Centre Breslev - Les Coeurdonniers

Centre Breslev - Les Coeurdonniers Soutien moral aux personnes à travers la diffusion des enseignements de Rabbi Nahman.

Fonctionnement normal

01/11/2021
Les Contes de Rabbi Nahman le fils du roi et le fils de la servante (1 nov 021)1

ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde https://bit.ly/3gPa6jX

Pour tous nos services visitez notre SITE https://breslev.fr/

Retrouvez nous tous les jours en LIVE de 12h00 à 13h00 (France) et de 3h00à 4h00 la nuit (France) Sur FACEBOOK https://www.facebook.com/breslev.fr/?...
Sur YOUTUBE chaîne http://www.youtube.com/c/breslevifrah.

Rav Avraham Ifrah sur http://www.breslev.fr/
Aidez-nous, comme vous le pouvez : https://breslev.fr/dons/

Et si vous ne pouvez pas, alors un sourire nous suffit aussi.

Etude des conseils de Rabbi Nahman de Breslev .Tirés de ses principaux livres (Likoutey Moharan, les Contes, Sefer Hamidot, Sihot Haran) et des écrits de ses plus grands élèves.
Nous parlons simplement des sujets d'une vie qui nous concerne tous parce que nous aspirons tous au bonheur : Etudes et travail, le couple, la recherche de l'autre, les enfants, la famille, Israël et les Nations, l'économie, la philosophie, la Foi, la recherche de D.ieu, le retour à son identité, la Téshouva, la Kabala, la recherche de la vérité et Rabbi Nachman de Breslev...
Des conseils simples et si efficaces qu'ils changent la vie ...EN BIEN !

31/10/2021
Hayé Moharan 10

Comment allez-vous les amis ?

Hayé Moharan numéro 10 - La vie de notre cher Rabbénou

La prière relève des choses qui se situent au sommet du monde...

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#espoir #tsadik #breslev #ouman #rabbinahman #reconfort #rabbenou #conseildujour #likouteytefilot #joie #emouna #foi #likouteyetsot #priere #vérité #jecoutemaviechange #conseildevie #moharan

28/10/2021
28/10/2021
Paracha’ Hayé Sarah:Au début de notre Paracha, Sarah Iménou quitte ce monde à l’âge de 127 ans. Avraham Avinou va à Hébr...
28/10/2021

Paracha’ Hayé Sarah:
Au début de notre Paracha, Sarah Iménou quitte ce monde à l’âge de 127 ans. Avraham Avinou va à Hébron pour acheter une parcelle de terrain afin de l’enterrer. Il choisit le terrain où Adam et Hava sont enterrés (Tombeau des Patriarches). Ce dernier appartenait à Efron qui affirma d’abord vouloir donner gracieusement ce terrain à Avraham mais qui accepta par la suite de sa part une somme conséquente d’argent. Efron le venda car il ne voyait pas la grande sainteté de l’endroit à l’instar d’Aravna Hayevoussi qui vendit au Roi David l’endroit où fut et sera construit le Bet Hamikdach. Du Tombeau des Patriarches montent toutes les âmes qui quittent ce monde pour rejoindre le Gan Eden. L’endroit du Beth Hamikdash sur lequel se trouve aujourd’hui le Kotel est l’endroit où montent toutes les prières vers Hachem, c’est à dire la porte du ciel.
Rabbi Nathan nous apprend que tous les endroits qui ont une grande sainteté ont d’abord été dans les mains du côté négatif. On voit que Rivka avant de suivre Eliezer afin de rencontrer Its’hak se trouvait entre les mains de Bethouel et Lavan qui sont des mécréants, comme pour nous dire que de grands trésors sont prisonniers des écorces du mal, des endroits saints sont cachés et que seuls les Tsadikim comme Avraham et David peuvent les libérer et les dévoiler.
A la deuxième montée au chapitre 24 Avraham enjoint Eliezer d’aller chercher une femme pour son fils Its’hak et lui déclare : « Et si la femme ne veut pas te suivre … » Dans cette expression se cachent toutes les raisons des difficultés d’un homme à trouver sa moitié et lorsqu’il la trouvée à ce qu’elle le suive dans son chemin, soit qu’elle ne s’oppose pas à lui. Rabbi Nahman nous dévoile ce grand secret révélé par Avraham à Eliezer. Toutes les difficultés du couple proviennent d’un manque de réparation de l’alliance. La principale raison à ce qu’une femme s’oppose à son mari provient du fait que ce dernier ne cherche pas un lien solide et véritable avec Hachem.
A la cinquième montée, au verset 62 avant que Rivka accompagnée d’Eliezer vienne à la rencontre d’Its’hak, ce dernier sortit faire Hitdbodedout dans les champs : « Its’hak sortit pour parler dans le champ ». Lorsqu’un homme voit que la rigueur monte, elle qui représente la source du Yetser Hara, il se doit d’atténuer la rigueur en parlant avec D.ieu afin de faire descendre la bonté d’Hachem. En effet, tous les mondes dépendaient de la rencontre entre Its’hak et Rivka car les Bné Israël devaient sortir d’eux, c’est pourquoi il y eut beaucoup de rigueur, qu’il fut très difficile à Its’hak de trouver son « zivoug » et qu’il fallut des miracles pour sortir Rivka de la maison de Béthouel et de Lavan.
Its’hak Avinou représente le principe de la rigueur, c’est pourquoi la Thora a mentionné l’ Hitbodedout à son sujet car elle est l’outil le plus efficace afin d’atténuer la rigueur, à tel point que Rabbi Nahman un jour déclara à ses élèves : « Pourquoi laisser vous Hachem faire des décrets dans le monde, faites Hitbodedout ! »
Juste après sa conversation avec D.ieu, Its’hak Avinou leva les yeux et vit au loin des chameaux arriver avec Rivka. On voit que la délivrance personnelle et générale dépend du dialogue avec D.ieu et de son intensité. Avec des simples mots nous pouvons réparer beaucoup de maux.
Que nous puissions chaque jour faire Hitbodedout, comme l’a demandé Rabbi Nahman, afin de garder un dialogue constant avec Hachem, condition sine qua non pour réparer l’alliance et ainsi atténuer toutes les rigueurs qui nous empêchent de voir la providence divine dans notre vie.

