Fonds Arménien de France

Fonds Arménien de France Bienvenue sur la page officielle du Fonds Arménien de France, une association humanitaire et apolitique, reconnue d'utilité publique. Organisation à but non lucratif, philanthropique, unitaire et apolitique qui a pour vocation de construire et rénover des infrastructures indispensables au développement socio-économique de l'Arménie et du Karabagh
(23)

Fonctionnement normal

La journée de clôture du projet de sensibilisation et d'éducation de 36 enseignantes du Lori au développement durable a ...
09/03/2021

La journée de clôture du projet de sensibilisation et d'éducation de 36 enseignantes du Lori au développement durable a eu lieu vendredi 5 mars 2021 à Vanadzor. Ce projet est conduit par le Fonds Arménien de France avec le soutien de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur et réalisé par la Fondation humanitaire suisse KASA. Il vient compléter un programme d’équipement de 5 structures publiques de Vanadzor en panneaux solaires (4 maternelles et une école), également cofinancé par la Région Sud. L'évènement de clôture a vu la participation d'Aram Khachatryan, vice-préfet du Lori, de Tatevik Baghdasaryan, directrice de la Fondation KASA, Gevorg Gevorgyan, Coordinateur du programme et représentant du Fonds Arménien Hayastan ainsi que la plupart des 36 enseignantes qui ont été formées.

Le métro d'Erevan, lancé en 1981, fête son 40e anniversaire cette année ! 🇦🇲
09/03/2021

Le métro d'Erevan, lancé en 1981, fête son 40e anniversaire cette année ! 🇦🇲

#JourneeDesDroitsDesFemmes "C'était fou pour moi que cinq femmes fassent ce métier. Tout de suite je leur ai dit qu'il f...
08/03/2021

#JourneeDesDroitsDesFemmes "C'était fou pour moi que cinq femmes fassent ce métier. Tout de suite je leur ai dit qu'il fallait que je fasse un film sur elles, elles m'ont dit : ok." En ce 8 mars, journée internationale des droits de la femme, nous vous proposons cet entretien avec Silva Khnkanosian autour de son film sur le travail des démineuses dans le Haut-Karabagh.
"Les femmes font le même travail que les hommes mais ça n'est pas pareil pour moi : elles rentrent le week-end pour s'occuper de leurs enfants et le reste de la semaine elles assurent leur futur. C'est plus un film sur la force des personnages que sur leur condition en tant que femmes." Silva Khnkanosian.
L'entretien en intégralité sur https://blogs.mediapart.fr/les-ecrans-documentaires/blog/121119/nothing-be-afraid-entretien-avec-silva-khnkanosian
Crédit photo : OneArmenia
#InternationalWomensDay

Comment ce bijoutier de Gumri a eu l'idée de fabriquer des bijoux à partir de douilles - Son art est son arme. Il l'util...
07/03/2021
Comment un bijoutier de Gumri a eu l'idée de fabriquer des bijoux à partir de douilles

Comment ce bijoutier de Gumri a eu l'idée de fabriquer des bijoux à partir de douilles - Son art est son arme. Il l'utilise comme porte-voix, appelant à la paix dans le monde. Depuis quatre ans, Artak Tadevosyan transforme l'énergie des douilles de la base militaire de Gumri, en la rendant positive : elles ornent le cou, les oreilles ou les doigts des fashionistas, qui portent ainsi sa philosophie - diffuser la paix mais d'abord la trouver soi-même. Lire l'article dans son intégralité sur https://www.courrier.am/fr/arts-et-culture/comment-un-bijoutier-de-gumri-eu-lidee-de-fabriquer-des-bijoux-partir-de-douilles

Son art est son arme. C'est ce qu'il utilise comme porte-voix, appelant à la paix dans le monde. Depuis quatre ans, Artak Tadevosyan transforme l'énergie des douilles, en la rendant positive. Elles obtiennent une seconde vie en ornant le cou, les oreilles ou les doigts des fashionistas. Et ceux qu...

France Culture recevait l'essayiste, documentariste et directeur des éditions du Cerf Jean-François Colosimo à l'occasio...
05/03/2021
Turquie : un nouveau récit national ?

France Culture recevait l'essayiste, documentariste et directeur des éditions du Cerf Jean-François Colosimo à l'occasion de son livre « Le sabre et le turban ». L'originalité de sa thèse est de mettre en parallèle deux parcours, ceux des deux dirigeants, Atatürk et Erdogan. Au-delà des éléments apparents de ruptures entre les deux hommes, il y a une véritable continuité : du laïcisme à l’islamisme, l’idée est toujours la même, celle de se débarrasser des minorités ethniques (Kurdes, Arméniens, Grecs, Alévis…) et de renouer avec la visée hégémonique de la Turquie. Pour arriver à ce même but, le premier a nationalisé l’islam, le second a islamisé la nation, avertit l'essayiste. Nationaliser l'islam ou islamiser la nation : deux projets qui se rejoignent dans leur volonté hégémonique.
Cet essai évoque le projet turc de conquête belliciste qui se joue sous les yeux des Etats-Unis et de l'Europe, et en appelle à la responsabilité des dirigeants pour voir cette menace turque et cesser de se compromettre moralement en acceptant des accords symptômes d'une ingérence dans la crise migratoire.
« Le sabre et le turban » est lauréat de la troisième édition des "trophées littéraires des Nouvelles d'Arménie Magazine" dans la catégorie "essai".

Avec l'essayiste, documentariste et directeur des éditions du Cerf Jean-François Colosimo, auteur notamment de "La religion française" (2019) et des documentaires "Les Cités de Dieu" (2000) et "Turquie, nation impossible" (2019).

05/03/2021
Les tapis de Chouchi : un trésor à Erevan

Les tapis de Chouchi : un trésor à Erevan - Les tapis arméniens ont été retirés de la ville le 1er novembre 2020 pendant la récente guerre d'Artsakh par leur propriétaire Vartan Astsatryan. Ils étaient exposés au Musée des tapis de Chouchi. Voyant que les combats se rapprochaient, Vartan Astsatryan a rapidement organisé leur transfert au Musée-Institut national Alexander Tamanyan d'Erevan, pour sauver une partie du trésor de la ville.
Lors d'une exposition le 20 février, le Musée national d'Erevan a exposé 71 tapis de tout l'Artsakh - de Martuni, Askeran, Hadrut et bien sûr, Chouchi.
Source : Civilnet

Musk Factor - C'est la nouvelle série Netflix qui présentera la réalité des startups arméniennes et le potentiel technol...
04/03/2021

Musk Factor - C'est la nouvelle série Netflix qui présentera la réalité des startups arméniennes et le potentiel technologique de l'Arménie. Les 10 -12 épisodes raconteront l'histoire de quatre personnes qui transforment une idée apparemment irréaliste en un succès incroyable en utilisant les possibilités offertes par l'intelligence artificielle. "Nous avons décidé de mélanger le business et le plaisir en créant des séries télévisées qui reflèteront le potentiel intellectuel et technologique de l'Arménie", a déclaré le producteur du film Rafayel Tadevosyan à SartHub Armenian. La série mettra également en évidence les valeurs que l'humanité perd sur le chemin du développement technologique - relations humaines, valeurs religieuses et de tolérance, etc.
Le scénario a déjà été approuvé par les producteurs de Netflix et le tournage devrait commencer dans un avenir proche. La série a été inspirée par le regretté Karen Vardanyan, qui a été directeur exécutif de l’Union des entreprises de technologies avancées et pionnier de l'industrie high-tech en Arménie.
Source : Public Radio of Armenia

Aujourd'hui marque le 29ème anniversaire de la création du Fonds Arménien Mondial Hayastan. Fondé en 1992, le Fonds Armé...
03/03/2021

