SPFA Arménie

SPFA Arménie SPFA a été créée en Avril 1990, suite au terrible tremblement de terre de Décembre 1988. Nos actions Culturelles, Sociales et de Developpement se sont developpées depuis plus de 20 ans en Arménie.
(7)

Nos actions Culturelles, Sociales et de Développement se sont développées depuis plus de 20 ans en Arménie. L'association Solidarité Protestante France Arménie est une association régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et ses décrets d'application. SPFA a été déclarée en préfecture de Paris le 9 mars 1990, sa création a fait l'objet d'une parution au Journal Officiel de la Républ

Nos actions Culturelles, Sociales et de Développement se sont développées depuis plus de 20 ans en Arménie. L'association Solidarité Protestante France Arménie est une association régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et ses décrets d'application. SPFA a été déclarée en préfecture de Paris le 9 mars 1990, sa création a fait l'objet d'une parution au Journal Officiel de la Républ

Fonctionnement normal

12/04/2021

http://spfa-armenie.com/2021/04/12/on-noublie-pas-on-continue-pyunic-yerevan/

Pâques 2021

NOS TRÈS CHERS AMIS DE SPFA,

Du 27 septembre 2020 au 9 novembre 2020, la guerre du Karabakh avec l’Azerbaïdjan a causé des milliers de victimes des deux côtés, mais aussi et surtout, a laissé derrière elle des milliers de blessés, de brûlés par bombes et des amputés.

Lire la suite…

http://spfa-armenie.com/2021/03/04/bernard-kouchner-en-armenie-et-au-karabakh/Bernard Kouchner, en visite en Arménie et ...
04/03/2021

http://spfa-armenie.com/2021/03/04/bernard-kouchner-en-armenie-et-au-karabakh/

Bernard Kouchner, en visite en Arménie et en Artsakh, du 21 au 28
février 2021, à l'invitation de l'Initiative Humanitaire AURORA.
Il est aussi passé par le Club Francophone SPFA de
STEPANAKERT…

http://spfa-armenie.com/2021/03/04/bernard-kouchner-en-armenie-et-au-karabakh/

Bernard Kouchner, en visite en Arménie et en Artsakh, du 21 au 28
février 2021, à l'invitation de l'Initiative Humanitaire AURORA.
Il est aussi passé par le Club Francophone SPFA de
STEPANAKERT…

http://spfa-armenie.com/2021/01/23/noel-des-enfants-refugies/SPFA avait promis d’organiser un NOËL digne de ce nom pour ...
23/01/2021

http://spfa-armenie.com/2021/01/23/noel-des-enfants-refugies/

SPFA avait promis d’organiser un NOËL digne de ce nom pour les nombreux enfants en état de choc, les yeux apeurés
sur leurs visages si souriants d’ordinaire.
Les équipes de SPFA d’Erevan, Gumri, Etchmiadzine, Ardashat, Goris, Stepanakert, et l’organisation Miassine, ont
préparé une magnifique fête…

http://spfa-armenie.com/2021/01/23/noel-des-enfants-refugies/

SPFA avait promis d’organiser un NOËL digne de ce nom pour les nombreux enfants en état de choc, les yeux apeurés
sur leurs visages si souriants d’ordinaire.
Les équipes de SPFA d’Erevan, Gumri, Etchmiadzine, Ardashat, Goris, Stepanakert, et l’organisation Miassine, ont
préparé une magnifique fête…

Nous vous lançons cet appel solennel, ce SOS dramatique, la situation l’exige : soyez à nos côtés SVP !
14/10/2020
APPEL URGENT - SPFA

Nous vous lançons cet appel solennel, ce SOS dramatique, la situation l’exige : soyez à nos côtés SVP !

