Apprentis d'Auteuil

Apprentis d'Auteuil Fondation catholique reconnue d'utilité publique, acteur engagé de la prévention et de la protection de l'enfance. Apprentis d'Auteuil accompagne plus de 30 000 jeunes et 6000 familles fragilisés.
(98)

« La détresse d’une part grandissante de la jeunesse est la plus grande injustice de notre époque. Les jeunes sont devenus un problème de société alors qu’ils devraient en être la plus grande richesse. Fondation catholique reconnue d’utilité publique, acteur engagé de la prévention et de la protection de l’enfance, Apprentis d’Auteuil développe en France et à l’international des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour redonner aux jeunes et aux familles fragilisés ce qui leur manque le plus : la confiance. » LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR. Apprentis d’Auteuil a accompagné en 2019 plus de 30 000 jeunes et 6000 familles fragilisés, en France métropolitaine et dans les DOM..

L’école est finie et les vacances commencent pour Zakary, 10 ans, élève à l’école Pier Giorgio Frassati et accueilli à l...
04/07/2020

L’école est finie et les vacances commencent pour Zakary, 10 ans, élève à l’école Pier Giorgio Frassati et accueilli à la Maison d’enfants Saint-Charles au Vésinet (78) : 💬 « Cette année n’a pas été dure. Elle a été moyenne. A cause du confinement, je n’ai pas pu rentrer chez ma tata (l’autorité parentale de Zakary). Mais je l’ai accepté.
En début d’année, monsieur Langlois, notre professeur, a projeté Invictus de Clint Eastwood. Dans ce film, il y a de l’esprit d’équipe, de l’engagement. De belles valeurs que l’on a. 😇
Pendant l’année, j’ai progressé dans les dribbles au foot ⚽️ J’ai aussi fait des gâteaux au chocolat. Si ça se trouve, il y en a des meilleurs que les miens... Mais je trouve les miens bons !
Pour fêter la fin de l’année scolaire, le directeur de l’école a organisé un barbecue. Il y avait des merguez, des chipolatas, du poulet, des chips et de la boisson. C’était bon et on a pu se servir quatre fois ! 😋
Pendant les vacances, je vais aller à Barcelone avec ma tata et mon tonton. Je visiterai peut-être le stade de football de Lionel Messi et d’Antoine Griezmann...
La rentrée prochaine ? Je n’y pense pas trop. Je dois redoubler le CM2 pour consolider mes acquis et entrer, l’esprit plus tranquille, au collège. »

Maguelone, professeur de mathématiques au collège Saint-Philippe à Meudon (92) : 💬 « Si je devais résumer cette année sc...
03/07/2020

Maguelone, professeur de mathématiques au collège Saint-Philippe à Meudon (92) : 💬 « Si je devais résumer cette année scolaire ? Je citerais saint Augustin : "Les temps sont mauvais ? Soyons bons et les temps seront bons, car nous sommes le temps".

Personne ne s’attendait à une telle épreuve ! Du jour au lendemain, nous avons dû tout réinventer. J’ai demandé à ma direction l’autorisation d’obtenir les numéros de téléphone de mes élèves de 4ème et de 3ème PASS (découverte des métiers). En prenant soin de prévenir les parents, en leur assurant que je resterai en permanence à leur disposition et en leur présentant ma méthode de travail. En une semaine, j’ai eu tous les numéros, évalué les difficultés de matériel ou de connexion de chacun et établi le programme : trois heures de maths par semaine, pour chaque classe, et un rendu le jour même des devoirs… quitte à donner quelques cours particuliers. J’ai eu l’impression d’être la bergère qui rassemble et garde son troupeau ! Avec fermeté, bienveillance, humour et félicitations aux élèves et aux parents.

Équipe de direction, professeurs, employés de vie scolaire, jeunes, familles, nous avons pris les choses en main, nous avons eu confiance en nous, nous n’avons cédé ni au doute ni à la panique. Les jeunes ont fait preuve d’une très grande capacité d’adaptation. Ils ont révélé des ressources insoupçonnées. Jamais ils ne se sont plaints. Volontiers, ils se sont laissés porter et guider.

