Société Historique et Littéraire Polonaise/ Bibliothèque Polonaise de Paris

Société Historique et Littéraire Polonaise/ Bibliothèque Polonaise de Paris Haut-lieu de l’Emigration polonaise depuis le XIXe s., La SHLP/BPP est la plus grande institution culturelle représentant la Pologne hors ses frontières.
(14)

En 1832, un groupe de patriotes issus de la Grande Émigration polonaise venus à Paris après l’échec de l’Insurrection nationale de 1830-1831 crée la Société Littéraire Polonaise. Leur objectif : servir la Nation en sauvegardant tous les documents qui concernent l’histoire et la culture polonaises. En 1838, sous l’égide de cette Société, naît la Bibliothèque Polonaise de Paris (BPP). En 1854, devenue Société Historique et Littéraire Polonaise (SHLP), l’association acquiert, grâce à un ensemble de dons et de legs, un ancien hôtel particulier du XVIIe siècle, situé sur l’île Saint-Louis, au 6, quai d’Orléans, son siège actuel. Aujourd’hui, la SHLP/BPP continue à assurer la présence polonaise au sein du patrimoine intellectuel et culturel de l’Europe. Elle abrite une riche collection de livres, des archives uniques, ainsi que des musées aux collections de grande valeur : le Salon Chopin, le Musée Adam Mickiewicz et le Musée Boleslas Biegas. La SHLP/BPP entretient des relations étroites avec des universités, des musées et des archives en Pologne, en France et dans le monde. Elle accueille des boursiers et chercheurs qui viennent consulter des éditions rares de chefs-d’œuvre, des documents historiques de toute première importance, des manuscrits d’illustres écrivains et artistes. Au 6, quai d’Orléans, le dialogue ininterrompu depuis le XIXe siècle entre les cultures française et polonaise se poursuit, à travers divers échanges culturels : colloques, cycles de conférences, concerts et expositions.

Nous vous souhaitons que ces fêtes de Pâques vous apportent joie, espoir et sérénité.🐣🌿🔔Życzymy Wam wszystkim zdrowych, ...
11/04/2020

Nous vous souhaitons que ces fêtes de Pâques vous apportent joie, espoir et sérénité.
🐣🌿🔔
Życzymy Wam wszystkim zdrowych, spokojnych i pełnych nadziei Świąt Wielkanocnych.

14/03/2020

⚠ 😷 [IMPORTANT !]
Compte tenu de la situation sanitaire exceptionnelle liée à l’épidémie du coronavirus COVID-19 et afin de préserver au mieux la santé de tous, nous vous informons que la Bibliothèque Polonaise de Paris, les musées, la salle de lecture et la salle des chercheurs sont fermés jusqu’à nouvel ordre.
Par ailleurs, toutes les soirées à caractère culturel et scientifique, ainsi que toutes les rencontres et réunions prévues jusqu’au 15 mai 2020 sont annulées.

A bientôt ! Prenez soin de vous et restez confinés.

⚠ 😷 [UWAGA!]
Z powodu wyjątkowej sytuacji związanej z epidemią koronawirusa COVID-19 i aby zapobiec dalszemu rozprzestrzenianiu się wirusa informujemy, że Biblioteka Polska w Paryżu, muzea, czytelnia i pracownia zbiorów specjalnych są zamknięte do odwołania.
Ponadto wszystkie wydarzenia kulturalno-naukowe, wszystkie spotkania oraz zebrania przewidziane do 15 maja 2020 r. są odwołane.

Do zobaczenia! Dbajcie o siebie oraz bliskich i zostańcie w domu.

⚠ Suite à la décision des organisateurs la soirée du 19 mars prochain est annulée.
12/03/2020

⚠ Suite à la décision des organisateurs la soirée du 19 mars prochain est annulée.

