Achac - Officiel

Achac - Officiel Réseau international de chercheurs travaillant sur les représentations et les imaginaires coloniaux et post-coloniaux. Co-fondé par l'historien Pascal Blanchard.
(5)

Depuis 1989, le Groupe de recherche Achac travaille sur plusieurs champs liés à la question coloniale et postcoloniale (idéologies politiques de la colonisation, développement des cultures coloniales et postcoloniales ; zoos humains et spectacles ethniques, représentations de l’altérité ; histoire militaire et troupes coloniales), mais aussi à l’histoire des immigrations des suds à travers différents programmes. Les programmes Zoos Humains, Colonisation & post-colonialisme s’attachent à analyser les prolongements contemporains de la représentation coloniale et des enjeux liés à la situation coloniale. Les programmes Immigrations de Suds, Sports et Diversités et Mémoires Combattantes portent sur les spécificités des immigrations coloniales et post-coloniales dans l’histoire générale des immigrations en retraçant l’histoire de leurs présences sur le territoire hexagonal. Ces programmes sont complétés par le programme Diasporas en France traitant de l’immigration des Afro-Antillais et de l’océan Indien en France et analysant la place des populations maghrébines et orientales en France. Tous ces programmes s’articulent autour de nombreuses activités de recherches, d’édition, de manifestations scientifiques ou grand public depuis 25 ans (www.achac.com) qui touchent aussi bien le monde l’édition, de la recherche (conférences et colloques), de l’audiovisuel, des actions pédagogiques ou encore des expositions en France et hors de France.

[OPEN SOURCE] Découvrez cette semaine l’article de Nancy L. Paxton, intitulé « Le viol dans l'imaginaire colonial britan...
05/12/2020
« Le viol dans l’imaginaire colonial britannique : les leçons de la Mutinerie de 1857 » (pp.333-342) | Sexe, race & colonies

[OPEN SOURCE] Découvrez cette semaine l’article de Nancy L. Paxton, intitulé « Le viol dans l'imaginaire colonial britannique : les leçons de la Mutinerie de 1857 ». Cet article explique comment les viols de femmes anglaises perpétrés par des Indiens au cours de la révolte de 1857 sont devenus, aux XIXe et XXe siècles, une image d’Épinal de la littérature britannique qui va décrire à grands renforts de stéréotypes raciaux la lubricité et la brutalité des Indiens. Ces viols, dont la véracité fait encore aujourd'hui débat parmi les historiens, ont ainsi conforté les Britanniques dans la justification civilisatrice donnée au projet colonial tout en les déculpabilisant quant aux exactions sexuelles qu'eux-mêmes perpétraient à l'égard des femmes indiennes.

Chaque semaine depuis le mois de janvier 2020, le Groupe de recherche Achac, en partenariat avec CNRS Éditions et les Éditions La Découverte, vous propose un article du livre en open source. L’objectif, ici, est de participer à une plus large diffusion des savoirs à destination de tous les pu...

05/12/2020
Architectes citoyen(ne)s – Décoloniser les imaginaires par Pascal Blanchard

[CONFÉRENCE] Retrouvez les interventions de Pascal Blanchard et Nicolas Bancel, tous deux spécialistes de l’histoire coloniale et postcoloniale française, lors des journées citoyennes organisées par l’ENSASE. Ils reviennent sur l’importance de déconstruire les imaginaires et les stéréotypes, et sur l’histoire mal ou peu connue des « zoos humains » du début du XXe siècle.

Les stéréotypes sont toujours vivants. On n’a jamais vécu entouré d’autant de stéréotypes qu’aujourd’hui et on ne les a jamais autant identifiés, analysés et...

[ARTICLE] Chaque quatrième jeudi de novembre se déroule la célébration de Thanksgiving dans la majeure partie des foyers...
04/12/2020
Aux origines de Thanksgiving, un repas partagé entre des colons anglais et des Amérindiens en 1621

[ARTICLE] Chaque quatrième jeudi de novembre se déroule la célébration de Thanksgiving dans la majeure partie des foyers américains. Les historiens situent sa première célébration à l’arrivée des puritains anglais en 1621 dans un village améridien – à Plymouth, dans l’actuel État du Massachusetts. Les puritains y font la rencontre des Wampanoags. Grâce à leur accueil et à leurs dons, les puritains survivront à un hiver très rude, à la faim, et pourront maintenir leurs installations coloniales.