L’adage de prof auquel je crois plus que jamais pour la rentrée prochaine ? "Chaque jour, recommencer. Chaque jour, aimer". Car comme me l’a rappelé un père de l’abbaye de Solesmes : "Aimer, c’est vouloir le bien de l’autre". »

01/07/2020

Destiné aux bacheliers issus d’un Bac pro, mais sans formation pour la suite, le dispositif « +2 » porté par Apprentis d'Auteuil permet à ces jeunes d'accéder aux études supérieures en créant des partenariats inédits avec des écoles de commerce ou d’ingénieur. 🎯 Objectif : des parcours de réussite rendus accessible à tous.

Jasim, 18 ans, élève en bac pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, à Paris : 💬 « Je suis entré...
01/07/2020

Jasim, 18 ans, élève en bac pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, à Paris : 💬 « Je suis entré en 3e au lycée Sainte-Thérèse et à l’internat éducatif et scolaire. Dans mon collège, j’avais de mauvaises notes et un mauvais comportement. Ma mère voulait me mettre à l’internat. Elle m’élève seule, je suis fils unique. Moi, je ne voulais pas quitter Paris. L’éducatrice des services sociaux qui me suivait a trouvé cet établissement. Après, j’ai réfléchi au choix de la filière, je voulais faire cuisine au début, et puis, je me suis dit que MELEC pouvait m’ouvrir beaucoup de portes. On peut évoluer comme ingénieur en électricité ou bien dans les métiers de l’aéronautique. Les qualités requises pour cette filière ? Il faut être patient, bien écouter en cours, suivre les consignes, ne pas s’énerver quand on ne réussit pas.

Ce que la fondation m’a apporté ? J’étais un élève perturbateur, je me faisais virer du collège. Je me battais, j’étais insolent avec les profs. Une fois entré à la fondation, ça a pris du temps pour que je change, pour que je me calme. Deux ans… Mais à partir du moment où l’école n’est plus obligatoire, à 16 ans à l’époque, je me suis dit que je pouvais me faire virer définitivement. Il y a eu une prise de conscience. Je voulais réussir, pour ma mère, mon avenir, pour moi. Je me suis mis à travailler, à moins m’amuser, à me concentrer sur mon travail. Grâce à Apprentis d’Auteuil, j’ai réussi à changer. Avant, je ne pensais qu’à moi et à m’amuser. Maintenant, je pense aussi aux autres. Je sais aussi que je dois travailler pour ma mère, ma famille et pour moi.

Après mon bac, je vais faire une licence en méthodes et sciences industrielles au CNAM à l’école Vaucanson, en alternance. »

#10AnsServiceCivique Diana, 24 ans, en service civique depuis 8 mois au groupe scolaire Notre-Dame de Lourdes.💬 « Je vie...
29/06/2020

#10AnsServiceCivique Diana, 24 ans, en service civique depuis 8 mois au groupe scolaire Notre-Dame de Lourdes.
💬 « Je viens de Cuenca, en Équateur. Je prépare un diplôme en relations internationales et commerce extérieur. Depuis un moment, je cherchais à me rendre utile à l’étranger. L’année dernière, l’association France Volontaires est venue témoigner dans ma fac. Du coup, j’ai postulé sur leur site à une annonce qui m’intéressait. J’ai rejoint le groupe scolaire Notre-Dame de Lourdes, près de Lyon, début novembre 2019. J’ai deux missions, l'une auprès des enseignants et l'autre dans leur centre de documentation et d’information (CDI). Parlant bien le français, appris à l’Alliance française de Cuenco, je me suis rapidement intégrée. Jusqu’au confinement, je travaillais tous les jours, notamment en initiant à l'espagnol des élèves porteurs de troubles cognitifs scolarisés en dispositif ULIS. J’animais aussi des ateliers de travaux manuels pour les petits de maternelle. Et puis le confinement est arrivé et on a dû s’organiser autrement… Logeant sur place en semaine, je me suis occupée des deux enfants de la directrice de l’école maternelle, âgés de 7 et 9 ans, pour qu’elle puisse poursuivre sa mission professionnelle, l’école étant ouverte pour les enfants de soignants. Ces matinées passées avec les plus petits m’ont marquée. Je vais vraiment les regretter. Mais j’ai aussi appris tellement de choses sur plein de plans, notamment humains. Chaque week-end, j’étais accueillie dans des familles de salariés différentes. Vous vous rendez compte de ma chance en matière d’ouverture à l’autre ! Tout le monde a été tellement adorable avec moi… Le volontariat en service civique, c’est une expérience magnifique à vivre ! »