DĖMESIO‼️ Dėl korona viruso (COVID-19) protrūkio š. m. kovo 19 d. 18.30 val. Paryžiaus lenkų bibliotekoje (Bibliothèque Polonaise de Paris) turėjęs vykti susitikimas su rašytoja Rūta Šepetys yra atšaukiamas. Atsiprašome už galimus nepatogumus ir iš anksto dėkojame už Jūsų supratingumą.
IMPORTANT‼️ Compte tenu de la situation sanitaire actuelle (propagation du coronavirus/COVID-19), la rencontre avec l’écrivaine Rūta Šepetys, auteure du livre « Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre », prévue le 19 mars 2020 à la Bibliothèque Polonaise de Paris), est annulée. Nous vous prions de nous excuser pour les désagréments occasionnés et vous remercions par avance de votre compréhension.

Société Historique et Littéraire Polonaise/ Bibliothèque Polonaise de Paris, Gallimard Jeunesse, Art et culture de Lituanie en France

Demain à 19h, Amélie Zima, docteure en science politique de l'Université Paris-Nanterre, enseignante à Paris 1, présente...
11/03/2020

Demain à 19h, Amélie Zima, docteure en science politique de l'Université Paris-Nanterre, enseignante à Paris 1, présentera son ouvrage "D’ennemi à allié. L’adhésion de la Hongrie, de la Pologne et de la République tchèque à l'Alliance atlantique (1989-1999)." aux côtés du Colonel Christian Barthlen, directeur de domaine à l'Institut de recherche stratégique de l'École militaire.

Moins de dix ans après la dissolution du pacte de Varsovie, trois pays postcommunistes, la Hongrie, la Pologne et la République tchèque, deviennent membres de l’OTAN. Comment expliquer ce passage du statut d’ennemi à celui d’allié ? En analysant la rénovation institutionnelle de l’Alliance atlantique, et plus particulièrement le bricolage institutionnel qui entoure la fabrique d’un processus de négociations, et les usages politiques de l’histoire qui émaillent les relations entre l’OTAN, les pays d’Europe centrale et la Russie, cet ouvrage apporte des clés d’analyse renouvelées sur le premier élargissement post-guerre froide. Il déconstruit de ce fait des étiquettes en montrant que l’atlantisme des pays d’Europe centrale a été une construction politique qui résulte tant de jeux politiques nationaux que des passés douloureux, et montre également que l’OTAN n’a pas été réellement une institution socialisatrice.

Fondé sur un corpus inédit d’entretiens conduits avec des hommes politiques et des diplomates hongrois, polonais et tchèques, ce livre éclaire sous un nouveau jour les dynamiques postcommunistes. À l’heure où la politique d’élargissement de l’OTAN connaît un certain ralentissement, où la dimension libérale de l’Alliance est questionnée par l’autoritarisme de certains membres et, où la relation entre l’espace auto-atlantique et la Russie est conflictuelle, il est utile de revenir sur la décennie fondamentale des années 1990 qui a façonné le monde d’après-guerre froide et a posé les bases du nouvel ordre européen.

🌺 Belle journée à toutes les femmes ! Życzymy wspaniałego dnia wszystkim kobietom! 🌼
08/03/2020

🌺 Belle journée à toutes les femmes !

Życzymy wspaniałego dnia wszystkim kobietom! 🌼

Le mardi 10 mars à 19h, nous vous convions à la soirée d'auteur de Joanna Nowicki, professeur des universités à l'Univer...
06/03/2020

Le mardi 10 mars à 19h, nous vous convions à la soirée d'auteur de Joanna Nowicki, professeur des universités à l'Université de Cergy-Pontoise, qui vient de préparer en codirection avec Chantal Delsol un dictionnaire encyclopédique : "L'Autre Europe. La vie de l'esprit en Europe centrale et orientale depuis 1945", disponible bientôt.