Chers Amis Vendredi 9 octobre 2020 Les

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE SPFA
14/09/2020
L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE SPFA - SPFA

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE SPFA

Chers adhérent(e)s de SPFA, chers ami(e)s, C’est avec grand plaisir que je vous convie à participer à l’Assemblée Générale Ordinaire Annuelle de notre

Chers ami(e)s de SPFA,Le Liban et Beyrouth vivent des moments douloureux, meurtris par cet effroyable cataclysme qui ne ...
22/08/2020
SPFA POUR LE LIBAN - SPFA

Chers ami(e)s de SPFA,
Le Liban et Beyrouth vivent des moments douloureux, meurtris par cet effroyable cataclysme qui ne laisse personne indifférent.
SPFA fera un don exceptionnel de 3 000€ par l’intermédiaire de Mission FAF, (Mission Fraternelle arménienne de France) que nous connaissons.
Nous souhaitons votre contribution qui s’ajoutera aux 9 000 € déjà recueillis, SOLIDARITE envers ceux qui passent par une terrible épreuve.

Chers ami(e)s de SPFA, Le Liban et Beyrouth vivent des moments douloureux, meurtris par cet effroyable cataclysme qui ne laisse personne indifférent. 36

21/07/2020

Faire un legs à SPFA
Vous avez envie de transmettre quelque chose de tangible à la société, lui rendre un peu de ce qui vous a été donné et apporter ainsi votre pierre à ce vaste édifice collectif ?
Vous considérez notamment la possibilité de faire un legs à SPFA, d’une somme d’argent, d’un bien mobilier (un objet de valeur) ou immobilier ?

Deux voies s’offrent à vous :
– par disposition testamentaire, ou
– par le biais d’une assurance-vie.
Cette brochure vous aide à faire le point et à vous poser les bonnes questions.
Vos interlocuteurs privilégiés chez SPFA :

Bruno Deledalle
Responsable Donations
06 08 93 51 96
[email protected]

Clément Hellich-Praquin
Secrétaire Général
06 13 73 84 15
[email protected]

Pourquoi faire un legs à SPFA ?
1. Parce qu’avec ses [20] programmes différents, SPFA agit dans les secteurs qui vous sont chers et qui méritent selon vous qu’un coup de pouce soit donné à la société :
– L’aide aux personnes malades et handicapées
– L’aide et la protection de l’enfance, l’éducation
– La lutte contre la pauvreté et l’exclusion
– L’aide au développement des infrastructures et économique.

2. Parce que les legs et donations à SPFA sont complétement exonérés d’impôts sur la transmission alors que la succession aux héritiers est taxée entre 30% et 60% selon les cas (hors abattements)

3. Parce que les legs et donations à SPFA peuvent être affectés à un programme ou à une action spécifiques, et les réalisations qui en résultent être associées au donateur, à son nom ou à un message particulier.

4. Parce qu’à travers ce legs vous voulez témoigner de votre attachement aux valeurs telles que la solidarité envers ceux qui ont eu moins de chance et la gratitude pour ce que la société vous a donné.

5. Parce que SPFA, ainsi que son notaire partenaire, peuvent vous accompagner tout au long de votre démarche généreuse et vous assister dans l’exécution des formalités.

Les deux voies pour léguer :
Dans les deux cas, la transmission de vos biens s’effectue après le décès. Sans testament ni héritiers, et sans assurance-vie, les biens iraient automatiquement à l’Etat. Contrairement à la donation, le legs testamentaire et l’assurance-vie ne sont pas irrévocables : ils peuvent être modifiés ou révoqués à tout moment de votre vie.