Aujourd'hui marque le 29ème anniversaire de la création du Fonds Arménien Mondial Hayastan. Fondé en 1992, le Fonds Arménien Mondial Hayastan est une organisation qui a pour but de réaliser des projets assurant le développement socioéconomique et durable de l'Arménie et de l'Artsakh.
Depuis sa création, le Fonds Arménien Mondial Hayastan a mis en œuvre plus de 1 300 projets majeurs en Arménie et en Artsakh, dans les domaines des infrastructures, de la santé et des soins, de la protection sociale, de l'éducation, des arts, de la culture et des sports. Le travail du Fonds est mis en œuvre avec la participation active et le soutien de ses 21 branches, dont le Fonds Arménien de France.
Hayastan All Armenian Fund Հայաստան համահայկական հիմնադրամ
✔️29 ans d'expérience, de qualité et de confiance.
✔️1300 projets majeurs.
✔️400 millions de dollars d'investissement en Arménie et en Artsakh.
✔️800 000 bénéficiaires en Arménie et en Artsakh.
✔️1,5 million de donateurs à travers le monde.

Depuis les premiers jour du conflit jusqu'à aujourd'hui, plus de 184 tonnes d’aide humanitaire sont arrivées en Arménie,...
02/03/2021

Depuis les premiers jour du conflit jusqu'à aujourd'hui, plus de 184 tonnes d’aide humanitaire sont arrivées en Arménie, en provenance de diverses communautés de la diaspora, par le biais du Fonds Arménien mondial "Hayastan" - Du matériel médical moderne, des bandages de premiers soins, des traitements des plaies, des produits de réparation de la peau, des vêtements d’hiver chauds, des chaussures, des sacs de couchage, des tentes, des lits, de la nourriture, des colis-cadeaux pour les écoliers d’Artsakh, ont été transportés et mis à la disposition de l’Arménie et de l’Artsakh pour les victimes de la guerre et les réfugiés.
Crédit : Armenews

L’accord de partenariat global et renforcé entre l’Union Européenne et l’Arménie (ACPE) est entré en vigueur ce 1er mars...
01/03/2021

L’accord de partenariat global et renforcé entre l’Union Européenne et l’Arménie (ACPE) est entré en vigueur ce 1er mars 2021. Il s’agit d’une étape importante dans les relations entre l’UE et l’Arménie.
Cet accord fournit un cadre permettant à l’UE et à l’Arménie de travailler ensemble dans un large éventail de domaines : renforcement de la démocratie, de l’État de droit et des droits de l’homme, création de plus d’emplois et de débouchés commerciaux, amélioration de la législation, de la sécurité publique, de l’environnement, ainsi que de l’éducation et des possibilités de recherche. Article complet sur : https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=76776

Les Arméniens et l'Éthiopie. Un film réalisé par Aramazd Galadjian - « Quand vous grandissez dans la diaspora et que vou...
28/02/2021
Les Arméniens et l'Éthiopie. Un film réalisé par Aramazd Galadjian

Les Arméniens et l'Éthiopie. Un film réalisé par Aramazd Galadjian - « Quand vous grandissez dans la diaspora et que vous voyez qu'il y a des gens autour de vous qui vivent des rêves et des espoirs, vous sentez qu'il y a un endroit réel, l'Arménie, où vous pouvez aller vivre », dit Aramazd Galadjian.
https://www.courrier.am/fr/diasporas/les-armeniens-et-lethiopie-un-film-realise-par-aramazd-galadjian

« Quand vous grandissez dans la diaspora et que vous voyez qu'il y a des gens autour de vous qui vivent des rêves et des espoirs, vous sentez qu'il y a un endroit réel, l'Arménie, où vous pouvez aller vivre », dit Aramazd Galadjian.

Le Pape François a déclaré le 27 février jour de la mémoire liturgique de Saint Grégoire de Narek, reconnu comme un pili...
27/02/2021

Le Pape François a déclaré le 27 février jour de la mémoire liturgique de Saint Grégoire de Narek, reconnu comme un pilier de la spiritualité des Églises d’Arménie - La presse se félicite de la décision du Pape François selon laquelle le 27 février sera célébré dans le calendrier romain comme le jour du souvenir de Saint Grégoire de Narek (Grigor Narekatsi), archimandrite de l'Église œcuménique. Saint Grégoire de Narek est un moine arménien, célèbre pour ses écrits poétiques et mystiques ( Le Livre des Lamentations). Il est proclamé docteur de l’Église le 12 avril 2015 par le Pape François, lors de la messe organisée à la basilique Saint-Pierre à l’occasion du centenaire du génocide des Arméniens. Il est ainsi devenu le 36e Docteur de l’Église et le 2e à provenir d’une Église orientale, après saint Ephrem le Syrien en 1920, proclamé Docteur par Benoît XV.
La première mémoire liturgique de saint Grégoire de Narek est célébrée ce samedi 27 février 2021 à la basilique Saint-Pierre de Rome et présidée par le cardinal Sandri, préfet de la congrégation pour les Églises orientales.
Source : vatican news.
Crédit photo : AFP/EAST NEW

Les élus de très nombreuses collectivités territoriales françaises, toutes tendances politiques confondues, se sont mobi...
27/02/2021

Les élus de très nombreuses collectivités territoriales françaises, toutes tendances politiques confondues, se sont mobilisés depuis les premiers jours du conflit jusqu'à maintenant pour apporter leur soutien à l'Arménie et à l’Artsakh. Merci à toutes ces collectivités et à leurs élus qui se sont engagés.
Voici la liste des collectivités territoriales qui ont voté ou promis une aide financière au Fonds Arménien de France pour venir en aide à l’Artsakh -> https://www.fondsarmenien.org/news/collectivites-francaises-engagement-et-soutien/

Erevan - Distribution de vêtements au centre d'aide alimentaire du Fonds Arménien de France le 19 février 2021. Ces lots...
25/02/2021

Erevan - Distribution de vêtements au centre d'aide alimentaire du Fonds Arménien de France le 19 février 2021. Ces lots de vêtements reçus gracieusement ont été distribués aux réfugiés en même temps que les colis alimentaires.

L’école franco-arménienne 🇫🇷️🇦🇲️ de Valence Kevork Arabian a ouvert ses portes ce lundi 22 février 2021 et a accueilli l...
24/02/2021

L’école franco-arménienne 🇫🇷️🇦🇲️ de Valence Kevork Arabian a ouvert ses portes ce lundi 22 février 2021 et a accueilli les élèves de la maternelle. Cette rentrée intervient au lendemain de la journée internationale de la langue maternelle, une date importante pour l'établissement, qui se donne notamment pour objectif de dynamiser la langue arménienne en diaspora. L'établissement a été subventionné à hauteur de 100 000€ par le Fonds Arménien de France.
Photos : Mickaël Apelian