Malgré le contexte de crise sanitaire, la tradition de Thanksgiving n'a pas été annulée aux États-Unis, comme chaque quatrième jeudi de novembre. Cette fête remonte à 1621, lorsque des puritains, arrivés à Plymouth dans le Massachusetts un an auparavant, partagent un repas avec des Amérin...

04/12/2020
Race et théâtre | Actes Sud

[PRIX LITTÉRAIRE] Pour sa troisième édition, le Prix André Malraux a été décerné à Sylvie Chalaye, dans la catégorie « essai sur l’art ». Son essai « Race et théâtre. Un impensé politique » (Actes Sud, 2020) invite à interroger nos propres impensés et à questionner le manque de diversité chromatique des distributions théâtrales et la place des actrices et acteurs noir.e.s sur les scènes contemporaines. Une question qui a longtemps été passée sous silence et anecdotisée comme un simple malaise conjoncturel des artistes ultramarin.e.s et afro-descendant.e.s.

Sous-titre Un impensé politique Sylvie CHALAYE Ces dernières années, les artistes non blancs de France se sont engagés dans diverses actions pour faire entendre la discrimination dont ils sont victimes. Cet ouvrage propose une réflexion sur le manque de diversité chromatique des distributions ...

[ENTRETIEN] Dans le cadre de la série sur les mémoires « irréconciliées » entre la France et l’Algérie, Mediapart invite...
03/12/2020
Alice Zeniter et Faïza Guène: «La fiction, c’est écrire un son pour taire les silences»

[ENTRETIEN] Dans le cadre de la série sur les mémoires « irréconciliées » entre la France et l’Algérie, Mediapart invite les auteures Faïza Guène et Alice Zeniter à s'exprimer sur l'immigration algérienne, le poids de l’histoire et des tabous et les rapports qu’entretiennent aujourd'hui la France et l'Algérie.

L’une est petite-fille de harkis, l’autre fille d’immigrés algériens. Elles explorent dans leurs œuvres l’histoire franco-algérienne et comblent les trous familiaux et collectifs, par-delà les fantômes et les traumas de la colonisation et de la guerre. Dialogue apaisant et apaisé entr...

[ARTICLE] La semaine dernière, l'arrestation de Michel Zecler a défrayé la chronique. La violence (physique et verbale) ...
03/12/2020
Michel Zecler dans la mémoire de l’esclavage

[ARTICLE] La semaine dernière, l'arrestation de Michel Zecler a défrayé la chronique. La violence (physique et verbale) dont il a été victime n’est pas le fait de dérapages individuels selon Libération, elle est issue des replis de l’histoire coloniale française.

«Sale nègre». Les mots prononcés lors de l’agression du producteur de musique Michel Zecler n'ont rien d'un dérapage. La violence des coups et des mots est issue de notre histoire coloniale, elle s'exerce sur les corps de citoyens français en violation des principes républicains.

[LITTERATURE] De Tarzan – présenté à Jane comme un « tueur de bêtes et d'un grand nombre d'hommes noirs » dans le roman ...
02/12/2020
Modern Representations of Sub-Saharan Africa

[LITTERATURE] De Tarzan – présenté à Jane comme un « tueur de bêtes et d'un grand nombre d'hommes noirs » dans le roman original de E. R. Burroughs (Tarzan, seigneur de la jungle, 1912) –, à la Panthère noire – premier super héros noir dépeint dans les comics en 1966 –, les représentations de l'Afrique dans le monde anglophone semblent avoir considérablement évoluées depuis le démantèlement des empires coloniaux. C'est à ces représentations, ces récits et leur réception, que Lori Maguire, Susan Ball et Sébastien Lefait, tous trois professeurs d'études anglophones, consacrent cet ouvrage capital à travers de nombreuses études de cas.

This book examines how representations of African in the Anglophone West have changed in the post-imperial age. The period since the Second World War has seen profound changes in sub-Saharan Africa, notably because of decolonization, the creation of independent nation-states and the transformation o...

[TRIBUNE] Alors que les postcolonial studies et le Groupe de recherche Achac ont fait il y a un an l’objet de violentes ...
02/12/2020
Professer le faux : il faut brûler l’histoire coloniale – sur le postcolonial (2/3) | AOC media - Analyse Opinion Critique