Pour fêter les 10 ans du Service Civique, l' Uniopss et 8 organisations dont Apprentis d'Auteuil vous convient à un live interactif, aujourd'hui à 14h pour valoriser l'#engagement des jeunes dans les champs de la #santé et de la #solidarité ! En savoir plus : https://bit.ly/3g59eqn

26/06/2020
Dans la cour des grands

Un très beau documentaire de KTO Télévision Catholique tourné l'an dernier dans notre établissement Victorine Magne à Lisieux. « Dans la cour des grands » : une immersion sans fard dans le quotidien des jeunes lycéens.

"Dans la cour des grands" nous emmène dans le quotidien du lycée professionnel Victorine Magne de Lisieux, établissement des Apprentis d'Auteuil. Iléana, Dim...

Aurélie, codirectrice de la Maison Le Havre des Familles : 💬 « Nous avons rouvert du mardi au vendredi, avec un fonction...
26/06/2020

Aurélie, codirectrice de la Maison Le Havre des Familles : 💬 « Nous avons rouvert du mardi au vendredi, avec un fonctionnement différent par rapport à nos habitudes. Ma collègue Justine, codirectrice, et moi, nous alternons télétravail et présence sur site. Heureusement, les écoles de nos enfants ont pu se concerter et fixer des jours d’ouverture différents, afin de nous permettre de nous organiser en alternance, elle et moi.

Pendant le confinement, nous avons poursuivi nos missions à distance, grâce au téléphone, Internet et aux réseaux sociaux. Maintenant, nous accueillons les familles sur rendez-vous, et limitons à 20 le nombre de personnes accueillies dans nos locaux... Nous échangeons beaucoup et rassurons les parents. Nous restons prudents, respectons les gestes barrières.

Une des priorités était l’accompagnement à la scolarité et aux devoirs. Des familles ont essayé de maintenir le rythme pendant le confinement, mais c’est difficile pour elles, en raison de leurs propres difficultés scolaires dans leur enfance ou de la barrière de la langue. Grâce notamment à l’AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville) et à la ville du Havre, nous avons recruté une dizaine d’étudiants pour faire de l’accompagnement scolaire à distance !

Dans un premier temps, à la reprise, nous avons proposé aux familles de confectionner des masques, avec des machines à coudre achetées grâce à du mécénat. Chacun peut aussi contribuer à une fresque collective. Les dessins réalisés sont pour l’instant masqués. Nous les révèlerons lors d’un temps convivial en juillet. Nous confectionnons aussi des petits cadeaux pour les résidents d’un EHPAD au Havre. 🙂

Bref, beaucoup de plaisir à se retrouver et d’enthousiasme, mais c’est une période encore délicate. » 💬

⛵️ Adrien, 21 ans, accompagné par le dispositif Skola Aéro : 💬 « Quand on m’a proposé de faire un tour avec Violette Dor...
23/06/2020