Le legs testamentaire
Le legs testamentaire peut être réalisé de deux manières :
– le testament olographe est entièrement rédigé, daté et signé, de votre main sans l’aide de personne (pas
d’intervention d’un notaire), directement sur simple papier blanc, en prenant soin de stipuler avec clarté le montant du legs, sa nature et le bénéficiaire (ou « légataire »).
Vous prenez soin de lister tous les biens dont vous disposez (comptes en banque, actions et obligations, immeubles, bijoux, meubles, argenterie, tableaux, voitures, etc.) et, en face, stipulez toutes les personnes ou associations à qui vous souhaitez donner (y compris vos héritiers) et la part que vous désirez laisser à chacun*

Vous pourrez alors déposer votre testament olographe :

i. soit dans un endroit sécurisé, à l’instar d’un coffrefort et, si vous le jugez utile, en informer l’un de vos
héritiers, ou une personne de confiance, afin que vos héritiers puissent avoir connaissance de votre testament à votre décès. Aucun frais n’est alors à prévoir.
ii. chez un notaire, qui le conservera et l’enregistrera dans le Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés (FCDDV), pour garantir que votre succession ne peut être liquidée sans en tenir compte. Les émoluments du notaire pour la conservation et le coût d’enregistrement au FCDDV s’élèvent à 50 euros HT environ.
– Le testament authentique est rédigé avec l’aide d’un notaire, qui vérifiera également votre situation successorale et répondra à vos questions, ce qui est bien entendu conseillé. L’intervention du notaire écarte tout risque de contestation ultérieure. Cette intervention est facturée environ 180 euros HT (incluant les émoluments de formalités et le coût d’enregistrement visés ci-dessous)**
Le notaire l’enregistre alors automatiquement dans le FCDDV sans frais supplémentaire que ceux déjà acquittés dans le cadre de sa rédaction.
– En cas de question, n’hésitez pas à contacter vos interlocuteurs privilégiés chez qui pourront en outre vous orienter vers un notaire si vous le souhaitez. Leurs coordonnées sont en première page de cette brochure. Vous pouvez également vous renseigner auprès de la chambre des notaires ou sur le site www.notaires.fr

L’assurance-vie
La souscription d’une assurance-vie auprès de votre assureur ou de votre banque peut être le moment de choisir le montant du capital que vous souhaitez léguer à SPFA et à d’autres associations de votre choix.
Elle permet à SPFA de recevoir, après le décès et selon votre volonté, jusqu’au montant du capital souscrit augmenté des intérêts, s’il y a lieu.
En cas de besoin, il vous est toujours possible de racheter tout ou partie du contrat d’assurance-vie et de disposer des fonds.
L’assurance-vie est un placement. En désignant, expressément, SPFA en tant que bénéficiaire, le montant est versé à SPFA net de droits de succession.

Les conséquences
Exonération des droits de succession
SPFA ne bénéficie pas de la reconnaissance d’utilité publique. Mais SPFA est un organisme d’intérêt général qui est déclaré depuis plus de trois ans et qui poursuit un but exclusif d’assistance et de bienfaisance (Art. 795 du CGI).
En tant que telle, SPFA est habilitée à recevoir des legs du public, et à bénéficier de l’exonération des droits de mutation et d’enregistrement dans le cadre d’une succession comme le serait toute association reconnue d’utilité publique.
Le montant et les biens provenant du legs, ou de l’assurance vie, seront alors transmis à SPFA en totale exonération de droits de succession.
Ainsi, compte tenu de la faiblesse de nos frais de structure, les biens que vous destinez à l’association profiteront quasi intégralement au projet pour lequel vous aurez opté*** ou, sans affectation, aux diverses actions de SPFA dans le Caucase.

En avez-vous parlé à vos proches ?
Faire un legs à une association n’est pas anodin, surtout lorsque l’on a un ou plusieurs héritier(s). Le legs peut alors être incompris, voire même mal perçu dans certains cas. Il est donc recommandé de préparer vos proches en leur parlant de SPFA et des raisons de votre attachement à cette
association et à ses activités.
C’est aussi, de manière plus générale, leur parler de ce qui vous est cher dans la vie et l’occasion de les mobiliser autour de votre projet philanthropique collectif, familial et durable.