[TRIBUNE] Alors que les postcolonial studies et le Groupe de recherche Achac ont fait il y a un an l’objet de violentes attaques dans « L’Express », Nicolas Bancel et Pascal Blanchard poursuivent la réponse qu’ils avaient initiée dans un premier article d’AOC, en révélant au grand jour les inexactitudes, délibérées ou non, qui trament l’argumentaire des auteur.e.s (Laurent Bouvet, Pierre-André Taguieff et d’autres) de cette tribune, première étape d’une mécanique qui préparait la sortie de l’ouvrage de Pierre-André Taguieff, « L’Imposture décoloniale. Science imaginaire et pseudo-antiracisme » (Éditions de l’Observatoire/Humensis, octobre 2020), et le récent Manifeste des 100 dans « Le Monde » pour entraver la liberté des chercheurs. Les deux spécialistes de l’histoire coloniale dénoncent le jeu constant entre le vrai et le faux que pratiquent les six auteurs de la tribune pour dénigrer les études postcoloniales et la recherche (qui serait, par essence, dangereuse) et pour leur dénier toute légitimité scientifique et les amalgamer à l’engagement militant des « décoloniaux ».

Alors que les postcolonial studies ont fait il y a quelques mois l’objet de violentes attaques dans certains medias – attaques reprises par des responsables politiques plus récemment –, Nicolas Bancel et Pascal Blanchard poursuivent la réponse qu’ils avaient initiée dans un premier articl...

01/12/2020
histoirecoloniale.net

[FESTIVAL] Pour sa septième édition, le festival Monde en Vues invite dix écrivain.e.s et chercheur.e.s pour prolonger le débat sur le racisme systémique, initié en France après la mort de George Floyd. Une vingtaine de films (fictions et documentaires) seront également projetés. Le festival, reporté en raison de la crise sanitaire, se tiendra du 27 novembre au 3 décembre 2020, entre Pointe-à-Pitre, Les Abymes, Le Gosier, Gourbeyre, Deshaies et Sainte-Anne.

[ARTICLE] Premier auteur maori dont les romans furent publiés, ancien diplomate néo-zélandais à New York et à Washington...
01/12/2020
Nouvelle-Zélande : “Comme Kamala Harris, Jacinda Ardern incarne une nouvelle force féminine”

[ARTICLE] Premier auteur maori dont les romans furent publiés, ancien diplomate néo-zélandais à New York et à Washington, Witi Imiaera commente ici l'actualité politique de son pays. Jacinda Ardern, réélue Première ministre avec une majorité absolue lors des élections générales le 17 octobre 2020, se félicite d'avoir constitué un gouvernement « incroyablement divers », reflet de la diversité sociale et de la réconciliation post-coloniale de l'ancienne colonie britannique. Elle a notamment nommé Nanaia Mahuta, d'origine maori, ministre des Affaires étrangères.

La Première ministre de Nouvelle-Zélande est en passe de sceller la réconciliation post-coloniale de son pays, où le nouveau gouvernement compte désormais 25 % de Maoris. Ancien diplomate et auteur maori, Witi Ihimaera éclaire cette étape progressiste à la lumière de l’histoire mouvement....

[PODCAST] Depuis trois ans, le mouvement #MeToo et sa version francophone, #BalanceTonPorc, ont permis de briser l’omert...
30/11/2020
Bas les pattes !

[PODCAST] Depuis trois ans, le mouvement #MeToo et sa version francophone, #BalanceTonPorc, ont permis de briser l’omerta autour des violences sexuelles subies par les femmes en Occident. Qu’en est-il dans les sociétés africaines ? C’est la question que se pose Kpénahi Traoré dans le podcast « Bas les pattes ! », et à laquelle elle tente de répondre en dix épisodes, s’appuyant sur l’intervention de chercheur.e.s et de militant.e.s, et sur le témoignage de victimes.

« Bas les pattes » est un podcast original de RFI, écrit et présenté par Kpénahi Traoré et produit par Simon Decreuze. En dix épisodes, il questionne la place de la femme dans les sociétés africaines…

[LITTERATURE] Bernardine Evaristo est une écrivaine et universitaire britannique d'origine nigériane. Avec son roman Fil...
30/11/2020
Fille, femme, autre – Éditions Globe

[LITTERATURE] Bernardine Evaristo est une écrivaine et universitaire britannique d'origine nigériane. Avec son roman Fille, femme, autre (Globe, 2020), elle contribue à faire rentrer l'« Autre », en l’occurrence des femmes racisées et une personne non-binaire, comme des figures de premier plan dans la littérature occidentale. Elle propose ainsi un roman choral, où douze voix de 19 à 94 ans s'élèvent les unes après les autres, chapitre après chapitre, dans un rythme entrecoupé d'émotions intenses qui se dégagent des récits.