Confrontés aux deux totalitarismes du XXe s., souvent résistants au nazisme et ensuite opposants au régime communiste, les penseurs de l'Europe médiane ont un profil unique.
Après 1989, nombre d'entre eux se sont engagés dans la reconstruction de l'État de droit dans leur pays en prenant des responsabilités publiques (comme Václav Havel ou Tadeusz Mazowiecki). D'autres ont participé à des débats essentiels, marquant ainsi leur époque, comme par exemple Barbara Skarga, Leszek Kołakowski, Józef Tischner, Tomáš Halík.
Les concepteurs de ce dictionnaire souhaitent rendre hommage à tous ces penseurs, toujours insuffisamment connus en France, en dressant leur portrait intellectuel et en proposant ensuite un regard croisé sur les principaux concepts qui émergent de leurs oeuvres (tels que : "une autre modernité", "réconciliation et pardon", "compromis", "absurde" etc.).

🎭 Samedi 7 mars à 17h le Théâtre du Tiroir vous propose une pièce de théâtre musicale "La République des enfants du dr K...
05/03/2020

🎭 Samedi 7 mars à 17h le Théâtre du Tiroir vous propose une pièce de théâtre musicale "La République des enfants du dr Korczak" avec Jean-Luc Bansard | texte et jeu, Cécile Hays | piano et Étienne Guichard | mise en scène.

Dans cette pièce, Korczak revient nous conter la vie dans son orphelinat où il a organisé le premier Parlement des enfants, le premier Tribunal où les enfants sont juges, la première revue écrite par des enfants pour les enfants et diffusé dans toute la Pologne.

Janusz Korczak, écrivain, médecin, pédadogue a lutté en Pologne et à l'international pour que soient reconnus les Droits de l'enfant. Il aura passé sa vie, jusqu'à la dernière minute, à protéger non des "adultes en devenir" mais des "petits humains à part entière". Ses nombreux livres partagent les idées pédagogiques novatrices qu'il a mises en pratique dans les deux orphelinats qu'il a dirigés en Pologne. Par sa vie entière et sa mort tragique au camp de Tréblinka en y accompagnant les orphelins dont il avait la charge, il personnifie l'idée du respect, de l'amour que l'on doit à ces petits êtres qui sont aptes à prendre de vraies responsabilités.

🎬 Vendredi 6 mars à 19h, notre cycle consacré à Krzysztof Kieślowski reprend avec la projection du film "Décalogue Un", ...
03/03/2020

🎬 Vendredi 6 mars à 19h, notre cycle consacré à Krzysztof Kieślowski reprend avec la projection du film "Décalogue Un", introduite par Alain Martin, spécialiste du cinéaste.

***
Krzysztof élève seul son fils Paweł. Celui-ci est à l’âge où l’on pose des questions dérangeantes à son père, comme : "Qu’est-ce qui reste quand on meurt ?". À la réponse très rationnelle du père s’oppose celle de la tante, très croyante, qui cherche plutôt "où trouver Dieu". Soudainement, le destin les frappe tous les trois…
Après le relatif échec de "Sans Fin", Kieślowski et Piesiewicz, son co-scénariste, planchent sur le projet d’une série télévisée inspirée du Décalogue. Tournée avec des moyens limités, elle s’avèrera pourtant un chef d’oeuvre, toujours actuel. "Dekalog" illustre comment, dans la société moderne, les Commandements sont suivis ou transgressés, et, surtout, nous place face à nos responsabilités envers les autres. Un leitmotiv du cinéma de Kieślowski. L’épisode Un, qui devait donner le ton, a été particulièrement réfléchi ; il montre comment l’irrationnel peut nous dépasser. Nous découvrons ici un mystérieux personnage récurent, silencieux, le témoin, qui reviendra aux points-clés du récit dans la plupart des épisodes.

🎵 Mercredi 4 mars à 19h en coopération avec l'association Animato nous vous invitons au récital de piano de Keigo Mukawa...
02/03/2020

🎵 Mercredi 4 mars à 19h en coopération avec l'association Animato nous vous invitons au récital de piano de Keigo Mukawa, lauréat du Concours Marguerite Long, Paris 2019, qui interprétera des oeuvres de Bach, Chopin et Rachmaninov.