⛵️ Adrien, 21 ans, accompagné par le dispositif Skola Aéro : 💬 « Quand on m’a proposé de faire un tour avec Violette Dorange au large de la Rochelle, sur le Damien, un bateau historique, il était pour moi hors de question de refuser ! Même si je ne connaissais pas trop Violette, je suis fan de bateaux et j’aime beaucoup la mer.
Ce dimanche de Juin restera à jamais gravé dans ma mémoire. J’ai été très impressionné de voir Violette à la manœuvre. Plus jeune que moi, elle n’a que 19 ans, elle a parfaitement maîtrisé ce voilier qu’elle barrait pour la première fois. Très sympathique, Violette m’a invité à tenir la barre. Je n’ai pas voulu, trop occupé à admirer le paysage : l’horizon, la mer, les vagues et le vent… même sous les averses. J’ai pleinement profité de cette balade en mer. En ne pensant à rien. Si ce n’est à m’acheter, dès que j’en aurai les moyens financiers, un petit bateau à moteur. J’en rêve depuis l’enfance. En attendant, si Violette me propose une autre balade, j’accepte volontiers 😄 Je suis sûre qu'elle va donner le meilleur d’elle-même dans La Solitaire du Figaro ! J’espère qu’elle obtiendra une très bonne place au classement final. »

#JournalDuDéconfinement Rachida, maman de Yanis, 7 ans, et de Rania, 9 ans : 💬 « Le confinement a été pour moi et mes en...
23/06/2020

#JournalDuDéconfinement Rachida, maman de Yanis, 7 ans, et de Rania, 9 ans : 💬 « Le confinement a été pour moi et mes enfants une épreuve assez difficile. Responsable de secteur à Familles Services, une association d’aide aux personnes dépendantes et handicapées, j’ai dû faire garder mes enfants avant d’être en télétravail, et de jongler avec mes activités, leurs devoirs et le quotidien d’une famille.

Je veux remercier toute l’équipe de l’école Saint-Gabriel de Bagneux pour sa disponibilité, son professionnalisme et l’attention particulière portée aux familles durant le confinement, le déconfinement et le retour « à la normale ». Du jour au lendemain, nous avons reçu toutes les consignes pour continuer l’école à la maison : les devoirs pour deux ou trois jours, les connexions quotidiennes par visioconférences. Je me suis rendue compte que professeur est un vrai et dur métier !

La directrice et l’éducatrice scolaire m’appelaient régulièrement pour savoir comment nous allions, si nous gardions le moral. Yanis et Rania recevaient des vidéos où les professeurs, les éducatrices, les cuisinières leur faisaient coucou. Ils étaient - et restent - très proches de nous.

Yanis et Rania avaient hâte de retourner à l’école ! Pour prendre l’air, retrouver les copains, copines et leurs professeurs. L’école, c’est l’école ! On ne peut pas la remplacer. Ni l’un ni l’autre n’ont décroché scolairement car ils ont, chaque jour, été suivis.

Cet été, nous irons en vacances en Vendée avant de préparer la rentrée. En septembre, Yanis passera en CE2 et Rania en CM2. Tout est tracé ! »

💬 « Moi qui ne suis pas allé à l’école depuis plusieurs années, PRO'PULSE me permet de me remettre à niveau dans les mat...
22/06/2020
Emploi des jeunes : Apprentis d'Auteuil se mobilise

💬 « Moi qui ne suis pas allé à l’école depuis plusieurs années, PRO'PULSE me permet de me remettre à niveau dans les matières générales. Nous sommes aussi aidés pour trouver une entreprise. Pour moi qui n’aime pas trop l’école, ce qui me plaît dans l’apprentissage, c’est d’avoir une formation pratique importante. Je rêve d’ouvrir un jour mon propre garage mais pour ça, j’ai compris qu’il fallait absolument avoir un diplôme avant. » Maxime, 20 ans, a intégré le dispositif PRO'PULSE Prépa Apprentissage.

Pour faciliter l’insertion des jeunes vers l’emploi, Apprentis d'Auteuil a élaboré des programmes spécifiques pour les 16-30 ans. Zoom sur les dispositifs PRO'PULSE et Skola qui allient formation et accompagnement individuel.