Fille, femme, autre Partager Facebook Twitter Bernardine Evaristo Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Françoise Adelstain 15 × 22,5 cm 480 pages 22 € 978-2-211-30782-6 Parution : 2 septembre 2020 Amma, Dominique, Yazz, Shirley, Carole, Bummi, LaTisha, Megan devenue Morgan, Hattie, Penelope,...

[ARTICLE] Le Président de la République, Emmanuel Macron, a livré une interview au journal Jeune Afrique, dans laquelle ...
27/11/2020
Exclusif – Emmanuel Macron : « Entre la France et l’Afrique, ce doit être une histoire d’amour » – Jeune Afrique

[ARTICLE] Le Président de la République, Emmanuel Macron, a livré une interview au journal Jeune Afrique, dans laquelle il revient sur les liens qui unissent la France et l’Afrique, et sur le bilan de la diplomatie et de la coopération entre la France et le continent africain au cours de ces dernières années. Il réaffirme sa volonté de garantir une relation apaisée et fondée sur une mémoire commune, en regardant spécifiquement le passé colonial.

Image de la France, caricatures du Prophète, Sahel, franc CFA, Sahara, démocratie, colonisation, Ouattara, Condé, Kagame... Trois ans après le discours de Ouagadougou, le chef de l'État français s'est longuement confié à JA pour évoquer son bilan et les sujets brûlants de l'actualité. –...

[TRIBUNE] Pascal Blanchard, historien spécialiste du fait colonial, et Nicolas Bancel, historien et professeur à l'Unive...
26/11/2020
Décolonisations : regarder l’histoire en face

[TRIBUNE] Pascal Blanchard, historien spécialiste du fait colonial, et Nicolas Bancel, historien et professeur à l'Université de Lausanne, répondent dans cette tribune sur Politis aux attaques survenues à la suite de la diffusion du documentaire « Décolonisations. Du sang et des larmes » réalisé par Pascal Blanchard et David Korn-Brzoza. Ils plaident pour un regard éclairé et ouvert sur le passé colonial de la France, et répondent de manière précise et argumentée aux attaques dont ils ont fait l’objet dans LeFigaro :

Par Pascal Blanchard (historien, LCP/CNRS) et Nicolas Bancel (historien, Université de Lausanne) Un des auteurs et un des conseillers-historiques du documentaire Décolonisations : du sang et des larmes, diffusé sur France 2 le 6 octobre et largement salué, font face à une campagne d’articles ...

[ARTICLE] En octobre 1870, le ministre de la Justice, Adolphe Crémieux, propose un décret pour naturaliser les 35.000 ju...
26/11/2020
Il y a 150 ans, le décret Crémieux faisait des juifs d’Algérie des citoyens français

[ARTICLE] En octobre 1870, le ministre de la Justice, Adolphe Crémieux, propose un décret pour naturaliser les 35.000 juifs de l'Algérie française, jusque-là considérés comme des « indigènes ». Retour sur cet épisode de l’histoire coloniale avec Retronews.

En octobre 1870, sous l’impulsion du ministre de la Justice, Adolphe Crémieux, la France décide de naturalier les 35 000 juifs de sa colonie algérienne, jusqu’alors considérés comme des « indigènes ». En partenariat avec RetroNews, le site de presse de la BNF.

[LIVRE] Les récentes manifestations contre le racisme et les violences policières ont mis en lumière le profond malaise ...
25/11/2020
Jeunesses antiracistes | Revue Esprit

[LIVRE] Les récentes manifestations contre le racisme et les violences policières ont mis en lumière le profond malaise d’une partie de la jeunesse française, qui demande plus d’égalité et de justice. Différents auteurs, tels que Jean-Marc Ayrault, Erwan Ruty ou Carole Desbarats, analysent ces revendications et interrogent l’héritage républicain.

Depuis 1932, Esprit décrypte l’évolution des idées, de la politique, de la société et de la culture, en France et dans le monde.

[ARTICLE] Président de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage — créée en 2019 — Jean-Marc Ayrault s’exprime dans ce...
25/11/2020
Jean-Marc Ayrault: «Parler de l’esclavage est un devoir»

[ARTICLE] Président de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage — créée en 2019 — Jean-Marc Ayrault s’exprime dans cet entretien sur la volonté des pouvoirs publics de reconnaître le passé esclavagiste de la France et les aspects les plus sombres de son histoire coloniale. Selon lui, ce travail de mémoire est la clé de la cohésion nationale et de l’apaisement des tensions actuelles.