Vendredi 28 février à 19h, Barbara Romanowicz (Collège de France, Université de Berkley) donnera une conférence sur les ...
24/02/2020

Vendredi 28 février à 19h, Barbara Romanowicz (Collège de France, Université de Berkley) donnera une conférence sur les tremblements de terre géants, dans le cadre des soirées organisées avec l'Association des Ingénieurs et Techniciens Polonais en France.

Le jeudi 27 février à 19h, Dominique Dubarry, spécialiste en géopolitique de l'Ukraine et des Pays baltes, présentera so...
21/02/2020

Le jeudi 27 février à 19h, Dominique Dubarry, spécialiste en géopolitique de l'Ukraine et des Pays baltes, présentera son ouvrage "D'une mer l'autre. De la Baltique à la Mer Noire : la confluence de deux mondes" qu'il dédicacera à l'issue de la soirée.

La chute du mur de Berlin, dont nous avons célébré l’année dernière le 30e anniversaire, et la réunification de l’Europe, de l’Ouest et de l’Est, nous ont peut-être dissimulé des conséquences mal maîtrisées. Estonie, Lettonie, Lituanie, Biélorussie, Ukraine, Moldavie – toutes ces anciennes républiques soviétiques sont devenues des pays à part entière. Elles nous font revivre aujourd’hui le destin du grand isthme européen reliant la Baltique à la Mer Noire.
Dominique Dubarry, excellent connaisseur de ces régions, nous proposera un retour historique : les Germains du "Drank nach Osten" face au monde slave, la Ligue Hanséatique, le droit de Magdebourg, la République des deux Nations. Comment tous ces pays qui redressent à présent la tête portent leur regard vers l’Ouest de l’Europe tout en formant désormais notre frontière devant la Russie dominatrice qui a arraché la Crimée à l’Ukraine et qui parasite toujours le Donbass ? Selon quel principe une guerre interne divise les Européens en projetant sur un Moyen-Orient en plein chaos une nouvelle configuration ?

Le mercredi 26 février à 19h, nous vous invitons à la prochaine rencontre du cycle "Les Polonais dans la culture et la c...
20/02/2020

Le mercredi 26 février à 19h, nous vous invitons à la prochaine rencontre du cycle "Les Polonais dans la culture et la civilisation françaises" qui sera consacrée à Louis Wołowski (1810-1876), insurgé et émigré polonais, banquier et sénateur en France. Rafał Dobek, professeur à l'Université Adam Mickiewicz de Poznań, nous présentera ce grand personnage reconnu mais oublié.

Louis Wołowski descendant d'une grande famille de Juifs frankistes, convertis vers 1760 au catholicisme, est né en 1810 à Varsovie. Il prit part au complot de Wysocki et fut arrêté par les Russes en novembre 1830. Libéré par l'Insurrection de novembre, il s'est engagé dans l'armée et combattit pendant la bataille de Grochów. En 1831, il est arrivé à Paris en tant que secrétaire de la délégation polonaise. Resté en France après la fin de l’insurrection, il devint vite un économiste reconnu. Professeur au Conservatoire des Arts et Métiers depuis 1839, auteur de plusieurs ouvrages économiques, membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques en 1855, il fut aussi élu représentant du peuple en 1848. Il fonda la Banque foncière de Paris (établissement prédécesseur du Crédit Foncier). Retiré de la politique après le coup d’état de 1851, il y revint avec la chute du Second Empire comme député et sénateur juste avant sa mort en 1876.
Tout en poursuivant sa carrière française, Wołowski resta un émigré polonais actif. Il figurait entre autres parmi les fondateurs de la Société Littéraire Polonaise en 1832. Il était membre du Conseil d'administration de l’école polonaise de Batignolles, enfin, pendant l’insurrection polonaise de janvier, il collabora de très près avec le prince Władysław Czartoryski. Lié par alliance avec Mickiewicz, il resta jusqu’à la mort du poète un de ses amis, et se vit confier après 1855 la garde légale de ses enfants.

🎵 Le prochain récital de piano organisé en collaboration avec l'association Animato aura lieu le mercredi 5 février à 19...
31/01/2020

🎵 Le prochain récital de piano organisé en collaboration avec l'association Animato aura lieu le mercredi 5 février à 19h.
Nous aurons le plaisir d'accueillir Nuron Mukumi, Premier Prix du « London Festival for Music and Performing Arts » en 2018, qui interprétera des œuvres de Liszt, Tchaïkovsky et Chopin.

Le mardi 4 février à 19h, en collaboration avec le Cercle Européen de Soutien à la Culture Polonaise, nous vous invitons...
29/01/2020

Le mardi 4 février à 19h, en collaboration avec le Cercle Européen de Soutien à la Culture Polonaise, nous vous invitons au récital "Zakopiański" avec la mezzo-soprano Sandra Klara Januszewska et la pianiste Justyna Skoczek.
Ce concert de deux artistes polonaises mettra en valeur les oeuvres des compositeurs polonais qui ont séjourné dans les années vingt à Zakopane – lieu d’une grande créativité pour des artistes de cette époque.
Au programme les mélodies de Karłowicz, Szymanowski, Geiger et Ravel.

Sandra Klara Januszewska – mezzo-soprano

Après les études de chant à l’Académie de Musique de Cracovie, (diplôme de master avec mention très bien), elle a poursuivi sa formation à la Royal Academy of Music de Londres avec Ryland Davis et Ian Partridge.
Sa collaboration avec des grands chœurs l’a conduite aux Festivals : Edinburgh International Festival, Warszawska Jesień, Sacrum Profanum où elle a chanté sous la direction de Benjamin Schwartz, Paul Esswood, Krzysztof Penderecki, Jerzy Maksymiuk, Semyon Bychkov…
Elle s‘est produite également dans les Requiem de Verdi et Mozart, Stabat Mater de Pergolèse et d’Astorgi et Magnificate de Bach. Elle continue sa carrière prometteuse en Pologne et à l’étranger.

Justyna Skoczek – pianiste

Justyna Skoczek est lauréate de l’Académie Musicale de Wroclaw dans la classe de piano du professeur Obidowicz. Elle a également soutenu sa thèse de doctorat dans cet établissement.
C’est une artiste accomplie : pianiste, chef de chant, traductrice, auteure de textes. Elle a travaillé comme chef de chant et soliste à l’Opéra de Wrocław. Elle poursuit sa carrière en collaborant en tant que directeur musical avec plusieurs théâtres à Wrocław et à Varsovie. Simultanément, elle poursuit sa carrière de pianiste dans le répertoire classique, contemporain et expérimental.

Mardi 28 janvier à 19h, nous vous convions à la soirée d'auteur de Maria Nowak, économiste, Présidente-fondatrice de l'A...
24/01/2020

Mardi 28 janvier à 19h, nous vous convions à la soirée d'auteur de Maria Nowak, économiste, Présidente-fondatrice de l'Association pour le droit à l'initiative économique, qui présentera son ouvrage "Pour notre liberté et la vôtre. Comment la Pologne a été abandonnée par ses alliés", aux côtés de Jan Krauze, ancien journaliste politique du "Monde", qui animera cette soirée.

Et si l’Europe avait en réalité deux visages ? Celui de l’Ouest et celui de l’Est. Deux visages qui n’arrivent pas à se regarder en face. Avec "Pour notre liberté et la vôtre", Maria Nowak livre un essai critique sur l’aventure européenne depuis la Seconde Guerre mondiale.
L’auteure s’appuie sur ses souvenirs d’enfance passée à Lwów qui connut successivement l’invasion soviétique, puis nazie, puis de nouveau soviétique. Elle revient sur les rancoeurs des Européens de l’Est, qui se sont sentis trahis à Yalta, abandonnés par leurs alliés au monstre soviétique.
Des grandes questions ponctuent le livre : ne faut-il pas reconnaître le massacre des millions de civils polonais, baltes, ukrainiens ou biélorusses, qui s’ajoutent à la Shoah ? Quel a été le vrai prix de la libération de l’Europe de l’Est par l’Armée rouge ? Comment construire une Europe des peuples sans connaître et reconnaître l’histoire et les souffrances de tous ses membres ? Sur quel terreau se développent les populismes ?