24/02/2021
Très bel hommage à l'Arménie et à l'Artsakh de Patrick Radelet

Très bel hommage à l'Arménie et à l'Artsakh de Patrick Radelet (composition et piano) porté par une musique porteuse d'espoir et de lyrisme contenu.
"Par solidarité et soutien, je dédie ce Nocturne à l’Arménie, à l'Artsakh, à tous les Arméniens résidant sur les territoires de l’Arménie, ainsi qu’à tous ceux de la diaspora arménienne, qui souffrent de voir leur pays, leur peuple, leur culture et leur patrimoine historique malmenés depuis de trop nombreuses années. Cette musique est un message fraternel et bienveillant, une aspiration à la paix et à l'espoir. Puisse-t-elle apporter un peu de réconfort à toutes les âmes meurtries et leur faire savoir que des peuples frères et des cœurs amis ne les oublient pas". Patrick Radelet (de France)
Համերաշխությունից և աջակցությունից ելնելով ՝ ես այս Նոկտյուրնը նվիրում եմ Հայաստանին,Արցախին (Լեռնային Ղարաբաղ), Հայաստանի տարածքում բնակվող բոլոր հայերին, ինչպես նաևհայկական սփյուռքի բոլոր նրանց, ովքեր տառապում են տեսնելով, թե ինչպեսեն իրենց երկիրը, իրենց մարդկանց, իրենց մշակույթը և իրենց պատմական ժառանգությունըչարաշահել չափազանց երկար տարիներ: Այս երաժշտությունը եղբայրական և բարեսիրական ուղերձէ, խաղաղության և հույսի ձգտում: Թող այն մի փոքր մխիթարություն բերի բոլոր վիրավորհոգիներին և տեղեկացնի նրանց, որ եղբայրական ժողովուրդներն ու ընկերական սրտերը չենմոռանում նրանց: Պատրիկ Ռադելետ (Ֆրանսիայից)

L’Ambassadeur de France a remis des manuels aux écoles arméniennes de français renforcé - Le 19 février, jour anniversai...
23/02/2021

L’Ambassadeur de France a remis des manuels aux écoles arméniennes de français renforcé - Le 19 février, jour anniversaire du poète arménien Hovhannes Tumanyan, l’Ambassadeur de France en Arménie, Jonathan Lacôte, a participé à la tradition arménienne qui consiste à offrir des livres, en remettant des manuels de français à toutes les écoles arméniennes qui participent au programme d’enseignement de français renforcé. Ces manuels ont été essentiellement financés par la Région Ile de France et le Fonds arménien de France ainsi que par l’Ambassade de France en Arménie.
Lors d’une cérémonie dans l’école n°125 Smbat Byurat d'Erevan, en présence de la Vice-Ministre en charge de l’éducation, Mme Janna Andreasyan, de la directrice adjointe de l’école, Mme. Karine Basoyan, de la présidente de l’Association des professeurs de français d’Arménie, Mme Suzanne Gharamian, et du coordinateur des projets du Fonds arménien, Gevorg Gevorgyan, l’Ambassadeur a réaffirmé le soutien de l’Ambassade dans la mise en place et le suivi de ce programme. Aujourd'hui, 1300 élèves bénéficient d’un enseignement de français renforcé dans 11 établissement à travers l’Arménie (Erevan, Gumri, Ijevan, Hrazdan, Goris, Yeghenadzor, Masis). Le succès de ces filières devrait conduire à la création de nouvelles classes de français renforcé dans quatre écoles et deux lycées afin de favoriser l’égalité d’accès des élèves à cette offre sur l’ensemble territoire arménien.

"Marseille, nous voilà !  Heureux de venir dédicacer à la librairie Arcadia de Marseille (Saint Barnabé) samedi 27 f...
23/02/2021

"Marseille, nous voilà ! Heureux de venir dédicacer à la librairie Arcadia de Marseille (Saint Barnabé) samedi 27 février dès 14h...vous rencontrer et échanger (tout en respectant les mesures barrières) sur notre livre « l’Arménie et les Arméniens de A à Z » publié chez Gründ et écrit entre frère et sœur. Hâte de vous voir. Merci à tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette journée." Corinne Zarzavatdjian

Visite de Jonathan Lacôte, Ambassadeur de France en Arménie, au centre de préparation et de distribution des colis alime...
22/02/2021

Visite de Jonathan Lacôte, Ambassadeur de France en Arménie, au centre de préparation et de distribution des colis alimentaires fournis par le Fonds Arménien de France, à Erevan. Vendredi 19 février, lors d'une visite officielle et accompagné de 4 responsables, l'Ambassadeur a échangé avec des responsables du Fonds sur le contenu des colis distribués, leur provenance et sur les prochaines actions du Fonds en Arménie et en Artsakh, particulièrement celles concernant les réfugiés. Depuis le 2 décembre, le Fonds Arménien de France a distribué des colis à plus de 17 000 réfugiés d’Artsakh.
Photos : Roupen Banuchyan