Pour faciliter l'insertion vers l'emploi des 16-30 ans, Apprentis d'Auteuil propose plusieurs dispositifs alliant formation et accompagnement individuel.

#FêteDesPères « Je suis papa d’un garçon de six ans et d’une petite fille de 4 mois. Être père, pour moi, c’est à la foi...
21/06/2020

#FêteDesPères « Je suis papa d’un garçon de six ans et d’une petite fille de 4 mois. Être père, pour moi, c’est à la fois le plus beau des cadeaux et un boulot à temps plein pas toujours évident, quelque chose de magique et beaucoup de fatigue… Un « métier » que je me dois de ne pas louper. On apprend tous les jours à être père !
Quand il m’arrive de ne pas savoir quoi faire en tant que papa, j’ai la chance de pouvoir me rendre à la Maison des Familles de Vaulx-en-Velin, tenue par Apprentis d’Auteuil, que j’ai connue par ma femme. Un lieu de rencontre et d’écoute où je peux vider mon sac et échanger avec les parents ou les responsables et bénévoles présents. Des personnes de tous âges, et notamment des grands-parents. C’est une super chance de pouvoir compter sur eux ! On échange sans se juger et tout reste là-bas. »

#Témoignage Alexandre, 18 ans, en Terminale Bac Pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, au lycé...
19/06/2020

#Témoignage Alexandre, 18 ans, en Terminale Bac Pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, au lycée professionnel Sainte-Thérèse à Paris : 💬 « Je suis arrivé ici en 2017. Je venais d’une seconde générale. Je n’y arrivais pas et ne pouvais passer en première générale... Je me suis demandé ce que je pourrais faire et j’ai trouvé cette filière, MELEC. Je me suis dit : « Pourquoi pas ! L’électricité, il y en a partout et il y en aura tout le temps. » Je viens d’Arcueil, dans le Val-de-Marne. C’est assez loin, mais j’ai préféré ce lycée à un autre plus proche que j’avais visité. J’ai trouvé que les ateliers étaient plus évolués, j’ai rencontré l’équipe enseignante qui m’a expliqué la filière. Tout de suite, j’ai trouvé cela facile. Les ateliers m’ont vraiment beaucoup, beaucoup plu. Comprendre les schémas, réaliser un circuit en passant les câbles et voir que ça marche ! Quand on y arrive, on est très content.

J’ai passé les derniers mois de mon année de bac pro en confinement. Ça s’est bien passé avec les cours en visioconférence. Là, je suis en attente des résultats du bac pro, mais ça devrait aller, j’ai eu des bonnes notes au contrôle continu. Après, je vais faire une formation de technicien de maintenance industrielle à la RATP. Ça m’intéresse, je pourrai intervenir sur les pannes du métro, du RER… Avec le Grand Paris, il y aura des opportunités.

Ce qu’Apprentis d'Auteuil m’a apporté ? J’avais 7 de moyenne avant, j’étais en échec scolaire. J’avais de mauvaises notes tout le temps alors que je travaillais, que j’apprenais. Les profs croyaient que je ne travaillais pas… À force, je n’avais plus aucune envie. Ici, tous les profs sont à l’écoute. Ils passent du temps auprès de chaque élève. On est moins nombreux en classe. C’est plus facile d’apprendre. J’ai retrouvé l’envie ici. »

Ecole Maternelle Vitagliano à Marseille.(c) Benjamin Béchet/Apprentis Auteuil
18/06/2020

Ecole Maternelle Vitagliano à Marseille.
(c) Benjamin Béchet/Apprentis Auteuil

Merci Violette de rejoindre l'aventure Apprentis d'Auteuil ! Un talent et une énergie que nous admirons et que tu sauras...
17/06/2020

Merci Violette de rejoindre l'aventure Apprentis d'Auteuil ! Un talent et une énergie que nous admirons et que tu sauras communiquer aux jeunes que nous accompagnons. Bravo pour ce bel engagement à leurs côtés !

Violette Dorange

🌟 Je suis trop fière de vous annoncer que je m’engage auprès de la Fondation Apprentis d’Auteuil !! Je souhaite porter la voix des jeunes en difficulté, et porter les couleurs de cette belle fondation sur mes courses !!

Je vous explique tout en détail dans ma nouvelle vidéo YouTube

Lien de la vidéo (2min30) :
https://youtu.be/m2OS8YMmrF0

#ApprentisdAuteuil

📺 A découvrir ce soir sur KTO Télévision Catholique : un très beau documentaire, « Dans la cour des grands », tourné l'a...
15/06/2020
Dans la cour des grands — KTOTV

📺 A découvrir ce soir sur KTO Télévision Catholique : un très beau documentaire, « Dans la cour des grands », tourné l'an dernier dans notre établissement Victorine Magne à Lisieux. Une immersion sans fard dans le quotidien des jeunes lycéens.
🕗 Ce soir à 20h40 !

"Dans la cour des grands" nous emmène dans le quotidien du lycée professionnel Victorine Magne de Lisieux, établissement des Apprentis d’Auteuil. Iléana, Dimitri et leurs camarades sont élèves dans ce lycée et sont découragés. Ils trainent depuis des années un dégoût de l’apprentissa...

Adresse

40 Rue Jean De La Fontaine
Paris
75016

RER C - Bus 22, 52 - Métro ligne 9 ou ligne 10

Informations générales

Cet espace est fait pour vous : vos commentaires et réactions sont les bienvenus ! Cependant, nous vous invitons à respecter les règles d’utilisation afin que la page officielle Apprentis d’Auteuil reste un espace convivial. Le savoir-vivre et la politesse sont les bienvenus. La page Apprentis d’Auteuil est un espace où l’on peut échanger, débattre, défendre son point de vue, et apporter de l’information. Chacun a le droit à la parole, respectez celle des autres. La page Apprentis d’Auteuil est un espace où l’on peut s’exprimer librement, dans le bon respect du droit. Tous les messages à caractère agressif, raciste, homophobe ou pornographique seront rejetés. Il en est de même pour toutes les contributions susceptibles par leur nature à porter atteinte au respect de la vie privée, au respect de la personne humaine et de sa dignité. Enfin, si votre contribution n’est pas publiée, il est inutile de proposer plusieurs fois le même message. Les doublons, ou messages assimilés seront systématiquement rejetés. Apprentis d’Auteuil se réserve donc le droit de supprimer tout contenu qui ne respecte pas les règles ci-dessus ou qui peut être offensant, illégal ou porter atteinte aux droits et à la sécurité de chacun. Nous comptons sur la bonne compréhension de ces règles afin que vos échanges sur la page puissent être les plus constructifs possibles.

Heures d'ouverture

Lundi 08:00 - 19:00
Mardi 08:00 - 19:00
Mercredi 08:00 - 19:00
Jeudi 08:00 - 19:00
Vendredi 08:00 - 19:00

Téléphone

(+33 ) 1 44 14 75 75

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Apprentis d'Auteuil publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Apprentis d'Auteuil:

Vidéos

Prendre le parti des jeunes

« La détresse d’une part grandissante de la jeunesse est la plus grande injustice de notre époque. Les jeunes sont devenus un problème de société alors qu’ils devraient en être la plus grande richesse. Fondation catholique reconnue d’utilité publique, acteur engagé de la prévention et de la protection de l’enfance, Apprentis d’Auteuil développe en France et à l’international des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour redonner aux jeunes et aux familles fragilisés ce qui leur manque le plus : la confiance. » LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR. Apprentis d’Auteuil a accompagné en 2016 plus de 30 000 jeunes et familles fragilisés, en France métropolitaine et dans les DOM.. PRENDRE LE PARTI DES JEUNES

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes