Le PA.F

Le PA.F Collectif de parents qui milite pour améliorer les conditions dans lesquelles nous devenons parents et pour promouvoir des modèles familiaux qui favorisent l’émancipation de tous‧tes.

Fonctionnement normal

Queer Education
21/12/2020

Queer Education

Mardi, une jeune fille transgenre s’est suicidée après avoir subi de la #transphobie et de la #transmisogynie de la part du personnel éducatif de son établissement à Lille. Ci-joint - mail et fiche à transmettre MASSIVEMENT au sein de l’Éducation Nationale et au-delà. Faites suivre à vos collègues ➡️ https://bit.ly/2KBSfkO

✋🏼 Hey les profs, les journalistes, les parents... les adultes ! Notre transphobie tue !‼️ Mettre en œuvre une éducation...
18/12/2020
La transphobie tue à l’école. Lettre aux personnels de l'Éducation Nationale

✋🏼 Hey les profs, les journalistes, les parents... les adultes ! Notre transphobie tue !
‼️ Mettre en œuvre une éducation et une parentalité inclusives et féministes, ça sauve des vies. Ce n’est pas une mode ou un gadget, c’est le MINIMUM pour nos enfants.
🙏🏼 Merci Queer Education pour cette lettre et cette fiche. Notre soutien à tou.te.s les personnes concernées, sans confrontées à la violence de la cishétéronormativité.

Mardi, une jeune fille transgenre s'est suicidée après avoir subi de la transphobie et de la transmisogynie de la part du personnel éducatif de son établissement à Lille. Nous sommes dévasté·e·s et en colère. Respecter l'identité et l'orientation de genre des élèves et personnels est un...

😷 Sans le confinement, nous aurons aujourd’hui marché contre les violences sexistes et sexuelles. ✊🏼 Restons mobilisé.e....
21/11/2020

😷 Sans le confinement, nous aurons aujourd’hui marché contre les violences sexistes et sexuelles.
✊🏼 Restons mobilisé.e.s.

🟪 Le saviez-vous ?
En France chaque année, 1,2 million de femmes sont victimes d’injures sexistes et 94 000 sont victimes de viol ou de tentative de viol.

✊ Et si on en finissait avec les violences sexistes et sexuelles ?

📅 Toute la journée, participez aux actions #NousToutes sur les réseaux sociaux : bit.ly/RS21nov

🚨 Besoin d’aide ? Retrouvez tous les n° et contacts utiles ici : https://bit.ly/violencescontactsutiles

#NousToutes #21novembre noustoutes.org

🧐 Vous avez vu, entendu les associations féministes se féliciter de cette réforme du #congepaternite ? Bof, non ?🤡 Nous ...
24/10/2020
Le Parisien

🧐 Vous avez vu, entendu les associations féministes se féliciter de cette réforme du #congepaternite ? Bof, non ?
🤡 Nous réclamions une mesure de progrès social, qui permette d’avancer concrètement vers l’égalité femmes-hommes. On nous sert une mesure de confort pour le 2nd parent, le minimum de la décence.
❌ Donc non, Le Parisien, « les associations féministes » ne souhaitaient pas « l’allongement à près d’un mois ». Les associations féministes concernées militaient, dans l’ensemble, pour un congé du 2nd parent de même durée que le congé maternité - condition sine qua non vers l’égalité salariale.

Une mesure pour les papas qui devrait voir le jour au 1er juillet 2021

🤝 Soutien indéfectible à Alice Coffin.✊🏼 Aucune parentalité féministe ne peut être mise en œuvre - voire même envisagée ...
15/10/2020
AJL

🤝 Soutien indéfectible à Alice Coffin.
✊🏼 Aucune parentalité féministe ne peut être mise en œuvre - voire même envisagée - si nous ne sommes pas capables d’interroger « l’imaginaire masculin » (et hétéro, et cis) qui nous empreigne.
🙏🏼 Merci à elle de nous faire avancer.

Les médias complices du cyberharcèlement d'Alice Coffin : avec Prenons la Une et le Collectif féministe contre le cyberharcèlement, nous co-signons une tribune sur Mediapart https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/151020/les-medias-complices-du-cyberharcelement-dalice-coffin

Accouchement - Les femmes méritent mieux
11/10/2020
Accouchement - Les femmes méritent mieux

Accouchement - Les femmes méritent mieux

En Allemagne, les femmes accouchent sans masque.

Au Royaume-Uni, les femmes accouchent sans masque.

Aux États-Unis, les femmes accouchent sans masque.

En France, la nouvelle présidente du CNGOF, Joëlle Bellaïche Chalard, explique que les femmes postillonnent.

On voit tout de suite à un niveau beaucoup plus bas dans la connaissance de ce qu'est un accouchement et dans le respect des femmes.

https://t.co/1eBr7zCPcR

📢 MILF média, vous connaissez ?! C'est le nouveau bébé de Fabienne Lacoude, aka La daronne perchée et nous sommes super ...
09/10/2020
Mère alors #1 · Mais pourquoi tu t'énerves ?

📢 MILF média, vous connaissez ?! C'est le nouveau bébé de Fabienne Lacoude, aka La daronne perchée et nous sommes super fans !
🤬 Dans le première numéro de sa newsletter "Et mère alors !", elle nous parle de ses colères - sa colère de mère et celle contre la maternité - et se demande pourquoi l'une semble plus acceptable que l'autre : "Au nom de l’intérêt supérieur de l’enfant, nous devons nous garder de tout regard critique à l’encontre de nos propres situations. Nous révolter pour nos enfants, passe encore, mais nous révolter pour nous-mêmes ? Quelle infamie !"
⤵️ Allez zou, abonnez-vous !

Depuis que je suis mère, je suis souvent en colère. Au-delà de mes emportements ponctuels pour des histoires de chambre mal rangée, je ressens aussi une colère plus profonde, un sentiment d’injustice mêlée de frustration, directement lié à ma condition de mère. Cette colère-là m’entr...

08/10/2020
Ina.fr

🗣 « Il est plus traumatisant, et toutes les femmes le savent, d'élever des enfants que d'avorter ».
🤦🏻‍♀️ Tout y est dans cette séquence : les hommes qui parlent d’un sujet de femmes à leur place ; le contrôle du corps et de la sexualité des femmes, qui serait « vagabonde » pour certaines ; une femme qui utilise sa raison et qui est renvoyée à sa « passion » ; une femme qui dit à une autre qu’elle « dessert la cause ». De 1972 à 2020, tout a changé mais rien n’a changé, infini retour vers le futur.
✊🏽 Mais aujourd’hui devrait être voté l’allongement du droit à l’avortement, preuve qu’à force de travail - militant notamment - nos droits peuvent progresser. Alors on y croit, et on ne lâche rien.

DROIT DES FEMMES. 'Il est plus traumatisant, et toutes les femmes le savent, d'élever des enfants que d'avorter". 1972, il est toujours illégal d'avorter en France. L'actrice Delphine Seyrig pousse un coup de gueule pour défendre l'IVG. Poignant.

26/09/2020
WeToo Festival

🗣 Dimanche 13 septembre, le PA.F a animé une table ronde au WeToo Festival sur un sujet aussi détonnant qu'important : "Nos enfants apprennent-ils l'hétérosexualité à l'école ?"

🔥 Invité.e.s :
→ Coline Charpentier (professeur d’histoire-géographie, créatrice du compte Instagram T'as pensé à ? et autrice du livre éponyme) ;
→ Marie Labory (présentatrice d’Arte Journal),
→ Gabrielle Richard (sociologue du genre, autrice de "Hétéro, l’école ?")
→ et Laurent Sciamma (humoriste, "Bonhomme" au Café de la Gare et en tournée).

🎤 Modération : Alix Bayle pour le PA.F

👩🏽‍🏫 Des toilettes aux vestiaires, de la cour de récréation aux salles de classe, des propos aux attitudes et non-dits des professionnels de l’éducation : à y regarder de près, le système scolaire présume que ses élèves sont forcément cisgenres et hétérosexuels. Est-ce préjudiciable pour nos enfants ? Et pour notre société ?