21/02/2021
21 février 1944, Missak MANOUCHIAN, ce poète qui ne voulait pas tuer, était exécuté au Mont Valérien

Le 21 février 1944, Missak MANOUCHIAN, ce poète qui ne voulait pas tuer, était exécuté au Mont Valérien - Missak MANOUCHIAN né en 1906 à Adyaman, était fils de paysans arméniens. Il perdit une grande partie de sa famille pendant le génocide des Arméniens et fut recueilli avec son frère dans un orphelinat de Syrie (alors sous mandat français). Il vint en France en 1925, d’abord tourneur chez Citroën, il s’engagea dès les années 1930 dans l’écriture, créant deux revues littéraires mais aussi en politique. Il fut en 1938 secrétaire du HOG (Comité de l’aide à l’Arménie). Responsable de la section arménienne de la MOI il rejoignit les FTP-MOI de la région parisienne en février 1943 et en août devint commissaire militaire de l’organisation. De Mars à Novembre 1943 le groupe Manouchian mena plus de cent actions contre l’occupant n**i : il attaqua des détachements de troupes allemandes, fit dérailler des trains, dynamita des pylônes et exécuta des hauts dignitaires n**is dont le général SS Julius Ritter superviseur du STO en France. Une brigade antiterroriste fut créée pour les retrouver. Le 15 novembre 1943 Manouchian, Olga Bançig et 21 autres membres du réseau furent arrêtés. Leur semblant de procès s’ouvrit le 17 février 1944, le 21 février ils furent jugés, condamnés à mort et aussitôt exécutés au Mont Valérien, à part Olga Bançig qui fut décapitée plus t**d à Stuttgart (peine pour les résistantes condamnées).
L’AFFICHE ROUGE tirée à 15000 exemplaires fut placardée un peu partout, représentant ces résistants comme des terroristes, mais le peuple de Paris écrivit très vite dessous ‘MORTS POUR LA FRANCE’.
Source : Alakyaz

Adresse

BP 12 - Cedex 14
Paris
75660

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 18:00
Mardi 09:00 - 18:00
Mercredi 09:00 - 18:00
Jeudi 09:00 - 18:00
Vendredi 09:00 - 18:00

Téléphone

+33 1 48 83 51 06

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Fonds Arménien de France publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Fonds Arménien de France:

Vidéos

Qui sommes-nous ?

Au début, il fallait répondre au plus pressé. Ainsi, le Fonds Arménien Hayastan a participé activement à la construction et à la réhabilitation de logements, d'écoles, d'hôpitaux et d'infrastructures dans l'ensemble de l'Arménie et plus particulièrement dans les régions Nord du Shirak et du Lori, sinistrées lors du séisme du 7 décembre 1988.

Contrairement à l'Arménie (un Etat indépendant reconnu sur le plan international), le Karabagh ne bénéficie pas de fonds d'aide internationaux. Pourtant, la guerre n'y a épargné pratiquement aucun village et aucune ville. En outre, pendant la domination soviétique, l'Azerbaïdjan a laissé le Karabagh dans un état de sous-développement total, sans même une route le reliant à l'Arménie. Dès la fin des hostilités en mai 1994, le Fonds Arménien Hayastan a donc décidé de consacrer les 2/3 de ses investissements à cette région pour lui permettre de panser ses blessures et se développer.

Son action consiste à construire ou rénover les réseaux électriques, les canalisations d'eau, percer des routes, bâtir des ponts, construire des logements sociaux, des écoles, des hôpitaux, etc. Le Fonds Arménien Hayastan collecte également des dons pour le versement de pensions alimentaires aux orphelins d'Arménie et du Karabagh qui étaient plus de 8000 au sortir de la guerre.

Ainsi, né en 1993, et affilié au Fonds Hayastan, qui est basé en Arménie, le Fonds Arménien de France a pour vocation de construire et rénover des infrastructures indispensables au développement socio-économique de l'Arménie et du Karabagh.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Offre de prêt entre particulier sérieux et rapide en 48 heure OFFRE DE PRÊT ET TOUS SERVICES FINANCIERS Contacte [email protected] Tout Particulier ayant besoin de prêts pour faire face aux difficultés financières , un groupe d'experts financiers dont le DIRECTEUR MR Charlemagne Jérôme , en mesure de vous faire un prêt de 2000€ à 10.000.000€ avec intérêt a un taux bas avec des conditions qui vous faciliteront la vie .j’ai reçu mon prêt de 20000 euros chez eux parce que j’avais fait des prêts à ma Banque que je n'arrive pas à rembourser en plus je suis fiché à ma Banque et vue que j'avais besoin d'argent en urgence pour mon projet et solder mes dettes à la banque puis finir ma construction et Relancer mon activité Franchement, je suis tout à fait satisfait au Bout de 48 heures avec ce Mr [email protected] et j'en ai parlé à plusieurs collègues qui ont également reçu des prêts chez eux sans avoir de soucis Car leur conditions sont très avantageuses .Ils peuvent vous aider dans plusieurs domaines parmi lesquels : *Prêt Financier * Prêt immobilier * Prêt à l'investissement * Prêt automobile * Dette de consolidation * Marge de crédit * Deuxième hypothèque * Rachat de crédit * Prêt personnel Alors si vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures, n'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos conditions. Pour toute autre information contact par mail Contacte email: [email protected] Ps: Partager le message pour aider ceux qui sont dans le besoins
Honorary Consul of Macedonia Arayik Sargsyan, Arayik Sargysan academician ex-Consul of Macedonia. Interesting discussion:
Bonjour à tous, je vais me permettre une critique négative envers ma communauté d'origine, les arméniens....... et j'en suis un, n'ayez crainte, nous critiquons (moi le 1er), les communautés FR, d'autres pays et internationale de ne pas parler de ce qui s'est passé, se passe et se passera en Artsakh, car c'est inhumain et je pense savoir de quoi je parle j'avais de la famille en Arménie et en Artsakh....d'ailleurs aussi en Syrie, (ça compte pour mon explication).... Mais voilà avons nous bougé pour, par exemple les kurdes? Je sais ils ont participé au génocide arménien de 1915, mais les 3/4 de leurs petits enfants ont demandé pardon, le reconnaissent et nous supportent. Pour ma part j'ai réellement pris conscience de tout cela en 2013, quand 3 femmes kurdes ont été exécutées d'une b***e dans la tête rue Lafayette en plein Paris, par les services secrets turcs..... je me suis dit que cela aurait pu se produire rue bleue..... Depuis j'ai posté et avertie en disant si les kurdes sont le "menu A" des turcs, nous sommes le "menu B" et les Chypriotes et grecs le "C"....... car cela se sent, Merdogan "monte en gamme" ( aucun manque de respect à nos 3 communautés avec ces mots) D'abord il test avec un peuple qui n'a pas vraiment de terres aux yeux de l'internationale, puis en Artsakh presque le même statue à cause de Staline, puis l'Arménie, reconnue mais isolée puis ce sera Chypre, qui est l'Europe "mais pas trop" et enfin l'Europe par la Grèce et jusqu'au moins Viennes pour effacer la défaite historique ottomane.....etc... Cela s'est confirmé quand il n'y a eu plus de nouvelles de la famille paternelle en Syrie, maintenant la famille maternelle qui a dû fuir l'Artsakh......ça commence à faire beaucoup de malchance..... Tout cela pour dire que je n'ai pas vu beaucoup d'arméniens plaider la cause des kurdes en temps voulus....... alors on a une petite part de responsabilité aussi..... Désolé mes paroles ne vont pas plaire, et moi aussi je dors peu et ai maigri depuis 3 mois de peur, d'émotions et de mauvaises nouvelles... A nos héros en Arménie, car nous nous sommes presque au chaud pour l'instant...pour l'instant......
2 questions SVP: -1 rassemblement devant le Sénat demain? quelle heure? -2 Qui peut me retrouver la vidéo du journaliste azéri planqué derrière un buisson, pour faire croire qu'il est "à la guerre" alors qu'il est dans le jardin d'une résidence.......... Merci d'avance 😉
À propos du Haut-Karabagh Après la conquête de la moitié de du Haut-Karabagh par l’Azerbaïdjan la plus grande partie des monuments historiques arméniens sont tombés aux mains des Azerbaïdjanais. Je suis inquiet pour leur avenir. Le lecteur comprendra pourquoi en lisant cet article. Voici le texte que je viens de mettre sur Agoravox https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/a-propos-du-haut-karabagh-228590 La destruction du cimetière de Djoulfa On a beaucoup parlé de la destruction desbouddhas de Bamyan ou des dégâts causés aux sites historiques par Daesh, l'État islamique. Mais la presse a peu parlé d'une autre destruction majeure, celle du cimetière de Djoulfa, pourtant classé au patrimoine mondial par l'UNESCO. Le cimetière de Djoulfa se trouvait tout au sud de l'enclave azerbaïdjanaise du Nakhitchevan. C'était leplus grand rassemblement de khatchkars de tout le monde arménien. Les khatchkars sont des stèles sur lesquelles sont gravées des croix, et autresmotifs. On comptait 10 000 stèles au début du XXème siècle dans ce cimetière, il enrestait encore 3000 au moment de la destruction. Certaines étaient de véritables chefs-d’œuvre. La plupart étaient en tuf rouge, hautes et étroites. La plus ancienne remontait à 1160. La plus grande partie fut sculptée entre le XVème et leXVIIIème siècles. La destruction commença en 1998 : 800 khatchkars. Le massacre fut interrompu suite à une protestation de l'UNESCO. Le cimetière fut néanmoins rasé entre 2002 et 2005. Cette destruction s'inscrit dans une tentative azerbaïdjanaise d'effacer la présence historique arménienne au Nakhitchevan. La thèse est simple : il n'y a jamais eu d'Arméniens au Nakhitchevan, donc il n'ya jamais eu de cimetière de khatchkars, donc il n'y a jamais eu de destruction. Ainsi selon Hasan Zeunalov, alors représentant permanent du Nakhitchevan à Bakou (capitale de l’Azerbaïdjan) : « les Arméniens n'ont jamais vécu au Nakhitchevan, une terre azerbaïdjanaise depuis les temps immémoriaux, et c'est pourquoi il n'y a ni cimetières, ni monuments arméniens et il n'yen a jamais eu ». Ce texte avait déjà été publié dans le guides Peuples du Monde « Arménie ». http://peuples-du-monde.com/index.php?post/2015/04/20/Armenie
Bonsoir Je me nomme Serge Tachdjian, je vis secteur de Décines, je suis un professionnel de la sécurité , sûreté et secourisme. Je me propose comme bénévole, pour la création d une cellule de crise, a Yerevan, dispositif très francaid et européenne, matiere de solutions d urgence pour les populations en détresse. L Arménie et ses villages voisins, vont devoir faire face, a un afflux de réfugié, à prendre en charge. Je ne suis pas sur, étant donner le climat politique, que cela soit possible Alors, je suis prêt a partir en missions, pour aider les élus et le gouvernement sur place. Je ne parle pas Arménie. Je suis Franco Arménien. Je me rends modestement disponible. Cordialement Serge Tachdjian Charge de mission sécurité dans le civil. 0619070365
Bonsoir. Voici l'article de Charlie Hebdo ...