SPFA peut mettre à votre disposition un certain nombre de supports, écrits ou vidéos, qui témoignent de nos valeurs et illustrent nos nombreux programmes et réalisations.
Nos responsables au sein de l’association, attachés à l’intérêt général, sont vos interlocuteurs pour construire et développer avec vous un projet porteur de sens. Ensemble, ils sont les garants du respect de vos volontés et du prolongement de votre geste généreux.

Les garanties
30 ans d’existence, et de nombreux soutiens
SPFA existe depuis 30 ans déjà (tremblement de terre du 7 décembre 1988).
Ses réalisations sont concrètes et nombreuses :
– Conception et réalisation d’infrastructures : réseaux de captation/abduction d’eau potable en Artsakh, pose de compteurs, assainissement de voirie, construction de bâtiments communautaires et de dispensaires, terrains de sport/mini stades, etc. ;
– Programme d’équipements dans les hôpitaux publics ;
– Gestion de restaurants solidaires (jusqu’à 200 repas distribués quotidiennement pour les personnes âgées) et de centres sanitaires ;
– Programme de micro-dons ;
– Programme de parrainages (90 familles) ;
– Activités dans le domaine de la francophonie ;
– Activités ludiques et artisanales auprès des enfants handicapés dans les centres parascolaires et au sein de deux internats.
Ses partenaires, publics et privés, depuis le début sont fidèles : autorités françaises (Ministère des Affaires Etrangères, réserve parlementaire) ; autorités arméniennes et d’Artsakh, diverses municipalités françaises ou agences (Seine–Normandie, Artois-Picardie), Hermès, Schlumberger, la Fondation Cédric Martin (Suisse), divers donateurs privés.

Une gestion totalement désintéressée
SPFA n’a pas de salarié en France et compte une vingtaine de salariés en Arménie et en Artsakh. SPFA s’appuie en majeure partie sur un réseau de bénévoles très impliqués dont notamment l’intégralité des membres de son bureau et de son conseil d’administration.
Cette structure lui permet de limiter strictement ses coûts de structure et d’être très efficace dans l’emploi des fonds qui lui sont confiés.
Aucun des membres de SPFA n’a d’intérêt personnel direct ou indirect dans les prestataires de l’association en France et dans le Caucase.

Des comptes transparents et certifiés
Notre association respecte une éthique très stricte et assure une totale transparence en matière financière.
Ses comptes sont certifiés chaque année par un Commissaire aux Comptes indépendant, et sont disponibles sur simple demande.

Faire un legs à SPFA
(édition du 17 juillet 2020)
SPFA Arménie
www.spfa-armenie.com
1, rue Cabanis – Paris (75014)

* Pour un exemple de testament olographe « Ceci est mon testament. Il révoque toutes les dispositions antérieures. Je soussigné [Nom & Prénom] né le [Date de naissance] et demeurant à [Adresse], institue par la présente pour légataire universel l’association SPFA – Solidarité Protestante France Arménie, dont le siège est situé 1 rue Cabanis à Paris (75014). Fait à […], le […] [& signature]. »

**Tarif règlementé, en vigueur au 1er mai 2020

***En cas d’affectation, prévoir une mention relativement large pour anticiper le cas où l’affectation prévue initialement serait devenue impossible au moment de la liquidation de la succession (programme intégralement réalisé, nouveaux besoins…).

Message de Janik Manissian:Chers amis de SPFA,Pour certains c’est l’heure des congés et l’occasion de retrouver les memb...
21/07/2020
Donation, legs et assurance-vie - SPFA

Message de Janik Manissian:

Chers amis de SPFA,
Pour certains c’est l’heure des congés et l’occasion de retrouver les membres de leur famille après un printemps si particulier et si distant même pour la plupart d’entre nous.
C’est l’occasion pour SPFA de vous adresser une dernière communication et d’en profiter pour mettre à l’honneur feue Jacqueline Keller dont le legs en cette période si difficile a permis à SPFA d’augmenter sa capacité de distribution de repas durant 5 mois dans notre Restaurant Solidaire à Gyumri...

Chers amis de SPFA, Pour certains c'est l'heure des congés et l'occasion de retrouver les membres de leur famille après un printemps si particulier et si

Tout travail scientifique suppose une présentation complète de l’étude du thème choisi – ce n’est pas un secret que le c...
02/06/2020
Le français, un outil indispensable pour les recherches diplomatiques - SPFA

Tout travail scientifique suppose une présentation complète de l’étude du thème choisi – ce n’est pas un secret que le contenu du travail est largement basé sur les études menées dans différentes langues.
En tant qu’ étudiante en Relations internationales, je me suis fixé comme objectif d’apprendre le français, car en dehors de ses plusieurs mérites, le français est également une langue des sciences y compris des sciences politiques et diplomatiques et conserve à ce jour sa place importante dans les Relations Internationales...

Tout travail scientifique suppose une présentation complète de l'étude du thème choisi - ce n'est pas un secret que le contenu du travail est largement

On doit à Martin Pashayan le renouveau de la Francophonie à Gumri, autour de l’Ecole N.10 – toujours connue comme le « L...
19/05/2020
La FRANCE et l’Ambassadeur de France en Arménie, Monsieur Jonathan LACÔTE, honorent Monsieur Martin PACHAYAN de Gumri - SPFA

On doit à Martin Pashayan le renouveau de la Francophonie à Gumri, autour de l’Ecole N.10 – toujours connue comme le « Lycée francais » de Gumri et qui fait aujourd’hui partie du réseau des 11 établissements à francais renforcé d’Arménie – mais aussi de SPFA Arménie et de KASA.

J'ai eu aujourd'hui le très grand honneur de remettre les insignes d'officier dans l'ordre des palmes académiques à Monsieur Martin Pachayan. Professeur

Connaître les règles du protocole diplomatique est essentiel pour ne pas dire primordial pour un diplomate. Aussi avons-...
14/05/2020
Quand on apprend en s'amusant - SPFA

Connaître les règles du protocole diplomatique est essentiel pour ne pas dire primordial pour un diplomate. Aussi avons-nous choisi le thème des erreurs du protocole diplomatique en tant que sujet de discussion lors de la rencontre des jeunes diplomates. Nous avons examiné les erreurs de protocole de certains hommes politiques très connus, et il faut dire que c’était vraiment très amusant.

« On sait l’attention que les gouvernements apportent à préparer les grandes réunions internationales et dans quelle mesure la pompe qui les accompagne

Adresse

1 Rue Cabanis
Paris
75014

Téléphone

+33145658064

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque SPFA Arménie publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à SPFA Arménie:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Commentaires