Paracha’ Hayé Sarah:
Au début de notre Paracha, Sarah Iménou quitte ce monde à l’âge de 127 ans. Avraham Avinou va à Hébron pour acheter une parcelle de terrain afin de l’enterrer. Il choisit le terrain où Adam et Hava sont enterrés (Tombeau des Patriarches). Ce dernier appartenait à Efron qui affirma d’abord vouloir donner gracieusement ce terrain à Avraham mais qui accepta par la suite de sa part une somme conséquente d’argent. Efron le venda car il ne voyait pas la grande sainteté de l’endroit à l’instar d’Aravna Hayevoussi qui vendit au Roi David l’endroit où fut et sera construit le Bet Hamikdach. Du Tombeau des Patriarches montent toutes les âmes qui quittent ce monde pour rejoindre le Gan Eden. L’endroit du Beth Hamikdash sur lequel se trouve aujourd’hui le Kotel est l’endroit où montent toutes les prières vers Hachem, c’est à dire la porte du ciel.
Rabbi Nathan nous apprend que tous les endroits qui ont une grande sainteté ont d’abord été dans les mains du côté négatif. On voit que Rivka avant de suivre Eliezer afin de rencontrer Its’hak se trouvait entre les mains de Bethouel et Lavan qui sont des mécréants, comme pour nous dire que de grands trésors sont prisonniers des écorces du mal, des endroits saints sont cachés et que seuls les Tsadikim comme Avraham et David peuvent les libérer et les dévoiler.
A la deuxième montée au chapitre 24 Avraham enjoint Eliezer d’aller chercher une femme pour son fils Its’hak et lui déclare : « Et si la femme ne veut pas te suivre … » Dans cette expression se cachent toutes les raisons des difficultés d’un homme à trouver sa moitié et lorsqu’il la trouvée à ce qu’elle le suive dans son chemin, soit qu’elle ne s’oppose pas à lui. Rabbi Nahman nous dévoile ce grand secret révélé par Avraham à Eliezer. Toutes les difficultés du couple proviennent d’un manque de réparation de l’alliance. La principale raison à ce qu’une femme s’oppose à son mari provient du fait que ce dernier ne cherche pas un lien solide et véritable avec Hachem.
A la cinquième montée, au verset 62 avant que Rivka accompagnée d’Eliezer vienne à la rencontre d’Its’hak, ce dernier sortit faire Hitdbodedout dans les champs : « Its’hak sortit pour parler dans le champ ». Lorsqu’un homme voit que la rigueur monte, elle qui représente la source du Yetser Hara, il se doit d’atténuer la rigueur en parlant avec D.ieu afin de faire descendre la bonté d’Hachem. En effet, tous les mondes dépendaient de la rencontre entre Its’hak et Rivka car les Bné Israël devaient sortir d’eux, c’est pourquoi il y eut beaucoup de rigueur, qu’il fut très difficile à Its’hak de trouver son « zivoug » et qu’il fallut des miracles pour sortir Rivka de la maison de Béthouel et de Lavan.
Its’hak Avinou représente le principe de la rigueur, c’est pourquoi la Thora a mentionné l’ Hitbodedout à son sujet car elle est l’outil le plus efficace afin d’atténuer la rigueur, à tel point que Rabbi Nahman un jour déclara à ses élèves : « Pourquoi laisser vous Hachem faire des décrets dans le monde, faites Hitbodedout ! »
Juste après sa conversation avec D.ieu, Its’hak Avinou leva les yeux et vit au loin des chameaux arriver avec Rivka. On voit que la délivrance personnelle et générale dépend du dialogue avec D.ieu et de son intensité. Avec des simples mots nous pouvons réparer beaucoup de maux.
Que nous puissions chaque jour faire Hitbodedout, comme l’a demandé Rabbi Nahman, afin de garder un dialogue constant avec Hachem, condition sine qua non pour réparer l’alliance et ainsi atténuer toutes les rigueurs qui nous empêchent de voir la providence divine dans notre vie.

27/10/2021
27/10/2021
27/10/2021
Les contes

Les Contes de Rabbi Nahman: "Le fils du Roi et le fils de la servante'' cours n°66 (27/10/21)

Bonjour à toutes et tous ! Likoutey Etsot - Vérité et foi par RabbénouIl est important de prier avec force avec de conna...
26/10/2021

Bonjour à toutes et tous !

Likoutey Etsot - Vérité et foi par Rabbénou

Il est important de prier avec force avec de connaitre la véritable force de la prière !

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#breslev #rabbinahman #tsadik #likouteyetsot #conseildevie #conseildujour #vérité #foi #emouna #espoir #reconfort #joie #jecoutemaviechange #rabbenou #ouman #likouteytefilot #priere

Bonjour à toutes et tous !

Likoutey Etsot - Vérité et foi par Rabbénou

Il est important de prier avec force avec de connaitre la véritable force de la prière !

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#breslev #rabbinahman #tsadik #likouteyetsot #conseildevie #conseildujour #vérité #foi #emouna #espoir #reconfort #joie #jecoutemaviechange #rabbenou #ouman #likouteytefilot #priere

25/10/2021
Photos from Centre Breslev - Les Coeurdonniers's post
24/10/2021

Photos from Centre Breslev - Les Coeurdonniers's post

Bonjour à toutes et tous ! Venez passez le shabbat de Hannukha chez Rabbi Nahman à Ouman, avec le Rav Ifrah et sa mervei...
24/10/2021

Bonjour à toutes et tous !

Venez passez le shabbat de Hannukha chez Rabbi Nahman à Ouman, avec le Rav Ifrah et sa merveilleuse communauté !

➡ Tarif exceptionnel de 180€/pers incluant:

✅ Les repas de shabbat
✅ Les couchages sur place

🔜 Du Jeudi 2 au Dimanche 5 décembre

Venez profiter avec nous de ce moment exceptionnel. De nombreux cours dispensés sur place par le Rav Avraham Ifrah.

🔥 Pour reserver, rien de plus simple🔥

📧 Par email: [email protected]
📱 Par Whatsapp: +972 (0)54 79 83 141

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#breslev #rabbinahman #tsadik #likouteyetsot #conseildevie #conseildujour #vérité #foi #emouna #espoir #reconfort #joie #jecoutemaviechange #rabbenou #ouman #likouteytefilot #hannukah #Hanouka

Bonjour à toutes et tous !

Venez passez le shabbat de Hannukha chez Rabbi Nahman à Ouman, avec le Rav Ifrah et sa merveilleuse communauté !

➡ Tarif exceptionnel de 180€/pers incluant:

✅ Les repas de shabbat
✅ Les couchages sur place

🔜 Du Jeudi 2 au Dimanche 5 décembre

Venez profiter avec nous de ce moment exceptionnel. De nombreux cours dispensés sur place par le Rav Avraham Ifrah.

🔥 Pour reserver, rien de plus simple🔥

📧 Par email: [email protected]
📱 Par Whatsapp: +972 (0)54 79 83 141

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#breslev #rabbinahman #tsadik #likouteyetsot #conseildevie #conseildujour #vérité #foi #emouna #espoir #reconfort #joie #jecoutemaviechange #rabbenou #ouman #likouteytefilot #hannukah #Hanouka

Bonjour les amis, Aujourd'hui, Likoutey Tefilot L'étude et l'enseignement de la Torah à son prochain, sont deux choses t...
21/10/2021

Bonjour les amis,

Aujourd'hui, Likoutey Tefilot

L'étude et l'enseignement de la Torah à son prochain, sont deux choses très importantes. Chacun de nous, peut à son échelle, éclairer le monde ! 💡

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#breslev #rabbinahman #tsadik #likouteyetsot #conseildevie #conseildujour #vérité #foi #emouna #espoir #reconfort #joie #jecoutemaviechange #rabbenou #ouman #likouteytefilot

Bonjour les amis,

Aujourd'hui, Likoutey Tefilot

L'étude et l'enseignement de la Torah à son prochain, sont deux choses très importantes. Chacun de nous, peut à son échelle, éclairer le monde ! 💡

👉 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c'est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde: https://bit.ly/3gPa6jX

👉 Pour tous nos services visitez notre site: https://breslev.fr/

Passez une très belle semaine les amis où que vous soyez dans le monde !

#breslev #rabbinahman #tsadik #likouteyetsot #conseildevie #conseildujour #vérité #foi #emouna #espoir #reconfort #joie #jecoutemaviechange #rabbenou #ouman #likouteytefilot

Paracha Vayéra:Au premier verset notre Paracha il est écrit au sujet d’Avraham Avinou: «L’Eternel lui apparut dans les p...
21/10/2021

Paracha Vayéra:

Au premier verset notre Paracha il est écrit au sujet d’Avraham Avinou: «L’Eternel lui apparut dans les plaines de Mamré alors qu’il était assis à l’entrée de la tente dans la chaleur du jour».
Rabbi Nathan nous apprend que l’entrée de la tente symbolise la porte de la sainteté. Lorsqu’une personne désir franchir cette porte, les forces de l’impureté se renforcent. Plus nous nous rapprochons de cette porte plus les forces du mal se déchainent contre nous si bien que beaucoup s’y sont trouvés et ont fait malheureusement demi-tour. Avraham Avinou, malgré son état de faiblesse puisqu’il venait de faire la « Brit mila » et malgré la chaleur du jour, ne se découragea pas et s’assit à l’entrée de la tente.
« La chaleur du jour » fait allusion à la chaleur des désirs de l’homme qui le détournent du droit chemin. La chaleur qui provient du soleil symbolise également la connaissance théorique qui souvent par sa logique éloigne l’homme des Tsadikim et donc de la porte de la sainteté.
Plus un homme est éloigné de la vérité plus il est éloigné de D.ieu. Au contraire, plus un homme s’attache à la vérité, incarnée par les Tsadikim, plus il sera proche d’Hachem. Cependant pour accéder à cette vérité l’homme devra traverser à l’instar d’Avraham Avinou de nombreuses épreuves concernant son libre arbitre. Nombreux furent ceux qui s’intéressèrent à Rabbi Nahman et qui furent détournés par des paroles de soit disant érudits en Thora : « Breslev c’est dangereux, c’est un mouvement contesté, cela ne réussi vraiment pas à tout le monde, etc... » Et malgré leur intérêt pour le Tsadik, ces gens restèrent sur le pas de la porte de la sainteté et ne purent jamais gouter aux délices d’une Torah de vie connectée au Tsadik.
Cependant celui qui ne se laisse pas prendre au piège de la logique et des plaisirs de ce monde, et pense au but éternel ne se fera pas trompé. Il attendra de nombreux jours derrière la porte des Tsadikim sous la chaleur du soleil quand bien même on ne le laisse pas rentrer jusqu’au jour où du ciel on aura pitié de lui.
« Avraham leva les yeux puis vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui et courut à leur rencontre ». Cette course d’Avraham Avinou nous montre l’élan et la joie qu’il eut afin de réaliser la mitsva de recevoir des invités. En effet, celui qui est conscient que ne restera de ce monde ni richesse, ni honneur, ni plaisir, mais seulement le bien qu’il a accompli, ne pourra que courir avec joie vers des actions éternelles dont la lumière l’accompagnera dans le monde futur.
Rabbi Nahman déclara que la joie dans le service divin constitue la principale arme afin de briser les écorces qui nous empêchent d’accéder à la sainteté.
Que nous puissions fuir la logique trompeuse de ce monde afin de s’accrocher à la vérité des Tsadikim qui procure la joie et la force de surmonter les obstacles qui se dressent devant la porte de la sainteté et ainsi avoir le privilège de rentrer dans la tente où sont assis ceux qui malgré les épreuves ont cru que le désespoir n’existe pas.

Paracha Vayéra:

Au premier verset notre Paracha il est écrit au sujet d’Avraham Avinou: «L’Eternel lui apparut dans les plaines de Mamré alors qu’il était assis à l’entrée de la tente dans la chaleur du jour».
Rabbi Nathan nous apprend que l’entrée de la tente symbolise la porte de la sainteté. Lorsqu’une personne désir franchir cette porte, les forces de l’impureté se renforcent. Plus nous nous rapprochons de cette porte plus les forces du mal se déchainent contre nous si bien que beaucoup s’y sont trouvés et ont fait malheureusement demi-tour. Avraham Avinou, malgré son état de faiblesse puisqu’il venait de faire la « Brit mila » et malgré la chaleur du jour, ne se découragea pas et s’assit à l’entrée de la tente.
« La chaleur du jour » fait allusion à la chaleur des désirs de l’homme qui le détournent du droit chemin. La chaleur qui provient du soleil symbolise également la connaissance théorique qui souvent par sa logique éloigne l’homme des Tsadikim et donc de la porte de la sainteté.
Plus un homme est éloigné de la vérité plus il est éloigné de D.ieu. Au contraire, plus un homme s’attache à la vérité, incarnée par les Tsadikim, plus il sera proche d’Hachem. Cependant pour accéder à cette vérité l’homme devra traverser à l’instar d’Avraham Avinou de nombreuses épreuves concernant son libre arbitre. Nombreux furent ceux qui s’intéressèrent à Rabbi Nahman et qui furent détournés par des paroles de soit disant érudits en Thora : « Breslev c’est dangereux, c’est un mouvement contesté, cela ne réussi vraiment pas à tout le monde, etc... » Et malgré leur intérêt pour le Tsadik, ces gens restèrent sur le pas de la porte de la sainteté et ne purent jamais gouter aux délices d’une Torah de vie connectée au Tsadik.
Cependant celui qui ne se laisse pas prendre au piège de la logique et des plaisirs de ce monde, et pense au but éternel ne se fera pas trompé. Il attendra de nombreux jours derrière la porte des Tsadikim sous la chaleur du soleil quand bien même on ne le laisse pas rentrer jusqu’au jour où du ciel on aura pitié de lui.
« Avraham leva les yeux puis vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui et courut à leur rencontre ». Cette course d’Avraham Avinou nous montre l’élan et la joie qu’il eut afin de réaliser la mitsva de recevoir des invités. En effet, celui qui est conscient que ne restera de ce monde ni richesse, ni honneur, ni plaisir, mais seulement le bien qu’il a accompli, ne pourra que courir avec joie vers des actions éternelles dont la lumière l’accompagnera dans le monde futur.
Rabbi Nahman déclara que la joie dans le service divin constitue la principale arme afin de briser les écorces qui nous empêchent d’accéder à la sainteté.
Que nous puissions fuir la logique trompeuse de ce monde afin de s’accrocher à la vérité des Tsadikim qui procure la joie et la force de surmonter les obstacles qui se dressent devant la porte de la sainteté et ainsi avoir le privilège de rentrer dans la tente où sont assis ceux qui malgré les épreuves ont cru que le désespoir n’existe pas.

Adresse

10 Rue De Penthievre
Paris
75008

Téléphone

+33177380400

Site Web

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Centre Breslev - Les Coeurdonniers publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Centre Breslev - Les Coeurdonniers:

Vidéos

Pour nous soutenir

http://www.breslev.fr/dons/


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Bonjour Rav Avraham Ifrah j'aimerais que vous partagez mon projet avec votre grande sagesse et votre réseaux je suis sur que mon projet pourrait gagner en force et maturité, s'il vous plaît !!!!! Je vous remercie à fond et continue de vous suivre et de vous soutenir ☀️🙏😊
Paracha Vayichla’h : Le début de notre Paracha relate la poursuite de Yaakov par son frère Essav. Ce dernier part à la rencontre de Yaakov accompagné d’une armée de 400 hommes. Yaakov doit faire face à une grande menace et décide donc de partager son camp en deux, lequel est composé de ses femmes, de ses enfants ainsi que de son bétail. En effet, si Essav attaque la moitié du camp, l’autre moitié sera ainsi épargnée. Rabbi Nathan nous apprend que la division du camp de Yaakov constitue un grand secret que chacun se doit d’appliquer dans son service divin. Comme dans une tempête il faut essayer de sauver tout ce que l’on peut sauver. L’« Essav » de Yaakov était extérieur à lui, il n’avait aucun point commun avec lui. Cependant en ce qui nous concerne nous devons lutter contre l’« Essav » qui se trouve en chacun de nous et qui nous pousse à la colère, à la recherche des honneurs, à la moquerie, à la médisance ainsi qu’à la débauche. Afin de lutter contre cet « Essav » qui vit en nous, il faut user de la même stratégie que Yaakov, soit de rester modeste face au danger et de tout faire pour minimiser son emprise sur nous. Contrairement à Essav qui veut tout ou rien, nous devons nous efforcer à attraper et sauver ce que nous pouvons attraper et ne pas nous laisser aller complètement dans l’épreuve. Et même si la chute est complète nous devons tout de suite nous relever en faisant une bonne action même si elle parait complètement dérisoire par rapport à la chute qui l’a précédée. Rabbi Nahman déclara « Si déjà tu manges du porc alors au moins fais attention que cela ne coule pas dans ta barbe ». Rabénou nous parle étonnamment d’un homme barbu soit à priori d’un juif respectueux des mitsvot et pour qui un tel comportement serait une des pires descentes spirituelles imaginables. Et malgré cela, Rabbi Nahman rajoute « Fais attention que cela ne coule pas dans ta barbe » ce qui signifie que même dans une telle situation qui parait catastrophique la moindre petite retenue et le moindre petit éveil ont une grande valeur aux yeux d’Hachem. Le ‘Hafets ‘Haim écrit qu’un Baal Lachon Hara, soit un homme qui fait souvent de la médisance et en éprouve du plaisir, ne pourra jamais sortir de l’enfer. Cependant, si une seule fois dans sa vie il s’est retenu de parler du mal d’autrui, il ne sera plus considéré comme un Baal Lachon Hara. Dans le même esprit, Le Zohar nous apprend que si une personne se retient une seule fois dans sa vie d’une vision interdite alors sa venue dans ce monde aura valu la peine. Comme le dit Rav Avraham Ifrah dans son cours « Comment sortir du coma spirituel » : « Même dans un endroit complètement à l’envers, totalement éloigné de la volonté d’Hachem, on doit garder la foi qu’Hachem y est présent. En gardant cette conscience d’Hachem, on révèle la Thora cachée qui se trouve dans cet endroit. Pour faire cela il faut rester humble afin de supporter cette situation complètement inversée. Dans l’apparence logique il n’y a pas de porte de sortie la chute étant trop grande mais lorsqu’un homme fait tout pour ne pas lâcher le contact avec D.ieu, il peut se sortir des pires situations et il finira par entendre la voix de la Torah .Comme dit le Talmud les Baal Téchouva authentiques se trouvent à un endroit où même les Tsadikim ne peuvent pas se tenir. Les Baal Téchouva reviennent d’endroits obscurs avec une voix de la Thora que même les Tsadikim n’ont pas entendue. Si tu continue à trouver Hachem dans la faute, cette dernière se transformera en mérite». Que nous puissions à l’instar de Yaakov, qui face à Essav fixa dans son cœur que quoi qu’il arriverait il resterait fort, nous renforcer face au Essav qui parle en nous et qui veut nous faire oublier qu’Hachem se trouvent dans les endroits obscurs de notre vie. Partageons le camp en deux, comme Yaakov, afin de mettre nos fautes d’un coté et les moindres petits éveils de l’autre, car ces derniers finiront un jour par faire basculer le camp des fautes vers celui des mérites!
Paracha Vayétsé: Au début de notre Paracha Yaakov Avinou part pour ‘Haran afin de fuir Essav suite aux conseils de son père Its’hak et de sa mère Rivka: « Yaakov sortit de Beer Cheva et se dirigea vers ‘Haran. Il arriva dans un endroit et dormit là-bas car le soleil s’était couché ». Rachi nous explique que le soleil se coucha rapidement, pas comme à l’heure habituelle en cette saison et Yaakov fut contraint de rester dormir à cet endroit. Rabbi Nathan nous enseigne que parfois dans notre vie l’obscurité vient soudainement sans que l’on s’y attende. Le soleil qui se couche fait allusion à la perte de clarté d’esprit ainsi qu’à la confusion du cœur suite aux épreuves. Cependant, si l’homme sait exploiter ces instants, au lieu de chuter il peut grandir comme jamais il n’aurait pas pu le faire sans ces épreuves. En effet, malgré que la nuit tomba soudainement, Yaakov Avinou continua à prier et transforma ce moment d’obscurité en montée spirituelle. En effet, c’est à cet instant précis que Yaakov instaura la prière d’Arvit (prière du soir) qui vient nous apprendre que l’on doit continuer à prier malgré l’obscurité. Rabbi Nahman a déclaré qu’il faillait être têtu dans le service divin. Rav Avraham ben Rav Nahman nous précisa que Rabénou sous-entendait être têtu dans la prière et en particulier dans l’Hitbodedout. Quoi qu’il arrive nous ne devons jamais cesser de parler avec Hachem. Les breslever d’Ouman avaient l’habitude de dire qu’il fallait viser les plus hauts sommets du service divin, cependant se réjouir du peu que l’on faisait et surtout ne jamais lâcher le minimum qui est relatif à chacun. Le smic dans le service divin commun à tous consiste en quelques minutes journalières de dialogue avec Hachem. Rav Avraham Ifrah raconta qu’il connaissait un Breslever Baal Téchouva qui avait tout lâché, Casherout, Chabbat, Tefilin mais il garda son Hitbodedout journalière. Grâce à elle, non seulement il redevient un juif observant des mitsvot mais encore avec plus de force et d’entrain. Yaakov Avinou après sa prière d’arvit s’endormit et rêva d’une échelle sur laquelle montaient et descendaient des anges. Cette dernière symbolise la montée dans le service divin. En effet du fait de son entêtement dans la prière malgré l’obscurité, Yaakov fit un rêve prophétique qui fut le signe révélateur d’une élévation spirituelle. Rabbi Nathan vécut une expérience similaire. Alors qu’il faisait partie du groupe des élèves du Rav Lévy-Its’hak de Berditchev, un jour on lui demanda d’aller acheter des béguelés (petits pains salés dans les ‘Hassidims sont friands). Il se sentit ridicule et compris qu’il lui manquait quelque chose d’essentiel dans son approche avec D.ieu. Cependant il ignorait quoi. Il partit alors s’isoler dans l’«ezrat nachim» de la synagogue (endroit de la synagogue réservée aux femmes). Il lut des psaumes et pleura à chaudes larmes. Épuisé, il s’endormit et rêva d’une échelle. En haut de l’échelle, il aperçut un homme qui l’encourageait à monter. Lorsqu’il rencontra par la suite Rabbi Nahman pour la première fois, ce dernier lui confia : « On s’est déjà vu non? » Rabbi Nathan reconnut en Rabbi Nahman l’homme qui se trouvait en haut de l’échelle. Et quelques années plus t**d, il composa le Likoutey Tefilot, un recueil de prières extraordinaires qui donnent la force à celui qui les lit régulièrement de traverser toutes les obscurités du monde et de gravir toutes les échelles spirituelles. A tel point que Rabbi Nathan déclara que tous celui qui lira de manière journalière le Likoutey Tefilot sera assuré d’aller directement au Gan Eden (paradis). L’endroit où Yaakov rentra subitement dans l’obscurité et rêva de l’échelle sur laquelle montaient et descendaient des anges, n’est autre que le Har Hamoria où Avraham fit le sacrifice d’Its’hak où le Roi Shlomo construit le Beth Hamikdach et où il sera reconstruit prochainement amen. Rav Avraham ben Rav Nahman a reçu par tradition de son père Rav Nahman Toulchiner, fidèle élève de Rabbi Nathan, que l’âme de Rabbi Nahman se trouve à cet endroit soit aujourd’hui au Kotel. En effet, Rabbi Nahman à la manière du Cohen Gadol le jour de Yom Kippour, y plaide vers Hachem pour faire sortir le Peuple d’Israël de son exil spirituel et physique. Que nous puissions avoir le mérite et l’obstination, comme Yaakov Avinou et Rabbi Nathan, de continuer à prier lors des moments obscurs de notre vie et ainsi les transformer en tremplin vers D.ieu afin de gravir un par un les échelons qui nous rapproche de la lumière du Tsadik et de la sainteté.
Passe, passe pas "Le mondialisme noeud, passera pas N0 paçaran"
"La boutique est fermée pour cause de maintenance" Lundi 16 11
Bonjour les amis, exceptionnellement nous faisons appel à vos prières , chaque minute compte et chacune de vos prières sont vitales. Nous nous battons pour qu'Hachem accorde la santé et le rétablissement total à Sarah Pessia bat Yvette Yocheved dans un état très critique. Par le mérite des Tsadikims authentiques et en particulier de Rabbi Nahman ben Feigua. Merci de diffuser le message autour de vous
Slalom brother
Je désirerai me rendre à Ouman je sollicite les personnes intéressés pour un voyage en groupe. Voyage en car ou en avion. Cher Rav quand et combien de jours et de personnes pouvez vous accueillir ? Et à quel coût ? Bien à vous Rav et vos acolytes. Je n'ai pas pu mettre un message sur vôtre mur. Je ne sais pas comment lancer ce projet. Je vous remercie pour votre réponse. Excellente soirée. Hayabatia(Nathalie) Reichert bat ïcha
Je désire me rendre à Ouman avec un groupe. Voyage en car ou en avion. Je sollicite les personnes intéressés. Pour l'organisation de ce voyage en demandant au préalable à vous Rav Ifrah à quel moment cela serait il possible. En partance de Paris. En groupe combien de personnes pouvez vous accueillir et à quel coût sera t il possible. Merci de bien vouloir vous manifester ! Bien à vous. Excellente soirée