Le 17 janvier à 19h nous vous invitons à la conférence d'Alain Van Crugten, professeur émérite de l’Université Libre de ...
15/01/2020

Le 17 janvier à 19h nous vous invitons à la conférence d'Alain Van Crugten, professeur émérite de l’Université Libre de Bruxelles, consacrée à Stanisław Ignacy Witkiewicz.

Le 18 septembre 2019 a marqué l’anniversaire des quatrevingts ans de la mort de Stanisław Ignacy Witkiewicz (pseudonyme Witkacy). Ce dramaturge, romancier, peintre et théoricien d’art a connu une vie tumultueuse et bouleversante. Célèbre par ses nombreuses excentricités, largement reconnu grâce aux mises en scène de Tadeusz Kantor, il est considéré comme la personnalité marquante de l’entre-deux-guerres polonais partageant, avec Witold Gombrowicz et Bruno Schulz, le statut des "trois mousquetaires" de la littérature polonaise.

Alain Van Crugten, écrivain, auteur et traducteur de plusieurs langues (dont le néerlandais, le tchèque et le polonais), connaît parfaitement la spécificité de l’oeuvre de Witkacy pour avoir traduit en français une grande partie de sa prose. Il partagera avec nous ses dilemmes de traducteur et d’essayiste ainsi que ses éblouissements de "passeur" et d’exégète d’oeuvres particulièrement ardues. Il nous parlera également de la nouvelle version française de "l'Inassouvissement" paru aux éditions Noir sur Blanc dont il est le traducteur.

Adresse

6, Quai D'Orléans
Paris
75004

Informations générales

Musée A. Mickiewicz / musée B. Biegas / Salon Chopin / salle de lecture : du mercredi au samedi de 14h15 à 18h Salle des chercheurs : sur accréditation

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Société Historique et Littéraire Polonaise/ Bibliothèque Polonaise de Paris publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

Je suis honorée de présenter mon nouveau livre Vrai... ment" dans cette formidable institution qui représente ce qu'il ya de plus beau dans la culture polonaise, qui est aussi la mienne. Guta-Genia
hi, is it necessary to book a visit on the 21th of September? Best regards, Martin Grønsdal
Polecam wzbogacić bogatą ofertę muzyczną o np. zespół klezmerski, KROKE.
These few lines were written by a 8 years old Jewish girl to her childhood friend and smuggled out of the Brzesko prison: “Johnny, please take care of my little kittens and the puppies for I will likely never return”. She was later murdered alongside her mother during the Tarnow ghetto massacre in 1942 and may rest in one of the unmarked common graves within the historic Jewish cemetery there. The cemetery, dating back to the 16th century, was first entirely vandalised by the Germans, then subsequently used by the local Poles as a stone quarry for decades. " A long time afterward, I came to understand that the grief that would assail me now and then was because I could do something for the dead but nothing for the living." (M. G. Zimeta) The relic is now set to undergo a colossal renovation attempt funded nearly exclusively by the European Union. The Committee for the Protection of the Jewish Heritage in Tarnow, a non-profit, volunteer-only international network, faces the moral and ethical imperative to raise 200,000$ on its own as a pre-requisite condition to activate the funds flow. Please respond to the call from the depths of time and join in the effort of building the bridge in between the living and the living, the living and the dead. Thank you. This is my personal, no obligation and no referrence bound initiative to create a fundraising incentive. All benefits will be donated to the Committee for the Protection of the Jewish Heritage in Tarnow, Poland. I shall be also happy to discuss other ways of mutual involvement.