Ci-après, un article très intéressant du journal "Réforme", hebdomadaire protestant Arménie : Human Rights Watch accuse l’Azerbaïdjan de “crimes de guerre” L’ONG a documenté de nombreux cas de torture contre des prisonniers arméniens lors de la guerre dans le Haut-Karabakh. Coups de poing, de pied et de bâton, décharges électriques, brûlures au briquet… Dans un document rendu public le 19 mars, l’ONG humanitaire Human Rights Watch accuse les forces azerbaïdjanaises d’avoir soumis des prisonniers de guerre arméniens à la “torture” et à des “traitements cruels et dégradants” lors de la guerre entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, de septembre à novembre 2020. Ces atteintes au droit international humanitaire se seraient produites lors de la capture des soldats, de leur transfert vers l’Azerbaïdjan ou pendant leur détention à Bakou. Qualifiant d’“odieux” et de “crimes de guerre” ces mauvais traitements, Hugh Williamson, le directeur de Human Rights Watch pour l’Europe et l’Asie centrale, juge également “profondément perturbant” le fait qu’un certain nombre de soldats arméniens n’aient plus donné preuve de vie depuis qu’ils ont été faits prisonniers par les forces azerbaïdjanaises. Fin février, on ignorait ainsi toujours le sort d’au moins 240 soldats et civils arméniens capturés. Des vidéos humiliantes sur les réseaux sociaux Lors du violent conflit qui a éclaté en septembre 2020 dans la république autoproclamée du Haut-Karabakh, située sur le territoire de l’Azerbaïdjan et mais peuplée d’Arméniens, de nombreuses vidéos d’actes de violence et de traitements humiliants contre des prisonniers arméniens ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Les ex-prisonniers que Human Rights Watch a interrogés font état, eux, de passages à tabac systématiques et de conditions de détention épouvantable. “Je n’ai quasiment pas dormi là-bas, confie ainsi un soldat arménien, détenu dans les locaux de la police militaire à Bakou. Au début, je m’assoupissais, mais ils venaient et me frappaient si fort que j’essayais de ne plus m’endormir de peur d’être de nouveau battu… Ils venaient par groupes de deux à quatre. L’un d’eux a brisé son bâton en bois sur moi et m’a frappé si fort que j’ai perdu l’usage de mon bras pendant un certain temps. Le quatrième jour, ils m’on battu au point de me briser deux côtes.” La troisième convention de Genève Dans son rapport paru vendredi 19 mars, Human Rights Watch rappelle que le droit international humanitaire exige des acteurs d’un conflit armé qu’ils traitent les prisonniers de guerre avec humanité en toute circonstance. “La troisième convention de Genève protège les prisonniers de guerre “notamment contre tout acte de violence ou d’intimidation, contre les insultes et la curiosité publique”, poursuit l’ONG. L’Azerbaïdjan est également lié selon le droit international par l’interdiction absolue de la torture et des autres traitements dégradants ou inhumains, telle qu’elle est énoncée dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH), auxquels il est partie.” “Nous avons vu et entendu des récits et images de passages à tabac prolongés et répétés de prisonniers de guerre arméniens conçus, semble-t-il, uniquement pour les humilier et les punir, conclut Hugh Williamson. La torture et les mauvais traitements infligés aux prisonniers de guerre constituent des crimes de guerre pour lesquels il est urgent de demander des comptes.” Dictature implacable, le régime d’Ilham Aliyev, le président azerbaïdjanais, occupe la 168e place sur 180 du classement mondial de la liberté de la presse de l’ONG Reporters sans frontières. Une situation humanitaire alarmante Le 9 novembre dernier, l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont signé un accord de cessez-le-feu mettant un terme à une guerre de six semaines dans le Haut-Karabakh. L’accord a consacré la victoire de l’armée azerbaïdjanaise, activement soutenue par la Turquie de Recep Tayyip Erdodan. Le texte, supervisé par la Russie de Vladimir Poutine, prévoit la restitution par l’Arménie de plusieurs districts entourant le Haut-Karabakh, et le déploiement de plus de 2000 soldats russes dans le territoire. En Arménie, la défaite militaire a suscité une crise politique majeure, entre les partisans du Premier ministre Nikol Pachinian, arrivé au pouvoir en 2018 avec la promesse de mettre fin à la corruption gangrenant l’État, et l’état-major de l’armée, l’accusant d’avoir capitulé devant l’ennemi. Quant à la guerre, elle a a contraint des dizaines de milliers de civils à fuir vers l’Arménie. Les associations humanitaires Espoir pour l’Arménie et Solidarité protestante France-Arménie (SPFA) ont lancé plusieurs appels pour leur venir en aide.
Bel article du journal "Nouveau Messager" sur les actions des Associations Protestantes SPFA et Espoir pour l'Arménie pour venir en aide aux enfants de l'Artsakh
Bonjour, En exclusivité sur facebook. Vous aimez la lecture, mais vous manquez de temps. Je vous invite à vous inscrire sur le site suivant: https://www.facebook.com/groups/440050093163875/ Vous aurez ainsi le plaisir de lire gratuitement un chapitre de « Sourde rancoeur » à chaque semaine. Bonne lecture.