« Notre sujet, c’est de raconter comment notre pays s’est construit. Ce n’est pas s’autoflageller, c’est rappeler les combats qu’il a fallu mener pour gagner la liberté, l’égalité, la fraternité ​»

[ARTICLE] Historien et spécialiste de l’Algérie, Benjamin Stora a été chargé par le Président de la République, Emmanuel...
24/11/2020
Réconciliation France-Algérie: une mission impossible pour Benjamin Stora?

[ARTICLE] Historien et spécialiste de l’Algérie, Benjamin Stora a été chargé par le Président de la République, Emmanuel Macron, d’établir un rapport sur « la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie ». En collaboration étroite avec le monde universitaire et scientifique algérien, Benjamin Stora rendra son rapport au Président de la République d’ici le 15 décembre 2020, et proposera des recommandations pour favoriser « la réconciliation entre les peuples français et algérien ».

Le rapport de l’historien sur le sujet devrait être remis au président français, Emmanuel Macron, d’ici au 15 décembre

[DOCUMENTAIRE] Durant l’entre-deux-guerres, la France envoie des soldats occuper la Rhénanie — à l’ouest de l’Allemagne....
24/11/2020
La "honte noire" : chroniques de l'occupation de la Rhénanie - Regarder le documentaire complet | ARTE

[DOCUMENTAIRE] Durant l’entre-deux-guerres, la France envoie des soldats occuper la Rhénanie — à l’ouest de l’Allemagne. Ils sont plusieurs dizaines de milliers, dont près de 20.000 issus des colonies françaises, notamment d’Afrique subsaharienne. Rapidement, ces soldats sont la cible d’une campagne de propagande nationaliste et raciste appelée « la honte noire », menée dans le cadre l’Allemagne de Weimar par la ligue nationaliste. Les soldats issus des colonies sont accusés de violer les femmes allemandes et de mutiler la population. Ces accusations seront par la suite reprises par Hitler dans Mein Kampf.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, quelque 100 000 soldats français sont envoyés en Allemagne pour occuper la Rhénanie. Environ 20 000 d'entre eux sont issus des colonies françaises, notamment de Tunisie et du Maroc. Rapidement, ces hommes sont la cible d'une campagne de diffamation q...

[LITTERATURE] Daniel Foliard est maître de conférence à l’Université Paris-Ouest-Nanterre et auteur de « Dislocating the...
23/11/2020
Combattre, punir, photographier

[LITTERATURE] Daniel Foliard est maître de conférence à l’Université Paris-Ouest-Nanterre et auteur de « Dislocating the Orient : British Maps and the Making of the Middle East, 1854-1921 » (University of Chicago Press, 2017). Son nouvel ouvrage se focalise sur les violences physiques et la destruction armée à l’époque coloniale, et propose des clichés tirés d’albums privés de soldats coloniaux et des fonds des premières agences d’images. Véritable archéologie de la photographie de conflit, cet ouvrage interroge : comment présenter des photographies montrant les atrocités indicibles pour les penser et en faire histoire ?

À l’évocation des mots photojournalisme ou photographie de guerre, la mémoire convoque des icônes dont les plus anciennes remontent aux années 1920 et 1930. On imagine ainsi que les conflits d’avant la Grande Guerre n’ont été que peints, dessinés et gravés ; figés dans un héroïsme ...

[OPEN SOURCE] Découvrez cette semaine l’article de Christian Benoit et Antoine Champeaux, intitulé « La Grande Guerre de...
22/11/2020
« La Grande Guerre des troupes coloniales et des Noirs américains en France ou le refus de la ségrégation raciale » (pp.343-352) | Sexe, race & colonies

[OPEN SOURCE] Découvrez cette semaine l’article de Christian Benoit et Antoine Champeaux, intitulé « La Grande Guerre des troupes coloniales et des Noirs américains en France ou le refus de la ségrégation raciale ». Cet article s’intéresse à la cohabitation de soldats aux appartenances culturelles extrêmement diverses au sein de l'armée française, engagés dans la Première Guerre mondiale. Les auteurs dressent le portrait d'une armée française fraternelle, peu soucieuse des différences de couleur de peau, et souvent heurtée par le traitement que les autorités militaires américaines réservaient aux soldats noirs.

Chaque semaine depuis le mois de janvier 2020, le Groupe de recherche Achac, en partenariat avec CNRS Éditions et les Éditions La Découverte, vous propose un article du livre en open sourcesur son site internet. L’objectif, ici, est de participer à une plus large diffusion des savoirs à desti...

Adresse

33 Boulevard Des Batignolles
Paris
75008

Téléphone

01 43 18 38 85

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Achac - Officiel publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Achac - Officiel:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes