et un coup porté au combat démocratique en #Turquie !

La prise de Kaboul par les Talibans est l'étape finale de l'effondrement rapide des institutions forgées à l'ombre de l'armée américaine pendant 20 ans.
Cet événement a donné lieu à des scènes dramatiques d'afghan-e-s cherchant à fuire le régime ultra-fondamentaliste et répressif des Talibans.

La déclaration du président Emmanuel Macron insistant sur la nécessité "d'anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants" est très inquiétante en considérant les migrants afghan-e-s fuyant leur pays comme un phénomène nécessitant "une protection", reprenant ainsi les fondements de la rhétorique anti-immigrés quels que soient leurs origines. Il est, en outre, paradoxal que les déclarations d'hostilité au fondamentalisme djihadiste s'accompagne de la fermeture des frontières à celles et ceux qui le fuit...

De plus, E. Macron a indiqué que cette politique passerait par une collaboration avec des gouvernements tels que ceux de la Turquie et du Pakistan pour y externaliser le traitement des migrants afghan-e-s *dans les conditions inhumaines, vu exploitation économique, civile et sexuelle*. Cela serait une reproduction de l'honteux accord existant entre l'UE et la Turquie pour les migrants Syriens . Ainsi, l'attitude anti-migrants dans l'UE donne un atout considérable sur la scène internationale au régime répressif de R. T. Erdogan en Turquie et complique de ce fait considérablement le combat des forces démocratiques en Turquie. La proposition d'E. Macron reviendrait à multiplier par deux la puissance de cet atout aux mains de R. T. Erdogan.

Au nom de la dignité humaine, du combat contre le racisme anti-immigrés et dans l'intérêt de la démocratie pour les pays du pourtour de l'UE, la France doit accueillir les migrants afghan-e-s et remettre en cause la logique d'Europe forteresse.

Fermer les frontières aux migrant.e.s #Afghan.n.e.s serait un déni d'humanité... Et un coup porté au combat démocratique en #Turquie !

La prise de Kaboul par les Talibans est l'étape finale de l'effondrement rapide des institutions forgées à l'ombre de l'armée américaine pendant 20 ans.
Cet événement a donné lieu à des scènes dramatiques d'afghan-e-s cherchant à fuire le régime ultra-fondamentaliste et répressif des Talibans.

La déclaration du président Emmanuel Macron insistant sur la nécessité "d'anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants" est très inquiétante en considérant les migrants afghan-e-s fuyant leur pays comme un phénomène nécessitant "une protection", reprenant ainsi les fondements de la rhétorique anti-immigrés quels que soient leurs origines. Il est, en outre, paradoxal que les déclarations d'hostilité au fondamentalisme djihadiste s'accompagne de la fermeture des frontières à celles et ceux qui le fuit...

De plus, E. Macron a indiqué que cette politique passerait par une collaboration avec des gouvernements tels que ceux de la Turquie et du Pakistan pour y externaliser le traitement des migrants afghan-e-s *dans les conditions inhumaines, vu exploitation économique, civile et sexuelle*. Cela serait une reproduction de l'honteux accord existant entre l'UE et la Turquie pour les migrants Syriens . Ainsi, l'attitude anti-migrants dans l'UE donne un atout considérable sur la scène internationale au régime répressif de R. T. Erdogan en Turquie et complique de ce fait considérablement le combat des forces démocratiques en Turquie. La proposition d'E. Macron reviendrait à multiplier par deux la puissance de cet atout aux mains de R. T. Erdogan.

Au nom de la dignité humaine, du combat contre le racisme anti-immigrés et dans l'intérêt de la démocratie pour les pays du pourtour de l'UE, la France doit accueillir les migrants afghan-e-s et remettre en cause la logique d'Europe forteresse.

"Son retour, dans une prison française pour l’instant, est l’aboutissement de la demande de transfèrement déposée il y a...
17/08/2021
Détenu en Turquie depuis près de quatre ans, le Français Fabien Azoulay rentre en France

"Son retour, dans une prison française pour l’instant, est l’aboutissement de la demande de transfèrement déposée il y a plus de deux ans par ses avocats et de la mobilisation de nombreuses personnes."

Son retour, dans une prison française pour l’instant, est l’aboutissement de la demande de transfèrement déposée il y a plus de deux ans par

"Le pays se remettait à peine d’incendies meurtriers. Au moins vingt-sept personnes sont mortes dans des inondations sur...
13/08/2021
En Turquie, des inondations font au moins dix-sept morts

"Le pays se remettait à peine d’incendies meurtriers. Au moins vingt-sept personnes sont mortes dans des inondations survenues dans le nord de la Turquie, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités, vendredi 13 août. Le précédent bilan officiel faisait état de dix-sept décès la veille."

Dans les provinces du nord du pays, des pluies torrentielles ont fait grimper le niveau de l’eau jusqu’à quatre mètres de hauteur. Une personne est toujours portée disparue, selon les autorités.

13/08/2021
Ces scènes glaçantes ne sont pas sans rappeler des épisodes de pogroms qui ont entaché l’histoire du pays. La police est...
13/08/2021
Turquie: fortes tensions après la mort d'un jeune homme poignardé par un migrant

Ces scènes glaçantes ne sont pas sans rappeler des épisodes de pogroms qui ont entaché l’histoire du pays. La police est critiquée pour son manque de réactivité et la classe politique reste étonnamment silencieuse.

Des attaques ciblées sont survenues à Ankara en représailles à la mort d’un jeune Turc agressé par un jeune homme d’origine étrangère, présenté comme syrien par une partie de la presse turque.

La jeune femme est aujourd’hui mise en examen par les autorités grecques qui l’accusent de faire partie d’un réseau crim...
13/08/2021
Sarah Mardini encourt 15 ans de prison pour avoir sauvé des réfugiés en mer

La jeune femme est aujourd’hui mise en examen par les autorités grecques qui l’accusent de faire partie d’un réseau criminel : « Nous avons été mises en prison parce que nous avons décidé de sauver des vies quand les gouvernements d’Europe et du monde ont échoué à le faire. » Elle attend son procès et risque quinze ans de prison.

Chaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

"Les activités humaines sont-elles à l’origine du changement climatique rapide actuel, jamais observé depuis des millier...
10/08/2021
Changement climatique : huit points clés pour comprendre le nouveau rapport du Giec très alarmant

"Les activités humaines sont-elles à l’origine du changement climatique rapide actuel, jamais observé depuis des milliers d’années ? C’est un oui ferme : Les augmentations observées des concentrations de gaz à effet de serre depuis environ 1 750 proviennent sans équivoque des activités humaines"

Sans réaction rapide, l’objectif de ne pas dépasser le 1,5 °C de réchauffement d’ici à la fin du siècle ne sera pas atteint. Le changement climatique s’accélère, avec une augmentation inquiétante du méthane. La première partie du sixième rapport du Giec, le Groupe d’experts inter...

Selon une enquête publiée dimanche 8 août dans le bimestriel Foreign Policy, au moins 131 prisons ont été construites de...
10/08/2021
En Turquie, des prisons géantes construites pour accueillir les opposants au pouvoir

Selon une enquête publiée dimanche 8 août dans le bimestriel Foreign Policy, au moins 131 prisons ont été construites depuis le coup d’État du 15 juillet 2016, regroupant des opposants au pouvoir. Une centaine d’autres est envisagée.

Selon une enquête publiée dimanche 8 août dans le bimestriel Foreign Policy, au moins 131 prisons ont été construites depuis le coup d’État du 15 juillet 2016, regroupant des opposants au pouvoir. Une centaine d’autres est envisagée.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si le   hashtag #HelpTurkey vise à “créer de l’anxiété, de la peur et de la...
09/08/2021
Incendies en Turquie: le hashtag #HelpTurkey fait polémique, la justice ouvre une enquête

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si le hashtag #HelpTurkey vise à “créer de l’anxiété, de la peur et de la panique au sein de la population et à "humilier le gouvernement turc”.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si ce hashtag vise à “créer de l’anxiété, de la peur et de la panique au sein de la population et à "humilier le gouvernement turc”.

"Le risque est en fait celui d’un amalgame entre la haine anti-PKK (qui est par exemple accusé par la presse pro-gouvern...
05/08/2021
Turquie: faut-il craindre une montée des violences anti-kurdes d’ici aux prochaines élections?

"Le risque est en fait celui d’un amalgame entre la haine anti-PKK (qui est par exemple accusé par la presse pro-gouvernementale d’être derrière les incendies meurtriers des derniers jours), les attaques politiques contre le HDP (qui risquent de s’intensifier à l’approche des élections) et la méfiance voire l’hostilité que suscite, chez une partie de la population, toute manifestation de l’identité kurde."

Le principal parti pro-kurde, le Parti démocratique des peuples, ou HDP, affirme sa crainte d’une montée des violences anti-kurdes en Turquie d’ici aux prochaines élections programmées dans deux ans.…

"L’opposition a reproché au président Erdogan d’avoir échoué à maintenir sa flotte de bombardiers d’eau et d’avoir mis d...
05/08/2021
Turquie : les incendies encerclent une centrale thermique avec des milliers de tonnes de charbon

"L’opposition a reproché au président Erdogan d’avoir échoué à maintenir sa flotte de bombardiers d’eau et d’avoir mis du temps à accepter l’aide internationale. Le Haut Conseil turc de l’Audiovisuel (RTUK) a de son côté mis en garde les chaînes de télévision contre la diffusion d’informations sur les incendies qui pourraient « provoquer la peur et l’inquiétude » au sein de la population."

VIDEO. Les flammes sont aux portes de la centrale thermique de Milas. Toute la zone a été évacuée.

"La Turquie est ravagée par les pires incendies depuis au moins une décennie, mais elle ne dispose pas de ses propres av...
02/08/2021
Incendies en Turquie : l’Union européenne envoie des Canadair

"La Turquie est ravagée par les pires incendies depuis au moins une décennie, mais elle ne dispose pas de ses propres avions bombardiers d’eau pour les combattre."

La Turquie est ravagée par les pires incendies depuis au moins une décennie, mais elle ne dispose pas de ses propres avions bombardiers d’ea

"D’ailleurs à quelques mètres de là, plusieurs membres de l’association Acort (Assemblée citoyenne des originaires de Tu...
28/07/2021
Comme un air de vacances au collège de la Grange-aux-Belles, à Paris

"D’ailleurs à quelques mètres de là, plusieurs membres de l’association Acort (Assemblée citoyenne des originaires de Turquie) sont venus en visiteurs. Le lundi, ils animent des ateliers « reporters égalitaires », de sensibilisation aux médias, mais cette fois, ils « passent » juste en amis, dire bonjour. "
Anne-Claire Boux Alexandra Cordebard Eric Algrain Mairie du 10e - Paris

La mairie de Paris a ouvert cet été 28 établissements scolaires dans les quartiers populaires pour en faire des lieux de vacances et d’activités multiples

Exilés, réfugiés… La militante Sophie-Anne Bisiaux débunke les idées reçues sur les migrations. Migreurop
28/07/2021
La militante Sophie-Anne Bisiaux débunke les idées reçues sur les migrants

Exilés, réfugiés… La militante Sophie-Anne Bisiaux débunke les idées reçues sur les migrations. Migreurop

La chercheuse et militante Sophie-Anne Bisiaux s’est associée aux collectifs et associations des Etats généraux des migrations pour répondre aux idées reçues sur les exilés, réfugié

Cette semaine à Gökkuşağı Arc En Ciel avec Jalal Haddad et Tugce OklayL'actualité de Turquie en français:- Les immigrés ...
24/07/2021
Arc en ciel 23 juillet 2021

Cette semaine à Gökkuşağı Arc En Ciel avec Jalal Haddad et Tugce Oklay
L'actualité de Turquie en français:
- Les immigrés Afganes
- #Medyascope et liberté de pressse
- Attaques aux Kurdes à Konya et à Afyon
L'actualité de France en turc:
- #PassSanitaire
- Présidentielles
https://soundcloud.com/g-kku-a-arc-en-ciel/arc-en-ciel-23-juillet-2021
Acort Culture

L'actualité de Turquie en français: - Les immigrés Afganes - Medyascope - Attaques aux Kurdes à Konya et à Afyon L'actualité de France en turc: - #PassSanitaire - Présidentielles

"Le 22 juillet, nous saisissons avec 5 organisations le Conseil d’État pour dénoncer l’inaction du gouvernement français...
22/07/2021
Contrôle au faciès : face au silence du gouvernement, nous saisissons la justice

"Le 22 juillet, nous saisissons avec 5 organisations le Conseil d’État pour dénoncer l’inaction du gouvernement français face au problème généralisé des contrôles d’identité au faciès en France. À travers une procédure d’action de groupe, nous souhaitons obtenir de la justice qu’elle contraigne l’État à enfin agir pour mettre fin à cette discrimination systémique."

Le 22 juillet, nous saisissons avec 5 organisations le Conseil d’État pour dénoncer l’inaction du gouvernement français face au problème généralisé des contrôles d’identité au faciès en France. À travers une procédure d’action de groupe, nous souhaitons obtenir de la justice qu.....

Adresse

2 Bis, Rue Bouchardon
Paris
75010

Heures d'ouverture

Lundi 10:00 - 17:00
Mardi 10:00 - 17:00
Mercredi 10:00 - 17:00
Jeudi 10:00 - 17:00
Vendredi 10:00 - 17:00

Téléphone

0142011260

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Acort Culture publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Acort Culture:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation non gouvernementale (ONG) à Paris

Voir Toutes

Commentaires

RDV RUE DE METZ PARIS 10 EME SAMEDI 18 MAI 2019 A PARTIR DE 14H... POUR LE FESTIVAL DE LA PETITE ISTANBUL EN FETE LUIS & GULSEREN - TRIO MUSIQUE DU MONDE ET PLEINS D'AUTRES GROUPES A DECOUVRIR... LA JOURNEE VA ETRE TRES FESTIVE ! A BIENTOT 🌹
Le Conservatoire de Musique d'Etat d'Istanbul lié à l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan a reçu une ordonnance de quitter ses locaux, avec évacuation immédiate du campus, en raison de sa proximité avec le bureau du Président Recep Tayyip Erdogan. Après avoir investi l’ancien musée des beaux-arts de notre université, il cherche maintenant à en annexer le conservatoire, sous des prétextes sécuritaires. Il n'est pas acceptable que nos 1400 étudiants, professeurs et membres du personnel du conservatoire soient expulsés sans même se voir proposer un nouveau campus où l'éducation et la formation pourrait se dérouler dans des conditions propices. Notre université a initié une nouvelle procédure judiciaire devant le tribunal administratif. Nous étions ici avant vous et y resterons après vous!!!
(vous êtes signataires au niveau national) Dimanche 10 septembre, mobilisation partout en France : à Paris, RDV 15h Père Lachaise A MARSEILLE RDV 15 H VIEUX PORT N’ENTERREZ PAS NOS LIBERTÉS ! CONTRE L’INSTAURATION D’UN ÉTAT D’URGENCE PERMANENT ! L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre par le parlement. Peut-être utile pour contrer les attentats, il a aussi, au passage, été dévoyé afin d’être utilisé contre les mouvements sociaux et les militant.e.s, contre les musulman.e.s ou supposés l’être, contre les migrant.e.s et leurs soutiens, contre les habitant.e.s des quartiers populaires, contre les mineur.e.s et les jeunes majeur.e.s. Des centaines d’interdictions de manifester ont été délivrées (à l’heure où nous rédigeons ce papier, qui nous dit que la Préfecture nous « autorisera » à défendre nos droits ?). Les discriminations et contrôles au faciès se sont multipliés et avec eux, des violences policières parfois extrêmement brutales. LA FRANCE EST LE SEUL PAYS D’EUROPE À AVOIR INSTAURÉ L’ÉTAT D’URGENCE EN RÉPONSE AUX ATTENTATS. Au prétexte d’y mettre fin, le gouvernement Macron présente un projet de loi reprenant dans la loi commune les principales mesures de l’état d’urgence. Il instaurerait ainsi un état d’urgence permanent, au détriment de nos libertés. → contrôle accru de l’espace public : périmètres de « protection » dans la rue, dont l’étendue et la durée, fixée à un mois renouvelable, seraient laissées au libre arbitre du Préfet ; les contrôles dans les gares et les zones frontalières seraient renforcés ciblant essentiellement les migrant.e.s et les stigmatisant encore davantage ; les fermetures de certains lieux de culte seraient facilitées sur simple suspicion ... → contrôle accru de l’espace individuel : fouilles en tous genres (véhicule, bagages, palpations) par la police municipale ou des agents de sécurité privés. → introduction dans le droit commun des assignations à résidence et bracelets électroniques, des perquisitions 24h/24, des perquisitions informatiques, à l’initiative du préfet ou du ministre de l’Intérieur sur des critères vagues et des éléments provenant des services de renseignements tels que les notes blanches anonymes. Ça va donner quoi à Marseille… … quand on sait que le préfet de police déclarait déjà en juillet1, lors de sa prise de fonction, que sa priorité était la sécurité, son but les « bonnes statistiques », et que ses méthodes impliquaient le partage d’informations entre les différents services : « On a développé à Marseille des méthodes de travail innovantes qui n’existent pas ailleurs sur le territoire, l’approche globale et le pilotage renforcé pour échanger en permanence sur des signalements qui remontent - les services de voie publique sont à cet égard des capteurs extraordinaires [...] » ? Avec, désormais, la sécurité placée au centre des relations humaines, on sait ce qu’on va gagner. Mais sait-on ce qu’on va perdre ? Le nouveau quadrillage de l’espace public imposerait une limitation dangereuse de l’expression culturelle, sociale et politique dans notre pays. Cela viserait à bâillonner le mouvement social qui s’annonce face aux attaques contre la protection sociale, les droits des salarié.e.s, les services publics, les APL, et les manifestations de solidarité internationale… Le projet de loi est examiné en procédure accélérée, il a été discuté le 18 et le 19 juillet au Sénat et passera en septembre à l’Assemblée. Non à la multiplication des mesures sécuritaires ! Non à la rupture avec l’État de droit et la séparation des pouvoirs ! Ne tolérons pas la bascule dans l’arbitraire et la restriction de nos libertés individuelles et collectives ! Pour nos droits et nos libertés 1 Voir l’article de La Marseillaise daté du 9 juillet : « Le préfet de police se met en ordre de bataille »