Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives - FTCR

Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives - FTCR La Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), est une association française qui regroupe des associations diverses.
(4)

La Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), anciennement Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT), est une association française non gouvernementale qui regroupe des associations diverses qui ont en commun une double référence géographique : une référence au pays de résidence la France et au pays d'origine la Tunisie.

Nos ateliers socio linguistiques continuent avec les précautions d'usage #fle #francais #apprentissage #accompagnment #m...
27/01/2021

Nos ateliers socio linguistiques continuent avec les précautions d'usage
#fle #francais #apprentissage #accompagnment #migrants

12/01/2021

📷
Coordination des associations de l’Immigration et des Tunisiens à l’Etranger
تنسيقية جمعيات الهجرة والتونسيين بالخارج
Pour l’égalité des tarifs de droits de chancellerie entre tous les Tunisiens
Communiqué de la CAITE du 9 Janvier 2021
La CAITE dans le cadre du Collectif ATE.COVID19 a dénoncé l’augmentation arbitraire et exorbitante des droits de chancellerie dans sa déclaration du 17 mai 2020 et a décidé d’exercer un recours contre cette mesure auprès du Tribunal administratif en Tunisie.
Notre plainte est toujours en cours d’instruction, les réponses du Ministère des Finances transmis à notre avocat en Tunisie sont loin d’être convaincantes.
Notre forte contestation, que nous partageons avec d’autres associations et l’ensemble des Tunisiens Résidents à l’Etranger, a démontré l’incohérence et la légèreté de la décision brutale du Ministère des Finances Tunisien, prise le 13 mai 2020 sans aucune concertation avec des représentants des TRE.
Après avoir triplé les tarifs en 2020, le pouvoir exécutif a reculé ce 31 décembre 2020. La présidence de la République a annoncé une réduction des frais consulaires des services dans les établissements diplomatiques et consulaires Tunisiens pour l'année 2021, en limitant l’augmentation au double et non au triple, à partir du 2 janvier 2021.
Cette révision à la baisse est le fruit de nombreuses actions des associations tunisiennes à l’étranger : tractages, déclarations, de la campagne ‘Sayeb Passeport سيب الباسبور ‘, plaintes auprès du Tribunal administratif et nombreux rassemblements devant les consulats. Grâce à ces initiatives, notre lutte n’est pas restée sans réponse, et le Ministère des Finances, sous la pression du Président Kaies Saied, a décidé de revoir sa copie.
Malheureusement, cette réaction tardive est bien en dessous de nos attentes. En effet, doubler le prix des droits de chancellerie demeure une décision arbitraire, non justifiée et illustre les incohérences des décisions tarifaires prises par le pouvoir Tunisien.
Même si notre voix s’est faite entendre, nous ne pouvons qualifier cette reculade en victoire et nous réaffirmons encore aujourd’hui nos demandes du mois de mai dernier. L’augmentation de ces tarifs reste inadmissible et d’autant plus injuste qu’elle viole le principe constitutionnel d’égalité entre tous les citoyens tunisiens vivant en Tunisie ou à l’étranger (articles 10, 15 et 21).
Nous réitérons vigoureusement nos demandes :
- L’annulation immédiate et le retour aux mêmes tarifs que ceux appliqués en Tunisie.
- L’instauration d’une concertation entre les pouvoirs publics et la société civile des Tunisiens Résidents à l’Etranger.
- Une amélioration des conditions d’accueil dans les services consulaires.
- La mise en œuvre de services en ligne et la possibilité de paiement par cartes bancaires des pays de résidence ou émanant des banques tunisiennes (actuellement seul le paiement en espèces est autorisé).
Il est à rappeler que la situation économique actuelle est difficile pour tous et qu’il est intolérable de viser, une fois de plus, les Tunisiens à l’étranger. D’autant plus, que la contribution des Tunisiens à l’Etranger constitue l’une des premières sources dans l’approvisionnement des caisses de l’Etat en devises, comme l’a justement souligné récemment le gouverneur de la Banque centrale Marouane Abassi.
Nous appelons l’Etat Tunisien à revenir sur ces tarifs afin d’assurer l’égalité de traitement de tous ses citoyens.
Il est urgent de cesser les mesures discriminatoires qui visent les Tunisiens résidents à l’Etranger.
ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA CAITE
Belgique :
· CVDT : Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie
Suède :
· ATS : Association des Tunisiens à Stockholm
Suisse :
· ATTS : Association des Tunisiennes et Tunisiens en Suisse
Italie :
· CITI : Comitato Degli Immigrati Tunisini In Italia - Milan
France :
- Metz (Grand Est)
o Aigle de Carthage
- Grenoble (Auvergne-Rhône-Alpes)
o ATI-CDR : Association des Tunisiens de l’Isère Citoyens des deux rives
o STF : Association Solidarité des Tunisiens en France
o AFMH : Association France Maghreb Humanitaire
- Angers (Pays de la Loire)
o ATML : Association des Tunisiens du Maine et Loire
- Lille (Hauts de France)
o ATNF : Association des Tunisiens du Nord de la France
- Marseille (PACA)
o CAP-MED : Citoyens pour des Actions Plurielles en Méditerranée
- Nantes (Pays de la Loire)
o Imagecom
- Nîmes (Occitanie)
o UCDR : Union des Citoyens des Deux Rives
- Le Mans (Pays de la Loire)
o UTS : Union des Tunisiens de la Sarthe
o Younga Solidaire
- Ile de France
o ACDR : Arts et Cultures des deux Rives
o ACEM : Arts et Cultures Engagés du Monde
o ADTF : Association Démocratique des Tunisiens en France
o AIDDA : Association Interculturelle de Production, de Diffusion et de Documentation Audiovisuelles
o C2R : Citoyennes des Deux Rives
o CFM : Collectif femmes méditerranéennes
o CFT : Collectif des Femmes Tunisiennes
o Collectif 3C : Collectif Culture Création Citoyenneté
o CRLDHT : Comité pour le Respect des Libertés et des droits de l’Homme en Tunisie
o FTCR : Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives
o MCTF : Mouvement Citoyen des Tunisiens en France
o UTAC : Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne
o UTIT : Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens
o Zembra

02/01/2021
Après plusieurs plaintes et recours administratifs et interventions de certains politiques,  partis.... le ministère des...
01/01/2021

Après plusieurs plaintes et recours administratifs et interventions de certains politiques, partis.... le ministère des finances a fait un effort en diminuant les tarifs consulaires . A partir du 1 janvier 2021
Le passeport passe donc de 88 € à 50€
Mais les tarifs restent toujours exorbitants et injustifiés par rapport aux tarifs en Tunisie.
Exemple la légalisation d'un acte commercial comme un prêt bancaire peut coûter 6x22€ =132€ soit dans les 450 dinars au lieu des 2 ou 3 dinars en Tunisie

27/12/2020

Ma belle-sœur Claudine Naccache, Slim Naccache et moi-même remercions toutes celles et tous ceux qui ont partagé notre douleur et notre peine suite au décès de Papi Gilbert Naccache
Nous remercions Monsieur Le Président de la République, Monsieur L'Ambassadeur de Tunisie en France, Monsieur le Consul Général pour tout ce qu'ils ont fait pour nous rendre cette épreuve moins pénible.
La levée du corps aura lieu demain lundi 28 décembre 2020 à la Chambre Funéraire de CHEVILLY-LARUE
125 Boulevard Jean Mermoz - 94021
94550 CHEVILLY-LARUE
De 13h30 à 16h30 avec respect des règles sanitaires exigées en France (accès à la salle à tour de rôle par groupe de trente personnes)
La dépouille du défunt sera rapatriée mardi 29 décembre 2020. Nous communiquerons, dès confirmation, l'heure du vol ainsi que celle de l'enterrement qui aura lieu mercredi 30 décembre
Encore merci
Azza

Gilbert Naccache,  ingénieur agronome de formation,  est un militant de la gauche tunisienne Opposant à Bourguiba et à s...
26/12/2020

Gilbert Naccache, ingénieur agronome de formation, est un militant de la gauche tunisienne
Opposant à Bourguiba et à son régime, il est lourdement condamné en mars 1968 à cause de ses activités politiques au sein du mouvement Perspectives tunisiennes, avant d'être libéré en 1979.
Il publie Cristal en 1982 aux éditions Salammbô. Il avait écrit ce roman en prison sur des emballages de cigarettes de la marque Cristal.

Gilbert Naccache est décédé aujourd'hui.
Paix à son âme

AIDE A LA RECHERCHE D’EMPLOILa FTCR organise des ateliers de formation pour la recherche d’emploi dans le cadre de ses a...
23/12/2020

AIDE A LA RECHERCHE D’EMPLOI
La FTCR organise des ateliers de formation pour la recherche d’emploi dans le cadre de ses activités de soutien aux personnes en difficultés pour la rédactions de leurs CV , d’une lettre de motivation et de la recherche d’emploi ou de la formation professionnelle.

20/12/2020

Coordination des associations de l’Immigration et des Tunisiens à l’Etranger
تنسيقية جمعيات الهجرة والتونسيين بالخارج

Déclaration de la CAITE du 19 décembre 2020

Dans une interview en français à France24, Monsieur Hichem Mechichi, Chef du gouvernement tunisien, a joint l’indécence de la sébile tendue à l’indignité du propos. L’état désastreux de l’économie du pays et les difficultés qu’il traverse, les suppliques à l’adresse de la France et de l’Europe pour venir en aide à la Tunisie ne peuvent expliquer ni justifier l’irresponsabilité brutale dont a fait montre Monsieur Méchichi sur des questions vitales comme celle du sort des milliers de tunisiens en situation irrégulière, vivant et travaillant dans les pays européens, souvent de longue date et avec leurs familles et dans des conditions extrêmement précaires et difficiles.

En déclarant sa « bienveillance » à accepter leurs renvois et leurs expulsions vers la Tunisie, il donne sa bénédiction au projet de chasse ouverte des sans papiers en France ou en Italie, particulièrement envers les tunisiens sans papiers, accusés d’être des islamistes radicalisés et de potentiels terroristes.

Le Chef de gouvernement tunisien n’a pas mesuré la gravité de ses propos et leurs effets dangereux sur le sort et la vie des milliers de tunisiens vivant en Europe et y séjournant, certes pour certains d’entre eux en situation administrative irrégulière, mais non démunis ou dépourvus de droits et de protection, que leur confèrent les législations européennes ou les chartes des droits de l’Homme, contre les expulsions et les renvois arbitraires, obtenus grâce à la lutte des vagues successives de l’immigration et leurs soutiens.

Les associations des tunisiens en Europe, regroupées dans la CAITE, expriment leur stupéfaction et leur inquiétude quant aux propos et intentions du Chef du gouvernement vis à vis d’une partie des tunisiens vivant en France, en Italie et d’autres pays européens.

Nous demandons au Gouvernement tunisien de revenir sur ces positions, de clarifier et d’annoncer sa ligne politique sur les diverses questions qui touchent à la migration, à la fuite des compétences et à l’exode des jeunes tunisiens de toutes catégories sociales, ainsi que sur le sort que leur réservent les pays d’accueil, notamment européens.

Nous rappelons à Monsieur Mechichi et à tous les responsables tunisiens, l’apport financier et la contribution à l’économie que fournissent au pays les tunisiens résident à l’étranger en situation régulière ou non, et qu’aucune aide ou don étranger ne pourra remplacer.

Nous mettons en garde contre les chimères dangereuses de troquer le sort et la vie de milliers de tunisiens et de leurs familles contre d’illusoires attentes d’aides délivrées au compte-gouttes et dans un cadre de politique de chantage et d’intimidations sur les problèmes migratoires.

Les associations membres de la CAITE qui demeurent mobilisées, appellent tous les tunisiens en Europe et en Tunisie à maintenir leur extrême vigilance et à lutter contre toute velléité ou tentative de renoncement ou d’abandon de la part du gouvernement tunisien vis à vis des droits et de la vie des milliers de tunisiens vivant en Europe et à l’étranger.

ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA CAITE
Belgique :
· CVDT : Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie
Suède :
· ATS : Association des Tunisiens à Stockholm
Suisse :
· ATTS : Association des Tunisiennes et Tunisiens en Suisse
Italie :
· CITI : Comitato Degli Immigrati Tunisini In Italia - Milan
France :
- Metz (Grand Est)
o Aigle de Carthage
- Grenoble (Auvergne-Rhône-Alpes)
o ATI-CDR : Association des Tunisiens de l’Isère Citoyens des deux rives
- Angers (Pays de la Loire)
o ATML : Association des Tunisiens du Maine et Loire
- Lille (Hauts de France)
o ATNF : Association des Tunisiens du Nord de la France
- Marseille (PACA)
o CAP-MED : Citoyens pour des Actions Plurielles en Méditerranée
- Nantes (Pays de la Loire)
o Imagecom
- Nîmes (Occitanie)
o UCDR : Union des Citoyens des Deux Rives
- Le Mans (Pays de la Loire)
o UTS : Union des Tunisiens de la Sarthe
o Younga Solidaire
Ile de France
o ACDR : Arts et Cultures des deux Rives
o ACEM : Arts et Cultures Engagés du Monde
o ADTF : Association Démocratique des Tunisiens en France
o AIDDA : Association Interculturelle de Production, de Diffusion et de Documentation Audiovisuelles
o C2R : Citoyennes des Deux Rives
o CFM : Collectif femmes méditerranéennes
o CFT : Collectif des Femmes Tunisiennes
o Collectif 3C : Collectif Culture Création Citoyenneté
o CRLDHT : Comité pour le Respect des Libertés et des droits de l’Homme en Tunisie
o FTCR : Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives
o MCTF : Mouvement Citoyen des Tunisiens en France
o UTAC : Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne
o UTIT : Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens
o Zembra

17/12/2020

Mr Hechmi Mechichi : La Libre circulation et les mouvements migratoires sont une chance pour la paix et l’amitié entre les peuples n’ont rien à voir avec les extrémismes

En visite officielle en France, le chef du gouvernement tunisien, M.Hichem Mechichi, a accordé une interview à la chaîne France 24 dans laquelle il a tenu des propos inacceptables concernant les tunisien(ne)s en situation irrégulière en France, des propos dignes de ceux habituellement utilisés par l’extrême-droite française.

En effet affirmer comme le fait H. Mechichi que « qui dit immigration clandestine dit aussi terrorisme » ou que « les personnes se trouvant sur le territoire français d’une manière illégale ou qui constitueraient une menace pour nos amis ont vocation à rentrer chez eux… » est non seulement un amalgame dangereux mais également un signe qui en dit long sur le degré d’alignement de l’exécutif tunisien sur la politique de fermeture et d’expulsion prônée par le gouvernement français.

Les tunisien(ne)s à l’étranger et les associations condamnent avec la plus grande fermeté les propos indignes du chef du gouvernement tunisien et rappellent que si des dizaines de milliers de jeunes tunisien(ne)s choisissent, souvent au péril de leur vie, de fuir le pays pour trouver un peu d’espoir d’une vie meilleure ailleurs, c’est d’abord en raison de l’échec des politiques économiques et sociales des gouvernements tunisiens successifs, dont le sien.

Les tunisien(ne)s et leurs associations à l’étranger, qui n’ont eu de cesse de condamner le terrorisme, n’acceptent pas l’amalgame dangereux du chef du gouvernement tunisien et exigent qu’il s’explique publiquement sur ses propos indignes.

Les tunisien(ne)s et leurs associations à l’étranger demandent à la société civile et les forces démocratiques en Tunisie de condamner les déclarations du chef du gouvernement tunisien et de créer les conditions d’un véritable débat national sur la question migratoire et d'adopter une stratégie migratoire nationale conformes aux droits de l'homme et à l'intérêt des Tunisiens. Le désir massif des jeunes à vouloir quitter la Tunisie se heurte à la fermeture des frontières et au diktat des pays de l’Union Européenne qui cherchent à imposer l’externalisation des frontières et à favoriser le retour massif des immigrés.

Un débat national doit être engagé pour prendre à bras le corps la question du retour en Tunisie ceux qui sont suspectés de connivence avec le terrorisme en Europe et ses conséquences sur la sécurité nationale de La TUNISIE.
Il est de même indispensable que des réponses appropriées soient enfin trouvées à l’aspiration incompressible d’un grand nombre de compétences tunisiennes (y compris les jeunes diplômés) à l’émigration.

Non à l’amalgame et aux discours simplistes
Non à l’alignement sur les politiques de fermeture et d’exclusion de l’UE

Paris le 16 Décembre 2020

11/12/2020
09/12/2020
Association Tunisienne des Femmes Démocrates

La FTCR apporte tout son soutien aux militantes de l'ATFD et de la LDHT et dénonce toutes les formes de violences en Tunisie.

إعتداء على المحتجين أمام مجلس نواب الشعب:
أسامة الصغير النائب عن حركة النهضة الذي حاول دهس أحد المحتجين أمام باب المجلس يأمر الأمن باعتقاله في التحرك الذي دعت اليه الجمعية التونسية للنساء الديمقراطيات وفي محاولة لتخليصه يتم دفع وضرب المحتجين ورئيسة الجمعية التونسية للنساء الديمقراطيات يسرى فراوس وبسام الطريفي نائب رئيس الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.

Dans le cadre de la SEMAINE PARISIENNE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS, la FTCR organise une rencontre-débat avec le...
08/12/2020

Dans le cadre de la SEMAINE PARISIENNE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS, la FTCR organise une rencontre-débat avec les participants aux ateliers sociolinguistiques sur les critères et les domaines des discriminations
ainsi que sur les recours possibles pour lutter contre les discriminations.
L'association ACEM, membre de la FTCR, animera une partie chant et musique, le vendredi 11 décembre à 14h
au 23 rue du Maroc à paris 19ème.

La FTCR apporte tout son soutien à son partenaire AIDES et appelle à  signer la pétition contre toutes les formes de dis...
03/12/2020

La FTCR apporte tout son soutien à son partenaire AIDES et appelle à signer la pétition contre toutes les formes de discrimination et pour l'accès aux droits des migrants.

✋[#Discriminations]❌

Les parcours administratifs et l'accès aux soins pour les personnes étrangères sont longs et complexes — une situation qui s'est empirée avec la crise sanitaire du Covid-19. Le Rapport discriminations 2020 donne la parole aux concernés-ées 👉https://www.aides.org/publication/rapport-discriminations-2020 #VIH

Adresse

23 Rue Du Maroc
Paris
75019

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives - FTCR publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

SEMAINE PARISIENNE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS. LA FTCR organise une rencontre-débat avec les participants aux ateliers sociolinguistiques sur les critères et les domaines des discriminations ainsi que sur les recours possibles, L'association ACEM, membre de la FTCR, animera une partie chant et musique, le vendredi 11 décembre à 14h au 23 rue du Maroc à paris 19ème.
Chers amis Moon and Stars Event a le plaisir d'organiser dans les locaux de la FTCR le Samedi 19 Octobre ce bel evenement riche en echanges sur les Starts-ups, la Fin Teh, la Reg Tech
Bonjour les ami-es, Trait d’Union France Tunisie, association bébé déclarée le 02/03/2018, s’investit dans le cadre de son projet de solidarité internationale pour contribuer à réduire les inégalités sociales et l’échec scolaire dans les villages et quartiers frappés par la misère en Tunisie. Nous collectons depuis juin 2018 tout type de matériel nécessaire pour la mise en place d’un centre culturel et social à Makthar- Siliana. Aussi, nous comptons sur votre générosité pour participer aux frais de transport de ces dons essentiellement constitués de livres tout genre junior et adultes, jeux, jouets, cartables, fournitures scolaires, piano, équipement de sport, chaussures et vêtements d’hiver, tables et chaises pour une classe de 30 élèves, bureaux, films DVD, lecteurs DVD, projecteurs et ordinateurs. Action de démarrage réussie qui s’inscrit dans la durée afin de couvrir les besoins d’autres zones rurales démunies. Nous souhaiterions solliciter à cet effet votre contribution pour parvenir à l’acheminement de ces boîtes et équipements avec un cœur sans verrou. Goutte à goutte, l’eau creuse la pierre.😍😍😍 Azza [email protected]
Cap MED-FTCR Marseille: Atelier "Moi Jeune Citoyen": sortie ciné dans le cadre du festival AFLAM-Cinémas Arabes: 8 jeunes (dont 4 mineurs étrangers isolés MEI) ont assisté hier soir à la projection du film tunisien BENZIN, suivit d'un débat.
Cap MED- FTCR partenaire engagée dans Sidaction en partenariat avec la ville d'AUBAGNE.