🤔 Ensemble, invité.e.s et public, nous avons interrogé l’école comme lieu de reproduction des normes de genre et de sexualité.

💜 Merci aux supers meufs de La Cage aux Fauves pour leur captation.

Dimanche 13 septembre 2020, le WeToo Festival proposait une table ronde sur le thème "Nos enfants apprennent-ils l'hétérosexualité à l'école ?"
Voici la captation de cet échange d'une grande richesse, animé par Alix Bayle du collectif Le PA.F, qui recevait Coline Charpentier, Marie Labory, Gabrielle Richard et Laurent Sciamma.

😤 Comment, mais comment se satisfaire de ça ?! Emmanuel Macron, votre proposition de congé du 2nd parent (dit congé pate...
23/09/2020

😤 Comment, mais comment se satisfaire de ça ?! Emmanuel Macron, votre proposition de congé du 2nd parent (dit congé paternité) est largement insuffisante.
*
Certes, nous saluons le fait qu'après plusieurs années de mobilisations d'associations et de collectifs féministes, le gouvernement ait pris acte de l'aspiration des Français - et surtout des Françaises ! - à une parentalité égalitaire.
*
Mais ne nous leurrons pas : ceci est une réforme de confort pour les jeunes parents, qui va faciliter l'accueil de l'enfant. Elle n'aura par contre aucun impact sur les inégalités systémiques dont pâtissent les femmes du fait de la "risque maternité" qui pèse sur elles.
*
Même après la réforme d'Emmanuel Macron, les hommes (7 jours de congé obligatoire) seront moins pénalisés que les femmes (8 semaines obligatoire) devant un.e potentiel.le employeur.se, qu'elles désirent ou pas d'enfants.
*
La solution : aligner la durée du #CongéPaternité sur celle du #CongéMaternité, dont 8 semaines obligatoires. Alors le "risque maternité" se transformera en "risque parentalité" pour tou.te.s. Pourquoi les mères devraient continuer à subir ce frein à l’emploi seules ?
*
Le risque sanitaire pour une femme seule après un accouchement reste réel et ne sera pas atténué en 7 jours. La Haute Autorité de Santé recommande aux femmes "de ne pas rester isolées". Le #postpartum exige la présence du 2nd parent sur une période conséquente.
(#MonPostPartum)
*
Les femmes effectuent encore la majorité des tâches parentales (65%) et cela augmente à l’arrivée de chaque enfant, avec des conséquences professionnelles et financières lourdes. Or la présence du 2nd parent après la naissance - encore plus s'ielle peut être seul.e avec l'enfant - permet un apprentissage égal de ces tâches.
(#ChargeMentale T'as pensé à ?)
*
Votre réforme n'est pas un progrès social Emmanuel Macron, vous ne proposez rien qui nous fasse avancer vers une société plus égalitaire. Ceci n'est qu'un coup de poker pour calmer votre gauche.
*
Après 18 ans (!) d'immobilisme en la matière, même en doublant la durée actuelle du #CongéPaternité, nous restons dans les derniers wagons du train européen !
*
L'Espagne - en pleine crise économique ! - nous a montré qu'il est possible d'être ambitieux.ses : depuis 2019, le #CongéPaternité y est de 8 semaines ; il atteindra progressivement jusqu’à 16 semaines en 2021 !
*
Le combat #PourUnVraiCongéPat n'est pas gagné, il ne fait que commencer. Nous appelons tou.te.s les député.e.s à soutenir la proposition de loi qui sera soumise à leur vote le 8 octobre prochain.
(Guillaume Chiche - Écologie Démocratie Solidarité - Groupe parlementaire)
*
Nous appelons tou.te.s les citoyen.ne.s à faire du bruit le 8 octobre pour un #CongéParenté qui n'invisibilise aucune famille et participe réellement à une société plus égalitaire - entre les hommes et les femmes, entre les salarié.e.s et entre les familles.
*
Enfin, pour ne pas que leur travail militant soit invisibilisé, nous tenons à saluer toutes celles (et quelques ceux) grâce à qui les lignes bougent : Emma, Naro Sinarpad (Plaidoyer pour l'allongement du congé d’accueil ou de paternité), le mag Causette (notamment Iris Derœux), les camarades de Congé ParentEgalité, Parents & Féministes et Georgette Sand, et les super meufs de ​#monpostpartum (Illana Weizman, Morgane Koresh, Ayla Linares et Masha Sacré).
Merci enfin aux chercheur.se.s, dont le travail est si précieux : Déborah Guy​, Antoine Math​, Hélène Périvier, Réjane Senac et Laura Verquère.

📺 Au PA.F, notre camarade Marie-Nadine a regardé l'émission CASH Investigation sur l'égalité salariale femmes-hommes. Et...
20/05/2020

📺 Au PA.F, notre camarade Marie-Nadine a regardé l'émission CASH Investigation sur l'égalité salariale femmes-hommes. Et la réalité dénoncée l'a mise très en colère !

🤯 Quand une loi sur la "parité" (40/60% !) dans les Conseils exécutifs des grandes entreprises n’est pas appliquée faute d’avoir doté l’administration d’une seule personne chargée de contrôler son application…
🤯 Quand une enveloppe "égalité" de 800 000 € est utilisée dans une grande entreprise pour augmenter des hommes.
🤯 Quand un technicien de laboratoire en hôpital doté d’un CAP est légèrement mieux payé que sa compagne infirmière Bac+3, qui porte davantage de responsabilités et supporte plus de contraintes – du fait qu’il a un métier « masculin » et elle un métier "féminin".
🤯 Quand 2 collègues au même profil de carrière s’aperçoivent que leurs courbes de salaire ont divergé au moment de la naissance de leurs enfants – lui vers le haut, elle vers le bas…. alors qu'elle est plus qualifiée !
🤯 Quand une Ministre de la Santé (sous Sarkozy) négocie une légère amélioration statutaire pour les infirmières contre leur renoncement à la prise en compte de la pénibilité au moment de la retraite. Infirmière, profession à plus de 80% féminine.

✊🏼 Les féministes ne "fantasment" pas le patriarcat : les inégalités femmes-hommes sont bien là, désespéramment stagnantes.
✊🏼 Il faut regarder CASH Investigation, se mobiliser, s’inspirer du modèle "d’équité salariale" québécois en changeant les mentalités.
✊🏼 Seule une vraie volonté politique pourra remédier à ces injustices, délétères pour l’ensemble de la société.

⏯ REPLAY

#CashInvestigation "Égalité hommes femmes : balance ton salaire”
L'enquête de Zoé de Bussierre est à retrouver en intégralité ici
👉 bit.ly/CashInvestigation-InegalitesHF

18/05/2020
France 2

🧐Aline et Bernard font le même job. Ils ont tous les deux le même salaire. Mais c'est elle qui l'a formé, c'est elle qui a le bac. Elle a plus d'ancienneté, plus de qualifications.
Un jour, il et elle comparent leur salaire... Ce qu'iels vont découvrir va vous surprendre [NON].

👉Un exemple très concret pour montrer comment la parentalité impacte négativement le salaire des femmes, alors qu'il booste celui des hommes.
https://bit.ly/3fZGvUx

Ces deux standardistes, collègues depuis plus de 25 ans, pensaient avoir le même niveau de salaire, et pourtant voici ce qu'ils ont découvert...

L'enquête en intégralité ▶ bit.ly/CashInvestigation-InegalitesHF

« Le confinement n’a pas transformé votre vie, vous vous dites plutôt que depuis un mois, la France entière vit au rythm...
01/05/2020
Carole Fives : « Ce qu’on vit tous en ce moment, c’est la vie des mères célibataires »

« Le confinement n’a pas transformé votre vie, vous vous dites plutôt que depuis un mois, la France entière vit au rythme des mères célibataires. Des solos. Des femmes indépendantes avec enfants. Une femme sur quatre en France. [...]
En temps de confinement, aucune aide spécifique ne leur est allouée, personne n’est là pour les applaudir le soir au balcon quand depuis des années, seules, en silence, elles élèvent les adultes de demain. [...]
Si le confinement ne les met pas en lumière, il permet cependant à tous de percevoir l’isolement et l’enfermement qu’elles ressentent tout au long de l’année. Ce qu’on vit tous en ce moment, c’est leur vie. Impossible de travailler. Impossible de sortir. Impossible de faire du sport. Impossible de penser. En mode survie. En mode suffocation. En mode vivement qu’on en sorte. Vous en sortirez dans quinze jours, un mois, deux mois. Elles en ont pris pour quinze ans minimum. »

"La France est une mère célibataire', Carole FIVES.

TRACT DE CRISE #29. Les éditions Gallimard ont proposé à leurs auteurs de réfléchir aux questions que soulève l’épidémie. Extrait.

16/03/2020
Notre corps, nous-mêmes

Face au Covid-19, « les femmes sont en première ligne » !
Allez lire ce post, résumé détaillé des enjeux féministes mis en lumière par cette crise 👌🏼
Au passage, si vous ne connaissez pas l’histoire du livre Notre corps, nous-mêmes et de sa réédition (très) récente, profitez-en ! 💜

[ CONFINEMENT 🛑 ]
👊🏽Parmi les métiers les plus sollicités pour la gestion de l'épidémie de covid-19, les femmes sont en première ligne : majoritaires dans les métiers de l'enseignement, du soin (aides-soignantes, auxiliaires de puéricultures, infirmières), du care (assistantes maternelles, assistantes à domicile, femmes de ménage) et dans la grande distribution (caissières), pour des salaires souvent très bas. Elles sont aussi celles qui réalisent la majorité du travail domestique et du travail de care gratuits ; travail aussi invisibilisé que nécessaire socialement, d'autant plus dans la période qui s'annonce.
🤦🏼‍♀️Par ailleurs, les mesures prises par le gouvernement font croire qu'il est possible de télétravailler tout en gardant ses enfants à domicile, confiné·es. Toute personne ayant déjà gardé des enfants sait bien que c'est un travail à temps plein. Ces mesures favorisent les entreprises, mais où est l'argent pour les hôpitaux, les EHPAD, les heures supplémentaires, pour les femmes qui vont s'occuper des enfants, des proches malades, des voisin.es... ? Dans les familles, ce sont les femmes qui seront majoritairement affectées à la garde des enfants, qui seront donc en arrêt de travail ou qui jongleront entre les deux, avec des conséquences potentielles sur leur salaire et emploi futur (étant donné la crise économique en perspective, qui sera licenciée?).
⛔️Avec le confinement, nous devons redoubler de vigilance sur la très probable augmentation des violences envers les femmes et les enfants. Assignées à domicile avec un conjoint violent par exemple, alors que les numéros d'urgence santé sont saturés et les locaux des associations fermés.
↪️Il est urgent de maintenir les centres d'accueil, de créer des réseaux de soutien (téléphone, réseaux sociaux), de créer de la solidarité entre voisin·es pour s'aider dans les tâches quotidiennes, de ne pas s'abriter derrière l'excuse du télétravail pour laisser sa conjointe faire toutes les tâches, et offrir un espace de refuge en cas de nécessité.
👇👇🏿Nous partagerons sous ce post des initiatives pour se donner du courage les unes aux autres, et occuper les enfants pendant ces longues journées. On se retrouvera en vrai, via des rencontres un peu partout, quand tout sera passé !

Dîtes, on se pose 2 sec pour réfléchir ensemble à une gestion féministe du #coronavirus svp ? Parce que ce serait bien q...
13/03/2020

Dîtes, on se pose 2 sec pour réfléchir ensemble à une gestion féministe du #coronavirus svp ?

Parce que ce serait bien que ce ne soit pas les mêmes qui gardent les enfants, s’occupent des grands-parents, achètent du gel désinfectant pour toute la famille, etc.

Déjà, comment on décide (vraiment) à 2 qui s'occupe des enfants ? Ne vous méprenez pas : le télétravail avec des enfants en dessous de 3 ans, c'est illusoire (cf. le dernier thread de Béatrice Kammerer - journaliste sur Twitter).

Donc si l'un‧e des parents opte pour le #télétravail, il faut se mettre d'accord : quand est-ce que tu prends le relais ? Comment est-ce que tu m'aides à rattraper mon temps de travail perdu ? Comment est-ce que tu m'aides à gagner du temps ?

Une idée pour le parent qui pourra vraiment travailler : ce week-end, faire les courses pour toute la semaine à venir et cuisiner le plus de plats possibles en avance.
Attention : on fait ça en autonomie, sans demander de l'aide à parent #1. Merci d'avance.

Bien sûr, on ne fait pas de présentéisme. On rentre tôt et on prend le relais fissa. En arrivant, (on se lave les mains,) on remercie parent #1 pour sa journée de travail *gratuit* (parce que s'occuper des enfants, c'est du travail) et on ne fait pas de remarque sur l'état du domicile.

Autre rappel : gérer la garde des enfants, ce n'est pas forcément sous-traiter auprès d'un‧e nounou (qui a certainement des enfants dont l'école a aussi fermé) ou de la grand-mère (qui a assez donné et qu'il ne s'agit pas de contaminer).

Nos parents et grands-parents justement. On s'organise *ensemble* pour faire tourner : l'appel quotidien à l'aîné‧e dont l'Ehpad est maintenant fermé aux visites ; les courses pour l'aîné‧e qui habite encore à domicile mais doit se protéger ; etc.

En dehors de nos familles, soyons solidaires : aidons les soignant‧e‧s, les mères célibataires, les vulnérables. Soyons aussi responsables : il ne s'agit pas de les contaminer. Mais on peut, par exemple, faire les courses pour eux.

Au passage, on ouvre les yeux : ce virus met à nu tout ce qui dysfonctionne. Pour que notre économie continue à produire, il faut du *care* (soins à l'hôpital, à la maison, etc.), soit du travail majoritairement féminisé, souvent racisé, largement sous-payé.

Nous allons collectivement (re)découvrir l'utilité et la vertu du travail de care en ce temps de crise. Il est temps de visibiliser ceux‧lles qui le font, de leur offrir des conditions de travail dignes et un salaire juste ✊🏿

Et ceux‧lles qui promeuvent le #télétravail et la garde d'enfants, on vous voit.
Ça en dit long sur 1. votre expérience de la garde d'enfants ; 2. le fait que la garde d'enfants n'est pas considéré comme un travail en soi.

C'est tout pour nous. Nous avons forcément oublié des enjeux et des solutions, à vous de jouer. Balancez les idées ! ⤵️

[Edit : la large diffusion de ce post nous force à un rappel des règles élémentaires d'hygiène : tout commentaire injurieux, tout trolling masculiniste sera masqué.]

Adresse


Site Web

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Le PA.F publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Le PA.F:

Vidéos

NOUS SOMMES...

… un COLLECTIF MILITANT, fondé le 27 mai 2018 - jour de la fête des mères - par la diffusion de notre tribune manifeste.

… des PARENTS (surtout des mères) qui avons constaté que la parentalité n'était pas forcément le bonheur béat promis ; c'est aussi pas mal de souffrances, d'inégalités et de nuits blanches (surtout pour les mères). Fort‧e‧s de ce constat, nous militons pour améliorer les conditions dans lesquelles nous devenons parents et pour promouvoir des modèles familiaux qui favorisent l’émancipation de tous‧tes.

… À TON ÉCOUTE, si tu es seul‧e, fatigué‧e et que tu sens désespérément le lait caillé. Écris-nous.

… ravi‧e‧s de T'ACCEUILLIR À NOS COTÉS, si tu es féministe et prêt‧e à faire la révolution une poussette à la main. Rejoins-nous !

Organisations à But Non Lucratifss á proximité